N7 et Eclipse : alliance de circonstance

*

Modérateurs : Administration, MJ

N7 et Eclipse : alliance de circonstance

Message par Elizabeth Velany » 19 Novembre 2017, 14:02

• Date du RP : 26 Mai 2192
• Lieu du RP : Station Omega
• Type de RP : Action/Romance
• Personnage(s) participant(s) : Elvire Rhéa / Elizabeth Velany




Tout a commencé il y a deux jours. J’avais dû quitter Saber, ayant reçu un message de l’Alliance pour une nouvelle mission. J’étais alors rentré chez moi enfiler une vraie tenue avant de me rendre à l frégate qui m’était attribuée. Une fois mon armure et mon équipement récupéré, je rejoignis la salle de communication pour recevoir mes ordres de missions.

La communication démarra alors et un hologramme s’afficha.


- Amiral.

Je pris une posture militaire, droite et le saluant.

- Repos commandant.

Je baissai alors la main et les croisa dans le dos.

- Bien commandant, voici vos ordres de missions : une organisation du nom d’Auvio basé dans les systèmes Terminus tente de s’imposer chez nous. Ils ont déjà attaqué certains vaisseaux de l’Alliance. Nous vous envoyons donc sur Omega. Le chef de leur organisation, un Butarien du nom de Gask Dar’kekk, est sur Omega pour quelques jours. C’est une occasion de leur porter un sacré coup avant que leur groupe ne devient important. Une fois sur place, vous devrez récupérer quelques informations pour déceler le lieu où il se cache puis soit le tuer, soit le ramener ici vivant. Nous préférons évidemment le faire prisonnier, cela nous permettra de savoir s’il possède des partenaires.

- A vos ordres amiral.

- Bien, si vous avez compris, je vous laisse.

L’hologramme disparu, l’amiral ayant coupé la transmission. Nous nous mîmes donc en route pour Omega. Une fois là-bas, j’enfilais des vêtements plus classiques à même de passer inaperçu. C’était bien plus indiqué pour s’infiltrer dans l’antre de la reine d’Omega : l’Afterlife d’Aria T’Loak, la reine pirate.

Le bar était comme à son habitude bourré et je dus attendre un moment avant de pouvoir rentré. Je pensais qu’Aria ferait un geste. Après tout, elle devait bien savoir qu’un N7 était sur sa station. Je n’étais certes pas Shepard, mais je pensais qu’elle me ferait rentrer pour savoir ce qu’un N7 faisait sur Omega.

Mais bon, je dus patienter une heure avant de rentrer. La musique envahit alors mes oreilles. Toute la salle était bondé et bruyante. Récupérer des infos allait être compliqué mais bon, plus qu’à s’accrocher. Au bout de ce qui me semblait être une éternité et l’interrogation de la moitié du club, j’entendis un Butarien parler d’attaque sur des vaisseaux de l’Alliance. Apparemment, il invitait des gens à se rendre dans une zone peu habité pour y rencontrer leur chef et rejoindre Auvio.

Ça fait plaisir d’entendre que certains ennemis sont encore assez idiots pour donner ce genre d’informations dans ce type de lieu. Il ne me resta plus qu’à repasser au vaisseau pour m’équiper puis repartir à l’adresse que le Butarien m’avait donnée.

La zone était quasiment déserte. Quasiment pas de garde en faction, ça allait être un jeu d’enfant d’entrer. Quand soudain, une balle se planta à mes pieds. Je relevais la tête : un sniper. Je n’eut plus qu’à faire marche arrière, l’alarme étant donné. Je finis par me planquer derrière une barricade, commençant à subir leur feu nourris. Il fallait maintenant que je trouve une solution.
Avatar de l’utilisateur
Elizabeth Velany
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 79
Inscription : 12 Octobre 2017, 18:32
Localisation : Bleharies (Belgique)

Âge: 26
Profession: Militaire N7
Classe: Biotique et Technologique
Points de conciliation: 2
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 254.00 Points

Re: N7 et Eclipse : alliance de circonstance

Message par Elvire Rhéa » 23 Novembre 2017, 17:07

Neutralisation.

Elle fit tourner lentement le verre qu’elle tenait à la main. Pour une fois, elle n’était pas à l’Afterlife pour s’amuser, mais bien pour travailler. Elle avait des informations lacunaires pour certaines, mais avait la certitude que le début de l’action se déroulait ici. Elle n’eut donc qu’à attendre et observer discrètement. Mêlée à la foule, habituée des lieux, sa présence était aussi naturelle que l’air qui s’échappait de ses lèvres à mesure que ses poumons œuvraient placidement. C’est le manège d’une humaine qui attira son attention. Il y avait dans sa manière d’être, la sûreté qu’elle avait en dévisageant les gens l’aveu à peine masqué de son aura. Excellent, au moins, elle était mignonne... pour une humaine.

Elle quitta l’Afterlife peut après elle et ne prit pas soins de la suivre. Elle savait où elle se rendait. Il ne lui restait plus qu’à finir sa préparation et gagner un poste d’observation discret.

Tranquillement adossée à un mur de local technique, sur un toit, elle vérifia rapidement l’intégralité de son équipement. La drelle n’eut pas à attendre trop longtemps pour que l’humaine arrive à son tour. Elle s’étonna que l’humaine pénètre dans la zone seule et sans possibilité de renfort immédiat. Auvio n’était pourtant pas réputé pour son amateurisme et si l’alliance envoyait un N7, c’est qu’il y avait un degré de menace certain pour elle. Courageuse ou peu précautionneuse, la drelle observa des hauteurs l’avancée du soldat. L'humaine savait ce qu’elle faisait et sa progression tactique démontrait au moins qu’elle avait suivi une instruction militaire de qualité. C’était la première fois qu’elle avait affaire avec un soldat de cette catégorie, cela dit.

La drelle débrancha le fil qu’elle avait connecté à la console. Le système d’alarme et de sécurité de l’endroit était bien plus sophistiqué qu’il n’y paraissait. Elle s’étonna que personne ne réagisse à l’intrusion de la rousse quand le miroitement rouge et l’impact au sol confirme son constat. Ils attendaient simplement qu’elle entre dans leur piège, appâtée par l’inexorable mission qu’on lui avait confiée. Ah, une tenaille assez simple se mettait en place. Elle avait compté trois snipers qui l’obligeaient par un tir de barrage à se mettre à couvert. Pour être cueillie, dans un sens ou un autre, par la seconde équipe.

C’est donc là, que la partie commençait réellement. Elle comprenait désormais pourquoi sa hiérarchie lui avait confié cette mission sensible qui nécessitait discrétion et talent. La créature reptilienne se fondit dans le décor en enclenchant son camouflage tactique. Elle se déplaça rapidement et arma son présage. Profitant du couvert que lui conférait son camouflage, elle visa calmement, en prenant le temps, le casque de l’un des snipers se trouvant sur un toit opposé au sien. Une fois le coup partit, elle n’attendit pas de voir si son tir avait fait mouche, ce dont elle était convaincue au vu des conditions optimales, et bondit à couvert. Les camarades du sniper, visiblement entraînés et compétents ne tardèrent pas à cribler de balle son ancienne position.

Quelques morceaux de gravats heurtèrent son casque. Afin de valider l’action de soutien qu’elle avait entrepris, elle se repositionna et attendit une opportunité pour tirer une seconde fois. Elle prit soin, une fois cela fait, de modifier sa position, de manière à ne s’exposer que de manière aléatoire et différente. D’ailleurs, il ne faudrait pas qu’elle reste trop longtemps là-haut maintenant que sa position était révélée. Elle avait souvent constaté que la technique du « je fonce dans le tas » était typiquement humaine. Ce manque de subtilité, parfois un peu suicidaire, lui était par nature assez étranger. En bas, débarrassée de l’attention des snipers, elle devrait pouvoir s’occuper des autres sans trop de casse. Si ce n’était pas le cas, tant pis, elle ferait sans elle. Cette modification de plan ne la préoccupait pas plus qu’autre chose.
Avatar de l’utilisateur
Elvire Rhéa
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 25
Inscription : 19 Septembre 2017, 19:33

Âge: 36
Profession: Paramilitaire polyvalente
Classe: Biotique et Technologique
Points de conciliation: 2
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 66.00 Points

Re: N7 et Eclipse : alliance de circonstance

Message par Elizabeth Velany » 24 Novembre 2017, 18:15

Et merde, comment avais-je pu ne pas faire attention à ça ? Maintenant, je me retrouve bloqué et je ne peux même pas dire de jeter un coup d’œil, les snipers se relayant quand soudain, les tirs se firent d’un coup moins présent, jusqu'à disparaître. En risquant un coup d’œil, je vis qu’il tirait sur les toits. Y avait-il quelqu’un d’autre pour m’aider ?

Ce n’était pas le moment d’attendre, mais de bouger d’emplacement. J’avance alors, sprintant jusqu’au bâtiment suivant, me mettant à l’abri des tirs si jamais ils reprenaient. Mais j’entendis un bruit de bottes cavaler : des renforts. Je longeai le mur pour arriver au bord et passa un léger œil pour voir cinq ennemis arriver. Je me cachai à nouveau et chargea une Singularité, pendant quelques secondes avant de sortir de mon couvert et de la lancer à l’ennemi. Celle-ci s’arrêta devant leur groupe, les attirants dans le centre. Se débattant pour s’en sortir, ils ne faisaient plus attention à moi, ce qui me permit de leur envoyer une bonne Déchirure.

Une explosion se produisit ainsi un centre de la Singularité et les ennemis furent propulsés. Les cinq corps restèrent au sol, inanimés. Je les gardais quand même braqué de mon Mattock, ne voulant pas prendre de risques. Heureusement, ils ne se relevèrent pas. Apparemment, leurs équipements devaient rester basique, mes explosions occasionnant plus souvent des gros dégâts que des morts, mais cela n’était pas pour me déplaire.

Soudain, je réalisais que je n’entendais plus les snipers. Avaient-ils changé d’endroit pour me prendre en chasse ? Et l’endroit où il tirait, y avait-il réellement quelqu’un ? SI oui, cela pouvait être une aide précieuse. Maintenant, si cette personne était vraiment là, où se trouvait-elle précisément ? Et était-elle disposée à m’aider ? Rien n’est moins sûr, et il faut que j’évite de prendre des risques maintenant que je suis repéré.
Avatar de l’utilisateur
Elizabeth Velany
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 79
Inscription : 12 Octobre 2017, 18:32
Localisation : Bleharies (Belgique)

Âge: 26
Profession: Militaire N7
Classe: Biotique et Technologique
Points de conciliation: 2
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 254.00 Points

Re: N7 et Eclipse : alliance de circonstance

Message par Elvire Rhéa » 29 Novembre 2017, 20:47

Elle replaça son arme dans son dos. Tendit ses mains qu’elle observa devant elle. Ces petits gestes automatiques étaient une chanson rassurante. Ces huit doigts tendus, renforcés par ses gants et restant pourtant si délicats. Elle abaissa la visière de son casque. Cht.tk. L’atmosphère de la station était plus que respirable pour son habitante, mais elle souhaitait mettre toutes les options de défenses possibles à son organisme. Lorsqu’elle agissait seule, défaite de son commando, elle se sentait tout de même plus vulnérable. Cette incertitude primaire était combattue savamment par une préparation méticuleuse, un matériel choisit avec soin et une routine minutieuse. Un bruit de matériel renversé lui donna le signal de départ. Elle avait placé devant la dernière porte d’accès, dans la pièce sous elle menant aux toits, un tas de fatras. Obligeant quiconque voulant accéder à sa position à manifester sa présence par un bruit de métal et objets divers qui chutent.

Elle posa sa première mine et se positionna près du bord. Cet objet explosif était très limité d’action, mais très utile si utilisé à bon escient. Tout était une question de timing et de positionnement. A cet endroit le souffle de l’explosion serait optimal contre ceux qui utiliseraient la porte d’accès au toit. Lorsque les silhouettes des hommes de mains se profilèrent, elle valida la commande sur son omnitech. Dans un même temps, elle se propulsa, en arrière dans le vide. Quelques tirs firent vibrer son bouclier qui absorba les projectiles. La détonation, puissante, fit vibrer et colora pour un instant les lieux d’une lueur rougeoyante. Elle adorait ces objets et profitait toujours de mission solo pour en quémander au magasinier. Boum. Elle n’eut cependant pas le loisir d’admirer son œuvre d’artificier, car elle était face à un second challenge, réussir sa réception. Heureusement et de manière tout à fait calculée, ce bâtiment n’était haut que de trois étages. Expirant fortement, elle se positionna, position ramassée et poing dirigé contre le sol. L’énergie se déversa et c’est une réception biotique parfaite qu’elle exécuta. Elle adorait la sensation de son corps qui glissait sous la vague du champ d’énergie noire négatif qu’elle créait pour ce faire. Cette technique était l’une de ses favorites et était d’une exécution parfaitement naturelle pour elle. Il faut dire que ses perceptrices asaris en était pour certaine tout aussi friande et qu'avoir des professeurs aussi expert lui avait permis d'acquérir rapidement une technique irréprochable. Il fallait tout de même avouer que plus jeune, elle avait commis quelques imprudences, dont une qui l'avait conduite à l'hôpital avec une jambe cassée.

Une fraction de seconde, la créature observa l’humaine. C’est avec le même manque de finesse que l’humaine avait mis au tapis le premier groupe, lorsque la silhouette noir était tombée du ciel non loin d’elle. Une fraction de seconde, elle prit le temps de l’observer. A la fois longiligne et sportive, la silhouette sombre qu'était Elvire, épaissie d’une armure, se tourna finalement vers le nord. Elle poursuivit dans son élan et se précipita derrière un couvert. Une rafale d’arme automatique accompagnant ses talons. Sa main portée à sa cuisse se saisit de son M-141 et elle répliqua en direction du toit qu’elle venait de quitter. L’explosion n’était visiblement pas venue à bout de tous ses adversaires. En observant la silhouette, elle nota qu’il s’agissait d’un krogan. Ce semblait logique, en effet. Elle activa son omnitech et un arc rougeoyant se créa entre elle et le krogan, le drain d’énergie fut ensuite coupé lorsqu’il atteint le seuil limite. Quelques rafales et une barrière brisée convainquirent visiblement le mastodonte à se mettre à couvert.

Parfait. Un court répit, c'est tout ce dont elle avait besoin.

Elle avisa l’humaine. Deuxième partie du plan. Elle se tourna vers elle et la rejoignit en quelques foulées aussi puissantes que souple. L’écusson d’Eclipse était désormais parfaitement visible pour la N7.

Elle fit cependant mine de l’oublier et s’ingénia à dévisser une grille d’aération qu’elle ouvrit rapidement. C’est en décalant le panneau qu’elle tourna sa visière vers l’humaine.

« Je vous suggère de procéder dorénavant de manière plus subtile en me suivant… A moins que vous ne souhaitiez continuer votre conversation avec ce menu frottin en léger surnombre… ? »

La voix grave et quelque peu rocailleuse rendait compliqué l’analyse du sexe de la personne qui lui faisait face, et la structure de l’armure rendait impossible toute identification de mamelle. La paramilitaire se glissa sans autre dans le conduit et patienta un instant pour voir si l’humaine prenait son offre ou préférait continuer son chemin seule. Elle espérait qu’elle fasse le choix logique, mais un peu fou, de suivre la parfaite inconnue qu’elle était.
Avatar de l’utilisateur
Elvire Rhéa
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 25
Inscription : 19 Septembre 2017, 19:33

Âge: 36
Profession: Paramilitaire polyvalente
Classe: Biotique et Technologique
Points de conciliation: 2
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 66.00 Points

Re: N7 et Eclipse : alliance de circonstance

Message par Elizabeth Velany » 01 Décembre 2017, 19:52

Alors que je cherchais un nouveau moyen de m’infiltrer, un bruit en rafale se fit entendre. Il semblerait que quelqu’un d’autre soit bien dans la zone et était en conflit avec les membres d’Auvio. Une phrase me vint alors en tête : « L’ennemi de mon ennemi est mon ami. » Même si je ne connaissais pas cette personne, une alliance de circonstance était possible. Un tir plus puissant, se fit entendre. Il venait à peu près de ma position. Une forme humanoïde en était à l’origine. Forme qui me rejoint quelques secondes plus tard, suite à un usage de son OmniTech contre un membre d’Auvio.

L’humanoïde était un Drell, ou une Drelle de ce que j’en savais. En arrivant à mon niveau, je pus constater un emblème sur sa poitrine. L’emblème d’Eclipse, le groupe terroriste. J’eu à peine le temps de dégainer qu’elle s’abaissa et ouvrit une grille d’aération, m’invitant à la suivre. Elle s’engouffra donc et commença à avancer.

La personne qui pouvait donc m’aider était une criminelle faisant partie d’Eclipse, l’un des plus gros groupes terroristes opérant à travers la galaxie. Finalement, l’ennemi de mon ennemi n’était peut-être pas mon ami. J’hésitai à la suivre finalement, elle pouvait très bien m’utiliser et tenter de me tuer à la fin. D’autant plus que si j’avais vu son symbole, elle avait surement vu le mien. Elle me savait N7, alors pourquoi me proposer une alliance ? Surtout pourquoi attaquait-elle maintenant ? M’avait-elle suivi ? Je devais m’être fait repérer à l’Afterlife.

Alors que je réfléchissais à tout ça, des bruits de pas se firent entendre. Beaucoup de bruit. J’avais beau savoir me débrouiller, je n’étais pas suicidaire. Je m’engouffrai donc dans le conduit et suivis la Drelle. Je ne savais pas ce qu’elle faisait là et pourquoi, mais c’était réciproque et elle me proposa malgré tout son aide. Elle savait que je pouvais lui être utile et n’avait pas hésité. Son instinct et sa rapidité de réflexion pourrait être très utile.
Avatar de l’utilisateur
Elizabeth Velany
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 79
Inscription : 12 Octobre 2017, 18:32
Localisation : Bleharies (Belgique)

Âge: 26
Profession: Militaire N7
Classe: Biotique et Technologique
Points de conciliation: 2
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 254.00 Points

Re: N7 et Eclipse : alliance de circonstance

Message par Elvire Rhéa » 05 Décembre 2017, 18:30

Elle pianota sur son omnitech qui lui afficha une carte. Elle l’observa quelques secondes. Elle avait dû accéder par une autre grille le système d’aération et devait réanalyser le cheminement à effectuer. Hm. A cause du système de filtration thermique, depuis ici, le parcours se compliquait. Il faudrait qu’elles progressent dans les salles plus vite que prévu initialement. Heureusement, elles pourraient tout de même franchir les premières barrières et parvenir au bâtiment principal sans avoir à se frayer un chemin. Elle devait avouer qu'elle ne s'attendait pas à une opposition aussi efficace de ces hommes de mains. Il était évident que son dossier lacunaire lui donnerait encore du fil à retordre.

« Vous avez un peu précipité mon opération. J’espère que le risque que j’ai pris pour vous aider vaudra la complication. » Chuchota-t-elle.

Elle ferma le plan qui se déroulait virtuellement devant elle, projeté depuis son poignet. Désormais, il était gravé dans sa mémoire et elle savait exactement à chaque embranchement quelle direction prendre. La N7 n’avait pas commis l’impair de lui tirer dessus, si la confiance était moyennement de mise, cette absence d’animosité était la garante d’une entente temporaire. Elle rangea son pistolet, rassurée sur ce point, et se décida à enclencher la seconde partie du plan. Elle avança, la progression avait des aspects de spéléologie, les conduits étant étroit et nécessitant une progression à quatre pattes, tantôt à plat ventre.

Elle fit tout de même attention à tendre une main secourable dans les moments les plus acrobatiques. C’est que certains passages à la verticale se montrèrent un peu scabreux. Il serait fâcheux de glisser et se casser le cou ici. Fâcheux aussi de perdre une alliée si compliquée à recruter dans cette mission.

« J’avais prévu un autre trajet, initialement. » Présenta-t-elle en guise d’excuse. « Avant que vous ne fonciez dans le tas avec la discrétion … sans aucune discrétion, en fait. » ah. Non, finalement ce n’était pas une excuse.

Elle ne saurait tout de même pas se défaire de tout préjugé et jugement à l’égard de cette humaine. Bien sûr elle était compétente. Elle avait survécu au premier assaut, elle parvenait à la suivre dans le dédale. Ce qui évidemment était révélateur d’une bonne condition physique et d’un entraînement de qualité. Elle était aussi assez vive d’esprit pour avoir pris la bonne décision pour sauver sa peau, ce qui l’un dans l’autre faisait un cocktail plutôt prometteur.

Après cette pénible progression, Elvire se stoppa et observa en contrebas.

« Il va falloir qu’on passe en progression moins furtive. On se trouve désormais aux sous-sols du bâtiment principal. Un instant. »

Elle scanna la zone et écouta attentivement. Elles se trouvaient au plafond d’une salle qui s’apparentait à une chaufferie et cette dernière avait l’ait tout à fait déserte. Tout en écoutant ce que l'humaine aurait certainement à lui répondre, elle s'attaqua aux soudures afin de pouvoir pénétrer dans la pièce en toute discrétion. Elle savait qu'il n'y avait-là pas de système d'alarme. Plus tard, elle aurait des complications de ce genre, pour l'instant, il fallait simplement éviter de produire trop de bruit.

La possibilité qu'un technicien se trouve dans la zone était moyennement élevée, mais possible. Par contre, dans un premier temps, elles n'auraient pas à combattre. Ce répit serait bienvenu après une progression aussi compliquée.
Avatar de l’utilisateur
Elvire Rhéa
Rang 4

Rang 4
 
Message(s) : 25
Inscription : 19 Septembre 2017, 19:33

Âge: 36
Profession: Paramilitaire polyvalente
Classe: Biotique et Technologique
Points de conciliation: 2
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 66.00 Points


Retour vers Nébuleuse d'Oméga



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron