Corps à coeur

*

Modérateurs : Administration, MJ

Corps à coeur

Message par Jonathan Sinassas » 16 Février 2018, 21:29

• Date du RP : 8 mars
• Lieu du RP : Crescent Rose
• Type de RP : Privé
• Nombres de personnes requises : Jessica H. Sanchez

Un mois… Cela faisait un mois que Jessica était réapparue dans la nature… Un mois ou Jonathan faisait des allez retours entre son bureau et l’infirmerie au départ, puis son bureau et la chambre qui avait été prêtée à Jessica une fois qu’elle avait été autorisée à sortir de l’infirmerie. Lentement, Il l’avait vue prendre petit à petit plus d’assurance, et la peur, ce tourbillon d’émotion qui parcourait les yeux de Jessica lorsqu’elle s’était réveiller dans le Crescent Rose, s’évaporer au fur et à mesure.
Les familiarités étaient revenues petits à petits, les taquineries avaient suivi, mais il y avait toujours une barrière entre les deux, une peur d’aller trop vite, qui n’avait pas beaucoup diminuer à cause du travail.

Mais aujourd’hui, il n’avait pas de chose particulière à faire. Aujourd’hui. Il laissait tout son boulot à son équipe, qui ne devais le joindre qu’en cas d’extrême urgence. Aujourd’hui, il prenait son temps.

Marchant tranquillement, le soldat rejoignit la salle d’entrainement du Mother of invention, affectueusement appelle « L’arène » par tous. D’après ce qu’on lui avait dit les médecins avaient voulus que Jessica reprenne de manière progressive l’entrainement, pensant que certains souvenirs pourraient revenir dans sa mémoire, et la jeune femme passait généralement sa matinée au terrain d’entrainement.

L’endroit était assez ouvert, avec un plafond plutôt haut pour une salle hébergée sur un vaisseau. Le sol de la salle était couvert d’un grand tatami aujourd’hui, et des sacs d’entrainements pendaient du plafond, entourant la silhouette ronde et circulaire de l’IV d’entrainement, Adamas, trônant accrocher au plafond. C’était cette unité qui gérait toute la salle, fournissant information technique ainsi que conseil, sortie des bancs de levée ou construction de simulation lors des exercices d’application. Cette IV était unique, construite personnellement par Iris lorsque Jonathan lui avait parler de son envie. Il avait même pu travailler sur la construction du code avec l’assistance de l’IA, et notamment intégrer quelques commandes intéressantes…

Jetant un regard à droite à gauche, l’homme repéra rapidement Jessica, située au fond de la salle. Sans un bruit, le soldat adapta sa démarche et se déplaça à travers les groupes de soldat, se mêlant à la foule, avant de se rapprocher un peu plus de la jeune femme. Du regard, on aurait pu croire que la jeune femme était de retour à son efficacité maximale mais ce n’était pas le cas. Il y avait encore une légère hésitation au niveau des coups, des placements, que l’œil aguerri de Jonathan arrivait à déceler.


« Tu es encore trop tendue et tu te concentre sur ta cible en oubliant ce qui se passe autour de toi… Une bonne lecture du terrain fait toute la différence… » se permit-il de dire en lui tendant une bouteille d’eau.
Un sourire mûrit sur ses lèvres alors que quelques rires discrets se firent entendre dans la salle…
Avatar de l’utilisateur
Jonathan Sinassas
Jaeger leader

Jaeger leader
 
Message(s) : 232
Inscription : 10 Mars 2015, 12:34

Âge: 35
Profession: Patron de la Jaeger corp, mercenaire, investisseur.
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 358.00 Points

Re: Corps à coeur

Message par Jessica H. Sanchez » 14 Mars 2018, 19:57

Image


Voilà un mois qu’elle travaillait sa mémoire au corps. Littéralement. Taper dans des sacs semblait la ramener chaque jour un peu plus sur les rails de sa vie. Les premiers temps à l’hôpital avaient été compliqués. Elle avait vite compris que l’amnésie avait fait tomber ses défenses et transformé sa sensibilité en quelque chose de tout nouveau, tout propre comme les sentiments d’un enfant. Ça expliquait les larmes faciles et la difficulté à ingérer la nouveauté. Bref, c’était bien loin de ce à quoi elle aspirait. Un soldat. Ce mot flottait dans sa tête depuis sa captivité. Un soldat, capable de se battre, de défendre les autres, de se défendre. Elle se souvenait avec amertume du butarien qui était mort devant elle. Pour rien. Gratuitement, comme ça, parce que personne n’était là pour le défendre. Parce qu’ils ne faisaient pas attention. Elle sentit tout son corps se crisper, et ses dents serrées trop fort devaient lui donner l’air d’un tueur fou. Elle s’en fichait. Personne ne la regardait, de toute manière. Elle se mit à taper un peu plus fort. Puis à bouger un peu. L’IA de la salle comprit toute seule ce dont Jessica avait besoin, et le sac se décala légèrement, la forçant à se reconcentrer sur ses coups, si elle ne voulait pas se faire mal. La forme physique était revenue. Et quelques souvenirs du champ de bataille. Des souvenirs avec Jonathan, et leur escouade. Le sac s’éloigna d’un seul coup. Ce fût si vif qu’elle perdit l’équilibre, se tordant légèrement la cheville. Elle n’était pas assez concentrée.

La voix de Jonathan la tira de ses pensées, la faisant sursauter. Lui aussi avait remarqué son manque d’attention. Elle esquissa un sourire. Et avant de se retourner, releva ses poings devant son visage, prête à attaquer. Etude du terrain ou pas, elle était bien capable de lui flanquer une raclée ! Elle pivota avec fluidité, et envoya son coup droit vers le visage du brun, qui évidemment n’eut aucun mal à l’éviter en se contentant de se décaler légèrement. Des rires de plus en plus assumés gagnaient les soldats autour deux, et quelques-uns se rassemblaient pour observer la suite. Un sourire amusé étirait les lèvres de Jonathan. Son regard disait « tu es bien sûre de toi ? », et Jess n’était pas vraiment capable de revenir en arrière, de toute manière. Elle était bien trop fière pour ça. Et puis quoi, elle savait se battre, quand même ! Les soldes, ça vous apprenait à jouer des coudes, et elle savait de quoi elle parlait ! Son regard glissa rapidement sur la bouteille qu’il lui tendait toujours. Elle soupira.

« C’est bon, je me rends. » ricana la rousse avant d’attraper l’eau.

Elle dévissa le bouchon avec les dents et le fit tomber par terre d’un coup de langue. Puis elle avala la moitié du liquide d’une traite. En y repensant, c’était vrai qu’elle n’avait pas pensé à bien s’hydrater depuis le début de la séance, elle risquait de méchantes courbatures. Elle entrouvrit ses yeux qu’elle avait fermés en buvant. Jonathant la regardait toujours.

1 …

C’était une très mauvaise idée qui lui passait dans la tête à ce moment-là.

2 …

Mais c’était vraiment très drôle.

3 …

Elle savait qu’elle allait le regretter. Mais juste pour voir, elle bascula d’un seul coup la bouteille vers l’avant, projetant ce qui restait d’eau sur un Jonathan … qui vraisemblablement ne s’y attendait pas ! Elle éclata d’un rire chaud, de concert avec d’autres soldats qui formaient désormais un petit public.

« Une bonne lecture du terrain tu disais ? »

« J'ai la main sur le coeur, mais elle peut très vite t'arriver dans la gueule... »
Avatar de l’utilisateur
Jessica H. Sanchez
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 13
Inscription : 26 Avril 2017, 13:36
Localisation : Evreux Normandie

Âge: 32
Profession: Mercenaire.
Classe: Biotique.
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 37.00 Points

Re: Corps à coeur

Message par Jonathan Sinassas » 27 Mars 2018, 09:37

Pendant un instant, Jonathan resta immobile, son regard observant l’eau glissé sur sa chemise. Heureusement qu’il n’avait pas de rendez-vous important après… Lâchant un soupir, le soldat releva le regard vers Jessica, qui rayonnait de sa petite blague. Une chose était sur… Il ne s’était pas attendu à ça et il en pouvait pas laisser cette insubordination sans punition… Et surtout pas devant ses hommes…

" Eh bien… En temps normal j’aurai simplement répliqué d’un sourire… Mais il semblerait que je vais devoir faire un peu de travail concret… Adamas ? Lance l’arène. Jonathan Jaeger contre Jessica Sanchez. »

Un beuglement d’alarme se fit entendre, alors qu’un frisson d’excitation parcourut la masse de soldat rassemblés dans la petite salle. Rapidement le centre de la salle se dégagea, alors qu’une sorte de cage en fer se forma au milieu. Quelques plaques tout autours se mirent à briller légèrement, alors que quelques sièges se mirent à sortir du sol pour que les spectateurs puissent s’asseoir.
L'omnitech de Jonathan se mit à sonner en même temps que celui de Jessica, envoyée par l’IV centrale. Une proposition de duel, que Jonathan s’empressa d’accepter.


« On a une pratique chez la jaeger corporation de pratiquer régulièrement des petits duels d’entrainements en espace sécurisé, expliqua-t-il à Jessica, et pour pimenter les choses, on a permis à chacun de pouvoir parier… ça peut aller à de la solde ou encore des faveurs entre les deux combattants, mais évidemment on a limité l’importance des choses pariées pour éviter toute dérive… »

Le soldat eu un petit rire, avant de désactiver son omnitech.

« Je sais que tu es sortit de l’infirmerie il y a quelques semaines, mais j’ai besoin de me dérouiller un peu les muscles. Tentée ? »

La réponse de Jessica ne fit qu’accentuer son sourire, et il se contenta de rejoindre la cage qui s’ouvrit devant ses yeux. Comme indiquée dans les règles la jeune femme pouvait choisir ce qu’elle obtiendrait de ce petit duel et son choix était assez…. Particulier et original.

« Well, ce choix est assez particulier mais valable, je garderais le mien secret pour le moment » se content a-t-il de dire avec un mystérieux sourire avant de pianoter sur son omnitech.

Des écrans commencèrent à descendre du plafond, affichant les noms des combattants, leurs scores, ainsi que leur côté. 2 : 3 pour Jessica ? Apparemment il allait falloir qu’il refasse une démonstration de ses capacités…


« Début du combat dans 15 secondes. »

La voix métallique d’Adama résonna alors que la cage se ferma. Jonathan sautilla légèrement, avant de se rappeler qu’il avait oublié de préciser une chose.

« J’ai un générateur de bouclier intégré à la veste, donc on peut commencer doucement… L’utilisation d’arme coupante, explosive ou capable de diminuer l’efficacité à long et moyen terme d’un opérateur est cause de défaite immédiate… Pour le reste… »

Son sourire moqueur expliquait clairement la fin de sa phrase. On n’était pas un Jaeger si on ne connaissait pas la phrase fétiche du directeur.
Jonathan leva légèrement sa garde alors que le compteur continuait de diminuer.


« Le duel commence dans trois… Deux… un… »
Avatar de l’utilisateur
Jonathan Sinassas
Jaeger leader

Jaeger leader
 
Message(s) : 232
Inscription : 10 Mars 2015, 12:34

Âge: 35
Profession: Patron de la Jaeger corp, mercenaire, investisseur.
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 358.00 Points

Re: Corps à coeur

Message par Jessica H. Sanchez » 03 Mai 2018, 22:14

Image


Début du combat dans 15 secondes…

La voix mécanique coulait comme une source chaude à ses oreilles. Un frisson d’adrénaline la secouait toute entière, alors qu’une partie d’elle regrettait amèrement son geste, l’autre en salivait d’avance. Un combat face à face avec Jonathan, dans une cage géante ? Les paris étaient ouverts sur les fantasmes qui naîtraient de ce moment… Quelques bleus semblaient bien peu cher payer son franc amusement. Et puis au fond, elle savait qu’elle pouvait le faire. Le battre. Elle était forte, non ? Elle n’avait peut-être pas tout à fait repris ses forces mais… Quand il lui avait proposé un combat, elle n’avait pas hésité.

« Pas sortie depuis longtemps… Et alors, Johny, tu as peur de m’abîmer ? » elle mima un enfant qui boude, croisant les bras sur sa généreuse poitrine, avant de continuer : « Je suis une grande fille, tu sais ! Je pense que quelques coups pourraient te remettre les idées en place ! »

Sa tirade tira au brun un grand sourire. Visiblement, il aimait le challenge. Et du spectacle, elle allait lui en donner ! Voilà pour la lecture du terrain, elle pensait, tu vas mordre la poussière ! Puis entre deux beuglements d’alarme, il ajouta une donnée pour le moins croustillante. Un pari ! Voilà qui sonnait comme les prémices d’une douce revanche aux oreilles de la rousse. Un pari, et ce qu’elle désirait en plus ! C’était tellement facile. La jeune femme jeta un regard ingénu aux barreaux métalliques qui les entourait désormais. Puis vérifiant les bandes qui enserraient ses phalanges, elle lança :

« Ça marche. J’accepte. »

Son omnitech sonnait toujours, alors que Jonathan avait déjà accepté. D’un geste fluide, elle activa le sien, et appuya à son tour sur la case « ACCEPTER ». Puis elle leva un regard entre amoureux et assassin à son partenaire.

« Je veux toi, moi, cette cage… Seuls. Et le meilleur baisé que tu n’aies jamais donné à une femme. »

Ses yeux accrochèrent le regard surpris du soldat, qui accepta son pari sans relever sa confiance en elle démesurée et l’absurdité du pari. Il restait plutôt calme alors qu’elle essayer de le chauffer pour le distraire… C’était presque vexant ! Il lui expliqua encore quelques règles, des détails sur sa tenue et…

Le duel commence dans trois, deux, un…

Le bruit reconnaissable d’un gong résonna dans l’arène qui se figea dans un silence catatonique l’espace d’une demi seconde. Les premiers cris d’encouragements fusèrent en même temps que le poing de Jessica s’envolait vers le menton de Jonathan. Il para le coup d’un simple revers du bras, répliqua en avançant vers elle. Son sourire carnassier éclairait toujours son visage pâle, rougis par l’entraînement. Les premières secondes, la jeune femme enchaîna des coups de poings dont la logique était assez simple, aucune technique particulière. Jonathan se contentait de se défendre, la faire bouger aussi un peu. Puis elle changea de méthode. Elle se propulsa souplement sur le côté, visiblement aidée de sa biotique, et trop rapidement pour le voir venir, elle abattît son bras dans le dos de Sinassass qui poussa un juron de douleur en faisant un bond en avant. Il se retourna, le sourire aux lèvres. Jess avait remonté sa garde.

« Prépare mon bisou, Cowboy… »

Il secoua la tête, visiblement amusé. Sans attendre, elle se jeta à nouveau sur lui, propulsée par sa biotique. Il ne bougea pas. Elle comprit trop tard. Un violent coup de poing la cueillit à l’estomac, lui coupant le souffle. Elle s’était jetée toute seule dans la gueule du loup. Qu’à cela ne tienne, son genou se releva machinalement vers les côtes du brun. Il se décala, accusant le coup. A son tour, il enchaîna quelques coups, mais il était assez clair qu’il retenait ses efforts : alors que Jessica hyperventilait pour tenter de trouver de l’oxygène, l’autre semblait tout à fait calme et en possession de ses moyens. Pour la première fois, elle perdit son sourire. Elle serra les mâchoires. Pas question de perdre : cette cage avait bien trop de potentiel pour laisser passer ça ! Rapidement, elle forma une minuscule boule d’énergie noire entre ses mains, et la propulsa sur son adversaire, qui vola à l’autre bout de la cage et s’écrasa douloureusement contre les barreaux. Le public scandait le nom de Jessica et l’applaudissait en riant. La rousse se tourna vers les sièges, levant les bras en signe de victoire, fière d’elle. Erreur. Dans son dos, elle ne vit pas Jonathan se relever, avancer vers elle à pas de loup, et se glisser dans son ombre. Quand elle l’entendit chuchoter à son oreille, il était trop tard.

« Je disais : une bonne lecture du terrain… »

Avant même de finir sa phrase, le brun attrapa le bras gauche de la rousse et le tordit dans son dos. Elle couina. Elle essaya de reprendre le contrôle de la situation comme elle put ; elle se pencha en avant, et se servant d’une poussée biotique, elle bascula Jonathan par-dessus elle, ce qui lui tordit un peu plus le bras un instant, mais elle réussit à s’extirper de son emprise, et recula rapidement. Elle avait été distraite. Ça ne se reproduirait pas. Son sang vrillait ses tempes, son cœur battait fort dans sa poitrine, et elle sentait la douleur dans sa cheville tordue lui donner un méchant désavantage. Elle se mit à espérer que ce que Jonathan avait parié n’était pas trop humiliant… Un combat si proche de sa sortie d’hôpital, finalement, ce n’était peur être pas très intelligent de sa part. Ses poings levés devant son visage, elle plissa les yeux, prête pour le second round.

« J'ai la main sur le coeur, mais elle peut très vite t'arriver dans la gueule... »
Avatar de l’utilisateur
Jessica H. Sanchez
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 13
Inscription : 26 Avril 2017, 13:36
Localisation : Evreux Normandie

Âge: 32
Profession: Mercenaire.
Classe: Biotique.
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 37.00 Points

Re: Corps à coeur

Message par Jonathan Sinassas » 07 Mai 2018, 22:10

« Je disais donc... Une bonne lecture du terrain... »

D'une prise ferme, Jonathan attrapa le bras de la jeune femme avant de le tordre, immobilisant son corps avant de sourire légéremment. Il jouait avec sa proie... Mais ses yeux continuaient de l'observer, analysant son état physique. Même s'il donnait l'impression qu'il ne s'agissait qu'un petit duel amical, ce petit jeu était un test afin de vérifier l'efficacitée de Jessica pour éventuellement revenir dans le service actif de la jaeger corporation...

Le couinement laché par Jessica le fit sourire amusé, mais ce sourire disparut rapidement quand il sentit son corps décollé par ce qui semblait être une prise de Judo biotique, propulsé de nouveau contre le mur de la cage sans gros dommage. Sa tenue crépita alors que celle-ci amortit une partie de l'impact, évitant que son bras ne subisse des dégats irréversible.

Il avait été un peu trop gentil...

Lentement, le soldat se leva du sol avant de craquer son cou. Jessica était désormais sur la défensive, observant ses mouvements en attente de ce qu'il allait faire.
Bien.


« Ahahah.... J'imagine que je vais devoir être un peu plus sérieux... »
se contenta-t-il de dire en riant légérement.

D'un geste lent, le soldat enleva sa veste qu'il pliat avant de la déposer dans un coin du ring.
C'était dangereux, car désormais il avait plus de chance de se briser quelquechose au passage, mais les spectateurs appréciaient cette prise de risque.

Le brouahaha augmenta d'un cran alors que le soldat ferma les yeux lentements.

Sa respiration était lente, à la différente de son adversaire.

Un sourire germa sur ses levres alors qu'il rouvrit ses yeux de nouveau, mais ce n'était pas un sourire moqueur ou encore amusé. C'était un sourire de prédateur.

Sans prévenir, Jonathan passa à l'attaque, ses poings levés tel un boxer. En quelques seconde, il avait traversé l'espace qui les séparait et il eu toute facilitée à glisser en dessous du poing de Jessica.

Son bras gauche recula en arriêre avant de décoller en direction de son torse, mais le coup qui allait frapper à pleine puissance ne toucha pas. Changeant brutalement de tactique, le soldat attrapa la biotique par l'épaule avant de la faire virevolter telle une danseuse à travers la cage. Elle n'eu pas le temps de réagir que Jonathan était de nouveau sur elle. Coup de pied, coup de poing, de genoux ou encore de coude, la distance était réduite mais rien ne touchait. Jonathan maintenait la pression, et même si il y allais doucement il ne laissait pas de place à l'erreur. Chez sa camarade biotique, les erreurs s'accumulérent de plus en plus, jusqu'à permettre au soldat de « Terminer » ce petit jeu.

Le crane de Jonathan percuta celle de Jessica, alors que celui-ci saisit la jeune femme par les épaules et la plaqua contre la cage.


« Regle n°2. N'attend jamais que ton adversaire combatte de maniêre loyale. » dit-il alors qu'il souria de maniêre taquin, son visage proche de la jeune femme.

Et il l'embrassa.

Pendant un instant, ce fut presque comme si le temps s'était figé. La foule silencieuse. Jessica, le visage rouge de surprise. Le doux bruit des moteurs d'Adama.

Mais celui-ci reprit brutalement.

Par la chute de Jessica sur le sol.

Avec un sourire malsain, Jonathan envoya valser Jessica de la même maniêre qu'elle l'avait fait voler ( Avec moins de force evidemment), avant de se jetter sur la jeune femme au sol et de l'immobiliser avec son poid. En temps normal elle aurait put le soulever et se dégager de son emprise, mais avec l'effort qu'elle avait fait son corps était fatigué. Il avait modéré ses forces alors qu'elle avait utilisé toute son energie.

Le gagnant était tout bonnement désigné.

La voix d'Adamas résonna dans la salle d'entrainement, indiquant la victoire de Jonathan par incapacités à combattre. Le bruit revint brutalement, partagé entre joie et tristesse alors que les « Crédits » passaient de main en main.

Lentement, Jonathan libéra Jessica avant de se relever et d'époussierrer son pantalon. Cette escarmouche avait été intéressante... Jessica n'avait pas perdu ses réflexes de combats, il en restait quelques un mais il restait encore un peu de travail avant de pouvoir la remettre dans le service actif. Le soldat tendit sa main à son adversaire pour l'aider à se relever.


« Désoler d'être allez un peu fort... Ca va ? Pas d'ego froissé ? »
Avatar de l’utilisateur
Jonathan Sinassas
Jaeger leader

Jaeger leader
 
Message(s) : 232
Inscription : 10 Mars 2015, 12:34

Âge: 35
Profession: Patron de la Jaeger corp, mercenaire, investisseur.
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 358.00 Points

Re: Corps à coeur

Message par Jessica H. Sanchez » 08 Mai 2018, 00:04

Image


Jessica avait à peine vu le coup arriver, et le temps de réagir, elle avait déjà volé à travers la cage. Bien sûr, elle aurait pu s’y attendre. C’était un coup de poker, enlever sa veste, et en faisant ça il annonçait une royale en mains ! Pourtant, une seconde elle s’était dit : il est fou, je vais le blesser. La biotique l’aidait à frapper fort, et sans son bouclier… Oui mais voilà, il avait vraisemblablement l’avantage… Elle se releva difficilement, accusant le choc. Soudainement il lui semblait que tout son corps lançait des signaux de douleur. Et avant qu’elle n’ait le temps de réagir, une nouvelle pluie de coups déferla sur elle. Parer, le visage, les côtes, le ventre, esquiver. Jonathan ne laissait pas de place à la chance, il était minutieux et précis : il connaissait l’enchainement comme une danse répétée cent fois. Et la rousse avait de plus en plus de mal à suivre. Alors qu’elle perdait pied, un violent coup de tête la projeta en arrière, sonnée. Mais au lieu de s’effondrer au sol, une poigne ferme la saisit aux épaules et la plaqua au métal froid des barreaux du ring, sans échappatoire possible.

« Règle numéro deux. N’attends jamais que ton adversaire combatte de manière loyale. »

Il ajouta à sa petite victoire un sourire diaboliquement sexy qui aurait fait chavirer le cœur de Jessica si elle n’était pas trop occupée à compter les étoiles qui dansaient devant ses yeux. Elle s’était bien faite avoir sur ce coup-là, et pourtant, elle ne comptait pas en rester là. Le bout de ses doigts commençait à picoter alors qu’elle chargeait ses membres d’énergie biotique. Juste un instant encore et elle pourrait…

Les lèvres de John s’écrasèrent sur les siennes dans un baiser passionné. Les yeux de la jeune femme s’écarquillèrent. Ça pour une surprise… Elle ne s’y était pas du tout attendue. Son cœur menaçait de percer au travers de sa poitrine à tout moment maintenant, et elle mourrait d’envie de découvrir à quel point son petit ami pouvait être endurant encore. Mais leurs lèvres se décrochèrent finalement, chassant ces mauvaises pensées. Puis il y eut la chute, ou plutôt, Jonathan l’envoya au tapis si violemment que son souffle fut coupé et que toute énergie sembla quitter son pauvre corps endolori. Jessica n’essaya même pas de repousser son adversaire quand il s’appuya de tout son poids sur elle pour la maintenir au sol. Pas qu’elle se soit débattue de toute façon, elle avait perdu. Sa tête tournait méchamment. Elle grogna. La voix métallique d’Adamas lui confirma qu’elle n’obtiendrait pas son moment privé dans la cage, et elle ferma les yeux. Vraiment ? Elle allait laisser ce combat finir comme ça ? Une sorte de boule se formait doucement dans sa gorge. C’était quoi ? De la colère ? De l’ego, pour sûr, qui était chatouillé par cette défaite cuisante. Elle n’était absolument pas à son maximum, après tout elle recouvrait toujours de son petit séjour en tant qu’otage de violents mercenaires, mais son image de soldat sans peurs et sans faiblesses en prenait un méchant coups. Si elle acceptait la défaite, elle ne voulait pas en revanche se rendre sans rien dire. L’impression se sentir de petites décharges d’électricité dans ses bras lui fit ouvrir les yeux. Avant de tirer sa révérence sur ce combat, elle allait se venger un peu ! Rassemblant le peu de forces qu’il lui restait, Jessica se concentra pour charger une petite onde de choc au bout de ses doigts.

« Désolé d’être allé un peu fort… Ça va ? Pas d’égo froissé ? »

S’il savait… Jessica observa la main tendue du brun un instant, puis plongea son regard océan dans celui de John. Avec une lenteur calculée, elle se redressa sans aide. Son souffle était court, et un frisson fit dresses les poils de ses bras. Elle voulait voir comment il compter s’en tirer, sans sa précieuse veste pour le protéger… Elle étira un sourire satisfait. Pendant ce temps, les grilles disparaissaient, Adamas prévoyant le rangement des lieux avant même qu’on ne lui demande. Après tout, le combat était terminé.

« Ça va. Et toi ? Rien de cassé ? »

Pensant surement qu’elle faisait une blague, Jonathan baissa son bras et ricana en secouant la tête. Il allait peut-être dire quelque chose comme : t’es pas possible, mais avant que le moindre mot ne sorte de sa bouche, la rousse balaya l’air de ses mains, et dans un claquement sonore de ses paumes, elle envoya une onde biotique sur John qui s’envola pour s’écraser beaucoup plus loin, sous le regard médusé de ses hommes. Elle constata la chute avec satisfaction, et son sourire s’agrandit, alors qu’elle croisait les bras sur sa poitrine.

« J’ai une nouvelle règle pour toi : ne t’attends pas à ce que je perde loyalement ! »

Des murmures à propos des paris circulèrent parmi les hommes. Mais Jessica n’y prêta pas attention, et boita jusqu’à ses affaires, restées abandonnées vers son sac de frappe. Elle se doutait bien que Jonathan allait se moquer d’elle, dire qu’elle trichait, ou quelque chose de ressemblant, mais elle s’en fichait. C’était pour jouer, ce combat, de toute façon.

« Patron ? »

La voix inquiète d’un type lui fit tourner vivement la tête. Jonathan ne s’était pas relevé. L’information sembla rater son chemin jusqu’à sa compréhension, car la rousse resta plantée là, les pieds vissés dans le sol. Il ne se relevait pas. Elle commença à réaliser. Son cœur se serra. Il allait bien… N’est-ce pas ? La scène repassa au ralenti dans sa tête. Elle n’avait pas pu le blesser, elle avait eu à peine assez de force pour utiliser une dernière fois sa biotique, elle était épuisée… Il devait forcément rester par terre pour lui faire peur. Il devait… Le type s’approcha de Jonathan, puis d’autres, et un mur de dos lui boucha finalement la vue, incapable de savoir si oui ou non l’autre bougeait. Est-ce qu’elle y avait été trop fort ?

« Johny ? »

Sa voix sortit cassée, comme une plainte angoissée. Oubliant la douleur à sa cheville, la rousse s’élança, jouant des coudes pour passer entre les soldats.

« J'ai la main sur le coeur, mais elle peut très vite t'arriver dans la gueule... »
Avatar de l’utilisateur
Jessica H. Sanchez
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 13
Inscription : 26 Avril 2017, 13:36
Localisation : Evreux Normandie

Âge: 32
Profession: Mercenaire.
Classe: Biotique.
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 37.00 Points

Re: Corps à coeur

Message par Jonathan Sinassas » 08 Mai 2018, 20:45

L'impact frappa jonny en plein torse, le faisant décoller du sol. Sur l'instant, sa premiere réaction fut la surprise. Et sa deuxieme réaction fut la douleur. De sentir tout ses os vibrer sous l'impact du mur.
Pendant un instant, le soldat resta immobile, telle un pantin désarticulé alors que la douleur était atténuée par l'adrénaline. C'était un mauvais calcul de sa part...
Avec de la chance, son dos n'avait pas subit la totalitée de l'impact. Il ne pouvait pas en dire de son bras. Au vue de la douleur, il semblait qu'il avait été déboitée de son épaule. Rien de bien désagréable sur le long terme, mais le mal était fait.

La voix de ses hommes résonna dans ses oreilles et il grimaca. Evidemment que ca n'allait pas.

Affronter une biotique sans protection était dangereux, et les personnes capables de le faire dans la jaeger corporation se comptaient sur les doigts d'une main. Texas aurait pu éviter cette attaque, mais lui avait baissé sa garde pendant un instant...

Les hommes de Jonathan savaient ce qu'il fallait faire et il n'eu pas besoin de demander de l'aide. Déja quelqu'un courrait chercher la trousse de secours pour immobiliser son épaule, alors que jonathan restait immobile afin de ne pas faire plus de dégat. Jessica se faufila à travers la foule qui s'était assemblé autour de lui, un air de panique sur son visage alors qu'elle se rendait compte de ce qu'elle avait causée.

Il n'eut aucun commentaire direct. Il se contenta simplement de la fixer des yeux pendant que ses hommes s'affairaient autour de lui, son silence ayant plus de signification que la moindre parole.

Il était... Décu...

Ce ne fut qu'au bout de quelques minutes que Jonathan fut libérer de ses soins, le bras désormais en écharpe, et que quelqu'un l'aida à se relever.

Sans un mot, il renfila sa veste avant de jeter un regard alentours. Certains avaient repris l'entrainement, mais la majoritée continuaient à le regarder, attendant sa réaction.

« Un probleme ? Si ce n'est pas le cas, reprenez l'entrainement. Et toi... Dans mon bureau.... »

Le soldat ne laissa aucune émotion paraître, se contentant de se déplacer dans les couloirs du vaisseau sans aucune parole en direction de la jeune femme. Ce ne fut qu'une fois arrivé dans celui-ci que Jonathan laissa tomber le masque d'impassibilitée qu'il portait avant de se laisser tomber dans son siêge derriere son bureau.

« Ah...,
dit-il en soupirant, tu est vraiment une fille impossible... »

Le soldat se massa la nuque avant de se tourner en direction de Jessica.

« Bon... Je peut comprendre que tu veule gagner ce petit duel amical... Mais j'ai une question à te poser... Qu'est ce que tu aurait gagné de la derniêre attaque ? »

Il lui laissa un temps de réponse, mais il savait très bien la réponse...

« Rien... Rien à part satisfaire ta propre satisfaction personnelle... Si ce n'était que moi j'aurai laissé passer cette encartade... Mais malheuresement je suis le directeur de la jaeger corporation... Ce qui veut dire que je vais devoir être un peu plus sévere sur mon gain du petit pari... »

Un sourire amusé germa sur ses levres alors qu'il attendit la réaction de Jessica, silencieux.
Avatar de l’utilisateur
Jonathan Sinassas
Jaeger leader

Jaeger leader
 
Message(s) : 232
Inscription : 10 Mars 2015, 12:34

Âge: 35
Profession: Patron de la Jaeger corp, mercenaire, investisseur.
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 358.00 Points


Retour vers Hawking Êta



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron