Une journée bien chargée ! [Solo with Lala]

*

Modérateurs : Administration, MJ

Une journée bien chargée ! [Solo with Lala]

Message par Isïana N'iim » 26 Avril 2017, 16:29

« Formulaire du RP »


• Date du RP: 17 Octobre 2 190
• Lieu du RP: Rannoch, système Tikkun, Voile de Persée, Oasis Stellaire
• Type de RP: Solo
• Nombres de personnes requises: -
« Légende des couleurs »


• #00FF66 : Isïana N’iimLayla Archer : #00FFFF •


RP coécrit avec Layla Archer


Je m'étirai en ce début de matinée. La veille avait été animée, en témoignaient certaines encore en train de ronfler. De mon côté, je m'étais réveillée assez tôt et prenais le petit déjeuner tranquillement en compagnie de Lala et de celles qui étaient lève-tôt. Trois d'entre elles évoquaient le fait de faire les magasins à Nady'Zah dans la matinée. D'autre de passer la journée à lézarder sur la plage…

« Hum ça me rappelle quelque chose le combo shopping-plage, m'indiqua Lala.
- Pas faux, répondis-je en passant rapidement ma main sur mon ventre.
- Mais ça semble une bonne idée non?
- Tant que c'est pas une manière subliminale que tu veux que je te fasse une seconde fille, oui, plaisantai-je, entre deux gorgées de mon thé de Thessia, ce qui fit sourire l'humaine et plusieurs filles à côté nous ayons entendu.
- Non, mais on pourrait faire les folles.
- J'aime bien l'idée. Qui sait, on fera peut-être des rencontres intéressantes.
- Oui, surtout que plein de monde s'est installé depuis la dernière fois... la ville grandit et semble plus... libérée.
- Plus libérée ? Comment ça ? demandai-je en fronçant les sourcils, guère sure de bien comprendre ce que Lala voulait dire par là.
- Eh bien vue que tout le coté administratif et tout est en place, tout ce qui était en second plan commence à voir le jour, les parc, les décoration tout ça...
- D'accord je vois, indiquai-je en hochant la tête. Je suis très curieuse de voir un parc quarien. J'en ai que de très vagues souvenirs.
- ça ressemble à de petites oasis, c'est sympa... et y'a plein de coin discret, précisa-t-elle d'un ton taquin ce qui me fit rire. Mais bon on peut pas y aller nue donc séance habillage.
- Euh non, ça risque d'être embêtant si on y va nues comme des vers. »

Après avoir dit cela, on partit s'habiller toutes les deux à l'étage, le petit déjeuner terminé, laissant les filles attablées continuer à décider de leur propre planning de la journée. On fut rejoint dans la chambre commune par Nevi, ma choupette quarienne, et Solina la Galarienne qui avaient elles aussi envie de se balader en ville.

Lala opta pour une robe légère de couleur vert foncé avec des bordures dorées en prévision de la chaleur de la journée, aidée de Solina. Je rejoignais l'idée en optant pour quelque chose de semblable en terme de tissu, mais à l'inverse de l'humaine, je partais de mon côté pour un coloris bleue sombre soyeux. Il y avait une capuche pour me protéger des rayons du soleil si besoin était, bien qu'il était rare que je m'en serve réellement.

« Une Asari, une Humaine, une Quarienne et une Galarienne, ça s'appelle un drôle de groupe.
- C'est pas commun en effet. »

Des commentaires qui firent rire le quatuor alors que Nevi enfilait sa combinaison moulante. La Quarienne m'avais d'ailleurs avoué qu'il s'agissait d'un modèle qu'elle avait commandé sur mesure qui était très fine au point qu'elle n'avait l'impression de rien porté. De plus elle était faite pour s'ouvrir à certains endroits ... « sensibles ». De quoi s'amuser en extérieur sans tomber trop malade. Autant dire que ce n'était pas tomber dans l'oreille d'une sourde. Solina avait quant à elle opter pour une tunique d'un gris léger, très sobre en comparaison des trois autres.

« Bon. Eh bien on est fin prêtes pour partir, non ? demandai-je en regardant les filles ce qui valut un hochement de la tête de Lala suivit des deux autres. C'est partit alors. Qui va conduire ? demandai-je alors que l'on se dirigeait vers le garage, redescendant les escaliers.
- Moi ça ne me dérange pas » indiqua Nevi, un peu timide.

Comme personne ne trouva à y redire, le groupe s'installa dans l'une des voitures volantes de la demeure. Je m'installais devant à côté de Nevi qui fit démarrer le véhicule parfaitement. Une fois sortie du garage puis de la demeure familiale, la Quarienne nous emmena tranquillement vers la capitale de Rannoch.

« Alors quelle boutique en premier ? s'enquit Lala.
- Je ne sais pas, vous voulez faire quoi les filles ? demandai-je en me tournant vers Nevi puis Solina.
- Je dois passer dans une boutique de vêtements et tissus, indiqua Nevi avec un enthousiasme assez étonnant.
- De mon côté, magasin d'électronique, répondit Solona.
- Bon. Vêtement ou électronique. Moi l'un ou l'autre me va. Je ne suis pas contre compléter un peu plus ma garde robe à la mode quarienne et j'ai deux trois trucs à acheter niveau électronique. »

La discussion dériva sur d'autres sujets plus communs jusqu'à ce que la voiture se pose près de la boutique d'électronique qui était la plus proche pour leur trajet. Elle était tenue par une Turienne récemment installée qu'on aurait pu qualifiée sans mal de geekette. On sortit toutes les quatre, Nevi fermant la voiture avant de nous rejoindre tranquillement.

On salua donc la Turienne puis je remarquais Nevi s'empressait de se diriger dans un coin du magasin. Je la suivis en regardant un peu autour de moi. Voir s'il n'y avait pas des rayons où se trouveraient quelques mods pour fusil de précision, ayant acquis il y a peu le dernier fusil de précision asari mais n'ayant pas encore eu l'occasion de moder. Je remarquais également quelques accessoires pour IV personnelles qui seraient compatibles avec le modèle que m'avais avait offert Ishra.

« Hmm, sympa ici y a du choix, commentai-je à Nevi.
- Ouais c'est clair ! s'enthousiasma la jeune Quarienne.
- Je peux vous aider ? demanda la Turienne en s'approchant finalement de nous deux.
- Non merci c'est gentil, nous avons trouvé ce qu'il nous fallait. »

Je ponctuai mes paroles en me dirigeant vers la caisse, suivie de Nevi. On paya rapidement via OmniTech pour être rejointe par Lala qui sortait du rayon dédié à la domotique, et plus précisément sur de quoi étendre les faculté de l'IV de la résidence.

« Alors trouver votre bonheur ? nous questionna-t-elle en nous voyant l'attendre avec chacune un sac contenant nos achats.
- Moi oui, répondis-je en souriant.
- Et même plus encore !, s'exclama Nevi. Je reviendrai ici plus souvent ! indiqua-t-elle ce qui nous fit sourire à Lala et moi, tandis que Solina revenait les mains pleines d'appareils électroniques.
- Vous avez pris quoi vous ?
- Du matos scientifique et moi pour améliorer la programmation de la piscine vu que la terrasse est terminée.
- Oh d'accord. Génial » commentai-je en souriant.

Une fois que toutes les filles eurent fini de payer leurs achats, on retourna à la voiture déposer nos achats dans le petit coffre du véhicule. Il y avait juste assez de place pour ça ! Il faudra songer à prendre des véhicules avec un plus grand coffre la prochaine fois !


« Et maintenant ? demanda Nevi. Vêtements ? Un lieu en particulier ? Mon magasin ? proposa-t-elle, ce qui nous fit rire.
- ça peut être sympa, mais c'est qui qui la tient ? demanda Lala.
- J'ai embauché une jeune Quarienne qui veut se lancer dans la mode, après avoir passée plusieurs mois comme assistante technique dans un atelier de couture asari, ça l'entraîne un peu je dois dire. Je suis sure qu'elle serait ravie de vous voir.
- Une « jeune quarienne » hein lâcha l'humaine en levant un sourcil, ce qui me fit rire et valut un haussement d'épaules de Nevi.
- Bon d'accord, je suis à peine plus vieille qu'elle.
- Et elle est passée sous le bureau pour avoir la place ? taquina Lala.
- Non. Et je te vois venir mais non. Elle est uniquement orientée mâle, répondit-elle d'un ton très sérieux.
- Si tu savait combien de femme hétéro ont changées de point de vue sur le sujet avec nous rigola l'humaine.
- Oui pour ça que j'ai précisé, mais là, honnêtement, à part la violer en l'enfermant dans une salle sombre... Mais ceci dit, elle est adorable comme tout !,
- Une salle noire et un bon paquet d'aphrodisiaque dans les veines.
- T'es vraiment une sadique quand tu t'y mets Lala, indiquai-je en pouffant, tout en me rappelant sa « punition ». Une vraie tortionnaire sexuelle oui en fait, conclus-je ce qui provoqua un rire chez Nevi et Solina.
- Du coup ? finit par demander Nevi.
- On peut aller la rencontrer, oui. »

Sur ces mots, tout le monde monta dans la voiture et Nevi nous dirigea vers son magasin. On y arriva au bout de quelques minutes. Il y avait déjà quelques personnes à l'intérieur. Quariens pour l'essentiel, ce qui n'était guère étonnant.

« Eh bien les affaires marchent on dirait, lançai-je à Nevi.
- Oui ! » s'enthousiasma la Quarienne.

Entrant à l'intérieur, on put voir la fameuse employée de Nevi. Bien proportionnée et aux courbes désirables visibles au travers de sa combinaison moulante, elle portait différents voilages complexes et harmonieux du même coloris que Nevi.

« On dirait presque qu'elles sont sœurs, me chuchota Lala, ce qui valut un haussement approbateur de ma part.
- C'est vrai que côte à côte, elles se ressemblent comme deux gouttes d'eau avec leur combinaison.
- Bon, petite surprise les filles. Je vous présente ma petite sœur Lazi. On est semblable comme deux gouttes d'eau ... à deux-trois détails près. Sœurette, voici Layla, Isïana et Selina.
- Oh, les fameuses Lala et Isi dont tu me parles sans arrêt. Ravie de vous rencontrer. Et j'imagine que ma grande sœur a du parler de moi ?
- Oui, mais elle n'avait pas dit que vous aviez un goût pour la mode.
- J'ai oublié ? s'étonna Nevi.
- Une vraie tête en l'air, plaisanta Lazi. Elle aurait trop peur que je lui vole la vedette, ajouta-t-elle en croisant ses bras sur sa poitrine.
- Mais pas du tout ! rétorqua la concernée en riant.
- C'est ça ...[ taquina-t-elle une nouvelle fois avant de se tourner vers nous.
Et nous ne sommes pas biologiquement des sœurs, vous devez vous en douter, expliqua-t-elle rapidement. Mes parents sont morts dans un accident quand je n'avais que quelques mois et ceux de Nevi m'ont adopté.
- D'accord, répondis-je en souriant.
- Et ma sœur vous a toutes ramener pour me présenter ? demanda Lazi d'un ton amusé.
- On est venue pour faire les boutiques, répondit Lala en riant.
- Bien sûr. Je m'occupe de ces deux couples qui ont fini leur choix et je suis à vous. »

Lazi nous laissa donc nous balader dans les rayons. Je notai qu'il y avait effectivement plus de monde que la première fois où j'étais venue mais aussi qu'il n'y avait pas que des Quariens cette fois. En effet, je remarquai deux Turiennes et une Asari avec un humain.

De mon côté, je me dirigeai vers le rayon des lingeries, attrapant Nevi par le bras, lui chuchotant que je lui laissais choisir le prochain sous-vêtement qu'elle voudrait. Inutile de dire qu'elle n'attendit pas pour réfléchir, invitant Lala à nous rejoindre pour l'aider.

« Étrange c'était pas aussi fourni que ça la dernière fois.
- Y a un effet de mode depuis qu'une société a ouvert il y a trois mois plusieurs salles de plaisir, indiqua-t-elle en pouffant, puis enchaîner plus bas. [/color]Pour faire du sexe n'importe quand[/color], précisa-t-elle avant de reprendre son volume normal. Et donc du coup, la demande a explosé. Et puis, les touristes adorent aussi. C'est presque devenu une blague pour les non-Quariennes "Je repars pas de Rannoch sans une culotte" ... je trouve l'idée bizarre mais tant que ça se vend, indiqua-t-elle en haussant les épaules, ce qui nous fit rire Lala et moi. Bref ... alors, quoi prendre pour notre mauve préférée ? Une idée Lala ?
- Tiens d'ailleurs Solina est passée où ?
- Euh ... je crois qu'elle était partie du côté des robes ou des tuniques il me semble, répondit la Quarienne après un court instant, surprise de ma question soudaine.
- Ça t'irait bien chérie non ? demanda Lala après avoir flâner dans la lingerie, remarquant un porte jarretelle rouge sombre.
- Peut-être, répondis-je en pouffant, observant la tenue, tandis que Nevi s'imaginait le rendu sur moi.
- Woaah, sexy. Mais pas un peu trop habillée pour notre mauve ? plaisanta la jeune Quarienne.
- Parfois, ne rien montrer est plus excitant que tout montrer, rétorqua Lala, ce qui me fit sourire.
- C'est pour ça que vous craquez toutes sur nous ? demanda Nevi en passant sa main sur les courbes de sa combinaison dans une position aguichante, ce qui nous fit rire.
- Un peu... ça et aussi le fait qu'une fois dehors vous êtes toutes de vraies tigresses, répondit l'humaine en tirant la langue, renvoyant la balle à la Quarienne.
- Vous n'avez pas tord toutes les deux... Bon, celle-ci donc. Y a ma taille au moins ? demandai-je tout en cherchant dans le rayon, en trouvant une seule qui me correspondait. Avoue Nevi que tu l'as mise juste pour moi... pouffai-je en me tournant vers la Quarienne qui s'était mise à siffloter innocemment.
- Non, non pas du tout ... je ne vois pas de quoi tu parles. Oh regarde Lala, ce soutien-gorge brun t’irait bien non ?
- Oui ça serait joli, y'a le bas assorti ?
- Hmm de mémoire oui ... c'est un string par contre, ça te dérange pas? Je sais que t'en es pas très fan.
- Vais faire une exception, répondit-elle amusée avant de se diriger vers moi, qui continuait à farfouiller dans la lingerie fine, tandis que Nevi partait à la recherche de Solina. Pourquoi j'ai l'impression que tu pense à ces fameux salon de rencontre ?
- Hmmm? Oh non pas du tout. Ceci dit, y amener subtilement des responsables quariens ou quariennes bien placés pourraient être intéressant, répondis-je en tirant la langue. Non, je cherchais juste un ensemble haut-bas léger et bleu nuit pour Nastila. La commando de Nissi, précisai-je pour finir par tirer un haut semi-transparent au niveau de la poitrine et finement brodée autour. Il en était de même pour le bas.
- C'est sympa comme tenue... Dit t'en pense quoi de Lazi ? me demanda Lala une fois que Nevi.
- Hm, physiquement elle a l'air aussi belle que Nevi. Et si c'est le même bout de femme, je ne peux que l'adorer, répondis-je en riant. Et toi ?
- Très jolie aussi » confirma-t-elle en hochant la tête.

La discussion dévia légèrement tandis que je me déplaçai vers le rayon des robes, suivie par Lala. Il fallait dire que je désirais me procurer une nouvelle mais plus sexy, m'étant rendue compte que la plupart de mes récents achats n'étaient que protocolaires. A croire que je devenais une honnête asari intègre ! Mais où va le monde !

Sur le chemin, on croisa une Quarienne visiblement curieuse et intéressée par la lingerie que je comptais offrir à Nostia, la guidant vers le lieu voulu. Une fois arrivées, je me mis à faire le tour, affichant une petite moue concentrée.

« Très jolie comme robe mais … moi j'aimerai bien quelque chose qui cache mon corps mais qui quand même laissent deviner. Que les gens dans la rue me croise et se dise "Oh Déesse, Isi elle est trop bonne, et ses seins ! Quelle splendeur !" ... enfin tu vois le genre ? demandai-je en me retenant de rire. J'ai toujours du mal. Soit je prend du protocolaire qui cache tout, soit je prend du sexy qui cache ... pas grand chose. J'arrive jamais à trouver le juste milieu ! indiquai-je à Lala qui regarda parmi les tenues pour m'en montrer une doigt avec un décolleté semi-ouvert. Hmm … oui, un peut dans ce genre, confirmai-je en la prenant pour la placer devant moi, me regardant dans une glace.
- Sinon celle-là, me conseilla l'humaine en prenant une robe disposant de de voilage légèrement transparent au niveau du ventre, des épaules, du dos et des hanches.
- C'est un autre style mais j'aime bien aussi. Ah Nevi mon ange !, l'appelai-je en la voyant revenir, prenant une robe dans chaque main pour les placer tour à tour devant moi. Tu préfères laquelle ? lui demandai-je, l'interpellée montrant la première après quelques secondes de réflexion.
- Celle-ci, mais faudra que je demande à Lazi de la refaire plus à ta taille. Et peut-être courber un peu plus le décolleté. Pour que ça soit plus plongeant, mais qu'on n'y voit moins. Enfin je me comprends… Mais l'autre est sympa aussi, mais je la verrai plus sur Lala à vrai dire.
- D'accord. »

Opinant de la tête, je tendis l'autre robe à Nevi qui partit la ranger pour ensuite me dirigeai vers une cabine suffisamment grande pour avoir de la place et constatait que Lala avait déjà décidé de s'installer dans l'une d'elle, s'invitant sans qu'on lui demande, ce qui me fit rire.

« Oh? Moi qui voulait te faire la surprise de voir le résultat sans la phase intermédiaire, lui murmurai-je après avoir tirer le rideau. Bon puisque tu es là, aide moi à me changer ma chérie. »

Souriant, Lala s'exécuta et fit descendre la fermeture courant tout le long de l'arrière de ma robe, s'ouvrant comme une fleur. Je me retrouvais ainsi quasiment nue, uniquement en sous-vêtements qui étaient de surcroît minimaliste. Nevi qui revenait passa la tête à travers la cabine pour nous voir ainsi.

« Oh? Bon je repasserai tout à l'heure, je vais voir Solina et sœurette. Faites pas trop de bruit hein, indiqua-t-elle d'un ton amusé, nous adressant un clin d’œil exagéré.
- Bizarre, c'était pas mon idée de base, mais maintenant qu'elle en parle... dit l'humaine après un regard intrigué dans ma direction une fois le masque quarien disparu.
- Moi non plus mais bon ... Autant en profiter ... »
Avatar de l’utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto

Fan N°1 de Blasto
 
Message(s) : 1105
Inscription : 05 Mars 2015, 13:56

Âge: 447
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 55.00 Points

Re: Une journée bien chargée ! [Solo with Lala]

Message par Isïana N'iim » 10 Mai 2018, 18:54

« Légende des couleurs »


• #00FF66 : Isïana N’iimLayla Archer : #00FFFF •



La journée avait été chaude et ensoleillée. Rien d'étonnant à Rannoch. L'étoile chutait lentement. J'étais en compagnie de Lala, toutes deux sur la terrasse en train de regarder le paysage en un simple câlin. Une douce brise chaude soufflant juste pour faire voleter les cheveux de l'humaine.

On soufflait après notre balade précédente et la bonne session de plage qui avait suivi, d'autres nous ayant rejointes. Il fallait dire qu'on s'ennuyait jamais vraiment chez Lala. Et si jamais c'était le cas, une galipette pour combler le vide !

Souriant un peu malicieusement à cette pensée, je sursautai quand mon OmniTech se mit soudainement à sonner, me faisant lever un sourcil étonné en suivant. Je l'allumai pour consulter mon message. Pour finalement réagir de quoi il s'agissait.

 « Ah oui, j'allais oublié ! C'est Shala'Raan qui me proposait une invitation à dîner pour discuter de certains points politiques, ce soir à Nady'Zah, puisqu'elle est libre et qu'elle sait que je suis sur Rannoch. Je lui avais dis oui, j'avais oublié !
- Je vois... ton dîner c'est quand ?
- Hm. Alors je te dis ça. Quelle heure il-est ? Hm. Dans moins d'une heure. Oh, d'ailleurs, j'ai droit à inviter une personne. Je devais te demander si tu pouvais venir.
- Pourquoi pas. Une heure, ça nous laisse le temps de se préparer pour faire bonne impression au haut gratin local, répondit Lala, me faisant sourire.
- Totalement. Je suis curieuse de te voir sur ton trente-et-un.
- La question est de savoir combien de temps tu vas résister à la vue !
- Hmm ... je dirais pas plus de dix secondes, répondis-je après avoir fait mine de réfléchir, ce qui fit rire Lala, avant qu'elle ne se dirige vers l'intérieur.
- Qui sait, en quatre heures il peut s'en passer des choses !
- Plus vite je te verrai ainsi habillée, plus vite je craquerai, plus vite on pourra se doucher et se préparer pour de bon, taquinai-je d'un clin d’œil.
- C'est ça l'idée. »

La réponse de Lala me fit rire, tandis que je la suivais se diriger vers la garde-robe de la chambre. J'en profitai pour réfléchir à ce que je pourrais bien mettre sur moi. Je laissais l'humaine commencer à fouiner dans les tenues des unes et des autres la première. Je fis rapidement de même, cela étant. Il fallait dire qu'on ne cherchait pas spécialement du même côté.

 « Des fois je me dis que je devrai tout jeter et en gardait qu'une, je me prendrai moins la tête... lâchai-je en regardant la vingtaine de robes de toute coupe et coloris différents que j'avais laisser chez les filles, ce qui fit rire Lala, traînant du côté des tenues de Nelara.
- Maintenant tu sais pourquoi j’interdis les habits ici... même si c'est pas appliquée.
- Et encore c'est vrai qu'avec ma poitrine, moi je suis naturellement plus limitée, il n'y a pas beaucoup de tenues que je peux piquer de chez vous … Hmm, alors, pourquoi pas celle-là. Je la mets en général vraiment pour les sommets où y a que des Quariens, précisai-je tout en sortant la dite robe, qui possédait une capuche, large, avec un petit décolleté ; elle ressemblait assez à la robe de la défunte Matriarche Bénézia.
- J'ai moins ce souci, même s'il existe toujours ... indiqua-t-elle, pour finalement sortir une tenue d'une de ses compagnes humaines qui se résumait à une robe de soirée bleu foncée.
- Oh, très jolie. Elle est de qui ? demandai-je en prenant le temps de l'observer tandis que de mon côté j'hésitais finalement avec une robe plus ouverte et plus dans une design asari … pour changer.
- C'est à Mako. Inspiration japonaise et martienne. Et pourquoi pas cette robe rouge de notre première rencontre ? suggéra-t-elle en me regardant, me faisant réfléchir un instant.
- Hum ? Je croyais qu'elle avait été déchirée par « accident » quand une des filles a voulu m'imiter, c'est ça ? ricanai-je.
- Oui, mais Nevi l'a recousue après, elle voulait te faire une surprise, je crois qu'elle a oublié de t'en parler du coup. Elle est dans les affaires de Ish je crois.
- Alors chez Ish... répétai-je en soufflant un rire, me dirigeant vers la penderie adéquate, commençant à chercher. Ah. Oui. Celle-là. Et? Je rêve où elle a été raccourci ? Elle m'arrive aux genoux ! m'exclamai-je une fois trouvée la robe rouge que je l'avais placé devant moi.
- Il parait que le bas n'était plus rattrapable, et … Tiens Mélia m'avait cachée ça !
- Hm ? Cachée quoi ? demandai-je en fixant Lala avec curiosité.
- Elle a un nouveau jouet, répondit-elle simplement en me désignant le coupable, un grand jouet bleu avec une pointe de chaque côté et très flexible comme le me démontra l'humaine, me faisant froncer les sourcils.
- C'est quoi ?
- De quoi jouer à deux ou seule avec l'impression que t'es avec deux personnes.
- Oh. C'est humain comme idée ça non ?
- Oui, même si j'ai déjà vue des variantes elcores... bon la taille est différente, mais l'idée est la même.
- J'imagine. C'est marrant qu'on y est pas pensé, c'est tout bête. Et puis si y a bien une espèce qui en aurait plus l'utilité, c'est bien nous, indiquai-je en rigolant, tandis que je retirai la tenue que je portais actuellement.
- Bizarre, maintenant j'ai envie de l'essayée un peu... en plus il vibre !
- Bon, au moins, je rentre toujours dedans, commentai-je ravie tout enfilant ma robe, avant de rouler des yeux à la remarque de Lala, qui s'était mise à rire, me faisant malgré tout sourire. On n'a pas le temps pour ça ma chérie ... »

Lala finit par reposer le jouet à sa place pour se changer à son tour, finissant dans sa belle robe de soirée. De mon côté, je me délectai au passage de la vue durant la séance d'habillage, un fin sourire sur les lèvres.

 « Hmm ... ça te va bien. Tu comptes t'attacher les cheveux ou pas ?
- Je sais pas, tu me conseilles quoi ?
- Hmmm, moi je te préfère les cheveux libres ... mais ainsi vêtue, avec un chignon ça t'irait peut être bien aussi ... je ne sais pas trop. J'ai plus tendance à décoiffer les humaines qu'à les coiffer, indiquai-je en soufflant un rire.
- J'ai plus trop l'habitude des cheveux attachés, rigola Lala avant d'ajouter taquine, avant d'avoir tiré la langue. Oui les décoiffer et les recouvrir de quelques liquides !
- Oh tout de suite … Et du coup, il faudra demander à nos humaines et quariennes de service de te coiffer comme une reine mon amour. Et voyons ça ... Ajoutai-je en déplaçant du bout des doigts le bout de tissus de la robe fondue sur le côté. - Hm ... facilement accessible, hein ? plaisantai-je.
- On sait jamais comment les choses vont tourner ce soir, riposta-t-elle en souriant, l'air taquin, ce qui me fit rire et soupirer à la fois.
- Oh? Sérieusement...
- Et pourquoi pas. C'est parce que ce sont des gens parmi les puissants ou célèbres de la galaxie que ça doit bloquer.
- Pas faux. Même si on n'y va pas pour ça, je te rappelle ! Bon, on a les tenues, maintenant, il faut que nous, nous soyons impeccables. Qu'on soit le couple le plus resplendissant de tout Rannoch ! »

Sur ces mots, l'essayage terminé, on retira rapidement nos robes respectives pour se diriger toutes les deux vers la douche, se lavant consciencieusement. Les regards s'échangèrent mais nous n'avions pas le temps de nous amuser, même si l'envie était palpable. On savait se tenir, tout de même !

Lala prit le temps de se sécher ensuite rapidement, s'attardant un peu plus pour ses cheveux. De mon côté, n'ayant pas cette étape supplémentaire, je partais pour mettre de la lingerie, très banal en soit. En effet, là, il s'agissait d'une invitation officielle, pas une soirée improvisée chez Lala qui pouvait déraper à tout moment. Et malgré le sous-entendu précédent, et le fait que j'avais ma petite réputation en la matière, ce n'était pas à l'ordre du jour que quelqu'un voit ma petite culotte !

J'enfilai ensuite ma robe tranquillement quand Lala termina de se sécher, me demandant si j'avais mis un soutien-gorge, car de son côté, avec une telle robe, elle n'aimait pas. La réponse fut un oui de ma part, ce qui la fit rire. Bah quoi ? Ma robe avec un tel décolleté, ça aurait fait mauvais genre, non ? Bon, mon dos ferait sans doute la gueule en fin de soirée, mais ce n'est pas comme si j'avais appris depuis des siècles à l'ignorer, celui-là !

Du parfum, un brin de maquillage, une paire de talons, un sac à mains … Puis finalement …

 « Et si on y allait à ce dîner maintenant ? demanda Lala en souriant.
- Mais après toi. »

J'espérais simplement qu'elle saurait se tenir à carreau. Je savais que Lala n'avait jamais été très appréciatrice des dîners de la sorte. Je la soupçonnais surtout d'une part de profiter d'un moment avec moi et surtout d'autre part de discuter avec Shala'Raan !

Dans mes pensées, je suivis tranquillement l'humaine qui nous mena jusqu'au parking de la demeure, me faufilant à l'intérieur sur le siège passager, tandis que Lala prenait le volant. Rentrant les cordonnées du restaurant voulu, le seul de Nady'Zah qui proposait jusqu'ici à la fois des plats dextro et lévo aminés haute gamme, la voiture volante nous mena vers notre destination tandis que la nuit était désormais presque entièrement installée de ce côté-ci de Rannoch.

J'étais vraiment curieuse de voir ce que cette soirée pourrait donner ...
Avatar de l’utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto

Fan N°1 de Blasto
 
Message(s) : 1105
Inscription : 05 Mars 2015, 13:56

Âge: 447
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 55.00 Points

Re: Une journée bien chargée ! [Solo with Lala]

Message par Isïana N'iim » 05 Juillet 2018, 14:59

« Légende des couleurs »

 
• #00FF66 : Isïana N’iimLayla Archer : #00FFFF •
• #E336E3 : Conseillère Tali’Zorah

 
 
Alors que les lueurs de Nady'Zah étaient de plus en plus vives à mesure que les mètres nous séparant de la capitale de Rannoch s'égrainaient, je réagis subitement que c'était la première mois que je m'y rendais de nuit. Je fuis assez surprise du paysage puis de l'ambiance qui y régnaient une fois que la voiture volante pénétra l'aire urbaine de la cité à la fois quarienne et geth.
 
« C'est presque plus joli de nuit que de jour, commentai-je tout en regardant par la fenêtre teintée du véhicule.
- L'avantage d'une région où la technologie est omniprésente : tout brille dans le noir » indiqua Lala en riant.
 
Puis une fois arrivées au restaurant, le plus prestigieux de la capitale, où on pouvait sentir une clientèle aisée de par la richesse des tissus des combinaisons, je me présentai à l'accueil, m'adressant à une Quarienne visiblement assez âgée, pour lui indiquer que nous étions invitées. Il n’y avait bien que sa voix qui trahissait ce fait. La Quarienne consulta son registre en tapotant sur un ordinateur.
 
 « Hm. Oui en effet. On vous attend au second étage.
- Merci bien. »
 
Nous fûmes ensuite guidées par une serveuse qui passait par là jusqu'à rejoindre Tali’Zorah et Shala’Raan. Les deux Quariennes étaient au second étage du restaurant, réservé aux hôtes de marques comme le démontra la décoration à la fois sobre mais luxueuse, avec notamment des boiseries ou du mobilier massif. La serveuse quarienne nous conduisit jusqu’à une petite alcôve avec une fenêtre donnant sur un haut bâtiment à l’architecture hybride entre quariens et geths, très futuriste. Tali et Shala étaient déjà attablées, discutant entre elles, et levèrent la tête à notre arrivée, une fois que la serveuse nous laissa là.
 
Je saluai poliment les deux Quariennes d’un sourire, tandis que Lala se fit encore plus respectueuse, restant même volontairement effacée pour le moment. Il fallait dire aussi que techniquement, elle n'était là que pour m’accompagner. Cela, et le fait qu’elle ne pouvait qu’ignorer la raison de cette invitation.
 
 « Oh ! Dame N’iim ! s’était rapidement exclamer Shala en nous voyant arriver. Je suis ravie que vous ayez pu venir. Et ... ?  demanda-t-elle en se tournant vers Lala, ce qui me fit sourire, me tournant vers l’humaine.
- Layla Archer. Elle est le père de ma dernière fille, Ayni.
- Ah oui, bien sûr, j'en ai entendu quelques rumeurs là-dessus. Mes félicitations !
 
Le compliment ne put que me faire sourire. Shala se tourna ensuite vers Tali qui nous salua poliment d’un simple signe de tête et un ton neutre. La première nous invita à s’asseoir, ce que nous fîmes, nous plaçant côte à côté. Moi face à Shala, Lala face à Tali.
 
« J'imagine que vous vous demandez pourquoi je vous ai invité ? demanda Shala, s'adressant surtout à moi, visiblement, vue comment elle me fixait.
- Oui, en effet.
- C'est à l'initiative de la Présidente Zorah, ici présente. Elle apprécie beaucoup votre politique actuelle et souhaitait en toucher deux mots avec vous, tout comme moi. Et vous avez bien fait d'inviter Miss Archer, nous pourrons faire d'une pierre deux coups, comme disent les humains, puisque nous aurions aimé parler un peu de votre entreprise. »
Je vis un éclair de compréhension dans le regard de Lala. Il était évident que celle-ci comprenait mieux sa présence à ce repas diplomatique. Elle attendit que les serveurs finissent de distribuer les menus, spécialités locales pour les deux Quariennes, nourritures asari et humaines pour nous deux, importées des colonies proches de Rannoch.
 
« Je ferais en sorte de vous répondre au mieux, indiqua Lala une fois le serveurs éloignés, tandis que je me tournai vers l’humaine pour lui sourire, revenant ensuite à mes deux interlocutrices quariennes, laissant Tali prendre finalement la parole.
- Comme vous le savez, depuis la réforme du Conseil, la Fédération de Rannoch devient petit à petit l'une des "grandes races conciliennes", commença-t-elle, mimant les guillemets avec un certain agacement. Néanmoins, l'un des principaux freins à notre véritable intégration, c'est le vide qui existe entre nous et l'Alliance … à cause des Firmaments Sauvages, comme on les appelle désormais. En tant que Présidente du Conseil, j'ai déjà prévu d'aider à aménager cette zone, vous avez sûrement du en entendre déjà parler. Cependant, pour accélérer les choses, j'aurai besoin de vous. Vous deux. Bien entendu, ma proposition ne sortira pas de cette alcôve, nous sommes bien d'accord ?
- Je serais aussi muette qu'une tombe »
 
Tandis que Lala répondait, cessant de parler lorsque les serveurs apportèrent les boissons commandés une fois autour de la table, ce qui fit rire doucement Shala, je hochais simplement la tête de mon côté.
 
Laissant la Quarienne entamait sa proposition, Lala et moi commençâmes à manger, Shala suivant le mouvement rapidement. Visiblement, elle n’était là que pour faire le lien entre nous deux et Tali.
 
« Ce sont mes gardes du corps. Je ne peux plus circuler sans en avoir un à moins de dix mètres. On peut parler librement. Donc ... dans les grandes lignes, je vais éviter de rentrer dans le détail si l'idée ne vous intéresse pas. Dame N'iim, j'apprécierai beaucoup que la Fédération de Rannoch et les Républiques Asari Unifiées accroissent davantage leurs relations diplomatiques. Je sais très bien que d'un côté comme de l'autre, l'envie n'y est pas, même si j'ai vu depuis que je suis Présidente du Conseil une petite amélioration, étonnamment, n’est-ce pas ? Vous et Shala, vous êtes respectivement les deux maillons qui lient nos deux gouvernements, indiqua-t-elle pour prendre une gorgée de son verre, sans doute le meilleur de tout Rannoch et purement hors de prix, pour se tourner vers Lala. Quant à vous Mademoiselle Archer, ou Madame, je ne sais pas vraiment ce que je devrais dire ...
- Je me contenterai de mademoiselle.
- Mademoiselle Archer, donc, votre société de construction aérospatiale nous intéresse beaucoup. En effet, cela fait trois siècles que nous savons très bien réparer des vaisseaux ... mais en construire, c’est une autre affaire. Or, la Fédération s'est engagée ... à moitié, dit-elle en laissant traîner sa phrase, regardant un instant Shala avant de reprendre. … à protéger la région des Firmaments Sauvages avec l'aide de l'Alliance. Néanmoins, nous ne disposons pas de vaisseaux adéquats pour faire des patrouilles rapides dans ces zones. Des vaisseaux ayant le profil du Normandy SR-2 seraient pour nous un énorme atout. Et pour vous, beaucoup de gains à n'en pas douter. »
 
Elle se tut finalement, nous laissons le temps de réfléchir, pour commencer à s’attaquer elle aussi à son repas. Ce fut Lala qui répondit la première, rien d’étonnant, elle avait toujours été à réagir au quart de tour. En tout cas, bien plus que moi !
 
« Donc vous cherchez à passer commande d'un ensemble de frégates lourdement armées. Le système Tantale et les faculté de dissimulation thermique en option ou en série ?
 
Il y eut un instant de flottement à la question. Shala et Tali s’échangèrent un court regard. Si la Présidente du Conseil cacha sa surprise, la première eut bien du mal. Tali pencha légèrement la tête sur le côté, visiblement intriguée.
 
« Votre société dispose de ce type de technologie ?
- Tout ça reste entre nous n'est-ce-pas ? répondit simplement Lala, ce qui valut un simple hochement silencieux de la tête de nos interlocutrices, comme s’il s’agissait de l’évidence même. L'Alliance à mit sur les rails un projet nommé sobrement SR-3. Une sorte de mise à niveau du Normandy et des autres vaisseaux de sa classe avec des technologies issues de la rétro-ingénierie moissonneur. Comme Olympus est la première entreprise privée à effectuer ce genre de recherche qui est bien plus abouti que chez la plupart des autres gouvernements, l'Alliance nous a contacté pour faire ces mises à jour... et passer commandes d'autres frégates de même type bien qu'elle ait tue la raison. Mais vue que vous défendez "à moitié" les Firmaments, je crois savoir ce que doivent faire ceux que nous construisons déjà maintenant. »
 
Pour le coup, c’est moi qui fut surprise. Lala ne m’avait pas raconté ça encore. Du moins, pas cette commande en particulier. Je fronçai un instant les sourcils, entre deux bouchées de viande. Me faisait-elle quelques cachotteries ?
 
« Je vois, lâcha Tali avec un agacement notoire. Il va falloir que je pense à prendre le temps de discuter un petit moment avec le Conseiller Osoba. Enfin bref ... oui, c'est l'idée en effet. Enfin, même plus que ceux que j'avais prévu à vrai dire. Cela ne vous posera donc pas de soucis d'accroître votre production ?
- Ça dépend de combien vous en voulez. Mais si la Fédération de Rannoch autorise la demande d'installation du chantier spatial autour d'Adas que ma société avait émis, non seulement vous les aurez plus vite, mais en plus directement sous la main, répondit Lala, ce qui fit tourner Tali vers Shala qui se contenta de hausser les épaules.
- Je ne décide pas seule dans la Fédération, je n'y peux rien si la majorité était contre. Néanmoins, avec ce genre d'argument, je pense que la majorité opposée pourra devenir une minorité, assura-t-elle.
- Parfait, se contenta de conclure Tali. Plus il y en aura et vite, plus on sécurisera la zone, plus la Fédération et l'Alliance seront bien vu dans cette région de l'espace. Ce qui au final est bien pour le Conseil, bien évidemment ... D'ailleurs Dame N'iim, votre avis là-dessus, cela vous concerne en partie après tout, c'est votre domaine de "chasse" si je puis m'exprimer ainsi.
- Je verrai pour glisser discrètement à la Tétrarchie l'idée d'autoriser la société de Layla à s'implanter sur Astéria également, indiquai-je, valant un petit sourire des deux Quariennes. Cela dit, je n'y crois que peu. Mais oui, l'idée en soit, je ne peux qu'approuver bien entendu.
- Bien il semble que de mon côté tout soit réglé. J'avertirai le conseil d'administration pour que votre commande soit prioritaire une fois les formalités administratives effectuées. Je vais aussi essayer de faire diminuer un peu le prix. Ce genre de commande n'arrive pas tous les jours et cela ne pourrait être que bénéfique pour nos deux partis
- Très généreux de votre part, apprécia Shala d’un hochement de tête. De mon côté, je ferai en sorte que votre autorisation de vous implanter sur Adas soit obtenue rapidement. À cette collaboration future, qu'elle soit efficace et prospère, ajouta-t-elle en levant son verre pour trinquer, ce qui fut rapidement fait.
- Et merci pour l'invitation d'ailleurs, j'avoue que c'est bien plus agréable ici qu'à l'ambassade, indiquai-je d’un petit sourire ce qui fit rire Shala et Lala.
- Il faut dire que la dernière fois où j'y suis allée c'était assez... sommaire
- Oui, c'est d'ailleurs suite à la remarque de Dame N'iim que nous avons décidé de la décorer. Et aussi d'y installer un système de décontamination intégral. Pour qu'un non-quarien se rende compte qu'on n'est pas "différent" sous notre combinaison.
- C'est fou les préjugés qui règnent, encore de nos jours, lâcha Tali avec un soupir agacé.
- C'est vrai qu'il n'y a que très peu de différence morphologique entre un Quarien et un Humain. Et dire que la plupart vous voit comme des geths organiques ou des êtres cybernétiques, indiqua Lala, valant un nouveau soupir de la Présidente du Conseil.
- Ne m'en parlez pas. J'ai l'impression qu'il ne se passe pas un jour sans que j’aie une remarque déplacée de ce genre. Enfin il y a du mieux, les journalistes ont fini par me laisser tranquille...
- Je n'ai jamais compris une telle obsession. Enfin si, vos tenues sont légèrement plus révélatrices que celle des Volus et je dois dire que ce qui se cache derrière par nécessité et aussi agréable à regarder aux yeux de beaucoup. Cela dit, je ne comprends pas pourquoi il n'y a que les Quariens de concernés et pas les Volus, indiqua Lala ce qui ne put que me faire pouffer un instant.
- Désolée, indiquai-je rapidement en m’empourprant un court instant. J'imagine que c'est à cause des préjugés qui sont nés après l'exil. Quand j'étais plus jeune, cette ambiance malsaine n'existait pas. Même chez les Asari, ça a évolué, mes consœurs ayant moins de deux siècles se sont noyées dedans. Et rares sont les Asari encore en vie ayant côtoyées les Quariens à l'époque osant en parler. Qui les écouteraient de toute façon ?
- Vous avez bien résumé je pense, Dame N'iim.
- Ce qui "intrigue" le plus les Humains, c'est le pourquoi de la visière opaque. Il y a eu beaucoup de théories allant d'une sorte de honte pour avoir perdue tout ce qui les représentaient après l'Exode. D'autre disent que c'est plus un aspect culturel ce qui rejoindrait la symbolique de confiance ultime pour un Quarien de montrait son visage plutôt que le seul risque infectieux... mais elles se sont rapidement tues peu après la Guerre
- Oh. Parce qu'on trouve ça plus joli, tout simplement. Après chacun choisit sa couleur, indiqua-t-elle en souriant.
- La scène serait comique en effet. »
 
Passée mon petit rire, les discussions devinrent plus légères, moins politiques. Je devais avouer que même si je le cachais du mieux que je pouvais, j’étais un peu stressée d’avoir ainsi la plus haute figure de la galaxie à la même table que moi. De surcroît, une qui avait côtoyée Shepard. Je n’étais d'ailleurs pas surprise que Tali puisse être autant adulée sur Rannoch.
 
De son côté, Lala m’impressionnait. Elle semblait être totalement à son aise, discutant naturellement avec les deux Quariennes, lâchant même quelques traits d’humour une fois que Tali ait débuté pour détendre un peu l’atmosphère. Je ne m’en faisais pas pour son entreprise. Olympus. Si elle arrivait à se comporter ainsi face à l’une des représentantes de la Fédération de Rannoch et la Présidente du Conseil elle-même, elle ne risquait pas d’être intimidée par qui que ce soit …

« D'ailleurs, c'est une question que je me suis toujours posée, indiquai-je subitement au détour d’un énième sujet divers. Le commandant Shepard. Elle était vraiment comme les journalistes en parlaient ? Ou c'était délibérément exagéré pour l'audimat ?

- Tout dépend de quel journaliste vous parlez, indiqua-t-elle avec un petit rire naturel, un peu aidé par les quelques verres de vins turiens qu’elle avait pu prendre depuis le début du repas qui commençait à s’éterniser. Mais concernant ses faits militaires, oui, la presse a relativement été juste, indiqua-t-elle d’une voix dans le respect et une forte amitié transpiraient, avant de glousser .Mais cela reste entre nous, elle ne tient pas du tout l’alcool et danse comme un Elcor bourré !
- Sérieusement ?, pouffai-je J'avais entendu une histoire selon laquelle Shepard aurait fini dans les toilettes d'un bar de la Citadelle après avoir abusée de la boisson ... mais je croyais que c'était juste des propos venant des anti-Shepard. Comme quoi certaines rumeurs sont vraies. D'ailleurs ... il y en a sur moi ? demandai-je timidement, pas certaine d’apprécier les retours.
- Cela tourne surtout malheureusement autour de votre poitrine, Dame N’iim, répondit Shala après un court instant de silence, ayant fixée ladite partie de mon anatomie, me faisant lâcher un court rire.Il y a même un pari qui tourne là-dessus pour savoir si elle est naturelle ou non, vue votre jeune âge pour une Asari.
- Cela ne me surprend pas. Avis de l'experte ? roucoulai-je en direction de Lala.
- Il n’y a pas plus naturelle, confirma-t-elle avec un sourire malicieux, au point que j’en vins à me demander si elle n’était pas tentée de me descendre le haut de ma robe juste pour en faire la démonstration, mais non. Quitte à y être, et de mon côté ? demanda-t-elle, me faisant sourire, tandis que Shala réfléchissait, et que Tali semblait prendre quelques notes mentales vis-à-vis de cela.
- Hm. Comme quoi votre demeure serait en fait un lieu de tournage de films érotiques, orientés dans le multiracial et lesbien.
- Désolé de décevoir, mais pas de lieu de tournage de film pour adulte, répondit Lala en pouffant tandis que je souriais, me pinçant à moitié la lèvre pour ne pas éclater de rire.
- Bon, eh bien des rumeurs fausses pour nous deux. Comme quoi. »
 
La discussion fut interrompue par les serveurs qui approchèrent pour débarrasser les derniers plats désormais entièrement vides. Quelles que soient les quatre femmes, nous avions clairement le ventre plein. Un succulent repas. Avisant l’heure, je m’en rendis compte que cela faisait plusieurs heures que nous étions attablées. Le temps était passé si vite.
 
Les politesses échangées, une promesse de se recroiser à l’occasion, et finalement Lala et moi retournions dans le véhicule pour quitter Nady’Zah une fois hors du restaurant. Malgré l’heure bien avancée, il y avait encore de la vie dehors. Principalement des Geths, mais pas que, à mon grand étonnement.
 
« Bravo, tu as été sage ma chérie, taquinai-je Lala une fois en vol.
- C’est pour l’être encore moins à notre retour.
- Parce que tu penses te retenir jusque-là, lui susurrai-je à l’oreille.
- On verra … »

 
[FIN]
Avatar de l’utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto

Fan N°1 de Blasto
 
Message(s) : 1105
Inscription : 05 Mars 2015, 13:56

Âge: 447
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 55.00 Points


Retour vers Voile de Persée



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)