Second Arc-Chapitre 2 Groupe Epée: La Renaissance Du Cerbère

*

Modérateurs : Administration, MJ

Second Arc-Chapitre 2 Groupe Epée: La Renaissance Du Cerbère

Message par MJ : Bob le Reaper » 21 Juin 2017, 12:24

« Formulaire du RP »


• Date du RP: 21 Juin 2 192 EC
• Lieu du RP: Nébuleuse d'Oméga, Système Sahrabarik, Oméga
• Type de RP: Intrigue RP
• Nombres de personnes requises: 3 (Jonathan Sinassas, Nissara T'Sironia et Séides)

Légende des Couleurs :
• Aria T'Loak
• Tella Polanis


C'était une journée comme tant d'autres sur Oméga. Au premier abord on aurait put croire que la vie était normale. Une population des plus cosmopolites faisaient les achats ou discutaient entre eux dans les rues. Des taxis parcouraient le ciel des plus hauts niveaux pour s'engager dans des conduits menant aux autres districts de la station...

Mais c'était Oméga. Les vendeurs proposaient à la vente aussi bien de la nourriture que des drogues, des armes ou même des esclaves et la population était soit des pauvres et de défavorisés s'étant installé ici faute de mieux, soit des individus appartenant à des milieux louches. Mercenariat, contrebande, esclavagisme, crime organisée... Faites votre choix il y en a pour tout les goûts.

D'autres enfin étaient là par choix, trouvant Oméga plus « vivante » que les Secteurs aseptisés et bien propre de la Citadelle. Oméga était pour eux une terre d'égalité. Tout le monde avait sa chance peu importe son passé, ses compétences ou la raison de sa venue, la station traitait tout le monde de la même manière. Tout était permis. Pas de règles, pas de lois... sauf une : Ne pas faire chier Aria.

En réalité, depuis la fin de la Guerre et la reprise de la station des griffes de Cerberus, Aria tenait la station d'une main de maître et sa population était un peu moins oppressée par les différents groupes criminels grâce à aux Serres, une force mercenaire qui agissait comme une force de police sur la station. Des criminels avec un badge diront certains, une bénédiction pour d'autres.

Nissara, Séides et Jonathan n'avaient techniquement rien à faire sur Oméga à cet instant précis. Mais la raison de leur présence était à côté d'eux. Une Asari appelée Tella Polanis. La chef secrète des Serres, envoyée par Aria sur Zorya pour enquêter sur des rumeurs parlant de la possible résurgence de Cerberus. Des rumeurs plutôt fondées... Bien sûr la Spectre était la seule au courant du rôle de Polanis. Le Geth avait certainement deviner qu'elle travaillait pour Aria, mais sans plus de détail hormis qu'elle semblait bien placée dans l'organisation. Quand au Mercenaire... Du moment que la paye était au rendez-vous

C'est pour cette raison qu'ils se dirigeaient vers l'Au-Delà, le nightclub d'Aria qui lui servait également de centre de commandement. En reconnaissant l'Asari, le videur elcor laissa entrer le groupe devant tout le monde. Il ignorait qui elle était vraiment, juste qu'Aria lui avait dit qu'il ne fallait pas la faire attendre comme les autres. Qui était il pour contredire les ordres ?

Le groupe avança dans le nightclub avec sa musique puissante, ses strip-teaseuses asari dansant au centre de la pièce et ses fêtards. Un Butarien les conduisit jusqu'à un escalier menant à une sorte de terrasse offrant une vue imprenable sur tout l'étage en contrebas. Un Krogan les arrêta, scannant les différents individus jusqu'à ce qu'une voix se fasse entendre :


« Laissez les passer »

Sur son canapé, Aria observait la piste de danse et ne sembla même pas prêter attention aux différentes personnes face à elle. On pouvait cependant remarquer un petit sourire sur le visage de l'Asari mauve :

« Alors Tella ? On a finit par retrouver son chemin ?
-J'ai eu un empêchement »


Son sourire s'agrandit un peu plus et d'un signe de la main, elle les invita à s'asseoir sur un autre canapé à côté d'elle. La rumeur raconte que depuis qu'elle reprise la station à Petrovsky, elle ne laissait plus personne s'asseoir à côté d'elle sur son canapé, Shepard étant la dernière personne à l'avoir fait. Une sorte d'hommage à la seule personne qu'Aria considérait comme son égal selon les dires.

Elle tourna le son regard vers Nissara :


« Vous devez être la Spectre qui a arrêtée Molovsky. J'aurais bien voulue être là pour le voir ramper et clamer la pitié. Mais j'étais retenue ailleurs et revoir la Citadelle m'aurait rappeler de mauvais souvenirs. Alors ? Pourquoi vous êtes venus ici avec Tella ? Vous espérez une petite rémunération pour me l'avoir ramenée ? »


HRP : Et voila c'est partit pour un nouvel évent plein d'action, de post MJ, de scénarium et de trucs approuvés par Michael Bay. Amusez vous bien ;)

Pour Nissi et Johnny. Vous pouvez amener vos équipes avec vous. Sachez juste que vous êtes sur Oméga, donc en quasi territoire ennemi. Donc la marge de manœuvre est des plus limités. Vous pouvez disposer quelques membres dans les alentours du nightclub voir un ou deux dans le club infiltré en tant que simple client. Mais pas plus. Voilou.


○ Situation d'Oméga ○

• Journée ordinaire : Il fait bon vivre sur Oméga. Du moins, quand on est dans les petits papiers d'Aria et que l'on ne cherche pas des noises aux Serres. Même si la station est calme par rapport à son propre référentiel, cela n'en reste pas Oméga pour autant, où le moindre danger peut surgir si on n'y prends pas garde


○ Utilisation des points d'héroïsme ○

Durant ce second arc de l'Intrigue, chaque utilisation de points d'héroïsme fera diminuer votre réserve de points d'héroïsme. Celle-ci ne diminue que pour le chapitre en cours, elle reviendra à son plein potentiel à la fin. C'est la raison pour laquelle vous retrouverez à chaque fin de message MJ un rappel de la réserve actuelle de points d'héroïsme pour chaque personnage (la réserve totale étant visible comme habituellement sous votre avatar).

Pour les personnages disposant encore des points d'héroïsme pourra être proposée des actions/choix/dialogues qui vous avantagerons ou faciliterons le travail. Ces actions ne seront pas proposées systématiquement. Cependant, dès que l'une sera proposée, si vous ne la prenez pas, elle ne le sera plus du tout durant le chapitre. Et si vous avez épuisé votre réserve de points d'héroïsme, vous ne pourrez pas en « récupérer en cours de route ».

Pour indiquer si vous souhaitez une opportunité de points d'héroïsme, il vous suffit de l'indiquer à la suite de ce message en recopiant le passage correspondant (le plus important étant évidemment les points d'héroïsme consommés).


○ Réserve de points d'héroïsme ○

Jonathan Sinassas : 14 / 14 points d'héroïsme
Nissara T'Sironia: 21 / 21 points d'héroïsme
Séides : 13 / 13 points d'héroïsme
Avatar de l’utilisateur
MJ : Bob le Reaper
 
Message(s) : 42
Inscription : 15 Mars 2015, 09:40


Points MEL: 114.00 Points

Re: Second Arc-Chapitre 2 Groupe Epée: La Renaissance Du Cerbère

Message par Seides » 24 Juin 2017, 20:00

[HRP: si tout le monde joue les timides^^]

Première visite sur Omega pour le geth! Oh, bien sûr avec les connaissances du Consensus, on pouvait dire qu'il s'y était baladé virtuellement dans pratiquement dans les moindres recoins qu'avaient pût visiter n'importe quel geth précédemment... Soit pas beaucoup de coin au final.
Mais on pouvait dire que l'expérience réelle était nettement plus "enrichissante" que l'expérience virtuelle.

Aucune simulation ne pourrait rendre justice au chaos organisé de la station. Dans un recoin alors qu'il traversait les différentes zones de la station, le geth pensa par devers lui qu'il pouvait comprendre les suggestions (minoritaires) d'isolationnisme de certains geths par rapport aux organiques. Oméga était l'expression organique la plus pure du côté unique de chaque individu. Séides ne pouvait que se demander comment tout cela tenait debout.

La réponse qu'il apporta de lui même se tenait devant lui: "l'Au-Delà". Du moins sa dirigeante, Aria. La plus fameuse des hors la loi de l'espace concilien et non-concilien. Du moins hors la loi selon certains critères qui ne semblait pas encore justifier une croisade en bonne et dû forme pour l'appréhender. Là encore le geth ne pouvait saisir le paradoxe qui justifiait l'utilité d'une personne qui serait jugée nuisible dans d'autres circonstances. Mais elle tenait d'une main de fer une bonne partie de l'espace Terminus, ce qui en faisait au final, une force source d'ordre plutôt que le chaos total, ainsi que les raids qui suivraient vers l'espace concilien.
Encore un paradoxe. Mais il pouvait comprendre celui-là. Un mal nécessaire, selon un dicton humain.

Pénétrer dans l'Au-Delà, c'était entrer dans n'importe qu'elle boite de nuit. Bruyante et occupée, avec son lot de danseuses, boissons de tout type et personnes à l'air louche. Mais au moins il y avait un certain niveau de sécurité, qui faisait un déploiement ostensible de son armement. Presque un nouveau paradoxe qu'un lieu de détente soit l'endroit où on risquait de s'en prendre une. Presque seulement, car on pouvait s'attendre à ce que le QG d'une personne comme Aria soit défendu comme il se doit. Il se demandait juste: pourquoi, par les Anciennes Machines, un nightclub? L'endroit n'était pas propice, pour un organique qui ne pouvait filtrer les sons de son environnement, à tout ce qui pouvait se supposer en négociation et stratégie. Mais voila qu'Aria "trônait" tranquillement depuis un canapé qui surplombait l'assistance.

Avant même qu'ils soient totalement scanné, la reine d'Oméga intervint pour accélérer le processus. Après un échange de petites piques moqueuses (ce qui fit se demander à quelle point les deux étaient proches...), elle les invita à s'assoir avant de finalement s’intéresser à eux. Du moins à la SPECTRE.

Séides légèrement en retrait par rapport aux autres, ségrégation synthétique-organique oblige, écoutait l'échange poliment, du moins avec patience. Il en profita pour faire le tour des convives maintenant qu'il n'avait plus la garde de Polanis, ce qui se résumait à lui, la SPECTRE et Jon le mercenaire, croisé quelques temps plus tôt. Et aussi tout un tas de gardes biens armés... Contrairement à lui!

Finalement vint le moment où il décida d'en placer une vu qu'on ne lui avait rien demandé. Après tout il avait ses propres objectifs, donnés par l'alliance Quarienno-geth, suite aux informations tirées de Polanis: "Cette unité n'a que faire de l'argent. Le Consensus serait plus intéressé par un échange d'informations dans un combat contre un ennemi commun. La réémergence de Cerberus, la menace de l'humain Petrovsky et de la peste serait elle une base commune de discussion suffisante?"

Les pieds dans le plat, pouvait on dire. Le Consensus qui suivait le débat le disait. A lui seul, Séides n'était pas vraiment à l'aise dans ce genre de discussions. Mais le Consensus aidait à donner une direction à la conversation. Et ce dernier avait conseillé de ne pas trop s'avancer sur la contre-partie d'une alliance avant Aria. Des moyens ou des droits de passage ou même commerciaux n'étaient certainement pas à l'ordre du jour.

Bien sûr, tout se négociait...
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 166
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 337.00 Points

Re: Second Arc-Chapitre 2 Groupe Epée: La Renaissance Du Cerbère

Message par Jonathan Sinassas » 25 Juin 2017, 20:02

« Monsieur, Monsieur ? Nous arrivons bientôt à la station. Vous devriez vous préparez. »

La voix pris appuis sur son esprit embrumé alors que Jonathan se redressa lentement du siège minable de l’habitacle. Lentement, il referma les yeux alors que l’impression de sommeil qui l’avais prise pendant de longues heures dans ce vaisseau.

L’homme qu’il était devenue avait perdu cette habitude de pouvoir dormir n’importe où, remplacée pendant de longs mois par la douceur du lit douillet de l’ancien capitaine. Remplacer son armure de combat par le costume classique de l’homme d’affaire fut difficile, mais le plus difficile était peut-être d’abandonner vraiment l’habit de sang et d’acier. Telle une douce musique, celle-ci l’attirait, l’invitait encore à venir chercher l’adrénaline du combat. Était-ce pour cette raison qu’il était encore présent sur le terrain ?

Grommelant légèrement, Jonathan se glissa en dehors du siège avant de passer dans la petite salle située derrière le poste de pilotage. Oméga…

Les nombres de fois qu’il avait fréquentée cette station ne se contait plus… Avec les bonnes connaissances et les bonnes informations, tu pouvais tout obtenir ici, même des secrets les plus gardées si tu y mettais le prix… Mais aujourd’hui, il ne pouvait plus y circuler à visage découvert.
Mauvais pour le business, mauvais pour les tentatives d’enlèvements à la vue de la puissance qu’il commençait à obtenir. À la vue des ennemis qu’il s’était fait, ce n’étais pas étonnant que la moindre personne pourrait tentée de vouloir sa peau…
Sa main attrapa le plastron de son armure, et il commença à l’enfiler alors que les pensées fusaient dans son esprit. Les Neo-Cerberus… Il s’en rappelait maintenant…

Pendant un instant, son regard se posa sur son casque abîmé par les éclats…
Pouvait-il continuer ce genre de vie ?
Pouvait-il continuer à maintenir cette double action, être deux polarités rassemblées dans une seule encore et encore jusqu’à la fin de sa vie ?

Ses doigts passèrent lentement le long des marques de brûlures et de balles qui parcouraient l’alliage.

Avec un soupir, il le posa sur sa tête.

Les vaisseaux passaient, glissaient, se faufilaient entre les attaches de la station mais cela ne l’inquiétait pas outre mesure.
Lorsqu’il posa les pieds sur la station, la première chose que remarqua Jonathan fut l’odeur si caractéristique d’Oméga. Un mélange d’odeur de nourriture, de sueur, de bruit et de son en perpétuel mouvement. Même si les Serres imposaient la loi sur la station, Oméga étais ce qu’elle était le mieux… Un monde où tout était possible… Surtout le pire…

La main de Jonathan se glissa dans l’une des poches de son armure avant de prendre son temps pour en tirer le briquet strié de trois marques rouges qu’il avait dans sa poche.

Brook avait été un parfait exemple de ce que pouvait être le bon côté de Cerberus, mais il y avait toujours des moutons noirs dans un troupeau de blancs. Était-ce humain de détester autant ce qui ne lui est pas égale ? Contaminer des puits était une chose, vendre de l’espoir à une asarie en étais une autre.

Ils avaient été trop silencieux.


« Ça va ? »

La silhouette vêtue de noir lui tapota l’épaule doucement alors que Jonathan commençait à se diriger vers la porte de sortie du hangar.

« Ça va… C’est juste que… Je n’imaginais pas ressortir cette armure... »

L’humaine à côté de lui se contenta de lui frotter l’épaule.

« Plus vite ce sera terminé, plus vite ce sera fait d’accord ? Le destin est malheureusement quelque chose de capricieux… »

La réflexion fit lâcher un rire à Jonathan.

« Dans tous les cas, je resterais dans les environs du bar avec le reste de tes armes ok ? Ça risque d’être tendue avec les serres en patrouille mais je me débrouillerais. »

Son patron se contenta de lâcher un petit rire avant de commencer à s’avancer dans la foule. Son fusil d’assaut se fondaient dans son armure dans un astucieux jeux de couleur, ce qui la rendait difficilement visible pour un œil inattentif. Même si Oméga était une zone tranquille, la tranquillité était toujours relative dans ce genre de lieux…

Bientôt, les lumières flashant de « L’haut de las » de là se reflétèrent sur l’écran de sa visière… L’Au dela… Le QG d’Aria…

Les morceaux de tissus entourant l’armure de Jonathan s’arrêtèrent de flotter pendant un court instant.

Comme quartier général, c’était très lumineux pour un quartier général. Les néons lumineux donnaient le ton, dans un mélange varié de rose, violet, bleu ou mauve, illuminant la seule file permettant d’entrer de manière légale dans le bâtiment. Étrangement, la vision de ce bâtiment à la fois zone de plaisir et de l’autorité d’oméga montrait que l’ancienne réplique romaine marchait toujours. Du pain et des jeux pour assurer son autorité sur les personnes… Même si pour certains Jonathan se demandait s’il y avait vraiment du pain de disponible…
Chassant ses pensées, Jonathan se contenta d’avancer en direction de la file d’attente, remarquant la silhouette qu’il recherchait. Une spectre et un Geth, accompagnée d’une Asarie qui connaissait très bien les lieux… Se glissant sans rien rajouter derrière eux, le soldat toussa un coup pour se faire remarquer.


« Bonsoir, Monsieur Jaeger ne peut pas être présent pour vous assister, j’ai été donc envoyé pour le remplacer madame. Agent 4 au rapport. »

Son omnitech noire se déploya alors que les informations circulèrent entre les deux omnitech pendant un court instant. Un simple message expliquant de manière correcte que le chef de la Jaeger corporation n’avais malheureusement pas de possibilité de vous assister sur le terrain, étant présent sur le cadre d’une autre opération. Les informations suivantes indiquaient que la spectre avait tout autorité afin d’utiliser les compétences de l’agent, et que celui-ci avait tout autorité pour parler au nom de la jaeger corporation.
Ça, c’était la façade plus officielle. Avec l’augmentation des effectifs de la jaeger corp et les opportunités grandissantes, sa présence sur le terrain n’étais pas « Idéal », et de la étais venue l’idée de créer l’agent 4, « L’ombre de la jaeger corporation… ».


« J’ai été briefer sur toute les informations nécessaires afin de vous assister, mais on ne m’a pas donné d’informations supplémentaire sur mon utilité ici présente. »

La voix déformée par le modificateur intégré dans le casque disparut brutalement alors que les portes du Club s’ouvrirent. A l’intérieur, tout bougeait, tout sonnait dans un concert de musique presque assourdissant. Ce n’était pas vraiment l’endroit qu’appréciait Jonathan, mais il se contenta de suivre le Butarien sans rien rajouter d’autre.

Aria trônait au-dessus de la piste de danse, reine inaccessible de ce territoire, derrière ses hommes montant la garde de chaque côté des uniques escaliers montant jusqu’à elle. Une fois les mesures de sécurité passée, le ou les heureux élus pouvaient alors monter les marches pour rejoindre ce qui pouvait être considérer comme étant une terrasse.

Jonathan se contenta d’attendre en silence qu’il puisse s’asseoir, et resta assis sans rien rajouter d’autre. Ce n’était pas à lui d’ouvrir les négociations après tout… Il avait certaines cartes certes, mais il préférait attendre de voir ce qui pouvait se passer.
Avatar de l’utilisateur
Jonathan Sinassas
Jaeger leader

Jaeger leader
 
Message(s) : 226
Inscription : 10 Mars 2015, 12:34

Âge: 35
Profession: Patron de la Jaeger corp, mercenaire, investisseur.
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 317.00 Points

Re: Second Arc-Chapitre 2 Groupe Epée: La Renaissance Du Cerbère

Message par Nissara T'sironia » 27 Juin 2017, 16:17

Nissara huma un instant l’aire si particulier d’Oméga, un mélange subtile de sueur, de crasse, de rêves et de cartouches thermique brûlé. En générale on savait reconnaître les natif ou les habitué de la station spatial rien que par cette reconnaissance de l’odeur qu’ils dégageaient. Si la spectre n’arborait pas un tel signe distinctif elle l’avait parfois côtoyé, et toujours dans des cas mémorables ! La dernière en date avait impliqué une ancienne de ses élèves devenue pirate et une cannibale ardath yakshi. Oui le terme banal semblait complètement abolie sur cette station et c’était, dans ce qu’un Geth appelait un flot d’individualité, que l’asari fendait la foule pour escorter la chef des Serres.

La Spectre n’arborait pas les insignes de sa fonction aujourd’hui, seul son armure noir avec capeline phantome témoignait d’un rang plus qu’élevé, de même que l’arsenal qu’elle se trimbalait sur le dos sans s’en cacher. Pourquoi planquer ce que tout le monde arborait fièrement ? Surtout que le danger pouvait surgir de n’importe ou sur cette station. C’était donc avec sa dualista monomoléculaire, son Carnifex et son prêtresse lourdement modifié que l’asari passa au coté du videur.

Elle avait prit bonne note de qui l’accompagnait, l’agent 4 était un homme de confiance de la Jeager corp, elle se demanda un instant pourquoi Jonhatan ne s’était pas déplacé en personne, le mal du terrain peut être ? Ou simplement une lubie pour ce mercenaire étrange, qui pouvait savoir ? Seide lui était déjà sympathique cependant, le Geth avait fait partie de l’entraînement qui avait complètement dégénéré entraînant la mort d’officier Concilien. Ce dernier s’était distingué par son efficacité et une vivacité d’esprit enviable, deux atouts qui seraient un plus si jamais tout dérapait. Ce qui risquait sûrement d’arriver en vue de ce qu’ils risquaient de remuer. Les rapports tournaient encore dans la tête de l’asari … Néo cerberus, recrée par Oleg Petrovsky et Brooks … en repensant à cela elle était contente d’avoir tout fait pour stopper Brook qui aurait été la pire des adversaires une fois renforcé par les multiples ressources dont elle avait fait la promesse à Nissara. Que dire de cette seconde branches cependant ? Qui la dirigeait maintenant que Brook n'était plus ? Quelles étaient les objectifs de la branche principale ? Peut être que même que Gillian était impliqué ? Qui savait.

« Pour ce qui est de ce qu’on fera ici, notre boulot sera déjà amplement suffisant, et je sens que le « boulot » va nous tomber dessus. »

Dit-elle avec un petit sourire à l’agent 4 avant de pénétrer dans la boite de nuit. La musique vrombi immédiatement faisant rejaillir des souvenirs dans l’esprit de la Spectre. Elle n’était pas revenue ici depuis bien longtemps et encore moins avec l’importance qu’elle avait gagné. Aria se souviendrait-elle de cette danseuse talentueuse d’il y’a quelques décennies ? Sûrement que non, c’était tout juste si elle avait croisé la reine pirate d’Oméga à l’époque. Arrivant au bas des escalier privatif de la maîtresse des lieux on leur fit rapidement passé la sécurité pour rejoindre Aria en personne. C’était tout de même quelque chose que de rencontrer cette asari qui était sûrement l’une des personnes les plus puissantes de toute la galaxie. S’installant tranquillement, la Spectre savait des renforts non loin, mais elle ne s’attendait pas en avoir besoin en ces lieux, ou du moins pas contre l’asari mauve.

Nissara opina sobrement à la remarque de Seide et adressa un bref sourire à Aria en réponse à sa propre réplique.

« Désolé de vous décevoir mais Molovsky n’a aucunement rampé, il était même plutôt surprit voir déçut que je ne lui en colle pas une dans le crane. Mais l’oublie me semble préférable pour un malade aussi talentueux que lui. »

Elle laissa un instant avant de répondre en se repositionnant plus confortablement sur son siège.

« Pour ce qui est de notre affaire je rejoins mon acolyte, nous avons eu des informations procupante à propos d’un groupe qui risquerais de bien causer du tord, à vous comme à nous. Autant essayer de trouver un terrain d’entente pour régler ce soucie une bonne fois pour toute vous ne pensez pas ? »

Que dire de plus en entrée ? Rien selon l’idée de la Spectre, autant laisser Aria en déballer un peu de son coté avant de tout lacher.
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 312
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 41.00 Points

Re: Second Arc-Chapitre 2 Groupe Epée: La Renaissance Du Cerbère

Message par MJ : Bob le Reaper » 10 Juillet 2017, 13:59

Aria observa ses « invités » d'un bref coup d’œil, se contentant de sourire à l'anecdote de Nissara sur Molovsky, avant de se concentrer sur la foule en contrebas comme si elle cherchait quelque chose de précis. Cela aurait pu passer sans problème pour un désintérêt complet quant à la présence de la Spectre et de ses collègues du moment, ce n'était pas le cas. Il y avait un trouble-fête, un Humain qui avait sans doute bue un coup de trop qui commençait à s'approcher d'un peu près d'une des danseuses. Elle se contenta de lever légèrement la main, ce qui fit réagir son garde du corps krogan qui partit s'occuper de l'importun. Un simple prétexte pour qu'elle reste seul avec le groupe. Ce qui allait suivre n'était pas à mettre dans toutes les oreilles.

Une fois le Krogan suffisamment loin, elle se retourna vers le groupe :


« Un terrain d'entente ? Pourquoi pas. Tella ? Dites-moi ce que vous avez appris. Faites en profitez nos invités si ce n'est déjà fait...
-Les rumeurs sont vraies. La Peste de Joab est une arme biologique. Tout porte à croire qu'il s'agit d'une variante de la Peste qui a frappée la station en 2185 et dont on dit que Shepard et le Docteur Solus ont mit un terme.
-Et les rapports avec ces rumeurs concernant un soi-disant retour de Cerberus ?
-La Peste de 2185 avait été créée par les Récolteurs. Cerberus a put récupérer la souche dans les débris de leur base au-delà du Relais Oméga-IV. Leurs recherches ont survécus jusqu'à aujourd'hui.
-Ça ne répond pas à ma question...
-J'y viens. Le groupe qui a modifié cette souche et propagé sur Joab... C'est...
-Cerberus ?
-C'est plus... compliqué que ça. Oui et non... Oleg Petrovsky, avec l'aide d'une certaine Maya Brooks et de quelques sympathisant... à recréer Cerberus. Une nouvelle version. Mais rapidement, il y a eut des dissensions entre lui et Brooks. Ils ont finit par se séparer et une sorte de guerre aussi violente que discrète à eu lieu à coup d'opérations commandos interposées. Elle s'est achevée avec la mort de Brooks il y a deux ans sur Elysium. Tuée par une certaine Spectre asari et un mercenaire humain. Mais son groupe n'a pas disparu pour autant. Il est devenu plus discret... le temps de concevoir ce virus et de préparer un retour en force.
-Et maintenant ?
-Toute porte à croire que cette branche rebelle veux s'en prendre à Oméga. En faire leur base. Avoir accès au Relais Oméga IV et aux Moissonneurs qui se cache derrière.»


La mine d'Aria devint plus sombre encore. Elle se leva et se retourna vers le reste du nightclub :

« Cerberus a déjà tenter le coup. On l'a repousser. On le refera encore. Elle est plus faible qu'à l'époque de l'Homme Trouble.
-Ce n'est pas Petrovsky qui commandera l'assaut. Ils ne reculeront devant rien pour prendre la station quitte à la démolir étage par étage. Petrovsky se souciait des pertes civiles. Vous disiez même que c'est ça qui l'a conduit à sa perte vu qu'il vous exila au lieu de vous tuez sur le champ... Ils n'auront aucune pitié... Au contraire, je pense que ça les amuseraient plutôt...Et sauf votre respect Madame... Cette fois-ci il n'y aura pas Shepard pour vous aidez. »


Les poings de l'Asari mauve se fermèrent et sa respiration devint plus profonde :

« Quand ?
-Madame ?
-Ils attaqueront quand ?
-Aucune idée. Avant que je me fasse attrapée sur Zorya, c'était une question de semaines. »

La dirigeante d'Oméga se retourna vers Polanis, encore plus en colère. Une aura biotique se forma autour d'elle. On aurait dit qu'elle était à deux doigts de mettre l'Asari en pièce, mais elle parvint à se calmer. Cela dit l'heure était grave... Cela faisait déjà un moment qu'elle avait été capturée ce qu'il voulait dire qu'elle n'avait plus beaucoup de temps pour se préparer :

« Vous ne me dites ça que maintenant !? Merde ! Bon... dites aux Serres de se mettre en état d'alerte maximal. Contactez aussi les chefs des Berzerkers, d'Eclipse et des Soleils Bleus... Dites leurs ce qu'ils doivent savoir sans trop en dire. Ils ne diront pas non à un petit bain se sang... surtout si c'est Cerberus. »

Puis vint le tour des invités toujours là :

« Vous feriez mieux de prévenir le Conseil. Il se passera de vos services le temps qu'il faudra. Vous avez carte blanche pour agir et je me moque de savoir si vous aviez autre chose de prévu. Faites ça et je me souviendrai de vous. Tella ? Montrez leur un de vos entrepôts. Cerberus à laissé un tas de truc en partant la dernière fois, ça pourrait vous aidez... et détruisez le reste. Pas question qu'ils mettent la main dessus quand ils arriveront. Ils vont voir ce que ça en coûte de me faire chier... »

La musique s'arrêta soudainement à la plus grande frustration des fêtards. La lumière commença à vaciller avant de se couper quelques temps avant de revenir. Les hologrammes étaient toujours coupés avant de se rallumer un par un, décorant la salle de lumière blanche et jaune alors que l'hologramme principal trônant au centre de la piste au dessus du bar au milieu des barres de pole dance se ralluma à son tour, affichant le logo de Cerberus. Un message des plus équivoques. Aria était en train de bouillir intérieurement. Tout était fait pour l'enragée et c'était plutôt efficace. Malgré ça elle tenta de garder son calme, se rappelant que son caractère impulsif lui avait presque tout coûtée la dernière fois que Cerberus s'en était prise à elle. Elle se tourna vers le groupe qui était toujours là :

« Quoi ? Vous vous attendez à un discours galvanisant ? Bougez vous le cul ! Ça vous va ? »

Elle appela son garde du corps et commença à quitter son balcon par un escalier dérobée dont l'accès se referma après son passage. Elle savait que le coup des hologrammes n'était qu'un prélude. Il lui fallait prendre les choses en main personnellement... et son bunker de commandement était plus à même de remplir ce rôle que son nightclub qui de toute évidence, n'était plus sécurisée...

De son côté, Tella fit signe aux autres membres du groupe :


« Suivez-moi. L'entrepôt n'est pas très loin. »



○ Situation d'Oméga ○

• Nombreux petits incidents : On a pu compter dans de nombreux recoins des districts, la disparition de patrouilles aériennes des Serres, les combats au sol étant rares. Les autorités d'Oméga ont demandé à chacun de s'enfermer chez eux pour laisser le champ libre aux soldats des Serres de régler le problème. Par endroit, certains écrans et hologrammes publicitaires ont été remplacé par le logo des Néo-Cerberus.


○ Utilisation des points d'héroïsme ○

Durant ce second arc de l'Intrigue, chaque utilisation de points d'héroïsme fera diminuer votre réserve de points d'héroïsme. Celle-ci ne diminue que pour le chapitre en cours, elle reviendra à son plein potentiel à la fin. C'est la raison pour laquelle vous retrouverez à chaque fin de message MJ un rappel de la réserve actuelle de points d'héroïsme pour chaque personnage (la réserve totale étant visible comme habituellement sous votre avatar).

Pour les personnages disposant encore des points d'héroïsme pourra être proposée des actions/choix/dialogues qui vous avantagerons ou faciliterons le travail. Ces actions ne seront pas proposées systématiquement. Cependant, dès que l'une sera proposée, si vous ne la prenez pas, elle ne le sera plus du tout durant le chapitre. Et si vous avez épuisé votre réserve de points d'héroïsme, vous ne pourrez pas en « récupérer en cours de route ».

Pour indiquer si vous souhaitez une opportunité de points d'héroïsme, il vous suffit de l'indiquer à la suite de ce message en recopiant le passage correspondant (le plus important étant évidemment les points d'héroïsme consommés).


○ Réserve de points d'héroïsme ○

Jonathan Sinassas : 14 / 14 points d'héroïsme
Nissara T'Sironia: 21 / 21 points d'héroïsme
Séides : 13 / 13 points d'héroïsme
Avatar de l’utilisateur
MJ : Bob le Reaper
 
Message(s) : 42
Inscription : 15 Mars 2015, 09:40


Points MEL: 114.00 Points

Re: Second Arc-Chapitre 2 Groupe Epée: La Renaissance Du Cerbère

Message par Nissara T'sironia » 12 Juillet 2017, 21:05

Nissara ne pipa mot quand Aria fit son petit manège pour éloigner le garde, avait-elle des données si sensibles ? La réponse fut oui quand l’asari sous ses ordres fit son rapport vis à vis de la situation de la Peste Joab et de Néo Cerbérus. La situation n’était pas reluisante du tout et l’asari commença à se poser de sérieuses questions sur les ressources dont disposent les deux groupes. Cela étant, ne pas se faire voir quand la guerre est secrète n’est pas forcement si compliqué que ça, on oublie souvent que la galaxie est vaste. Quand Telia aborda la point de la mort de Brooks Nissara opina doucement, après tout elle était présente quand l’ex agent de Cerbérus s’était retrouvé transpercé de part en part avec une épée.

L’inquiétude de la Spectre monta au fur et à mesure de l’énervement d’Aria. Pour avoir entendus parler de la fureur que pouvait déployer la reine d’Oméga elle craignit un instant d’en voir une de trop prêt à son goût. Cela dit on ne devenait pas une tel chef en se laissant emporter à la moindre contrariété. Quoique Nissara eu un doute en voyant aria entouré d’une aura biotique … heureusement elle se calma.

Elle se pinça ensuite les lèvres quand la reine d’Oméga donna ses ordres, si les serres semblaient un minimum cadré, que dire des berzeker, du soleil bleus ou même d’éclypse ? Si ces derniers n’étaient pas contrôlé ce serait un carnage sur la station. Alors que la Spectre se redressait pour prendre acte de la « demande » d’aria, les lumières se coupèrent et des logos fort déplaisant apparurent …

« Putain de bordel de m … rhaaa !! »

Si la reine d’oméga était en train de boullire, pendant un bref instant l’ébulition de la Spectre monté également mais pour se calmer aussi sec.

« Toujours la même chose … ça me va aria, on à un ennemi commun »

Déclara la spectre pour préciser qu’elle ne faisait pas juste parce que la plus puissante des pirates de la galaxie le lui avait ordonné. Elle emboita le pas de Tella sans plus de cérémonie en portant la main à son oreille.

« Duakila à Nissara, tout tourne cours ici »

« Sans déconner ? y’a des putain de logo de cerbérus partout ! »

« Tenez la position et défendez le hangar, soyez prêt à être déployé au besoin et tirez à vue sur les armures blanches mais attention si il y'a l'autre faction, et méfiez vous des civiles qui pourraient être des infiltrés »

« Bien reçut. »

La Spectre dégaina son Prêtresse lourdement modifié en râlant.

« Je vais leur faire regretter leur escale touristique moi ... »
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 312
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 41.00 Points

Re: Second Arc-Chapitre 2 Groupe Epée: La Renaissance Du Cerbère

Message par Seides » 20 Juillet 2017, 20:29

Le geth enregistra la présence de l'envoyé de la Jaeger. Un... Employé de Jonathan? Il hésitait à demandé des nouvelles du mercenaire.
Après tout, ils n'étaient pas vraiment amis. Connaissances professionnels peut-être? Les degrés de sociabilité des organiques étaient encore bien compliqués pour Séides.

Passant le coup des nouvelles il suivit la SPECTRE dans la boite de nuit.

*****

Aria semblait intéressée par la proposition de Séides. Proposition que la SPECTRE ne contra pas. Le conseil avait il un intérêt personnel? Du grain à moudre pour le Consensus.

Il resta tranquille pour la suite de la conversation, sachant déjà une partie des révélations, mais en ignorant certains détails. C'était intéressant, mais peu instructif d'un point de vue action à mener. Au mieux avaient ils des noms, mais il n'était pas un inspecteur.

Ce qu'Aria semblait ignorer...

Le geth se tourna vers la SPECTRE lorsque l'Asari mauve leur donna... Ni plus, ni moins que des ordres. Mais ils ne l'étaient pas justement. En revanche Nissiara, en tant que SPECTRE, pouvait très bien en donner en ce sens. Il pensait devoir parler des ressources, lorsque Aria, poursuivant sa tirade, parla de "trucs" de Cerberus. Voila qui était intéressant...

En tout cas la dirigeante de Cerberus fût entendue. Comme si elle était entendue, le groupe anti-E.T. fit une démonstration théâtrale de ses capacités en s'affichant ouvertement dans l'antre même d'Aria. Qui visiblement avait bien du mal à se contenir et les invectiva pour qu'ils s'activent... Plus!

En tout cas la SPECTRE était en accord avec la reine et Séides suivit à son tour, dégainant son arme d'appoint. La mitraillette geth n'était pas exactement son arme favorite, mais dans les circonstances présentes (en intérieur, probablement dans des coursives assez restreintes), c'était le mieux. Et puis il pourrait toujours changé d'avis sous camouflage...

Voyant par dessus son épaule Aria disparaitre par sa propre sortie de secours, il trottina jusqu'à la hauteur de la SPECTRE à qui il fait remarquer: "Le modus operandi ressemble étrangement à celui de l'entrainement. Peut-être que l'administratrice Aria devrait être mise en garde contre un éventuel piège dans son passage sensé être secret?"

Tandis qu'il parlait, il envoya à son propre vaisseau le résumé des évènements. Étant venu avec l'escortée" et la SPECTRE dans le vaisseau de cette dernière, la Frégate geth attendait à bonne distance dans un coin discret, comme à son habitude, mais à porté de senseurs. Nul doute que le Prime capitaine du vaisseau allait commencer des recherches de vaisseaux de Cerberus qu'il transmettrait à Séides le cas échéant.

Se concentrant sur ce qui se passait devant lui, le geth se mit en alerte, se préparant à toute éventualités.
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 166
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 337.00 Points

Re: Second Arc-Chapitre 2 Groupe Epée: La Renaissance Du Cerbère

Message par Jonathan Sinassas » 29 Juillet 2017, 21:05

Tout s’enclenchait telle des rouages bien huilés. Si Jonathan avait été assis dans un fauteuil, il aurait sorti le popcorn alors que l’histoire commencerait à vraiment avancer. Mais ce n’était pas un Holo-film qu’il s’amusait à regarder, ou encore une de ces séries à la noix qu’adorait Jessica. Il était l’un des acteurs d’une histoire dont il attendait la fin pour voir s’il avait vu juste.
Le fait que Cerberus choisisse d’agir à ce moment voulait dire deux choses. Leur plan était prêt depuis longtemps. Et qu’ils avaient des espions qui les avaient vu arriver. Pourquoi déclencher précisément l’assaut au moment où le groupe rencontrait Aria autrement ?
Mentalement, Jonathan fit le point sur les cartes à sa disposition.

Il avait peu. Les forces de la Reine d’oméga agissaient selon ses ordres, et il n’avait aucune idée de possible éléments de la Jaeger corporation étant présent sur la station. Mener une guérilla sans avoir d’informations n’était pas son forté, mais il avait appris à fonctionner sans… Et allait devoir faire avec.

Jonathan se contenta de se lever sans rien rajouter d’autre dès que la reine d’oméga leur donna le signal d’y aller. D’un geste brusque, il posa sa main sur son fusil d’assaut avant de le détacher de son armure. Maudit instinct…

Sa main attrapa une cartouche alors qu’il désactiva sur la sécurité de son arme.


« John ? Qu’est ce qui se passe ? Des symboles de Cerberus sont apparu partout ? Ils agissent ?»


D’un mouvement de poignet, le soldat coupa les communications extérieures de son casque.

« Yup. On est encore dans le quartier général d’Aria.
- Merde ! Qu’est ce qu’on fait ?
- Planque-toi et arme toi. Reprend contact une fois que c’est fait.
- Mais…
- C’est un ordre.
- …. »


Le soldat se contenta de lâcher un soupir fatigué. Il savait très bien ce qu’elle aurait fait s’il ne lui avait pas donner l’indication de ne rien faire. Appeler des renforts.

Même s’il agissait en incognito, Aucun des personnes sensées auraient laissés leur patron sans escorte capable d’intervenir rapidement. Elle était son escorte rapprochée après tout, mais une équipe plus conséquente attendait dans l’espace avoisinant la station, silencieuse. Les faire intervenir reviendrait à signaler sa présence sur la station et cela entrerait à l’encontre de l’objectif principal de sa mission.


« Je conseillerait de commencer à bouger le plus vite possible avant que des mesures plus importantes nous empêcheraient d’agir. La zone de stockage des éléments de cerberus est-elle un endroit sécurisé ? »

Car quoi de mieux que menez une embuscade à cette endroit ?
Avatar de l’utilisateur
Jonathan Sinassas
Jaeger leader

Jaeger leader
 
Message(s) : 226
Inscription : 10 Mars 2015, 12:34

Âge: 35
Profession: Patron de la Jaeger corp, mercenaire, investisseur.
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 317.00 Points


Retour vers Nébuleuse d'Oméga



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron