Passage éclair

*

Modérateurs : Administration, MJ

Re: Passage éclair

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 26 Janvier 2019, 22:09

Autant dire qu'elle n'en saurait rien pour le moment. Un peu frustrée par le manque de réponse, elle abattit de nouveaux ennemis en poursuivant son avancée, traquant l'ennemi grâce à son radar intégré.
Des soldats ennemis organiques étaient apparus, uniformément humains, comme ceux qui avaient débarqués avec les Pilotes. Il se baladaient par groupes de cinq et s’interpellaient dès qu'ils voyaient un ennemi, Pilote ou simple soldat, et commençaient à faire feu, soit avec un genre de fusil d'assaut, soit avec le soldat des leurs armé d'un lance-missile.
Ils tombaient comme les IV, juste plus vite, alors que les synthétiques pouvaient encaisser deux ou trois coups si la tête n'était pas visée.
Les uns comme les autres disparaissaient dans une petite brume lumineuse, comme si leur corps s'évaporait, ce qui déçu presque Miho. Impossible de profiter du couvert d'un cadavre dans ces circonstances. Mais elle n'rait pas se plaindre de réalisme, elle qui n'encaissait que des blessures peu douloureuses et récupérait en santé bien plus rapidement que dans la réalité. Rien qu'à la première blessure, elle aurait pu être hors course, ou serait déjà ne train de développer une fièvre qui deviendrait vite handicapante.

Si les Pilotes et leurs alliés débarquaient en navette, les ennemis tombaient littéralement du ciel dans des modules en forme de cône qui se plantaient dans le sol avant que leur cargaison ne débarque.
En faisant assez vite, il était possible de les prendre au moment de leur sortie et faire un carton qui donnait cinq points.
Repérant vite ce détail, la quarienne lâcha l'observation de son radar pour lever les yeux au ciel et adapter ses déplacements en fonction de ce qui se profilait dans les airs.

Un tiers des points adverses s'étaient envolés lorsque Miho reçu un message d'une des deux personnes qui avaient fait le briefing dans la navette. La tête de la vidéo de la petite fenêtre étaient toujours casquée, mais affichait Davis juste en-dessous. La quarienne eut un léger ralentissement. Cette information visuelle en plus lui parut de trop. Le nom aurais suffit, ou à la limite un numéro de matricule. Mais entre le visuel du collègue, et toutes les autres informations, elle estima que sa vue n'était plus aussi optimale qu'elle devrait l'être, surtout pour quelqu'un comme elle, qui basait l'essentiel de ses méthodes de combat sur l'observation et l'anticipation. Un tel système, certainement génial en jeu, n'aurait même pas passé le stade de la théorie en technologie militaire.

"Mauvais nouvelle les gars. La Corporation a infiltré le serveur central de la colonie. Il en extrait des donnés en ce moment même. Il y a trois terminaux d'accès et ces données nous coûtent cher en renseignement. Si on ne veut pas perdre des bases ailleurs, il va falloir arrêter le massacre.

Occupez-vous de ça Pilote.

Oh et comme une nouvelle n'arrive jamais seule, des Pilotes adverses semblent sur le point de débarquer. Restez sur vos garde !"


Perplexe, Miho ne ressentit pas vraiment le drame de la situation. Pour le moment, le concept même de "pilote" se résumait à un soldat un peu plus performant avec du meilleur matériel. Et du piratage de serveur restait basique. Efficace, mais basique. Elle aurait bien suggéré de déconnecter quelques secondes tous les serveurs pour court-circuiter le piratage, mais il s'agissait d'un jeu, et ça risquait de lui faire perdre une dose non négligeable de fun.
Sur le HUD de Miho point A,B,C s'affichèrent en rouge. Elle remarqua également que le compteur bleue se mit à défiler rapidement, à un rythme de une toutes les secondes. En effet, ils allaient vite se retrouver à court, alors même qu'ils avaient l'avantage. Il était temps pour elle de changer de stratégie et de cible. Tant pis pour les cônes et ses soldats, vive les terminaux!

La première expérience avec un Pilote adverse fût une totale surprise pour la quarienne. Elle avait pénétré une pièce par une fenêtre du première étage. Un terminal physique ressemblant à un vieil ordinateur avec un écran et un clavier, mais le tout était d'un seul tenant, s'y trouvait. Un pilote allié était déjà sur place. Il tira un couteau d'un fourreau de poitrine, inséra adroitement la lame par une petite trappe sur le côté et la fit sauter en deux coups de lame qui tranchèrent les attaches. Sans cérémonie il planta l'arme dans les entrailles de la machine, mais toute le long de la lame des petites aiguilles sortirent en vinrent se tendre un peu partout sur les circuits imprimés.
Miho s'approcha, et chercha si, elle aussi, était dotée d'un tel objet. Pas d'après le listing de son équipement. Il allait falloir qu'elle se procure ce genre d'item. Peut-être qu'il était possible de pirater d'autres choses que des terminaux avec ça. Des portes verrouillées par des systèmes de sécurité, peut-être même les IV les attaquants?

Un petit compteur en chiffres rouge se déclencha, passant de cinq à zéro en autant de secondes, puis commença à compter en sens inverse, cette fois en bleu sous le regard intéressé de la quarienne qui finit par se reporter sur son "collègue" quand celui-ci lui parla.

"On va se faire ça en deux temps, trois m..." commença le Pilote allié, d'une voix légèrement métallique sous son casque. Il fût interrompu par un paquet qui passa par la fenêtre et atterrit en dérapant légèrement entre eux, captant aussi subitement l'attention de Miho.
C'était une petite sacoche carré en toile, avec une petite antenne qui dépassait d'un côté. Relevant les yeux sur l'autre pilote, elle eut la certitude de savoir exactement ce dont il s'agissait et, dans un réflexe de survie élémentaire, elle bondit par-dessus le terminal, mais trop tard.

"OH, M..." Lui comme Miho disparurent dans un grand fracas blanc.
Elle sentit comme un vague de chaleur et un impact sur tout son corps, avant de ne plus rien sentir du tout. Une mort brève, et sans souffrance. Si la fin de sa vie devait ressembler à ça, la quarienne s'estimerait chanceuse.

Quand elle rouvrit les yeux, elle vit son corps qui se dissolvait dans l'air en une petite brume lumineuse, alors qu'une petite fenêtre vidéo lui montrait les cinq précédentes secondes, mais du point de vue de l'assaillant.
Ainsi, même si elle était victime, elle pouvait voir les tactiques employées contre elle et en tirer une leçon.
Elle nota que par principe, mieux valait conserver en tous les cas un oeil très attentif sur le radar affichant la position de l'ennemi.

Ici rien de bien spécial. Sur le HUD du pilote, la désactivation du point s'était affiché. Il avait prit une sacoche d'explosifs et l'avait envoyée par la fenêtre, avant d'utiliser la manette pour déclencher l'explosion. Et fait perdre dix points au total à leur équipe.

Alors ça y était? C'était la fin du jeu? Elle avait perdu après tout. S'attendant à retrouver la lourdeur bien réelle de son corps étendu dans la machine de Seides, la quarienne fut complètement surprise de découvrir tout autre chose.

Miho changea de point de vue, parcourant une grande distance, sans sentir de déplacement, pénétrant dans une navette qui tournoyait autour du champs de bataille jusque-là, puis elle entra dans un corps qui ressemblait au sien quelques instants auparavant, puis elle fût ce corps tout simplement. Même joueur joue encore.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 454
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 549.00 Points

Re: Passage éclair

Message par Seides » 27 Janvier 2019, 08:09

"On dirait que votre Titan est prêt Pilote. Faites appel à lui avec votre terminal de poignet. Et ne vous faite pas avoir. Bon courage." dit Drows à ses côtés avant d'ouvrir la trappe de débarquement de la navette.
Le compteur avec la silhouette était à zéro et un affichage "Prêt" était apparu.

Poussée par les circonstances, Miho bondit à nouveau à l'extérieur, sans ressentir la peur du premier débarquement nettement plus sauvage. Cette fois-ci, elle atterrit même souplement au sol, avant de baisser les yeux sur son poignet.

"C'est quoi, un titan?"

Elle avait marmonné sa question à voix basse, plus pour elle-même qu'autre chose. Après tout, elle pourrait rapidement connaitre la réponse. Elle tripota le fameux terminal, pour activer la venue de ce "Titan", et en avoir le coeur net. Ceci dit, elle ne lâcha pas pour autant son radar du regard et reprit son arme en main, prête à se rapprocher de ce qui allait logiquement devoir arriver.

Le petit affichage 2D sur son affichage de poignet marquait "prêt" en dessous de la silhouette mécanique. Lorsqu'elle posa un doigt dessus, une petite réglette s'afficha avec, sur son HUD, un cercle au sol, là où elle visait. Lorsqu'elle poussa la réglette, le point au sol se verrouilla et quant elle relâcha son doigt :

"Séquence de largage enclenchée. Stand-by pour votre Titan." fit Davis dans la petite fenêtre vidéo du HUD.

Un décompte s'afficha sur le poignet, en même temps que sur son HUD lorsqu'elle regardait le point désignant. A trois secondes elle entendit un bruit très caractéristique pour elle. Celles d'un vaisseau ou d'un corps céleste de grande taille qui s'approchait à toute vitesse et de fait, quand elle leva les yeux, un boule de feu se dirigeait à pleine vitesse sur elle. Une immense rétrofusée faisait de son mieux pour le ralentir, mais ça semblait encore bien trop rapide.

A peine eut elle le temps de se dire qu'elle ferait mieux de s'éloigner et d'initier la manœuvre, que le décompte affichait 0,5 secondes. Le corps céleste sembla exploser, en réalité un ralentissement explosif dans un gros bruit de tonnerre et de pan de container largué, une silhouette qui tomba comme un météore, l'envoyant bouler en arrière. Les bras levés devant elle, Miho fut soulagée de constater que son casque faisait son ofice et ne se remplissait pas de poussière. Elle balaya l'air devant elle, mais garda à l'oeil également les mouvements ennemis.
Lorsque la poussière soulevée se dissipa assez, elle pût voir ce qui avait créé ce mini-cataclysme :

Image


Miho marqua à temps d'arrêt face à l'apparence de l'engin. C'était quoi exactement? Un Atlas +++?
Entouré d'un champ de force, une silhouette métallique humanoïde attendait sagement, avec un sas ouvert, invitant quiconque à entrer. Elle s'approcha, l'air perplexe, détaillant l'imposante machine, et surtout le sas. Le lien se fit rapidement: c'était ça, qu'elle devait piloter. Elle ouvrit de grands yeux, complètement larguée. Jamais elle n'avait été aux commandes de ce genre d'engin. Il y avait tout un monde entre commander un véhicule et une sorte d'armure énorme. Et comment ça allait se faire, hein?

Sur son poignet, l'affichage avait changé avec trois boutons qu'elle contempla silencieusement :

-Mode suivi ;
-Mode autonome ;
-Mode stand-by ;
-Ouverture/récupération.

Ce dernier était grisé, probablement trop loin de la machine ou simplement que le sas était déjà ouvert.
Un décompte de dix seconde, plus petit s'affichait au dessus du bouton "mode autonome".

"Ça va, ça va, j'ai compris!"
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 321
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 174.00 Points

Re: Passage éclair

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 22 Mars 2019, 19:47

S'il lui fallait piloter ça, elle n'avait que peu de temps pour se décider. Elle se précipita vers le sas qui donnait sur un intérieur pratiquement vide.
Il y avait bien une espèce de pince à quatre griffes qui semblait servir de siège, ainsi que deux emplacements pour ses pieds au bout de bras métalliques. Hésitante tout d'abord, Miho chassa ses doutes en réalisant que le décompte se poursuivait. Mieux valait qu'elle suive la direction que prenaient les évènements.

La seule chose à faire étant de se mettre contre ce dossier que les quatre griffes vinrent lui enserrer le plastron de son armure, sous ses bras et de chaque côté de son cou et qu'elle se fit "aspirer" à l'intérieur de la machine. La quarienne tâcha de se détendre, mais elle eut tout de même une légère récalcitrante à se laisser happer par la machines. Elle avait beau savoir qu'il ne s'agissait que de virtuel et que concrètement rien ne pourrait la blesser, il lui restait difficile de se laisser pour autant complètement aller.
Elle se retrouva presque suspendue, les reposes pieds étant extrêmement libres, la soutenant, mais bougeant en même temps que ses jambes car attachés à ses pieds, mais relativement lâches. Elle sentit la machine se lever, sensation confirmée par les écrans qui s'allumaient autour d'elles, lui donnant une vue à plus de 180° et d'un point de vue haut. Un peu tendue, elle se crispa. Il lui faudrait quelques minutes de pratique pour faire confiance à ce système de maintient, surtout quant toute la machine se mettait en mouvement.

"Bienvenue pilote, les commandes sont à vous.
Voulez-vous un point sur mes capacités, ou allons-nous éduquer l'ennemi ?"
fit une voix au ton grave et métallique autour d'elle.

Visiblement le Titan était doté d'une IA ou du moins d'une IV plutôt avancée.
Quant au pilotage, le vide de la cabine fût très rapidement compréhensible, tout comme la position de pilotage : la machine suivait simplement ses mouvements à elle. Prudemment, elle ramena sa main devant elle pour agiter précautionneusement les doigts et admira l’effet sur sa semblable mécanique autrement plus imposante.

"J'apprécierais un petit point rapide sur ces capacités."

Après tout, on ne se positionnait pas aux commandes d'un engin sans un minimum d'indications. Peut-être que ce serait utile, peut-être pas. Mais elle se voyait mal foncer dans le tas sans un minimum d'informations et finir en petite brume lumineuse comme la première fois. Tout en écoutant une éventuelle réponse, elle commença à trifouiller les différentes commandes, avant de tout lâcher sous l’effet de surprise.

Le jeu parut bugger car tout sembla se suspendre, comme une pause sur un holofilm, et tout s'assombrit légèrement. L'effet de voir les explosions et les évènements suspendus était saisissant. Mais ça n'était visiblement qu'un élément normal déclenché par la demande d'explication.

"Je suis le châssis de combat Atlas, communément appelé Titan Atlas. Je conviens à toutes les situations que vous seriez en mesure de rencontrer sur le champ de bataille. Je ne suis pas aussi résistant, agile ou rapide que les deux autres châssis, mais suis l'équilibre entre ces composantes."

Alors qu'il parlait, les écrans affichèrent trois silhouettes en triangle, avec chacun un nom en dessous. Ils étaient surmontés d'un affichage de leurs caractéristiques sous forme d'une étoile à cinq branches, dont chaque extrémité était surmontée d'une définition : corps à corps, vitesse, agilité, bouclier, blindage.
Le long de ces branches cinq points qui représentait la capacité ou le manque de capacité du Titan dans un domaine.

Comme l'avait annoncé l'IA, son pentagone était plutôt bien fait, avec des valeurs centrées sur le 3, avec un 4 en bouclier et blindage.

L'Ogre avait des manques en vitesse et agilité, mais au top en blindage et bouclier. Avec une valeur supérieure dans ce dernier, mais en pointillé.
Le Stryder, semblait frêle, là où l'Ogre semblait massif, avec une vitesse et une agilité à 5 et des boucliers à 3 et une résistance à 2. Tout comme l'ogre, il semblait avoir une valeur en pointillé à 6.

Il y avait également deux autres capacités les noyaux et les dash.

"Tout comme vous, je dispose de rétrofusées, bien qu'elles nous serve plus de thruster que de moyen de nous projeter dans les airs. Nous les appelons dash et j'en dispose de deux, là ou l'Ogre n'en a qu'un qui se recharge lentement et trois à recharge rapide pour le Stryder.
Si vous désirez faire une esquive d'urgence ou simplement un boost de vitesse pour vous rendre quelque part, poussez des deux pieds à l'opposé de la direction voulue, comme si vous sautiez. Ne vous inquiétez pas, je ferais le dérapage approprié et je me tournerai dans la direction de votre regard."


Voila qui réglait un point.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 454
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 549.00 Points

Re: Passage éclair

Message par Seides » 22 Mai 2019, 20:50

"Néanmoins ma capacité principale est mon noyau offensif. Pendant une dizaine de secondes je surchargerais vos armes qui effectuerons le double de leurs dégâts habituels. Néanmoins cette capacité se chargera avec le temps et vos prouesses au combat."
Là où il y avait une silhouette de Titan sur son hud, apparaissait maintenant un dessin stylisé avec un pourcentage à 0.
Elle remarqua également une barre métallique en pointillée qui prenait une partie du haut de son affichage, ainsi qu'une barre bleue autour, probablement le blindage et son bouclier.

"Au sujet de votre armement, je suis actuellement équipé de la très versatile mitrailleuse lourde XO-16. Bien que chaque impact est moins important que d'autres armes de Titan, la cadence de feu rapide permet de garder un bon taux de dégâts, bien qu'il vous faille garder l'adversaire sous le feu. Je vous conseil le déploiement de votre mur de particule si vous comptez sur un feu en retour.
Bien que n'étant pas la plus puissante contre les Titans, c'est en revanche l'arme la plus adaptée à la lutte anti-Pilote à toutes distances grâce à sa cadence de tir, sa précision extrême même à longue portée et sa cadence de feu rapide qui vous permet de compenser l'agilité des Pilotes à l'air libre."


Un petit message lui avait demandé de serrer son poing droit pour prendre le contrôle de l'armement principal et dès qu'elle le fit, elle pût sentir un léger retour de force au niveau de ses doigts qui l'empêchait de les fermer tout à fait, ainsi que la sensation de tenir une crosse et d'avoir une queue de détente au bout de son index (qui lui fit tirer une rafale de son arme longue si elle pressait cette détente invisible dans sa main). Ce qu’elle ne fit pas, même si elle joua délicatement de l’index pour se familiariser avec le degré de résistance exacte de la gâchette virtuelle.

Visiblement la griffe servait également d'interface car elle avait des retours haptiques, bien qu'au niveau des mains seulement. Elle avait un petit retour d'effort sur toute son armure, lui permettant de sentir si quelque chose venait limiter le mouvement du robot au niveau des jambes ou des bras. Ou si elle enjambait quelque chose. Un peu comme une extension de son corps, en somme. Elle bougea lentement les doigts avec précaution, non pas parce qu'elle redoutait de faire quelque chose de faux, mais plus pour s'imprégner des sensations.


"J'ai également sur mon épaule gauche un pod de 12 rockets. Vous pouvez l'activer via l'interrupteur au dessus de la crosse de l'arme principale."

En effet, juste au dessus de son pouce un genre de petite manivelle ne demandait qu'un coup de doigt pour remplir son office. L'IA poursuivait :

"Attention, car elles partirons toutes en succession rapide et il faudra une vingtaine de secondes avant que le rechargement ne s'effectue. C'est une arme précise, mais lente. Le déchargement se fait en une demi-seconde et vous pouvez balayer toute une zone d'un mouvement de buste."

Pour un jeu, il y avait énormément d'information à retenir. Mais ce n'était pas fini :
"Pour finir vous pouvez personnaliser votre Titan tout comme votre armement. Mais ces choix ne seront effectifs qu'à votre prochain appel de Titan."

L'IA fit silence pendant quelques secondes avant de reprendre :

"Désirez vous que je répète ou voulez vous passer aux options de personnalisation ?"


Lorsque Miho déploya le panel des options disponibles, elle se retrouva avec une tonne de possibilités.

Changer le châssis de son Titan, ses armes primaire ou d'épaule, ses kit. Elle pouvait également changer ses propres armes et également ses kits. Le troisième emplacement d'arme vide qu'elle avait remarqué précédemment affichait "armes anti-titan" et avait désormais le lance-roquette lourd Archer devant. Et en effet un tube été désormais attaché sur son jet pack.

D’un geste agile, elle fit défiler les différentes options, histoire de s’en imprégner, mais son choix était déjà fait. Elle comptait utiliser la version de base, équilibré et donc plus adapté à la novice qu’elle était. De plus, il lui faudrait une base sur laquelle partir pour établir ses propres échelles de valeur et par la suite, si suite il y avait, créer une version plus adaptée à ses compétences personnelles. Le Stryder lui resta en tête, pour elle qui privilégiait la maniabilité. Forcément, c’était là que se trouvait son point fort quand elle était aux commandes d’un chasseur. Sauf qu’ici, elle était très loin du vaisseau, et avait besoin de jauger ses propres compétences physiques dans ce système de pilotage très particulier, qui n’était pas sans lui rappeler un projet personnel qui ne se trouvait pour l’heure qu’au stade de prototype.

Les explications terminées, le jeu reprit son cour.
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 321
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 174.00 Points

Précédent

Retour vers Nébuleuse du Serpent



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron