Un lézard en détresse parmi les insectes.

*

Modérateurs : Administration, MJ

Un lézard en détresse parmi les insectes.

Message par Urdnot Uoldar » 16 Mai 2017, 22:24

« Formulaire du RP »


• Date du RP: 19 Mai 2192
• Lieu du RP: Nodacrux, Système Volstok, Secteur Mer Pourpre
• Type de RP: Ouvert [ Trois joueurs ]
• Nombres de personnes requises: 3 (Urdnot Uoldar)
« Légende des couleurs »


• #AE0505 : Urdnot UoldarBalise : #999999 •



Une traque s'était lancer sur Nodracrux, parmi les jungles tant redouter par les colons, une créature insectoïde courait à travers les racines des arbres et les hautes herbes dans le but de fuir son prédateur. Cela faisait plusieurs heures qu'il le traquait, implacable, une endurance tenace... Rien ne l'arrêterait avant qu'il n'est atteint sa proie. Même avec cela, la créature était pousser par ses instincts de survie, donc il continuait de fuir, se cachant dans les souches éventrées par ses congénères de plusieurs pieds de haut et dans les failles naturelles de la planète.

Puis, il vit un précipice... Quel chance ! Un échappatoire d'où il pourrait planer jusqu'en contrebas et enfin échapper à son prédateur... Il s'élança dans une dernière ruée salvatrice, il glissa sur la droite en voyant une lance se planté sur sa gauche, mais il était arrivé ! Il grimpa sur un promontoire rocheux et s'élança en déployant ses ailes insectoïde ! ... Mais il resta figer. En l'air. Ses six pattes articuler semblait battre l'air à la recherche d'une surface. Puis il fut soudainement attirer en arrière pour venir se cogner contre un arbre, il se redressa et s'élança de nouveau vers le promontoire...
- ARRÊTE DE BOUGEZ SALOPERIE ! hurla le krogan alors que son marteau unifia l'insecte à la roche

Le krogan soupira longuement, soulevant son marteau de l'insecte à moitié broyé, il était mort sur le coup... Rapide mais brisé la chitine de la créature était assez simple avec la force suffisante. Il attrape la partie "intacte" de l'insecte et plongea sa main droite entre les mandibules et fouille dans la gueule de la créature.
- Dix jours... DIX. PUTAIN. DE JOURS. dit-il en soufflant par le nez Que je te course pour un simple fusible. Mais bien sûûûûûûr... La p'tite saloperie : TOI ! il enfonça violemment sa main dans la gueule de la créature, faisant craquer l'une de ses mandibules TOI ! Tu kiffe ça, HEIN ?! Donc tu le prends et tu te casse avec ! RIEN QUE POUR ME FAIRE CHIER ?!

Il sentit quelque chose de solide entre ses doigts, il retira donc sa main couvert de "salive" et de divers liquides grisâtres, mais avec un fusible dans la main.

- Et puis, on va s'le dire. C'est pas grave hein... il fixa les yeux inertes de l'insecte comme si il l'écoutait C'est pas comme si j'avais passer plus de VINGT PUTAIN DE MOIS sur cette planète de MEEERDE ! il hurla de colère et lança la carcasse de l'insecte dans le vide

Il inspecta le fusible sous toutes ses coutures, cherchant le moindre impact ou dégât causer par l'insecte profitant de son dernier envole, mais le krogan put soupirer, car fort heureusement, à part quelques griffes, rien de sérieux n'était à déplorer. Il entama donc sa longue marche en direction de son camp de fortune, se trouvant à une dizaine de jours de marche...

C'est après les douze jours - il fut retarder par un scarabée géant - qu'il put atteindre la grotte qui lui servait d'abri depuis les derniers mois, la précédent fut la victime des violents incendies de forêt des saisons chaudes et le força à s'abriter sous terre. Mais cette grotte, aménagé depuis le temps avec des restes de vaisseau, et où un petit cours d'eau venant traverser, était plus que salvatrice pour le krogan et lui permis de survivre dans cette partie isolée de la planète.

C'est après un repos méritée et un ragoût des habitants insectoïdes des forêts qu'il entama les derniers ajustements pour son seul espoir de quitter cette planète, un émetteur "maison" réaliser à partir des restes du vaisseau qui devait le mener en territoire quarien... Ce n'était pas une balise sortant de l'usine, mais tant qu'elle émettait, c'était le plus important. C'est donc après plusieurs heures d'ajustement - Et une réjouissance immense de voir que le fusible fonctionnait - qu'il parvint à le lancer.

La machine afficha une série de chiffre et de lettre sur l'écran légèrement fissuré.
Lance///@... Séquence d'u463\0... Calibrage en cours... \ERREUR/ ...

- Pas maintenant... Ne me fait pas de fausse joie... souffla le krogan en fixant la balise

Tentative de connexion au relais le plus proche . . . \ERREUR/ . . . Parasite électromagnétique proche détecté . . .

Le krogan ferma les yeux en soupirant longuement tout en se passant les mains sur sa plaque frontale, il n'avait pas pris en compte les perturbations que les orages de la planète pourraient provoquer.
Calcul en cours . . . Alternative //@\\ Enregistrement vocale nécessaire pour diffusion sur ondes . . .

Uoldar ouvrit les yeux et fixa la balise, il pris une grande inspiration et appuya sur le clavier afin de lancer la séquence d'enregistrement.
- Ici Urdnot Uoldar, j'officie en tant qu'Ambassadeur pour le clan Urdnot de la Confédération krogane. Mon vaisseau à subit une avarie lors de la traversée du système Volstok... Mes coordonnées actuelles sont inconnus et je suis le seul à avoir survécu au crash... Ainsi qu'aux créatures insectoïdes de cette planète. J'ai réussis à fabriquer une balise avec les restes du vaisseau afin de lancer cette fréquence. Si quelqu'un m'entends, qui que ce soit... Je vous serais reconnaissant de venir me chercher. La saison chaude arrive et ce n'est pas une plage d'hôtel asari. Attention aux orages, ils sont du genre violent dans le coin... Urdnot Uoldar. Terminé... Oh ! J'y pense... Il y aura des crédits au bout de compte. Je sais comment ça fonctionne et ce message tournera en boucle.

Il entra une série de code dans la console et se laissant aller contre le reste de siège qu'il avait récupérer, soupirant et en fermant les yeux. La balise lança le message de part l'antenne accroché à l'entrée de la grotte pour permettre au signal d'atteindre les relais les plus proches, alors que le processus de transmission se répétât, Uoldar soupira doucement, espérant que quelqu'un captera le message. Mais d'ici là... Il devra attendre et continuer à survivre.
- En fin de compte... Rien ne change. dit-il en souriant alors que le sommeil le gagna petit à petit, bercer par sa voix qui se répétât encore et encore...

...
Dernière édition par Urdnot Uoldar le 27 Juin 2018, 08:28, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 59
Inscription : 10 Mars 2015, 12:37

Âge: 445
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 8

Points MEL: 516.00 Points

Re: Un lézard en détresse parmi les insectes.

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 26 Juin 2018, 21:18

Off Topic
Date du RP: 01 mars 2193
Lieu du RP: Nodacrux, Système Vostok, Mer Pourpre, Firmament Sauvage (espace concilien)
Type de RP: Privé
Personnage(s) participant(s): Neil Jors [#0F9DE8], Liirha'Vonan nar Gesko [#FF80FF], Urdnot Uoldar [#AE0505], Miho'Shakti Vas Erakis [Indianred]


Précédemment...


L'Erakis émergea dans un faisceau de lumière dans le système Mutano. Presqu'instantanément, la frégate exécuta une large courbe, non sans avoir effectué les vérifications de sécurité, et se lança en vitesse supraluminique hors du système, disparaissant dans l'espace en laissant derrière lui les cinq planètes et leur soleil.
En s'enfonçant dans les ténèbres, à peine troublées de quelques étoiles lointaines, mais hors de leur vue, Miho observa les vagues bleutés qui s'étiraient à l'extérieur, appréciant la stabilité du véhicule. Aucune secousse n'avait annoncé le changement de vitesse. Contrairement au vaisseau sur lequel elle servait précédemment où l'avertissement qu'elle scandait à tout l'équipage était devenue une habitude tellement ancrée qu'aujourd'hui encore, quand Sogan avait poussé la puissance de l'Erakis, chaque mots, et l'intonation qu'elle plaçait en eux, se révélèrent dans son esprit avec une clarté troublante. La quarienne se pencha légèrement en avant, vérifiant que son apprenti suivait la direction indiquée, ce qu'il fit avec précision, dans un silence quasi religieux.

Quelques instants plus tard, le vaisseau franchissait la limite du système Vostok, exécutant une petite courbe pour contourner idéalement la planète la moins fréquentable du coin. Même si cette précaution était constamment de mise, Miho se demanda si de ce côté-là il n'y avait pas quelque chose à faire. Les témoignages dont elle avait pris connaissance parlaient de vaisseaux non-identifiés. Hors certains groupes de pirates ou d'esclavagistes sont rapidement identifiable pour des indépendants habitué à devoir esquiver leur route. Pensive, elle observa ce que les détecteurs pouvaient afficher comme présence, mais rien de suspect ne s'afficha, jusqu'à-ce qu'ils sortent de leur vitesse pour prendre un rythme de croisière moins dangereux à l'approche d'une planète habitée.

Nodacrux... Colonie un peu sauvage créée pendant la guerre, où des humains sont restés livrés à eux-mêmes jusqu'à ce que l'Alliance la déclare comme sienne, d'une certaine manière. La nouvelle avait-elle été bien acceptée, ce n'était pas sûr. Mais heureusement pour eux tous, l'Erakis battait pavillon de coopérative, libre et indépendante. Si des accords existaient avec certains gouvernements ou armées, il ne s'agissait certainement pas de faire régner l'ordre au nom de ceux-ci. D'ailleurs, Miho s'assura que la signature de leur vaisseau était facilement accessible, afin que le contact se fasse rapidement, ce qui ne traîna pas.

"Contrôle à Erakis, Vous entrez maintenant dans notre zone de trafic. Veuillez clarifier vos intentions."

La quarienne eut un temps de latence. Elle se retourna, jetant un regard au trio à l'arrière, avant de se reporter sur son co-pilote.

"Remettons ça…"

Elle se pencha, activant la communication de leur côté.

"Erakis à contrôle, nous venons effectuer une rotation d'équipage avec le vaisseau Agamemnon. Pouvez-vous nous confirmer sa présence?"

A nouveau quelques secondes de silence s'écoulèrent. Sogan observa un instant son mentor, avant de prendre l'initiative louable de préparer l'activation des différents détecteurs de la frégate, sous le regard amusé de Miho.

"Contrôle à Erakis, aucun vaisseau à ce nom ne s'est présenté au sol. Souhaitez-vous un accès au spatioport?"
"Négatif, nous nous écartons des voies d'accès dans ce cas. Terminé."


La quarienne jeta un regard à l'avocat qui ne parut pas plus surpris que ça. Tranquillement, le jeune butarien débuta la manœuvre pour écarter la frégate de la zone de trafique. Pendant ce temps, la quarienne en profita pour poursuivre les manipulations initiées par son co-pilote, traquant le prochain indice laissé par les hommes de Neil. Une recherche qui fut fructueuse, comme l'annonça l'affichage du cockpit, repérant à nouveau un objet de petite taille vers laquelle se dirigea lentement le vaisseau pour faire face à une nouvelle balise. Sans plus attendre, Miho répéta les manipulations, permettant à l'humain de rentrer à nouveau ses codes. Sans résultats. Perplexe, la pilote le regarda retenter à plusieurs reprises, notant l'absence de réactions de l'objet.

"On dirait bien qu'il est défectueux."
" Heureusement que ce n'est jamais arrivé durant la guerre..."

L'air légrement dépité de l'avocat ne l'étonna pas plus que ça. La voix synthétique d'Ecs se fit entendre derrière eux. Plongé dans ses analyses des différents scans, le geth scanda avec un naturel désarmant.

"Signal de détresse détecté."

Il se tourna en direction des pilotes affichant sur l'un des holoécrans du poste de commande un point pulsant quelque part à la surface de la planète.

"Le signal est faible… Beau travail, Ecs! Que peut-on en tirer?"
"Analyse en court. Les perturbations climatiques ont endommagé le message vocal. Compilation en cours…"


Urdnot Uoldar a écrit : …ficie en tant qu'Ambass… de la …ane. M…Volstok... coordonnées actuelles sont … le seul à avoir survécu au cr... riquer une … lqu'un m'entends, qui que ce soit... Je vous serais rec… ri. Attention aux …violent … Urdnot Uoldar. Terminé... …nera en boucle.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 302
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,175.00 Points

Re: Un lézard en détresse parmi les insectes.

Message par Neil / Liirha » 27 Juin 2018, 22:10

Le satellite ne fonctionnait manifestement pas du tout.
Voila qui était désappointant. Vraiment.
Neil nota mentalement d'en faire part à Lucius. A la décharge de l'inventeur, les prototypes avaient été sortis quelques jours seulement après l'assaut contre la Terre. La production en petite série avait suivie très rapidement, en dépit d'un certain nombre de tests malgré la priorité absolue donnée au projet. En tout et pour tout, il n'avait fallu qu'une ou deux dizaines de jours à l'inventeur et à son équipe pour mettre au point ces satellites et les produire. Pour les livrer, cela avait été une autre paire de manches : Prometheus venait à peine de quitter la Base Zéro, située dans une série de hangars sur l'astroport privé Armstrong en périphérie de Milgrom, sur Bekenstein.
La livraison s'était donc faites via transporteur, une fois la réinstallation à bord de l'Icarus en bonne voie...
L'avocat se rappelait l'ambiance à bord du porte-nefs alors que chacun s'afférait pour le préparer à devenir leur maison durant les mois à venir. En fait de mois, il s'était agi d'années pour un grand nombre de ses hommes...
Les rotations des transporteurs apportant ça et là les équipements, le matériel et les réserves allaient bon train, à tel point qu'il avait dû imposer aux pilotes des rotations par équipes afin d'éviter de les épuiser et les pousser à la faute...

L'humain était toujours plongé dans ses pensées lorsque ECS annonça d'une voix tout à fait paisible :
-"Signal de détresse détecté."
L'attention de Liirha, en alerte depuis l'échec de la connexion avec le satellite, se fixa sur cette voix. La quarienne leva les yeux vers le geth, à la fois surprise et curieuse. Un message de détresse ?!
Le synthétique se tourna vers les pilotes. Sur l'un des écrans, un petit point à la surface de la planète indiquait la source d'émission du signal.
-"Le signal est faible... Beau travail, ECS ! Que peut-on en tirer ?"
-"Analyse en cours. Les perturbations climatiques ont endommagé le message vocal. Compilation en cours..."

Le message démarra, dans le silence quasi-religieux qui venait de s'installer sur la passerelle. Il était plein de parasites brouillant épisodiquement la réception, occultant la voix par moment.
L'avocat releva la tête en l'entendant.
Cette voix, déformée et incomplète, il la connaissait.
C'était une voix forte, gutturale et étrangement familière. Les intonations, l'accentuation de certaines syllabes ne ressemblaient pas à une voix humaine, turienne ou quarienne...
-"…ficie en tant qu'Ambass… de la …ane. M…Volstok... coordonnées actuelles sont … le seul à avoir survécu au cr... riquer une … lqu'un m'entends, qui que ce soit... Je vous serais rec… ri. Attention aux …violent … Urdnot Uoldar. Terminé... …nera en boucle."
Uoldar !
Neil croisa le regard de Liirha.
Il s'agissait effectivement de quelqu'un de connu. Bien connu, même !
Le krogan, du clan Urdnot, avait plusieurs fois opéré comme freelance aux côtés de l'organisation de l'avocat. C'était d'ailleurs un sacré élément ! Que ce soit pour protéger et "canaliser" la foule rejoignant les transports de Prometheus sur Palaven ou pour prendre d'assaut un complexe sous contrôle de Cerberus sur Horizon.
Neil l'avouait sans peine : Uoldar savait se battre. Très bien se battre, même. Et s'il connaissait une chose sur lui, c'était sa propension à survivre, à coup de fusil à pompe ou de tête, d'ailleurs. Et s'il avait pu envoyer un message, c'est qu'il était toujours vivant...
Ou du moins l'était-il lorsqu'il l'avait enregistré. Était-ce depuis longtemps ?

L'avocat porta son regard vers la capitaine Shakti et lui dit :
-"Capitaine, étant donné que nous avons fait choux blanc avec le satellite, j'aimerais pouvoir descendre sur le site de l'émission du message pour prospection."
-"J'allais vous en faire part. Nous ne pouvons décemment ignorer un message de détresse. Cependant, je constate que quelque chose dans ce message a l'air de vous être familier, je me trompe ?"
Souriant, Neil acquiesça. Mais c'est Liirha qui répondit :
-"Nous connaissons monsieur Uoldar."
-"...je crois même savoir qu'il rirait en t'entendant l'appeler monsieur..."
La quarienne pencha la tête sur le côté avant de laisser échapper un gloussement amusé :
-"Oui, en effet..."
-"Toujours est-il que nous sommes non seulement tenus par les lois et traditions navales de porter assistance à un naufragé. Mais ce serait en sus un devoir de venir en aide à un ami."
-"Et bien dans ce cas n'attendons pas d'avantage."
La capitaine quarienne se tourna vers son équipage, récupérant au passage les observations météorologiques environnant le site d'émission du message de détresse. Ce faisant, elle détermina rapidement une approche qui soit exploitable à travers les rudes conditions climatiques de la planète. Il allait falloir piloter à travers les orages et au milieu de courants d'air ascendants et descendants particulièrement violents.
Se tournant vers sa pilote avant que Neil n'ait eu le temps de le faire, Liirha lança en direction de leur protégée :
-"Sparks, on va traverser l'enfer. Est-ce que ça te tente ?"

Restée en retrait, Daria -qui s'était adossée contre la cloison proche aux côtés de Vaalo et semblait absorbée par le jeu vidéo qu'ils partageaient- se redressa d'un bond, sauvegardant sa progression dans son élan.
Elle allait piloter et ça lui suffisait. D'une voix anormalement volontaire et droite, eut égard à sa timidité, la jeune femme répondit :
-"Toujours !"

-"Puis-je suggérer d'envoyer une réponse à la balise de détresse depuis l'Erakis et indiquant notre venue ? Peut être via une émission ciblée pour éviter les oreilles indiscrètes ?"
Venait de glisser l'avocat à la maîtresse du bord. Cette dernière sembla acquiescer avant de se tourner vers son officier des communications :
-"Vous pouvez. ECS ?"
-"Je m'en occupe."
Répondit posément le geth.

Prenant congés de la passerelle, l'avocat rejoignit sa cabine pour se préparer à descendre. Cette fois, point de tenue aérée. Il sortit son renfort cinétique, qu'il enfila par dessus sa chemise avant de recouvrir l'ensemble de sa veste noire. Il acheva de s'habiller en fixant un petit pins représentant le logo de Prometheus sur le revers gauche de sa veste. Après tout, ce n'était pas déplacé étant donné les circonstances. Ainsi équipé, il arborait une allure à la fois plus solide et plus menaçante. Une allure qu'il n'avait plus arboré depuis la fin de la guerre.
Ouvrant la mallette de son pistolet, il le sortit et le configura en mode lourd. L'arme, plus massive et intégrant un viseur avancé, allait être un rien plus adaptée à un environnement hostile. En tout cas, c'est comme cela que les documents que possédait Neil lui avaient décrit le sol de Nodacrux, sous la couche nuageuse. Autant être prêt.
Il ne lui restait plus qu'à rejoindre ses camarades à bord de son Kodiak. Ghost 00 tenterait donc le sauvetage d'un krogan en détresse. Neil ne doutait pas que Liirha, Daria et lui seraient accompagnés. Et le capitaine Shakti et les membres de son équipage seraient -de loin et à bien des égards- les bienvenus.
"Comme au bon vieux temps..."
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Niora Vonaki : #00CCCBMirage : goldOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 106
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 446.00 Points

Re: Un lézard en détresse parmi les insectes.

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 03 Juillet 2018, 21:58

Il ne restait plus qu'à se rendre sur place. Miho laissa Neil et Liirha s'éloigner pour se préparer tandis qu'elle achevait de paramétrer une descente vers le lieu de l'émission. Elle songea à prévoir un cheminement pour le retour, mais le climat changeait tellement vite, qu'après deux tentatives, elle renonça. Pour le coup, il allait falloir miser sur le pilotage pur. Quelque chose disait à la quarienne qu'il ne lui sera pas utile de prendre les commandes. Ayant entraperçu les talents de Daria, et surtout son amour du travail, elle se dit qu'il valait mieux laisser la jeune femme entièrement maîtresse de sa navette dont elle avait en prime l'habitude. Elle envoya le plan de vol à la navette et se dégagea du siège, transmettant ses dernières recommandations. Sogan allait gérer le pilotage de la frégate en orbite, tandis que Mun maintiendrait le contact pour adapter les ordres en conséquences, avec l'aide d'Ecs. Par défaut, la navigatrice se redressa quand la capitaine arriva à sa hauteur.

"Kelp est déjà parti se préparer. Dois-je...?"
"Non. Je préfère te savoir à bord pour le coup. Avec toi derrière lui, Sogan se tient plus tranquille."

La turienne lâcha un gros sourire mi-amusé mi-sadique en se reportant sur le jeune butarien qui, sans avoir eu besoin de se retourner, sentit comme un désagréable frisson lui remonter l'échine. Avec un large sourire également, Miho hocha la tête e direction de Mun qui alla prendre sa place dans le cockpit puis elle s'éloigna simplement, rejoignant au pont inférieur la petite armurerie où restaient stockées ses affaires, déjà préparées par Mithra. Bien entendu, Kelp était sur place, en armure lourde, appuyé contre une paroi, observant le geth occupé à placer consciencieusement ses armes. A le voir ainsi, le geth ressemblait à une armurerie sur patte. Sa propre armure intégrée à sa structure même, Mithra avait un look comme créé pour le combat. Miho s'équipa à son tour, le plus tranquillement du monde.

"Ennemis connus, insectes de variétés différentes, de tailles variables, mais toutes considérée comme excessives. Attitude envers les organiques non natifs: hostile. Je t'ai préparé un autre fusil que le tien, avec munitions perforantes et incendiaires, plus efficaces que les impulsions seules."
[color?indianred]"Merci Mithra. Tu veux venir alors?"[/color]
"Affirmatif. Pour reprendre les termes de Kelp, allons écraser du cafard."
"Attention, on pourrait te prendre pour un krogan."

Le geth eut un mouvement vague des épaules, avec un léger crépitement de son optique, sa manière de rire que Miho reconnu sans mal. Elle acheva de fixer son armure et ses armes.

"Mithra peut s'avérer plus bourrin qu'un krogan, Kelp."
"Chiche!"
"Préparation du comptage automatique des cibles abattues en court."
"Et le gagnant remporte quoi?"

Le cuisinier reporta un regard interrogateur sur la quarienne qui releva les mains presqu'instantanément.

"Je reste en dehors de ça, débrouillez-vous seuls."
"Vous remporterez mon plein respect, Kelp."
"Comment ça ton respect? Je l'ai pas déjà? Hey!!"

Ignorant totalement l'air indigné du krogan, Mitha quittait déjà la pièce pour se diriger vers la soute, et par extension la navette, poursuivit par le krogan qui n'avait pas dit son dernier mot. Hilare, Miho fermait la marche. Le binôme s'était déjà calmé (enfin surtout Kelp) en montant dans la navette, retrouvant le trio de clients. Une fois à bord, et la navette close, le vide se fit progressivement dans la soute avant que cette dernière ne s'ouvre, permettant à toute l'équipe de quitter l'Erakis.

A peine entré dans l'atmosphère, et ce malgré les calculs effectués précédemment par Miho, ils se firent pas mal secouer, pendant quelques secondes à peine pourtant. Leur pilote rattrapa rapidement la trajectoire et stabilisa l'appareil avec un talent surprenant. Si Kelp comme Mithra paraissaient plus se concentré sur l'humain et la quarienne, Miho en revanche ne cessait de fixer le dos de la pilote. Quel dommage qu'elle ne puisse pas débaucher celle-là... Traversant une épaisse couche de nuages à basse altitude, le kodiak noir lança un scan de précaution, s'approchant au plus près du signal d'émission, dans un espace dégagé où il était possible de débarquer tout le monde. Mais ce n'était pas sans risque. Le système signala presqu'immédiatement l'approche d'une dizaine de formes de vies difficilement identifiables. Alors que la porte latérale s'ouvrait, geth et krogan bondirent à l'extérieur en brandissant leurs armes, suivis de près par Miho qui, à l'identique, prit son fusil en main et vérifia rapidement l'adaptation de sa cartouche thermique. Sur un petit promontoire plat, le signal venait de devant eux, après une légère pente. Pente sur laquelle une série de grosses punaises de la taille d'un molosse grimpaient allègrement pour venir au contact de leur casse-croûte tombé du ciel. Et les premiers tirs retentirent instantanément.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 302
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,175.00 Points

Re: Un lézard en détresse parmi les insectes.

Message par Urdnot Uoldar » 08 Juillet 2018, 01:46

Un épais brouillard de cendres s'était levé dans les hauteurs d'un val richement boisé, un nouvel incendie s'était déclaré depuis le dernier orage et rendait la traversée du plateau encore plus hasardeuse. Même après deux ans à vivre parmi les insectes géants et ces plateaux, le krogan avait toujours du mal à s'orienter... Les incendies changeaient fréquemment le visage de l'environnement et rendait tout repère temporaire.

C'est après quelques heures de marche qu'il arriva enfin à sa destination, un renfoncement dans la roche d'où un ruisseau venait nourrir la flore en contrebas, mais plus important encore car il alimentait aussi son point d'eau. Il s'enfonça dans la grotte en s'illuminant d'une torche réalisé avec de l'ichor d'insecte crachant du feu, ce dernier s'embrase à la moindre étincelle mais il se consomme vite... Mais cela serait suffisant pour atteindre la source et découvrir pourquoi l'eau manquait. Quelques gouttes virent briser le silence alors qu'il continuait à s'enfoncer dans la grotte, l'air y était humide mais frais, une chose que le krogan savoura comme une bouteille de ryncol après un voyage dans le désert de Tuchanka.

Cette pensée fit soupirer le mastodonte, il lui restait une bouteille dans sa grotte mais qui est réservée pour le jour où il quittera cette planète, bien qu'il s'était préparé un alcool à partir de fruits et d'entrailles d'insectes... Cela ne valait pas son bon vieux ryncol. Il repensa aussi aux déserts de Tuchanka... Chaud. Sec. Une chose qu'il n'avait pas ressentit depuis un moment à cause de l'humidité ambiant, cela était irritant pour le krogan, il s'est imaginer baigné dans cette humidité comme un galarien... Pfah.

Mais ses pensées furent dissiper lorsqu'il marche sur quelque chose de gélatineux, il inspecta le sol grâce à sa torche et remarque une matière à la texture gélatineuse alors que plus loin, cette matière s'était solidifier. Le krogan soupira profondément, ce n'est pas la première fois qu'il voit cela, un nid d'insectes des environs probablement... Mais ceux-là ont décider de faire leur nid sur la source qui a assurer la survie du krogan depuis près d'un an à présent.

Il prit le temps de réfléchir... Son arrivée remonte à plus de deux ans... Peut-être moins ? Peut-être plus ? Il n'était plus à un mois près. Ses pensées s'étaient fixer sur la réalisation d'une balise de détresse et depuis, il attends. Il survie... Comme les krogans l'ont toujours fait. Et à présent, il devait impérativement dégager l'entrée de cette source. Il reprit sa marche sur la texture devenue chitineuse au fur et à mesure qu'il avançait.

C'est après plusieurs pas qu'il marcha de nouveau sur quelque chose de gélatineux, mais c'était différent par rapport à l'entrée de la grotte et c'est en se penchant qu'il remarqua les restes d'un insecte, proche d'une "fourmi" de la Terre, dont l'abdomen avait était ramolli par une étrange substance qui venait irriter la peau écailleuse de son pied droit. Il se redressa et versa un peu de l'ichor qui alimentait sa torche proche de lui afin d'illuminer ses alentours, les flammes lui montrèrent qu'un nid avait été former et que ces occupants avaient tous subit le même sort. Il avança vers un immense spécimen, probablement la reine, pour s'arrêter à quelques pas... L'immense abdomen contenant la progéniture du nid semblait "onduler"... Comme si quelque chose occupait la carcasse de l'insecte.

Et c'est en rapprochant sa torche qu'il vit des sphères en dessous de l'épaisse membrane... Ainsi qu'un imposant trou, semblant avoir était combler avec une substance chitineuse afin de maintenant l'abdomen sceller. Il glissa doucement son regard sur la droite et remarqua un pilier naturel de la grotte luire à la lumière de sa torche, mais comparer au reste de la grotte, cette matière était noire... Bien plus sombre que le reste des lieux. Le krogan glissa lentement son regard sur le haut du pilier, prenant une courbure trop élaborer pour être rocheux et il porta doucement sa main libre en direction de son marteau accroché dans son dos.

Puis un claquement de mandibule se fit entendre et le krogan bondit en arrière pour voir une immense tête chitineuse recouverte de multiples yeux luisant à la flamme de sa torche. Il tenta d'abattre son arme sur la tête mais il fit violemment repousser par l'une des pattes de l’arthropode géant et percuta un amas rocheux, coupant son souffle et renversa le reste de son combustible par terre. Le krogan vint l'embraser pour s'offrir un plus contre le nouveau locataire et illumina la grotte.

La bête devant lui était immense et le fixait de ses multiples yeux rougeoyants, mais les flammes révélèrent une quinzaine de spécimen descendant des murs pour venir se joindre aux festivités. Le krogan ramassa sa torche et s'élança vers la sortie en lançant plusieurs jurons ainsi que quelques poussées biotiques sur ses poursuivants, cela semblait convenir pour les ralentir et il vit bientôt la lumière à l'entrée de la grotte. Mais un des insectes réussit à sauter sur son dos et vint l'agripper, bloquant ses mouvements et le fit trébucher.

Le krogan sortit donc de la grotte avec l'un des occupants sur le dos, ils tombèrent de l'escarpement afin de traverser plusieurs épaisseurs de végétation, défonçant les branches et déchirant les lianes sur leurs passages, il tenta de se défaire de l'emprise de l'arthropode durant la chute alors que ce dernier griffa le écailles et les chairs du krogan pendant la chute de ses mandibules. Puis la végétation laisse place au vide, puis ce fut le choc et le krogan perdit connaissance.

Il gémit à son réveil, comme au lendemain d'une beuverie trop arrosé, sa tête tournait et son corps souffrait du choc, il entrouvrit les yeux afin de voir là où il avait terminé et vit un flanc rocheux avant d'apercevoir un couvert de végétaux. Le krogan poussa un râle de douleur et se sentait pâteux... Non. Gélatineux plutôt. Il se redressa et sentit que quelque collait sur lui et rendait ce simple mouvement plus difficile. Le krogan écarta les bras et remarque d'immense filets de couler de ses bras, c'est en inspectant autour de lui et surtout sous lui qu'il vit que son agresseur ne faisant plus qu'un avec le sol... Et son dos.
- " ... Eurk..." souffla-t-il en secouant les bras " Peu importe le temps vécu... Être recouvert de... ce genre de trucs est toujours aussi dégeu'... Cela me rappelle presque cette scène d'une Asari et deux Cl..."

Mais il fut interrompu par un violent coup de tonnerre qui frappa la flore plus loin, cela fit sauter le krogan sur ses jambes et tenta de trouver un chemin pour descendre sans chuter afin de retrouver son abri. Il y arriva après une petite heure et se laissa presque tomber sur son lit improviser une fois en sécurité.
- " Journée de merde... Planète de merde... " dit-il en soufflant en direction du plafond de la caverne " Et avec les orages de ces derniers-jours... L'endroit va être irrespirable... Que. Du. Bonheur. "

Il se laissa petit à petit emporter par la fatigue, la douleur reprenant petit à petit ses droits sur le corps du mastodonte après sa course vers son abri. Du sommeil... Enfin.
-"...'akis...appel de détresse...chercher."

Le krogan ouvrit son œil quelques instants, il cru entendre quelque d'inhabituel... Mais cela devait être dû à la fatigue et à l'orage au loin, il referma donc l’œil et soupira longuement.
- " "Ici...kis...ons bien reçu...se...vette..."

Il se redressa avec une vigueur renouvelée et fixa la balise à moitié défectueuse se trouvant à la sortie de sa grotte, il si dirigea en quelques pas et la fixa de son oeil reptilien.
- " Par les Esprits, dis moi que tu viens enfin de cracher quelque chose. " dit-il en venant bidouiller la balise
- "Ici l'Erakis, nous...pel de détresse. Une navet...ous chercher."

Le krogan fut pris d'un rire frénétique et leva les poings vers le ciel. Enfin ! Après tout ce temps, quelqu'un avait enfin capter son message ! Terminer les insectes ! Les orages ! Il se jura même de se tenir d'au moins trois systèmes de cette planète.

Mais il se reprit, il alla saisir sa dernière gourde de combustible et s'élança en dehors de sa grotte afin de grimper l'escarpement afin d'atteindre un petit petit offrant une bonne vue sur les environs. Il versa une bonne partie de son combustible sur arbre isoler et l'enflamma, espérant que cela apportera un plus dans ses chances d'être trouver par ceux ayant capter le message. Mais il remarqua de son promontoire que les orages récents semblaient avoir affoler une fois de plus la faune locale...

...
Avatar de l’utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 59
Inscription : 10 Mars 2015, 12:37

Âge: 445
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 8

Points MEL: 516.00 Points

Re: Un lézard en détresse parmi les insectes.

Message par Neil / Liirha » 09 Juillet 2018, 22:02

La Kodiak effectua une embardée avant de se stabiliser.
Filant vers le sol, l'appareil noir perça les nuages, délaissant l'orage fuyant sur son arrière.
Tout cela avait un goût de déjà vu pour l'avocat, lequel esquissa un sourire. Il n'était pas inquiet le moins du monde : il savait que si quelqu'un pouvait les mener au sol sans casse, c'était bien Sparks. La jeune femme ne se sentait vivante que dans ces situations hautement périlleuses, ce qui en faisait un pilote d'exception. D'une main assurée, la navette approchait du site d'émission.
Consultant les résultats des scans, Neil leva un sourcil. Les capteurs indiquaient beaucoup d'activité au sol.
Le promontoire dégagé semblait l'être pour l'instant.
Mais la grande quantité de formes de vie escaladant les rochers pour l'atteindre l'incitait à la prudence.
Une forme de vie apparut à l'orée du promontoire. Neil reconnut la forme d'un krogan, ce que lui confirma l'IFF (Indication Friend or Foe) de la navette. C'était leur objectif, sans l'ombre d'un doute.


Alors que l'appareil amorçait sa descente rapide pour déposer l'équipe au sol, Uoldar -si c'était bien lui- enflamma un arbre proche. Devinant l'intention du krogan, Neil esquissa un sourire. L'imagerie thermique permettait effectivement de voir l'arbre enflammé bien mieux que tout le reste. Mais c'était superflu : Neil voyait déjà très bien le naufragé.
La voix de Sparks le ramena à des considérations plus immédiates :
-"Attention, vingt secondes ! Ouverture sur tribord !"
Avisant Liirha, Neil lui glissa, d'une voix presque machinale :
-"Protection contre-sniper."
La quarienne acquiesça d'un signe de tête. C'était une pratique dont elle avait l'habitude durant la guerre : profitant de la navette, son positionnement en hauteur lui permettait de balayer la zone de son fusil de précision, couvrant les unités au sol.
Activant cette fois sa com', il ajouta à l'attention de Daria :
-"Survol trente mètres, rotation sur tribord."
-"Reçu Skipper. On arrive !"
La porte de droite s'ouvrit, laissant le geth et le krogan de l'Erakis sortir les armes aux poings. Miho les suivit. Avant de se joindre à eux, Neil agrippa une des mitraillettes Locust du bord et sauta à son tour au sol. Gardant son Phalanx replié contre lui, il avança la Locust haute.
Les premières détonations fusèrent, accompagnées d'ignobles bruits d'éclatements divers, comme autant de signes d'indigestions de plomb de la part des insectoïdes. Uoldar ne se trouvait pas très loin. L'imagerie retransmise par la Kodiak indiquait qu'elle reprenait de l'altitude.
Un peu plus loin, un arbre se consumait en brasier.
-"Contrôlez vos cibles, le naufragé n'est pas loin !"
Dit-il avant de pousser sur sa voix et de crier :
-"UOLDAR, NOUS SOMMES ICI POUR VOUS EXTRAIRE !"
Mithra et Kelp tiraient méthodiquement et avec une précision exemplaire sur chacun des cafards se présentant devant eux.


A peine Neil venait-il de crier qu'un krogan à l'air fatigué apparaissait à travers les buissons. Son armure en lambeaux semblait avoir été rafistolée avec les moyens du bord, tenant parfois uniquement grâce à un morceau de tissu serré par un nœud. Un baluchon sur l'épaule, un marteau de guerre à la main, il semblait s'être frayé un passage à travers tout ce qui aurait pu le ralentir. Sa voix gutturale retentit :
-"Vous n'avez pas idée ce que cela fait du bien d'entendre une voix autre que la sienne qui tourne en boucle en écho dans une grotte ! Et j'vous en remercie d'être venu me prendre en stop ! "
Alors que Neil esquissa un sourire en entendant le grand krogan au marteau, la voix de Sparks retentit dans son oreillette :
-"Skipper, les bestioles sur la falaise vont arriver d'un instant à l'autre !"
-"Ils arrivent par la falaise !"
Sans attendre, l'avocat fit prestement les pas qui le séparait d'Uoldar et lui tendit sa Locust avec deux cartouches thermiques. Le naufragé la prit et l'inspecta brièvement avant de s'exclamer :
-"J'avais oublié à quel point ces trucs étaient petits... Mais cela fera l'affaire !"
Se plaçant en position défensive, Neil dégrafa son Phalanx et se prépara à ouvrir le feu.
Au dessus d'eux, la Kodiak fit un passage, permettant à Liirha d'engager les créatures grimpant aux rochers. Les rafales contrôlées de l'Indra claquèrent contre la falaise. Aux cris stridents, le groupe au sol se doutait qu'au moins quelques créatures n'appréciaient pas.
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Niora Vonaki : #00CCCBMirage : goldOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 106
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 446.00 Points

Re: Un lézard en détresse parmi les insectes.

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 10 Juillet 2018, 00:09

Mithra comme Kelp canardaient consciencieusement et efficacement tout ce qui passait à leur portée, sans gaspiller de munition. Apparemment, le krogan s'avérait aussi précis que le geth. Ou alors l'un et l'autre étaient vraiment en concurrence. Le bruit écoeurant de la chitine explosant, et arrosant quelques mètres carrés de substances brune et blanchâtre s'accordait avec un début de parfum bien répugnant de viscères insectoïdes. L'air bien lourd de cette planète orageuse n'arrangeait rien en ses sens et Kelp, dénué de masque comme son capitaine, et chanceux d'avoir un sens olfactif contrairement à Mithra, afficha une grimace mêlant mépris et dégoût quand l'une de ces bêtes projeta un reste du contenu de son boyau médian aux pieds du krogan. Mine de rien, ce dernier avait ses sensibilités.

Mithra bougeait à peine. Il ajustait, faisait feu, explosait une bestiole, ajustait, tirait à nouveau, explosait une autre bestiole. L'association en action de l'efficacité du calcul geth et de sa froide mécanique. Un peu moins précise que son confrère, mais néanmoins radicale également. Miho attendait simplement qu'une bête passe à sa portée pour l'aligner. Mais il ne s'agissait là que d'agissement purement palliatif. Elle recula d'un pas, alors que la navette prenait de l'altitude, pour balayer l'environnement du regard. Si Neil avait aperçu leur cible à extraire, rien ne garantissait que celle-ci ne se soit pas déplacée entre temps.

L'embrasement subit d'un arbre qui lui apporta l'assurance qu'ils ne s'étaient pas trompés. Elle se reports sur Neil, occupé à hurler à l'attention du krogan à secourir qui ne tarda d'ailleurs pas à émerger des fourrés. Son armure avait définitivement connu des jours meilleurs. Combien de temps avait-il passé ici? Beaucoup trop, assurément. Une fois à bord de l'Erakis, il lui faudra passer par les bons soins de Iaso, par précaution. Miho reprit son canardage méthodique, en se décalant légèrement sur le côté, de manière à renforcer la couverture de Neil et Uoldar, le temps de leur échange. Les coups de feu cessèrent un instant, signe qu'ils avaient éliminés la première vague, mais ça n'allait pas durer à en croire l'avertissement transmis depuis la navette.

D'un geste sûr et rapide, Kelp fit sauter sa cartouche thermique et rechargea, à la suite de Miho et Mithra. Ces deux derniers se jetèrent un rapide regard et, sans prévenir, le geht se rapprocha rapidement du bord de la falaise. Son arme en main, il activa rapidement son Omnitech et, se positionnant au bord de la falaise où se faisaient déjà aligner quelques insectes par les bons soins de Liirha, il déclencha un souffle cryo et balaya une large tranche devant lui, figeant antennes et mandibules de la créature la plus proche. Ceci fait, il bondit en arrière, remplacé aussitôt par Miho qui, ayant eut le temps à son tour de manipuler son Savant et enchaîna sur une incinération, tâchant de capter une zone maximale. Une réaction en chaîne ne tarda pas, et la glace précédemment placée explosa, fragilisant une partie de la pierre chargée d'humus qui s'effrita et chuta sur les insectes déjà agressés par des morceaux de glace projetés et de plasma, provoquant un élan instinctif de panique chez les premières créatures dont une bonne partie chutèrent ou fuirent. Puis de concert, quarienne et geth reculèrent en pointant à nouveau leurs armes.

Le ménage restait incomplet, mais il avait l'avantage non négligeable d'offrir à la navette une possibilité d'approche pour les évacuer avant que la vague suivante ne puisse avoir le temps de pleinement atteindre le promontoire. Miho releva instinctivement les yeux vers cette dernière, ne doutant pas qu'elle avait immédiatement saisit le concept quand elle la vit effectuer son dernier tour de canardage avec l'aide de Liirha, avant de stabiliser l'ensemble du véhicule pour amorcer une descente parfaitement maîtrisée. Porte grande ouverte, il ne restait plus qu'à monter à bord. Les soldats, l'avocat et le krogan à secourir se trouvaient entre leur échappatoire et la falaise d'où l'on entendait à nouveau clairement les cris désagréables se rapprocher. Une antenne avait à peine apparu que Kelp tira sans sommation, déstabilisant le premier insecte arrivé pour le faire basculer en arrière.

"Ne traînons pas."

Le ton de la quarienne restait étrangement calme quand elle s'adressa aussi bien à Neil qu'à Uoldar. Elle précisa, sur le même ton mesuré.

"Les insectes ne vont pas rester notre seul problème."

Elle releva un instant a visière vers le haut. Le vent lourd d'humidité et de chaleur confirmait ses inquiétudes. Le temps allait vite tourné, et elle avait beau ne pas douter des compétences de Daria, rien ne garantissait qu'ils traverseraient les nuages indemnes. D'autant plus que, contrairement à l'allée, aucune trajectoire sûre n'avait été établie. Plus ils attendaient et plus ils s'exposaient à la tempête.
Et c'était sans compter sur le fait qu'Uoldar allait certainement être très heureux de quitter cet endroit.

Kelp et Mithra se placèrent spontanément de part et d'autres de Miho, couvrant l'humain et le krogan pour leur permettre de monter rapidement à bord alors qu'ils reculaient progressivement, reprenant leur mitraillage méticuleux.Il était hors de question pour chacun d'eux de laisser l'une de ces choses s'approcher à moins de cinq mètres de leur groupe.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 302
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,175.00 Points

Re: Un lézard en détresse parmi les insectes.

Message par Urdnot Uoldar » 13 Juillet 2018, 02:34

Le krogan hocha la tête aux dires de la quarienne et avança en direction de son moyen de quitter cette planète avec une certaine fougue dans la marche. Il jeta quelques regards par-dessus son épaule pour voir le trio fermer la marche tout en allumant la moindre antenne qui dépasserait du rebord, offrant quelques cris stridents de la part des insectoïdes de la planète. Mais le krogan fut surtout heureux de revoir une quarienne, ainsi que d'autres races pensantes, ce long séjour à vivre seul en ces lieux lui avait presque fait oublier le ton de voix des autres races... À croire que la voix de Neil était comparable à un instrument sur l'instant le fit sourire.

Une fois face à la porte latéral de la navette, le krogan monta rapidement dedans avant de venir tendre sa main à l'humain afin que ce dernier puisse monter. Une fois cela fait, il se décala d'un pas sur la gauche et se tenait prêt à couvrir le trio, mais ce dernier semblait reculer aisément en direction de la navette et permit au krogan de souffler un peu après sa grande course à travers la flore et les plateaux. Il se permit après quelques instants de tirer quelques salves sur les rares insectes à être arriver à s'avancer, tirant par petites salves pour handicaper les insectoïdes, sachant que le trio terminerait vite le travail entamer.

Le son de l'arme fut comme une carillon à ses oreilles, cela faisait presque deux ans qu'il n'avait plus entendu la détonation d'une arme, les seules détonations étaient celles des violents orages... Et ces derniers semblaient presque mécontents que le krogan qui cette planète, préparant un violent orage qui ne tarderait pas à leur tomber dessus.
- " Ce serait bête d'être venu me chercher pour finir en comète ! Hein ?! " il tira une salve en direction d'un insecte à la gauche du trio " Tirons-nous avant que l'orage n'éclate ! "

Cette pensée le fit serrer les dents... Avoir survécu tout ce temps ici parmi les insectes et les incendies de forêts pour finir en comète en pleine atmosphère. Il fronça son œil valide et reprit la couverture, offrant le plus de terrain couvert possible au trio afin qu'il puisse monter rapidement dans la navette et ce avec l'aide de l'avocat qui le soutenait de son Phalanx, ce dernier ayant prit position à la droite de la porte. Le trio put profiter de la couverture pour reculer d'un pas plus rapide et réussi à revenir à la navette, une fois tous à l'intérieur, Neil vint donner deux coups du plat de la main sur la paroi séparant l'habitacle du cockpit.
- " On dégage ! " hurla-t-il à l'attention du pilote

La réponse fut rapide car à peine la porte eu le temps de se fermer que la navette s'éleva du plateau et laissa les résidents de la planète sur leur faim, fonçant en direction des nuages afin de rejoindre leur vaisseau. L'humain disparut dans le cockpit afin dans se pencher sur un amas de données qui défilaient sur un écran orange alors que l'équipe dans l'habitacle put souffler et inspecter le matériel. Il ne fallut pas longtemps pour que l'une des quariennes, celle ayant été au sol, commence à inspecter l'état des membres de la navette pour finalement se pencher sur Uoldar.

Le krogan leva les mains et voulu dire que tout allait bien, mais il s'arrêta dans son geste et se laissa juste aller contre un mur intérieur de la navette pour prendre une grande inspiration. La quarienne voulu l'inspecter brièvement, mais la navette fut prise d'une violence secousse avant de se stabiliser, le krogan porta son regard au plafond de la navette.
- " Bon... Si on finir toucher par la foudre... Que je ne parte pas en ingrat. " il fixa les personnes présentent dans l'habitacle de son oeil valide " Merci d'être venu me chercher, foi de Grimlok, j'ai une dette envers vous tous. "

Il porta son poing droit sur son torse et inclina tête, mais il fut couper par une nouvelle secousse de la navette et se posa sur un siège tout en soupirant, il plongea dans son baluchon pour en sortir une bouteille en pierre qu'il ouvrit en faisant sauter le bouchon et porta la bouteille à ses lèvres pour en prendre une grande gorgée.
- " Après l'effort... Le réconfort... " dit-il en reprenant une autre gorgée tout en toussant légèrement " Des volontaires ? Du Ryncol vieux d'au moins deux ans... On va dire que ça dégage bien. "

Il afficha un sourire de vainqueur, car même si la foudre venait à frapper la navette et mettre fin à tout, il partirait au moins dans les cieux et non au milieu de la boue et des insectes. Et pour lui, c'était une belle victoire.
...
Avatar de l’utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 59
Inscription : 10 Mars 2015, 12:37

Âge: 445
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 8

Points MEL: 516.00 Points


Retour vers Mer Pourpre



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron