The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

*

Modérateurs : Administration, MJ

The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Neil / Liirha » 03 Mai 2018, 20:33

Off Topic
Date du RP: 01 mars 2193
Lieu du RP: Ontarom, Bordure de Kepler, Firmament Sauvage (espace concilien)
Type de RP: Privé
Personnage(s) participant(s): Neil Jors [#0F9DE8], Liirha'Vonan nar Gesko [#FF80FF], Miho'Shakti Vas Erakis [Indianred]



Précédemment...
Une musique d'ambiance est disponible.

Apparaissant soudainement dans l'espace à proximité de la planète, l'Erakis sortit de son vol PRL.

Ontarom. Voila un nom familier pour l'avocat, sa camarade quarienne et la pilote humaine. A une autre époque, ils s'étaient posés directement sur le site d'un gros fabriquant de médicaments et y avaient délogé Cerberus, dont les hommes désiraient autant qu'eux repartir les mains pleines.
Un court mais intense combat s'était ensuivi, aux conséquences heureusement limitées. Profitant de l'avantage de la surprise, les forces de Prometheus n'avaient eu que quatre morts et une demi-douzaine de blessés lors de la destruction de l'une des navettes Kodiak. Les survivants avaient évidemment été sécurisés quasi-immédiatement, Neil s'étant même porté au sol pour protéger ses hommes lors de leur évacuation sur Ghost 00, sa propre navette. Celle-là même qui attendait, confortablement installée dans le hangar de l'Erakis.
Liirha s'en souvenait comme d'une escarmouche, déguisée en course contre la montre. Les militaires de l'Alliance se trouvant sur la planète et protégeant le site des Champs d'antennes de communication ne devaient pas les surprendre. Aussi étaient-ils arrivés, avaient-ils mis les troupes de Cerberus hors d'état de nuire, s'étaient empressés d'embarquer tout ce qu'ils pouvaient avant de redécoller. La mission avait duré moins d'une heure et permis de réapprovisionner les hôpitaux militaires et civils de la Citadelle en médicaments et autres fournitures médicales...

Mais Ontarom avait une apparence bien plus sereine ce jour.
Toujours aussi désertique, elle comptait pourtant un trafic plus important que jadis. Nombre de ces appareils battaient pavillon de l'Alliance, ce qui correspondait aux informations qu'avait l'avocat. La marine spatiale de l'Alliance Interstellaire semblait être en train de faire de la planète l'un de ses ports d'attache. Des infrastructures parsemaient ainsi l'orbite tandis qu'au sol les habitations et autres constructions semblaient avoir fleuris ça et là.
Les conditions de vie devaient être toujours aussi difficiles, mais cela n'empêchait pas l'attractivité de la planète pour les colons : être sur une planète-base de l'Alliance impliquait d'être protégé et de toujours avoir des clients potentiels...
Cela impliquait aussi beaucoup de transit et des capacités de réparation intéressantes pour quiconque avait besoin de rafistoler son bâtiment.
Et ça avait été le cas pour l'équipage de l'Icarus, lequel semblait s'être approvisionné auprès d'un revendeur local, spécialisé dans les pièces détachées de navires stellaires. Un certain Steven Brody, dont la boutique se trouvait assez proche de l'astroport civil principal. Sans doute ce dernier en saurait-il plus ?
C'était en tout cas le point de départ de la chasse aux informations à laquelle allaient se livrer Neil, Liirha et Daria, entraînant probablement avec eux la capitaine Shakti et ses hommes...
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Ariane : #FF4901Niora Vonaki : #00CCCBOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 126
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 102.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 08 Mai 2018, 22:11

Fraîchement sorti du relai, la frégate maintint sa vitesse le temps de se rapprocher de la planète cible. C'est donc tout naturellement qu'à l'approche d'Ontarom, l'Erakis quitta la vitesse supraluminique et adapta son rythme de croisière à la perspective d'un croisement avec un autre vaisseau quelconque s'approchant ou quittant la zone. Il fallait dire qu'après la guerre, et surtout la stabilisation de sa lune, Ontarom était devenue autrement plus fréquentée. En approche du astroport, Miho attendit les directives des aiguilleurs. Puis avec assurance, se renfonça dans son siège en cessant de toucher aux commandes. A côté d'elle, Sogan trahissait une certaine nervosité.

"Heu.. Je crois qu'il y a un problème. J'ai toujours le contrôle."
"Je sais."

Une voix leur souhaita leur indiqua la direction à prendre et le point d'attache qui les attendait. La quarienne répéta pour confirmer l'ordre donné, sans pour autant bouger de sa position confortable.

"Hm... Capitaine, on entre dans l'atmosphère. Il va falloir adapter la manoeuvre et..."
"Et si en plus de le dire, tu le faisais?"
"Mais l'Erakis est un vaisseau sensible, et l'amarrage est délicat. En plus il y a des clients à bord."

Sogan murmura sa dernière phrase, par soucis sans doute excessif de discrétion. La nervosité du butarien grimpa d'un cran quand il posa le doigts sur une commande, pour le retirer en réalisant qu'il allait se tromper, avant de faire ralentir la frégate.

"Tu expose tes statistiques au simulateur comme un trophée. Voyons ce que cela vaut en situation réelle. Maintenant concentre-toi. A moins que tu veuilles réellement que je reprenne les commandes..."

Le regard fixe devant lui, Sogan dégluti, mais son expression plutôt froissée prouvait qu'il ne tenait pas, du haut de toute sa fierté de jeune adulte, à témoigner la moindre once de peur. Il se reprit, et suivit le balisage des aiguilleurs, jusqu'à se positionner en ligne droite pile dans l'emplacement souhaité. Cependant l'arrêt final fut un peu brusque. Pas assez pour déstabiliser les personnes debout, mais suffisamment pour qu'un léger soupire las échappe à la navigatrice turienne, sous le sourire amusé de Mun. Tandis que le pilote apprenti achevait de désactiver un à un tous les systèmes devenus inutiles de la frégate maintenant fixée, Miho se releva en lui tapant sur l'épaule avant de rejoindre Neil.

"Je suppose que vous avez une piste plus poussée qu'un simple retrait de crédits. Vous souhaitez prendre votre navette? Puis-je vous accompagner?"

La question était légitime. Après tout, Neil avait besoin de la logistique apportée par l'Erakis dans le cadre du transport. Il n'avait pas demandé explicitement à ce que l'équipage se mêle de l'enquête. En fait, Miho ne savait même pas s'il tenait les y mêler directement, mais bon. Pour une adepte de la fouinasserie comme elle, difficile de résister à la tentation de tenter l'incruste même si elle n'était pas souhaitée.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 391
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,873.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Neil / Liirha » 25 Mai 2018, 11:37

Neil s'était retiré dans sa cabine peu avant le début de la rentrée dans l'atmosphère.
Ayant toute confiance en l'équipage du capitaine Shakti, il en avait profité pour se préparer à descendre. Et présentement, étalé sur son lit, se trouvait son matériel. Le Phalanx dans sa mallette, son datapad à côté, quelques doses de médigel, quelques antibiotiques pour Liirha en cas de besoin.
L'avocat en emportait tout le temps sur lui, sans que sa camarade quarienne n'en soit consciente. Jusqu'à présent, elle n'en avait jamais eue l'usage. Mais si un jour ce devait être le cas, Neil ne pouvait se résoudre à la perdre, d'où ces quelques précautions...

Changeant de chemise pour en passer une blanche, l'humain passa en revue les éléments qu'il possédait.
Le retrait important du compte spécial, ainsi que l'usage d'une puce de crédit sur Ontarom auprès d'un revendeur de pièces détachées pour vaisseau. Si le premier devait attirer son attention, le second semblait être d'un ordre plus pragmatique. Le détail des pièces n'apparaissait pas dans le relevé, mais il s'agissait très probablement de matériel nécessaire à la remise en état de l'Icarus. Neil ne pouvait qu'imaginer l'état de son navire amiral et cela l'inquiétait.
Bien que n'étant pas spécialisé dans l'entretien des navires spatiaux, il était parfaitement conscient de l'importance d'un radoub régulier, particulièrement sur une unité de grande taille comme un porte-nefs. Or, l'Icarus avait passé presque une décennie sans les câlins attentionnés d'un chantier spatial compétent. Cela tenait du miracle s'il volait toujours...

Achevant de boutonner sa chemise, Neil porta son attention sur la mallette de son pistolet. Il l'ouvrit d'un geste assuré pour en tirer un pistolet lourd à la livrée grise -chose inhabituelle pour un Phalanx-. Il passa quelques minutes à le configurer en version courte, retirant ou ajoutant le cas échéant les éléments lui convenant. L'avocat espérait toujours ne jamais en avoir besoin. Mais la guerre lui avait appris que la galaxie offrait bien des dangers...
Toujours d'un geste trahissant des années d'expérience avec ce pistolet, il le glissa dans un holster qu'il fixa à sa ceinture.

Se saisissant de sa veste noire, Neil la passa sur ses épaules avant de l'ajuster. Il prit le datapad sur son lit et le glissa dans l'une des poches intérieures avant de rajuster son holoviseur.
Satisfait, il quitta sa cabine pour rejoindre le pont, où l'attendaient Liirha et Daria.


----------

L'atterrissage se fit sous les yeux de la capitaine Shakti. L'apprenti pilote butarien, celui là même qui semblait s'intéresser de façon insistante à Daria et Liirha, s'était assuré que la frégate touche le sol.
Il y réussi, mais pas de la plus délicate des façons, comme put le constater l'avocat en captant du coin de l’œil les réactions sur la passerelle. L'humain trouvait qu'il s'était plutôt pas mal débrouillé. Lui même aurait été bien incapable d'en faire autant. Mais à sa décharge, il n'avait d'une part jamais essayé et d'autre part n'y avait jamais été formé. A ses côtés, Daria, en revanche, avait érigée le pilotage au rang d'art. Ce qui ne manquait jamais de le fasciner et de lui inspirer un respect immense et une confiance aveugle en les capacités de la jeune femme.
Interrompant le flot de ses pensées, le capitaine Shakti le rejoignit :
-"Je suppose que vous avez une piste plus poussée qu'un simple retrait de crédits. Vous souhaitez prendre votre navette ? Puis-je vous accompagner ?"
L'avocat lui sourit. En vérité, oui, la piste était plus poussée que cela. Mais à bien des égards, elle ne l'était pas autant qu'il aurait espéré.
-"Vous êtes la bienvenue, capitaine. Nous emprunterons effectivement notre Kodiak pour les déplacements au sol. Nous avons une piste menant à un vendeur de pièces détachées. Un certain Steven Brody, un indépendant. Nous verrons s'il sait quelque chose. Et franchement, je l'espère, parce que c'est notre seule piste sérieuse."
Liirha hocha de la tête, souscrivant à la dernière affirmation de son compagnon.
-"Disons... d'ici une dizaine de minutes dans notre navette ? Est-ce que cela vous convient ?"
S'assurant de l'assentiment de chacun, Neil conclut là avant de rejoindre la soute en compagnie de Daria et Liirha...


----------

Et dans la dizaine de minutes qui suivit, la porte principale de la soute de l'Erakis s'ouvrit pour laisser passage à un UT47 Kodiak noir, lequel se faufila habilement entre les pilonnes et aux obstacles. Aux commandes de l'appareil, Sparks se jouait d'eux, faisant virevolter sa machine du bout des doigts avec une assurance sans pareil.
Évanouie la timidité de Daria : aux commandes d'un astronef ne subsistait que l'impétuosité et la virtuosité de Sparks. Le Kodiak se glissa aisément dans le trafic relativement modeste de la capitale d'Ontarom.
-"Skipper, vous avez les coordonnées de ce Brody ?"
-"D'après l'extranet, il serait..." Neil pianota sur son omnitech.
-"...ici." finit-il par dire, envoyant en même temps les coordonnées à l'ordinateur de bord de la navette.
La jeune femme examina un instant la carte que lui afficha son interface avant de sourire :
-"Ce n'est pas très loin, on y sera vite."
-"Parfait."
Quittant le poste de pilotage après avoir tapoté l'épaule de sa pilote en signe de confiance, l'avocat rejoignit les deux quariennes à l'arrière.
-"On ne devrait pas tarder, d'après Daria."
-"Tu lui as dit que cette fois, nous n'étions ni pressés, ni sur un champ de bataille ?"
L'humain sourit à sa camarade.
-"Je suis certain qu'elle a déjà notée la différence."
La navette noire fila en direction de son objectif...
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Ariane : #FF4901Niora Vonaki : #00CCCBOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 126
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 102.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 26 Mai 2018, 11:40

L'acceptation de sa présence fit hocher la tête à Miho. Faire le transporteur uniquement ne lui posait somme toute pas de problème notable, mais quand il s'agissait d'une enquête, et pas d'un simple dépôt quelconque de marchandise, elle préférait par principe garder un oeil sur le déroulement des événements, et de préférence au coeur de l'action. Tout pouvait facilement déraper. Mauvaise rencontre, piste inutile, ou au contraire changement de programme pour des raisons de timing... Mieux valait qu'elle puisse agir au mieux, et le plus rapidement possible en fonction des situations. Après tout, elle cherchait à faire connaître l'Erakis pour la qualité de son service et l'anticipation des besoins de ses clients.

Que Neil choisisse sa propre navette lui parut on ne peut plus logique. Il valait mieux que la sienne, certainement bien plus ancienne, reste à bord, au cas où des renforts pourraient être demandés. Même s'il y avait peu de chance que ça arrive, mieux valait ne pas négliger des options supplémentaires. Mais avant de s'éclipser, elle en attendait un peu plus concernant l'objectif. Un revendeur de pièces détachées, c'était évident. Pour devoir maintenir un vaisseau, surtout de taille conséquente, en état de marche, il fallait régulièrement des mises à niveau. Comment aurait fait la Flotte Nomade sinon. Mais une petite pensée lui traversa l'esprit. Aurait-ils pris le risque de mettre un porte-nef au sol pour de plus grosses réparations? Les chantiers clandestins ne manquaient pas, et certains savaient très bien faire preuve de discrétion quand le salaire était conséquent. Miho en connaissait quelques uns, réseau obligeait, mais elle restait sceptique sur le fait que l'un d'entre eux ait pu voir passer un tel engin, et que ses employés oseraient en parler. Elle repoussa cette perspective de recherche pour le moment, préférant attendre de voir ce que la piste de Neil donnerait, d'autant plus qu'apparemment, on avait cherché à capter son attention.

"Dix minutes, ça me va."

Elle s'éclipsa à son tour, mais ne fit pas d'arrêt par sa cabine - pièce dont elle usait à vrai dire bien peu. Ce fut à l'armurerie qu'elle s'arrêta, retrouvant sur place son ami geth qui avait déjà prit la peine de sortir toute l'artillerie de la quarienne.

"Tout es prêt pour une intervention."
"Merci Mithra. Mais je pense me contenter de mon pistolet à arc."
"On ne devrait jamais négliger l'utilité d'une armure lourde."

La quarienne et le geth jetèrent un regard perplexe au krogan qui venait d'entrer.

"Il s'agit d'un enquête, et nous sommes e zone majoritairement contrôlée par l'Alliance. Montrer qui a le plus gros matos n'est pas l'idée la plus brillante qui soit."
"Dommage... Armure légère pour moi, Mithra. Vaut mieux que le capitaine ait un bouclier krogan au cas où."

La quarienne secoua la tête, amusée, en vérifiant rapidement les fonctions de son OmniTech. Chose inutile depuis qu'elle avait un appareil d'excellente facture et pas un machin récupéré et bidouillé comme ça avait longtemps été le cas. Mais les habitudes ont la vie dure. Le pistolet à arc alla rejoindre la fixation magnétique à sa hanche tandis qu'une main synthétique poussait quelque chose sur la table.

"N'oublie pas ton poignard."
"Merci!"
"Au fait, Ecs doit déjà être au hangar. Il se croit tout permis."
"J'en connais un autre qui se tape l'incruste en se croyant tout permis."

Le rire profond du krogan prouva qu'il assumait pleinement son comportement. Après avoir fixé son poignard au mollet, Miho sorti de l'armurerie pour se rendre aux navettes. Devant la sienne, toujours fixées et prévue pour rester sur place, Vaalo, le mécanicien s'était appuyé contre la carrosserie et regardait Sparks préparer les derniers détails, sous l'optique curieuse et attentive d'Ecs, visiblement non armé. La fine équipe ne tarda pas à être au complet, le krogan débarquant en dernier dans son armure légère, son fusil à pompe fixé dans son dos. Quelques instants plus tard, et après s'être assurée que Mun avait prit pleinement le commandement de l'Erakis, la navette noire s'extirpa de la soute avec une habilité qui n'était pas sans impressionner la quarienne. Les perles en pilotage étaient tellement rares... Son talent ne concernait-il que les navettes? Il lui faudra vérifier ça, mais à un autre moment.

Assis tout au fond, dans leur coin, et surtout dans un calme étonnant, le krogan et le geth attendaient simplement. Peut-être n'auraient-ils même pas à sortir de la navette. Du moins c'était ce que Kelp pensait. Ecs, lui, espérait l'exact inverse et son optique, un peu trop insistant, fixait Miho dans l'attente d'un signe quelconque, même infime, qu'il puisse interpréter comme allant dans son sens. Mais la quarienne était plus occupée par sa consoeur et le retour de l'avocat.

"Elle est plutôt douée votre pilote. Formée à l'Alliance?"

Ce genre de talent avait nécessairement dû avoir été remarqué, d'une manière ou d'une autre. Et les privés humains ne finançaient que rarement ce genre de compétences. Il fallait l'armée pour ça. Une fois que la réponse fut apportée, la navette amorça sa descente avec toute la précision et la fiabilité d'un pilote émérite. Une fois au sol, la porte s'ouvrit pour les laisser sortir, chacun leur tour. Ecs eut enfin le signe tant attendu et sorti sans dire un mot, en observant tout ce qui l'entourait avec une attitude intéressée qui s'apparenterait presque à celle d'un enfant découvrant un nouveau lieu pour la première fois.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 391
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,873.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Neil / Liirha » 30 Mai 2018, 20:11

-"Elle est plutôt douée votre pilote. Formée à l'Alliance ?"
-"En partie... Elle a appris à piloter avec son père quand elle était gamine. Il possédait un transport qu'il exploitait en indépendant."
Neil tourna brièvement la tête en direction du cockpit avant de reprendre :
-"A sa mort, elle s'est engagée à l'Académie Navale de l'Alliance pour devenir pilote comme lui. Mais la mort de sa mère l'a... disons empêchée de finir ses classes."
C'est Liirha qui repris d'une voix douce :
-"Lorsque nous l'avons rencontrée sur Palaven, avant la guerre, elle errait à travers la galaxie au grès des équipages auprès desquels elle se faisait engager comme pilote."
-"Je me rappelle ça. Elle avait l'air perdue..."
L'humain avait un regard empli de compassion et de nostalgie, qu'il dissimula rapidement. La quarienne hocha la tête.
-"...je crois que depuis, elle nous a sauvée la vie plus d'une fois. C'est la meilleure pilote que je connaisse."

La voix de la pilote retentit soudain dans l'habitacle, coupant court aux conversations :
-"On est arrivés, Skipper. Préparez-vous à descendre, je nous pose."
L'avocat esquissa un petit sourire en coin.
Il n'avait jamais trop compris pourquoi Daria s'évertuait à l'appeler ainsi. Du plus loin qu'il se souvienne, cela avait toujours été. Chaque fois qu'il l'entendait l'appeler ainsi, il ne pouvait s'empêcher de sourire, pensant aux barreurs des grands voiliers de sa lointaine Terre...

La navette se posa délicatement au sol tandis que la porte s'ouvrait sur une luminosité éblouissante.
Sautant de l'appareil, Neil fit quelques pas en rajustant sa veste, laissant le temps à ses yeux de s'habituer à la lumière. Liirha suivit, rapidement imitée par la capitaine Shakti. Et à sa suite, ECS et Gantor Kelp.
Se tournant vers le cockpit de l'appareil, Neil indiqua ses recommandations à Daria via communicateur :
-"Nous risquons peut être d'en avoir pour un petit moment."
-"Entendu, Skipper, je coupe les propulseurs et je vous attend."
L'avocat fit un clin d’œil en direction du cockpit, ne pouvant que deviner la jeune femme assise au poste de pilotage là où elle le voyait parfaitement.


La poussière, le sable et le soleil se disputaient les lieux avec les habitations locales. S'il restait quelques préfabriqués un peu partout en ville, ils tendaient à être remplacés par des constructions en dur. Le point commun entre eux restant très probablement la climatisation, la chaleur étant pour le moins étouffante, particulièrement en une heure si proche du zénith.
-"On se croirait sur Tatooine..."
-"Sur Tatooine ?!"
-"Une planète fictive d'un vieil univers de science fiction terrien... on regardera les films, un de ces jours..."
L'humain pris la tête du groupe et entra d'un pas décidé, traversant la première porte.

Etudiant rapidement l'entrée, Neil put constater que l'épaisseur des murs et l'absence de fenêtres trop large permettait de conserver la fraîcheur à l'intérieur. L'espèce de sas de supermarché à l'entrée contribuait encore à cela.
Une fois que l'ensemble des membres de l'équipe improvisée fut entré, la porte extérieure se ferma, déclenchant en miroir l'ouverture de la porte intérieur.
Ils découvrirent un grand hall haut de plafond pourvu de nombreux rayonnages et de caisses diverses. Un grand nombre de composants, équipements et outils se trouvaient ainsi exposés, prêts à être achetés. Et manifestement, la boutique semblait marcher plutôt bien. Liirha aperçu un employé en train de conseiller un client, tandis qu'un couple d'humains à l'apparence de mécaniciens se préparait à repartir avec un conteneur d'une taille plus qu'honorable.
Derrière son comptoir, situé dans l'angle à droite de l'entrée, se trouvait Steven Brody, le propriétaire des lieux. Plutôt grand, à l'allure solide, arborant à la fois une peau halée et un collier de barbe noire comme ses cheveux, Brody les accueillit avec un grand sourire.

-"Bienvenue ! Que puis-je pour vous ?"
Neil rejoignit le comptoir en souriant :
-"Monsieur Brody, je suppose ? Voila, j'aurais aimé avoir quelques informations..."
L'intéressé arbora l'espace d'un instant un regard curieux.
-"Je recherche un ami à moi. Il est passé à votre boutique il y a une dizaine de jours."
-"Peut être. Vous avez un nom, une photo ?"
-"Bien sûr."
Neil activa son omnitech, révélant l'image d'un homme de grande taille à la peau d'ébène.
-"Il s'appelle Joris Len. Il a cherché à me contacter, mais je n'étais pas là. Vous aurait-il laissé un message, par hasard ?"
Brody examina avec attention l'image holographique :
-"Oui, je m'en souviens. Il était accompagné de trois personnes, dont l'un m'a paru être plutôt calé en mécanique, d'ailleurs. On a discuté technique un moment, pendant que mes employés sont allés chercher leur commande, à l'entrepôt."
Liirha s'approcha et osa demander :
-"Celui calé en mécanique, était-il un peu âgé ?"
-"Mmmh, oui, sans doute. Il avait des cheveux blancs et une paire de lunettes."
-"Lucius."
Neil acquiesça. Lucius Quatela avait été le directeur du pôle R&D au sein de la division armement du Hock Investment Fund. Mais mieux que cela, c'était un génie doublé d'un ami proche de l'avocat. Il avait conçu un certain nombre des prototypes utilisés au cours de la guerre par Prometheus. Rien d'étonnant à ce que ce soit lui qui dirige les recherches de pièces nécessaires à l'Icarus...

-"Excusez-moi d'être indiscret, mais puis-je savoir de quoi ils avaient besoin ?"
-"Eh bien, des pièces détachées en tout genre."
-"Et plus spécifiquement ?"
Brody marqua une pause, jaugea ses deux interlocuteurs, puis les personnes les accompagnant derrière eux.
-"Ecoutez, je n'ai pas l'habitude de dévoiler les commandes de mes clients... Mais je me souviens qu'il m'a dit que quelqu'un viendrait me voir pour me demander ça..."
Le commerçant vérifia son datapad, pianota dessus quelques instants, puis se tourna vers eux, l'air satisfait :
-"Voila ! Ils cherchaient un bloc propulseur complet, modèle CV624 MK3, et... Un radar d'approche pour transport léger, soit un HT19, soit un KR6."
-"Mmmh... Rien d'autre ?"
-"Si. Ils ont aussi acheté l'ensemble de mon stock d'alliage de titane. Et ils cherchaient un certain composant que je ne connais pas du tout... Le EP 5-1-9..."
-"EP 5-1-9 ?!"
A l'évocation du nom du composant, Neil et Liirha se regardèrent, surpris.
-"Oui... Mais comme j'ignore de quoi il s'agit, je n'ai pu leur fournir. Ils m'ont dit que c'était assez compliqué à trouver... Ah oui, et ils m'ont laissé le nom de leur vaisseau pour livrer le bloc propulseur. Le "Agamemnon", plateforme 9."

A nouveau, le duo échangea un rapide coup d’œil. Le Agamemnon était l'un des deux transports ayant survécu à la guerre, ce qui expliquait pourquoi l'Icarus n'avait pas été repéré aux environs d'Ontarom. Manifestement, le transport de 1500 tonnes fonctionnait toujours. Même s'il lui manquait apparemment un radar d'approche, à en juger par la liste de matériel fournie par Brody...
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Ariane : #FF4901Niora Vonaki : #00CCCBOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 126
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 102.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 03 Juin 2018, 18:33

La maîtrise du kodiak par son pilote était remarquable pour la quarienne, mais à en croire le passif de Sparks, cette dernière était tombée dedans toute petite, ce qui n'était pas sans faire remonter quelques bons vieux souvenirs familiaux à Miho. A quelques détails près cependant. Dommage que les aléas de la vie l'ait coupée dans sa formation. Non seulement elle était un excellent pilote, mais sans doute serait-elle déjà entrée dans la légende si elle avait été jusqu'au bout dans l'Alliance. Mais quelque chose dans le récit de l'humain et la quarienne coupa court ses ambitions d'embauche. Le lien qui unissait le trio n'était pas de celui qu'elle désirait consciemment abimer. Si Sparks avait assurément sauvé la vie de l'avocat et sa garde du corps plus d'une fois, quelque chose lui disait que l'inverse avait certainement eu lieu sur Palaven.

"Hm..."

La conversation n'eut pas le temps d'aller plus loin de toute manière. Ils étaient déjà en approche et l'atterrissage fut conforme à ce que la quarienne se serait attendue d'un tel pilote. Après s'être écartée pour laisser pleinement la place au duo, elle s'engagea à son tour à l'extérieur suivie de ses propres membres d'équipage. Si la luminosité ne gêna ni Ecs ni elle, visière adaptable obligeait, ce n'était pas le cas du krogan qui plissa les yeux un instant. Apparemment Neil aussi eut besoin d'un court instant d'adaptation, comparant le décor à celui fictif d'une saga filmographique humaine.

"Tant qu'on y croise aucune limace géante baronne du crime, ça devrait aller."

Passé le sas d'isolation, un véritable paradis pour mécano s'étendit devant eux. Si Eheti avait été là, Miho aurait été prête à parier que sa timidité se serait envolée, et qu'il lui aurait fallu des plombes pour ensuite espérer quitter les lieux. Ecs s'avança, son optique curieuse analysant déjà les différents rayonnages visibles tandis que Kelp, plus sobre, veilla simplement à rester derrière son capitaine, avec une expression simplement neutre. Tandis que Neil répondait au propriétaire plutôt sympathique, et en profitait pour entrer dans le vif du sujet, Miho s'avança de quelques pas, jetant un court regard au couple humain en plein achèvement de shopping.

Elle en revint à l'avocat quand ce dernier activait son OmniTech, affichant la tête de l'un de ses hommes "disparus". Une tête reconnue par le propriétaire, qui alla jusqu'à apporter plus de précisions. L'attention de Miho dévia sur Liirha qui reconnu un second membre du groupe. Quatre personnes au total, deux identifiées, et une situation de simple emplettes. A priori les personnes recherchées étaient en bonne santé et pas nécessairement en situation de stress. Les questions plus précises de Niel soulevèrent la méfiance du propriétaire, et Kelp se contenta de détourner les yeux quand ils furent dans le champ de vision de l'homme, histoire de ne pas avoir l'air plus austère malgré lui. Ecs, lui, paraissait plus intéressé par ce qui l'entourait que par la conversation, mais Miho savait que le geth ne perdait aucune miette de ce qui se disait, ni même des réactions de tout le monde.

La certitude qu'ils faisaient en sorte de pouvoir être retrouvés rassura Miho. Déjà le retrait remarqué par Neil, l'indice de dépense pour le magasin, l'annonce que quelqu'un viendrait poser des questions, et la liste de commande précise. Vraiment précise. A quoi servirait un stock de titane? Et surtout, et Miho d'ailleurs leva un sourcil d'étonnement, qu'était le composant EP 5-1-9? Elle jeta un coup d'oeil à Ecs, dont l'optique frétilla un instant avant que la réponse du geth, envoyée à elle seule via un système d'affichage à l'intérieur de son casque, confirma son impression première. Ce composant n'existait tout simplement pas. C'était ça, l'indice suivant laissé à l'intention de Neil, et visiblement le duo quario-humain paraissait avoir saisit ce détail. Ça et le nom d'un vaisseau qui pourrait être plus facilement repérable. Miho ne sut pas exactement s'il serait judicieux de parler devant le propriétaire, mais elle se rapprocha de Liirha.

"Quel genre de propulseurs utilise le vaisseau recherché?"

Elle doutait que l'équipage se soit risqué à maquiller le nom de leur navire principal pour se pointer à l'aise sur Ontarom. Mais le choix du matériel l'étonna. Et pas simplement pour le type de pièces, mais aussi pour l'alliage acheté. Quelque chose lui disait que les réparations devaient certainement être lourdes, ou alors ils prenaient de l'avance sur l'amélioration de leur matériel. Mais l'usage d'un radar d'approche sous-entendait que les manoeuvres à faire allaient nécessiter du doigté. Se pourrait-il que leur vaisseau ait subit une attaque ou ait souffert un peu méchamment des affres du temps? Et surtout, le dernier détail, et non des moindres, la fit se reporter sur Neil.

"Que signifie EP 5-1-9 pour vous?"

Car s'il ne s'agissait pas d'un composant, c'était assurément un message codé.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 391
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,873.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Neil / Liirha » 05 Juin 2018, 15:02

Liirha se pencha vers Miho, laquelle s'était approchée d'elle pendant que Neil continuait à discuter avec le tenancier.
-"Quel genre de propulseurs utilise le vaisseau recherché ?"
-"De gros propulseurs, je présume. Mais je doute qu'un transporteur comme le Agamemnon soit capable de le transporter, s'il s'agissait d'un des propulseurs principaux. Même démonté."
Pianotant rapidement sur son omnitech, la jeune quarienne fit une recherche comparative entre l'Icarus et le bloc propulseur acheté par les membres de Prometheus sur Ontarom.
Cela ne pris guère de temps avant qu'un résultat apparaisse.
Les blocs propulseurs type CV624 MK3 servaient de propulseurs d'étrave/auxiliaires aux anciens modèles de cuirassés et porte-chasseurs de l'Alliance Interstellaire. Il n'en restait aucun encore en service, aussi ces pièces se faisaient-elles de plus en plus rares. Les blocs de ce genre se trouvaient pourtant encore dans les vieux stocks de l'Alliance Interstellaire, comme pièces temporaires pour des réparations d'urgence. Tout portait donc à croire que M. Brody s'était porté acquéreur d'un de ces stocks, certainement déclassé par les autorités de la Flotte de l'Alliance. Et d'en trouver sur Ontarom n'était pas spécialement étonnant : après tout, c'était devenu une des principales bases du secteur...
-"C'est quelque peu inquiétant. Un navire de cette taille avec des systèmes de correction de trajectoire dégradés, c'est un danger autant pour l'équipage que pour le potentiel obstacle..."
Ajouta Liirha à l'intention de Miho.
Elle ne doutait pas un instant que sa compatriote comprenne parfaitement les enjeux. En tant que quarienne, d'abord, en tant que capitaine et pilote ensuite...

-"...eh bien je vous remercie pour votre diligence et votre amabilité, Monsieur Brody."
-"Ce fut un plaisir de vous aider, monsieur. Monsieur... ?"
-"Jors."
-"...c'est marrant, votre nom... Je suis sûr de l'avoir déjà entendu quelque part..."
-"J'écris parfois dans les journaux..."
-"Oui, ça doit être ça..."
-"Je vous souhaite une excellente journée. Au revoir."
-"De même. Au revoir !"
Saluant le propriétaire du magasin, Neil rejoignit le petit groupe composé des deux quariennes plongées en pleine conversation, d'un krogan essayant d'avoir l'air décontracté et d'un geth se retenant d'aller explorer le magasin pour en scanner tout ce qu'il pouvait.
-"Je pense que nous devrions aller rendre visite au contrôle astroportuaire de Galileo."
-"Que signifie EP 5-1-9 pour vous ?"
Demanda la capitaine de l'Erakis.
Marchant en direction du sas d'entrée du magasin, l'avocat lui répondit d'une voix basse mais d'un ton tout à fait banal :
-"Il s'agit d'un code de Prometheus que j'ai mis en place au début de la guerre. Il désigne non seulement une procédure mais aussi un point de ralliement. Je peux donc affirmer que mes hommes sont passés par ici mais qu'il n'y sont plus depuis plus d'une semaine. Et il ne fait aucun doute qu'il nous est destiné."

L'humain n'ajouta rien avant d'être sorti du sas, trop occupé à avertir Daria de leur décollage imminent. Cette dernière venait de relancer les propulseurs de la navette lorsqu'ils sortirent de la pénombre tiède du magasin pour rejoindre la clarté brûlante de la rue. S'assurant que le bruit du Kodiak couvrait ses mots, il ajouta :
-"Il s'agit du protocole d'urgence 5-1-9. 5 pour protocole de rendez-vous, 1 pour indiquer que le point de rendez-vous se trouve hors de ce secteur. Et 9 pour indiquer le choix des indices laissés derrière eux."
Et Liirha soupira :
-"Or, 9 est le pire chiffre possible : il indique que ce sera par tout moyen d'urgence. C'était le code en cas d'impossibilité de se fier aux autres moyens."
-"En d'autres termes, nous allons devoir avancer à l'aveugle à partir de maintenant." conclut l'avocat.
Alors qu'il se dirigeait d'un pas assuré vers le Kodiak, Liirha glissa à l'oreille de Miho, d'une voix amusée :
-"Par à l'aveugle, il veut dire en suivant son instinct. Et ça finit à 60% des cas en fusillade..."
Manifestement, la quarienne en avait l'habitude.


----------

La Kodiak embarqua le petit groupe avant de décoller et de se réinsérer dans le trafic urbain en direction des bâtiments du contrôle astroportuaire.
Ces derniers, simple ensemble superposé de rectangles en béton d'un blanc cassé au revêtement rugueux percés de petites fenêtres et autres puits de lumière, trônaient aux côtés des pistes semi-enterrées de l'astroport de Galileo. Entourés d'un parking partiellement occupé, ils semblaient écrasés par le soleil éblouissant de cette fin d'après-midi. Plusieurs buissons et arbres encadraient ces bâtiments, proches de l'un des parcs de la ville. L'ombre de la massive tour du contrôle apportait par endroit la fraîcheur qui faisait défaut.
C'est dans cette ombre que se posa la Kodiak noire, sa porte latérale s'ouvrant sur ses occupants, prêts à en descendre.
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Ariane : #FF4901Niora Vonaki : #00CCCBOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 126
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 102.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 06 Juin 2018, 19:21

Se glissant à côté de Liirha, Miho jeta un coup d'oeil à la recherche effectuée et nota rapidement à quel genre de problème l'Icarus devait faire face. Pour un vaisseau de cette taille, ce pouvait vite être problématique, effectivement. Mais rien n'indiquait que ce dernier était réellement en situation à risque pour le moment. Peut-être les propulseurs secondaires rencontraient-ils des petites pannes un peu trop régulières et l'équipage prenait simplement les devants avant que cela ne devienne trop grave. Si les fonds à leur discrétion étaient suffisants, ils pouvaient probablement se permettre le luxe de faire dans la profilaxie en changeant tout la matériel concerné au lieu de se contenter de quelques pièces de remplacement. Pour le moment, la quarienne préférait ne pas trop se faire alarmiste, mais malheureusement cela risquait de vite changer. Elle hocha la tête aux propos de sa comparse, sans y ajouter le fond de sa pensée pour l'instant. Après tout, elle n'avait de loin pas toutes les cartes en main pour juger.

Neil avait terminé sa conversation et était déjà sur le retour prêt à répondre à son interrogation. D'un signe de la tête, Miho indiqua à Ecs de laisser tomber ses observations autres et de les suivre. Le sas passé, l'annonce de l'avocat contredit ce qu'elle avait estimé de prime abord. Il s'agissait bien d'un code entre eux et l'Icarus, mais les informations n'avaient pas l'air très réjouissantes. Et encore. Le fait qu'ils avançaient à présent à l'aveugle comme il le disait avait le mérite d'être clair sur la prise de risque. Miho estima rapidement leurs forces. Si l'Icarus avait été attaqué (et elle doutait qu'il s'agisse d'un banal accident compte tenu du fait qu'apparemment ses hommes préféraient se fier à personne), cela signifiait une présence massive d'ennemis potentiels. On n'attaquait pas un porte-nef avec une navette armée. Dans le pire scénario envisageable, une frégate seule n'y suffirait pas, même en retrouvant le vaisseau dissimulé en attente de ses réparations. Mais ils n'en étaient pas encore là. De retour dans la navette, face à l'air apparemment songeur de l'homme de loi, Miho se retourna vers Liirha.

"Si de tels indices sont laissés, c'est que vos collègues sont au courant de la libération de Maître Jors. S'ils redoutent à ce point de se montrer, alors l'Icarus doit se trouver dans une zone probablement hors espace concilien et en situation de faiblesse. J'espère que l'astroport a des informations plus précises sur le plan de vol de l'Agamemnon... Ou au moins un autre message à vos intention."

Dans quelle mesure l'Icarus pourrait-il être en détresse? Peu importait. Si des indépendants se trouvaient à proximité, ils pourraient peut-être au moins fournir une couverture en détournant un peu l'attention le temps que les retrouvailles se fassent, mais elle extrapolait. Tant qu'ils n'avaient aucun moyen d'entrer en contact avec au moins l'Agamemnon, difficile de fournir une aide rapide et adaptée.
A l'approche de leur destination, le krogan se redressa, suivit de près par Ecs.

"Ce n'est qu'une idée comme ça, mais peut-être qu'on ne devrait pas uniquement chercher à avoir des infos sur ce bahut de l'espace."
"Je rejoins l'avis de l'administrateur Gantor. Compte tenu des précautions prises à travers le message codé, il est possible qu'un ou plusieurs autres vaisseaux soient à leur poursuite. Rechercher des plans de vol similaire permettraient d'optimiser une éventuelle intervention."

Le binôme krogan/geth fut le premier à émerger, suivit de Miho qui se retourna un instant vers Neil et Liirha avant de venir fixer la tour de contrôle. Obtenir des réponses sur les déplacements de vaisseaux n'était pas toujours chose aisée, et dépendait fortement de la bonne foi du demandeur et surtout de la bonne volonté de la personne interrogée. Tout n'était pas nécessairement accessible au public et parfois des autorisations étaient nécessaires pour avoir connaissance d'informations pertinentes. Elle espéra que la bagou de Neil fasse son office, ou qu'au pire collaborer avec la SCTI soit un option intéressante pour le personnel en place. Jusqu'ici les interactions entre l'Alliance et les vaisseaux membres se déroulaient bien, les échanges de bons procédés n'étaient pas un souci. Mais cela serait-il aussi simple sur Ontarom?

"Espérons qu'ils se montrent coopératifs."

D'un pas calme mais assuré, Miho se dirigea vers le bâtiment, suivie de ses membres d'équipage.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 391
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,873.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Neil / Liirha » 10 Juin 2018, 22:02

Entendant la proposition de Gantor et d'ECS, Neil leva un sourcil intéressé.
-"Si vous pouvez effectuer une recherche sur des plans de vol correspondant, ce serait un atout de poids."
Avant d'ajouter :
-"Je doute que nous trouvions quoique ce soit sur l'Icarus : les protocoles de Prometheus impliquent un secret total sur son déplacement, qui n'a pas été enfreint depuis le début de la guerre. En tout cas, à ma connaissance et malgré toutes nos recherches..."
L'humain pencha sa tête, réfléchissant :
-"...par contre, l'Agamemnon doit être traçable. Du moins en théorie : il nous est arrivé d'utiliser de faux plans de vol, ou de ne pas suivre un plan de vol préalablement établi."
-"Lorsqu'on prenait la peine d'en faire, surtout."
Neil laissa sa tête retomber en souriant, avant de se redresser :
-"Oui, ça aussi... Mais ça n'en reste pas moins une bonne idée..."


Daria interrompit les discussion en faisant signe à tous de se préparer à l'atterrissage, lequel se fit sans le moindre accroc. La porte latérale ouverte, le krogan et le geth sortirent, suivis du capitaine Shakti.
-"Espérons qu'ils se montrent coopératifs."
Neil sortit à son tour du Kodiak, rajustant sa veste. Liirha se porta à ses côtés avant qu'ils n'échangent un rapide coup d’œil.
-"On refait le coup de Bekenstein ?"
L'humain parut réfléchir un instant avant de hocher négativement la tête :
-"On ne connait pas les lieux. Et surtout, nous n'avons aucun intérêt à entrer dans leurs locaux sécurisés, cette fois..."
Portant ses yeux sur la tour de contrôle, l'avocat laissa s'esquisser un sourire sur ses lèvres.
-"Tu pourrais me faire un faux identifiant d'agent d'assurance ?"
-"Oui. Mais quel genre ? Tu en veux un complet ou juste d’apparat ?"
-"Juste d'apparat. Je ferais le reste."
Activant son omnitech, Liirha hocha la tête avant de commencer à produire le faux identifiant.
-"Je le met à quel nom ?"
-"Giovanni Da Ponte. Pour la compagnie Llyod Aerospace Safety Corp, si elle existe toujours... attend..."
L'humain fit une rapide recherche sur son omnitech, obtenant rapidement l'information recherchée :
-"Oui, c'est bon, elle existe toujours. Par contre, on dirait qu'elle a particulièrement souffert de la guerre..."
-"Du moment qu'elle est toujours active, ça devrait suffire..."
-"Tu as besoin de combien de temps ?"
La quarienne répondit, le plus calmement du monde :
-"Laisse moi quelques minutes, ça devrait suffire."
Sur ces mots, Neil acquiesça avant de laisser sa partenaire tranquille. Il rejoignit les autres membres de leur équipe d'un pas tranquille...


S'approchant de Miho, Neil s'arrêta à sa hauteur, les yeux contemplant la tour de contrôle de Galileo.
-"On attend Liirha..."
Prenant une grande inspiration, il ajouta :
-"Puis-je vous demander une faveur ?"
-"Laquelle ?"
-"Pouvez-vous m'appeler M. Giovanni Da Ponte pendant la prochaine demi-heure ?"
Affichant un sourire désolé, l'avocat continua, d'une voix faible mais assurée :
-"Je crains de ne devoir... "m'arranger" avec la loi. Je peux comprendre que vous choisissiez de ne pas nous suivre sur cette voie et ne vous en voudrez pas si préférez rester dehors le temps que nous posions quelques questions..."
-"Je préfère être présente. Peut-être n'aurez-vous pas à fire dans l'illégalité. Parfois certains astroports sont compréhensifs avec la SCTI."
-"Ils le seront sans doute aussi face à un agent de la Lloyd Aerospace Safety Corp."
-"Ce serait plus pertinent en effet. Mais je n'ai jamais rien eu contre le fait de contourner un système, surtout quand des vies sont en jeu."
-"C'est un point que nous avons en commun, alors."
Répondit-il en souriant.
Un sourire à peine perceptible sous le masque se dessina sur le visage de la capitaine quarienne.
-"Je ne serais jamais là que pour prendre des notes alors, patron."
Les joues de l'avocat rosir insensiblement. Patron... Le terme l'avait surpris, sans l'ombre d'un doute.


Ils furent interrompus par Liirha, laquelle transféra sur l'omnitech de Neil les documents qu'il lui avait demandé.
-"Voila. Je crois que ça devrait faire l'affaire."
-"Merci. Allons en faire bon usage..."
L'humain partit en direction de la porte d'entrée d'un pas souple mais déterminé, tandis que Liirha remontait à bord du Kodiak pour s'infiltrer dans le système de caméras de surveillance du complexe…


Une fois la porte poussée, l’aspect massif du complexe se dissipait pour ne révéler qu’un agencement impersonnel quoique plutôt accueillant. Quelques affiches décoraient les murs de la première pièce, messages d’intérêt public émis par divers administrations locales. Quelques chaises encadraient une table basse agrémentée d’une orchidée en pot, faisant office de salle d’attente. Derrière un bureau situé contre le mur du fond et servant d’ultime checkpoint avant d’atteindre le reste du bâtiment, attendait un préposé humain, manifestement plus intéressé par son datapad que par son travail…
Neil s’avança d’un pas résolu vers le bureau, offrant un sourire professionnel quoiqu'amical au jeune homme n’ayant toujours pas levé les yeux de sa tablette :
-”Bonjour. J’aimerais avoir des informations concernant l’un des navires qui s’est posé ici il y a dix jours.”
-”Inscrivez votre adresse extranet, le service correspondant vous contactera en temps voulu…”
Répondit l’individu à l’air blasé.
Levant un sourcil, Neil jaugea son adversaire. Manifestement, il se moquait bien de répondre à ses questions. Décidant de changer de registre, le visage de l’avocat passa de professionnel sympathique à professionnel sec et cassant.
-”Vous allez laisser votre datapad et m'annoncer, je vous prie.”
Levant les yeux d’un air dédaigneux, le jeune effronté répéta du même ton :
-”Inscrivez votre adresse extranet, je ne peux rien pour vous.”
Soupirant, l’avocat lui offrit un sourire froid et un regard glacial :
-”Si vous ne m’indiquez pas dans les vingt secondes à qui m’adresser, considérez-vous comme sans emploi.”
Liant le geste à la parole, l’avocat afficha sa fausse identité sur son omnitech, transférant à l’agent d’accueil ses autorisations -fausses-. Tandis qu’il faisait cela, il fit apparaître sur son holoviseur l’organigramme des responsables civils de l’astroport de Galileo. Manifestement, le responsable des plans de vol se nommait Alfredo Senti, bureau 205. Du coin de l’oeil, Neil trouva également un moyen de pression intéressant : le nom et le numéro du bureau du responsable des ressources humaines de l’astroport...
-”Vous me faites perdre mon temps. Et je suis certain que Madame Van Doeren appréciera les quelques mots que je ne manquerais de lui glisser à votre sujet… Elle est toujours dans le bureau 132 ?”
Le visage du jeune homme sembla vaciller un instant, ses yeux clignant de surprise, sa bouche mue par un rictus éphémère.
-”Alors maintenant, vous allez déposer votre datapad et dire à M. Senti que M. Da Ponte, de la Llyod Aerospace Safety Corp veut le voir. Compris ?”
Dit-il, appuyant à dessein sur chaque syllabe.
Le visage du jeune homme acheva de se décomposer. Le datapad finit sa course dans un bruit de chute sur le bureau tandis qu’il contactait le responsable des plans de vol dans l’instant…


----------

-”Monsieur Da Ponte, vous et vos collaborateurs, soyez les bienvenus. Que puis-je faire pour la Llyod ?”
-”Monsieur Senti…”
L’avocat salua son interlocuteur. C’était un homme relativement jeune en apparence. En apparence seulement, ses cheveux poivre et sel prouvant le contraire.
Derrière Neil, le capitaine Shakti, Gantor et ECS s’installèrent sur les fauteuils faisant face au bureau du contrôleur. S’asseyant après avoir serré la main de Senti, il continua :
-”...je suis à la recherche d’informations concernant le transporteur Agamemnon, qui s’est posé sur votre astroport il y a une dizaine de jours. Nous sommes en train de faire une enquête concernant une demande d’indemnisation de réparations faites par le propriétaire de ce navire. Procédure habituelle, en somme…”
-”Je ne suis pas familier de vos procédures. Que cherchez-vous comme information ?”
-”J’aimerais avoir accès au plan de vol de ce vaisseau afin de vérifier que son trajet est conforme aux déclarations de son capitaine.”
Le responsable hocha la tête.
-”Bien sûr, je vais vous communiquer ça… Agamemnon, vous avez dit ?”
-”Tout à fait.”


Après un échange cordial et particulièrement fructueux qui dura une dizaine de minutes, le groupe regagna la sortie du bâtiment, non sans avoir été gratifié d'un cordial "au revoir" de la part de l'agent d'accueil ayant sué à grosses gouttes.
Ils regagnèrent le Kodiak, retrouvant Liirha qui achevait de pianoter sur son omnitech et les accueillit d'une voix enjouée et un rien ironique :
-"Et voila, il ne reste rien de votre passage ! Qu'est-ce que j'adore les systèmes de surveillance à distance ! Leur flux vidéo est siiiii sécurisé..."
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Ariane : #FF4901Niora Vonaki : #00CCCBOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 126
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 102.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 12 Juin 2018, 22:30

Miho s'interrompit dans son avancée en entendant Neil et Liirha converser. Elle se retourna vers eux, notant que la quarienne semblait très affairée sur son OmniTech, de ce qu'elle en voyait, avant que l'avocat ne vienne les rejoindre. Puisqu'il fallait attendre, le krogan croisa les bras avant de porter son regard au loin, là où un vaisseau quelconque amorçait son départ pour rejoindre l'infini de l'espace. Le geth, moins poétique, était juste immobile, comme figé dans sa propre avancée, sans que sa position ne paraisse lui apporter un quelconque inconfort.

Puis le travail de la quarienne fut achevée, et quelques mots échangés avec Neil. Non, contourner le système, mentir et flouer n'était pas un problème majeur pour Miho. Combien de fois l'avait-elle déjà fait? Elle avait arrêté de compter. Dès qu'il s'agissait d'épargner des vies, elle pouvait s'avérer être la pire des mythomane, ayant été jusqu'à ouvertement draguer un peu lourdement une drelle lesbienne, ou entrer par effraction dans un gros groupe pharmaceutique, ou simuler sa propre mort, ou même pirater les systèmes d'Oméga ou encore... Mieux valait ne pas la lancer sur ce genre de sujet. Elle trouva amusant le début de rougissement d'un homme qui pourtant avait dû aussi bien en voir qu'en entendre des pas mal dans sa vie. Le terme "patron" ne faisait-il pas partie de son vocabulaire courant? Peut-être pas. Elle n'avait jamais entendu Liirha l'appeler ainsi, pas plus que Sparks qui lui avait donné son propre surnom. Elle sourit simplement, ne cachant rien de son amusement, en emboîtant le pas de l'humain, suivie de Kelp et Ecs qui poursuivit le mouvement dans lequel il s'était figé précédemment.

L'entrée dans l'édifice fit lâcher un soupire au krogan qui parut apprécier la fraîcheur de l'endroit. L'accueil laissa à désirer, mais Miho ne fut pas surprise. Pour elle, ce genre d'attitude était la norme. On était encore rarement pris au sérieux en tant que quarien. Mais voir ça pour un humain... Pauvre de lui. L'administratif était toujours d'un éreintant. Tandis que Neil faisait jouer ses talents, Miho se recula dans son ombre, glissant subtilement ses doigts sous son casque pour bloquer le son vers l'extérieur, alors qu'elle se mettait en liaison discrète avec le geth.

"Ecs, le terminal de l'accueil..."
"Connexion, enregistrement des plans de vol pertinent, suppression de toute preuve de passage."
"Tu devance mes pensées."
"C'est pour ça que vous m'avez embauché, capitaine."

Elle tapota une nouvelle fois la commande rétablissant le son de son côté et croisa le regard de Kelp. Qui la regarda, jeta un coup d'oeil au geth, et reçu confirmation de la quarienne qui hocha la tête alors que Neil achevait de troubler l'homme de l'accueil. Alors qu'ils se dirigeaient vers le bureau, Ecs resta en retrait à l'accueil. Figé dans un coin, hors du passage, il afficha un air de statue quelque peu perturbant. Visiblement bouleversé par tant d'émotions, et après avoir jugé qu'un client en attente synthétique n'irait pas se plaindre de son manque de courtoisie, l'humain s'éclipsa pour aller se soulager aux toilettes. L'optique d'Ecs se tourna un instant vers la caméra de surveillance quand l'homme fut hors de vue, et il fit un rapide calcul de statistique.
Subitement il se dirigea vers le comptoir qu'il contourna. Il ne lui fallu que quelques secondes pour se glisser dans la sécurité décidément plus trouée qu'une passoire. Un détail l'étonna: il n'était pas le seul à s'y être faufilé. Remontant rapidement la route, il détecta le kodiak à proximité et fit rapidement le lien avec Liirha. Il profita de la liaison pour envoyer ces quelques mots.

"Merci pour votre implication créatrice*

Et ceci fait il se concentra sur l'essentiel. Pour un bon hackeur, récupérer des plans de vols en fonction de leur pertinence avec leur vaisseau cible était l'affaire de quelques minutes. Quand on était un geth, ce temps était drastiquement réduit. Il trouva l'Agamemnon bien sûr, et à partir de là, tout vaisseau au départ d'Ontarom partant ou venant du même système. Il en repéra deux, qui passaient par des systèmes voisins, mais leur nom, équipement et raison du voyage ne révélèrent rien de pertinent. A peine une minute trente s'était écoulé et Ecs effaçait déjà les traces de son passage, abandonnant le terminal, et faisant glisser le datapad d'un demi-millimètre sur la gauche pour le remettre à l'exacte place qui était la sienne avant qu'il ne le bouscule légèrement pour accéder au clavier.

Les bruits commençaient à peine à s'entendre quand il avait repris lui-même sa place première, immobile, l'optique fixe dans le vide. Il envoya un message de confirmation, ainsi que ses conclusions à son capitaine. Neil en était à faire ses adieux au contrôleur quand Miho reçu toujours aussi discrètement les informations de son agent des communications. Elle ne dit rien, et attendit qu'ils soient sortis, puis que le kodiak ait été rejoint. Liirha faisait déjà part de son travail plus que réussi de suppression des preuves et Miho rebondit dessus.

"Ecs a également supprimé les traces de son passage dans leur système. Par contre..."
"Aucune donnée pertinente n'est à signaler. L'Agamemnon est le seul vaisseau à avoir annoncé ce plan de vol."
"Il n'y a plus qu'à espérer qu'ils s'y soient tenu."

La pilote activa son OmniTech et envoya un message à l'Erakis afin que le dit plan de vol soit transmis et que Sylla fasse le nécessaire pour préparer par avance les coordonnées dans l'ordinateur de bord. Ainsi ils pourraient décoller dès que possible.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 391
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,873.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Neil / Liirha » 16 Juin 2018, 18:12

Une fois tout le monde à bord du Kodiak, Sparks décolla, laissant le complexe du contrôle astroportuaire derrière elle.
A l'arrière de la navette, les discussions allèrent bon train. Apparemment, tandis que le capitaine Shakti, Gantor et Neil rencontraient le responsable des plans de vol pour l'astroport de Galileo, ECS, resté en arrière, s'occupait d'un terminal pour sonder le réseau interne du site.
C'était une façon de faire, en effet. Qui mieux qu'un Geth pouvait se charger de ce genre de chose ?
Et manifestement, avec non seulement Liirha mais également ECS infiltrés sur le réseau, tant interne que de surveillance, il n'y avait aucune chance que qui que ce soit puisse remonter à eux.

Assis aux côtés de Liirha, Neil épluchait le plan de vol. Le document relativement mince, ne contenait pas grand chose. Une série de routes, de calculs de trajectoires, des balises...
Rien de particulier.
Ayant confié le document à Miho, Liirha, Gantor et ECS, lorsque Neil releva les yeux, il vit chacun d'eux penchés également sur le document.
-"Avez-vous trouvé quelque chose de particulier ?"
Liirha hocha négativement la tête :
-"Rien du tout..."
-"C'est un plan de vol classique. Les codes balise, les trajectoires sont conformes au chemin de Feros."
Nota ECS.
Sur ce point, tant Liirha que Neil lui faisaient confiance : aucun d'eux ne connaissaient ces codes ou ces ensembles de chiffres pour pouvoir confirmer leur véracité. Gantor jeta un coup d'oeil au geth. Manifestement, lui aussi faisait confiance à son camarade synthétique sur ce point.
La capitaine Shakti ne put que reconnaître, elle aussi, que ce document était tout ce qu'il y avait de plus normal.
-"Un plan de vol aussi classique détonne un peu trop avec le message laissé chez le revendeur. Liirha, Neil, voyez-vous dans celui-ci quelque chose que vous seuls pourriez remarquer? Choix de la trajectoire, codes balise, ou simplement la destination?"
-"Rien du tout... Ces chiffres ne correspondent en rien aux codes utilisés par Prometheus. Il n'y a pas un seul élément qui pourrait coller, rien."
-"C'est un plan de vol tout ce qu'il y a de plus régulier. Nous savons par ECS que l'Agamemnon n'a pas cherché à masquer son identité en prenant la signature transpondeur d'un autre bâtiment. Et c'est bien le bon transport qui est parti, à l'heure prévue, d'après les documents de l'astroport... Je ne comprend pas..."
-"Alors peut-être y a-t-il quelque chose sur Feros, ou à proximité en lien avec Prometheus. Peut-être une ancienne mission, ou un souvenir commun lié à cette planète ou à ce système?"
Neil hocha la tête négativement. Prometheus n'avait jamais mené de mission à proximité de cette planète...
-"Nous n'avons jamais eu d'activité sur Feros..."
La capitaine se tourna vers le geth :
-"Ecs, une fois à bord de l'Erakis, pourrais-tu faire une recherche dans la base de données de la Coopérative et voir s'il y a quelque chose de notable ou de suspect en rapport avec le système Thésée répertorié par l'un de nos membres sur le dernier mois? en attendant nous ne pouvons que suivre la piste en retraçant le plan de vol à l'identique. Peut-être trouverons-nous quelque chose en cours de route."


L'avocat, loin de se déclarer vaincu, continua à scruter le document durant l'ensemble du temps que pris la navette pour rejoindre l'Erakis. Mais si secrets il y avait, le plan de vol se garda bien de les dévoiler. Il passa en revue tous les codes qu'il avait pu édicter à l'époque où il dirigeait Prometheus. Il tenta également de se mettre dans la tête de celui qu'il pensait être le chef de l'opération sur Ontarom. Oscar avait forcément laissé un moyen de suivre la piste, mais où...
Et alors que la Kodiak noire se posait dans le hangar de l'Erakis, Neil se mis à sourire.
-"Du nouveau ?"
Questionna Liirha.
-"Je pense avoir compris la motivation d'Oscar."
La porte de la navette s'ouvrit, dévoilant l'intérieur de l'Erakis où les attendaient manifestement quelques uns des membres d'équipage.
Ils en sortirent tous, le capitaine Shakti, Gantor et ECS en tête, suivis de près par le duo.
Ces derniers attendirent Daria, laquelle acheva de couper les systèmes de son appareil. Elle sauta au bas de son engin, le sourire au lèvres. Sourire qui rapidement devint plus timide, à mesure qu'elle revenait à terre.
Neil activa une projection depuis son omnitech, révélant le plan de vol tel qu'il l'avait communiqué à tout ses camarades durant le trajet.
-"Il n'y a pas de codes ou de messages cachés. Le plan de vol est forcément le message."
L'avocat repris sa respiration rapidement, enchaînant :
-"Peut être que nous y trouverons l'Icarus, mais j'en doute fortement : Feros est trop peuplée pour qu'on ne puisse remarquer la présence d'un Porte-nefs. Je suis persuadé qu'Oscar se doutait qu'on suivrait la piste de l'Agamemnon. Il nous a donc fourni le nom du bâtiment, la direction à suivre et les modalités de poursuite."
-"L'Agamemnon ; Feros ; par tous moyens ?"
-"Basiquement, c'est ça."
Le duo se tourna simultanément en direction du capitaine Shakti et d'ECS. Il était possible de lire l'espoir et la ténacité dans les yeux de l'avocat. Liirha leva la main et croisa les doigts, imitant un signe superstitieux humain qu'avait certainement dû lui apprendre son camarade humain.
-"J'ai déjà donné les consignes nécessaires à ma navigatrice pour décoller dès que possible."
Baissant la main, la quarienne pencha la tête sur le côté, se figeant l'espace d'une seconde.
-"Mais c'est facilement traçable par n'importe qui... ça n'a pas de sens, s'ils cherchent à s'assurer que seule une personne puisse les trouver. Là, n'importe qui équipé de deux neurones pourrait les suivre."
-"C'est pour ça que je pense que les choses ne seront pas aussi simples sur Feros..."


Les membres de l'équipe navette rejoignirent les ponts supérieurs, le capitaine Shakti gagnant le pont en compagnie de Liirha. Neil, lui, rejoignit sa cabine. Une fois dans ses quartiers, il dégrafa son pistolet, qu'il remis dans sa mallette, conscient qu'il n'en aurait pas l'usage à bord de l'Erakis. Il entreprit de se dévêtir avant d'aller prendre une douche bien méritée.
Elle ne dura guère.
L'avocat ressortit de sa douche pour enfiler une chemise et un pantalon propre avant de rejoindre la passerelle. De son côté, Daria semblait elle aussi avoir fait une escale à sa cabine. Elle en sortit en même temps que Neil, lequel l'attendit pour faire le trajet vers la passerelle ensemble...
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Ariane : #FF4901Niora Vonaki : #00CCCBOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 126
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 102.00 Points

Re: The hunt for lost Icarus (Part 2)[PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 16 Juin 2018, 21:12

De retour à bord de l'Erakis, Miho préféra ne pas trop traîner. Ils avaient fait le tour sur Ontarom et quelque chose lui disait que la partie promenade de santé venait de se terminer. Il ne s'agissait que de la première marche d'un escalier colossal et si rien ne se trouvait sous-entendu dans le plan de vol, c'était qu'ils étaient loin, très loin de trouver une solution. Comme Liirha l'avait signalé, les indices jusque-là étaient facilement traçables, par n'importe qui. Enfin n'importe qui... Si quelqu'un était venu poser des questions au revendeur, ce dernier aurait été plus suspicieux que cela. Donc il était possible que, dans le cas où d'autres personnes seraient à la chasse à l'Icarus, ils soient les premiers à suivre cette piste.

Mais Miho avait beau retourner les informations laissées, quelque chose lui paraissait à la fois simpliste et impossible. S'il fallait prendre le plan de vol au premier degré et foncer sur Feros, l'indication "par tous les moyens" était quand même passablement vague. Cela ne leur indiquait pas où chercher sur place, ni même s'il existait un moyen quelconque d'obtenir plus de détail. Leur seule piste, c'était l'Agamemnon, en espérant que celui-ci avait bel et bien suivit son plan de vol. Après tout ce n'était pas parce qu'on avait une destination prévue qu'on s'y rendait en tous les cas. Et à en croire les commentaires faits par sa compatriote à ce sujet, Neil de base n'avait pas toujours été du genre à suivre un plan de vol... Quand il en faisait un. Pourvu que ses hommes soient plus traçables sur ce plan.

De toute manière c'était la seule piste à suivre pour le moment. Après avoir précisé que l'ordre avait déjà été donné concernant le départ, Miho regarda Ecs les dépasser et rejoindre les ponts supérieurs. Elle savait que le geth prendrait soin de fournir un message efficace concernant l'avancée de la recherche. Pour ce genre de chose, la quarienne préférait impliquer son équipage. Parfois, certains avaient un point de vue éclairé sur bien des questions. Kelp quant à lui s'arrêta au niveau de son capitaine et tendit une main pour qu'elle lui remette son armement. Inutile de se rendre à plusieurs à l'armurerie. C'était sur la passerelle que le gros du travail l'attendait en tous les cas. Ce fut donc en compagnie de Liirha qu'elle rejoignit l'ascenseur jusqu'aux hauteurs où elle veilla à ce que Sylla eut bien vérifié les coordonnées avant que sa compatriote ne parte à son tour dans la cabine.

Dans le cockpit, Sogan survitaminé par son pilotage précédent était déjà prêt à remettre le couvert, sous le regard amusé et satisfait de Miho. Néanmoins, avant de le rejoindre, elle échangea quelques mots avec sa navigatrice qui, visiblement sceptique, doutait qu'il y ait quoi que ce soit de concluant sur Feros. Elle aurait été pour balancer un avis de recherche à l'attention de tous les vaisseaux membres et d'attendre que suffisamment d'informations se recoupent pour donner une piste plus stable. Mais la quarienne secoua la tête. Le temps leur manquait pour faire une enquête selon les formes. Elle veillait cependant à ce que leur quête apparaisse dans le réseau crypté de la coopérative. Sans doute que cela ne fera rien ressortir, mais au cas où ça se passerait mal pour eux, il y aurait toujours une trace pour ceux qui se lanceraient ensuite à leur propre poursuite. Vint ensuite naturellement Mun, son second, qui lui fit un court rapport sur les activités à bord du vaisseau en son absence. Autant dire rien de palpitant, la vie suivait son court.

"Feros... Ça appartient à la Primauté éclairée maintenant, non? Ça risque de compliquer les choses."
"Pas nécessairement. Tout dépend du genre d'indices laissés sur place. Et puis la majorité de la population est humaine, le capital sympathie de Neil sera exploitable."

Quand on parlait du loup, d'ailleurs... Miho se retourna pour voir revenir le duo, pile au bon moment.

"Capitaine? On a l'autorisation de décoller."
"Parfait. Initie le désamarrage, j'arrive."

Elle alla reprendre sa place aux côtés de Sogan tandis que Mun restait avec Liirha et Neil. Plus en retrait, Sylla observa silencieusement le duo d'un air un peu sceptique avant de se remettre au travail. Il fallu peu de temps avant que l'Erakis ne soit totalement libéré de ses entraves et prenne de l'altitude. Une fois le dégagement de la voie définitivement confirmée, ils quittèrent l'atmosphère d'Ontarom et s'enfoncèrent dans l'espace en direction du relai le plus proche, suivant au détail près le cheminement théoriquement pris précédemment par l'Agamemnon.





[Vers l'infini et au-delààààààà!]
[...Ou FIN.]
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 391
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,873.00 Points


Retour vers Bordure de Kepler



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)