Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

*

Modérateurs : Administration, MJ

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 11 Novembre 2018, 23:04

Avant même que Laan ne réponde, Miho se reporta sur lui, consciente du message qu'elle faisait passer malgré elle. Mais à en croire son air aimable et un tantinet détaché, elle avait l'air clairement à des années-lumières de ce genre de considération. Suivant le regard du quarien, son attention tomba sur son propre verre, vidé de liquide, mais où trônaient encore à la limite de l'insolence deux petits cubes de fruits délicieusement alcoolisés dont elle se fit un devoir de rayer l'existence en piquant délicatement dans le premier venu pour le manger sans sommation. Alors que son accessoire plongeait dans le second morceau, son attention fut attirée par le départ soudain de Laquarius. Décidément, le turien ne supportait vraiment pas Laan. Etrange, cette tension entre eux. Il y avait largement matière à se monter des films, tant sur la nature de leurs échanges que sur l'extrême notion de paternité dont le mercenaire - ex-mercenaire? - faisait preuve à l'égard d'une rouquine en âge clairement d'être sexuellement active et maîtresse du choix de ses partenaires. Mais mieux valait ne pas pousser le bouchons sur ce points. Pour les parents, les enfants restaient des êtres purs et innocents jusqu'à la fin des temps. Drôle.

Le dernier morceau de fruits disparu définitivement et seule la pique dépassait encore des lèvres de Miho quand elle suivit un instant des yeux la démarche turio-geth. La réponse finale de Laan la ramena à sa propre proposition, et elle abandonna la pique dans le verre désertique de feue sa sangria. Mine de rien, cette saleté était plus que bonne, du moins selon les critères atrocement sucrés de la quarienne. Son regard se porta tout naturellement une fois de plus sur Laan, avec peut-être une pointe de surprise. Non pas parce qu'il acceptait le fait de s'éloigner, mais surtout parce qu'il était d'accord de le faire en sa compagnie. A vrai dire, Miho n'y avait pas trop cru, dans la mesure où elle se doutait de ne pas apporter par sa présence un semblant de paix à son compère. Ses prunelles blanches se reportèrent sur la butte qu'il indiqua. Ah oui, ce bar lui disait quelque chose. Certainement un des nombreux du coin que Los s'était fait un devoir de lui montrer, avec une belle vue, et des espaces tranquilles pour papoter. Elle hocha la tête, sans trop se soucier du paiement de ses propres consommations, incluses dans sa note finale de la chambre qu'elle avait prise dans le complexe, et se leva finalement, pour emboîter le pas de Laan. Ses mains se croisèrent naturellement dans son dos, et elle attendit qu'ils eurent quitté la terrasse et soient éloignés de toutes oreilles indiscrètes pour ajouter une précision.

"Vous savez, si vous préférez passer ce temps avec quelqu'un d'autre, je comprendrais parfaitement. Ma présence ne doit pas vous inspirer de très bons souvenirs."

C'était le moins qu'elle pouvait dire. Ferait-il le lien avec sa réaction un peu plus tôt? Probablement pas. Mais Miho se voyait mal entrer de manière aussi saugrenue que brutale dans un sujet certainement pénible, dont elle n'était d'ailleurs même pas certaine. Elle ne pu s'empêcher de jeter un regard par-dessus son épaule, mais Mun était déjà hors de vue, profondément occupé qu'il était à encaisser difficilement les excès de la veille. Elle demanda alors spontanément, alors qu'ils entamaient la montée our rejoindre le bar.

"Ah! Et au fait, comment va Waifu?"

Il fallait lui pardonner, obtenir des information sur le quarien comme sur sa compagne était peine perdue pour quelqu'un qui ne fricotait pas assez intimement avec les services secrets locaux, d'autant plus qu'en fait, elle n'avait qu'une idée très superficielle des activités concrètes de Laan.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 437
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 477.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Neil / Liirha » 13 Novembre 2018, 16:50

L'avocat ne put que réprimer un petit rire.
Il ne s'était jamais vu en "vilain garçon". Et surtout pas durant son adolescence : il avait toujours été du genre à suivre les règles plutôt qu'a les braver. Les circonstances faisaient l'homme, aurait-il dit. Prisonnier malgré lui, agissant pour ce qu'il avait estimé être juste, à aucun moment il ne s'était senti être "de l'autre côté de la barrière". Quant à son casier, il avait été intégralement nettoyé. Pour sûr, son nom sentirait encore le souffre pour beaucoup. Mais cela avait déjà été le cas à l'époque où, simple avocat, il avait dû défendre un turien accusé d'espionnage industriel par un grand groupe humain. De source sûre, Neil savait même que son nom s'était retrouvé en liste rouge dans certains milieux de l'Alliance. Ce n'était donc pas une première...
Et il y avait Nissara. A son contact, elle semblait s'adoucir, devenir presque vulnérable. Tous les deux partageaient ce point commun : le manque d'habitude à s'ouvrir intimement à l'autre. Les responsabilités et l'isolement résultant de leurs positions respectives imposaient de porter en continu un "masque" impassible, reflet d'une détermination et d'une assurance sans failles. Et si Neil était au fil des ans passé maître à ce jeu, que dire de Nissara ? La Spectre affichait deux visages bien différents que peu pouvaient prétendre connaitre. Le premier, professionnel, mettait en avant une femme de tête, prête à tous les risques pour atteindre ses objectifs. Un concentré d'efficacité et de volonté implacable au service du Conseil.
Et le second, qu'il découvrait avec plaisir en ce rares moments de tranquillité. Elle redevenait, comme elle le disait, une demoiselle. Sensible, douce, empathique... sa gentillesse et son charme faisaient mouche sur Neil et il le savait. Lui même avait l'impression de redevenir le jeune homme qu'il avait été sur Eden Prime, il y a si longtemps. C'était dans une autre vie, disait-il, lorsqu'il arrivait qu'on lui posa la question, l'éludant du même coup. Certaines blessures mettaient du temps à cicatriser...

-"Je suis désolé de t'imposer mon passé de "terroriste" !"
Articula-t-il en se retenant de rire avec difficulté. Terroriste, lui ? Ce qualificatif lui convenait autant que celui de clown acrobate à un tétraplégique neurasthénique...

Restant un long moment ainsi allongé aux côtés de l’asari, Neil finit par sentir les rayons du soleil mordre sa peau. Ce signe céleste lui indiquait qu’il était temps de changer de position, au risque de devoir faire face aux coups de soleil.
Se redressant, il posa ses yeux sur les courbes de sa compagne, ne pouvant réprimer un sourire. Puis, se levant tout en souplesse, il lui tendit la main. Cette dernière, l’ayant senti bouger, avait assistée à ses mouvements. Elle pris la main tendue et s’en servi pour se redresser à son tour.
-”Il commence à faire chaud. Je suggère de retourner au bateau, de s’y restaurer brièvement, puis de revenir au complexe.”
Nissara approuva d’un signe de tête.
Sans doute la soif devait-elle la toucher également. La langue de l’humain demandait de l’eau, ce qui n’était guère étonnant. Le sel de leur baignade conjugué au soleil désormais haut dans le ciel prodiguait ce genre d’effet.

Reprenant le chemin inverse, toujours avec un mélange de prudence et d’agilité, Neil se replongea dans l’eau. D’abord jusqu’au genoux, puis jusqu’à la taille, il ne manqua pas de s’asperger le cou et le visage avant de remettre son masque et ses palmes.
Derrière lui, Nissara ne l’avait pas attendu. Lorsqu’il se retourna pour s’enquérir de sa compagne, cette dernière glissa devant lui, s’immergeant totalement en une gerbe d’eau qui l’aspergea. Suivant sa sirène bleue, ils sortirent des rochers parsemant les pieds de la falaise, revenant à des profondeurs plus adéquates à la plongée sous-marine.

Nageant de concert vers le semi-rigide, ils s’accrochèrent tous deux à l’un de ses boudins avant de retirer leurs masque et palmes. C’est avec un sourire que Neil offrit à Nissara de monter en première à bord, offrant même ses épaules pour faciliter la remontée. Offre inutile étant donné la forme physique de sa compagne, bien meilleure à la sienne. Néanmoins, l’asari l’accepta et se hissa sans le moindre mal.
La remontée de l’humain fut moins gracieuse, bien qu’aussi rapide…

Le second sac renfermait deux sandwichs et deux bouteilles d’eau ainsi que des serviettes sèches. L’ayant devancé, Nissara tendit à Neil l’une des serviettes pendant qu’elle même semblait s’intéresser beaucoup plus à l’une des bouteilles. La gorge sèche de l’humain témoignait d’un intérêt tout aussi fort pour le contenu du récipient.
Se séchant rapidement le torse, il repassa sa chemise, la boutonnant en laissant néanmoins les derniers boutons ouverts. Il chaussa également ses lunettes de soleil avant de contempler le panorama quelques instants. L’air de l’océan, chargé en iode, portait ce parfum que l’avocat aimait retrouver. Un parfum de liberté, de découvertes et d’aventures…
S’arrachant à sa contemplation, il rejoignit Nissara et entreprit de se déshydrater et de se restaurer, tout deux s’installant confortablement contre les boudins du semi-rigide tout en échangeant une conversation amicale presque intime.

----------

Ils remirent le cap sur le complexe hôtelier au terme de leur pause déjeuner.
Le calme et la certitude de n’avoir pu être observés que par les oiseaux et les poissons -qui de toute façon se moquaient bien d’eux- leur avait fait le plus grand bien. L’on était loin des paparazzis ou des caméras de surveillance de la Citadelle. Et il semblait si simple ici d’échapper au contrôle et aux responsabilités…
La réflexion fit sourire Neil, tandis qu’il s’assurait que le semi-rigide resta à bonne distance des récifs, filant à pleine vitesse en direction de la marina du complexe hôtelier.
Certains gratte-holos à sensation avaient fait état de leurs soupçons sur une possible relation entre Nissara et lui à la sortie de son procès.
Bien évidemment, ces tabloïdes n’avaient rien de crédibles à l’époque. Et pourtant, leurs intuitions étaient rigoureusement exactes, même s’il était presque certain que ces pseudo journalistes n’étayaient leurs suppositions sur rien d’autre que la perspective d’avoir une audience favorable.
Reposant son attention sur Nissara, il surprit cette dernière à sourire. Il fit de même, profitant de l’instant présent. Le vent tiède et iodé fouettait délicatement son visage, les quelques embruns soulevés par la proue du semi-rigide venant le rafraîchir à point nommé. Ses genoux amortissaient les quelques chocs de l’embarcation sur les flots…
Ils gagnèrent rapidement l’entrée du chenal menant à la marina, que Neil aborda en ralentissant fortement l’allure.
-”Retour à la civilisation, ma chère…”

----------

Alors qu’ils revenaient tout deux vers le corps principal du complexe, Neil et Nissara découvrirent un spectacle peu commun.
Daria, Ariane et Liirha aux côtés de deux quariens sur un terrain que l’humain reconnut rapidement comme étant un terrain de badminton. Ce sport, typiquement terrien, semblait déconcerter les camarades de l’avocat. Ce qui -en revanche- déconcertait ce dernier, était d’une part que Daria en maîtrisa les arcanes, qu’Ariane ait pu accepter d’en expliquer les règles et que Liirha accepta de se prendre au jeu en tentant de l’inculquer à leur deux compagnons.

Neil s’arrêta un instant, imité par Nissara, pour contempler la scène. Le sourire narquois sur son visage voulait tout dire. Se penchant vers sa compagne asari, il lui expliqua rapidement en quoi consistait le jeu et pourquoi ce serait drôle dans peu de temps.
A peine venait-il d’achever que l’un des quariens prenait un volant particulièrement rapide dans le nez. Daria en lâcha sa raquette tandis que Liirha s’enquierait de la santé de l’adversaire de la pilote.
C’est sans surprise que les deux quariens quittèrent le terrain, le premier en se tenant le nez, le second en soutenant le premier.
L’asari et l’humaine riaient.

Ce sont ces rires que Daria et Liirha perçurent. Et reconnaissant les deux tourtereaux, elles leur firent signe de se joindre à elles. Ce qu’ils firent, Nissara faisant part de sa curiosité à Neil.
Daria et Liirha tendirent à Neil et Nissara une raquette ainsi qu’un volant chacun et les invitèrent à prendre place sur le terrain.
-”Tu sais comment jouer, n’est-ce pas ?”
Demanda Liirha à Neil, avant de rejoindre Daria sur leur partie du terrain. L’avocat ne répondit pas, se contentant de sourire. Ses années universitaires n’étaient plus aussi proches qu’il se plaisait à le penser, mais cela suffirait. La mémoire musculaire ferait le reste.
-”Laissez-moi expliquer à ma partenaire comme ça se joue, tout de même !”
Les deux machiavéliques jeunes femmes acquiescèrent.

Ce n’est qu’une minute plus tard, sous l’oeil attentif d’Ariane dont l’émetteur holographique avait été posé à hauteur du filet, au milieu du terrain, que la partie pu débuter...
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Ariane : #FF4901Niora Vonaki : #00CCCBOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 129
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 24.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Laan'Garna Nar Tesleya » 15 Novembre 2018, 13:29

Laan et Miho marchaient tranquillement le long de la plage lorsque la quarienne brisa le court silence qui s'était installé, semblant s'excuser de sa présence. Laan ne pu retenir un léger sourire. Le souvenir qu'il avait de la pilote était plus... violent. Ils s'étaient rencontrés deux fois, deux fois pour le boulot, l'une pour une mission d'infiltration et l'autre pour une mission de plus grosse envergure. Laan chassa cette pensée de son esprit, et entreprit de répondre à la femelle.

"Ne vous inquiétez pas... C'est vrai que nous n'avons pas forcément de bons souvenirs en commun, mais aujourd'hui cette période difficile est derrière moi. J'avoue avoir été troublé de vous retrouver, vous et Laquarius, en même temps, mais je préfère chasser cette idée de ma tête et profiter de cet instant sur notre belle planète."

Alors que les deux pilote arrivaient au pied de la colline, Miho jeta un regard derrière elle. Ce n'était pas a première fois qu'elle observait ce quarien, avachi dans un transat. Il évoquait vaguement quelque chose à Laan, mais décida que ça n'était pas important pour le moment et reporta son attention sur la question que Miho venait de poser. Waifu... Cela paraissait lointain à Laan. Des souvenirs qui semblait surgir d'outre-tombe. Une fraction de seconde plus tard, l'évidence apparu au pilote : ces souvenirs venaient d'outre-tombe. D'une ancienne vie, morte et enterrée, une vie où il était heureux, agent du DCU, avec à ses côtés une femme une femme qu'il aimait. Mais aujourd'hui cela avait disparu. Laan était heureux dans son nouveau métier, plus libre. Il sentait néanmoins l'absence d'une présence féminine à ses côtés. Il sentit que son air s'était assombri, et que Miho avait l'air de se demander ce qui se passait. Le quarien répondit d'un ton calme :

"Waifu est morte. Tombée au combat."

Il avait fait une croix sur cette vie la veille, à l'instant où il avait jeté les plaques de matricule de Waifu.

"Ne vous inquiétez pas. J'ai fait mon deuil."

Les silences de Laan entre ses réponses avaient suffit à combler le temps de la montée des escaliers menant au bar. Ils furent accueilli chaleureusement et installés dans une alcôve avec vue sur mer. Laan commanda un punch, une boisson d'origine humaine à base de fruits et légèrement alcoolisée. Une fois installés et les boissons servies, le quarien interrogea Miho à son tour :

"Et vous, qu'êtes vous devenue depuis cette mission sur Oméga ?"
Avatar de l’utilisateur
Laan'Garna Nar Tesleya
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 85
Inscription : 14 Avril 2017, 08:33
Localisation : Redon

Âge: 26
Profession: Pilote / Agent du DCU Quarien
Classe: Quarien - Technologie
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 370.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 18 Novembre 2018, 20:48

Donc ce serait l'associations de deux personnes présentes à ce qui devait être l'un des pires moments de sa vie professionnelle qui avait provoquer sa réaction? Du moins ce qu'elle avait pu reconnaître de familier dans cette réaction. Il était vrai que pour Laan, qui connaissait Laquarius, ce devait être étonnant d'avoir vu le turien en sa compagnie. Mais il fallait dire qu'il lui avait été donné de passer plus de temps avec celui-ci qu'avec le quarien. Mais là n'était pas la question. Sur ce chemin, les cris des jeux et activités de la plage paraissaient bien lointains, jusqu'à disparaître complètement alors qu'ils se rapprochaient de l'établissement. L'air plus sombre de Laan avait un petit quelque chose d'inquiétant. C'était parler de sa compagne qui était difficile? Ils étaient en froid? Jamais Miho n'aurait envisagé un événement aussi brutal et définitif.

Les pas de la quarienne s'arrêtèrent. Elle posa sur Laan un regard incrédule. Morte. Juste comme ça. Elle ne connaissait pas bien al jeune femme aux cheveux roses, mais le peu de temps qu'elle avait passé en sa compagnie lui avait laissé un bon souvenir. C'était typiquement le genre de personne qu'elle aurait été ravie de revoir, juste pour papoter de choses inutiles et futiles, parce qu'au fond, ça revenait simplement à passer un moment agréable. Seulement cette perspective n'était plus envisageable. Parce que la jeune femme n'était plus de ce monde. Pire encore, c'était la disparition d'un être aimé et important pour Laan. L'étrange souvenir de Naen lui revint avec l'effet d'une gifle. Mord au combat étaient des mots qu'on lui avait souvent sorti, mais qui n'avait jamais eu le moindre sens quand il s'agissait de la disparition d'une personne à laquelle on était profondément attaché. La tristesse qu'elle ressenti dû se voir sur ses traits. Elle ne pouvait qu'imaginer la peine qu'il devait ressentir, même s'il disait avoir fait son deuil. Il était toujours possible de passer à autre chose, mais il était peu probable que cela diminue de quelque façon que ce soit la douleur qu'il devait ressentir. Elle rattrapa vite son retard sur lui. baissant cette fois-ci les yeux.

"Je suis sincèrement désolée."

C'était peu dire. La vie lui paraissait un peu trop souvent injuste, même si elle ne savait pas comment ni pourquoi un tel événement avait pu se produire. Elle aurait voulu poser beaucoup de question, mais se dit que ce serait certainement très déplacé. Surtout que Laan semblait vouloir passer à autre chose. Retourner le couteau dans la plaie ne faisait pas vraiment partie des petits plaisirs de la quarienne.Elle fut presque surprise en relevant les yeux, de se trouver déjà à l'entrée du bar. Jusqu'à-ce qu'ils furent installés, elle garda le silence, sans trop savoir comment rebondir. Une chose était certaine, mieux valait qu'elle envisage de ralentir l'alcool pendant un petit moment. Elle se contenta dont de commander un zhuat glacé, et laissa son regard se faire attirer un instant par la vue imprenable sur la mer. Cet endroit était décidément bien agréable, et beaucoup plus calme que le bord de mer, malgré la présence du reste de la clientèle. La conception de la salle, avec ses alcôves, devait y être pour beaucoup. La question de Laan la ramena à la conversation. Changer de sujet était une bonne chose. Miho s'efforça de chasser l'image d'une Waifu souriante qu'elle ne verrait plus jamais pour essayer de trouver une réponse adéquate. Seulement... Il s'en était passé des choses depuis Oméga, et pas qu'un peu. Il allait falloir trouver une manière de résumer ça pour l'écourter autant que possible.

"Et bien... J'ai été virée du Maefis... Ce qui m'a donné l'opportunité d'avoir mon propre vaisseau. Il s'appelle Erakis, ce qui a changé mon nom, du coup."

Elle haussa les épaules. Voilà qui allait déjà mettre au clair pas mal de petites choses. Pour le reste, c'était une autre histoire.

"Et vous? Que faîtes-vous, du coup? Comment s'est passée votre convalescence? "

Hormis le fait que Waifu n'était plus de ce monde, il avait dû remonter une sacrée pente. Miho se rappelait très bien son état quand le Maefis l'avait ramené sur Rannoch. Daun avait été sceptique quant à ses capacités à se remettre correctement de telles blessures.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 437
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 477.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Laan'Garna Nar Tesleya » 12 Janvier 2019, 21:20

Laan fût soulagé d’avoir rompu le silence. Il n’avait que trop duré, et malgré son deuil récent, l’évocation de la mort de Waifu lui faisait toujours l’effet d’une petite pointe au cœur. Il se ressaisit et se concentra sur ce que disait Miho. Miho’Shakti Vas Erakis, du coup. L’évocation de ce changement de nom lui fit se rappeler du sien, inchangé, et de la fierté qu’il tirait de ce qui fut jadis une lourde peine. Ce nom signifiait toute sa vie. Tout ce pourquoi il se battait. Et même si aujourd’hui il restait un simple pilote transportant marchandises et clients, il tissait doucement sa toile avec les informations qu’il récoltait, il se faisait, discrètement, une place dans le milieu du crime intergalactique. Un jour, il se ferait reconnaitre en tant que garde du corps peut-être, au détour d’un événement qui serait le pur fruit du hasard, et de là il pourrait devenir – redevenir – ce à quoi il aspirait : un tueur.

Se déportant de son égoïste personne, le pilote se demanda ce qui avait entrainé le renvoi de Miho du vaisseau qu’elle pilotait, avec brio d’ailleurs. Elle avait, au vu des maigres infos dont disposait Laan, de bonnes voir très bonnes relations avec son équipage, accomplissait du bon travail et été chargée de missions assez périlleuses. Sirotant son Centauri Sunrise, adaptation triple dose du Tequila Sunrise des humains, il nota le mouvement d’épaule de la jeune femme. Cela donnait à son discours un ton détaché qui ne collait pas trop avec ce qu’elle annonçait. Peut-être un ancien réflexe du temps où elle appartenait à l’armée.

La question que Miho lui posa pour relancer la conversation lui permettrait de lui demander plus de détails. Il répondit donc d’un air calme :

« Eh bien, j’ai malheureusement subi un coma d’un an »

Il s’arrêta une seconde pour réfléchir à comment il présenterai la suite. Il reprit presque aussitôt.

« La rééducation a été longue, je n’ai pu retrouver ma pleine forme physique qu’il y a peu de temps. Cela dit, dès que j’ai pu piloter, je me suis remis à effectuer des missions à droite à gauche, au gré des besoins. Rien de bien extraordinaire, j’en ai peur, ma condition ne le permettait pas. Mais maintenant que j’ai repris du poil de la bête, ce qui m’ont fait ça n’ont qu’à bien se tenir ! »

Conclut-il avec un grand sourire. Intérieurement, il était satisfait de sa prestation : il n’avait donné que des infos véridiques, omettant sa désertion, son passage du côté des hors-la-loi, le mentorat de Laquarius… Cela dit, Laquarius ayant discuté avec Miho auparavant, il était tout à fait possible qu’il l’ai évoqué. Laan en doutait, mais il ne pouvait pas éliminer simplement l’hypothèse. Le quarien se sentait quand même un peu mal à l’aise de mentir à Miho, mais il ne le laissa pas paraître. Il enchaîna donc sur l’interrogation qui lui était venur à l’esprit plus tôt :

« Mais dites-moi, quelles raisons vous ont forcées à quitter le Maefis ? Vous y faisiez un très bon travail en harmonie avec votre équipage, de ce que j’ai vu. »

Le quarien repris son verre en main et se remis confortablement au fond de son fauteuil le temps que Miho trouve ses mots.
Avatar de l’utilisateur
Laan'Garna Nar Tesleya
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 85
Inscription : 14 Avril 2017, 08:33
Localisation : Redon

Âge: 26
Profession: Pilote / Agent du DCU Quarien
Classe: Quarien - Technologie
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 370.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 13 Janvier 2019, 20:50

A la révélation de Laan sur son coma, Miho ne pu s'empêcher d'ouvrir de grands yeux sous l'effet de surprise. Une année hors du monde, c'était énorme. Mais du coup, cela expliquait aussi en partie le manque de renseignements à l'égard de la santé de Laan, malgré les efforts des membres d'équipage pour en savoir plus. Ils n'étaient pas de sa famille, et donc n'avaient pas le droit d'en savoir plus sur une personne qui, de base, ne pouvait déjà pas communiquer avec autrui du fait de son état. Malgré elle, ses pensées s'échappèrent à nouveau vers Waifu. Comment avait-elle dû vivre ces propres derniers moment? Avec son compagnon en convalescence, et absent de part son coma sur une durée d'une année... Peut-être même était-elle morte avant que Laan ne soit revenu à lui. Miho s'efforça de chasser cette version horriblement glauque de son esprit, préférant s'imaginer qu'au moins, ils avaient eu quelques moments ensemble avant que le drame ne se produise.

Pour le reste, cela restait vague. La seule chose dont Miho avait la certitude concernant Laan, c'était qu'il bossait pour Rannoch. Il avait du matériel militaire, avait ses indics, avait été pris en charge par un hôpital sur leur monde et les informations le concernant avaient été pour ainsi dire impossible à obtenir pour les civils qu'ils étaient. Que faisait-il exactement? Elle ne le savait pas. Mais il devait flirter assez avec les renseignement pour qu'une spectre la fasse le rejoindre sur Oméga avant les fâcheux événements qui s'en étaient suivit. Faisait-il toujours le même job? La quarienne doutait que la Fédération renvoie sur le terrain un "soldat" qui n'était pas en pleine disposition de ses capacités. Peut-être avait-il simplement changé d'affectation, pour un poste plus pépère. Mais elle en doutait, vu sa promptitude à vouloir en découdre avec ceux qui l'avaient aligné la laissa perplexe. Ce genre de chose était possible quand on avait pas une hiérarchie sur le dos et tout un protocole à suivre. Elle garda ses interrogations pour elle, dans l'immédiat.

"Ils l'ont déjà payé. Ceux qui nous ont tendu l'embuscade sur Oméga n'ont pas survécu."

Oui, enfin ceux qui tenaient les Mattock et l'Avalanche qui les avaient canardés. Pour le reste... Miho fixa son zhuat dont elle manipula la crème du bout de sa cuillère, en fronçant les sourcils. Sa voix se fit plus discrète. Après tout, même s'ils étaient isolés d'un point de vu sonore, elle préférait éviter que des oreilles passant par là ne l'entende évoquer un groupe terroriste.

"Mais il reste encore tout Cerberus et leur nouveau psychopathe de dirigeant à anéantir."

Le ton de Miho était sans appel. Elle ne comptait pas lâcher l'affaire de son côté et espérait bien que, parmi les nombreux dossiers criminels que traitait officieusement la SCTI, celui de Mason serait suivi jusqu'au bout par ses soins. Le souvenir encore bien présent des civils de la stations qui avaient embarqués à bord du Maefis pour fuir le début de guerre civile qui en avait découlé restait bien vivace. La dernière fois qu'elle avait vu un vaisseau quarien rempli d'autant de personnes en perdition, ça avait été pendant les guerres consécutives de l'Eveil et des Moissonneurs. Mais ça n'avait pas été plus mal. Grâce à ça, elle avait trouvé la motivation nécessaire pour pousser son projet et en faire une coopérative concrète. De quoi répondre aux interrogation de Laan sur son éviction du poste de pilote titulaire du Maefis.

"Et bien... Je n'ai pas été virée pour faute ou pour un problème en lien avec mes collègue."

Si la discussion mouvementée qu'elle avait eu avec Fyn sur le sujet lui paraissait limpide sur les diverses raisons, les expliciter à quelqu'un qui n'avait pas été là pour vivre ce moment lui paraissait un peu bizarre. Elle s'y risqua pourtant.

"Après Oméga, j'ai proposé un projet à mon capitaine sur une sorte de coopération entre des transporteurs indépendants. Je me suis dit qu'on ne pouvait plus se contenter d'attendre d'avoir des ordres pour agir et qu'en collaborant les uns avec les autres, en réunissant nos informations et nos fonds, on pourrait peut-être se montrer plus efficaces que les instances officielles, sur pas mal d'aspects comme notre propre protection, ou celles de populations civiles. Le résultat a dépassé nos estimations initiales et la SCTI s'est faite connaître."

Elle reposa la cuillère sur le côté, non sans avoir au préalable englouti la crème mélangée au zhuat qui s'y trouvait. Elle eut une petite pensée pour ces pirates s'en prenant aux indépendants de manière trop éparse pour inquiéter les forces conciliennes, et dont ils avaient eux-mêmes démantelé le réseau, pièce par pièce, avec l'appui final de la Fédération de Rannoch.

"Fyn a estimé que me garder sous ses ordres nuirait à ma carrière autant qu'au développement de la Coopérative. Il savait que pour rien au monde je n'aurais quitté le Maefis de mon propre chef, alors il m'a renvoyée."

Et pour la peine, Miho s'était barrée avec le kodiak, et la garde de Pet, Mun et Mithra. En gros, les gosses et plus de la moitié de la pension alimentaire si elle ajoutait aux bénéfices l'Erakis, fabriqué sur les fonds de la Coopérative. Elle avait été gagnante sur tous les tableaux au final. Alors pourquoi le cockpit du Maefis et tous ses anciens collègues continuaient de lui manquer autant? Elle se consolait en se disant que grâce à son départ, Nuuma avait enfin le poste qu'elle méritait depuis longtemps. Enfin tout ça était passé maintenant et elle ne voulait pas s'étaler plus que nécessaire. D'autant plus qu'elle restait sur sa faim concernant les informations de Laan.

"Vous travaillez toujours pour la Fédération de Rannoch, du coup? "

Oui, c'était indiscret. Mais bien moins que de savoir pour la mort de Waifu ou pour son état de santé. Et puis avec un peu de chance, elle pourrait en apprendre plus sur Laan. Des infos concrètes, et pas des suppositions basées sur le travail qu'ils avaient en commun ou les observations qu'elle avait pu faire sur lui pendant celui-ci.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 437
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 477.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Laan'Garna Nar Tesleya » 14 Janvier 2019, 09:35

A l’annonce de l’élimination de ceux qui l’avaient mis hors-jeu, Laan ressentit un mélange de soulagement teinté de déception. Certes, il se sentait vengé, mais au fond de lui il aurait bien aimé prendre part à cette vengeance. Néanmoins, il ne manqua pas d’exprimer ce soulagement.

« Je vous remercie. Il est toujours agréable de savoir ses ennemis hors d’état de nuire. »

Néanmoins, le ton plus bas que la quarienne adopta pour la suite de sa réponse fit comprendre immédiatement à Laan que l’histoire ne s’arrêtait pas là. De fait, il s’avéra qu’ils avaient seulement éliminé une petite partie d’une organisation bien plus importante : Cerberus. Ces grosses organisations sont une vraie plaie, et la cible principales d’agences telles que le DCU. Puissantes et extrêmement bien organisées, elles jouent sur la peur quelles inspirent pour contrôler les différentes pègres locales. De fait, ce sont donc des organisations à ramifications multiples, dont très souvent l’extrémité des branches ignore totalement qu’elle travaille pour une telle organisation. C’est là toute la difficulté de la lutte contre le crime organisé : une organisation cloisonnée, à branches multiples, avec un modèle basé sur la peur rendant l’exécution des ordres redoutablement rapide.

Son interlocutrice aborda alors le sujet de la dernière question de Laan : son expulsion du Maefis. Sans doute l’histoire prendrait-elle du temps, étant donné tout ce qui avait pu se passer durant un an de coma et même depuis son réveil. Le pilote pris donc une gorgé de son cocktail alcoolisé en écoutant la quarienne.

Laan fut d’abord surpris d’apprendre que Miho n’avait pas été viré pour faute. Néanmoins, après une rapide réflexion, il lui parut évident que la pilote appartenait à une organisation et n’était pas à son compte : Sinon, pourquoi aurait-elle été sur Oméga à l’époque ? Son renvoi venait probablement d’un ordre. Peut-être qu’après tout, Miho n’avait jamais vraiment quitté l’armée. La suite de la conversation détrompa rapidement Laan. Une coopération de transporteurs indépendants pour lutter contre le crime ? Laan apprécia vite l’intérêt d’une coopération : pour battre le crime organisé, il fallait être mieux organisé que lui. Même s’il était par nature solitaire, il comprenait que certains y voit un intérêt fort. Regrouper les ressources et les informations permettait de mettre en place plus de moyens, et de les utiliser à meilleur escient. Néanmoins, cela posait pour Laan un problème majeur : une telle organisation était trop simple à infiltrer, il le savait d’expérience : on donnait alors à l’ennemi une idée assez précise de l’ampleur des moyens et des informations dont on disposait. Une faiblesse majeure, facilitant notamment l’usage de désinformation : en contrôlant les informations dont disposait l’ennemi, on pouvait le contrer à tout moment voire l’envoyer sur une fausse piste. Laan garda sa remarque pour l’instant, laissant son interlocutrice finir d’expliquer sa situation.

Il comprit alors que la SCTI, nom donné à l’organisation de Miho, était indépendante, et donc sans lien avec l’armée ou l’état. Du moins, en apparence. Il était possible que tout ça ne soit qu’une couverture visant à camoufler une activité militaire. Laan se dit qu’il ferait mieux de faire attention à ce qu’il dirait par la suite, pour éviter de révéler trop de détails sur lui qui lui serait nuisible s’il avait raison sur la SCTI. Apprendre que Miho avait été forcé de quitter le Maefis pour une pure raison organisationnelle ne fit que renforcer les soupçons du pilote : l’organisation était surement militaire. Néanmoins, il n’avait aucune preuve, et décida de rester sur ses gardes sans se fermer totalement.

La question de Miho tira Laan d’une torpeur dont il ne s’était pas aperçu, et à laquelle il n’avait pas fait face depuis bien longtemps. Il se surpris à devoir arracher son regard aux détails du visage de Miho. Il se sentit un peu gêné, se rendant compte qu’il ne pouvait même pas se cacher derrière son masque, à présent. Sa peau, bien plus claire que celle du pilote, ne parvenait pas à éclipser la blancheur marquante de ses yeux, qui conféraient un regard profond à la quarienne. La chevelure blanche, détachée, qui encadrait son visage faisait un ensemble harmonieusement clair, mettant en valeur les marques noires propres à son peuple qui se dessinaient autour de ses yeux. La petite taille de la quarienne n’arrivait néanmoins pas à tromper : Miho était puissante, et Laan avait eu l’occasion de la voir en action. Son entrainement lui avait dessiné un corps harmonieux, équilibré, et dont les marques de féminité ne laissaient pas – plus – Laan indifférent. L’absence de combinaison avaient offert à Miho la possibilité d’un tenue plus légère et surtout moins agressive, et c’était ce qui avait changé le regard du jeune quarien.

Il devait réagir vite, maintenant. Il repassa sa mémoire en un éclair pour savoir s’il avait déjà révélé son ancien travail à la quarienne, mais le nombre de personnes hors DCU qui étaient au courant se comptait sur les doigts d’une main, et Miho n’en faisait pas parti. Dès lors, elle avait probablement émis une hypothèse qu’elle tentait de confirmer. Trois possibilités s’offraient au quarien : soit il disait la vérité, soit il prétendait n’avoir jamais travaillé au DCU, soit il prétendait y être toujours. Puis il s’aperçut que Miho n’avait aucunement mentionné le DCU, mais seulement la Fédération. Une issue de secours s’offrait au pilote : il pouvait prétendre travailler pour le compte de la fédération, sans pour autant dépendre du DCU. Il prit une gorgée de son verre pour se laisser un court temps de réflexion, avant de répondre à la pilote en commençant par un large sourire.

« Il était donc si facile que ça de deviner que je travaille pour eux ? »

Il jeta un rapide regard en direction de l’entrée de l’alcôve pour vérifier que personne n’était à proximité, puis baissa d’un ton pour compléter l’illusion :

« Sans doute ma prise en charge lors de mon coma vous a-t-elle mis la puce à l’oreille. Je ne vous remercierais d’ailleurs jamais assez d’avoir pris soin de moi. Je vous dois ma vie, et je ne l’oublie pas. »

Il s’accorda une courte pause pour marquer cette phrase qui, contrairement au reste de sa déclaration, était profondément sincère.

« Effectivement, c’est la Fédération qui m’emploie. Malheureusement je ne peux pas vous en dire plus, mais nos actions communes vous donnent probablement plus d’indices que vous ne seriez censée en avoir. », ajouta-t-il d’un ton assez léger pour que Miho ne prenne pas sa déclaration pour une menace.

Laan savait que rester trop longtemps sur le sujet deviendrait dangeureux, et décida d’anticiper toute question en changeant de sujet. Cela paraitrait plausible de la part d’un employé du gouvernement de ne pas révéler trop d’informations sur son travail. Il reprit donc, de manière enjouée :

« Mais assez parlé boulot, non ? On devrait plutôt profiter de cette journée de repos pour se détendre. »

En un instant il décida de se jeter à l’eau. Après tout, que risquait-il ? Il enchaîna donc sans laisser le temps à Miho de répondre.

« Vous savez, ce que j’ai dit tout à l’heure en arrivant au bar… C’était volontairement exagéré pour l’effet comique, mais au fond, je le pense. Pardonnez-moi d’être aussi direct, mais... vous êtes une belle femme. »

Sur ces paroles, Laan reprit une gorgée de son verre et se tut, attendant la réponse de la quarienne qui lui faisait face.
Dernière édition par Laan'Garna Nar Tesleya le 14 Janvier 2019, 20:15, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Laan'Garna Nar Tesleya
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 85
Inscription : 14 Avril 2017, 08:33
Localisation : Redon

Âge: 26
Profession: Pilote / Agent du DCU Quarien
Classe: Quarien - Technologie
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 370.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 14 Janvier 2019, 18:16

Il y avait quelque chose d'assez étrange qui frappa Miho. Apparemment, Laan n'avait une vision que très limitée de ce qui s'était passé sur Oméga. Pourtant, elle avait remis un rapport complet à la Spectre quarienne qui avait envoyé le Maefis sur place, et Laan lui-même ne s'y était pas trouvé par hasard, puisqu'elle-même savait qu'elle l'y retrouverait. Pourtant, personne n'avait jugé utile de lui raconter ce qui s'était produit après qu'il se soit fait canarder. Miho fixa son zhuat, d'un air on ne pouvait plus normal. Mais quelque chose la dérangeait dans cette évidence. Elle, elle avait l'habitude que des choses lui soient cachées. En tant que civile, ses états de services et sa fiabilité étaient vite passés à la trappe. Pareil pour l'intégralité de l'équipage du Maefis soit dit en passant. Et pourtant, la Fédération, voire même une spectre, ne s'étaient pas gênés pour les envoyer en première ligne dans les emmerdes déjà à deux reprises, en se servant de ce même passif militaire. Décidément, la Fédération avait encore énormément de progrès à faire et Laan n'était qu'un dommage collatéral de plus.

Bien loin de s'imaginer tout le cheminement alambiqué de son congénère pendant son récit, Miho n'avait ait qu'effleurer certains détails, histoire d'aller à l'essentiel. Jamais elle n'aurait envisager une telle paranoïa face à ses explications. Il fallait dire qu'au final, elle ne connaissait pas vraiment Laan. A part leur rencontre sur Thessia, et l'alliance temporaire qui en avait découlé, elle avait partagé trop peu avec lui pour prétendre en savoir assez. Si ce n'était qu'elle avait découvert qu'il était clairement formé au terrain, avait du matériel militaire sans en être un, s'affichait avec le blason de Rannoch à ce moment-là, et fricotait avec des gens de la trempe de Laquarius et avoir des indics sur Oméga. Il n'était pas un employé de bureau et se voulait tellement soigneux sur le fait de n'afficher aucune affiliation claire que la première évidence qu'elle considéra fut un service de renseignement. Mais peut-être que c'était un peu trop cliché. Et puis de toute manière, ça n'avait pas la plus petite espèce d'importance pour Miho. Elle se savait certainement fichée depuis que la SCTI avait établi des échanges de bons procédés avec la Fédération, et qu'ils avaient obtenu une dérogation concilienne pour que tous leurs vaisseaux-membres puissent être armés. Forcément, elle ne pouvait déjà qu'être suspecte. Enfin, un peu plus qu'elle ne devait déjà l'être à la base.

Elle haussa un sourcil l'air surpris quand il la remercia pour la prise en charge à bord du Maefis. Elle failli répondre spontanément que c'était une évidence, surtout entre quariens, mais se ravisa. Elle, elle avait été élevée avec une éducation clairement centrée sur l'entre-aide dans des situations pénibles. Mais le fait était que malgré une enfance au sein de la Flotte Nomade, tous les quariens n'étaient pas forcément portés sur la solidarité. Elle-même avait brisé ses principes en n'hésitant pas dans le feu de l'action à se servir d'une consoeur comme bouclier, jusqu'à la tuer dans la foulée. Et toute monstrueuse que la pirate quarienne ait pu été, en agissant ainsi, Miho ne s'était pas vraiment montrée meilleure. Elle se contenta de se taire en prenant une gorgée de sa boisson.

Et bien loin de prendre ses déclarations pour une menace - elle avait flirté avec des concepts bien plus menaçants que ça surtout sur la dernière année écoulée - elle afficha un sourire amusé. Par-delà le ton léger de Laan, elle ne l'aurait pas pris plus au sérieux que ça. Simplement parce que franchement, quel intérêt cela aurait-il pu apporter à qui que ce soit de menacer quelqu'un comme Miho? Il existait des cibles bien plus intéressantes et exploitables. Pour le reste, ce saut du coq à l'âne eut le mérite de faire hausser un sourcil à la quarienne. Ce genre de phrase sonnait bizarre à ses oreilles. Elle prenait souvent ça comme de la politesse. Elle ne remettait pas nécessairement en cause l'honnêteté de Laan, mais sa propre vision d'elle-même était assez loin des considérations physiques. Et puis, cela sonnait comme une bonne excuse.

"J'ai connu plus subtile comme changement de sujet. Quand bien même cela reste flatteur."

Elle ponctua sa phrase d'un petit sourire amusé. Sincère ou pas, le concept de beauté restait très abstrait pour la quarienne qui, trop habituée à vivre dans une combinaison, ne s'était jamais vraiment attachée à l'apparence ou à ce qui devait être beau ou pas. Elle avait des progrès à faire en la matière. Heureusement Tila l'aidait sur ce plan.

"Ne vous en faîtes pas. J'ai bien saisi que vous ne vouliez pas parler de choses qui puisse être trop personnelles, ou professionnelles. Je comprends. Après tout, on ne se connait pas vraiment et vous n'êtes pas le premier à penser que je ne suis pas digne de confiance."

Miho possédait moins de retenue, mais en même temps, et surtout depuis la fin de la guerre, elle estimait ne plus avoir grand chose à perdre. Pour le reste, aucun secret ne l'entourait, et elle ne cherchait pas particulièrement à en avoir. Cacher trop de choses, c'était pour elle l'assurance de filer des munitions à qui voudrait réellement lui faire du mal.

"Mais allons-y pour des sujets plus légers. Alors, ça fait quoi de ne plus avoir de combinaison?"

Même si elle vivait la même chose, Miho ne pouvait s'empêcher de penser que tous ne l'éprouvait pas exactement de la même manière. A Laan de choisir s'il voulait être sincère sur ce point ou pas. Peut-être que la question était trop personnelle, mais en même temps, il ne s'agissait pas de divulguer des informations sur une mission.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 437
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 477.00 Points

En ligne

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Nissara T'sironia » 23 Janvier 2019, 20:49

Nissara rentrait avec un sourire aux lèvres, l’espièglerie qui s’affichait sur ses traits semblaient presque étranger à ce visage qui, bien que pouvant sourire, n’affichait d’ordinaire pas une telle insouciance. Mais par la déesse ce que c’était bon ! Les yeux pétillants la spectre rejoignait la plage au côté de Neil en appréciant ce simple élan, ce mouvement d’aller à deux dans une direction sans trop d’objectif en tête. Que faire maintenant ? Allaient-ils disputer une énième partie d’échec ? Elle avait pris goût à ce jeu humain au contact de l’avocat pendant sa détention, peut-être qu’il serait intéressant de jouer dans un tout autre cadre que celui d’un sombre bureau de directrice de prison …
Elle en était là de ses réflexions qu’elle découvrit avec surprise un petit groupe jouer à quelque chose dont elle n’avait jamais entendu parler. On aurait dit du … non en fait elle ne trouvait pas de comparatif à ces joueurs agitant des bâtons avec une partie ronde et un filet au bout pour taper dans … dans quoi d’ailleurs ? Autant dire que le cône en plastique avec un embout rond ne convainquait pas dutout l’asari qui participa cependant aux rires en voyant les déboires des pauvres Quariens. Le concept de base restait simple, au moins Neils avait pu lui glisser quelques informations.

C’est donc avec une lueur de défis dans le regard qu’elle sourit en réponse à la remarque de Liirha. Cependant elle n’eut rien contre une explication complète des règles et des particularités de ce jeu que lui proposa son compagnon. Elle avait beau être une athlète confirmée dans bien des domaines, la, elle était complètement larguée. Aussi prit elle le temps de bien soupeser ce qui était une « raquette » entre ses doigts, jaugeant son poids et son équilibre avant de se mettre en position raquette en arrière jambe rapproché … ce qui ne correspondait pas dutout aux postures de ses camarades, aussi corrigea elle sa position une petite moue faussement contrariée au visage. L’engagement commença et, vicieusement, la spectre fut la première cible. Un brin maladroit encore avec cet étrange outil elle renvoya le volant avec une trajectoire un peu aléatoire qui fut mollement amortie par le filet.

« Han … fichus ... plumes ça change complètement le comportement de la balle ! »

Râla l’asari en reprenant l’objet du délit ayant laissé le « premier sang » à l’équipe adverse. Effectuent le service elle tacha de combler rapidement son manque de pratique de ce sport en comparaison de ses adversaires et même, de son partenaire. Car bien qu’elle fasse en sorte de ne pas trop déranger, certains reflexe, la perception de l’allonge de la raquette et autre étaient autant d’élément qu’il lui fallait prendre en compte pour ne pas se retrouver être la cible. Heureusement pour elle l’affrontement était bon enfant, du moins au début. Quand elle commença à suivre le rythme des échanges effréné, non sans avoir laissé quelques points « facile » au camp adverse, les choses sérieuses débutèrent et la prenant pour cible. Du duo elle était le maillon faible, aussi redoublait-elle de cette énergie débordante qu’elle pouvait puiser parfois en se montrant de mieux en mieux coordonné avec son partenaire. Il s’avéra de précieux conseil, indiquant s’il avait le volant ou non, proposant des positions différentes afin de profiter de son expérience et de la fougue de sa partenaire. Le tout se déroula pendant de long échanges, faisant perler la sueur sur le front des participant mais pour un résultat surprenant. Si au début Daria et Liirha avaient eu un net avantage qu’elles avaient outrageusement exploité en milieux de séance, le final était tout autre et elles se retrouvaient bien plus dans une attitude défensive qu’offensive. Ereinté, l’échange prit fin sur une victoire des deux femmes, mais mâtiné de la remonté stupéfiante de l’avocat et de la spectre. Reprenant son souffle, Nissara souriait à pleine dent en lançant une bravade téméraire.

« Vous faites bien …. D .. d’arrêter .. on allait vous écraser sinon … »

Si l’échange entre vainqueur et vaincus, classique après un rude affrontement, pouvait se voir pressentie, l’asari fut coupé court par un Varren massif qui la plaqua au sol avec la tendresse d’un krogan en colère. Si Nissara avait poussé une brève exclamation de surprise, c’était des rires qui accompagnait les léchouilles affectueuse de l’animal sur le visage de sa maitresse.

« Vadrouiille .. hahaha c’est bon moi aussi je suis contente de te revoir ! »

Se redressant elle enlaça le gros piranha terrestre à sa moman tachant ensuite de se débarbouiller un peu comme elle pouvait. Quelques gloussements se faisaient entendre, vadrouille n’ayant était que l’éclaireur d’une groupe d’asari dont une portant une jeune représentante de sa race dans ses bras. Nissara ourla un grand sourire en voyant l’enfant et trépigna même un bref instant en reportant son regard sur Neil. Ce dernier se retrouvait être le centre de l’attention général d’ailleurs sans trop qu’on ne lui donne plus d’explication. N’okia et Losnia s’approchèrent, c’était cette dernière qui tenait la petite asari qui se blottissait doucement contre sa « mère ». La scène était touchante, rapelant de façon étrange les liens communs entre les différentes espèce ou ces deux asaris venaient présenter leur enfant à leur sauveur humain sur ce mont Quarien.

« On à quelqu’un à te présenter, à vous présenter en fait »

Déclara N’okia, fière comme un paon alors que Losnia, plus douce ourlait un sourire franc vers l’avocat.

« Neil, nous voulions te présenter N’eila … aprés tout, c’est grace à toi qu’elle est la. »

Souriante l’asari désigne l’humain à sa fille qui le regarde avec de grands yeux curieux, elle ne devait avoir que 2 ans peut être plus selon les standard humains, la petite, la main à demi dans la bouche, scrutant cet étrange personnage très pale se demandant bien ce qu’il était.
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 339
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 12.00 Points

Précédent

Retour vers Voile de Persée



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)