Un lézard en détresse parmi les insectes.

*

Modérateurs : Administration, MJ

Un lézard en détresse parmi les insectes.

Message par Urdnot Uoldar » 16 Mai 2017, 22:24

« Formulaire du RP »


• Date du RP: 19 Mai 2192
• Lieu du RP: Nodacrux, Système Volstok, Secteur Mer Pourpre
• Type de RP: Ouvert [ Trois joueurs ]
• Nombres de personnes requises: 3 (Urdnot Uoldar)
« Légende des couleurs »


• #AE0505 : Urdnot UoldarBalise : #999999 •



Une traque s'était lancer sur Nodracrux, parmi les jungles tant redouter par les colons, une créature insectoïde courait à travers les racines des arbres et les hautes herbes dans le but de fuir son prédateur. Cela faisait plusieurs heures qu'il le traquait, implacable, une endurance tenace... Rien ne l'arrêterait avant qu'il n'est atteint sa proie. Même avec cela, la créature était pousser par ses instincts de survie, donc il continuait de fuir, se cachant dans les souches éventrées par ses congénères de plusieurs pieds de haut et dans les failles naturelles de la planète.

Puis, il vit un précipice... Quel chance ! Un échappatoire d'où il pourrait planer jusqu'en contrebas et enfin échapper à son prédateur... Il s'élança dans une dernière ruée salvatrice, il glissa sur la droite en voyant une lance se planté sur sa gauche, mais il était arrivé ! Il grimpa sur un promontoire rocheux et s'élança en déployant ses ailes insectoïde ! ... Mais il resta figer. En l'air. Ses six pattes articuler semblait battre l'air à la recherche d'une surface. Puis il fut soudainement attirer en arrière pour venir se cogner contre un arbre, il se redressa et s'élança de nouveau vers le promontoire...
- ARRÊTE DE BOUGEZ SALOPERIE ! hurla le krogan alors que son marteau unifia l'insecte à la roche

Le krogan soupira longuement, soulevant son marteau de l'insecte à moitié broyé, il était mort sur le coup... Rapide mais brisé la chitine de la créature était assez simple avec la force suffisante. Il attrape la partie "intacte" de l'insecte et plongea sa main droite entre les mandibules et fouille dans la gueule de la créature.
- Dix jours... DIX. PUTAIN. DE JOURS. dit-il en soufflant par le nez Que je te course pour un simple fusible. Mais bien sûûûûûûr... La p'tite saloperie : TOI ! il enfonça violemment sa main dans la gueule de la créature, faisant craquer l'une de ses mandibules TOI ! Tu kiffe ça, HEIN ?! Donc tu le prends et tu te casse avec ! RIEN QUE POUR ME FAIRE CHIER ?!

Il sentit quelque chose de solide entre ses doigts, il retira donc sa main couvert de "salive" et de divers liquides grisâtres, mais avec un fusible dans la main.

- Et puis, on va s'le dire. C'est pas grave hein... il fixa les yeux inertes de l'insecte comme si il l'écoutait C'est pas comme si j'avais passer plus de VINGT PUTAIN DE MOIS sur cette planète de MEEERDE ! il hurla de colère et lança la carcasse de l'insecte dans le vide

Il inspecta le fusible sous toutes ses coutures, cherchant le moindre impact ou dégât causer par l'insecte profitant de son dernier envole, mais le krogan put soupirer, car fort heureusement, à part quelques griffes, rien de sérieux n'était à déplorer. Il entama donc sa longue marche en direction de son camp de fortune, se trouvant à une dizaine de jours de marche...

C'est après les douze jours - il fut retarder par un scarabée géant - qu'il put atteindre la grotte qui lui servait d'abri depuis les derniers mois, la précédent fut la victime des violents incendies de forêt des saisons chaudes et le força à s'abriter sous terre. Mais cette grotte, aménagé depuis le temps avec des restes de vaisseau, et où un petit cours d'eau venant traverser, était plus que salvatrice pour le krogan et lui permis de survivre dans cette partie isolée de la planète.

C'est après un repos méritée et un ragoût des habitants insectoïdes des forêts qu'il entama les derniers ajustements pour son seul espoir de quitter cette planète, un émetteur "maison" réaliser à partir des restes du vaisseau qui devait le mener en territoire quarien... Ce n'était pas une balise sortant de l'usine, mais tant qu'elle émettait, c'était le plus important. C'est donc après plusieurs heures d'ajustement - Et une réjouissance immense de voir que le fusible fonctionnait - qu'il parvint à le lancer.

La machine afficha une série de chiffre et de lettre sur l'écran légèrement fissuré.
Lance///@... Séquence d'u463\0... Calibrage en cours... \ERREUR/ ...

- Pas maintenant... Ne me fait pas de fausse joie... souffla le krogan en fixant la balise

Tentative de connexion au relais le plus proche . . . \ERREUR/ . . . Parasite électromagnétique proche détecté . . .

Le krogan ferma les yeux en soupirant longuement tout en se passant les mains sur sa plaque frontale, il n'avait pas pris en compte les perturbations que les orages de la planète pourraient provoquer.
Calcul en cours . . . Alternative //@\\ Enregistrement vocale nécessaire pour diffusion sur ondes . . .

Uoldar ouvrit les yeux et fixa la balise, il pris une grande inspiration et appuya sur le clavier afin de lancer la séquence d'enregistrement.
- Ici Urdnot Uoldar, j'officie en tant qu'Ambassadeur pour le clan Urdnot de la Confédération krogane. Mon vaisseau à subit une avarie lors de la traversée du système Volstok... Mes coordonnées actuelles sont inconnus et je suis le seul à avoir survécu au crash... Ainsi qu'aux créatures insectoïdes de cette planète. J'ai réussis à fabriquer une balise avec les restes du vaisseau afin de lancer cette fréquence. Si quelqu'un m'entends, qui que ce soit... Je vous serais reconnaissant de venir me chercher. La saison chaude arrive et ce n'est pas une plage d'hôtel asari. Attention aux orages, ils sont du genre violent dans le coin... Urdnot Uoldar. Terminé... Oh ! J'y pense... Il y aura des crédits au bout de compte. Je sais comme ça fonctionne et ce message tournera en boucle.

Il entra une série de code dans la console et se laissant aller contre le reste de siège qu'il avait récupérer, soupirant et en fermant les yeux. La balise lança le message de part l'antenne accroché à l'entrée de la grotte pour permettre au signal d'atteindre les relais les plus proches, alors que le processus de transmission se répétât, Uoldar soupira doucement, espérant que quelqu'un captera le message. Mais d'ici là... Il devra attendre et continuer à survivre.
- En fin de compte... Rien ne change. dit-il en souriant alors que le sommeil le gagna petit à petit, bercer par sa voix qui se répétât encore et encore...

...
Avatar de l’utilisateur
Urdnot Uoldar
Personnage inactif
 
Message(s) : 57
Inscription : 10 Mars 2015, 12:37

Âge: 445
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique
Points de conciliation: 8
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 508.00 Points

Retour vers Mer Pourpre



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron