Dans le gaz

*

Modérateurs : Administration, MJ

Dans le gaz

Message par Seides » 11 Juin 2018, 20:42

« Formulaire du RP »


• Date du RP: 15 février 2194
• Lieu du RP: Nébuleuse de Pythos
• Type de RP: Fermé
• Nombres de personnes requises: 1 : Seides[/color]
« Légende des couleurs »


Séides
Renard
Contemplation Silencieuse



Quelque part au milieu de la nébuleuse



"C'est ici ?" fit le premier geth .
"C'est ici." confirma le second nettement plus grand.

Partie en navette, ils avaient débarqué de leur frégate pour une visite d'un lieu qui serait probablement historique dans le futur.
A travers les capteurs optiques on ne distinguait pas grand chose sinon un immense panorama de lumières et d'éclairs. Seides pouvait constater que les capteurs électroniques étaient dans un pire état. Toutes cette activité énergétique et radioactive sur pratiquement toutes les bandes détruisait toute tentative de lecture radar. C'était un cauchemar pour l'électronique délicate des antennes, c'était parfait pour eux.

"Des choses notables dans le coin ?" fit Seides ?
"Les Volus dans le système Stent, le Système que l'ont vient de quitter comporte un avant-poste humain. Et des pirates dans le système Dirada. Grosse présence. Et il y a le système Zaherin."
"Celui des moissonneurs ?!" fit le geth en tournant la tête vers son comparse.
"Celui-là même. On va néanmoins s'en tenir aussi loin que possible. Mais ça ajoute à la tranquillité du coin."

Le geth se concentra sur la lecture des appareils, bien qu'il n'y avait pas grand chose à voir.

"Concrètement qui est au courant ? Les Créateurs ne sont pas trop frileux à l'idée ?"
"Un peu." fit une troisième voix synthétique derrière eux vers laquelle ils se tournèrent : "Mais j'ai été assez persuasif en passant outre leur volonté de bien paraître aux yeux de la galaxie. Apèrs tout, la totalité des espèces fait de la recherche en armement. Ces dernières années ont vues les super-cuirassés et l'utilisation de canons moissonneurs.

Bref tout le monde fait sa réserve d'arme et d'innovation. Nous ne pouvons nous permettre d'être en reste dans cette situation. Nous nous devons d'avoir nos propres innovation pour garder l'équilibre avec les autres races de la galaxie. En toute coopération bien sûr."


Seides et Renard se jetèrent un coup d'optique, se demandant visiblement tout les deux si le représentant des geths ne jouait pas d'ironie. Impossible de savoir et si on lui demandait il ne répondrait pas. Il était jaloux de ce genre de talent.

"Et pour répondre à ta deuxième question : une bonne partie du réseau, bien que l'on est pas spécialement donné de détail. On a juste recherché de la main d'oeuvre pour une construction en environnement difficile. Ceux qui sont volontaires savent. Ceux qui ont demandé des détails savent. Quant aux Créateurs... Tali'Zorah, qui a était la première cible de mes tentatives de persuiasion et je dirais une bonne partie des instances supérieurs de l'amirauté. Ainsi bien sûr qu'un certain nombre de chercheur et d'ingénieurs de haut niveau.

Tes idées les ont... Fortement intéressés. Ca vient de ta fille ?."


Il était gonflé ! Penser qu'il était le seul à avoir l'inspiration. Il était dommage que les optiques ne puissent pas rendre un air dubitatif. Mais le Consensus le faisait très bien : "Non. Je suis partie du même constat que toi et j'ai couché une idée."

"Bien joué. Au début ils nous ont traités de fous. Et puis quand ils ont vu que ça pourrait marcher ils ont commencé à nuancer le discour avant d'appuyer.
Bref, la construction comment dans un mois."
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 262
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,184.00 Points

Re: Dans le gaz

Message par Seides » 12 Juin 2018, 19:05

Si vite ?! s'étonna le couturier ?
"Je ne parle que du chantier en lui même. Pas de ce qu'on va y construire. Nous somme fort, mais on ne peut pas griller toutes les étapes. La fédération peut encore nous remercier sur ce coup. Une fois qu'on connait nos besoin, chacun trouve se trouve une place et c'est partie.
On pourrait presque commencer la semaine prochaine, mais les Créateurs ont besoin de plus de temps pour s'organiser."

Je vois...

Le silence se fit pendant plusieurs minutes alors qu'ils naviguaient à travers la nébuleuse.

C'est quand même pas la porte à côté. Et comment on va faire pour pas que notre activité soit trop suspecte.

Le Prime était en charge de la partie militaire et transport de l'opération. Mais son comparse au gouvernement avait la charge des détails diplomatiques de l'affaire et ils n'en avaient pas parlés. Comme d'habitude dans la société geth, chacun avait sa place et on ne regardait pas en permanence ce que l'autre faisait. On demandait simplement des détails pertinents le moment venu. Comme là :

"Notre couverture est multiple. Officiellement nous avons proposé notre aide à l'avant-poste industriel de Naryph. Sachant que nous allons nous implanter dans le système de Kriseroi où il n'y a personne, ce qui fait bien nos affaires. De plus leurs deux premières planètes sont relativement habitables, mais surtout denses. Ce qui veut dire des métaux à miner. Ça servira de bonne raison d'être là, tout en nous fournissant directement des matières premières pour plus tard, le temps que le chantier se termine."

Les deux autres geths hochèrent de la lampe. En effet, il fallait une bonne raison pour la Fédération d'être quelque part hors de ses frontières. Les geths étaient toujours les épouvantails de la galaxie et même si ça s'arrangeait, quand un vaisseau d'une des deux races unifiées passaient, il était scruté plus que n'importe quel autre.

Les Volus risquent pas d'y regarder à deux fois ? Les rapports font état de drôles de choses dans le système Satent. Même si personne n'a rien trouvé. Et ils sont fortement installés sur place.

Dans le reflet de la verrière il vit l'autre geth opiner : "C'est notre seul potentiel problème en dehors des pirates je dirais. Mais nous avons peut-être une solution.
Je parlais des pirates justement et comme tout à chacun ils ont des soucis de ce côté. En même temps que les humains nous leur avons proposés de venir patrouiller dans le secteur s'il le voulait. La réponse a été spécialement rapide et négative.
Nous avons précisé que nous étions prêt à avoir un représentant Volus à bord s'il craignait quoi que ce soit et que ce représentant serait en charge du cap de la frégate qu'on leur proposait. A ce point ils ont hésité, arguant de quelques points techniques. Le plus étonnant pour moi a été de voir que ce qui les a fait basculer c'est de leur dire que nous ne faisions pas ça gratuitement.
Après quelques échanges, apparemment outrés, ils ont commencé à parler prix. On a argumenté autour d'un peu d'ézo et du refueling de nos vaisseaux, ils ont répondu juste un peu et encore, ainsi que juste l'équivalent pour la mission pas plus, pas question de faire le plein, etc...
Bref, cette race est étonnante : ils ont plus de sens commercial que sécuritaire et en ce présentant comme partenaire commercial, ils ont été appâté par la négociation. Étonnant !"


Je vois. fit Seides. En faite il ne voyait pas du tout. Mais si Contemplation Silencieuse le disait...

"Bref, on va attendre de conclure avant de se réjouir, mais on a une bonne possibilité d'avoir à l’œil les Volus pendant qu'il penseront l'avoir sur nous tout en s'imaginant pouvoir observer de première main nos installation et le fonctionnement de bord."
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 262
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,184.00 Points

Re: Dans le gaz

Message par Seides » 14 Juin 2018, 21:08

*Quelle purée de poix* songea le geth. On n'y voyait pas à plus de 50km en clair et à peine un petit millier en brouillé. Autant dire rien du tout...

"C'est quand même pas la porte à côté. Sans compter que c'est dans les systèmes Terminus. Il n'y avait pas mieux que ça ?"
Les systèmes Terminus. Connus pour leur tranquillité et le pacifisme de ses gens... Ou pas ! Pourquoi vouloir s'installer ici ?

"Stratégiquement ça se tiens. Nous ne somme à un saut direct de la Bordure Extérieur qui représente un système où nous pouvons prépositionner une flotte sans que ça ne pose de soucis à quelqu'un. Donc à la moindre attaque nous pourrons donner une réponse forte et rapide.

Ensuite il n'y a pas beaucoup d'endroits dans la galaxie où installer un chantier de cette taille sans que ça ne se voit. Littéralement pour les organiques. Donc il faut un phénomène stellaire d'ampleur pour nous cacher visuellement autant qu'électroniquement. Il serait dommage que quelqu'un repère quelque chose parce qu'il regardait par le hublot.

Sans compter que, soyons réaliste, nous ne prévoyons pas que notre petit projet reste parfaitement secret. Quelqu'un va remarquer quelque chose, un détail dans la logistique, l'utilisation ou l'extraction de nos ressource. Bien que nous ne communiquions pas sur ces derniers, l'augmentation de trafic va se ressentir d'une manière où d'une autre. Quelqu'un quelque part va savoir."


Il désigna du doigt l'extérieur : "Cet endroit est un des meilleurs pour cela. Et parmi les moins extrêmes. Dans les choix possible il y avait une bordure de trou noir ou se la jouer ancienne machine et s'installer entre les étoiles au milieu de nulle part.
Dans le premier cas, travailler aussi prêt du phénomène cosmique le plus dangereux aurait rendu tout le monde très nerveux, dans le deuxième il y aurait eu des difficulté d'approvisionnement. Sans parler qu'il eut était étrange à quelqu'un de nous voir emprunter un cap qui ne mène nulle part."


Il fit une pause pour faire le point sur sa démonstration : Ici nous avons trouvé une raison de venir. Une raison légitime, à un simple saut de chez nous. Faire des avants-postes, tout le monde fait ça. Un peu de commerce en prime, on développe nos relations avec nos alliés. C'est parfait.

Mais quand il s'agira de faire disparaître un de nos vaisseaux, on pourra faire ça tranquillement. On a beau emprunter des couloirs sécurisés, ils comportent tout de même quelques zones très actives électromagnétiquement. Des zones mortes pour les radars qui permettent à un vaisseau de changer de cap sans qu'on sache par où il est partie, même si on le suis.

Cette nébuleuse est parfaite d'un point de vue stratégique.


Le côté militaire et zone stratégique semblait avoir été le domaine de Renard. Contemplation Silencieuse repris pour sa partie : "Diplomatiquement on joue les faux semblatn, ce qui me permet de répondre à ta question, pourquoi les systèmes Terminus ? Parce que personne ne va venir facilement nous chercher là-bas. Nous avons dû trouver une raison pour nous trouver ici. Pas de trafic intempestif et dense dans ce coin. On peut presque compter les vaisseaux qui vont et viennent, ce qui rend les indiscrétions difficiles.

Le faire dans une autres nébuleuse Concilienne se serait trop remarqué. Et surtout quand nous en aurons fini, le conseil ne va pas aimer. Alors si on leur dit qu'on l'a fait sur le pas de la porte d'une des races Conciliennes..."


Autant dire pratiquement une déclaration de guerre : "Proximité de saut, discrétion, pas de voisins gênants... Je comprend mieux. Vous avez vraiment tout prévu."

Les deux autres geths le regardèrent d'un air de dire : "Tu crois quoi ? On est pas des amateurs !" Et il devait bien leur reconnaître ça. Ils jouaient dans une autre catégorie que lui.
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 262
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,184.00 Points

Re: Dans le gaz

Message par Seides » 15 Juin 2018, 21:40

Tout cela était fort bien.
En gros d'une idée à la noix (expression inventée de sa fille), on en faisait un projet concret. Et quel projet !

Il lui restait tout de même une question : Et sinon qu'est-ce que je fais là ? Il ne s'attendait pas à ce qu'on lui dise qu'il avait eut la primeur de l'idée, donc on lui faisait une petite fleur de visiter l'emplacement des chantiers. C'était trop simple et pas vraiment geth dans l'idée.

"Ma foi, tu as eu l'idée. C'est normal qu'on te montre comment et où ça va se passer." dit le Prime. Seides se demanda à quelle foi un geth pouvait se convertir. Celle de lire dans le cache mémoire peut-être ?

"En faite, tu représentes un aspect de notre culture qui se développe. Renard s'occupe de la partie militaire et stratégique. Moi de la diplomatie. Tu es la composante civile de notre peuple. Tu es un des rares à avoir des contacts réguliers avec des organiques de tout bords. Tu t'es fait des amis parmis eux. Des amis proches il me semble. Tu es intégré et ta vision n'est pas la notre.

Il est facile de garder notre cap en tant que geth car nous sommes encore unis sur un réseau unique. Mais qu'en est il des Créateurs qui nous entours ? Je pense qu'avec ta position, tu es à même d'entendre des avis qu'on tait en tout autre présence des nôtres. Pas par méchanceté, mais plus par réflexe je pense.
Tu as une position particulière pour sentir le pouls des Créateurs. Je veux dire l'orientation de leurs pensées."
précisa le geth.

"Cet orientation des pensées nous ne la possédons pas, car à force de "jouer" dans les hautes sphères du pouvoir on se détache de la masse qui nous entoure. C'est inacceptable et nous avons donc besoin de quelqu'un comme toi pour nuancer nos décisions. Du moins certaines d'entre elles."


Seides de son côté resta silencieux sous l'aveu de ses deux autres comparses. On comptait lourdement sur lui visiblement. Il était néanmoins un peu sceptique sur le sujet : "Je doute d'avoir autant de perception que cela. Tout comme je doute d'avoir cette proximité dont vous parlez.

Je veux dire... Je dois avoir... deux personnes qui peuvent correspondre au terme d'ami. Peut-être trois si les choses se déroulent bien. Les organiques même avec des cercles restreints en compte une bonne dizaines. Certains des milliers si l'ont considèrent les personnes connues.
Ces gens là ont une tonne d'avis différents à leur disposition. Je n'ai pas autant d'information, Ni même autant de gens qui viennent me parler aussi intimement."


Les deux autres geths se regardèrent, puis Renard haussa les épaules en se concentrant à nouveau sur le pilotage alors que Contemplation Silencieuse reprenait la parole : "Tu te sous estime grandement. Ou du moins tu analyse la situation de manière excessivement trop geth pour le coup.

Sais tu combiens d'entre nous on développé un lien véritable avec un organique ? Une poignée. Et parmis ceux là, je suis presque certain que la moitié se trompent. Et sur cette moitié, la moitié confonde amitié durable avec le lien de frères d'armes qui est certe une forme d'amitié, mais pas celle dont nous parlons au quotidien. A peine un quart d'une poignée peut prétendre avoir une amitié sincère avec un organique

Et tu fais partie de ça, sans aucun doute possible. Tu as au moins deux amis dis tu ? Alors que peu d'entre nous peuvent avoir la certitude d'une seule ? Mais combien de geths ont une fille ? Tu as réussi à créer ce lien qu'on n'imaginait même pas. Ton asari est plus connu que toi sur le réseau, ce qui est un comble, alors que tu es plus connus à l'extérieur de Rannoch et des systèmes de la Fédération

C'est le monde à l'envers."


Renard qui faisait toujours face à la vue extérieur intervint à son tour : "Et tu as le poul de la planète. Potentiellement de la galaxie. Tu fais tes créations en publique il me semble ? Combiens de personnes par jour viennent te parler ? Tu y es peut-être habitué, mais tu parlais de ces gens connus qui ont des centaines d'avis ? Qu'est-ce que sont toutes ces personnes qui s'adressent à toi en ce cas ? Tu n'y fais peut-être pas attention ou tu n'alloues que peu de tes ressources à mener la conversation, mais il n'empêche que chaque nouvelle tête qui vient te voir et à qui tu prends le temps de répondre et une tête dont la tienne revient. Et c'est bien plus que ce que n'importe quel geth actuellement en fonctionnement peut se targué.

Et je parle de n'importe quel geth de la galaxie entière. Tes boutiques sur Illium et la Citadelle, on pourvu à te faire connaître. Chaque personne qui a admirer une de tes créations et à qui a été demandé au porteur "Mais de qui est-ce ?" c'est ton nom qui est ressortie.
Et pour faire quelques réception, ton nom reviens à mes capteurs à chacune d'entre elles. Et j'en fait pas tant que cela."


"Moi par contre j'en fait énormément." Et il en resta là, laissant ses compatriotes mesurer la portée de cette remarque.

Seides resta silencieux de son côté. Il ne pensait pas être si connu à travers la galaxie. Mais le fait demeurait que la demande était maintenant exponnetielle. Et il pouvait maintenant comprendre pourquoi. Il n'avait jamais fait d'audit particulier pour connaître la reconnaissance des organiques à son égard, mais si une robe le faisait connaître auprès de deux autres personnes qui allaient à leur tour acheter une robe chacun avec le même effet d'association de son nom à sa robe... En effet, il pouvait croire qu'il était connu. Surtout qu'une robe faisait certainement plus de conquêtes qu'une seule et unique personne.

"Il y a une autre petit chose." ajouta Renard : "Tu pourrais nous parler de la Créatrice Shakti ?"
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 262
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,184.00 Points

Re: Dans le gaz

Message par Seides » 17 Juin 2018, 19:25

"Pourquoi elle ?" se sentit obligé de demander Seides. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien avoir à voir là dedans ? A moins qu'elle ne soit dans la confidence ?

"Est-elle fiable ? Son entreprise de transport est-elle sûre ? Dans quelle mesure pouvons nous lui faire confiance ?"
Tant de questions, mais qui tournaient toutes autour du même sujet.

Il prit son temps pour répondre à la question, regroupant tout ce qu'il savait sur la question et tentant de mettre de côté tout sentiments personnels. Que penser de la Créatrice Shakti ? Et par extension de son entreprise ?

"La Créatrice Shakti est fiable. A tout les niveaux. Nous pouvons lui faire confiance en cas de confidence. Probablement son équipage également, car je pense qu'elle les recrutes selon ses standards. Néanmoins je ne les connais pas.

Son entreprise est un autre sujet. C'est un regroupement d'indépendant en somme avec accord d’entraide. Ce qu'il veut dire qu'il y a de tout. Est probablement des gens qui n'ont rien contre refourguer un tuyau."
Il perdit visiblement les deux autres geths avec cette expression, du moins le temps qu'ils fassent une recherche extranet sur le sujet.

"Leur faire confiance sans une enquête approfondit semble exclu. Pourquoi, vous vouliez l'utiliser pour amener des matières premières sur le chantier ?"

Les deux autres se consultèrent du regard, communiquant peut-être en privé avant que Contemplation Silencieuse ne réponde : "Non. Mais nous voulions utiliser son entreprise, ça oui.

Je te l'ai dit, notre couverture c'est de mettre en plein jour ce que nous voulons bien et cacher le reste. De plus nous voulons que toutes les parties soient prenantes dans le projet. Si nous n'utilisons que des véhicules de l'armée ou gouvernementaux, cela paraitra louche. Surtout pour ces derniers. En revanche offrir quelques contrats pour du transport lourd, des pièces qui ne rentre que dans des transporteurs spatiaux, nous donnnera une illusion de normalité."


Seides réfléchit à la réponse donnée : "Donc ils ne feraient que l'aller-retour vers Kriseroi pour la partie minière ?"
hochement de tête affirmatif.
"Je vous invites tout de même à vous méfier. La Créatrice Shakti est une personne intelligente. Son équipage aussi certainement. Ils ne manqueront pas de voir si des vaisseaux prennent une trajectoire étrange ou en vienne. S'ils enquêtes, ils finiront par remarquer quelque chose. Après tout ils ont des indépendants de tout bord. Donc de manière indirect à beaucoup de ressources.

Leur faire faire leurs livraisons indépendamment de celles prévues par le chantier me semble prudent."


"Naturellement." fit le Prime. Visiblement il avait prévu cette partie et n'avait pas besoin qu'on lui rappel les bases de son métier.

"Donc, va pour la SCTI. Nous la mettons sur nos listes de transporteurs civil à engager.
Avec ça, je pense que nous avons fait le tour de la question, non?"
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 262
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,184.00 Points

Re: Dans le gaz

Message par Seides » 11 Septembre 2018, 19:56

Le vaisseau continua un moment sur sa lancée, dans le silence relatif de la navette. Il n'y avait pas à dire, les réunions au milieu d'une nébuleuse, rien de mieux pour la discrétion.

"Vous voulez que je contact la Créatrice Shakti pour l'opération ?"

Renard secoua la tête : "Non. Il faudrait que je te brief sur les détails du transport et ce que tu pourras ou pas lui révéler. C'est mon boulot. De plus on va jouer le jeu : on va passer un marché avec plusieurs entreprises avec offres en aveugle et proposer le contrat répondant aux critères. La Coopérative le remportera."
La beauté de la chose était qu'ils n'allaient même pas avoir besoin de tricher. Les entreprises Rannochienne de transports de marchandises de l'ampleur qu'il allait demander n'étaient simplement pas légion (sans jeu de mot). Peuvent éventuellement se targuer de posséder quelques vaisseaux lourd. L'un ne fait pas dans le transport extra-systèmes Fédérés. L'autre n'était simplement pas en mesure de proposer assez de vaisseaux. En théorie la Coopérative avait des effectifs inconnus. Mais les renseignements suivaient de près les vaisseaux battant ce pavillon et on estimait que ça suffirait.

Seides de son côté n'avait pas toutes ces billes et laissa donc tomber la négotiation au vu de la sureté en soit du Prime. Il savait ce qu'il faisait.
"Autre chose ?"

Contemplation répondit : "Je pense que nous avons fait le tour de la question. Le chantier va démarrer rapidement maintenant.
Naturellement pas un mot de tout cela. A personne. Pas à ton entourage professionnel, pas à ta fille et surtout pas à ton chat ?"


*Mon chat ?* Pensa Seides : "Je doute que malgré l'intelligence dont il fait parfois preuve, au regard des standards de sa race, je doute qu'il y comprenne quoi que ce soit au delà de son panier, sa litière et sa réserve de croquette."

Contemplation Silencieuse semblait bien porter son nom à cet instant, contemplant un écran qui donnait des vues de l'extérieur : "Ces créatures sont sournoises. N'en parle à personne." affirma le geth catégorique.

Si des geths pouvait prendre un air étonné, Séides et Renard en étaient de dignes représentants. Il se tournèrent vers Comptemplation, qui n'avait pas quitter des optiques l'écran, avant de se jeter un coup d'oeil en se demandant d'où lui venait cette mauvaise impression. Seides envoya un haussement d'épaule à travers le réseau et chacun repris sa mission de pilotage/co-pilotage.

La navette fit demi-tour, se rendant via un chemin détourné vers le relais de masse le plus proche.
En chemin Seides demanda : "Et ça va prendre combien de temps tout ça ?"

Cette fois ce fût à Renard et Contemplation d'être indécis : "Quoi ? Vous ne savez pas ?" Était-ce parce que c'était du neuf ? Où y avait il autre chose.

"Et bien... tout d'abord, il y a le fait que c'est un nouveau standard. Ce qui veut dire des difficultés inconnues qui devront être réglées au fur et à mesure de la construction."
Seides ne dit rien, mais ce genre de choses ce quantifiait. C'était inhabituel pour les geths de ne pas avoir une estimation.
"L'autre problème, c'est que nous dépendons en partie des transports et de l'emploi du temps d'extérieur pour les matières première. Et ce point est l'un des plus incertains. L'autre gros point est qu'il faut un certain nombre de matières rares dont nous ignorons notre capacité à nous fournir sans trop éveiller l'attention.
Il est possible que nous passions par le marché noir, ce qui veut dire utiliser des intermédiaires qui mettrons plus ou moins de temps à faire le travail attendu. Hors ces matières sont critiques et pourraient bloquer le chantier pendant un temps indéfini."


"Un an au pire." Contemplation ne dit rien. Ce qui voulait dire qu'il ne donnait pas tord au Prime, mais qu'il ne l'approuvait pas non plus. Il avait donc une estimation pessimiste.
Un an, c'était beaucoup pour la force de travail geth. Si l'on prenait la plus grosse construction geth spatiale à ce jour, on pouvait citer le cuirassé geth utilisé pendant la guerre de Rannoch, lors du retour des Créateurs. Et ça n'avait pas prit des mois.

"Nous verrons. Nous aurons besoin de toi quand nous en aurons fini. On te recontactera à ce moment."
"Moi ? Et pourquoi donc ? A part faire des uniformes standard, je ne vais pas servir à grand chose."
Contemplation leva une main : "Chaques choses en son temps. Retournons sur Rannoch pour mettre à jour notre emploi du temps. Profites de ta famille et ton entreprise d'ici là."

Cette dernière phrase inquiéta plus Séides que tout le reste de la conversation. Contemplation ne disait jamais rien par hasard. Que laissait il entendre...


[FIN?]
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 262
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,184.00 Points


Retour vers Nébuleuse de Pylos



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron