2nd Arc - Chapitre 1 - Terminus - Un nouveau monde !

*

Modérateurs : Administration, MJ

Re: 2nd Arc - Chapitre 1 - Terminus - Un nouveau monde !

Message par Xsosa'Mebak Nar Déméter » 18 Décembre 2016, 19:31

Évidemment, la proposition d’amener Egide fut refusée. Xsosa n’allait pas protester, c’était la décision de Nissara. Cette dernière fit un clin d’œil au synthétique avec un trait d’humour, « il faisait peur mais on l’aimait bien quand même ». Xsosa ne devrait visiter le laboratoire qu’en compagnie de Nysheen. Egide inclina la tête, signe d’approbation qu’il avait appris :

« Je prends note du compliment. Bonne continuation. »

« A plus tard, Egide. » lui dit Xsosa avec un geste de la main, au moins Nysheen lui évitait la solitude face à une délégation d’inconnus. La galarienne lui sourit.

« On va bien s’amuser, j’en suis persuadée ! »


Ils montèrent à bord d’une navette lanozienne. La quarienne elle, commençait à rêvasser. Les conversations entre les différents membres du groupe ne la concernaient pas vraiment. Elle aurait bien étudié cette navette mais il y avait trop de monde, ça aurait paru impoli ou autre chose. Nissara discutait avec les lanoziens. Nysheen avait prévu un moyen archaïque de prendre des notes, du papier et un crayon, elle faisait des croquis des lanoziens. Il n’y avait plus qu’à regarder par le hublot.


Après quinze minutes à contempler le paysage, Xsosa s’endormit. Le voyage avait dû l’épuiser, le confort des sièges et le bruit du moteur la berçait. Egide était assis à côté d’elle, il avait pris soin de mettre sa ceinture de sécurité, car c’était un synthétique prudent et bien éduqué. On annonça une bonne nouvelle, pour leur présenter des excuses pour les malheureuses paroles pendant la conférence, les lanoziens souhaitaient distribuer des mugs, en cadeau, à tout le monde. Une agréable surprise qui fit sourire tous les passagers. Egide remercia le lanozien qui distribua les présents, et passa à Xsosa le sien. Le synthétique observa son cadeau. Il indiqua à la quarienne que le sien avait des dessins dessus. Elle répondit qu’ils étaient plutôt jolis, cela ressemblait curieusement à des oiseaux de Rannoch. Le Geth regarda à nouveau en détail et répondit qu’il observait plutôt un arbre. Au deuxième coup d’œil, Xsosa reconnut que cela correspondait d’avantage à un arbre, avec une multitude de branches et de feuilles. Egide remarqua une inscription de l’autre côté de son mug, il voyait une phrase « chut, je bois mon zhuat » et demanda si Xsosa savait le sens de cette phrase. Elle répondit que oui. Elle regarda son mug et vit la phrase qu’Egide lut à voix haute. « le laboratoire prothéen est non loin d’ici, à l’entrée de la montagne. ». Le geth conclut par un « sapristi ».

Xsosa ouvrit les yeux. Elle vérifia que personne n’avait remarqué son absence, juste sa voisine Nysheen qui souriait. Egide n’était pas là, de quoi avait-elle rêvé déjà ? Une histoire de mug… Sûrement une envie enfouie de zhuat. Personne ne la regardait de coin, elle n’avait ni ronflé ni fait un soubresaut en criant. Nysheen lui indiqua qu’elle avait dû simplement la redresser à un moment, elle manqua de roupiller sur l’épaule de sa collègue. Une posture qui aurait trahi son absence, Xsosa la remercia dans un marmonnement. La quarienne tâcha à cet instant, de garder les yeux grands ouverts.


Au spatioport, Une journaliste s’étonna du faible dispositif de sécurité. La réponse lanozienne fut que leur peuple avait un taux de criminalité bas, d’où l’absence de contrôle. Cela rejoignait un peu les quariens. Enfin à peu de choses près, il manquait les combinaisons et les espaces restreints.

Un de leur guide leur expliqua les circonstances de la découverte du laboratoire, par hasard, par des mineurs et il y a de cela un moment. Enfin, l’indicateur temporel était quelque peu vague. Ils apprirent que le laboratoire avait été modifié, un Hanari présent dans le groupe partagea alors son indignation. Les lanoziens lui expliquèrent qu’ils avaient juste restauré le site, ce qui calma l’adorateur des prothéens. Combat dogmatique. Xsosa étouffa un bâillement, elle avait décidément bien du mal à se concentrer.


« Je me demande ce que l’on va trouver à l’intérieur, ah, on est arrivé. »
s’impatienta Nysheen.

Ils entrèrent finalement dans le site prothéen, après avoir passé un groupe de lanoziens armés. Enfin, ça ressemblait à des armes. Ils avancèrent ensuite dans un long couloir. Telle une stagiaire fraîchement débarquée, Xsosa n’avait aucune idée de ce qu’elle faisait là. Elle ne connaissait absolument rien aux prothéens. Elle s’efforça de garder une mine attentive et curieuse pour ne pas se faire démasquer, bien que personne ne puisse voir à travers son masque. Chacun y allait de son commentaire de connaisseur. La quarienne , elle, n’osait rien dire, elle n’allait pas toucher non plus le moindre objet. Elle ne pouvait pas utiliser son omnitech pour prendre des notes, faire semblant d’être impliquée. Il ne lui restait plus qu’à hocher la tête si jamais quelqu’un lui parlait, faire des « ah » « hm hm » ou le très fiable « je vois ». Xsosa observa un texte holographique qui attirait l’attention du groupe, elle paria sur « toilettes, deuxième porte à droite », mais d’après les experts il s’agissait du centre opératif, c’était presque ça. Nysheen lui expliqua alors, les caractéristiques de l’architecture prothéenne, rien à faire, le cerveau de la quarienne ne voulait rien enregistrer. Elle acquiesça poliment, et pria intérieurement qu’on ne lui pose aucune question.
Avatar de l’utilisateur
Xsosa'Mebak Nar Déméter
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 95
Inscription : 04 Avril 2015, 15:39

Âge: 24
Profession: Ingénieure
Classe: Technologique
Points d'Héroïsme: 9

Points MEL: 220.00 Points

Re: 2nd Arc - Chapitre 1 - Terminus - Un nouveau monde !

Message par Ayna Darek » 15 Janvier 2017, 17:06

En arrivant au « Centre Opératif », les Conciliens auraient pu se croire tout droit tomber dans le décor du prochain Blasto, si ce n'était l'absence de caméras, d'acteurs et surtout uniquement la présence de Lanoziens qui vaquaient leurs occupations, vêtus de longues robes de scientifiques blanches et vertes. La plupart s'arrêtèrent pour saluer poliment les arrivants, certains affichant un visage curieux, d'autres enjoués et quelques grincheux semblèrent agacés d'être ainsi interrompus dans leur travail.

La grande salle où se trouvait tout se monde pouvait accueillir au moins une cinquantaine de personnes qui pourraient circuler sans problème. A l'instant, sans compter les nouveaux arrivants, il y avait une vingtaine de Lanoziens. Ces derniers étaient répartis un peu partout dans la pièce.

Celle-ci était composée en son centre d'un large projecteur holographique donnant l'impression que le centre opératif était un QG de commandement militaire, ce qui, au vu de la culture prothéenne, était peut-être initialement le cas. Mais pour l'heure, on voyait de nombreux schémas d'ADN et acides aminés lévitant et tournoyant lentement dans des teintes de vert, de bleu et de rouge.

Sur les côtés, on pouvait voir de nombreuses consoles et écrans tactiles sur lesquels les Lanoziens pianotaient et travaillaient, quand ce n'était pas sur des datapads qu'ils tenaient entre leurs mains. A la différence de l'hologramme centrale, les autres scientifiques et chercheurs n'étaient pas focalisés que sur ceux qui étaient surement une représentation moléculaire de la Grippe de Joab.

« Bon, maintenant que nous sommes arrivées. Si vous désirez chercher des informations précises, il vous faudra simplement vous dirigez vers une console et pianoter votre recherche sur les écrans tactiles, indiqua Namati aux Conciliens avant de se tourner vers un chercheur qui s'approchait d'elle, tandis qu'Ayna avait déjà abandonné ses petits protégés pour regarder avec une curiosité maladive ce que faisaient les chercheurs de son peuple.
- Quatre consoles ont été reprogrammés pour prendre en compte l'alphabet des Conciliens, indiqua le chercheur.
- Parfait, indiquez-leur la marche à suivre. Nous restons bien évidemment avec vous au cas où vous auriez d'autres questions » précisa la Lanozienne en désignant Nerktam du regard.

Le chercheur, un Lanozien somme tout banal dans son physique par rapport à ceux qu'auront pu croisé le groupe de conciliens, les fit donc diriger vers un coin de la pièce où quatre consoles étaient effectivement allumés, dans un alphabet enfin reconnaissables pour les invités. L'écran était encastré dans le mur tandis qu'un écran faisant office de clavier tactile faisait office de support sur la paillasse de recherche. Et, devant chaque console comme partout dans la pièce, un siège à la dimension des Lanoziens était disposait pour permettre de s'asseoir tranquillement. Le chercheur s'y assit donc prêt à faire sa démonstration.

« L'utilisation est très simple et ergonomique, nous avons simplement du adapter nos algorithmes de recherche pour éviter que certains mots que vous emploieraient ne trouvent pas d'équivalents lanoziens et que votre recherche ne mène nul part. Par exemple, si je désire des informations sur Eraven, je n'ai qu'à l'entrée dans la barre de recherche et valider, indiqua-t-il, mêlant la parole à l'exécution, l'écran affichant en suivant une myriade d'informations et d'images. Voilà, les différents articles de l'encyclopédie du laboratoire n'ont pas tous la même disposition bien évidemment, mais cela s'articule autour des thématique suivant : résumé du contenu, historique s'il y en a et contenu détaillé en suivant. Prenez place, si jamais vous avez besoin d'aide technique, je ne serai pas loin. »

Sur ces mots, il laissa les Conciliens et leurs guides tranquille, tandis qu'Ayna revenait finalement de son petit tour. D'un geste de la main, Namati invita ceux qui le désiraient à assouvir leur curiosité. Ou, en tout cas, d'avoir une recherche productive !


HRP : Déjà, désolé pour l'attente, le retour des vacances ajoutée à une dizaine de jours pas très en forme n'ont pas aidé à ce que je réponde rapidement =C

Une réponse rapide et courte donc (ça change hein :D) tout simplement parce que vous êtes tout à fait libre de ce que vous désirez faire comme recherche (enfin, dans certaines limites de bon sens, bien évidemment !). De ce fait, si jamais vous voulez bien plus de détails par rapport aux éléments qui vous intéressent individuellement, je ne peux que vous conseillez de venir me poser la question par MP ou sur la CB ;)

Résumé de l'équipe :
• Ayna, Namati (PNJ guide experte en technologie prothéenne), Merktam (PNJ guide expert en histoire prothéenne) : équipe lazonienne
• Nissara, Kalita, Layla, Xsosa : PJs (et PNJs)
• Kerdra (scentifique galarien), Ostol (religieux hanari), Neïti (étudiante asari), Saléma (journaliste turienne) : autres PNJs vous accompagnant


○ Confiance des Lanoziens ○

• Confiance moyenne : Les seuls contacts qu'ont eux jusqu'à présents les Lanoziens avec les autres espèces conciliennes sont les esclavagistes et les pirates des Systèmes Terminus. S'ils ont fait appel au Conseil c'est uniquement selon la logique « l'ennemi de mon ennemi est mon ami ».


○ Utilisation des points d'héroïsme ○

Dorénavant, du moins au moins pour l'Arc 2 de l'Intrigue, chaque utilisation de points d'héroïsme fera diminuer votre réserve de points d'héroïsme. Celle-ci ne diminue que pour le chapitre en cours, elle reviendra à son plein potentiel à la fin. C'est la raison pour laquelle vous retrouverez à chaque fin de message MJ un rappel de la réserve actuelle de points d'héroïsme pour chaque personnage (la réserve totale étant visible comme habituellement sous votre avatar).

Pour les personnages disposant encore des points d'héroïsme pourra être proposée des actions/choix/dialogues qui vous avantagerons ou faciliterons le travail. Je précise au cas où : ces actions ne seront pas proposées systématiquement. Cependant, dès que l'une sera proposée, si vous ne la prenez pas, elle ne le sera plus du tout durant le chapitre. Et si vous avez épuisé votre réserve de points d'héroïsme, vous ne pourrez pas en « récupérer en cours de route ».

L'utilisation de points de conciliation correspondra à une action globalement bienveillante tandis que l'utilisation de points de pragmatisme correspondra à une action globalement malveillante. Cela va de soit. Cependant, ATTENTION, en fonction du contexte, une action conciliante pourra être mauvaise pour votre personnage/objectif alors qu'à l'inverse une action pragmatique pourra être bonne pour votre personnage/objectif.

Pour indiquer si vous souhaitez utiliser un choix, il vous suffit de l'indiquer à la suite de ce message en recopiant le passage correspondant (le plus important étant évidemment les points d'héroïsme consommés).


○ Réserve de points d'héroïsme ○

Layla Archer : 0 point de conciliation et 0 point de pragmatisme
Nissara T'sironia : 1 point de conciliation et 1 point de pragmatisme
Xsosa'Mebak Nar Déméter : 2 points de conciliation et 0 point de pragmatisme
Avatar de l’utilisateur
Ayna Darek
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 21
Inscription : 28 Août 2016, 13:07

Âge: 76
Profession: Médecin & Psychologue
Classe: Biotique
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 96.00 Points

En ligne

Re: 2nd Arc - Chapitre 1 - Terminus - Un nouveau monde !

Message par Nissara T'sironia » 20 Janvier 2017, 17:49

Nissara scrutait son environnement avec une certaine curiosité, c’était asse intrigant après tout que de visiter une ruine prothéene remise à neuf. Traversant les couloirs, et commençant à se dire que décidément il y avait du vert partout, la Spectre notait tout de même les réactions des autocthones. Certaines étaient curieux, d'autres moins amicaux, cependant on était loin de l'agressivité raciste que l'on aurait put craindre. Bien entendus nombre d'écrans représentait la maladie qu'ils étaient en train de combattre, conséquence logique pour un peuple en proie à une situation extrême. Elle nota cependant la structure bien plus militaire que ce qu'elle s'attendait à voir, une base peut être ? Ou un centre de commandement ? Ce n'était cependant pas les questions qui pressait le plus l'esprit de l'asari qui sourit largement au nouveau scientifique qu'on lui présenta. Emboîtant le pas du scientifique elle trouva réconfortant de découvrir des écrans plus compréhensible pour elle et marcha en direction d'un avec Kalita qui regarda par dessus son épaule.

« Vous avez fait un gros travail pour que cela nous soit accessible, très aimable de votre part ! »

Lança la spectre en souriant avant de prendre place. Pensive un instant, elle tira la langue de coté en commençant une recherche sur les asari. Les données étaient sucsinte mais on y retrouvait des liens avec sa deuxième recherche, les Lanoziens.

« Regarde Kalita, pour les prothéens les asari et les Lanoziens étaient deux races censé devenir des soldats. On aurait été choisi car plus réceptif aux manipulations génétique pour être biotique. »

« Sérieux … ça me fait mal d'apprendre que quelque chose qui me parrait si naturel soit issus d'altération prothéenne ... »

« A moi aussi »

Bien sur, les deux asaris ne parlèrent pas fort afin d'éviter de faire sonner la corde sensible auprés de leurs hôtes. Elle montre cependant ses découvertes à la diplomate, se disant qu'elle pourrait trouver cela intéressant.

« ça nous fait un points commun on dirait. »

Déclare l'asari avec un sourire amicale.

Revenant ansuite à ses recherches elle se lance dans ce que les Lanoziens ont déjà découvert sur la grippe Joab. Assomé rapidement par le blabla scientifique elle se contenta de rapport et d'élément vulgarisé.

« Attend une minute ... »

Sous le regard intrigué de Kalita la Spectre pianote sur son omnitech et commence à alterner entre les deux écrans avant de montrer deux shémas, l'un montrant la grippe de Joab, l'autre une genre de varriante.

« Tu trouve pas que ça ressemble beaucoup ? »

« Clairement … c'est quoi ? »

« Attend .. Ayna ? Je crois que je viens de trouver quelque chose de capital »

Le ton de la Spectre était bien plus sérieux que celui de tout à l'heure et elle présenta ses découvertes à la diplomate, ou plutôt, la médecin qu'elle était.

« Regardez, la c'est une arme biologique utilisé contre les prothéens, ces derniers ayant réussis à contrer le virus. »

Dit elle en affichant des synthèses de données sur l'écran de l'ordinateur prothéen.

« La, c'est la grippe de Joab, similaire par des points mais bien différentes, cela étant on dirait vraiment une arme biologique en vue de la virulence et de sa propagation ultra rapide. Ça m'a alors fait penser à ça ... »

Abandonnant l'ordinateur prothéens qui affichait les données de la grippe, la Spectre déploya son Omnitech pour en dévoiler les données affiché.

« Ceci est la peste d'Oméga, une maladie ultra virulente et mortel touchant la quasi totalité des races concilienne sauf les humains, une arme biologique au final utilisé par les récolteurs, soit, les prothéens sous le contrôles des moissonneurs, vous ne trouvez pas que ces maladies sont trop proches pour être du au hazard ? »

Soulignant les différentes variantes des virus, l'asari souligna les similitudes entres les trois maladies, la réponse était elle la dedans ? ...
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 337
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 4.00 Points

Re: 2nd Arc - Chapitre 1 - Terminus - Un nouveau monde !

Message par Layla Archer » 21 Janvier 2017, 18:48

Le groupe termina sa course dans une salle de contrôle avec un style purement militaire comme le font si bien les Prothéens. Les Lanoziens présents indiquèrent que le groupe pouvait utiliser les consoles holographiques, précisant celles qui été traduites dans les différentes langues concilliennes.

Après un rapide cours sur l'utilisation des consoles, Layla s'approcha de l'une d'elle et navigua à travers les menus holographiques tactiles comme si elle l'avait toujours fait... ce qui n'était pas si loin de la vérité, les installations à bord de son vaisseau ou chez elle sur Rannoch utilisait la même technologie et hormis le style des hologrammes, il n'y avait pas vraiment de différences à sa grande surprise. Cela conforta sa pensée sur la technologie lanozienne : Elle n'était pas supérieure à celle des autres espèces de la galaxie, mais ce qui était considéré comme haut de gamme dans l'espace concilien était employait couramment ici. Si la notion de haut de gamme chez les Lanoziens existait, peut être que dans ces cas là, les espèces conciliennes auraient des choses à apprendre :


« Est ce que ça poserait un problème si j'envoie les données qu'on a ici au laboratoire de campagne qu'on a installé avec le camp ? Ça pourrait les intéresser... »

Elle parla de manière générale, sans interlocuteurs précis. Elle aurait pu le faire sans rien dire, mais leurs hôtes auraient pu mal le prendre. Elle avait déjà involontairement plus que frôlé l'incident diplomatique, autant ne pas recommencer. Un des chercheurs présent, visiblement haut placé pour prendre une telle décision indiqua qu'il n'y avait pas d'inconvénient et que si les Lanoziens avaient autorisés la présence du groupe ici, c'est qu'ils n'avaient rien à leur dissimuler, tant sur les lieux que sur les contenus des bases de données.

L'étude de la base de données apprit davantage de choses sur les Lanoziens, et surtout l'implication prothéenne dans leur développement. Apparemment, comme pour les Asari, ils avaient prévu d'en faire une des races dominante du cycle actuel pour mener le combat contre les Moissonneurs, mais l'ADN asari étant visiblement plus malléable pour la rendre l'intégralité de la population biotique, les Lanoziens sont passés au second plan, héritant d'une plus grande sensibilité à la biotique.

Les observations de l'Humaine furent interrompu par Nissara qui fit une découverte. Apparemment, le virus que les Prothéens développèrent dans ce laboratoire pour combattre les Récolteurs était très ressemblant à la Grippe de Joab... mais aussi à la Peste d'Oméga qui était d'après la Spectre, l’œuvre des Récolteurs. Il s'agissait donc bien d'une arme biologique. Après est ce qu'elle avait échappé au contrôle de ses créateurs ou s'il s'agissait d'une attaque de grande envergure... impossible à dire.
Les ressemblances étant trop nombreuses pour être le fait du hasard... Il s'agissait sans doute de trois souches du même virus :


« Donc si j'ai bien pigée : Les Prothéens prennent la déculotté de leur existence face aux Moissonneurs. Pour se défendre, ils tentent de mettre au point une arme biologique pour détruire les troupes moissonneurs, Récolteurs en tête...
50 000 ans plus tard, les Récolteurs donc, utilisent à leur tour une variante de ce virus sur Oméga qui touchent tout le monde sauf les Humains qui y sont insensible et les Vortchas qui s'adaptent trop rapidement.
Et maintenant, on se retrouve avec une troisième souche du même virus qui se répand à grande vitesse et ne semble épargner personne ou presque... Connaissant les Prothéens et leur doctrine suprémaciste, la grande sensibilité des Lanoziens à cette maladie peut s'expliquer par le fait qu'ils ont sans doute servit de cobaye lors du développement de la souche originelle. »


Elle continua de réfléchir, continuant à faire les liens entre ces trois souches et eut d'un coup une idée :

« J'ai une idée... Si on a affaire à des souches différentes du même virus, on a peut être une solution. La Peste d'Oméga a été soignée. On ne sait pas encore par qui et comment. La théorie populaire parle de Shepard qui est passé sur Oméga à la même époque. Mais c'est pas la question. Ce qui compte, c'est que si on trouve le remède qui a soigné la Peste d'Oméga, on pourrait s'en servir comme base pour soigner la souche actuelle. »

Elle prit une pause, regardant les différents hologrammes des virus :

« On pourrait aller sur Oméga, mais je doute qu'on puisse y trouver quelques chose là bas sept ans après les faits. Surtout qu'Aria voudra sa part du gâteau en échange et je trouve que son assiette est déjà suffisamment pleine... Ou alors un organisme qui a des yeux et des oreilles partout comme le Courtier de l'Ombre, ou mieux, les GSI galarien. Que ce soit l'un ou l'autre, ils ont sans doute des éléments qui pourraient nous aider et si on a le droit de rêver, directement la formule du remède. Après on n'aura plus qu'à créer une variante pour notre virus en essayant de limiter la casse. Mais je ne sais absolument pas combien de temps ça va prendre »

Elle se tut, se gardant pour elle deux autres questions : Qui a employé cette arme biologique et pourquoi ? Des explorateurs inconscient qui ne savaient pas ce que ferait ce bouton dans une ruine sans nom ? Un groupe de savant fou qui trouve les génocides marrant ? Ou Pire encore ?
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 652
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 102.00 Points

Re: 2nd Arc - Chapitre 1 - Terminus - Un nouveau monde !

Message par Xsosa'Mebak Nar Déméter » 28 Janvier 2017, 22:44

« Tu entends ça ? Nous avons le droit à une petite séance d’informatique. » Xsosa regretta l’absence de café offert, cela aurait été une délicate attention.

« C’est impressionnant. » Nysheen ne parvint pas à dissimuler son étonnement. «  les lanoziens travaillent à un rythme infernal. Cela voudrait dire qu’ils ont non seulement déjà tout traduit les données de ce site mais qu’ils ont aussi parfaitement assimilés toutes nos langues pour la deuxième traduction. »

« Sauf s’ils ont utilisé un logiciel basique de traduction, dans ce cas nous allons lire des paragraphes absurdes sans queue ni tête. »

« Les recherches sont dans le mien intérêt grand ? »

« Oui, ce genre de traduction. »


Elles écoutèrent le lanozien qui présentait l’encyclopédie mise à disposition pour les conciliens, il leur expliqua ce qu’était un mot clef ainsi qu’une barre de recherche, des notions qui étaient assez peu exotiques pour elles. Nysheen et Xsosa suivirent Nissara, qui commença déjà une recherche sur un des terminaux. Vu le monde, il était plus raisonnable de n’en prendre qu’un pour le même équipage. La quarienne observait les recherches de l’asari, celle-ci trouva quelque chose d’intéressant.

Les asaris et les lanoziens auraient vu leur évolution influencée par les prothéens, qui cherchaient des peuples soldats pour défendre leur empire. Xsosa eut du mal à le croire. Ce peuple disparu manipulait la génétique pour faciliter les pouvoirs biotiques à leurs sujets, des expériences à l’échelle planétaire. La quarienne avait cru comprendre que cette civilisation avait réduit en esclavage d’autres espèces jugées inférieures, et ces recherches prouvaient qu’ils avaient un sens de l’éthique assez relatif. Le droit des peuples à disposer d’eux même avait dû être une notion absurde pour eux. Nissara et Kalita à ses côtés, toutes les deux asaris, ne pouvaient que contempler le bilan de leur œuvre. Xsosa et Nysheen observaient les recherches de Nissara, elles discutaient entre elles à voix basse, de peur de déranger leur supérieure.


« D’après les différentes études sur l’évolution des galariens, notre espèce a été contemporaine aux prothéens, mais à un stade primitif. J’imagine que nos relations n’ont pas dû être très cordiales à cette époque car on pense que les prothéens ont connu nos ancêtres, certains pensent même qu’ils nous chassaient. Cela dit nous avons très vite rattrapé notre retard en quelques dizaines de milliers d’années, un exploit dont toutes les espèces ne peuvent pas se vanter. »

« Effectivement, vous êtes rapides. »
répondit Xsosa dans un sourire, elle ajouta songeuse « Je ne crois pas qu’il y ait de trace historique d’un contact entre les prothéen et les quariens. D’un autre côté, notre Histoire a été assez mal préservée avec la guerre de l’Eveil. Rannoch leur a peut-être échappée. »

Soudain, une révélation apparut dans l’esprit de la spectre, Nissara compara la grippe de Joab avec une arme bactériologique ainsi que la peste d’Omega. L’asari expliqua que cette arme avait été utilisée par les récolteurs contre les prothéens et bien plus tard, un virus similaire apparut dans la station Oméga. Tout le monde semblait bien au courant de cette affaire. La quarienne, elle, n’en savait absolument rien. Elle connaissait vaguement Omega de réputation mais de mémoire, elle n’avait jamais rien lu à propos d’une épidémie.


« Cela voudrait dire que la grippe de Joab a été mise au point par quelqu’un et utilisé volontairement ou accidentellement. Donc nous aurions une preuve pour la théorie de l’arme bactériologique ? »


Les relations diplomatiques entre le Conseil et les Lanoziens commençaient assez mal, cette nouvelle n’allait pas les améliorer. Après les explications de Nissara, l’humaine Layla Larcher indiqua qu’un remède avait été trouvé pour la peste, cette trouvaille serait en lien avec le célèbre humain Shepard. Elle ajouta que si les virus étaient liés, il serait possible de soigner les malades de la grippe de Joab. Cependant, l’humaine mentionna un problème, s’ils devaient se rendre à Omega, le chef local une asari du nom d’Aria essayerait de tirer profit de la situation. Layla Larcher ajouta que d’autres réseaux d’informations pouvaient également avoir des traces de cette affaire, voire le remède. Les réponses avaient donc plus de chance de se trouver ailleurs que sur cette planète. Mais ces pistes semblaient bien vagues. Les lanoziens ne souhaiteraient sûrement pas attendre plusieurs années de recherche.
Avatar de l’utilisateur
Xsosa'Mebak Nar Déméter
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 95
Inscription : 04 Avril 2015, 15:39

Âge: 24
Profession: Ingénieure
Classe: Technologique
Points d'Héroïsme: 9

Points MEL: 220.00 Points

Re: 2nd Arc - Chapitre 1 - Terminus - Un nouveau monde !

Message par Ayna Darek » 21 Février 2017, 16:40

Ayna avait suivi avec curiosité les recherches du groupe concilien, allant de Nissara à Kerdra, le scientifique galarien ou Saléma la journaliste turienne. Elle essayait de lire les différents mots mais clairement, elle n'était pas encore habituée à la diversité et complexité des alphabets conciliens et ne reconnaissaient que quelques mots clés.

Et si la Spectre, et ses amies environnantes, portait son raisonnement sur l'immédiateté, à savoir la Grippe de Joab, Kerdra s'était concentrée à recueillir des informations prothéennes inconnues jusqu'ici, tandis que Neïti, l'étudiante asari, l'observait silencieusement. Ces informations étaient maigres, et ne développaient que davantage ce qu'Ayna ou d'autres Lanoziens avaient indiqué sur l'attrait des Prothéens pour le peuple d'Eraven, puis, pourquoi ils avaient abandonné le projet au profis des Asari, citant au passage d'autres espèces conciliennes. Des lieux d'avant-postes étaient également indiqués mais dans le langage prothéen. Et l'absence de coordonnées empêchaient de savoir où ils étaient. Des informations qui ne donnaient rien de probants à l'heure actuelle, sachant que très certainement, tous étaient déjà connus.

Quant à Saléma, elle affichait un air visiblement déçu. Mis à part quelques informations du passé des Lanoziens qui indiquaient que leurs biotiques avaient longtemps été les chefs de tribus primitives, avant que la situation ne changent – à une période où les Moissonneurs avaient déjà réduits les Prothéens à l'état d'espèce morte – le seul fait notable qu'elle avait remarqué était la part très présente de polygamie dans la culture lanozienne, mais d'aussi loin que remontait l'écriture chez le peuple d'Eraven. Elle n'aurait d'ailleurs pas été étonné que les Prothéens se soient amusés avec certains Lanoziens à une époque, vu les rumeurs qu'elle avait entendu pour l'attrait des Prothéens pour les Asari. Pas vraiment de quoi tirer un bon sujet d'article, si ce n'est éventuellement dans les faits divers.

***

« Ayna ? Je crois que je viens de trouver quelque chose de capital.
- Oui ?
- Regardez, là c'est une arme biologique utilisé contre les prothéens, ces derniers ayant réussis à contrer le virus.
- Hm ... lâcha-t-elle curieuse tout en observant ce que lui indiquait Nissara. D'accord, indiqua-t-elle en ayant retenue l'essentiel des informations fournies.
- Là, c'est la grippe de Joab, similaire par des points mais bien différentes, cela étant on dirait vraiment une arme biologique en vue de la virulence et de sa propagation ultra rapide. Ça m'a alors fait penser à ça ... indiqua la Spectre tandis que la Lanozienne hochait la tête, notant ressemblances et similitudes, tiquant au passage à l'activation de l'OmniTech de l'Asari, mais visiblement, personne d'autre ne l'avait remarqué à part elle. Ceci est la peste d'Oméga, une maladie ultra virulente et mortel touchant la quasi totalité des races concilienne sauf les humains, une arme biologique au final utilisé par les récolteurs, soit, les prothéens sous le contrôles des moissonneurs, vous ne trouvez pas que ces maladies sont trop proches pour être du au hasard ?
- Cela voudrait dire que la grippe de Joab a été mise au point par quelqu’un et utilisé volontairement ou accidentellement. Donc nous aurions une preuve pour la théorie de l’arme bactériologique ? intervint Xsosa.
- C'est vrai que les ressemblances sont troublantes, indiqua la Lanozienne en fronçant les sourcils après avoir pris bien le temps d'analyser toutes les données portées à sa connaissance. Mais qui serait suffisamment fou pour faire une telle chose ... commença-t-elle avant de s'interrompre, frissonnant d'horreur à cette idée, pour que Layla prenne ensuite la parole.
- Donc si j'ai bien pigée : les Prothéens prennent la déculotté de leur existence face aux Moissonneurs. Pour se défendre, ils tentent de mettre au point une arme biologique pour détruire les troupes moissonneurs, Récolteurs en tête... 50 000 ans plus tard, les Récolteurs donc, utilisent à leur tour une variante de ce virus sur Oméga qui touchent tout le monde sauf les Humains qui y sont insensible et les Vortchas qui s'adaptent trop rapidement. Et maintenant, on se retrouve avec une troisième souche du même virus qui se répand à grande vitesse et ne semble épargner personne ou presque... Connaissant les Prothéens et leur doctrine suprémaciste, la grande sensibilité des Lanoziens à cette maladie peut s'expliquer par le fait qu'ils ont sans doute servit de cobaye lors du développement de la souche originelle.
- C'est bien ça, d'une petite voix tremblante, sous le choc de la révélation, tandis que tous réfléchissaient dans leur coin.
- J'ai une idée... reprit l'humaine. Si on a affaire à des souches différentes du même virus, on a peut être une solution. La Peste d'Oméga a été soignée. On ne sait pas encore par qui et comment. La théorie populaire parle de Shepard qui est passée sur Oméga à la même époque. Mais c'est pas la question. Ce qui compte, c'est que si on trouve le remède qui a soigné la Peste d'Oméga, on pourrait s'en servir comme base pour soigner la souche actuelle, indiqua Layla, ce qui valut un hochement de tête approbateur d'Ayna. On pourrait aller sur Oméga, mais je doute qu'on puisse y trouver quelques chose là bas sept ans après les faits. Surtout qu'Aria voudra sa part du gâteau en échange et je trouve que son assiette est déjà suffisamment pleine... Ou alors un organisme qui a des yeux et des oreilles partout comme le Courtier de l'Ombre, ou mieux, les GSI galarien. Que ce soit l'un ou l'autre, ils ont sans doute des éléments qui pourraient nous aider et si on a le droit de rêver, directement la formule du remède. Après on n'aura plus qu'à créer une variante pour notre virus en essayant de limiter la casse. Mais je ne sais absolument pas combien de temps ça va prendre.
- Le plus tôt sera le mieux. Je vais informer immédiatement l'Amirale de vos remarques, indiqua Ayna en sortant son communicateur et en s'éloignant un peu du groupe, résumant ce qui avait été énoncé, n'oubliant pas les détails importants. Elle a prit note et informe le Conseil à l'heure où on parle » indiqua-t-elle en revenant.

***

Ce qui était sur, c'est qu'au final, la venue dans le laboratoire prothéen n'était pas vain. Peut-être certains se seraient attendus à plus, mais l'essentiel était là : il y avait enfin un début de piste sérieux à l'accès à la guérison de la Grippe de Joab. Mais, les conséquences étaient troublantes. Une arme bactériologique lâchée à grande échelle ? Qui ferait une telle chose ? Et surtout, pourquoi ? Une telle pensée devait trotter dans la tête de toute le monde durant le trajet retour...


[i]HRP : Le Chapitre est fini pour vous ! Merci à tous d'avoir participer ! :) Pour la suite, vous êtes libre de répondre à la suite de ce post une fois si vous voulez continuer à RP dans le campement qui est totalement mis en place à votre retour. ;)

C'est d'ailleurs à votre liberté du temps où vous voulez rester sur Eraven (quelques jours ou même repartir tout de suite pour enquêter). :) Si jamais il y a quelques soucis, venez me voir ;)


○ Confiance des Lanoziens ○

• Confiance moyenne : Les seuls contacts qu'ont eux jusqu'à présents les Lanoziens avec les autres espèces conciliennes sont les esclavagistes et les pirates des Systèmes Terminus. S'ils ont fait appel au Conseil c'est uniquement selon la logique « l'ennemi de mon ennemi est mon ami ».


○ Utilisation des points d'héroïsme ○

Dorénavant, du moins au moins pour l'Arc 2 de l'Intrigue, chaque utilisation de points d'héroïsme fera diminuer votre réserve de points d'héroïsme. Celle-ci ne diminue que pour le chapitre en cours, elle reviendra à son plein potentiel à la fin. C'est la raison pour laquelle vous retrouverez à chaque fin de message MJ un rappel de la réserve actuelle de points d'héroïsme pour chaque personnage (la réserve totale étant visible comme habituellement sous votre avatar).

Pour les personnages disposant encore des points d'héroïsme pourra être proposée des actions/choix/dialogues qui vous avantagerons ou faciliterons le travail. Je précise au cas où : ces actions ne seront pas proposées systématiquement. Cependant, dès que l'une sera proposée, si vous ne la prenez pas, elle ne le sera plus du tout durant le chapitre. Et si vous avez épuisé votre réserve de points d'héroïsme, vous ne pourrez pas en « récupérer en cours de route ».

L'utilisation de points de conciliation correspondra à une action globalement bienveillante tandis que l'utilisation de points de pragmatisme correspondra à une action globalement malveillante. Cela va de soit. Cependant, ATTENTION, en fonction du contexte, une action conciliante pourra être mauvaise pour votre personnage/objectif alors qu'à l'inverse une action pragmatique pourra être bonne pour votre personnage/objectif.

Pour indiquer si vous souhaitez utiliser un choix, il vous suffit de l'indiquer à la suite de ce message en recopiant le passage correspondant (le plus important étant évidemment les points d'héroïsme consommés).


○ Réserve de points d'héroïsme ○

Layla Archer : 0 point de conciliation et 0 point de pragmatisme
Nissara T'sironia : 1 point de conciliation et 1 point de pragmatisme
Xsosa'Mebak Nar Déméter : 2 points de conciliation et 0 point de pragmatisme
Avatar de l’utilisateur
Ayna Darek
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 21
Inscription : 28 Août 2016, 13:07

Âge: 76
Profession: Médecin & Psychologue
Classe: Biotique
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 96.00 Points

Précédent

Retour vers Nébuleuse du Titan



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)