Une ambassadrice passe par la case prison [PV Isi]

*

Modérateur: MJ

Une ambassadrice passe par la case prison [PV Isi]

Message par Nissara T'sironia » 03 Janvier 2017, 22:08

• Date du RP: 03 Octobre 2191
• Lieu du RP: Destiny Decline, Nébuleuse de la Vipère, Terres Egarées
• Type de RP: Privé
• Nombres de personnes requises: Isiana N'iim

Ou suis-je ? C’était peut-être une question que se posait la plantureuse diplomate mauve à bord du Duakila. En tant que représentante de haut vol du peuple asari, ainsi que du conseil, elle était l’une des très rares personnes extérieures à être sur le point de découvrir la source d’une formidable rumeur. Une prison qui mettrait au banc tout ce qui avait était fait jusqu’ici, une prison qui n’avait pour le moment pas de nom bien définis, de lieux ou même de groupe attitré. Tout semblait faire penser à une prison fantôme ou fantoche, une rumeur qui serait lancé juste pour effrayer les plus grands criminels. Il n’en était cependant rien et Isiana N’iim allait bientôt pouvoir le découvrir de ses propres yeux. Elle avait été invité elle seul à monter à bord du Duakila sur Thessia, en soit, cela n’avait rien de surprenant. La durée du trajet elle, semblait cependant démesurée et la diplomate put dénombrer pas moins d’une dizaine de saut par des relais. De subtiles détailles avaient également changé une partie du vaisseau. Si elle reconnut sans mal Irel, l’exubérante pilote asari de la frégate, ou même le pont fleurit du vaisseau de guerre, elle découvrit la présence d’un groupe armé multi racial équipé d’armure similaires. Toutes étaient dans les tons noirs avec des bandes rouges un symbole sur l’épaule gauche. Ce symbole était celui d’une silhouette d’un vaisseau allongé de couleur claire. Cela pouvait aussi bien être une frégate qu’un cargo allongé ou un croiseur tant le détaille était vague. Ce dernier était entouré de l’icône de fermeture d’un sas, à moins que cela ne soit une cible. Ce groupe se montrait courtois envers la diplomate tout en restant très professionnel. Ils arboraient tous un équipement de pointes, leurs armures modifié en conséquences et un arsenal d’arme digne des unités d’élites galactiques couplé à de l’armement incapacitant. La jolie mauve avait pu se rendre dans toutes les zones du vaisseau excepté deux, une zone des hangars, et le pont, tout du moins à partir d’une certaine partie du voyage.

Si elle avait été curieuse et attentive elle aurait remarqué que les listes d’informations fournis par les scanners du vaisseau étaient bien plus importantes, occupé par deux officier de pont, le vrombissement du vaisseau était également devenue inexistant ou presque. Si le Duakila avait toujours été un vaisseau silencieux et maniable, l’aisance de ses mouvements et la quiétude régnant à son bord semblait témoigner d’une nouvelle propulsion. Que dire de plus si ce n’est que l’entrée dans le vaisseau fut un vrais parcours du combattant. Scanné sous tous les angles et un échantillon fut même réclamé pour identifier pleinement la fameuse invité. Tout avait été fait pour que cela soit le moins incommodant possible mais la sécurité était à son paroxysme et un verrou fut même placé sur l’Omnitech, ou tout du moins au poignet, de la diplomate en précisant qu’il ne s’agissait que de réfréner toutes émission ou réception de signal. Ainsi, il pouvait être utilisé en circuit fermé sans soucie, mais aucun mail ou communication sous quel qu’autre forme n’était possible. Ayant accès aux quartiers du capitaine pour le voyage elle put constater que Nissara avait laissé bien moins d’affaire que la fois ou elle avait découvert la cabine. Le voyage sembla enfin toucher à sa fin quand l’interphone s’activa.

« Demoiselle N’iim ? Nous arrivons, vous êtes convié sur le pont si vous le désirez, la vue est génial ! »

Le ton de la pilote était clairement enthousiaste, et, si la diplomate acceptait l’invitation, la mauve pouvait alors découvrir une géante gazeuse aux reflets pourpre avec une tache en son centre. Au fut et à mesure de l’approche la tache prit forme jusqu’à dévoiler la démesure d’un cuirassé surarmé. Aucun des écrans des senseurs ou scanners du pont n’étaient activé ou ne pouvaient donner une quelconque indication de lieux ou d’identification du vaisseau. La phase d’approche se fit sans aucune accroche, et même, avec une souplesse exemplaire. S’arrimant à la carlingue, il devenait difficile de jauger de la taille du colosse d’acier que représentait le cuirassé, de quoi donner le vertige pendant un bref instant. Une escorte de quatre personnes attendait la diplomate sur le pont et la conduire cordialement jusqu’au sas. Une fois un ultime scanner effectué la porte s’ouvrit dans un bruit de dépressurisation. En face, trois silhouettes, trois visages, trois sourires. D’une part se trouvait Kalita, la commando de choc qui affichait une mine un peu fière dans son armure noir. De l’autre la timide Nostia affichait un sourire heureux mais retenue par le violet qui lui montait si joliment aux joues. Son allure aurait pu être menaçante si son visage d’ange ne faisait pas voler en éclats sa réputation de redoutable tireuse d’élite. Au centre de ce trio, Nissara T’Sironia souriait de toutes ses dents, arborant, comme les deux autres asari, le symbole de sa prison sur l’épaule gauche, celui des spectres sur le droit. Son armure Phantom équipé d’une capeline lui offrant une nouvelle dimension en plus de ses aires martiales pourtant en retrait face à sa mine réjouie.

« Isiana N’iim, Bienvenue à bord du Destiny Decline, la prison de Haute sécurité la plus inviolable de la galaxie ! »

Chaleureuse, la Spectre ouvrait grand les bras à son amie, nul doute qu’elle s’était arranger pour crée ce petit effet pour l’arrivante …
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 282
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points de conciliation: 21
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 291.00 Points

Re: Une ambassadrice passe par la case prison [PV Isi]

Message par Isïana N'iim » 04 Février 2017, 22:20

« Légende des couleurs »


• #00FF66 : Isïana N’iimSpectre Nissara T’sironia : Dodgerblue •


Malgré mon humeur chaotique, alternant une joie et un optimiste sans faille à une colère sourde et une envie de tout envoyer chier, je devais avouer que l’invitation énigmatique de Nissi avait titiller suffisamment ma curiosité pour que je mette en suspens mes activités en cours. J’espérai sincèrement que ça en valait la peine cependant. Revenir sur Thessia, ces derniers temps, c’était loin d’être ma destination favorite depuis que j’avais mis les choses au point avec la Tétrarchie. Une discussion à huit-clos pour le moins … virulente. Rien n’avait filtré, du moins, à ma connaissance. Mais ce n’était qu’une question de temps avant que je laisse totalement tomber mon titre d’ambassadrice asari, pour pleinement gérer une colonie dans la Travée. Avec une liberté absolue de la part du gouvernement actuel qui comptait me donner les pleins pouvoirs, si cela ne changeait pas d’ici là. C’était à la fois une fierté d’être ainsi soutenue et … déstabilisant. Parfois, ça m’en faisait tourner la tête …

Je savais que Nissi était sur un gros projet, de ce qu’avait pu me dire Nostia. C’était d’ailleurs en vérité la seule raison qui m’avait pleinement poussée à accepter l’invitation de la Spectre. Revoir son petit visage d’ange me faisait sourire bêtement rien que d’y penser ! Je fus donc clairement surprise, pour ne pas dire déçue, de ne pas avoir vue ni l’une ni l’autre sur Thessia à bord du Dualika. Qui avait soit dit en passant eut droit à une belle mise à niveau depuis ma dernière visite. En témoignait le doux et quasi silencieux bruit des nouveaux moteurs de la frégate.

Mais c’est davantage le subtil changement d’équipage qui me sauta aux yeux. Et au vu du long trajet, à croire qu’on faisait tout le tour de la galaxie, j’avais pleinement eu le temps de l’observer. Du moins, pour les endroits où j’avais eu l’autorisation de me rendre. Cela devait être le dernier point qui s’était ajouté à ma perplexité : l’intense sécurité à laquelle j’avais eu droit en montant à bord du Dualika.

Je ne savais pas où Nissi voulait m’amener, mais clairement, j’étais une invitée chanceuse. Je ne pense pas que la première asari lambda y avait droit. À croire que j’avais avoir droit à un aller simple pour le Purgatoire ! Cela étant, plus sérieusement, je me demandais vraiment de quoi il pouvait s’agir. Un sommet secret ? Un vaisseau révolutionnaire qu’avait pu récupérer Nissi ? Rien à voir ? Je devais avouer que les indices étaient bien trop maigres …


« Demoiselle N’iim ? Nous arrivons, vous êtes convié sur le pont si vous le désirez, la vue est génial !
- Avec plaisir. J’arrive. »

Il fallait dire que je n’avais pas fait grand-chose de très intéressant durant le trajet. Davantage à réfléchir, que ça soit à très court ou à bien plus long terme. À vrai dire, cela m’avait fait même du bien, tout ce temps à attendre. Je me rendais compte que je n’avais vraiment pris le temps de me poser et de faire un bilan exhaustif de ma vie depuis plusieurs mois, à vrai dire, depuis que j’avais repris mon travail d’ambassadrice plus d’un an et demi auparavant. Non pas que les occasions avaient manqué, loin de là, mais je les avais toujours passés à faire ou à penser à quelque chose. Déesse, je n’avais vraiment pas vu le temps passer ! Dire que ma petite Ayni, notre fille avec Lala, avait déjà deux ans !

« Belle vue, en effet. J’aime beaucoup cette couleur sur les planètes … »

J’avais indiqué cela à la pilote en arrivant sur le pont et que la vision de la gazeuse pourpre arrive jusqu’à mes yeux. C’était davantage la tâche centrale qui me laissait perplexe. On aurait dit un cyclone d’ici, mais clairement, même à cette distance, cela ne semblait pas cohérent avec le reste des turbulences gazeuses. J’avais suffisamment vu de ma planète dans ma vie pour m’en rendre compte.

Une station alors ? La forme était clairement atypique si c’était le cas, et j’eus confirmation à mesure que la tâche s’agrandissait qu’il s’agissait d’un vaisseau. Mais quel vaisseau ! Un cuirassé, j’avais l’impression. Et un sacré bijou, pour le peu que j’avais vu apercevoir. Car clairement, il y avait bien trop à absorber comme informations en une seule fois. Pas étonnant que Nissi faisait autant de mystères …

« Déesse … c’est impressionnant » soufflai-je, appréciatrice.

J’avais déjà quitté le pont quand la pilote entamait la phase d’approche finale, plus qu’impatiente d’avoir une conversation avec Nissi. Au final, j’avais plus de questions en arrivant qu’en partant. Déesse, je ne l’aurai pas cru !

Après une énième procédure de sécurité, je pus enfin poser le pied sur ce monstre de métal pour apercevoir un trio asari en guise d’accueil. Nissi, Kalita sa seconde et ma petite choupie de Nostia. Dans les mêmes armures que celle de l’équipage du Dualika. Pas étonnant en soit, objectivement, mais j’avais malgré tout était un peu surprise. Cela étant, ça rendait bien. Et le violet aux joues de Nostia ne put m’empêcher de me faire mordre la lèvre. Elle était tellement craquante ainsi !

« Isiana N’iim, Bienvenue à bord du Destiny Decline, la prison de Haute sécurité la plus inviolable de la galaxie ! »

Le plaisir de revoir les trois Asari et un large sourire sur mon visage laissèrent place à un étonnement clairement non feint. Quoiii ?

« Coucou les filles, réussis-je finalement à dire. Je vous manque tellement que vous avez décidé de m’enfermer, ici, c’est ça ? »

Le ton était clairement sur le ton de la plaisanterie. Une façon pour moi d’essayer de revenir à la réalité et d’appréhender pleinement ce que venait de dire Nissi. Une prison ? Cela ? Ce cuirassé surarmé au milieu de nulle part ?

D’innombrables questions me fusèrent en un instant, dans un chaos sans nom. Nissi en était la gérante ? C’était pour cela qu’elle m’invitait à voir ça ? La Tétrarchie aurait indiqué à la Spectre notre discussion houleuse ? Un avertissement déguisé ? Hm. Cela aurait été étonnant. Si c’était le cas, Nostia aurait été en colère et Nissi m’aurait accueilli avec une charge biotique. N’empêche … cela me tiraillait un peu l’esprit …
Avatar de l’utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto

Fan N°1 de Blasto
 
Message(s) : 1055
Inscription : 05 Mars 2015, 13:56

Âge: 447
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique
Points de conciliation: 4
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 25.00 Points

Re: Une ambassadrice passe par la case prison [PV Isi]

Message par Nissara T'sironia » 07 Février 2017, 21:41

Nissara semblait toute fière de son petit effet, Isiana avait tiré une tête des plus amusantes en découvrant sa destination, mais l’effet le plus marquant fut sa question. D’abord surprise la Spectre partie dans un grand rire franc rapidement suivis par Kalita. Nostia elle se contenta d’un sourire amusée les joues toujours aussi marqué en jetant des coups d’œil à son amante.

« Déesse non ! Y’en à bien une qui aimerais surement t’attacher mais on à pas prévue de cellule pour toi »

Répliqua Nissara en arrivant à maitriser son rire. Ce qui ne fut pas le cas de Kalita qui repartie de plus belle à la remarque de sa chef. Nostia elle, prit la teinte d’une prune tant son visage de colora. Se pinçant les lèvres la tireuse d’élite ne dit cependant rien et reçut un clin d’œil taquin de la Spectre avant qu’elle ne revienne à la diplomate asari.

« Je te rassure encore, tu n’est pas la pour être emprisonné, mais pour découvrir mon œuvre et, si tu l’accepte, laisser filtrer son existences … Aller viens, je te fait une visite rapide. »

Entrainant la mauve dans son sillage les deux autres commandos suivirent le dos un pas en arrière.

« Le destiny decline est un cuirassé dernière génération issus des technologies Asari, Humaine et Turienne. L’une longueur de presque 800 mètre comptant plus de 400 personnes dont une bonne partie lourdement armée, il possède presque toutes les dernières technologies militaires sur tout les plans. Scanner, armement, barrière etc. Beaucoup sont issus de rétro ingénierie moissonneur ou du Prothéene avec le Pénumbra Apex. On pourrait transpercer un moissonneur de part en part en un seul tire. »

Glisse la Spectre à son invitée un peu comme une friandise. Pénétrant un ascenseur la marche continua, laissant voir les coursives interminables et les nombreuses patrouilles surarmées qui parcouraient le vaisseau. L’endroit était aussi silencieux que le duakila et on aurait put se croire sur une station calme plutôt que sur un vaisseau de guerre.

« Je n’ai lésiné sur rien, chaque gardiens est trié sur le volet par mes soins et mon équipe, je connais tout le monde ici ainsi que leur C.V. »

L’autorité naturelle dont faisait preuve la Spectre en avançant prenait sa pleine mesure, on aurait bien pu l’imaginer avec une cravache pour souligner encore le tableau déjà important. Des talons d’armure pouvaient être ajoutés également, mais ça aurait fait mauvais genre. Ouvrant une porte l’asari bleuté y pénétra, il s’agissait d’un bureau asse sobre mais avec une touche particulière, le disciple fixé au mur pouvait surprendre et on aurait même pu croire le lieu austère. Un varren impressionnant était couché à coté du bureau et leva la tête vers sa maitresse visiblement content de la voir. Cette derniere fit signe à Isiana en lui désignant un siège.

« Installe toi je t’en prie, tu veux boire quelque chose ? »

Se dirigeant vers une partie encastrée dans le mur elle déploya un mini bar, non sans avoir gratouillé avec amour son petit Vadrouille adoré. Kalita salua tout ce beau monde et seul Nostia resta en demandant un simple jus de fruit. Une fois tout le monde servie, la Spectre s’adora à son bureau pour reprendre ses explications un verre à la main.

« Je voulais que cette prison soit la meilleur de la galaxie, un endroit ou on pourrait balancer les pires ordures que les mondes ai connus et ou on serait sur qu’il ne réchaperais pas »

Prenant une gorgée de son verre elle reprit sans vrais temps mort.

« J’ai compris cette nécessité le jour ou on à arrêter molovsky, je ne voulais pas qu’il puisse influencer des prisonniers dans sa vendetta contre le conseil, je ne voulais pas qu’il convertisse plus de monde, ou alors devienne un martyr qui servirait de symbole si il mourrait. »

S’arretant un instant Nissara eu un petit rire.

« Mais je parle je parle, je ne te laisse même pas le temps de souffler, désolé Isi, j’étais trop impatiente. Quelles sont les nouvelles pour toi ? Les filles vont bien ? Elles profitent encore de la plage ? »

Glissa la Spectre un sourire aux lèvres. Si elle était une chef née, c’en était flagrant en cette instant, un petit quelque chose la faisait passé pour une demoiselle la veille de son anniversaire.
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 282
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points de conciliation: 21
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 291.00 Points

Re: Une ambassadrice passe par la case prison [PV Isi]

Message par Isïana N'iim » 13 Avril 2017, 12:34

« Légende des couleurs »


• #00FF66 : Isïana N’iimSpectre Nissara T’sironia : Dodgerblue •


Je ne pus lâcher un petit sourire satisfait en voyant la réaction du trio face à moi. Un petit plaisir personnel – ou professionnel ? – de retourner la balle dans le camp adverse. La balle étant en l’occurrence l’étonnement.

« Déesse non ! Y’en à bien une qui aimerais surement t’attacher mais on a pas prévue de cellule pour toi
- Dommage, l’idée m’aurait bien plus, répondis-je d’un ton léger, faisant un clin d’œil à Nostia au passage qui avait visiblement droit à sa fête aujourd’hui !
- Je te rassure encore, tu n’es pas là pour être emprisonnée, mais pour découvrir mon œuvre et, si tu l’accepte, laisser filtrer son existence … Aller viens, je te fais une visite rapide.
- D’accord, répondis-je en opinant de la tête. Et j’ai tout mon temps. Surtout pour une telle découverte. »

Je suivis donc les pas de Nissi, ma robe fendue sur le côté claquant doucement dans le mouvement. J’avais opté pour une tenue très formelle, d’un rouge sombre qui allait avec mon teint mauve. Et pour une fois, pas de décolleté plongeant ou de robe au niveau des cuisses. Malgré tout, mes courbes restaient mises en valeur puisque le tissu restait près du corps. Je n’étais pas venue pour épater la galerie de mon physique. Cela étant, si Nostia désirait jouer un peu avec, une discrète fermeture éclair sur le côté fendu permettait de me déshabiller en deux secondes, Omni-montre en main…

« Le destiny decline est un cuirassé dernière génération issus des technologies Asari, Humaine et Turienne. D’une longueur de presque 800 mètre comptant plus de 400 personnes dont une bonne partie lourdement armée, il possède presque toutes les dernières technologies militaires sur tous les plans. Scanner, armement, barrière etc. Beaucoup sont issus de rétro ingénierie moissonneur ou du Prothéene avec le Pénumbra Apex. On pourrait transpercer un moissonneur de part en part en un seul tir. »

Je sifflais d’incrédulité en entendant le listing de Nissi. Transpercer un Moissonneur d’un tir ? Cela aurait sauvé des millions de vie si ce n’était plus si cette technologie avait été disponible plusieurs années auparavant. Mais comment avait-elle pu se financer un engin pareil ? Une initiative du Conseil ? Hm … pas si improbable que cela, après tout, Nissi était Spectre. Mais tout de même !

« Je n’ai lésiné sur rien, chaque gardiens est trié sur le volet par mes soins et mon équipe, je connais tout le monde ici ainsi que leur C.V.
- Très impressionnant » répondis-je pour la troisième fois depuis le début de la petite visite, au point que j’en aurai presque oublié que Nostia et Kalita nous suivaient.

J’entrai donc en suivant à l’intérieur de ce que je découvris comme le bureau de Nissi, après que celle-ci m’ait invité à y pénétrer. Sobre mais cela ne me surprenait pas venant d’elle. Ni voir son Disciple bien mit en avant et surtout son Varren de compagnie pointait le bout de son nez.

« Installe toi je t’en prie, tu veux boire quelque chose ?
- Merci, répondis-je en souriant, m’asseyant au siège désigné. Un peu d’Elasa si tu as. Sinon, un petit alcool m’ira très bien, demandai-je en voyant la Spectre se dirigeait vers le mini-bar encastré. Il a bien grandi depuis la dernière fois que je l’ai vu » ajoutai-je amusée en observant Vadrouille.

J’attendis donc que Nissi nous serve, Nostia et moi. J’en profitai pour sourire à la timide snipeuse. Et pour jouer un peu de la fermeture éclair de ma robe, adressant un petit sourire malicieux à l’Asari aux joues teintées de mauve. Puis, je remerciais la Spectre lorsqu’elle me tendit mon verre, la suivant du regard puis écoutant ce qu’elle avait d’autres à dire.

« Je voulais que cette prison soit la meilleur de la galaxie, un endroit où on pourrait balancer les pires ordures que les mondes ai connus et ou on serait sûr qu’il ne rechaperait pas. J’ai compris cette nécessité le jour où on a arrêté molovsky, je ne voulais pas qu’il puisse influencer des prisonniers dans sa vendetta contre le Conseil, je ne voulais pas qu’il convertisse plus de monde, ou alors devienne un martyr qui servirait de symbole si il mourrait. »

Le rire qui suivit me prit par surprise, ne l’ayant pas du tout vu venir, alors que j’écoutais avec attention la Spectre, n’ayant pu m’empêcher de tiquer en entendant le nom de Molovsky. Et, même si j’avais envie de lui casser tous ses os, un par un, je devais avouer objectivement que la volonté de Nissi avait du sens. Même si ça me faisait mal au cœur de l’admettre.

« Mais je parle je parle, je ne te laisse même pas le temps de souffler, désolé Isi, j’étais trop impatiente. Quelles sont les nouvelles pour toi ? Les filles vont bien ? Elles profitent encore de la plage ?
- Pas de soucis, répondis-je en souriant entre deux gorgées. Je comprends. Les filles vont très bien, Lala aussi. Elle est pas mal débordée avec son travail mais on arrive à se croiser malgré tout. Après moi niveau boulot, c’est … compliqué en ce moment, commençai-je en me grattant un peu la joue. Je suis en froid avec la Tétrarchie depuis quelques semaines et mon statut d’ambassadrice est remis en question. Il faut croire que je fais du trop bon travail, ça gêne les petites bureaucrates le cul confortablement installé sur Thessia, lâchai-je avec exaspération, coupant mes propos d’une gorgée d’alcool. Et autant je suis suffisamment lubrique pour adorer passer sous le bureau lécher de l’Azure, autant je n’apprécie pas qu’on se foute de ma gueule. Même Aethytha qui était mon véritable appui se laisse ramollir par la politique. Du coup, j’ai reçu une proposition il y a peu qui me conviendrait bien : prendre le rôle de directrice d’une colonie dans les Systèmes Terminus, près de la frontière avec la Travée de l’Attique, du côté de Rannoch. Avec les liens que j’ai pu tisser dans cette région de la galaxie, j’ai la possibilité de créer quelque chose de grand. Mais cela, seul le temps le dira. Siréza. Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler ? Une petite colonie asari à l’origine, qui a grandi avec l’arrivée de réfugiés durant la Guerre contre les Moissonneurs qui venaient autant de l’espace concilien que des Terminus. Plus récemment, elle a encore grossit avec les immigrés des Terminus refoulés à l’entrée de la Fédération de Rannoch. C’est encore anarchique et le conseil de direction coloniale peine à maintenir l’ordre. Il leur faut une icône reconnue. Apparemment, je peux remplir ce rôle, dit-elle en gloussant. Et il y a du boulot, il y a plus de cent mille âme. On ne m’a pas encore donné trop de détails précis. Mais c’est un challenge qui m’intéresse. Et surtout, je n’aurai personne au-dessus de la tête pour me dicter ce que j’ai droit ou pas de faire. Bien évidemment, j’ai des contraintes à respecter. Je ne compte pas en faire une Oméga ou une Falazé. Encore que … »

Je tirai la langue telle une gamine. Il fallait croire qu’en parler aussi simplement avec des personnes de confiance, en dehors de son cercle quotidien, me faisais un grand bien. Je terminai mon verre d’une traite et souris aux deux.

« Vous êtes bien évidemment invitée. Spécialement toi, ma petite Nostia. J’ai droit à une villa rien que pour moi ! On aura tout le temps de s’amuser toutes les deux, dit-elle d’un ton léger. Plus sérieusement, je devrai prendre mes nouvelles fonctions au plus tard d’ici six semaines. Le temps de rendre ma démission à Thessia et qu’à côté de ça tout soit préparée pour mon arrivée à Siréza. C’est une chouette colonie d’ailleurs. Il y a de belles montagnes enneigées, de belles plages dorées, de grands océans. Par contre, c’est très tropical comme climat. Cela me fait assez penser à Sur’Kesh. De quoi m’occuper au moins deux siècles ! »

Je souris, observant Nissi et Nostia tour à tour, ne voyant plus trop quoi ajouter. Je m’attardai d’ailleurs un peu à observer le beau visage de l’Asari turquoise que je n’avais plus eu l’occasion de voir de si près depuis plusieurs mois …


HRP : Désolé pour la longue attente =C
Avatar de l’utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto

Fan N°1 de Blasto
 
Message(s) : 1055
Inscription : 05 Mars 2015, 13:56

Âge: 447
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique
Points de conciliation: 4
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 25.00 Points

Re: Une ambassadrice passe par la case prison [PV Isi]

Message par Nissara T'sironia » 01 Mai 2017, 20:37

Nissara s'était plus que lâche sur ses explications, elle semblait presque présenter son bébé d'amour à une copine. Ce qui n'était pas si loin que ça de la vérité après tout. Alors que Nostia se remetait du jeux de la fermeture éclaire la Spectre se concentrait sur les explications de l'asari quand à sa nouvelle position dans l'avenir. Son statut d'ambassadrice semblait bien sur la sellette mais ouvrait les portes d'une opportunité toute nouvelle.

« C'est nul ce qu'ils ont fait, tu est une merveilleuse ambassadrice et mes avis que tu fera mieux encore sans elles ! »

Déclara Nostia de sa petite voix en gonflant ses joues violacé sous le regard surprit de sa supérieur. Nissara éclata d'un grand rire devant cette bravade bien rare chez la jolie turquoise qui afficha une mine légèrement penaude adorable.

« Tu fait des émules Isi, cela étant je comprend la réaction de Nostia et suis désolé pour toi et ta situation … cela dit ... » commença la spectre en prenant une gorgée de son verre, un petit elasa tout comme la mauve. « Finalement cela semble plutôt t'apporter des opportunités bien plus grandes que ce à quoi tu pouvait aspirer en tant qu'ambassadrice, peut être pas aussi orienté vers la galaxie même .. encore que le style pirate t'irait bien »

Nissara eu un petit rire en reprenant une gorgée de son verre.

« Dans tout les cas je vois que nous sommes toutes les deux finalement bien occupé par des projets presque plus grand que nous, et ça fait plaisir de voir quelqu'un comme toi au commande d'un tel projet et comme je ne connais pas du tout cette colonie tu pourra nous la faire découvrir à mon équipe et moi même ! »

Un petit clin d'oeil vers Nostia finis de mener vers la conversation ou Nissi semblait vouloir l’amener.

« J'avoue que la dernière fois qu'on à été sur une plage, hé bien les souvenirs sont plutôt marquant au final ! »

Un nouveau rire émana de la Spectre en voyant le petit sourire et les joues violette de Nostia, qu'elle était craquante ! C'était trop facile de la taquiner, mais comment résister ?

« Du coup, je me dit que ce que je voulais te demander tombe presque encore mieux par certains aspects … »

Resservant les filles si elle le désirait, elle même continua de simplement siroter son verre qu'elle n'avait entamé que de moitié. Nostia elle suivait l'échange en jetant des coups d'oeils discret à la fameuse fermeture …

« En fait, ce lieux, tout ça, j'aimerais que ça devienne connus, dans une très petites mesures, l'idée serait qu'elle devienne une sorte de légende, d'ardath-yakshi pour les criminels, à la fois connus, mais mystérieuse. Je me disais qu'en tant qu'ambrassadrice tu pourrait laisser filtrer certaines rumeurs bien pesée mais .. enfin pas sur que c'est ce qui te préoccupera le plus dans ta nouvelles colonies ! »

Nissara souriait en essayant de juger la réaction de son amie en continuant de siroter tranquillement son verre.
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 282
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points de conciliation: 21
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 291.00 Points


Retour vers Nébuleuse de la Vipère



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron