La Reine de Caleston [Part 1 - featuring Lala]

*

Modérateurs : Administration, MJ

La Reine de Caleston [Part 1 - featuring Lala]

Message par Isïana N'iim » 06 Juillet 2018, 16:08

« Formulaire du RP »


• Date du RP: 26 Avril 2191
• Lieu du RP: Rannoch, système Tikkun, Voile de Persée, Oasis Stellaire
• Type de RP: Solo
• Nombres de personnes requises: -
« Légende des couleurs »


• #00FF66 : Isïana N’iimLayla Archer : #00FFFF •


RP coécrit avec Layla Archer


Il y a des moments où vous avez envie d’envoyer chez tout le monde. Le problème pour quelqu’un comme moi, c’est en tant qu’Ambassadrice asari dans les Oasis Stellaires, ça devient rapidement incompatible. Dans ces cas-là, dans mon cas, le remède miracle s’appelait Layla Archer. Le père de ma petite dernière. Quelque chose qui était de moins en moins secret. Il fallait dire que d’un côté comme de l’autre, on gagnait en connaissance auprès du grand public. Des avantages comme des inconvénients. On se voyait de moins en moins. Quand l’une n’était pas disponible, c’était l’autre. Cela me travaillait dans un coin de la tête de plus en plus. Jusqu’à quand pourrions-nous vivre ainsi ? Mon expérience ne pouvait que me souffler pas très longtemps, mais je tâchais d’en profiter au maximum.

Comme maintenant. Du moins, si je n’avais pas reçu une invitation à la dernière minute d’une Asari qui me disait vaguement quelque chose. Jiulia T'Zari. Une rapide recherche sur Extranet m’avait appris qu’il s’agissait d’une jeune Matrice issue d’une famille connue. Sauf par moi, visiblement. Dans tous les cas, il s’agissait d’une soirée VIP sur Caleston. Un monde de la Travée de l’Attique. On était en début de matinée sur Rannoch mais l’horaire là-bas était la fin d’après-midi. Quand je disais à la dernière minute, je n’étais pas si loin que cela.

Il s’agissait d’une soirée chic, de ce qu’indiquait l’invitation. Donc, je comptais sortir une de mes plus belles robes de soirée. Après un petit déjeuner rapide, j’avais enfilé sous-vêtements – car oui, la période où je n’en portais plus était définitivement révolu, ayant simplement opté pour un soutien-gorge transparent si je portais une tenue de soirée comme celle-ci avec les épaules nues et un décolleté prononcé, sans être provoquant. Un juste milieu entre la décence et le fait d’attirer inévitablement le regard sur ma peau mauve. Un mélange qui plairait sans hésitation à Lala.

Comme s’il s’agissait d’une invocation, je sentis subitement deux mains se poser sur ma poitrine. Ces mains je les aurai reconnu entre mille, même sans le petit coucou que lâcha l’humaine avec une légère malice dans la voix. Rendant les salutations, je délaissais un instant mon habillage pour mettre mes mains sur celles de Lala. Un signe pour celle-ci de commencer à me peloter, ce qui me fit pouffer un court un instant, me pinçant ensuite la lèvre de plaisir, guère aider par le baiser que me fit ma compagne dans mon cou. Le temps d’échanger si on avait bien dormi et si on allait bien, Lala retira finalement ses mains pour tourner autour de moi.

« Nouvelle robe ? L'ai jamais vue elle … indiqua-t-elle en baillant à moitié, tandis que je me retournais pour m’observer dans le miroir à côté de nous.
- Oui, la dernière que m'a faite Nevi à bord de l'Azaliis. Pour une soirée chic dans un coin ... très VIP de Caleston, un peu semblable au VIP de l'Au-Delà. Le Club Vitisir, lui expliquai-je. T'en pense quoi de cette robe ? »

Disant cela, je tournai un peu sur moi-même, me tortillant dans un peu tous les sens. J’avais eu le temps de l’essayer avec Nevi les jours précédents, mais bon. La robe était toute en noire, à dos nue, et le décolleté s’avérait en fait être un large ovale au milieu, qui montrait à moitié sa poitrine, et qui finissait par de fins rubans pour dévoiler une partie du bas des seins, si on se penchait. Ou qu’on était un Volus. Elle continuait ensuite de manière stylisée jusqu’au-dessus des genoux. Un nouvel ovale révélait mon nombril et une partie de mon ventre finement musclé et la robe était fendue à mi-cuisse. Décente, mais sacrément aguicheuse, maintenant que j’y pensais. Bah … J’avais une réputation à tenir, cela dit !

« Elle est jolie, mais c'est quoi cette histoire de soirée VIP sur Caleston ? … Une soirée VIP et ‘suis même pas invitée ! s’indigna finalement Lala, me faisant rire un instant.
- Jalouse ma chérie ? On m’a prévenu il y a une heure alors que je faisais un petit tour dehors après le petit-déjeuner.
- Et c'est pour quand ?
- Eh bien, j'allais m'y rendre d'ici dix minutes, l'Azallis est prête à partir. Tu veux venir ? Je t’attendais en fait. Je suis certaine que je peux arriver à négocier ça auprès des videuses, indiquai-je d’un petit sourire, l’agrémentant d’un clin d’œil.
- Je dois donc me préparer en moins de 10 minutes ? ... Je tiens le pari ! » s’exclama-t-elle en filant droit vers sa garde-robe, me faisant rire.

Continuant à me regarder dans le miroir, tirant un peu sur l’ovale à l’avant de la robe pour faire descendre le tissu qui ne cachait pas encore assez ma poitrine à mon goût, non pas que cela avait une importance dans l’immédiat, mais je m’entraînais, d’une certaine façon, pour si cela devait être nécessaire par la suite. Mais l’avantage du soutien-gorge invisible, c’est qu’il y avait bien moins de risque que ce genre "d’accident" puisse arriver. J’avais d’ailleurs eu quelques plaisanteries amusées sur ce point-là. Je m’assagissais, disait-on … Je commençais simplement à en avoir marre qu’on pensait à moi pour mes seins plus que pour mes actes, surtout.

À ma grande surprise, Lala s’habilla elle tout simplement, prenant simplement le temps de vraiment se coiffer. Bon, elle faisait habillée, je ne disais pas le contraire, mais à côté de moi, ça faisait un petit décalage. Ce n’était pas plus mal, après tout, c’était moi l’invitée. Si ça pouvait me mettre plus en avant. De toute façon, je ne m’inquiétais pas, Lala serait habillée comme un sac, ça ne l’empêcherait pas de se faire remarquer !

« Bon eh bien je crois que je suis parée.
- Je crois aussi, confirmai-je d’un petit sourire en coin. Donc direction l'Azaliis. Tu ne veux pas prévenir les filles avant ?
- Je vais faire ça de ce pas. »

Sur ces mots, on descendit de la chambre, Lala se dirigeant vers la cuisine où se trouvait quelques occupantes des lieux. De mon côté, d’un petit salut de la main rapide, je sortis pour l’attendre dehors, accueillie d’une douce brise. Il faisait encore bon pour l’instant, le soleil à peine levé.

L’Azaliis était visible à l’extérieur du domaine de Lala, aisément visible par sa taille. Je le regardais, un petit sourire aux lèvres. Son vaisseau. C’était sans doute le seul point vraiment positif qu’elle retenait jusqu’ici de son boulot d’ambassadrice. Un bruit de pas me fit retourner, la propriétaire des lieux qu’elles pouvaient y aller.

Je la dirigeai donc vers la passerelle déjà dépliée. Le plus exact étant de dire qu’elle n’avait toujours pas été repliée. Cela permettait aux filles de l’équipage de se balader jusqu’à Nady’Zah si elles le souhaitaient. Et comme dans le lot, il y avait quelques Quariennes …

« Mais d'ailleurs, c'est la première fois que tu montes à bord pour un voyage, non? songeai-je subitement alors qu’on approchait de la rampe, ce qui valut un sourire de Lala.
- Oui, même si avec les photos les plans et les hologrammes, c'est presque le cas, plaisanta-t-elle se mettant à rire alors qu’on commençait à apercevoir quelques membres d’équipage de l’équipage, Lala les saluant.
- Certes, en effet. »

Je saluai les filles de l’Azaliis, « mes filles », comme j’avais fini par les appeler au fil des mois. J’amenai Lala jusqu’à la passerelle du vaisseau où se trouvait les officiers du vaisseau et notamment la Capitaine, Tala, que Lala connaissait bien depuis quelques mois. Notamment pour avoir partagé le même lit sur la Citadelle après que Tala m’ait avoué ses sentiments. L'Asari nous salua chaleureusement, ventant aussi la beauté des robes que celles qui les portaient. De quoi nous faire sourire.

« On peut y aller. »

Lala saluait tout le monde pendant ce temps et s’attarda finalement en particulier sur Tala, échangeant un brin de causette avec elle, jusqu’à parler à voix basse. Les connaissant, ça devait échanger sur nos nuits communes à bord de l’Azaliis. De quoi me faire sourire un peu plus. Les laissant tranquille, je fis le tour des officiers pendant que le décollage était en préparation. Même sans parler du fait que ça permettait à mes deux amantes d’échanger tranquillement c’était quelque chose que j’appréciais faire de temps à autre. Autant dire que cela ne surprit personne sur la passerelle.

« Je vais faire un petit tour en cabine, le voyage ne devrait pas être long. »

Tala confirma mes propos alors qu’un tout léger ronronnement nous parvint pour annoncer le début de décollage. J’invitai même de la main Lala à s’installer sur mon fauteuil réservé. Ce qu’elle ne manqua pas de faire, me faisant lâcher un court rire. Comme ça, les deux auront tout le temps de converser autant qu’elles le souhaitent. Surtout que j’avais invité Tala à nous accompagner, mais la capitaine de l’Azaliis avait dû décliner. Une bonne soirée entre anciennes de la Neliane était apparemment prévue, cela faisait quelques mois que cela n'avait pas été le cas.

Une petite soirée entre anciens … Il faudrait que je songe à faire cela, à l’avenir, tiens …

[Suite sur Caleston]
Avatar de l’utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto

Fan N°1 de Blasto
 
Message(s) : 1105
Inscription : 05 Mars 2015, 13:56

Âge: 447
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 55.00 Points

Retour vers Voile de Persée



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron