Troisième Arc- Chapitre 1- Les Aventuriers De L'Arche Perdue

*

Modérateurs : Administration, MJ

En ligne

Re: Troisième Arc- Chapitre 1- Les Aventuriers De L'Arche Perdue

Message par Seides » 05 Avril 2018, 12:42

La réponse de Layla à une séparation des groupes était simple : la procédure de sécurité du Ninor ne le permettait pas. Encore qu'il trouvait à y redire: "J'imagine que nous ne connaissons aucun de ces capitaines? Sinon nous aurions fait d'une pierre deux coup en récupérerant un transpondeur et un vaisseau sacrifiable."
Il se doutait de la réponse, mais on ne savait jamais.

La suite du briefing éveilla son intérêt. Les services de renseignement de Rannoch étaient toujours à l’affût d'une nouvelle sur le Courtier de l'ombre. Il enregistra la conversation sur le sujet en émettant quelques notes à l'attention du Consensus qui le remettrait à qui de droit.
Ce n'était pas très loyal pour cette assemblée, mais il avait aussi à cœur les intérêts de Rannoch. Nul doute qu'il y aurait quelques enquêtes sur la manière dont Layla avait reçu ses informations, tout comme il ne ferait aucun doute qu'on arriverait pas à les tracer jusqu'à sa source. Mais là encore : on ne savait jamais.

Le plan d'action de l'humaine était simple et à son image il se tourna vers Miho quant elle aborda l'idée de ramener le vaisseau à destination. Cette dernière avait des réserves quand à sa capacité à piloter un tel engin. Lui même en prenant un contrôle direct ignorait comment il se débrouillerait. Et c'était s'il avait la moindre compétence en pilotage... Ce qu'il n'avait pas.

"Pour le vaisseau sacrifiable, il pourrait être possible de prendre un vaisseau de la flotte nomade. Il existe quelques vaisseau fantôme, maintenu en état fonctionnel par des geths. Ils sont impropre à servir d'habitat car la plupart des systèmes de survie organiques sont désactivés." On pouvait ainsi faire durer les réserves de carburant beaucoup plus longtemps de cette façon.

"En ce qui nous concerne j'imagine que nous avons tous des armures permettant la survie en milieu purgé d'oxygène. Il suffira de se lier au vaisseau qui doit avoir des réserves d'air et d'énergie.

Néanmoins il ne me sera pas possible de faire sa discrètement. Même non-utilisés, ces vaisseaux ne sont pas oublié. Je n'ai aucun pouvoir pour "emprunter" un vaisseau sans expliquer précisément pourquoi.
Maintenant vous pourriez en faire éventuellement l'achat. Ça mettra des formes à cette acquisition sans qu'on ne trouve à y redire et avec vos entrées, je pense que vous pourriez accélérer assez les choses pour que l'on est ça rapidement."


Et il le pensait. Elle était probablement la première employeur de geth externe à Rannoch. Le transport du vaisseau ne concernait pas le geth en revanche.

S'en suivit l'explication de pourquoi les arches n'avaient pas réveillées leurs occupants une fois sur le retour. Il trouvait étrange qu'on est pas prévu une commande "réveillez-vous" aux problèmes inhabituelles/ingérables par le vaisseau. Encore plus étrange de n'avoir pas fait confiance à l'IA. Enfin... Cette pensée était subjectives.

Savoir qu'il y avait une vraie IA n'était néanmoins pas anodin. Peut-être pourraient ils communiquer plus rapidement avec elle. D'un autre côté les nouvelles pour cette IA dataient d'avant la fin de la guerre, avec des geths taggés "ennemi". Il faudra être prudent avant d'envisager des salutations quelconques.

S'ensuivit quelques explications sur la construction des arches. Il était surpris par la taille réel des vaisseau. Autant de ressources à construire des vaisseaux qui auraient pût être des atouts lors de la guerre contre les moissonneurs. Les organiques étaient finalement au moins aussi désespéré qu'eux lorsqu'ils avaient accepté l'alliance avec les anciennes machines.

Puis on en vint à la réception. Visiblement il n'était définitivement pas question de séparer les groupes. Soit.
Après explications, ils avaient donc :
-les plans originaux de la villa.
-des accès à la réception.
-une certaine idée de l'anonymat (discutable).

Avant que Séides n'émette des objections sur ce dernier point, Miho le prit de vitesse. Elle donna sa propre version de la mission et de qui devrait ou ne devrait pas y aller.

"Je rejoins les objections non-dites de la créatrice Shakti. Bien que j'ajouterai que nous avons certainement tous quelque chose à perdre. A ce sujet j'aurai aimé avoir était au courant avant le début de ce briefing que nous devrions risquer notre identité réelle auprès d'un groupe mafieux aux méthodes extrêmes."

Il était un peu déçu que Layla n'est pas daigné les prévenir. Ça demande, ce n'était pas rien. Pour sa famille et celle de Miho. Il ne savait pas pour les autres, bien qu'il avait eut un aperçu de l'univers de Laquarius, il ignorait à quel point il y tenait. Pour les deux autres humains, il ne savait pas trop.

"En ce qui me concerne, j'aimerai me désister de la réception pour la simple et bonne raison que je ne pourrait sûrement pas être discret. Les geths sont plus nombreux à se balader dans la galaxie. Mais ça reste événementiel. Un geth connu encore plus. Je serai sous le feu constant des projecteurs et utiliser mes capacités sera impossible. Encore moins m’éclipser discrètement.

A moins que je ne sois un encore meilleur appât que la spectre Nissara?"


Après tout, si on voulait que tout le monde se mette à surveiller quelque chose, il était du coup le meilleur choix. Probablement même qu'il serait une encore meilleure source "d’intérêt" pour le service de sécurité.

En attendant que les autres se décident à qui aurait le droit d'envoyer une flotte, il envoya une note au Consensus. Oui, il pouvait faire cela et être écouter. Le fait d'avoir introduit Layla, ses créations de mode, ses armures geths féminines et surtout le "blog" de sa fille, lui avaient donnés une grande visibilité parmi ses pairs.
Il émit donc sa note à côté du blog d'Eyma, une note qu'elle ne pourrait pas voir, mais que les geths qui visitaient les tranches de vie de sa fille ne manqueraient pas. Il prévenait qu'il risquait son identité réel auprès d'un groupe dangereux qui pourrait avoir des envies de représailles contre sa famille et qu'il aimerai qu'on garde un œil sur Eyma en permanence tant qu'il ne serait pas auprès d'elle. Un œil DISCRET!
Il avait mit une emphase sur la discrétion, sinon Eyma se retrouverait avec un geth (ou plus) en permanence sur les talons. Qu'elle se promène, qu'elle mange, qu'elle dorme, qu'elle aille au petit coin ou qu'elle rencontre des amis. Bref, il allait y avoir explication à son retour et il préférait évité de l'inquiéter.
Dernière édition par Seides le 07 Avril 2018, 13:32, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 231
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 832.00 Points

En ligne

Re: Troisième Arc- Chapitre 1- Les Aventuriers De L'Arche Perdue

Message par Laquarius Nix » 05 Avril 2018, 19:24

La conversation va bon train et deux nouvelles options s’offrent à nous, proposées par Seides et Miho. Je ne peux pas dire que l’une ou l’autre me semble meilleure, mais plutôt qu’une d’entre elles me paraît pire. Patiemment je laisse Seides finir avant de me pencher en avant dans mon fauteuil pour poser mes coude sur le bureau, à côté de mon verre.

« Je vois quelques problèmes dans la solution de Seides. Bien qu’il serait évidemment préférable d’envoyer un vaisseau hors d’usage à la casse, je pense que l’option de Miho est plus.. appropriée. D’une part, est-ce que Mme. Archer a les moyens d’acquérir un tel vaisseau ? Oh j’entends bien que financièrement ça ne soit pas un frein, mais je doute que votre gouvernement accepte de vendre des pièces à la première venue et je crains que lui annoncer ce que nous comptons réellement en faire ne le froisse un peu. D’autre part, un tel achat risque de parvenir aux oreilles du Ninor, je ne dis pas que cela aura un grand impact, mais étant donné que Mme. Archer a essayé de négocier avec eux il y a quelques temps, cela risque d’être suspect. Je reconnais que ce point est un peu tiré par les cheveux mais tout de même. Enfin, un vaisseau de transport en état de marche et qui appartient à une société indépendante est tout de même moins suspect qu’un vieil appareil rannochien en ruine. »

Je lance un regard en coin à Miho. Non pas que cela m’amuse d’envoyer un vaisseau de sa coopérative dans sa dernière mission mais je pense sincèrement que c’est l’option la moins.. pire. Reportant mon attention sur la carte que tient Mme. Archer, je pointe mon doigt dessus.

« Pour en revenir à ça. Je suis plutôt d’accord avec les deux autres. Premièrement, oui, vous auriez pu nous prévenir comme l’a dit Seides. Bien que, même si je pense que notre chère altruiste de Quarienne y a pensé, je ne crains pas de répercussions sur mes proches, je n’ai tout simplement pas envie d’associer mon nom à ces espèces de souillure que sont, sans vouloir vous offenser Nissara, ces Asaris. Bref, il en reste que Seides et moi pouvons former une bonne équipe pour ce qui est de la partie infiltration, j’en suis sûr. Le reste m’est plus ou moins égal, à ceci près que je préfère limiter le groupe infiltration à nous deux ou bien n’y ajouter que Nissara, étant donné qu’elle possède des compétences que nous n’avons pas, ce qui n’est pas le cas du reste de l’honorable assemblée. J’ai une deuxième petite réserve à émettre, au sujet de Miho, mais elle est mineure, puisque vous êtes nôtre seule pilote, je ne suis pas très enclin à vous envoyer dans la réception que ce soit dans l’un ou l’autre des groupes mais plutôt vous garder hors de danger pour assurer notre sortie. D'autant que rien ne nous oblige à utiliser toutes les invitations fournies par Mme. Archer, nous pouvons bien faire trois groupes, avec l'un qui va à la soirée, l'autre qui va en infiltration et le dernier qui reste sous le couvert du vaisseau pour nous appuyer de loin, voire intervenir en cas de grabuge. »

Je m’enfonce à nouveau dans mon fauteuil pour regarder Mme. Archer un temps avant de poursuivre.

« Pour ce qui de votre idée de diversion sur Tafina, je suis relativement contre. À mon sens, si une diversion doit être faite il faut mieux qu’elle ait lieux à la réception, pas pendant que nous y sommes mais une fois que nous arrivons en vue de l’arche. Pour ça, je suggère que nous donnions à monsieur ce qu’il veut et que nous le demandions quelques explosifs. »

Mon regard se tourne vers l’homme en costume accompagné de son IA.

« Si vous pouvez nous fournir, enfin, fournir à l’équipe d’infiltration de quoi faire exploser une partie de la villa. Je me ferai un plaisir de placer votre équipement sur notre passage. »

Je me lève et me dirige vers la porte par laquelle nous sommes entrés.

« Bien entendu, je comprends que cette perspective ne plaise pas à grand monde, voire personne, mais si j’ai l’occasion d’abattre Ukalos, je la saisirai. Désolé de vous décevoir Nissara, mais avec moi il n’y a pas de tribunal. »

La porte s’ouvre devant moi.

« Sur ce, j’estime que nous avons fait le tour. Le reste des détails m’ennuie, Miho me racontera, même si je pense qu’il n’y a plus rien à dire si ce n’est choisir entre le vaisseau du Geth ou de la Quarienne. Vous avez mon avis, je vous souhaite la bonne journée, je retourne à L’Erakis. »

Offrant une petit courbette à l’assemblée, je prends congé comme annoncé.
Dernière édition par Laquarius Nix le 09 Avril 2018, 20:41, édité 1 fois.
Laquarius Nix #FFFFF80
Code couleur PNJ "récurrents"
Avatar de l’utilisateur
Laquarius Nix
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 220
Inscription : 12 Avril 2017, 23:26

Âge: 30
Profession: Gardien de Razum'Dar
Classe: Technologique et Martiale
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 178.00 Points

Re: Troisième Arc- Chapitre 1- Les Aventuriers De L'Arche Perdue

Message par Elizabeth Velany » 07 Avril 2018, 12:25

Je restais silencieuse, n’en revenant pas. Je connaissais certaines des horreurs dont l’homme avait été capable, mais ça, c’était trop. Je devais être livide suite aux propos de Layla, mais là, même pour moi, c’était trop. Je posai alors mes coudes contre mes jambes et ma tête contre mes poings, assimilant ce petit récit, une haine commençant a bouiller et monter en moi. Ce groupe ne s’en sortirait pas ainsi.

Je n’ecoutais leurs idées que d’une oreille. Ils parlaient soit de se séparer en deux groupes, un à la réception d’Ukalos tandis que l’autre attendrait près de Tafina, le premier groupe créant une diversion pour le second afin qu’il puisse aborder l’arche. Sinon, l’on pouvait rester souder et tous aller à la réception.

Alors que je m’appretais à prendre la parole et enfin donner mon avis, ce fut Laquarius qui s’exprima. Et encore une fois, mon avis sur lui se renforça. Il finis finalement par quitter la pièce, bien décidé à appliquer la justice à sa façon. Je me tourna alors vers les autres :


Qu’on le sorte de la mission. J’ai déjà eu affaire avec lui et ça a posait trop de problèmes. Il a laissé des innocents, des civils justes pour aller buter du Butarien. C’est un électron libre, une bombe à retardement. Il pourrait nous abandonner et se la jouer solo si l’envie lui en prenait. On peut faire sans lui. On s’en sortira très bien à cinq.

Puis, je mis cette histoire de côté.

Bien, desolé pour mon « absence », mais je vais emboiter le pas à Nissara. Je suis le lieutenant-commandant Elizabeth Velany, soldat N7, spécialisation biotique et légèrement technologique. Experte en mi-distance. Je suis le commandant en second de l’Okinawa, frégate de l’Alliance et commandant de l’escouade du même nom.

Et en ce qui concerne le plan, Contrairement à Laquarius, je préconise Seides, si effectivement, il est si bon couturier, il devrait facilement attirer l'attention quand à Nissara, elle sera parfaite pour attirer l'attention. Pour le reste, j'irais en infiltration avec Jonathan tandis que Miho restera au vaisseau afin de pouvoir partir rapidement.
Avatar de l’utilisateur
Elizabeth Velany
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 111
Inscription : 12 Octobre 2017, 18:32
Localisation : Bleharies (Belgique)

Âge: 26
Profession: Militaire N7
Classe: Biotique et Technologique
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 40.00 Points

Re: Troisième Arc- Chapitre 1- Les Aventuriers De L'Arche Perdue

Message par Jonathan Sinassas » 15 Avril 2018, 14:44

Certaines personnes étaient bornées.
Lui en était une, mais le dénommé Laquarius Nix en était une autre.
Jonathan se contenta de froncer les sourcils à la demande de celui-ci de préparer des explosifs… Utiliser des explosifs reviendrait à alerter à la fois la cible, mais aussi se mettre les autorités sur le dos. Le soldat aurait pu employer ce genre de tactique, il l’avait déjà fait… Mais pas dans un délai aussi court… Et pas accompagné d’autant de personne…

Se penchant légèrement en arrière, il tourna sa tête en direction d’Iris, qui se contenta d’hocher un sourcil.


"Peux-tu demander au QG de déployer une équipe sur Thessia afin de faire un peu de reconnaissance ? » chuchota-t-il de manière discrète à celle-ci alors que Nix sortait de la salle.

L’androïde resta silencieuse pendant un instant avant de hocher la tête pour indiquer qu’elle avait transmise l’information.

« Je pensais que notre rôle allait être plus en retrait sur cette opération… Puis je au moins savoir la raison principale de ce déploiement ? »

Prudence ? Sécurité ? Bluff ?

Le soldat se contenta de ne pas répondre, son regard se perdant dans le vide alors que Mademoiselle Velany reprenait la parole.
Le fait qu’elle proposa de le faire participer à la partie infiltration le fit sourire. S’il était encore plus sur le terrain, il aurait accepté, mais il n’était pas ici pour ça.
Il était le directeur de la Jaeger corporation, pas un criminel qui pour une fois n’était pas poursuivi par une N7. Et s’il participait à l’infiltration, il se ferrait tirer les oreilles…

Lentement, le soldat se pencha vers l’avant avant de poser ses coudes sur la table.


« La proposition de mademoiselle Velanis est possible et me permettrait d’étirer un peu mes jambes, mais la Jaeger corporation apprécierait de me laisser un rôle plus de soutient dans cette affaire… Vu la période de temps que nous avons, le personnel de haut niveau serait le plus qualifié afin d’intervenir dans le cas présent. »

D’un geste, il pianota sur son omnitech avant d’envoyer un fichier sur le projecteur principal.

« Même si je ne suis pas adepte des méthodes de monsieur Nyx, je dois reconnaitre que je suis plutôt d’accord avec lui au sujet que nous avons fait le tour de notre première partie d’opération. Chacun d’entre nous peut agir dans au minimum dans deux des groupes, ce qui nous laissera suffisamment de flexibilités pour faire évoluer notre plan d’approche en fonction des informations que nous pourrions récupérer une fois sur place. La Jaeger corporation a mené des opérations de ce genre par le passé et sera prête à apporter son expertise afin de permettre de sauver l’arche. »

Sans rien rajouter d’autre, Jonathan s’assit dans son siège, alors qu’Iris reprit la parole.

« Dans le cadre de la deuxième partie de l’opération, la Jaeger corporation peut déployer 16 opérateurs afin d’appuyer l’infiltration et assurer la prise de contrôle de l’arche. Avec la bonne diversion nos véhicules de transports Blacks Raven pourront déposer ces hommes en un temps records. Conformément à notre politique de transparence Monsieur Jaeger vous a transmis les fiches des opérateurs les plus adaptés à ce genre de mission. Le choix final de la composition de l’équipe sera sous l’autorité de la Jaeger corporation mais vous pouvez demander le retrait d’éventuels éléments qui ne correspondrait pas à vos attentes. » se contenta-t-elle de dire d’un ton succin.

Les fiches étaient plutôt simples, indiquant l’âge, la race, le nom de code adaptée ainsi que son classement et le type d’entrainement reçu. Beaucoup étaient d’anciens soldats de l’alliance, mais on retrouvait quelques espèces aliens, telle une asarie, un Krogan et un Turien. Les Hell’s reject faisait partie de la liste, mais on retrouvait aussi des opérateurs en solo tel 4, Texas, ou encore Jessica Sanchez.
Jonathan resta surpris pendant quelques instants alors que son œil remarqua la fiche de celle qu’il aimait trainer parmi la liste.
Se relevant brutalement, le soldat tendit la main en direction de la fiche avant de la faire disparaitre d’un mouvement de poignet.
Pourquoi était-elle encore dans la fiche des actifs ? Pendant un court instant, son esprit chercha désespérément la réponse avant de se calmer brutalement. Ce n’étais pas la question qu’il devait répondre pour le moment.

Sans un mot, l’ancien mercenaire recula dans son siège sous le regard amusé d’Iris.


« Conformément à vos demandes Mademoiselle Archer nous fourniront la totalité des services compris dans nos offres. Vous disposez dans les documents fournis par monsieur Jaeger une liste des options que vous pouvez supprimer de votre gamme d’achat. »

Installation d’un centre de communication, retransmission de l’opération, et j’en passe. C’était une idée d’Alisée, proposer une véritable personnalisation des services au client. Cela servait d’indication évidemment, la Jaeger corporation se permettait de garder certains éléments s’ils s’avéraient d’une nécessitée dans la préparation du devis à fournir, mais cela permettait de « Gonfler » le prix lorsque le client voulait garder un contrôle sur l’opération.
Ce n’était pas du gout de Jonathan mais cela plaisait à certains… Alisée avait demandé que Jonathan en parle lors de cette réunion...

Pourquoi croyez vous qu’Iris s’en chargeait après tout ?
Avatar de l’utilisateur
Jonathan Sinassas
Jaeger leader

Jaeger leader
 
Message(s) : 232
Inscription : 10 Mars 2015, 12:34

Âge: 35
Profession: Patron de la Jaeger corp, mercenaire, investisseur.
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 333.00 Points

Re: Troisième Arc- Chapitre 1- Les Aventuriers De L'Arche Perdue

Message par Nissara T'sironia » 15 Avril 2018, 19:55

Nissara écouta avec attention tout ce qui suivis. Les différents échangent n’étaient pas anodin et témoignaient parfois des tempéraments bien différents des personnes autour de la table. La Spectre nota nombres d’éléments qui l’inquiétée en tout cas. L’IA, la puissance évidente de l’adversaire, les envie d’explosif dans un lieux civil ou même l'intervention du courtier de l'ombre.

« Il n’y a aucun mal »

Lança la spectre à Laquarius quand il parla de ne pas lui faire offense. Elle ne se considéré proche en aucun point avec ces criminels qui pour elle serait une engeance à abattre. Dans tout les cas elle prit une longue inspiration en voyant Jonathan effacer une fiche d’un des opérateurs mit en avant. Surprise de le voir perdre son sang froid habituel, elle se focalisa en partie sur les cartons rouges dont elle pouvait voir les symboles dans l’ultraviolet. Elle recentra ses pensée en laissant les dernières remarques fusée dans la pièce avant de prendre la parole.

« Je pense qu’on a remué pas mal de choses, donc, voici mes quelques questions avant de donner mon avis. »

Énumérant ses question en dressant un doigt à chaque nouvelle interrogation, elle parlait d’une voix claire et parfaitement maîtrise.

« Qu’est-ce qui nous permettrais de montrer patte blanche à cette IA ? Confirme moi mais nombre de personnes de la fête sont bien des gens qui n’ont aucune conscience de la pourriture de leurs hôtes et certains sont clairement innocent n’est-ce pas ? Enfin, Est-ce qu’il manquerais beaucoup de vaisseau pour faire une vrais bonne diversion ? »

Reprenant son souffle l’asari s’adossa à son siège en reprenant point par point ce qu’elle voulait transmettre.

« Pour laquarius, je dirais qu’il ne mettrais pas Miho en danger, même si j’ignore tout de vos relations, il semble vouloir prendre un ascendant fraternel protecteur. Certe il n’est pas celui que je considère comme le plus discipliné ou autre, mais je parie sur le fait que Miho ou d’autres parviennent à le canaliser pour cette mission. Cela dit, je suis parfaitement contre l'idée de tuer Uaklos, n'ont pas que l'idée ne me parait pas séduisante, mais je pense qu'elle mettrais beaucoup trop en danger la suite des opération.»

Continuant sa petite explication elle portait son regard sur chacun des participants dont Layla, s’attardant plus longtemps sur Miho cela dit.

« Pour la soirée, je rejoins la composition proposé par Miho, Laquarius et Seides en infiltrations, visiblement c’est la ou vous vous sentirez le plus à l’aise de tout de façon, et Miho et moi même pendant la soirée. Le commandant Velany comme Jonathan me semblant asse versatile pour aller dans un groupe comme dans l’autre et se montrer utile, chacun pouvant faire son choix à mon sens. Je demanderais juste à ce que la mise en danger directe de vie civil et innocente soit écarté de toutes les possibilités par chacun. »

Nissara n’avait aucunement frémit en parlant d’être face à face avec Ukalos, clairement, elle était celle qui avait le moins à perdre et l’avantage d’être au milieux de la soirée, elle pourrait peut être détourner l’attention d’une façon plus efficace en cas de soucie. Il était impensable aux yeux de l’asari que la quarienne cours un danger supplémentaire après cette soirée par exemple.

« Pour l’opération suivantes, le Duakila pourra faire partie des unités déployables, il me faudra juste prévenir l’équipage, je ne leur forcerais pas la main même si je connais la réponse de la plupart. »

Un bref sourire au visage l’asari se radossa à son siège avant de de hausser les sourcils.

« Ha si, une dernière question, il y’a un dress code pour cette soirée ? »
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 330
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 105.00 Points

En ligne

Re: Troisième Arc- Chapitre 1- Les Aventuriers De L'Arche Perdue

Message par Layla Archer » 15 Avril 2018, 23:21

Un plan commença à émergée, mais il y avait encore des questions et quelques contestations. D'abord, certains des membres présents trouvaient dangereux le fait que ceux qui se présenteront à la soirée le feraient sous couvert de leur véritable identité, ce qui pourrait être dangereux vue la réputation du Ninor :

"Et bien, en réalité, il sera plus sûr pour vous de vous présentez sous vos vrais noms. Il ne fait aucun doute que les services de sécurité passeront votre vie au crible et vue le peu de temps que nous avons, créer de fausses identités parfaites n'est pas possible, autant pour les documents en questions que pour vous qui devriez mémoriser une vie entièrement inventée en quelques heures tout en rendant ça crédible.
Dans une certaine logique inversée, vous serrez donc plus tranquille en montrant patte blanche. Une fausse identité découverte vous rendra très suspect, ce qui compliquerait votre mission."


La seconde contestation concernait Laquarius. Une fois ce dernier ayant exposé son plan et quittant les lieux, Elizabeh annonça son désaccord de le voir participer à la mission. Ayant déjà travaillé avec le Turien, elle expliqua qu'il était un électron libre et qu'il serait potentiellement capable de les lâcher en pleine mission pour "traquer du criminel" sans considérations pour les possibles pertes :

"Savez-vous que Monsieur Nix a participé à empêcher Cerberus de s'emparer une nouvelle fois d'Oméga ? Il aurait pu fuir, il aurait pu se contenter de voir la station brûler en profitant de voir des criminels s'entretuer. Mais il est resté et a contribuer à éviter un massacre de plusieurs millions de personnes. Alors d'accord, il a son caractère un peu... atypique dirons nous, mais je ne pense pas qu'il ferra faux bond."

Jonathan en profita pour parler de ses possibilité, fournissant une liste de dossiers de ses agents aptes à appuyer l’infiltration. Cela pourrait être utile si jamais la première équipe avait du mal, mais avant d'aller récupérer l'Arche, il fallait gérer la première partie de l'opération. Si seulement Garson et Ryder avaient donner leur accord pour utiliser un des vaisseaux attitrés aux Pionniers de l'Initiative le temps d'une mission. Pas d'armes, mais des capacités de vol impressionnante, sans parler du système de furtivité similaire à celui de la classe Normandy. Il aurait été bien utile pour s'infiltrer discrètement sur l'Arche, épargnant cette phase d'espionnage risquée. Mais les grands patron de la Première Initiative ne voulaient pas risquer un de ses vaisseaux aussi précieux que rare pour une opération de ce genre. Mais bon, on n'a pas toujours ce qu'on veux. Pour en revenir au chef de la Jeager, elle se contenta de garder les dossiers sur un coin de l'hologramme tout en le remerciant. Mais pour l'instant, mieux valait ne pas trop impliquer de monde d'un coup sur l'opération sans être sûre que la première phase n'aboutisse.

Nissara posa tout un tas de question concernant l'opération en général : Comment persuader l'IA de l'Arche de les aider ? Est-ce que tous les invités à la réceptions étaient des pourritures sans nom ou juste des personnes faisant confiance à la mauvaise personne ? Et enfin, combien de vaisseaux seraient disponible pour escorter l'Arche une fois celle-ci reprise ? :


"Alec Ryder, le Pionnier humain et cofondateur de l'Initiative, est aussi et surtout un concepteur d'IA. C'est d'ailleurs pour ça qu'il est tombé en disgrâce. Construire des IA étaient illégales à l'époque. C'est lui qui a conçu SAM et une fois à bord, je vous donnerai les codes d'identification de Ryder. Il m'a assurer que ça suffirait pour que SAM vous fasse confiance si jamais elle se montre réticente de vous croire.

Oui je confirme qu'il n'y a pas que des grands méchants dans les invités. Certains le sont, d'autres sont simplement là pour faire la fête ou se montrer... un peu comme ceux d'entre vous qui y participeront. D'autres sont là pour essayer de gagner l'appui d'Ukalos qui est influente au niveau politique et économique. Oui on peut dire qu'ils sont là pour faire de la lèche... C'est un peu jouer avec le feu, mais ce n'est pas illégale. Officiellement, ça reste une femme d'affaire reconnue et elle fait donc comme toutes les autres femmes d'affaires de la galaxie. Aux yeux du grand public, Ukalos n'est la chef du Ninor que d'après les rumeurs et les on-dit. Et ça le restera tant qu'il n'y a pas de preuves implacables à son encontre.

Pour ce qui est de la flotte d'escorte une fois l'Arche reprise, vous aurez trois frégates : le Bouvines, le Sekigahara et l'Andrinople. Les forces de défense de Tafina sont plutôt limité, pas besoin de faire venir des vaisseaux plus conséquents. Le Dualika peut participer à la manœuvre si vous le souhaitez."


Ces frégates ? À la base, elles étaient destinées à l'Alliance d'où leur nom de grandes batailles terriennes. Mais modifications budgétaires oblige, l'Alliance diminua ses commandes de trois frégates alors que ces dernières étaient en cours de construction. Toutefois, au lieu de les démanteler, Olympus décida de les conserver pour son propre usage, les intégrant à la flotte de défense d'Osira.

Enfin, la Spectre demanda s'il y avait un style vestimentaire particulier pour la réception :


"C'est une soirée où il y aura tout le gratin local... Tenue correcte exigée."

Tous les points étaient réglés, il ne restait plus qu'à se mettre en piste :

"Bien. Je crois que nous sommes parés. Il ne vous reste plus qu'à rejoindre le vaisseau de Miho et de ne pas être en retard. Bonne chance à vous tous."

Les personnes présentes quittèrent les lieux les uns après les autres. Layla revint vers le bureau, récupérant les dossiers de la Jeager pour les observer. Le temps de ce briefing, elle avait eut 15 messages en attente, dont deux de Garson et un de Ryder. Le reste était des rapports de situation. Par exemple, les procédures de guérison du Génophage chez les Krogans de l'Initiative venait de débuter. L'intégralité du personnel des quatre Arches récupérées étaient réveillés et les procédures "éducative" pour faire un rapide bilan des dernières années venaient de commencer. Il y a eut un petit mouvement de foule parmi les membres quariens de l'Initiative quand ils ont vue des Geth présent un peu partout. Pas au courant du retour de la Flotte sur Rannoch et de la cohabitation entre créateurs et créations, la vision de Geth "pacifique" avait été un choc pour eux.

Layla avait encore beaucoup de travail devant elle, mais ce n'était rien en comparaison de ce que cette équipe s'apprêtait à faire...



LA SUITE JUSTE LÀ



HRP : Et voila la fin de la première partie. Si vous avez envie de conclure, ne vous gênez pas. La suite arrive *regarde l'heure* dans l'après-midi.

Et cette fois, ça sera Bob le Reaper qui mènera la danse.

Voilou voilou



○ Réserve de points d'héroïsme ○
Vous disposez tous de points d'héroïsme. Ces points permettent d'influer sur le cours des évènements afin de garantir la réussite d'une action ou éviter un destin funeste. Pour les utiliser, il suffit d'indiquer que vous en utilisez un (ou plusieurs) pour l'action désiré et le MJ se pliera à votre décision. Attention toutefois, votre réserve de points est limité...

Elizabeth Velany: 4 / 4 points d'héroïsme
Jonathan Sinassas: 5 / 5 points d'héroïsme
Laquarius Nix: 5 / 5 points d'héroïsme
Miho'Shakti Vas Maefis : 5 / 5 points d'héroïsme
Nissara T'Sironia: 6 / 6 points d'héroïsme
Séides : 5 / 5 points d'héroïsme
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 649
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 363.00 Points

En ligne

Re: Troisième Arc- Chapitre 1- Les Aventuriers De L'Arche Perdue

Message par Laquarius Nix » 18 Avril 2018, 14:31

À mon arrivée à L’Erakis, les portes s’ouvrent pour me laisser passer. Étonné sur le coup, je me rappelle Miho disant que Seides et moi avions un accès spécial au vaisseau, ou un truc du genre. Pour être honnête, je ne sais pas quoi faire, attendre la fin de leur réunion ça oui, mais je n’ai pas de mômes à aller voir, de spectacle à regarder devant un petit soda. Comme quoi, on se fait rapidement à l’idée d’avoir toujours quelque chose à faire. En dépit de cause, je prends le parti de simplement aller me reposer et me dirige donc vers la chambre qui m’a été assignée. Au détour d’un chemin, je croise Mun. N’ayant que peu d’affinité avec lui, je ne lui prête pas vraiment attention mais m’arrête en entendant son abrupte :

« Où est Miho ? »

Intrigué, je lui jette un regard perplexe avant de lui répondre avec un naturel désinvolte :

« En réunion, pourquoi donc ? »

« Je trouvais étonnant de vous voir revenir seul. Mais en fait, c'est sans doute logique. Trop ennuyeuse, la réunion, j'imagine? »

Je hausse les épaules, ne sachant trop quoi dire.

« Je n'en ai pas encore l'habitude. D'un côté, j'espère ne jamais l'avoir. Il faut croire que je ne suis pas fait pour cette vie. »

« Ou peut-être tout simplement pas pour les réunions. Qu'est-ce qui s'est passé? »

« Beaucoup de blabla pour pas grand chose. De mon point de vue en tout cas et je sais que peu le partage. Vous ne vous ennuyez pas trop pendant ce temps ? »

« Il y a toujours à faire sur un vaisseau. En quoi consistait cette réunion? Un contrat à remplir pour Miss Archer? »

Le Quarien marque un point, je ne me rends probablement pas compte de l’entretien nécessaire à un engin pareil. Il n’a certainement pas le temps de chaumer. Le reste de ses paroles me gêne un peu, je ne connais pas vraiment le degré de transparence de la pilote envers ses collègues. Dans le doute, je préfère jouer la carte du joker et de l’insouciance.

« Oui c'est cela, je suppose que Miho souhaitera vous en parler elle même. »

Mun semble prendre un air plus concerné tout à coup :

« Ça a l'air sérieux.... Vous comptez renoncer à ce job? C'est pour ça que vous êtes parti plus tôt? »

Là il me sous-estime, je réponds du tac-au-tac :

« Ah ça ! Non, j'en ai eu marre. Simplement. »

« Oh, d'accord. Désolé, à vous entendre dire que vous n'étiez pas fait pour cette vie, je me suis fait des idées. »

Sa remarque me fait froncer les arcades le temps que je remette les pièces en place.

« Je parlais simplement de la vie dans les bureaux, le reste fait déjà parti de mes habitudes. »

Je me mords la langue en finissant de parler, j’en ai peut être trop dit. Quelle idée de ne pas prendre le temps de vraiment formuler ma réponse.

« Je ne connais pas le but de cette réunion. Donc ce sera du travail de terrain. Je ne cherche pas à vous tirer les vers du nez. Mais s'il y a quelque chose qu'il vaut mieux que je sache, je vous écoute. »

La conversation m’a bloqué, il ne me reste donc que mes issues habituelles. Arborant un grand sourire, je lui réponds avec un fond de rire dans la gorge :

« Je ne voudrai pas vous gâcher la surprise. »

À ces mots, Mun hausse les épaules et reprend sa route en parlant.

« Message compris. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, l'équipage est à votre service. »

Je le regarde partir un instant avant de moi aussi poursuivre mon chemin. Une fois dans ma chambre, je détache la Veuve Noire de mon dos et la pose sur le lit avant de m’asseoir à côté. Cette mission pue, on a vraiment aucune marge d’erreur. Dans un soupir, je me laisse tomber en arrière, ma tête reposant sur le canon de mon fusil. Sur Oméga, au moins, nous avions, enfin surtout moi, l’avantage du terrain. Là nous nous jetons dans la gueule du loup et encore, c’est en supposant que nous sortons de la soirée de Thessia en un morceau. À l’aveugle, j’attrape le pistolet à ma cuisse et le soulève en face de mes yeux. Alors comme ça ce truc a été fabriqué par l’entreprise du mec en costard. Du bout des doigts, je caresse l’inscription toute rayée qui porte les initiales de la fabrication. Il y a à redire mais dans l’ensemble c’est un bon produit, pas cher sur les bons marchés D’Oméga en plus.

Soudain, on toque à la porte. Je n’ai aucune idée du temps que j’ai passé à rêvasser ainsi, une chose est sûre c’est que ma poigne sur l’arme s’est immédiatement affermie avant de se détendre en entendant la voie de Miho.

« Laqua, la réunion est terminée. Vous avez quelques minutes? »

Laissant tomber mon bras, je réponds un peu mollement :

« Faites comme chez vous. »

La Quarienne entre et ferme la porte derrière elle.

« La composition finale des groupes pour la soirée n'est pas décidée. Mais tous semble à s'accorder que votre place serait mieux en infiltration. »

Je me redresse, mais reste assis sur le lit, puis hausse les épaules. Comme quoi, j’avais bien senti venir le coup, c’était inutile de rester.

« C'est déjà un bon point. J'aurai mes explosifs ? »

« Je ne pense pas. Si ça ne tenait qu'à moi, ce serait non. Mais comme rien n'est définitivement décidé... »

Sa remarque me fait sourire, bien entendu que Miho est contre l’usage d’explosifs.

« C'est bien pour ça que ce n'est pas à vous que j'ai demandé. Enfin bon, ce n'est pas grave, j'imagine. Vous allez à la soirée du coup ? Vous avez une tenue nocturne au moins ? »

« J'ai matière à faire... Si je m'y rend, ce qui n'est toujours pas sûr. »

La pilote pose son dos contre la porte derrière elle.

« La N7 a essayé de vous écarter de la mission. J'imagine que vous l'avez croisée dans cette histoire avec les Butariens, n'est-ce pas? »

Je ne peux pas m’empêcher de sourire en entendant cela, c’est presque si j’arrive à contenir un petit rire.

« En effet, c’était elle. Je trouve cela mignon de sa part, voilà maintenant deux ans que cette histoire est passée et elle a toujours de la rancœur envers moi. Je ne peux pas dire qu'elle m'ait assez marqué pour avoir la même défiance à son égard. »

« Vous avez fait plus forte impression sur Nissara. Elle est a vite pris votre défense. »

Étonnant, je ne sais pas trop quoi répondre. C’est une chose à laquelle je ne m’attendais absolument pas.

« Je suppose que je dois en être honoré. »

J’imagine que ce n’est pas tous les jours qu’une Spectre prend votre défense. Récupérant de ma contenance, je change de sujet.

« Du coup nous embarquons tout le monde et partons ? »

« Le temps de nous procurer le vaisseau pour la suite des événements. Vous êtes encore tranquille jusqu'à demain. »

« Je vois, ça va vous ? »
Laquarius Nix #FFFFF80
Code couleur PNJ "récurrents"
Avatar de l’utilisateur
Laquarius Nix
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 220
Inscription : 12 Avril 2017, 23:26

Âge: 30
Profession: Gardien de Razum'Dar
Classe: Technologique et Martiale
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 178.00 Points

Re: Troisième Arc- Chapitre 1- Les Aventuriers De L'Arche Perdue

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 18 Avril 2018, 15:36

La perspective de récupérer un vieux vaisseau de la flotte de Rannoch était séduisante. Sur le fond, elle avait hoché la tête à la suggestion de Seides, qui était financièrement clairement la meilleure option. Malheureusement ils manquaient de temps. Et s'il fallait négocier avec des cadres de la flotte lourde, quand bien même Seides avait ses entrées avec le Consensus et elle avec certains ex-collègues aujourd'hui bien placés, le fait était que mettre tout ça en place s'avérerait un peu juste si le but premier était de rapatrier fissa le Leusinia.

Aucun plan concret et définitif n'était donné au final. Mais ils se rapprochaient tout du moins d'une solution. Si pour certain le rôle à jouer dans la soirée était évidente, ce n'était pas nécessairement le cas des autres. Miho grinça des dents en détournant les yeux quand il quitta la pièce. Non pas parce que son caractère et sa manière de s'en aller la gênait, mais plus parce qu'il avait soulevé un point important: il valait mieux écarter le pilote de la première partie, par sécurité. C'était plein de bon sens, et d'une logique élémentaire, mais la perspective de rester les bras croisés dans son coin pendant que d'autres iraient jouer avec leur vie ou pire, celle de leurs proches, lui paraissait tout simplement révoltant. Seulement voilà, le bien de la mission devait passer avant ses sentiments personnels, aussi détestables soient-ils.

Pour l'infiltration, le groupe lui paraissait relativement évident. Déjà parce qu'il valait mieux que les plus "connus" soient visibles à la soirée, et ensuite parce qu'il était indispensable qu'un hacker en fasse parti, que ce soit Seides ou elle. La quarienne trouva d'ailleurs étonnant que la N7 ait totalement occulté ce menu détail. Mais après tout, elle voulait même carrément occulter Laquarius de la donnée. Parce qu'elle avait déjà travaillé avec. Wait...
Miho fronça les sourcils. C'était elle qui avait délibérément fourni un flingue à une ado? Alice, très fière du haut de sa jeunesse inconsciente, lui avait bien raconté une histoire de butariens lorsqu'elle avait passé du temps sur la station du turien. Dans quelle genre d'armée on motivait des soldat d'élite à armer des enfants? Elle ouvrit la bouche, pour répliquer sur l'opposition de l'humaine, mais Nissara fut plus rapide et pour la peine, elle se contenta de baisser les yeux quelques secondes. La quarienne n'irait pas s'avancer sur le fait que le turien ne ferait rien qui puisse lui nuire. Ou tout du moins, elle espérait sincèrement qu'il ne se limiterait pas pour cette simple raison. Même Layla y alla pour défendre la position du mercenaire. Tous avaient raison sur un point, Laquarius était un électron libre, du genre à ne pas se laisser dicter des ordres. Mais cela signifiait-il pour autant qu'il n'était pas fiable? Pour avoir travaillé avec lui, la pilote savait qu'il avait des pensées extrêmes et ne se souciait pas particulièrement des dommages collatéraux. Mais paradoxalement, il remettait en question ses propres objectifs sur le terrain quand cela s'avérait nécessaire. Tout le monde était loin de pouvoir en faire autant. Sans compter que de toutes les personnes active sur cette mission, il était bien le seul à en savoir long sur les milieux mafieux.

Si les suggestions allaient aussi bon train pour la seconde partie, Miho ne voulu pas s'avancer d'avantage et resta silencieuse. Tant que le transpondeur n'était pas entre leurs mains, la question ne se posait même pas. Mais si Jon pouvait envoyer des hommes au sol sur Tafina pour créer de l'embrouille et leur laisser le champ libre, c'était tout à leur avantage. Elle-même n'irait certainement pas proposer Kelp, Sylla ou Mun, même si chacun des trois étaient des guerriers/soldats accomplis capables de prouesses, elle ne comptait pas risquer leur vie aussi facilement. D'ailleurs Jon semblait avoir quelques scrupules sur ce plan concernant au moins l'une de ses combattantes. En revanche, entendre Iris poursuivre sur le ton de la commerciale lui refila une profonde envie de vomir. Ils étaient là pour parler mission de sauvetage, pas business. Mais bon. Toutes les IA n'avaient pas nécessairement développé leurs pleines compétences sociales.

Les grandes lignes étaient décidées, mais il restait encore pas mal à faire. Si pour certains les prochaines heures allaient être consacrées à la préparation de matériel et tenue de soirée, elle avait encore un vaisseau à trouver et ramener au plus vite. Et un équipage à briefer sur certains aspects des événements à venir. Sans rien ajouter, Miho se releva et quitta simplement la pièce pour suivre le chemin que Laquarius avait emprunté, direction l'Erakis. A peine avait-elle mis un pied à bord qu'elle activa son communicateur en ligne privée.

"Mun, je suis rentrée. Rejoins-moi à la salle de conférence, je dois te parler. Merci."

Elle n'eut aucune réponse directe, mais comprit bien vite que le message était passé quand elle vit son second apparaître au niveau de la pièce mentionnée en même temps qu'elle.

"Ça s'est bien passé? On reprend du service?"

La quarienne laissa Mun entrer avant de refermer derrière lui, notant son regard légèrement surpris.

"Ils ont retrouvé le Leusinia."
"L'Arche asari manquante? Mais c'est génial!"
"Elle est dans le système Géharia."

L'enthousiasme de Mun se modéra quelque peu, tandis qu'il parut réfléchir un peu, avant de demander, sur un ton plein d'appréhension.

"Dans la nébuleuse d'Enyo, c'est ça? C'est classé zone rouge dans notre base de donnée. C'est pas le territoire d'un groupe mafieux ou quelque chose du genre?"
"Le Ninor, oui."
"... Alors tu as décliné la mission?"
"Absolument pas. Ils ont besoin d'un pilote pour atteindre l'Arche et en prendre le contrôle."

Digérant l'information, Mun croisa les bras. Il était déjà en train d'envisager des solutions et alternatives autre pour accéder à l'Arche.

"Écoute... J'ai conscience qu'il faut à tout prix récupérer l'Arche et ses habitants, mais... On ne peut pas embarquer les tout le monde dans l'affaire. Eheti, Sogan et Leslav n'ont aucune expérience du terrain. Vaalo à la rigueur. Et quand bien même les autres sont rodés, je la sens pas de leur demander de prendre ce genre de risque."
"On aura pas à le leur demander. J'accompagne le groupe à bord d'un autre vaisseau. Tu prendras le commandement de l'Erakis en mon absence. Notre frégate ne sera en aucun cas impliquée dans l'affaire."
"Tu comptes te la jouer solo?"
"Oh non! Il y aura une N7 de l'Alliance, le boss de la Jaeger, la spectre Nissara, et bien entendu Seides et Laquarius. Je pense que niveau personnel et compétences, on a ce qu'il faut."
"Et concernant notre équipage?"
"Pour l'instant je préfère qu'ils ne soient pas au courant. Aucune info ne doit fuiter sur le Leusinia. Mais comme je ne suis pas une partisante du secret à l'interne, une fois que le départ pour le système Géharia aura lieu, tu pourras leur dire ce qu'il en est. De toute manière, il nous faut récupérer un transpondeur sur Thessia pour pouvoir approcher l'Arche, donc... Chaque chose en son temps."
"D'accord."

Pour Miho, l'essentiel était donné. Elle ne voulait pas impliquer son équipage, encore trop peu formé pour certains. Il allait falloir qu'elle remédie à ça mais si les plus jeunes s'étaient enrôlés, c'était avant tout pour voyager et faire dans la négociation plus que dans l'action. Si l'intervention faisait parti du contrat, il n'incorporait pas encore "s'attaquer à un groupe mafieux sur son propre territoire". La pilote rouvrit la porte.

"Hey, Miho?"
"Hm?"
"Je sais que d'habitude c'est le genre de truc que dirait Fyn, mais... Sois prudente, ok? Je veux pas devenir capitaine comme ça."
"Haha! Aucun risque!"

A peine avait-elle disparu dans les couloirs, que Miho perdit son sourire. En vérité, elle n'avait aucune idée de si elle s'en sortirait ou pas. Statistiquement, si elle se faisait mettre à l'écart de la première partie, et en étant la seule pilote du groupe, c'était elle qui avait le plus de chance de revenir en vie. Mais ça ne rendait pas la mission plus facile, au contraire. Avant de se mettre en quête d'un vaisseau, il lui restait encore Laquarius à voir, histoire de lui dire qu'il n'y avait pas plus d'info au final. A croire qu'il s'était vraiment tiré au bon moment.
A peine entrée dans la cabine, Miho tâcha d'être surtout formelle. Il ne s'agissait que de détails à transmettre sur là où ils s'en étaient tous arrêtés, et ce qui avait été dit après son départ de la pièce. Elle ne s'attendait en revanche pas à aller beaucoup plus loin, jusqu'à ce qu'il lui demande comment elle allait.

"Ça va oui. Au moins cette fois, on pourra peut-être sauver des vies au lieu de se contenter de limiter la casse."
"Techniquement, ici, plus on limite la casse, plus on sauve de vie. Bon je vous accorde que ce n'est pas ma meilleure. Mais je parlais plutôt de votre état, le récit tonitruant de Mme. Archer n'a pas eu l'air de vous affecter comme il m'a affecté."

Elle avait décidément été trop expressive à ce moment-là. Miho le considéra quelques instants, avant de choisir de jouer franc jeu.

"Sincèrement, ça vous a laissé indifférent? Porter atteinte au corps et à l'esprit d'une personne, c'est une chose, mais là... On a dépassé le stade de l'avertissement ou de la vengeance."

Laquarius lui parut étrangement gêné.

"Miho... Comment vous dire... ? Cette histoire… C'est un peu notre Croque-Mitaine sur Oméga, quasiment tout le monde la connait. S'en est presque devenu une légende. En soit, c'était le but escompté par le Ninor. Je ne peux pas vous dire que ça me laisse indifférent mais j'en ai… vu... d'autre."

La gêne du turien le fit même buter sur les derniers mots, à croire qu'il avait honte d'en venir à avouer ce genre de chose. Pourtant ce n'était pas ça qui allait choquer la quarienne. Après tout, elle l'avait déjà vu à l'œuvre, mais il n'y avait rien eu là de comparable. Le galarien, qui ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même, avait connu une fin rapide. Après, pour ce dont Laquarius aurait pu être témoin au court de sa vie, elle ne pouvait que se l'imaginer. Cependant, elle peinait à croire que le genre de démonstration de cruauté du Ninor ait pu faire parti du quotidien du mercenaire.

"Vous n'allez pas me faire croire qu'il est courant dans le milieu d'obliger des gens à se reproduire avec des animaux, tout de même... Keelah... Cette chose était viable!"
"Cette histoire a plusieurs siècles. Le Ninor a changé, Ukalos en est la preuve, ils donnent dans le splendide maintenant."

Très franchement, Miho doutait que ce genre d'avertissement ait pu totalement disparaître des principes du Ninor. Mais elle ne tenait pas particulièrement à aller vérifier.

"Pourtant c'est bien sur ce genre d'acte barbare qu'on doit baser notre efficacité. Je n'ai pas l'intention de reculer, mais aucun membre de mon équipage ne sera mêlé à ça."
"Personne ne sera mêlé à ça, sinon le Ninor aura à se soucier d'un certain Turien."

La détermination du turien ne provoqua qu'un sourire triste chez Miho. Elle ne doutait pas de son goût pour la vengeance, mais plus de l'intérêt de celle-ci. De plus, aussi doué qu'il puisse être, que pourrait un mercenaire plutôt solitaire contre une organisation aussi ancienne?

"Si seulement... J'ai le beau rôle. Le pilote doit survivre, hein? Je pourrais au moins vous demander une chose?"

Laquarius se releva, pour poser sa main droite sur son épaule. Elle croisa son regard et fut presque surprise d'y déceler un air presque joyeux.

"Si vous ne survivez pas, alors la mission sera un échec et je serai mort pour rien, ce serait bête. Que voulez-vous ?"

Mais cela ne changeait rien à ce qui l'inquiétait réellement. Elle devait envisager le pire, tout en souhaitant le meilleur. Et dans le premier cas, une seule chose lui causait réellement du souci.

"Si la mission dérape, sauvez votre vie et celle de Seides. Même s'il faut abandonner l'Arche. Je n'ai rien contre ces asaris, mais elles ont choisi de tout perdre. Mais vous, et Seides... Des enfants dépendent de vous. Ne les abandonnez pas."

Qu'il s'agisse des gamins de la station, Alice, Eyma, chacun d'entre eux voyaient en Laquarius ou Seides leur exemple ou tout du moins un pilier fiable sur lequel s'appuyer. Leur perte causerait plus de dégâts que le turien pouvait l'imaginer, du moins du point de vue de la quarienne.

"Les enfants peuvent se débrouiller sans moi, je ne paye pas toute une équipe pour rien. Alors que vous, on ne peut pas en dire autant de votre équipage, comment Mun ferait sans vous ? Votre nom est le troisième mot qu'il a prononcé en me voyant."

Le rire qui échappa à la quarienne fut sans doute un peu trop nerveux. Le fait de mourir ne l'inquiétait à vrai dire pas. C'était plutôt la manière d'y passer qui risquait d'être pénible. Mais le pire, c'était toujours pour ceux qui restaient derrière. Alors elle avait depuis longtemps pris ses dispositions.

"Je ne m'inquiète pas pour Mun. J'ai veillé à ne jamais être indispensable à l'Erakis."

Ou même à la SCTI d'ailleurs. C'était justement là tout l'avantage d'une Coopérative. Tout le monde était utile, mais personne n'était indispensable. La base même de l'indépendance. Elle releva un regard surpris sur Laquarius quand ce dernier se rapprocha pour la prendre dans ses bras.

""Je vous dois encore un repas, nous nous en sortirons."

Un petit sourire passa sur ses lèvres alors qu'elle l'enlaça à son tour, tandis que le vieux souvenir d'une autre étreinte à la sorti d'un restaurant lui revenait en mémoire.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 344
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 1,409.00 Points

En ligne

Re: Troisième Arc- Chapitre 1- Les Aventuriers De L'Arche Perdue

Message par Seides » 09 Mai 2018, 11:51

"La messe était dite" pour reprendre une expression consacrée des humains. D'ailleurs, c'était quoi une "messe" ? Il regarderait plus tard.

En sortant du briefing, il repensa à ce qui avait été dit. Il zappait les détails de présentation, ainsi que la partie sur Laquarius (contre lequel il n'avait rien. Voir il admirait son professionnalisme et ce qu'il avait semble t'il battis).

Non, il revenait sur la partie concernant le pionnier humain. Il avait créé une IA. Des IA peut-être ?
Il était tombé en disgrâce, mais pas pour autant écarté du projet ou emprisonné. Donc son "SAM" devait soit être trop utile au projet, soit il avait été démonté/effacé, soit il était restreint d'une manière ou d'une autre.
L'autre question qui se posait, c'était que malgré les codes de Ryder, cela suffirait il ? L'histoire connue de l'IA c'était que les geths était un problème. Sa présence mettrait elle en danger la mission ?
Peut-être allait il falloir quelques protocoles pour mettre en confiance l'IA, au cas où.

Néanmoins, il envoya tout ces détails au Consensus. C'était un sacré os à mâcher et les geths allait peut-être bien avoir leur mot à dire quand au devenir des IA, ainsi qu'une demande en bonne et dû forme pour rencontrer leurs "cousins humains". Celà allait être intéressant, surtout si son peuple se mettait cette idée en tête. Il n'allaient certainement pas l'avoir ailleurs, ce qui allait créer quelques frictions diplomatiques si quelqu'un se mettait en tête de refuser ou repousser la rencontre indéfiniment.

Plus tard ces considérations, pour l'instant il avait mieux à faire. Comme préparer et calibrer son nouvel armement. Ce n'est pas qu'il n'avait pas déjà passé du temps à le faire, mais il était nouveau et jamais testé en réel, ce qui l'embêtait pour une mission de cette importance. Néanmoins il était devenu doué. Ses logiciels était pratiquement à la pointe en ce qui concernait l'utilisation de ses armes. Le seul... Problème était qu'il devait faire une mission d'infiltration et qu'il n'avait aucune arme discrète.

Un fusil de précision n'était pas le plus désigné pour l'intérieur. Et son arme faisait un bruit et des dégats bien trop spécifique, ce qui risquait d'incriminer les geths, sinon la Fédération. Il allait devoir partir avec un armement légèrement différent de ce qu'il avait prévu. Au moins pour la mitraillette.
Le fusil de précision... Devait il trouver une arme à canon court ? Après réflexion, non. Il devait déjà s'habituer à cette nouvelle arme. Son arme courte lui posait moins de soucis. Il n'avait pas de problème d'utilisation, donc... Voila.

Il pouvait certainement se faire livrer une arme ou demander à Layla une arme de poing pour lui même, mais d'abord la sélection.

Arrivé à la partie commune du vaisseau de Miho, où il avait élu plus ou moins ses quartiers, il s'assit en faisant le tour de ses options.
Lors de sa première mission en indépendant, il se souvenait de la proposition d'utilisation d'une arme à silencieux de Jonathan. Il fit le tour des armes connues, officiellement ou non, et tomba sur une série d'armes, désignation "hunter" à silencieux. Helas, trois fois hélas, rien pour lui. Il y avait deux options dans les fusils d'assaut, mais rien en mitraillette. Damn !
Nouveau tour d'horizon avec spécifiquement du silencieux, dont l'idée lui plaisait bien, mais soit c'était archaïque (au point que ça ne pénétrait pas un blindage personnel léger) soit en développement. Oui, même dans la Fédération, bien qu'on ignora l'état d'avancé. Ce qui voulait dire, qu'avant qu'il arrive à en savoir plus et convainc les responsables de lui fournir une arme, ça serait trop tard.
Soit, il allait donc se rabattre sur une arme plus classique.

Nouveau tour d'horizon.
Il y avait pas mal d'options, mais les plus intéressantes étaient certainement hors de propos. Le Xen pour des raisons évidentes, ainsi que toutes les armes appartenant à une armée en particulier. Trop difficile à avoir et même si c'était possible, ça serait également une signature : peu de personnes pouvaient se le permettre. Donc on réussirait peut-être à remonter jusqu'à lui.
Même si beaucoup d'armes sont considérés en "vente libre", dans les faits avoir un Xen hors de la Fédération ou de ses alliés n'était pas commun.

*Mmmhhhh* songeât le geth. Ne pas trouver une arme hors de son système d'origine ? Il revint sur sa sélection en n'excluant pas les armes Asari cette fois. On allait bosser sur Thessia, non ? Donc trouver des armes d'origine locale serait moins... Surprenant ? Ce qui inclurait son arme de précision à lui.

Evidemment, l'Adepte lui fit tout de suite de l'oeil. Précis et puissant, comme il les aimes. Ca changeait de sa mitraillette geth habituelle dont il se servait qu'en cas d'urgence ou pour fournir un tir de barrage pendant que d'autres en profitaient. Néanmoins avoir une arme de poing précise ne le dérangerait pas.
Seulement c'était une arme relativement récente et principalement aux mains des forces armées. La vente est libre mais... Certainement peu distribué dans les faits. Donc facile à remonter. A garder dans un coin de l'esprit.

Toutes les armes avec un fort potentiel d'arrêt étaient également soit trop spécifique à une armée pour être livrées rapidement ou n'être pas traçable (Toxine ou Hurricane), ou alors avait un défaut quelconque qui lui déplaisait (le Bourreau qui n'avait que peu de précision et dont seul le magasin secondaire avait une vraie puissance d'arrêt).

Finalement son choix s'arrêta à deux armes :
-Le MS-22 qui était maintenant assez commun depuis sa réintroduction en 2189 par l'armée Butarienne. Il était un modèle finalement assez concurrent de sa mitraillette à plasma geth en terme de précision en cadence de tir. Il lui faisait en revanche la nique sur la l'autonomie de tir, en contre-partie de la puissance.

-M-26 Eternité qui était une arme puissante mais plus équilibrée que le précédent.

Son choix premier serait le MS-22, mais s'il voulait être sûr d'avoir quelque chose dans les temps et en arrivant sur place, le mieux, le plus logique était l'Eternité. Sans compter que c'était tout de même une très bonne arme.

Après avoir fait son choix il envoya une requête au réseau pour se fournir ce modèle sans qu'il soit traçable. Il passa par Argot pour ça qui saurait y mettre les formes (en gros contacter les bonnes personnes).
Ce n'était pas "ce genre de geth", mais il avait tellement d'armes et de contacts dans le milieu qu'il pouvait verser dans l'illégale quand il le voulait.
Pour une fois, Seides allait en profiter.

La réponse arriva une heure plus tard sous la forme d'un message qu'il s'apprêtait à lire lorsque Laquarius entra dans la pièce, visiblement à sa recherche...
Avatar de l’utilisateur
Seides
Papa Geth

Papa Geth
 
Message(s) : 231
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Créateur d'Avenir et d'Evolution
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 832.00 Points

Précédent

Retour vers *Nébuleuse d'Yggdrasil



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)