Nu'no, fille de Raxel [IN PROGRESS]

*

Nu'no, fille de Raxel [IN PROGRESS]

Message par Nu'no » 12 Février 2018, 16:34

« FICHE DE NU'NO »


« Identité »

• Nom complet : Nu'no
• Sexe : Féminin
• Espèce : Asari
• Âge : 236 ans
• Planète natale : Inconnue
• Affiliation : Elcorado Compagnie
• Profession : Commerçante itinérante et éleveuse de cochapins
• Vaisseau : Elcorado
• Rang : Rang 3

« Description physique »

Le grand miroir de sa cabine lui renvoyait un reflet assez comique, du moins pour quiconque d'extérieur qui aurait regardé. Entortillée dans une robe trop serrée qui coinçait ses bras en la saucissonnant, Nu'no tentait avec grand peine de se dépêtrer de sa prison de cuir. Elle aurait voulu pouvoir attraper le crochet qui pendait au dessus de sa tête pour se sortir d'affaire, mais du haut de son mètre quarante-cinq, et les bras ainsi retenus, elle ne pouvait pas espérer ne serait-ce que s'en approcher. Et puis de toute manière, à bien y réfléchir, elle ne pesait pas bien lourd, et peut-être que la suspension n'aurait pas suffie à la sauver de sa robe. En poussant un grognement étouffé, elle tenta une nouvelle fois de pousser sur les couture, espérant déchirer le cuir d'une manière ou d'une autre. Elle était robuste, et ses muscles bien que fins lui rendaient toujours une force suffisante qu'elle avait acquise dans ses heures de chasse. Du cuir, elle en tannait tous les jours, et ce n'était pas cette misérable chose trop courte qui allait commencer à lui causer soucis ! Après de longues minutes d'un combat acharné, elle réussit finalement à glisser l'un de ses trop longs doigts fins entre les coutures du vêtement, et à partir de là, le tour était joué. Elle se retrouva de nouveau tout à fait nue, en plaine hyper ventilation, ce qui aurait dû l'habiller en haillons à ses pieds. Vexée, elle poussa même le vice à mimer l'épuisement en s'appuyant de ses mains sur ses genoux, comme après avoir fourni un effort intense. Elle était seule, mais il fallait bien ça pour ne pas perdre la face en croisant son propre regard dans le miroir.

Puis elle se redressa. Un regard dans le miroir lui renvoya l'image des monticules de vêtements qui s'entassaient derrière elle. Oh, tout ne lui appartenait pas, mais de tout ça, elle n'avait rien pu tirer ; d'autre en tout cas que ce boa constrictor vaincu. Elle croisa les bras. Elle n'avait qu'à y aller nue, à se rendez-vous. Et pourquoi pas ? Elle n'était pas si mal dans son plus simple appareil. Nu’no était une jeune asari. Sa peau était lisse, et avait la couleur d’un ciel d’été, uniformément sur tout son corps et ses excroissances. Son visage était doux, son corps fin et élancé. Ses grands yeux posaient un regard brûlant sur le monde qui l’entourait, malgré le bleu dragée froid de ses iris. Ses lèvres pulpeuses presque toujours retroussées dans un sourire malicieux en disait bien plus que ce qu’elle ne l'aurait volontiers admis. Aucune cicatrice pour noircir le paysage, du moins rien de visible. L’asari affichait de belles formes : une poitrine généreuse, des fesses rebondies, et une taille de guêpe qu'elle n'avait pas à envier à une quarienne ! Tout en elle était courbe et charme, invitation à toucher si l'on avait pas peur de se brûler... Elle entrouvrit les lèvres, dévoilant ses dents blanches. C'était presque satisfaisant, finalement, comme idée. Et puis elle était certaine que sa compagne serait conquise, au moins, sans aucun équivoque.

Puis dans un petit rire soufflé, elle chassa les images taquines qui se dessinaient dans sa tête, et s'en retourna à ses tas de vêtements. Sa garde robe comportait de nombreuses pièces, mais elles se ressemblaient toutes plus ou moins. Des combinaisons de cuir sombre, toujours au plus près de son corps pour marquer sa taille fine: tel était son crédo de mode. Elle portait souvent des tenues à col montant, mais très ouvertes sur ses… attributs. Pourquoi cacher ce que la nature lui avait donné ? Autant en tirer avantage, et en faire profiter autrui, n'est-ce pas ? Ayant besoin de courir et faire toutes sortes de gymnastique pour son travail (et son plaisir personnel), elle tentait de marier sexy et pratique, et les résultats était généralement au rendez-vous. Elle ne pouvait pas se permettre de porter des talons hauts ? Qu’à cela ne tienne ! Ses cuissardes seraient outrageusement hautes sur la cuisse et galberaient ses muscles de chasseuse. D'ailleurs, cela lui donnait une idée. Attrapant un T-shirt un peu long, elle l'enfila, et à cela ajouta ses plus hautes guêtres. Elle jeta un coup d'oeil au miroir par dessus son épaule, ce qui lui tira un sourire satisfait. Outrageusement court. Elle ne devait surtout pas lever les bras. Ni esquisser le moindre mouvement, en fait, de peur de voir ses sous-vêtement... Lesquels elle ne portait même pas, à vrai dire. Elle ne prit pas même la peine d'enfiler des chaussure, et se rapprocha de la glace pour examiner son visage de plus près, afin de s'assurer que tout était en ordre. Nu’no se maquillait rarement, mais portait quasi-quotidiennement des peintures faciales tracées à l’encre violette. Les formes des dessins étaient assez variables, mais c'était généralement des lignes courbes pour renforcer ses traits, ou trois cercles de taille décroissante en cascade sur son large front. Elle avait opté pour ce dernier motif ce soir, ainsi qu'un rose à lèvres mat pour lui donner un air ingénu. Une fois satisfaite du résultat, et suffisamment abreuvée de sa propre image, elle se détourna de son reflet, et s'éclipsa en gloussant hors de sa cabine.

« Description psychologique »



« Biographie »

An 2183 EC - Eden Prime.

Le bruit déchira le ciel. L’ombre les entoura. Les premiers coups de feu.
Elle tendit ses deux mains devant elle, dirigées vers le geth qui s’apprêtait à tirer de nouveau. Une barrière biotique se forma autour d’elle sans qu’elle n’y réfléchisse vraiment. Et enfin, elle lança son dernier coup. Ses cours lui avaient appris des choses qu’elle avait hâte d’un jour mettre en pratique. Elle regrettait presque, maintenant, de les avoir apprises. La sphère d’énergie noire retomba en cloche sur le geth abasourdi, qui explosa quand elle le toucha. Ces deux là étaient peut-être stupides, mais quelque chose lui disait qu’ils ne seraient pas seuls à venir. Et qu’elle devrait être en état de se défendre. Son regard se voilât, la douleur était trop grande. Elle perdit connaissance au moment où un éclair bleu jaillit de derrière la roche sur laquelle elle avait fait s’écraser le premier geth.

Elle reprit connaissance dans une sorte de grotte. Une asari à ses côtés se tenait en boule. Elle avait récupéré l’arme du geth qui était restée intacte. Elle tourna un visage inondé de larmes vers elle ; tenta un pauvre sourire, chassant comme elle put quelques échappées de son grand regard bleu dragée.
« Amicale, ne te redresse pas trop vite, tu as pris un coup sur la tête. »
Elle tiqua. Pourquoi cette asari… Parlait comme une elcor ? Avec le bon ton, en plus. Indiquer ses sentiments était inutile. Et puis d’où venait-elle ? Où l’avait-elle emmenée ? Pourquoi pleurait-elle ? … Et Leo ?
« Triste, je n’ai pas pu… Ton ami, j’ai dû le laisser. Désolée, ils arrivaient trop vite et si je voulais te sortir de la… Emue, j’ai dû le laisser, tu comprends ? »
Elle la regarda sans rien dire. Oui, dans un sens, elle comprenait.
« Qu’est-ce qu’il se passe dehors ? », elle tenta difficilement d’articuler.
L’asari détourna le regard vers le boyau qui s’élançait plus loin, surement vers la sortie.
« Effrayée, je ne sais pas. Perdue, j’étais là comme vous pour passer le temps. Ils sont arrivés, et tu as tué les deux… Ce sont des geths. Je ne comprends pas… »
Sa voix retomba. Elle susurra gravement quelque chose à propos de la guerre et d’Eden Prime détruite, puis plus rien. La tête lourde, elle ne posa pas plus de questions à l’asari, et se laissa sombrer à nouveau.

Des cris de terreur et un coup de feu la tirèrent de son sommeil. Elles étaient dehors. L’asari l’avait surement faite voler grâce à champs de force biotique pour la sortir de la grotte. Pourquoi ? Un rapide coup d’œil lui apprit que trois geths les entouraient. Elle jura. Elle se servit du peu d’adrénaline qu’elle trouva en elle pour sauter sur ses pieds, et se battre.

Le combat avait été éreintant, et qu’elles s’en soient ressorties vivantes relevait du miracle. Heureusement, elles avaient une arme. Ces trois-là ne s’étaient pas laissés tués comme les deux débiles qu’elle avait combattu seule. Il leur avait fallu être rusées, et tenaces. D’autant que l’asari était étonnement peu habile avec ses pouvoirs biotiques, et qu’elle avait manqué de les désintégrées au moins deux fois. Assises dans la grotte, elles attendaient. Quoi ? Un miracle peut-être. Ou la mort. Parce que dans ce trou fermé, sans eau ni nourriture, elles mourraient soit de faim, soit trouvée par une escouade geth. Dans tous les cas, elles étaient foutes.
« C’est quoi ton nom ? »
« Nu’no. »
Elle hocha la tête.
« Je me demandais… Pourquoi tu parles comme ça ? »
Nu’no eut un rire cristallin en passant une main sur ses excroissances.
« Gênée, j’ai été élevée comme ça. Mes parents… C’est un elcor qui m’a recueillie alors que je n’étais encore qu’une enfant. Fière, il a bien vécu, et m’a élevée avec tout l’amour qu’un parent peu donner. Respectueuse, c’est devenu une habitude pour moi, de parler comme lui. Nostalgique, il s’appelait Raxel. »
Ça expliquait la façon de parler, et la biotique incertaine. Et les réactions étrangement calmes. Cette fille lui semblait un peu trop naïve et douce pour une asari de son âge. Quel était-il, d’ailleurs ? Deux cent ans ? Trois cent peut-être ? Elle se racla la gorge mais n’ajouta rien. Elle ne voulait pas trop se mêler de ce qui ne la regardait pas.

Le temps passa, tellement lentement que chaque minute se changeait en heure, et chaque heure en jour. Elles avaient largement perdu le décompte quand les premiers bruits de pas virent à leurs oreilles. Elles étaient toutes deux fatiguées de n’avoir pas dormi, mangé ou bu depuis des heures. Et pourtant. Un regard vaillant leur suffit pour se prodiguer du courage, et chacune, lentement, se redressa maladroitement sur ses jambes. Elles chargèrent tant bien que mal des boucliers biotiques, se rendant compte que si une telle banalité leur coutait tant d’efforts, elles ne tiendraient pas plus d’un assaut. Au moins, elles mourraient avec dignité, et en ayant tout fait pour protéger leur vie. Mais au fond, était-elle véritablement prête à mourir ? Si jeune, on ne l’est jamais. Elle ne pouvait pas se sentir prête à laisser derrière elle les souvenirs – quelle ironie – de ses promesses d’avenir.
« Elles sont là ! » 
Quand elles virent arriver l’escouade humaine, elles s’autorisèrent enfin à fondre en larme, toute la pression retombant d’un seul coup.


« Talents et pouvoirs »

Talent : Biotique

• Aptitudes :

Rang 1 • Agilité
Rang 1 • Constitution

Rang 2 • Fabrication
Rang 2 • Volonté
Rang 2 • Art

Rang 3 • Charisme
Rang 3 • Cuisine

• Compétences de combat :

Rang 1 • Télékinésie
Rang 1 • Pistolet
Rang 1 • Arme blanche

Rang 3 • Montée d'adrénaline
Rang 3 • Immunité

• Pouvoirs :

Rang 1 • Télékinésie - Impulsion
Rang 1 • Télékinésie - Lévitation

• Inventaire :

Armure : Hydra, Aldrin Labs ~ achetée
Mod 1 : Joints hydrauliques - améliore la protection aux points critiques et permet des coups au corps à corps plus puissants
Mod 2 : Blindage classique - ajout de plaques de céramiques pour améliorer la résistance

Pistolet : M3 Prédateur, Elanus Risk C.S. ~ acheté
Mod 1 : Amplificateur de force - augmente les attaques au corps à corps, notamment en donnant des coups de cross

Arme blanche : Sorklite, lame courte galarienne ~ plus ou moins offerte
Particularité : Garde en cuir mauve abimée, gravée du prénom << Roz >>

Divers : Un filet de capture adapté aux cochapins, et un kit de réparation de mailles

« Hors Role Play »

• Parrainage : :wtf: HAAAAAALP
• Disponibilité : Comme ça vient !
• Connaissance de l’univers : Imhotep, Imhotep.
• Comment avez vous connu ME : Legacy ? : Double compte, Jessica H. Sanchez.
• Un petit mot ? : LALAAAAAA :kalin1:
Dernière édition par Nu'no le 16 Février 2018, 20:11, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nu'no
 
Message(s) : 2
Inscription : 25 Novembre 2017, 20:50
Localisation : Paris

Âge: 236
Profession: Commerçante itinérante et éleveuse de cochapins
Classe: Bombe sexuelle, accessoirement biotique (ou pas)
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 0.00 Points

Re: Nu'no, fille de Raxel [IN PROGRESS]

Message par Nu'no » 15 Février 2018, 17:02

« FICHE DE L'ELCORADO »


Image

Cliquez pour voir le vaisseau.


« Identité »

Nom : Elcorado
Affectation : Indépendant
Capitaines : Karl, Xartel, Nakuna et Zelnnuro

« Informations »

Capacité d’accueil totale : 60 personnes
Effectif actuel : 28 membres
Capacité de stockage : 1 000 tonnes
Armement : Armes laser GARDIA
Bouclier : Blindage conventionnel, barrière cinétique conventionnelle
Réacteurs : Propulsion SLM et accès aux relais cosmodésiques, propulsion Helium-3
Autres : Capteurs passifs et actifs conventionnels ; une Galante de Cision Motors stockée au hangar
Stock de cochapins: 357 bêtes, dont 3 cochapins dorés, 19 cochapins à fourrure et 103 chochapins noirs.

« Description »

* Nous imposons 15 lignes minimum quelque soit la classe du vaisseau. Aide à la rédaction : vous pouvez indiquer pour votre vaisseau - son historique (date et lieu de construction, s'il a participé à des affrontements, s'il a évolué au cours du temps, etc.). - un point l'identifiant facilement de l'extérieur. - la disposition de ses salles et de ses équipement. - son équipage (passé et/ou présent) et sa vie à bord.

« Liste de l'équipage »

En place sur le vaisseau

Karl, Elcor : propriétaire > sa photo
Xartel, Elcor : propriétaire > sa photo

Elsabe De Lange, Humaine : pilote > sa photo
Rudnikova Dasha Ivanovna, Humaine : co-pilote > sa photo
Yeelma Helido, Asari : navigatrice > sa photo

Thulloh Thoul, Drell : chef de pont > sa photo

Les triplés Jacquemin > leur photo
+ Laure Jacquemin, Humaine : cheffe mécanicienne
+ Thaddée Jacquemin, Humain : mécanicien
+ Lazare Jacquemin, Humain : mécanicien

Esther bat Eshel, Humaine : cuisinière > sa photo
Ch'a Hee - Jin, Humaine : cuisinière > sa photo

Les frères Gazik > leur photo
Tanal Gazik, Galarien : médecin (frère de Nardall)
Nardall Gazik, Galarien : médecin (frère de Tanal)

Opirius Calaraka, Turien : responsable de l'élevage > sa photo
Nu'no, Asari : propriétaire, éleveuse, vendeuse
Septis Velirian, Turien : opérateur de chargement, éleveur > sa photo
Halovaya M'Kyava, Asari : opératrice de chargement, éleveuse > sa photo
Elijah Björnson - Lowe, Humain : vétérinaire (blond - frère d'Ærnwald)

Les frères Björnson > leur photo

Ærnwald Björnson, Humain : chef chasseur (brun - frère d'Elijah)
Brunihild, Humaine : chasseuse > sa photo
Obedience Lightfoot, Humaine : chasseuse > sa photo
Barbariccia Fuscari, Humaine : chasseuse > sa photo
Zekal Zedril, Galarien : chasseur, éleveur
Prubakur Chagor, Krogan : chasseur, videur
> La photo de Zekal et Prubakur

Sarah Weichselbraun, Humaine : responsable d'accueil > sa photo
Patron, Elcor : agent d'accueil > sa photo

Muire MacMhunna, Humaine : responsable des ventes > sa photo
Taka Hoitsu, Humain : responsable des ventes > sa photo


Basés sur Dekuuna

Nakuna, Elcor : propriétaire > sa photo
Zelnnuro, Elcor : propriétaire > sa photo

Dans les mémoires

Raxel, Elcor : père adoptif de Nu'no > sa photo
Avatar de l’utilisateur
Nu'no
 
Message(s) : 2
Inscription : 25 Novembre 2017, 20:50
Localisation : Paris

Âge: 236
Profession: Commerçante itinérante et éleveuse de cochapins
Classe: Bombe sexuelle, accessoirement biotique (ou pas)
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 0.00 Points


Retour vers Son Histoire (Fiche RP)



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron