Event [Hors Intrigue] : Un simple entraînement

*

Modérateur: MJ

Re: Event [Hors Intrigue] : Un simple entraînement

Message par Seides » 09 Janvier 2017, 21:47

[Fin des vacances!]

Séides fit ce pour quoi il était programmé: tirer sur des ennemis.
Par la porte "défoncée" se profilaient pas mal de cibles et ses talents furent bien mises à contribution. Sa tâche se compliqua néanmoins quand:
1) des biotiques certainement suicidaires se lancèrent dans de folles charges (mais dont il pouvait tout de même constater l'efficacité!)
2) lorsque la navette décolla sans prévenir, le faisant pointer vers une partie vulnérable. Visiblement quelqu'un s'était servie sans demander. Et s'il tirait, il pouvait descendre (peut-être) la navette... Mais pour de bon. Baissant son arme, il se dit que ce genre d'initiative hasardeuse pouvait mal finir. Il se demanda tout de même si ça faisait partie de scénario...

Revenant à ses cibles initiales, toujours couché et le canon appuyé sur le parapet, le geth continua ses cartons, de manière nettement sporadique pour éviter de toucher les alliés, jusqu'à ce qu'une nouvelle menace se profile sur la carte tactique. Des ennemis à l'intérieur même de la zone!
A peine eut il levé l'optique du viseur qu'il vit plusieurs robot, franchement sorties de camouflage, causant leur lot de chaos dans la base. Par réflexe il fit un tir sur un des robot dont il arracha, la jambe, le mettant définitivement hors de combat avec un tir à travers le torse. Il s'allongea à plat dos, rechargeant son arme, avant de se remettre à l'ouvrage.
Les choses avaient évolués rapidement, l'attaque étant apparu pratiquement sous le nez des défenseurs, ceux ci, n'avaient pas eu à trop forcer leur talent au tir pour faire un carton. Mais la surprise avait prélevée son lot de soldat malgré tout.
Séides songea que cette manœuvre eut était plus judicieuse au moment de l'attaque de la porte, lorsque tout les défenseurs avaient les yeux tournés vers l'extérieur. Néanmoins il garda ses réflexions pour lui même... Mieux valait ne pas donner de mauvaises idées au préparateur de l'exercice...

L'assaut surprise et le nettoyage qui s'en suivi ne dura donc qu'un instant, avant que les défenseurs ne reprennent leur position, la plupart ignorant de ce qui se tramait sous la tente. Il avait bien vu les effets de la grenade fumigène et entendu le bruit de la grenade, mais n'y pouvait pas grand chose de son point de vu et c'était certainement une partie du scénario.
Reprenant son balayage de la forêt en contrebas il se concentra dessus.

Renard en revanche, n'avait pas aimé les notes émotionnelles qu'ils avaient identifiés dans la voix du major Yaté, tout comme la désactivation un peu trop totale de l'assistant qu'il avait envoyé dans le QG. Il avait envoyé une équipe juste derrière la spectre qui, levèrent à moitié leurs armes lorsqu'ils constatèrent la mort (réelle) du général et l'état de leur collègue. Il ne menaçait personne en particulier, ne pointait pas vraiment leurs armes, mais ils étaient clairement à la recherche d'une cible qu'ils ne trouvaient pas.

Le Prime de son côté se mit immédiatement à l'ouvrage pour réunir un maximum d'information. Sa première action fut d'informer le consensus, et donc les geths présents de la situation. Qui pouvait être le coupable? Accident ou assassinat, bien qu'il doutait de la première hypothèse.
Quelqu'un avait il vu quelque chose? La réponse geth parvint assez instantanément: une bon tiers des geth encore en état étaient dispersés dans la forêt. Le reste ayant (trop) bien réagis à la menace immédiate de la porte brisée étaient soit en train de combattre dos à la tente de commandement, soit en train de surveiller un des autres côtés de la base.

Il demanda un état des lieu des forces, se demandant si une des personnes présentes n'était pas l'auteur. Puis si quelqu'un nétait pas entré. Finalement il demanda une confirmation multiple de la présence de chaque geths et ses actions pendant l'attaque. Peut-être une prise de contrôle extérieur pour utiliser un des synthétiques? Il ne voulait écarter aucune hypothèse.

Séides suggéra de rediriger la mémoire vidéo des quelques secondes avant l'apparition des unités furtives pour extrapoler les mouvements entrant et sortant de la tente. Étant donné le peu d'informations immédiates à sa disposition, le Prime prit la suggestion et ordonna à chaque geth de lui envoyer un flux vidéos de donnés commençant une minutes avant l'attaque et quel que soient les points de vue. Il se chargerait d'extrapoler chaque vues pour en tirer une information viable de qui étaient entré et sortie que ça soit par la porte ou non d'ailleurs. Il pourrait peut-être même détecter un passage furtif irrégulier dans/hors de la tente qui sait?

Néanmoins l'exercice était colossale en terme de gestion et il envoya une note à la spectre pour déclarer qu'il serait indisponible pendant 10 minutes et 36 secondes. Il n'attendit pas la réponse de l'asari pour se replier dos à une des armatures couchées et (prudemment) entouré d'un petit cercle de geth qui pointait ses armes vers l'extérieur.

Avant de se plonger dans son analyse Renard envoya un ordre à l'équipe de geth à l'intérieur de la tente: récupérer la mémoire de l'assistant, si celle si était encore viable et voir comment le général et son entourage avait était tué: circonstance et moyens. Il ferait le tri après.
Avatar de l’utilisateur
Seides
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 94
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Militaire
Classe: Martial et Technologique
Points de conciliation: 13
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 279.00 Points

Re: Event [Hors Intrigue] : Un simple entraînement

Message par Miho'Shakti Vas Maefis » 09 Janvier 2017, 22:34

Aux commandes de la navette, Miho sentit rapidement ses inquiétudes premières s'estomper. Aucun message ne la somma d'atterrir, signe que si son coup de poker n'était pas approuvé, il n'avait en tous les cas pas encore formellement provoqué son expulsion de l'exercice. Elle prit une petite seconde pour s'assurer que la diversion faite par ses camarades ne leur avaient pas non plus valu de sanction directe avant de se concentrer pleinement sur son travail. La communication facilement ouverte, elle transmis instantanément tout ce qu'il lui était donné de saisir, d'une manière ou d'une autre, tout en suivant les avancées des éclaireurs quariens. Les geths avaient assuré leur partie avec leur talent caractéristique, quant à la défense propre du fort, elle ne dépendait pas directement d'une navette qui ne servirait à rien en simple combat.

Plus soucieuse quant à la réussite de ses congénères, qui se voyaient offrir une belle opportunité d'agissement avec le retard de la livraison de munitions, Miho se contenta dans un premier temps d'appuyer leurs progrès pour prendre de l'avance. Privé en amont l'ennemi de ses moyens était une bonne méthode pour éviter la casse. Une fois la zone nettoyée, Miho prit quelques instants de réflexion et, suivant l'ordre du colonel Malza, elle sacrifia quelques instants d'altitude pour atterrir. Effectivement, quitte à piquer une navette qui n'était pas censée être la leur, pourquoi ne pas aussi se servir dans l'équipement de l'ennemi?

C'est avec toute la coordination dont étaient capables les quariens, sous les ordres de la colonel, que les mortiers furent chargés, et les éclaireurs embarqués. La navette redécolla à l'instant même où la porte latérale se refermait sur la colonel Malza. Miho se retourna un instant pour s'assurer que tout le monde se tenait à quelque chose avant de pousser la navette dans les limites possibles de son accélération pour retourner en direction du fort. Une certaine satisfaction était perceptible dans le ton de certains éclaireurs, alors qu'ils vérifiaient l'état des mortiers et transmettaient l'inventaire complet du matériel réquisitionné pour qu'il soit convenablement réceptionné. Mais dans toute cette organisation, ce qui étonna Miho fut surtout le silence étrange de la colonel.

"Colonel? Il y a un problème?"

La pilote se tourna légèrement vers Nali'Malza pour l'observer quelques instants. Elle aurait juré percevoir de l'inquiétude dans sa posture, mais peut-être se faisait-elle des idées.

"Non. Hormis une infiltration de mécas qui ont attaqué le QG."
"Oh..."

Miho passa sur une autre fréquence, captant les agissements coordonnés des équipes sanitaires, et autres détails sur les dégâts occasionnés.

"Dois-je lancer un scan pour s'assurer qu'aucun autre mécas en camouflage ne se dissimule dans le fort?"
"Excellente idée! Faîtes donc ça, tenez le poste de commandement au courant de tout déplacement susceptible d'être inhabituel et déposez-nous au plus près du PC."
"A vos ordres."

Tandis que Miho changeait légèrement de cap pour effectuer un large cercle avant le survol complet du fort, la colonel Malza dispensait ses ordres.

"Déchargez les mortier et assurez-vous qu'ils soit rapidement mis à disposition au moindre ordre."

La navette exécuta une descente parfaitement mesurée et se posa comme une fleur à l'exact endroit où Miho l'avait "empruntée" quelques instants plus tôt. La première chose qui la surprit fut l'absence des gardes dont son capitaine et ses coéquipiers avaient détourné l'attention un peu plus tôt. La porte latérale s'ouvrit, et instantanément, les éclaireurs quariens débarquèrent le matériel. La colonel revint quelques instants vers la pilote.

"Je veux que vous restiez disponible pour me récupérer dès que je le demanderai."
"Bien reçu."

Puis Malza sortit prestement, peut-être un peu trop au goût de Miho, pour s'engouffrer à l'intérieur du poste de commandement. Perplexe, La pilote referma la porte latérale et prit à nouveau de l'altitude pour affiner son scan. Par réflexe, elle relança la liaison avec ses camarades du Maefis.

"Mun? Tout va bien de votre côté?
"Plus ou moins. On a perdu Mithra, mais Fyn et moi sommes indemnes pour l'instant."
"Et les geths réagissent bizarrement. Je viens de voir Renard se replier, il a l'air en pleine analyse ou un truc du genre."

Les doigts de Miho se baladèrent d'un espace à l'autre de son écran holographique, étirant certaines zones pour en mettre en évidence des irrégularités.

"Il reste des mécas embusqués dans la forêt, j'envoie leurs positions à tout le monde. Cette attaque a l'air de secouer beaucoup la hiérarchie, pourtant le gros de l'ennemi a l'air de battre en retraite d'après ce que je vois, et il n'y a plus de mécas camouflé dans le fort."
"Leurs ordres viennent au compte-goutte tout à coup. On dirait que quelque chose s'est passée. Je vais voir si les geths en savent plus, et s'ils veulent bien partager leurs infos. Mun, va aider à placer les mortiers."
"C'est parti!"

La navette repassa, en mode camouflage, à distance raisonnable des forces ennemies. Miho n'y percevait rien de particulièrement notable. Du moins, elle avait trop peu d'informations pour voir émerger une stratégie du côté des adversaires. Elle regretta que Mithra se soit fait abattre et ne puisse apporter sa logique, tout en étant au fond rassurée qu'il ne s'agisse que d'un entraînement et que l'armurier du Maefis ne soit pas réellement détruit. Il y avait cependant quelque chose qui la dérangeait, dans les propos de Fyn, et ouvrit par précaution tous ces canaux pour capter la moindre information qui échapperait à l'un ou l'autre des partis. Apparemment tout n'était pas transmis, et bien qu'elle en comprenait aisément les enjeux, Miho avait une sainte horreur d'ignorer ce qui se tramait tout près d'elle.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Maefis
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 80
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points de conciliation: 10
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 270.00 Points

Re: Event [Hors Intrigue] : Un simple entraînement

Message par MJ Tentaculeur » 25 Février 2017, 15:52

Si la mort du général n'avait pas été – encore – ébruité, la surprise et le choc pour certains de l'apprendre était palpable. Les interrogations fusaient et une incompréhension qui laissa rapidement place au fait qu'il fallait vite réagir, comme le fit Nissara, et tous, une fois arrivés, approuvèrent les recommandations de la Spectre.

La Major Yaté sembla se remettre rapidement, rien d'étonnant pour une Galarienne, mais surtout, elle devait donner le change aux dizaines de soldats de l'entraînement qui pour certains commençaient sérieusement sur la soudaine absence d'indication tactique que l'agent du GSI fournissait jusqu'à présent.

« Déjà qu'est-ce qu'on à ? Comment ça s'est passé, est-ce qu'on connait l'armure utilisé, quelqu'un s'y connais en médical du coup pour examiner la blessure ? Peut-on contacté une autre autorité pour suspendre l'exercice ? Est-ce qu'on a des enregistrements ou quoique ce soit d'autres ? Nos Omnitech modifiés donnent des informations sur nous même si on est « tué » pendant l'exercice non ? Autant en profiter pour voir si on pourrait pas remonter une trace que ce soit un actif ou non. On peut aussi compter le nombre voir si quelqu'un manque à l'appel sans écarter l'idée que ce soit quelqu'un d'extérieur, j'insiste. »

Les interrogations de l'Asari avaient été denses, à tel point que même Yaté avait lancé un petit sourcil de concentration, elle qui débitait à un flot quasi ininterrompu aux forces conciliennes de l'entraînement de se repositionner, prétextant le retour soudain de tous les « officiers » au quartier général pour avoir un débriefing complet et être mieux préparer à la suite. Une excuse qui jusqu'ici semblait avoir fait mouche. Qui irait penser que leur général était mort et qu'un assassin rodait dans la nature ?

« Tout doux, avec ça, grogna la Butarienne en voyant les Geth envoyés par Renard approchait, arme en main, interrompant les réflexions de Nissara.
- N'ayez crainte Administratrice, répondit un des Geth, tandis qu'un ingénieur synthétique s'approchait du reste de son semblable qui indiqua via le consensus qu'aucune mémoire ne pouvait être récupéré et que l'assassin connaissait suffisamment bien les Geth pour savoir où tirer. Nous avons affaire à un combattant expérimenté qui a d'une manière ou d'une autre combattu contre les Geth
- Qu'est-ce qui vous fait dire ça ? demanda le Commandant Richardson.
- Le tireur n'a laissé aucune chance de pouvoir récupérer la moindre information audio ou vidéo de l'assistant envoyé par Renard.
- Un détail intéressant. Mais essayons de répondre aux questions de la Spectre » intervint Nali.

Il y eut un concert d'approbation de la part des organiques, tandis que les synthétiques présents – à l'exception de celui qui avait pris la parole et semblait avoir reçu la tâche de servir de remplaçant au Geth en pièces détachés – s'étaient repositionnés pour patrouiller autour et dans le QG, ce qui n'était pas pour relancer quelques interrogations des soldats conciliens qui avaient remarqué ce cirque.

« Concernant l'attaque, commença finalement Yaté une fois que le gros des ordres fut donné et qu'elle avait enfin un peu de temps pour passer à la discussion. J'avais détecté des unités furtives. Deux, il me semble. Mais la mémoire de l'installation pourra confirmer ou non. Mais, au lieu d'une attaque classique de la part d'unités synthétiques, ce sont des fumigènes qui ont envahi la pièce. On ne voyait plus rien. Même l'assistant geth semblait désorienté, comme si des leurres électro-magnétiques accompagnaient la fumigène.
- L'arme, c'est un M-42 Lancer. Une des nouvelles armes drelles, indiqua dans une reniflement de dégoût la Commandante Jlkta, celle-ci croisant ses bras sur sa poitrine après avoir observé les blessures des gardes plus que celle du Général.
- Nous n'avons pas de soldats drells, indiqua la Galarienne en une petite moue perplexe.
- Pour nous mettre sur une fausse piste, j'imagine, répondit la Butarienne en se grattant un sein, avant de hausser les épaules.
- Un début serait donc de trouver cette arme, indiqua la Quarienne, se tournant vers le Geth assistant.
- L'information a été transmise à Renard et nous sommes en train de la chercher, Créatrice Malza, répondit celui-ci.
- Parfait, dans ce ...
- Ah. Attendez, j'ai enfin l'amirale Kaliss. » intervint la Galarienne, son OmniTech s'étant soudainement illuminée, intimant à tous de se taire.

Ordre qui fut obéit par tous, plus ou moins rapidement. L'Asari fut ainsi rapidement mise au courant par la Major Yaté. Il était difficile de savoir vraiment la réaction de l'amirale qui s'était contentée d'une simple conversation téléphonique, mais dans tous les cas, la mort du général n'était évidemment pas prévu dans l'exercice, loin de là.

« La Spectre T'Sironia voulait savoir s'il était possible de mettre en suspens l'exercice, le temps que cette affaire soit réglée, indiqua en suivant la Galarienne.
- Oui, c'est possible. Mais cela nécessite un code d'activation à appliquer sur place. Code que seuls moi et Sparatus connaissions. Je déploie le reste des forces. Que PERSONNE, ne sorte de l'enceinte de la base. Vous tirez à vue si jamais quelqu'un essaye. Je ne plaisante pas. Et ... dites que vous avez eu un changement en cours d'exercice selon laquelle il est impossible de sortir. Trouvez ce que ce que vous voulez comme excuse.
- Bien compris, amirale. Nous nous efforçons de trouver l'assassin le temps que vous arriviez. »

Sur ces mots, Kaliss coupa la communication et les discussions reprirent aussitôt parmi les « officiers ».

« Très bien. En espérant que l'on ne prenne pas une nouvelle attaque d'ici là.
- Renard vous indique qu'aucun absent ne manque à l'appel. Il continue à analyser les informations des OmniTechs et enregistrements mémoires des différents Geth ou autres appareils optiques présents dans la base. Pour l'instant, cela ne donne rien de probant. Mais il penche pour un homme. Plutôt humain.
- Cela élimine déjà une partie de suspect, indiqua le Volus entre deux respirations, lui qui avait été plutôt silencieux tout le long.
- Mais il en reste beaucoup ... déjà, est-ce que l'on sait si un soldat avait un grief particulier contre Sparatus ? Cela pourrait être déjà une piste d'essayer de trouver un profil qui serait tenté de passer à l'acte, non ? »


HRP :
Spoiler : Carte :
Image


La réponse peut sembler propre à Nissi, mais cela vaut pour tout le monde. Séides via le Consensus et Miho, tu pourras réussir à capter les discussions adressées à l'amirale Kaliss (donc, le résumé de ce qui se passe).

Pour la suite, il convient donc de trouver le coupable. Vous pouvez me MP si vous voulez des détails précis (je pense à Nissi si tu as besoin de dialogue ou Séides via Renard pour des infos). Pour informations, il n'y aura pas de nouvelles attaques de méca ce tour-ci et l'amirale arrivera pour annuler l'exercice. Vous n'aurez donc pas à vous souciez de cela. ;)

Et évidemment, plus ça va avancer, plus l'agitation va régner dans le camp. A vous d'anticiper un peu ça pour éviter que ça ne parte en vrille !

Voilà, je pense avoir fait le tour 'o'
Avatar de l’utilisateur
MJ Tentaculeur
 
Message(s) : 46
Inscription : 09 Mars 2015, 10:47


Points MEL: 134.00 Points

Re: Event [Hors Intrigue] : Un simple entraînement

Message par Nissara T'sironia » 31 Mars 2017, 17:55

Nissara réfléchit à toute allure alors que toutes ces informations lui parvenaient. Dans un premier temps les Geths étaient tous au courant, logique étant donné qu’ils avaient perdus l’un des leurs. Elle avait beau savoir que tous pouvaient être connecté en même temps elle s’était demandé si ils n’avaient pas eu un désir d’indépendance avec la forme d’autonomie qu’ils avaient obtenus. La Spectre garda cette réflexion pour quand elle croiserait Egide et se concentra sur ce qu’il se passait ici. La personne, ou les personnes, ayant fait ça avaient donc des connaissances poussé sur les Geths, donc logiquement quelqu’un qui les avaient combattus ou qui avait eu l’habitude d’affronter des synthétiques … Patientant le temps que tous les ordres soit donné elle se focalisa ensuite sur le rapport de Yaté. Les informations récoltés ainsi étaient crucial, en résumant, on avait logiquement un assassin connaissant les Geths et équipé d’une arme drell.

« Pour les drells si il y’en a un parmi mes hommes mais je réponds d’eux. »

Puis arriva la réponse de l’amirale, cette dernière fut mise au courant de ce qu’il se passait et donna ses instructions. Réfléchissant à toute allure, l’asari opina aux remarques et aux dernières informations obtenus par les synthétiques.

« Il nous faut changer la donne de l’exercice. Indiquons qu’il y’a une diffusion d’arme bactériologique autours de la base et que chaque personnes sortant doit être abattus sous peine de contamination de la base. La base pourrait être protégée par un bouclier ou que sais-je si vous avez des suggestions. Parlons d’unité furtives possiblement infiltré et qu’on doit ouvrir l’œil et indiquer chaque élément suspect, ça devrais pouvoir ralentir nos assassins, n’oublions pas qu’il y avait deux signaux furtif. »

Prenant un instant de réflexion la Spectre reprit la parole.

« Je préconise que l’on renseigne quelques personnes, les geths le sont déjà, je peux renseigner certains des miens, vous devez bien avoir des gens de confiance non ? »

Puis une idée germa dans l’esprit de l’asari.

« Celle qui a détourné la navette … elle a fait preuve d’ingéniosité et de talent, ça serait utile qu’elle soit au courant je pense. »

La Spectre secoua lentement la tête en espérant que les soldats réagiront comme il conviens dans une telle situation.

« Il va nous falloir de vrais armes pour les personnes mise au courant, de quoi stopper ceux qui ont fait ça »

Dit-elle en faisant un signe de tête vers le corps du général.
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 274
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points de conciliation: 21
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 265.00 Points

Re: Event [Hors Intrigue] : Un simple entraînement

Message par Seides » 13 Avril 2017, 13:45

Séides ne pouvait pas faire grand chose pour l'instant sinon continué à suivre la conversation. Renard n'avait pas cloisonné l'information, ce qui faisait que tout les geths suivaient en temps réel.

Il regretta la désactivation terminale de son homologue chargé de la liaison dans le QG. Le cadeau de Shepard était à double tranchant et il fallait en constater le prix avec cet événement. Plus d'échappatoir à la geth désormais !
Il se demandait si, le jour où il subirait de graves dommages, si sa destruction serait aussi définitive. Pourra-t-on récupérer assez de lui?

Remisant de côté ses questions existentielles, il reprit le fil de la conversation et des réflexions pour y ajouter les siennes: "Si la facture de l'arme est Drell, rien n'assure que c'est un Drell qui en est à l'origine. La conclusion semble trop évidente et commode vu leur faible nombre habituellement dispersé dans l'espace concilien. Et même si la qualité d'exécution de l'assassinat peut laissée penser à celle d'un de leurs agent d'élite, l'utilisation présumée d'un camouflage fait plus penser à cette unité, aux élites de Cerberus pendant la guerre. Sans compter que ces méthodes de déception et leurs connaissances des Geths serait leur genre. Ou quelqu'un ayant apprit d'eux.
Pour finir, cette unité n'a jamais eu connaissance d'élite Drell travaillant autrement qu'en solo."


Il sortait peut-être de son rayon d'expertise, mais en tant qu'un itération camouflée, il avait étudié les méthodes furtives des autres races. Surtout celles qui y faisaient appel de manière régulière.

Les Drell sur étaient tout simplement bons. Leur méthode d'infiltration, c'était simplement l'intelligence. Leur utilisation de l'environnement pour se camoufler et s'approcher d'une cible leur suffisait. L'utilisation du camouflage est motivé par l'urgence ou le manque de couvert dans l'approche. Les geths eux n'utilisait que peu l'infiltration. Avant, un geths hors camouflage dans l'espace concilien était simplement une cible. Et on ne peut pas rester camouflé indéfiniment.la science du camouflage chez les geths s'applique plutôt à l'embuscade .
Reste donc Cerberus. Espionnage, assassinat, manipulation, désinformation et utilisation lourde du camouflage. La seule chose qui ne collait pas était l'arme, mais pour lancer sur une fausse piste et mériter leurs surnom, un fantôme de Cerberus pouvait certainement en arriver là.

Si l'on faisait abstraction de l'arme, ça collait. Mais l'arme était "là" et ceux qui voudraient croire en la théorie Drell n'étaient pas en tord...

Laissant les grands chefs décider, le geth se mit à la recherche d'une cible camouflée. Avec les geths au courant de la situation, passer par les portes était risqué. Il se mit donc à balayer les remparts de sa vue tout en essayant de repérer dans le camp où pourrait se cacher quelqu'un.

Une pensée effleura le geth, dont il fit part au réseau, relié peu après par le geths faisant la liaison:: "Si les conditions de mise en suspendu de l'exercice ont filtrés, l'assassinat du général ne serait il pas un moyen d'atteindre l'amirale?"

Il fit une demande d'information sur le réseau qui sujet de l'amirale, demandant un éventuel lien de cette dernière avec les Drell ou Cerberus. Peut-être un projet non-publique?
Quel serait l'impact de sa mort au niveau concilien ? Politique, militaire et son possible remplaçant. Pour le coup, la question valait pour feu le général.

Du grain à moudre pour le réseau et des questions délicates à éventuellement poser. Mais il laissait cette finesse verbale à Renard le cas échéant. ...
Avatar de l’utilisateur
Seides
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 94
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Militaire
Classe: Martial et Technologique
Points de conciliation: 13
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 279.00 Points

Re: Event [Hors Intrigue] : Un simple entraînement

Message par Miho'Shakti Vas Maefis » 10 Mai 2017, 17:28

Il n'y avait rien de menaçant à l'extérieur. La navette exécuta une large boucle à bonne distance avant de revenir. Des crépitements dans le canal de communication surprirent quelque peu la pilote. Nali'Malza aurait-elle besoin d'un transport ou Fyn aurait trouvé une info intéressante? Non. C'était au-delà de ça.

Une voix typiquement galarienne de par son débit se fit entendre et Miho nota attentivement la présentation rapide et formel de la Major Yaté, suivi par la non moins surprenante de l'Amirale Kaliss en personne. Silencieuse, la quarienne ne perdit pas la moindre syllabe de ce qu'elle entendait. L'exercice avait prit une tournure dramatique. Elle peina un instant à croire que le général turien et deux geths avaient été abattus, surtout en plein QG. Si la nouvelle venait à s'ébruiter, ça allait être le chaos.
Déjà qu'il était difficile de faire coopérer différentes espèces entre elles, si en plus un climat de peur, de suspicion et de menace planait, tout pourrait facilement partir en vrille. Quelque part, il était préférable que la grande majorité des armes au sein de leur base ne soient pas létales. Comment la hiérarchie allait-elle gérer un confinement forcé avec justification fictive?

Peu de temps après, un ordre tomba pour les soldats. Armes bactériologiques à l'extérieure du camp, personne ne sort. Simple et efficace, mais pas contre ceux qui pourraient faire dans l'excès de zèle, Miho en connaissait un rayon sur le sujet. Nerveuse, elle se tapota un genoux du bout des doigts, puis relança une communication privée et surtout sécurisée.

"Fyn, tu me reçois?"
"Oui, mais j'ai pas plus d'infos de la part des geths. Pourquoi tu sécurise la communication?"
"Quoique tu fasses, continue de le faire comme si je ne te parlais pas. Il y a eu un meurtre dans le camps, et les assassins sont certainement encore à l'intérieur."
"L'ordre de confinement, donc. Arme bactériologiques, hein?"
"Si la nouvelle s'ébruite…"
"Les geths vont certainement tout faire pour que l'ordre soit parfaitement respecté. Je vais faire pareil de mon côté et demander à Mun de m'aider à surveiller et empêcher toute tentative de sortie sous couvert de l'ordre. Tiens-moi au courant."
"Bien reçu. L'Amirale Kaliss est en route pour arrêter l'exercice."
"C'est une bonne nouvelle."

Miho arriva au-dessus du camp, toujours en mode camouflage et lança immédiatement les scanners de la navette, traquant tout signe suspect, éventuel failles d'un camouflage, déplacement inadéquat vers une sortie, ou sortie en train de se faire par un endroit non prévu pour. Elle n'hésita pas quand elle envoya en temps réel l'avancée de son observation directement à la colonel Malza. Le fait d'avoir écouter à la porte allait lui attirer indubitablement des ennuis, mais compte tenu de la situation, la quarienne jugea définitivement préférable de se prendre une sanction s'il lui était possible d'apporter un peu d'aide. Mais quelque chose la titilla, et elle s'adressa directement au QG, réagissant sans s'en douter aux paroles de Nissara.

"Ne serait-il pas judicieux également de surveiller l'approche de l'Amirale? Après tout, on ignore également si les assaillants n'avaient qu'une seule cible."

D'ailleurs, la navette de l'Amirale était déjà en approche et Miho cibla son scan quelques instants sur les environs de l'espace d'atterrissage, ainsi que les alentours directs du QG.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Maefis
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 80
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points de conciliation: 10
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 270.00 Points

Re: Event [Hors Intrigue] : Un simple entraînement

Message par MJ Tentaculeur » 24 Juin 2017, 14:04

Loin du bouillonnement des cerveaux du QG de la base qui tournaient à plein régime, un peu en retrait des soldats qui continuaient l'entraînement, la plupart ayant pris l'ordre lancée à l'improviste de Nissara comme une réelle variable de l'entraînement. Après tout, ils n'étaient plus à ça près et c'était un élément de conflit à prendre en compte. Il n'y avait donc que peu de remises en question là-dessus. Et puisque les Geth, qui eux n'en auraient eu rien à faire, suivaient les ordres à la lettre en restant à l'intérieur de l'enceinte.

Au final, un calme relatif régnait dans l'enceinte du camp, interrompus par les bruits de pas, les sons d'armures ou d'armes cognant des objets ou simplement le brouhaha ambiant des discussions éparses. Il y avait bien la navette de Miho qui volait, mais en hauteur, toujours camouflée, elle se fondait dans le fond sonore.

Une autre approchée, descendant du ciel, celle où arrivait l'Amirale Kaliss, suivant une approche lente. Il fallait dire que la suggestion de Miho avait été transmise rapidement par l'officier galarienne. Tout comme l'utilisation du scanner par la Quarienne avait porté ses fruits. Un point isolé avait été repéré, dans un angle mort, entre de nombreuses caisses de nourritures. Il n'était pas vu, mais lui avait une belle vue de la zone d’atterrissage. Et cela faisait plusieurs minutes qu'il était immobile.

C'est ce qui avait mis la puce à l'oreille du Consensus. L'unité geth la plus proche, Séides, avait été envoyé voir ce qu'il en était. Il avait ainsi pu voir, de sa position en hauteur sur les remparts, avec sa lunette de visée, un Krogan, disposant d'une Veuve Noire modifiée, pointée droit sur les moteurs de la navette.

Un coup partit avant que le Geth ne puisse se décider quoi faire. Le moteur de la navette s'embrasa pour mener une descente bien moins contrôlée et finir sa course plus loin, manquant de peu celle toujours camouflée de Miho, arrêtée nette par les troncs d'arbres de la forêt entourant le camp d'entrainement, la fumée noire trahissant son trajet. Immédiatement, le Krogan utilisa à nouveau son camouflage.

La stupeur émergea du camp. Que venait-il de se passer ? Etait-ce lié à l'exercice, ça aussi ? Rapidement, une queue apparue devant le centre de communication, exigeant des explications.


HRP :
Spoiler : Mise à jour de la carte :
Image


On approche de la fin (enfin !). Petites informations supplémentaires pour faciliter vos réponses. Séides, tu as totalement le temps de tirer sur le Krogan et engagé le combat. Tu es totalement libre, si tu visais déjà à l'avance le Krogan. Par contre, si tu le laisses filer, vous ne le reverrez plus.

Pour Nissi, tu vas donc devoir passer en mode politicienne "Tout va bien, la situation est sous contrôle" :D Je te laisse libre de l'interaction. Il y aura autant de curieux, inquiets que mécontents. Tu peux utiliser les PNJs de l'état-major improvisé si tu le souhaites :)

Pour Miho, tu peux tout à fait aller voir la navette écrasée. Le pilote est mort mais l'Amirale est en vie, avec juste quelques blessures légères.

Voilà ! Si vous avez des questions, besoin de dialogues, n'hésitez pas à me demander ! :)
Avatar de l’utilisateur
MJ Tentaculeur
 
Message(s) : 46
Inscription : 09 Mars 2015, 10:47


Points MEL: 134.00 Points

Re: Event [Hors Intrigue] : Un simple entraînement

Message par Miho'Shakti Vas Maefis » 24 Juin 2017, 22:09

La navette de l'Amirale était en vue et exécutait sa descente parfaitement maîtrisée vers la zone d'atterrissage à l'intérieur du camp. Par réflexe, Miho baissa les yeux sur son scan. Derrière sa visière, elle fronça les sourcils en remarquant le point isolé dans une position idéale pour ne pas se faire repérer avant d'avoir pu tenter quelque chose. La pilote ne jugea pas utile de dire quoi que ce soit, elle était en lien direct avec le QG et les personnes présentes étaient déjà en train de réagir à ce que le scan leur transmettait en temps réel. S'ils voulaient qu'elle agisse, ils lui en donneraient l'ordre. Cependant, elle ne pu s'empêcher de relever les yeux sur la navette en ressentant une pointe d'inquiétude qui, hélas, fut justifiée.

Si elle était trop loin pour entendre le tir au sol, Miho fut aux premières loges pour en voir les conséquences. Le moteur s'embrasa brusquement, plongeant la navette vers le sol, et aussi dans sa propre direction.

"Wow!!"

Elle accéléra subitement, passant sous la navette qui se cassa la figure droit vers la forêt hors du camp. Les doigts de la pilote se crispèrent sur les commandes alors qu'elle exécutait son demi-tour pour suivre la traînée de fumée noire au moment où la navette de l'Amirale cessa tout mouvement contre les arbres. Miho grinça des dents. Elle aurait dû mieux anticiper l'arrivée de Kaliss. Elle espéra que le pilote avait pu faire de son mieux pour éviter des dégâts à sa passagère. La quarienne n'hésita pas un seul instant en se dirigeant vers la navette écrasée. Partant du principe que le tireur isolé était à pieds, elle avait une longueur d'avance pour mettre l'Amirale à l'abri en espérant que celle-ci ait survécu. Et si ça n'était pas le cas, elle serait sur place pour attendre l'assassin si il ne s'était pas fait arrêté avant par quelqu'un au camp.

La navette pilotée par Miho se posa un peu brusquement, à l'abord direct de la forêt, à distance suffisante pour ne pas prendre le risque d'abimer son véhicule en étant trop près de celui crashé. Elle sorti rapidement, fusil sur le dos, et couru vers les débris en criant, autant pour avoir une réponse que pour prévenir du fait qu'elle ne venait pas discrètement finir le travail.

"Amirale Kaliss?"

Elle contourna le véhicule. Le pilote aurait pu avoir l'air dans les pommes si la moitié de son corps n'avait pas été charcuté par le cockpit qu'il avait traversé. Un mort. Miho jura et contourna pour trouver la porte à moitié brisée par le choc. Elle écarta promptement les débris et tira sur ce qu'il restait de la portière pour ouvrir. A l'intérieur, sur son siège, miraculeusement à peine blessée, l'Amirale était consciente. Une lueur bleue apparu et Miho leva d'instinct les bras.

"Je ne vous veux pas de mal! Miho'Shakti, soldat participant à l'entraînement. Je survolais le camps en navette. Laissez-moi vous reconduire au QG."

La lueur s'estompa. Miho écarta les quelques autres débris sur son passage, et aida l'Amirale à se détacher, avant de lui proposer un appui pour la reconduire dans la navette. Alors que les portes se refermèrent, elle lança une communication à l'attention du QG.

"L'Amirale Kaliss est en sécurité, mais aura besoin de soins. Son pilote est mort. L'espace est-il dégagé pour la ramener au QG?"

En tous les cas il était préférable de décoller. Elle n'attendit pas que la réponse lui parvienne pour relancer les propulseurs et réactiver dès que possible le camouflage, par précaution.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Maefis
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 80
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points de conciliation: 10
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 270.00 Points

Re: Event [Hors Intrigue] : Un simple entraînement

Message par Seides » 25 Juin 2017, 11:12

Contrairement à presque tout le reste de la base, Séides avait les optiques tournés vers l'interieur.
La plupart des solades attendaient calmement la suite des évènements, discutant avec les camarades à leurs côtés ou observant les abords immédiats des murs ou l'horizon le plus lointain, s'attendant à voir surgir de nouvelles cibles.

Mais ce n'était pas le cas du geth. Il savait que quelque chose clochait et contrairement à la grosse majorité des geth qui se contentait de faire ce qu'on leur demandait, il balayait le camp de son regard, à la recherche d'une cible, d'une cache que l'on aurait pas fouillé.
Cette prise de conscience l'arrêta un instant dans sa recherche. Etait-ce "bien" de ne pas suivre les ordres. Il prenait une initiative, sans l'aval du réseau et à contrario de tout les ordres donnés. Oh, bien sûr ce n'était pas la mer à boire. Il y avait assez d'organiques et de synthétiques pour surveiller. De plus tout ceci n'était qu'un exercice. Mais tout de même...

Il songeât également que ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait: l'Administrateur mi4ou avait était son premier "écarté de conduite synthétique. Il avait ramené un élément non-authorisé, voir jamais vu, dans un vaisseau geth. Ce qui avait causé pas mal de remous pendant un temps. Mais aujourd'hui c'était la bonne chose à faire. Le truc c'est qu'on ne savait jamais à l'avance...
Il allait devoir y réfléchir...

Le Consensus le sortie de ses réfléxions: l'initiative d'une Créatrice, Miho'Shakti, avait portée ses fruits. Ou du moins soulevé une question. Un point isolé, immobile et semblait il caché.
L'esprit collectif geth lui en fit part, comme unité la plus proche du point isolé et, amenant la lunette de son fusil à son optique principal, il observa la zone. Ca ne prit qu'un instant pour voir le "problème": un krogan isolé, équipé d'une Veuve Noire. Un krogan sniper était inhabituel, mais son arme semblait l'être tout autant.
Malheureusement, il eut à peine le temps de calculer la visée du krogan que ce dernier tira, touchant la navette en approche. Voyant la fumée et les flammes crachés par la navette, il remit rapidement son optique contre sa lunette, constatant que le sniper, qui avait fait la même observation que lui, baissé ses yeux vers son Omnitech, commençant déjà à disparaitre.

En une fraction de seconde, le geth balaya ses options avant d'en choisir une: calant fermement son arme contre son épaule pour ne pas perdre sa visée, il lâcha sa crosse le temps de lancer une surcharge sur le krogan qui était à peine une lueur qui disparaissait déjà. Le pouvoir ne suffit pas à mettre hors d'état de nuire le krogan, pas plus qu'il ne fit tomber les boucliers, notoirement résistant. Mais celà arrêta le camouflage du krogan, le surprit au point de l'arrêter net dans un sursaut et à le signaler à tous vu les quelques résidus statiques qui soulignait sa silhouettes de quelques petits éclairs.
Si ça ne suffisait pas l'alerte lancée au réseau vit les geths converger à pleine vitesse vers l'assaillant.

La chose n'avait pas durée une seconde et le krogan se remettait à peine de la surprise lorsque la première balle du geth fit sauter les boucliers et se logea dans l'épaule de la créature, passant par la jointure entre les plaques d'armure. Pour le coup le il lâcha le veuve noire modifié qui tomba par terre.
La deuxième balle fusa, mais le krogan, qui ne devait pas être né de la dernière pluie, roula de côté, esquivant le tir. Alors qu'il s'élançait dans l'élan de sa roulade, le geth contre-visa, tirant un troisième coup qui atteignit le fuyard quelque part au niveau de l'omoplate gauche, le projetant en avant.

Séides ne prit pas la peine de recharger, n'ayant pas le temps avant que le krogan ne trouve un couvert. Néanmoins il continua à diffuser la position du fuyard jusqu'à ce qu'il le perde de vu. A ce moment là il y avait assez d'unité geth qui entourait le lieu de la cachette pour s'assurer qu'il ne s'échapperait pas, même si son camouflage était à nouveau actif, ce qui ne serait pas le cas avant encore plusieurs secondes.

Lorsqu'il releva la tête, il se rendit enfin compte qu'un humain était penché sur lui et lui hurlé dessus: "Bon dieu, mais qu'est-ce que tu fous, t'es timbré la tête d'ampoule, t'as explosé un..." Alors qu'il continuait à l'invectiver, Séides rechargea, tout en se relevant de sa position accroupit.
Alors que les hurlements de l'homme diminuait de quelques tons (le geth le dépassait de quelques bon centimètres une fois debout), Séides commenta très calmement: "C'était les ordres." fit il coupant court à toute protestation.
L'homme en resta coi, bafouillant: "Quoi... Que? Quels ordres? T'as reçu des ordre d'où?" Il laissa l'homme à sa surprise, sautant des rempart sur la cour en contrebas.

S'approchant de la cachette que le krogan avait quitté quelques instant plus tôt, le geth ramassa le fusil tombé à terre. Personne ne faisait de toute façon attention à lui, les uns occupés à demander des nouvelles, les autres à se demander ce qui se passait depuis leurs position et les derniers (geth principalement) occupé à refermer le filé sur un krogan peu coopératif.

Il ignorait quels étaient les modifications de l'arme pour réussir un tir assez puissant pour traverser les boucliers d'une navette et son blindage, mais ça l’intéressé. Le principal suspect était appréhendé et c'était tout ce dont les enquêteurs devraient se contenter... Pour un temps.
Le réseau aussi bien sûr, ferma les optiques sur la petite prise de guerre de Séides, jugeant lui aussi qu'on n'allait pas perdre un petit avantage sur le reste de l'espace Concilien.
Avatar de l’utilisateur
Seides
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 94
Inscription : 20 Décembre 2015, 20:20

Âge: 241
Profession: Militaire
Classe: Martial et Technologique
Points de conciliation: 13
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 279.00 Points

Précédent

Retour vers Amas du Phénix



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron