Pour un petit coin lanozien qui ne quarien [PV Miho]

*

Modérateurs : Administration, MJ

Pour un petit coin lanozien qui ne quarien [PV Miho]

Message par Ayna Darek » 10 Mai 2018, 18:40

« Formulaire du RP »


• Date du RP: 18 Juin 2 193
• Lieu du RP: La Citadelle
• Type de RP: Fermé
• Nombres de personnes requises: 1 (Miho'Shakti Vas Erakis)
« Légende des couleurs »


• pink : Ayna Darek


Elle n’avait guère eut le temps de souffler. C’était vraiment son ressenti. Elle soupira, avisant son bureau où trainait une pile de datapads, certains encore allumés mais en veille, clignotant de temps à autre. Elle préféra finalement tourner son regard sur sa tasse de Zhuat, ce café quarien, qu’elle avait découverte il y a peu et dont elle était devenue presque addictive. Il lui fallait bien ça pour tenir ses journées.

Soufflant sur une mèche de cheveux bleus qui lui retombait sur le visage, elle récupéra la tasse fumante tout juste apportée par Lyalléa, son assistante asari. Elle était ressortie de la pièce en suivant. Elle allait accueillir en bas de la série d’escaliers qui menait à l’ambassade lanozienne, le prochain rendez-vous d’Ayna.

Celle-ci prit une première gorgée de son Zhuat tout en prenant dans son autre main l’un des datapads allumés, qui se trouvait bien au centre de son bureau. Elle relut une dernière fois les données que son assistante avait pu obtenir. Sa prochaine visiteuse se dénommait Miho'Shakti Vas Erakis. Une Quarienne qui était bien vue dans l’espace concilien. Dans tous les cas, c’était ce qui ressortait de la banque de donnée de l’Ambassade, pour ses différentes participations à plusieurs conflits, sa participation à l’entraînement militaire concilien ou encore son organisation.

C’était d’ailleurs pour cette raison que la Quarienne venait, de ce qu’elle avait compris dans le message reçu. Une aide aux Lanoziens qui désireraient arpenter la galaxie. Une note positive pour Miho, elle possédait déjà un membre du peuple d’Ayna dans son équipage, d’après la recherche qu’avait pu obtenir Lyalléa.

Elle reposa le datapad sur le bureau et soupira entre ces deux dernières gorgées, reposant la tasse le temps d’aller enregistrer ce qu’elle était en train de rédiger ou lire sur les autres datapad, puis les éteindre. Elle n’avait pas eu le temps de préparer convenablement l’arrivée de la Quarienne.

Elle les rangea donc ensuite dans une armoire en bois d’Eraven, qu’elle avait réussi à faire importer jusqu’à la Citadelle. Située à droite de l’entrée, celle-ci ne possédait pas de portes, les différents datapads étant visibles, ranger dans différentes caisses en tissus soyeux – eux aussi provenant du monde natal d’Ayna – de différents coloris. Une façon pour la Lanozienne de trier.

Elle avisa rapidement le reste de la pièce. Tout était rangé. Déjà, le petit bureau pour Lyalléa qu’Ayna avait insisté pour mettre en place, la question ne se posait pas. L’Asari était méticuleuse à souhait et mis à part un clavier et un fin écran tactile, il n’y avait rien. Même pas une décoration. Là, où, par contre, la Lanozienne n’avait pas hésité à disposer deux pots de fleurs lanoziennes, dans des coloris bleus et mauves, de part et d’autre de son bureau. Il y avait également quelques babioles venant d’Eraven. Pour apporter de l’exotisme. Un conseil de Lyalléa qui avait intrigué un moment la Lanozienne.

Pour le reste, il n’y avait vraiment qu’un écran géant, installé le long du mur à la gauche de l’entrée qui était divisé en deux parties. L’un affichait le journal d’information local d’Eraven, l’autre Citadel News Net. Une table basse contenant une dizaine de verres sur un plateau et un petit réfrigérateur s’y trouvaient en-dessous.

Ayna retourna donc s’asseoir à son siège, après avoir observé quelques instants le balcon derrière par lequel on voyait défiler de nombreuses voitures volantes. Deux sièges étaient de l’autre côté du bureau, pour accueillir les visiteurs. Il allait arriver qu’il y ait plus de deux personnes qui viennent la voir à la fois. C’était toujours un petit jeu amusant pour elle de voir qui rester debout dans ces cas-là.

« Ambassadrice, voici Mademoiselle Shaktis, indiqua l’assistante asari d’Ayna qui venait d’entrer, accompagnée.
- Merci Lyalléa. »

Ayna gratifia l’Asari d’un sourire, celle-ci s’inclinant pour s’asseoir à son bureau. D’un geste de la main, la Lanozienne invita la Quarienne à s’asseoir après qu’elle-même se soit levée pour venir à sa rencontre, étirant un plus grand sourire poli. Elle avait opté pour une tenue lanozienne légère sous forme de robe collant au corps et aéré, révélant plusieurs parties de sa peau pâle sans en être indécente. Surtout quand on comparait avec certaines tenues asari.

« Enchantée, Mademoiselle. Votre message était très intéressant à mes yeux, je suis ravie que vous ayez pu vous libérez aussi vite. Vous désirez un rafraîchissement ? »
Avatar de l’utilisateur
Ayna Darek
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 14
Inscription : 28 Août 2016, 13:07

Âge: 76
Profession: Médecin & Psychologue
Classe: Biotique
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 44.00 Points

Re: Pour un petit coin lanozien qui ne quarien [PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 13 Mai 2018, 17:35

C'était avec une certaine appréhension que Miho avait quitté son vaisseau. Seule. Ecs avait demandé à venir, par curiosité certainement, et Mithra, par principe. Mais dans un cas comme dans l'autre, elle avait refusé, avec un petit pincement au coeur. Devoir écarter un membre de son équipage en raison de sa nature était contraire à ses principes, mais il fallait aussi savoir faire preuve de diplomatie dans son travail. D'autant plus que la prise de contact avec l'ambassade lanozienne était un choix plus personnel qu'issu de la Coopérative en elle-même. Leslav s'ouvrait à peine sur le vaisseau. S'il était convivial avec les membres d'équipage, il parlait assez peu de lui-même, de son histoire ou de sa culture. Sauf quand quelque chose le dérangeait fondamentalement, comme ça avait été le cas pendant un temps avec les geths à bord. Mais les choses évoluaient, pour tout le monde. Le lanozien s'était mis à évoquer Eraven, et les rares expériences majoritairement négatives qu'il avait connu avec des représentants des autres races. Il avait voulu changer tout ça, découvrir autre chose, mais tout n'était pas aussi simple pour toute la population d'Eraven. Alors Miho avait évoquer la possibilité de faciliter les voyages. Pour que d'autres lanozien puissent franchir un relais s'ils en éprouvaient le désir, malgré leurs appréhensions. Passer un cap était plus facile quand on avait les outils nécessaires à portée.

C'était déjà bien qu'elle puisse décrocher un rendez-vous avec l'ambassadrice, mais Miho était très loin de considérer l'affaire comme acquise. Il y avait beaucoup de choses dont il fallait tenir compte pour faire affaire avec Eraven, et leur culture en était une. Leslav avait fait un rapide résumé de ce qu'il valait mieux éviter, les IA en faisait parti, entre autre. Donc par de geth. Miho souhaitait montrer patte blanche. Elle ne prendrait pas mal un refus, mais souhaitait en tous les cas mettre toutes les chances de son côté. Exit sa tenue fétiche avec piques et crâne qu'elle aimait tant. Sa combinaison du jour reprenait les teintes habituelles, rouges, cuivre, noir et or, mais rien d'ostentatoire. Pas d'arme non plus, elle était sur la Citadelle de toute manière. Quant à son OmniTech, élégant et sobre il se fondait dans les teintes de sa tenue et demeurerait éteint. Elle avait perçu, dans le ton de Leslav, comme une certaine marque faussement dissimulée d'intérêt pour la rencontre, mais après réflexion, elle avait choisi de ne pas l'inviter à venir. Miho souhaitait être la moins intrusive possible, et quelque part, s'afficher avec Leslav à l'ambassade lanozienne lui aurait donné la désagréable impression de se servir de l'image du jeune homme.

A présent dans le secteur des ambassades, avec un peu d'avance, la quarienne prit le temps de s'asseoir sur un banc, juste pour regarder passer les gens. Elle se remit en tête les information de Leslav. Le rapport des lanozien à la technologie, aux améliorations physiques, aux relais... Plus la bonne réputation soigneusement travaillée par les raids d'esclavagistes et autres pirates divers... Le fait qu'Eraven ait envoyé une représentante à la Citadelle devait tenir du miracle. Et très franchement, ce n'était certainement pas aux lanoziens qu'il faudrait en vouloir. La méfiance était légitime. N'avait-elle pas elle-même été élevée dans la méfiance des IA? Dire que le vilain croque-mitaine qui avait hanté ses cauchemars d'enfant faisait maintenant parti intégrante de sa vie lui rappelait que parfois les choses pouvaient rapidement changer. Même si émotionnellement cela pouvait prendre du temps. Cela faisait plus de six mois que Leslav était à bord de l'Erakis, et elle continuait à percevoir chez lui un stress difficilement dissimulable à chaque fois qu'ils allaient passer un relais. Pourtant, il ne disait rien, et affrontait sa peur à chaque fois, ce qui lui valait le respect de tout l'équipage. Il n'y avait pas de raison que d'autres lanozien ne puissent pas avoir la possibilité de faire de même le jour où ils s'en sentiraient la force et l'envie.

Miho se releva, l'heure du rendez-vous approchant, et se présenta à l'accueil où elle fut aiguillée vers la secrétaire particulière de l'ambassadrice venue l'accueillir. Après des salutations formelles, mais polies avec l'asari, la pilote lui emboita le pas en direction du bureau concerné. Un espace qui gagnait quelques couleurs avec une décoration moins protocolaires que certaines ambassades, ce qui faisait plaisir à voir. Son regard fila sur sa droite en entrant, attirée par les mouvements des images sur les écrans d'informations, puis sur sa gauche, où une armoire affichait des box aux tissus de couleurs variées. Enfin vint les deux bureaux. L'un tellement vide qu'il aurait pu appartenir à un geth, l'autre agrémentées de fleurs et petits objets décoratifs d'un style que Miho ne pu reconnaître. Ce devait venir d'Eraven, sans doute. Ses observations ne durèrent que deux ou trois secondes, le temps pour la secrétaire d'annoncer son entrée. Aussitôt, elle se reporta sur la lanozienne, en tenue élégante qui n'avait rien à envier aux robes asaris. Imitant la secrétaire, mais dans une moindre mesure, la quarienne inclina très légèrement la tête.

"Ambassadrice... C'est un plaisir de vous rencontrer. Et surtout merci à vous de prendre le temps de me recevoir."

Suivant le geste d'Ayna, Miho se dirigea naturellement vers les deux sièges et s'assit simplement dans le premier.

"Non merci pour le rafraîchissement. Je suis déjà ravie d'avoir l'occasion de me retrouver ici. J'espère que mon message ne vous a pas paru trop... Gonflé."

Il fallait dire que quitte à prendre le temps d'une personne, Miho préférait annoncer la couleur en amont, histoire de ne pas déranger inutilement les gens, et ce qu'il s'agisse d'un employé à recruter ou d'un grand chef d'entreprise. Question de principes.

"Je sais que les possibilités de voyage pour la population d'Eraven sont encore peu développées, en raison de tout ce que peut impliquer un passage de relai. Aussi je voulais vous proposer la possibilité de prendre en charge ce type de déplacement, via la Coopérative de transport. Ma présence signifie que l'idée vous intéresse, mais j'ai bien conscience qu'un projet d'une telle ampleur nécessite certaines conditions, ne serait-ce que par respect pour la culture lanozienne, pour commencer."

Là se trouvait être "problèmes" majeurs. Elle voyait mal un équipage geth s'approcher d'Eraven, pour commencer. Mais il y avait encore bien des choses que Miho ignorait sur les lanoziens et avant tout, elle préférait éviter de commettre un faux-pas.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 258
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 717.00 Points


Retour vers Nébuleuse du Serpent



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)