Troisième Arc - Chapitre 3 - La Dernière Arche

*

Modérateurs : Administration, MJ

Re: Troisième Arc - Chapitre 3 - La Dernière Arche

Message par MJ : Bob le Reaper » 10 Septembre 2018, 15:34

Une fois arrivé dans la salle principale. Tout le monde se sépara pour mettre au plus vite l'Arche en état de marche. Séides partit s'isoler dans la salle informatique, Miho était dans le cockpit à prendre connaissance avec les commandes, Nissara et Laquarius étaient à disposition si besoin, espérant qu'on aurait pas besoin de leur service dans les prochaines minutes pour régler un quelconque problème.

Séides ne perdit pas un instant et s'installa à la place de l'opérateur en chef de la salle informatique. Cette dernière était en bonne état, convenablement réfrigéré et lumineuse. Chose rare à l'époque de la construction du Leusinia, l'intégralité des ordinateurs présents gérant le vaisseau étaient des ordinateurs quantiques, capable de traiter infiniment plus de données que le matériel informatique traditionnel, mais il était hors de prix à l'époque et surtout boudé car ses performances en faisait, et en fait toujours aujourd'hui, le seul support pouvant abriter une IA consciente. De nos jours, les ordinateurs quantiques se faisaient plus courant, mais ils restaient encore un matériel de pointe qui n'était pas à la portée de tout le monde, souvent réservés aux laboratoires et aux installations militaires. De toute façon, les capacités des systèmes informatiques "conventionnels" étaient encore suffisamment performantes pour le grand public.

Le Geth se mit rapidement au travail, analysant les systèmes et les purgeant de ses bugs en cascade. Heureusement, ces bugs n'étaient profondément enfouis dans le réseau. Comme l'avait annoncée SAM un peu plus tôt, un simple reboot du système suffirait à tout remettre en état. Mais l'avantage d'être un Synthétique directement relié au réseau, c'est qu'on avait pas besoin de rebooter physiquement le système. Cela ne prit que quelques secondes. Quelques secondes ou les lumières vacillèrent et l'ordinateur devint silencieux avant que tout ne revienne à la normal. Les lumières étaient stables. Les ordinateurs quantiques ronronnaient docilement et tout les systèmes défaillants furent corrigés.

Dans la salle principale, les effets ne se firent pas vraiment remarqué. La seule chose notable étaient les sifflements du ballet des portes folles qui s'était arrêtée au niveau des quartiers de l'équipage. Puis d'un coup, la lumière s'alluma, progressivement, de même que la ventilation et l'arrosage automatiques des plantes, dispersant une fine brume de gouttelettes à la bonne température.

Dans le cockpit, digne de celui d'un cuirassé avec le fauteuil du capitaine au centre et des consoles un peu partout, le calme et l'obscurité firent place à la lumière et l'allumage automatique des différentes consoles. Miho, à la place du timonier, se retrouva d'un coup avec des hologrammes un peu partout lançant des analyses systèmes un peu partout, le vaisseau faisant lui même sa propre check-list. Analyse également faite par SAM qui était audible pour tout le monde via le réseau de hauts-parleurs :


"Analyse en cours... Analyse terminée. Tous les systèmes fonctionnent selon les paramètres recommandés.
Aucune anomalie informatique détectée.
Le Leusinia est opérationnel à 100 %"


Ça sonnait comme une bonne nouvelle, mais une information de trop vint se rajouter :

"Attention, détection d'un vaisseau en approche."

Le groupe eut à peine le temps de se mettre à l'abri quand une vive lumière apparut à travers les baies vitrés du cockpit et celles au plafond de la zone principale. C'était la lumière de plusieurs projecteurs fixés à la carlingue d'un petit vaisseau, un cargo léger sans doute. Pour venir aussi près de l'Arche et "près" était un euphémisme, ce qui donnait tout de même un aperçu des capacités du pilote, ce devait être un vaisseau du Ninor. Pourquoi était-il là ? Le groupe criminel avait-il détecté le groupe de sauvetage à bord de l'Arche ? Était-ce juste une patrouille de surveillance à la recherche d'un nouveau point d'entrer à essayer de forcer ? Impossible à dire. En tout cas, il avait dû remarquer le plein éclairage interne, ce qui l'attira sans doute droit ici.

Les projecteurs balayèrent la zone, essayant de couvrir le maximum de zones d'ombre. Puis le vaisseau s'éloigna de la zone. Les capteurs du vaisseau indiquait qu'il était toujours en train de parcourir le fuselage du vaisseau et plus particulièrement les différentes zones d'accès. Ne trouvant rien de suspect, il s'éloigna, mettant peut-être le coup de l'apparition soudaine de l’éclairage comme étant un énième bug. Le groupe pouvait remercier les concepteurs du système de fermeture automatique des portes du hangar, ce qui permit de couvrir leur entrée.

Toutefois, ils avaient maintenant la confirmation que le Ninor surveillait attentivement le Leusinia vu la rapidité avec laquelle le vaisseau était arrivé. Leur progression à travers le vaisseau avait été furtive jusque là, mais maintenant les choses étaient clair. À la seconde où les propulseurs de l'Arche vont commencer à chauffer, le Ninor allait se jeter sur eux. Heureusement, le vaisseau n'était pas complètement sans défense. Il disposait de solides boucliers, d'un épais blindage et d'un système GARDIA performant pour maintenir au loin les missiles et autres chasseurs. Ce qui devrait en théorie constituer une défense suffisante le temps que le Leusinia soit prêt à partir.

Mais le Ninor n'était pas du genre à laisser passer une telle opportunité sans jeter toute ses forces dans la bataille et il fallait s'y préparer en conséquence. Autant pour leur propre survie que celle du vaisseau et leurs occupantes, inconsciente de tout ce qui se passait en dehors de leur caisson de stase. Toutefois, ce n'était pas non plus une mission suicide. Ils avaient l'élément de surprise avec eux, connaissaient l'aménagement interne de l'Arche, avaient accès à l'ensemble de ses systèmes, disposaient d'une aide précieuse avec SAM et tant que personne ne se doute de leur présence à bord, ils avaient tout leur temps pour élaborer leur stratégie...





HRP : Qui a dit que ça serait facile ? :x

Vous êtes libre pour le choix de la tactique à employer (si vous avez des questions hésitez pas ;) ). Vous avez le droit de cogiter un peu :P




○ Réserve de points d'héroïsme ○

Vous disposez tous de points d'héroïsme. Ces points permettent d'influer sur le cours des évènements afin de garantir la réussite d'une action ou éviter un destin funeste. Pour les utiliser, il suffit d'indiquer que vous en utilisez un (ou plusieurs) pour l'action désiré et le MJ se pliera à votre décision. Attention toutefois, votre réserve de points est limité...

Laquarius Nix: 5 / 5 points d'héroïsme
Miho'Shakti Vas Maefis : 3 / 5 points d'héroïsme
Nissara T'Sironia: 5 / 6 points d'héroïsme
Séides : 3 / 5 points d'héroïsme
Avatar de l’utilisateur
MJ : Bob le Reaper
 
Message(s) : 54
Inscription : 15 Mars 2015, 09:40


Points MEL: 158.00 Points

Re: Troisième Arc - Chapitre 3 - La Dernière Arche

Message par Nissara T'sironia » 18 Septembre 2018, 19:12

Nissara se demanda un bref instant si tout allait fonctionner sans qu’aucun coup de feus ne retentissent. Allaient-ils pouvoir faire s’élancer l’arche avant même que le Ninor ne réagisse ? Quand tout se relança et qu’un calme soudain tomba sur la zone, un bref éclaire de surprise passa sur son visage avant que les lumières ne s’allume dans toute la zone, révélant l’activation complète de l’arche et sa reprise de contrôle. Cependant, l’activité soudaine du vaisseau allait sûrement attirer l’attention sur eux avant qu’ils ne puissent calculer le passage d’un relais.

« C’était trop beau »

Déclara l’asari en regardant tout ce que cela réveillait et, qui sais, voir un laqua se faire asperger par le système d’arrosage automatique. SAM les prévint tout de même d’un petit problème de vaisseau. Ila spectre bloqua sa respiration, prête à dégainer si jamais une équipe tentait de forcer une porte. Dans un bref soupire l’asari ouvrit un canal avec tout le groupe et SAM.

« Je propose qu’on prépare une embuscade, profitons qu’ils croient sûrement encore aux bug pour les attirer avec un sas ouvert et préparer des pièges, mines, tourelles, préparons de quoi les accueillir en les incitant à choisir certains poste d’atterrissage. Après tout, on contrôle toute l’arche, il serait dommage de ne pas en profiter non ? »

L’asari déploya son Omnithech en regardant les plans, cherchant les zones avec le plus de possibilité pour tendre des embuscades contre des équipes du Ninor.

« SAM ? Tu pourrais nous indiquer les défences que l’Arche peut déployer en interne ? Ça pourrait nous aider à guider les agents du Ninor vers une zone bien définis et ainsi, mieux les retenir le temps qu’on prépare le saut. Surtout qu’il doit bien y avoir une armurerie dans le coin ou on pourrait se servir non ? »

Aprés tout, qui disait exploration disait sûrement contacte hostile, ou tout du moins un risque.
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 330
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 105.00 Points

Re: Troisième Arc - Chapitre 3 - La Dernière Arche

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 19 Septembre 2018, 21:41

Les apparitions successives d'hologrammes indiquant l'état des différents systèmes fit émerger un sourire tant de satisfaction que de soulagement. Observant les premières informations apparaissantes sous ses yeux, Miho éprouvait une étrange sensation grisante rien qu'à l'idée même d'avoir une opportunité de mettre en route un mastodonte pareil. Elle n'eut rien besoin de faire, un à un les points de la check-list apparaissaient, confirmant la pleine fonction de tous les systèmes, ce qui allait au-delà même de ses espérances. Peut-être avait-ils réellement une chance de ramener toutes ces vingt mille âmes sans la moindre pertes? Elle commençait à y croire avec un peu plus de conviction.

Et une cruelle réalité leur revint en pleine face. Alors que SAM venait à peine de confirmer l'état général du Leusinia, l'IA enchaîna sur un avertissement pas particulièrement plaisant. Incapable de foncer rejoindre les autres, la quarienne plongea sous la console la plus proche de la baie, dos au matériel, couverte par le relief de la baie vitrée et du poste de commande. Elle vit le large faisceau lumineux balayer l'espace, sans qu'aucun de ses partenaires n'apparaisse dedans. Mais ça ne voulait pas dire que parce qu'ils n'étaient pas visibles, le Ninor n'avait pas la certitude que quelque chose avait changé. Les bugs généraux du Leusinia devaient sur un laps de temps plus ou moins long être forcément répétitifs d'une manière ou d'une autre. A présent, le cycle standard était brisé par le redémarrage. Bien sûr que les mafieuses savaient maintenant avec certitude qu'il était possible d'entrer. Maintenant, ils risquaient d'avoir à se battre aussi bien dedans que hors du vaisseau.

La "patrouille" du Ninor s'éloigna et, prudemment, Miho se releva, scrutant par-delà la baie vitrée. Vu la rapidité d'approche, il devait y avoir quelques petits vaisseaux de patrouilles scrutant le Leusinia en quête d'une ouverture. Le hangar s'était refermé sur eux, mais avec les systèmes à nouveau fonctionnels, peut-être qu'un hacker pourrait forcer une voie d'accès et venir à eux plus facilement. Enfin ce n'était qu'une supposition. Nissara en était venu à une pensée similaire tout du moins. A l'évocation de mines ou de tourelles, la pilote eut une petite grimace. Oui, basiquement, il devait y avoir de l'armement sur les Arches. Mais compte tenu de son objectif premier de transférer des vies vers une autre galaxie, la quarienne supposa que le matériel en question devait très certainement être stocké dans une soute pas forcément proche, et probablement même en pièce détachée pour économiser un maximum de place. Elle se serait bien penchée sérieusement sur la question, mais son rôle à bord n'était pas le combat. Elle devait veiller à ce que ce mastodonte quitte ce foutu système en atteignant le relai le plus proche.

D'un geste rapide de la main, elle balaya l'hologramme des informations secondaires et inutile (savoir que le système d'évacuation des déchets était accessible ne l'intéressait que très moyennement), pour se concentrer sur tous les systèmes de défense. Une fois ceux-ci affichés, elle prit une longue inspiration, et choisi de ne pas attendre plus longtemps, par précaution.

"Mise en place de tous les systèmes de défense. Boucliers, GARDIA... Abaissement des volets de protection... Seides, est-il possible de ne plus alimenter inutilement certaines zones, tels les espaces de stockage de matériel inutile pour nous, éventuellement le monorail, afin d'avoir des réserves à dévier quand les systèmes de protections seront mis à mal? Il faut privilégier les cryobaies, notre zone actuelle, et les réacteurs."

De plus, en coupant l'électricité, les ouvertures de sas allaient demander nettement plus d'effort à d'éventuels assaillants, surtout si le système de déplacement rapide pour venir jusqu'ici était inaccessible. Du moins en théorie. Pour le reste, ça allait dépendre de pas mal de facteurs dont ils ne savaient rien, tels le nombre de combattants, leur niveau biotique, leur degré de connaissance de l'arche. En espérant que le Ninor n'ait pas réussi à mettre la main sur le plan détaillé du Leusinia.

"SAM? Si tu as toujours accès à toutes les caméras de l'Arche, peux-tu nous indiquer tout mouvement autre que nous, et nous donner l'état de leur avancée?"

Comme ça, Laquarius et Nissara pourront adapter la mise en place de leurs défenses. Attentive à tous les retours de ses commandes, Miho se concentra principalement sur les confirmations que tous les systèmes de protection étaient à leur maximum. Ce faisant, elle fut prête pour lancer les propulseurs, mais patienta encore, le temps d'avoir la confirmation que tout le monde était prêt. Car une fois la commande lancée, la machine allait prendre son temps pour chauffer et là ils seraient définitivement une cible.

"En attente de confirmation. Les réacteurs sont prêt à chauffer."

A présent, tous les gestes à venir avaient été soigneusement répétés, comme une chorégraphie étudiée encore et encore. Plus que prète, le pilote était sur les starting blocks.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 344
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,409.00 Points

En ligne

Re: Troisième Arc - Chapitre 3 - La Dernière Arche

Message par Seides » 20 Septembre 2018, 15:18

Le redémarrage se passa plutôt pas mal. C'était vraiment comme de pousser deux fois le bouton marche/arrêt.
Si tout pouvait être aussi simple... D'un autre côté ça montrait à quel point l'architecture était stable et qu'il fallait des événements exceptionnels pour qu'il parte en carafe. Les programmeurs devaient être exceptionnels et il se ferait un devoir de signaler ce point à la Fédération pour qu'ils soient recrutés. S'ils étaient toujours en vie...

Il vérifia que tous les systèmes avait repris leur état 0 ou au moins repris un cycle normal d'activité. Pratiquement tous les voyants étaient dans le vert à part deux-trois bricoles, de la maintenance non-effectuée, genre des filtres à changer de manière cyclique.. Il envoya simplement quelques drones de maintenance s'occuper de ça.
SAM annonça la bonne reprise de l'activité du vaisseau... ainsi que l'arrivé d'intrus. Le geth fût le 2ème au parfum vu qu'il était dans le système et voyait en direct les informations. Mais cette avance de quelques secondes ne fût d'aucun secours pour personne, vu que l'intrus était déjà sur eux.

Via les caméras internes et externes, il vit le vaisseau du Ninor faire son balayage de l'intérieur du vaisseau.
Le geth ne paniqua pas, il était dans une pièce borgne de son côté, mais il prit le temps de voir si tout le monde avait eu le temps de se trouver une planque avant d'être détecter.

Nissi et Miho s'activèrent dès que le vaisseau partie inspecter une autre partie du vaisseau. Seides contra les requêtes à peines franchirent elles les lèvres de celles qui les avaient posées. Sa voix sortie directement dans l'oreillette de ses camarades: "Requêtes en stand-by. Créatrice, SPECTRE Nissira, pas d'empressement. Le vaisseau du Ninor est partie inspecter une autre partie de l'arche. Et je le vois maintenant s'éloigner.
Visiblement sitôt que quelque chose se passe ils viennent voir. Je propose que vous vous mettiez en place avant que nous ne lancions l'arche pour de bon."


Pendant qu'il parlait, il fit l'inventaire de l'armement de bord. Ce n'était définitivement pas un vaisseau de combat. Pas même pour se défendre. Il se rappela les remarques de Layla Archer sur le sujet et pourquoi ça avait été fait ainsi. Il se dit que le politiquement correct avait vraiment jouer contre les explorateurs. Qui sait ce qui se trouvait dans l'autre galaxie?

"Le vaisseau ne dispose de rien de plus que ce que l'on sait déjà. Son blindage, ses boucliers et un système GARDIA. Mais c'est tout. Il y a une armurerie, mais j'ignore si je pourrais y avoir accès. SAM peut-être?"
Il laissa le SAM faire part de sa capacité ou non à donner l'accès aux armes.

"J'adhère au plan du SPECTRE Nissara pour une embuscade. Néanmoins nous ne somme que trois, la Créatrice Shakti étant bloquée au pilotage. Deux si je dois continuer à gérer une partie des choses d'ici, ce qui pourrait être nécessaire.
Notre seul avantage est le contrôle complet du vaisseau et de ses systèmes et je souhaiterai que nous en tirions partie."


Le geth avait des idées quant au moyen de réduire le nombre d'assaillants, assez du moins pour éviter qu'ils soient déborder.
"Nous pouvons redémarrer les systèmes en urgences et foncer. Mais le Ninor semble sur le qui-vive et risque d'envoyer un maximum de leurs renforts. De plus ils seront au courant que notre système GARDIA est actif et se donneront plus d'occasion de saturer la grille.

Nous pourrions aussi lancer le réacteur et faire des petites poussées aléatoires, comme si le système du réacteur connaissait un bug à son tour. Ca ne servira presque à rien, mais ça fera chauffer le moteur, sans que le Ninor ne panique trop. En parallèle, je peux ouvrir quelques portes à l’extérieur. La plupart ne seront pas assez ouvertes ou connaîtrons des épisodes de fermeture et d'ouverture aléatoire.
Sauf une ou deux qui le seront assez pour laissé une navette passer par exemple. Disons celles ou la superposition de la grille GARDIA est maximale. J'imagine qu'ils seront assez réunis et dans des manœuvres d'approche classiques, ce qui en feront des cibles parfaites une fois que nous lancerons les moteurs et les boucliers pour de bon et que je refermerai les portes à leur nez. La seule manœuvre pour un pilote serait un freinage j'imagine. Si la Créatrice Shakti pouvait confirmer?"


Il attendit que cette partie de son plan soit validée par Miho principalement. C'était elle la spécialiste spatiale.

"Pour la défense intérieur, je peux
1) facilement canaliser leurs forces, quel que soit leur point d'insertion. Je les dirigerai vers des goulot d'étranglement que vous pourrez facilement tenir à deux, voir dans lequel vous pourrez rapidement éliminer toute opposition avec la surprise. Je vous conseil l'entrée du couloir du métro en face de la salle de réanimation cryogénique. Les escaliers à cet endroit seront parfait.

2) je vais créer des chemins qu'il serait préférable d'emprunter. Des chemins qui n'auront pas des portes qui s'ouvrent et se ferment dangereusement, ou dont les systèmes de survie sont absents, ou sous vide, ou indiquant un danger quelconque. Je ferai en sorte que ces chemins passent le long de la coque avec des accès sur le vide."

Il n'avait pas besoin de dire ce qu'il comptait faire.

"Néanmoins avec les asaris notoirement biotiques, une partie pourrait s'en tirer. Se sera à vous de jouer pendant que je vous donne toutes les informations en temps réel. Je viendrai en renfort si trop d'entre elles devait passer.

Si ce plan vous va, nous le lancerons avec votre accord à tous."

Il espérait qu'ils n'en arriveraient pas là, quel que soit le plan qui sera proposé et adopté.

Il pouvait aussi préparer quelques surprises dans les zones de combat. Effet stroboscopiques suivit d'une coupure complète pendant 3 ou 4 secondes, puis d'une suralimentation aveuglante. Le tout dans un cycle pseudo-aléatoire géré par le geth.
Ce n'était pas facile à gérer, même pour des synthétiques. Mais en étant prévenu à l'avance des événements, on pouvait utiliser des filtres adaptés au bon moment et prendre un avantages déterminant sur un ennemi qui devrait composer avec et s'arrêter de combattre le temps d'utiliser le bon équipement.
Le brouillage des coms par du bruit blanc, sauf quelques canaux en saut de fréquences sur lequel il pouvait harmoniser tout le monde, ça c'était la base.

Il fit part au groupe de ces possibilités.
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 231
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 832.00 Points

Précédent

Retour vers *Nébuleuse d'Ényo



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron