Gwenn et le reste du l'Univers

*

Gwenn et le reste du l'Univers

Message par Gwennaggan Gwionvarc'h » 27 Septembre 2016, 16:34

Dernière édition par Gwennaggan Gwionvarc'h le 05 Mars 2017, 13:59, édité 6 fois.
Avatar de l’utilisateur
Gwennaggan Gwionvarc'h
Appelle-moi Gwenn, …

Appelle-moi Gwenn, …
 
Message(s) : 142
Inscription : 25 Septembre 2016, 20:45

Âge: 25
Profession: Serveuse
Classe: Humaine
Points d'Héroïsme: 2

Points MEL: 59.00 Points

Re: Gwenn et le reste du l'Univers

Message par Gwennaggan Gwionvarc'h » 27 Septembre 2016, 16:37

Identité
Image
[/color]
Résumé

• Nom complet : Gwennaggan Gwionvarc'h, alias "Gwenn"
• Sexe : Féminin
• Espèce : Humaine
• Âge : 25 ans
• Planète natale : Terre
• Affiliation : Indépendante
• Profession : Serveuse
• Rang : 1
Image
[/color]
Description physique

Gwenn est une jeune femme dynamique et elle le porte sur elle. Ses courts cheveux roux semblent refuser tout ordre et n'en font qu'à leur tête, obligeant la jeune femme a les balayer régulièrement d'un geste distrait de la main. Ajoutés à un regard perçant d'un étrange gris sidéral et à un perpétuel sourire malicieux, ils assurent à leur propriétaire une première impression souvent favorable. Arborant des sourcils bien dessinés et un nez légèrement retroussé, Gwenn joue de son apparence pour obtenir ce qu'elle désire et, la plupart du temps, cela fonctionne assez bien.

Optant le plus souvent pour des vêtements ajustés mais confortable, la jeune femme ne sélectionne que ce qui lui permet de bouger à son aise, tout en gardant l'avantage de sa physionomie avantageuse. En effet, elle a un besoin d'argent important et les pourboires qu'elle gagne lui facilitent grandement la vie. Cependant, si elle use ouvertement de ses charmes, elle n'en fait pas profiter tout le monde et doit bien souvent faire preuve d'adresse pour se défaire de clients trop familiers.

Une fois le travail terminés, sa taille frêle et ses doigts agiles lui permettent de compléter sa journée, dérobant de-ci, de-là, les quelques pièces manquantes pour satisfaire son principal employeur. Rares sont ceux ayant eut l'oeil assez vif pour percevoir la cicatrice sur la main qui les délestait de leur richesse. Souvenir d'une rencontre un peu trop rude avec un chien de garde, Gwenn porte à jamais la marque de la morsure sur le dessus et la paume de sa main, à la base de l'auriculaire droit.

Seul objet de coquetterie pour une femme qui ne se maquille pas, Gwenn porte autour du coup, une cordelette en cuir à laquelle pend un pendentif en argent représentant une plume ouvragé. Cadeau de ses parents lors de son dix septième anniversaire. Il s'agit sans doute de son plus précieux, et seul, bien.
Image
[/color]
Description psychologique

On a tendance à dire que les apparences sont souvent trompeuses. Ce n'est pas le cas pour Gwenn. Son physique est en phase avec son caractère jovial et désordonné. Lorsqu'elle est dans son élément, la jeune femme est une vraie pile électrique, s'extasiant de tout et laissant bien souvent une trainée de bonne humeur derrière elle. Gwenn est curieuse, passionnée, taquine, franche et intuitive. Elle dit ce qu'elle pense et a une répartie bien sentie qui peut amuser ou agacer.

D'aucun la prenne pour une simple d'esprit frivole et insouciante mais, bien que cela l'arrange de donner cette impression, il n'en est rien. Son oeil d'artiste voit le monde sous un angle bien à elle et sa perspicacité fait le reste. D'un instinct sûr, elle remarque des détails qui échappent à la plupart des gens et cerne rapidement les individus qui croisent sa route, lui permettant d'éviter les mauvaises rencontres autant que possible.

Ce caractère optimiste lui permet de garder le sourire depuis huit ans. Sans cela, elle aurait pu rapidement tomber dans la dépression ou céder au mode de vie qu'on tente de lui imposer. La jeune femme est une battante et, même si elle fait mine de courber l'échine, elle ne renonce pas si facilement et compte bien se défaire de l'emprise dont elle fait l'objet pour vivre sa vie qu'elle entend.

Il a fallut à Gwenn apprendre quelques base d'auto-défense pour se défaire de clients trop entreprenants ou de victimes trop rapides, ses jambes athlétiques et une bonne paire de bottes lui permettant de régler le reste du problème. Si beaucoup ont essayé en huit ans, aucun homme n'a jamais réussi à obtenir ses faveurs, et pour cause ! Pour leur plus grand malheur, Gwenn a très vite montré bien plus d'intérêt pour la gente féminine à qui elle réserve l'exclusivité de ses faveurs. Bien qu'elle ne s'en cache pas, c'est une information qu'elle n'a jamais révélé à son frère ou ses geôliers. Elle ne souhaite pas embêter le premier avec des informations inutiles et ne tiens pas à fournir au second de quoi l'asservir davantage. Sa vie privée ne concerne qu'elle et il est hors de question que cela devienne un point d'appui supplémentaire. C'est également la raison pour laquelle elle évite soigneusement toute relation durable afin de s'éviter toute attache. De plus, il serait difficile d'expliquer son mode de vie à qui que ce soit.

Cette jovialité permanente lui permet de faire face à son quotidien bien moins festif et prendre soin de ce qui lui reste de famille, autant que faire se peut. Ce masque de bonne humeur retombe à la seconde où elle passe le seuil de ce qui lui sert d'habitation et c'est un regard froid et accusateur qu'elle porte sur le propriétaire avant de s'assurer que son jeune frère ne manque de rien.

Gwenn ne prend pas un soin particulier à entretenir son apparence. Elle ne possède que peu de vêtements et aucun objet de valeur. Les seuls dépenses qu'elle s'autorisent sont purement alimentaires ou de première nécessité. Ce qui bannit le maquillage, les bijoux fantaisistes et autres colifichets. Tous ses revenus reviennent à son logeur afin d'assurer la sécurité de son frère.

Lorsque les journées sont suffisamment productives pour lui laisser quelques temps libres, la jeune femme le passe penchée sur son cahier à dessin. Saisissant le crayon affuté qu'elle garde en permanence sur son oreille droite, elle pourrait griffonner pendant des heures, immortalisant les visages, les lieux ou les situations cocasses de la vie quotidienne. Les pages déjà noircies sont une véritable encyclopédie de ses rencontres. Il lui arrive, le soir, de s'endormir en regardant ses vieilles esquisses d'où surgissent des êtres si différents d'elle qu'elle se demande parfois si elle ne les a pas rêvé.
Dernière édition par Gwennaggan Gwionvarc'h le 27 Septembre 2016, 16:48, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Gwennaggan Gwionvarc'h
Appelle-moi Gwenn, …

Appelle-moi Gwenn, …
 
Message(s) : 142
Inscription : 25 Septembre 2016, 20:45

Âge: 25
Profession: Serveuse
Classe: Humaine
Points d'Héroïsme: 2

Points MEL: 59.00 Points

Re: Gwenn et le reste du l'Univers

Message par Gwennaggan Gwionvarc'h » 27 Septembre 2016, 16:43


Biographie
Image
[/color]
Avant le RP

Spoiler : Une enfance normale :
Gwenn est née à Kilkenny, par une belle journée de printemps, le 7 juin 2167. D'un père avocat et d'une mère musicienne, la jeune fille eut une enfance des plus heureuse. Elle avait à peine neuf ans lorsqu'elle perdit son statut de fille unique. Loin de lui déplaire, elle prit la nouvelle avec tout autant de joie qu'elle en avait à faire toute chose. Elle se fit un devoir de s'occuper de son jeune frère, Arithon, et fut une sœur modèle tout au long de son enfance.

La fillette laissait des sourires partout où sa tignasse rousse passait. C'était une enfant agréable qui se satisfaisait de peu et appréhendait les changements avec curiosité et optimisme. Seules les absences trop nombreuses de son père jetaient une ombre sur son quotidien, mais elle profitait pleinement de chaque moment passé avec lui.

De ses parents, elle apprit le respect et la patience. Pour une enfant aussi dynamique, rester immobile plus de quelques secondes relevait de l'exploit, … jusqu'au jour où, pour la faire patienter durant la cuisson des cookies, sa mère lui demanda de dessiner, avec le plus de précision possible, le grand chêne du jardin. La jeune fille se prit au jeu et passa des heures à observer chaque détail du tronc, des branches, des feuilles et des racines, pour en faire une représentation fidèle. Les cookies étaient depuis longtemps refroidis lorsqu'elle présenta à sa mère le fruit de son travail. Le dessin échoua sur la porte du frigo duquel il ne bougea plus. Depuis ce jour, Gwenn ne se trouve jamais très loin d'un bloc de papier et un crayon ne quitte son oreille droite que sous la douche et dans son lit.

Spoiler : Tout bascule :
Au cours de sa quinzième année, le père de Gwenn se lança dans une campagne visant à débarrasser la Grande Bretagne de ses mafias encore bien trop présentes. Au début, tout ce passait normalement mais, petit à petit, il était de plus en plus souvent absent, travaillait tard et la jeune fille souffrait de l'absence de son père. Elle tentait de palier ce manque auprès d'Arithon pour que son jeune frère le supporte bien et passait de plus en plus de temps avec lui. Alors âgé de 6 ans, le jeune garçon se montrait bien plus réservé que sa sœur mais la complicité des deux étaient clairement visible.

Bien sûr, Gwenn passait également beaucoup de temps aves ses amis de son âge. Profitant des belles journées d'été, il n'était pas rare qu'ils partent ensemble en ballade du matin au soir. C'était un âge d'insouciance que la jeune fille ne s'imaginait pas être le dernier.

Deux ans plus tard, alors qu'elle avait tout juste dix sept ans, Gwenn croisa la route d'un homme qu'elle reconnu immédiatement. Il s'agissait de l'un des hommes dont son père avait la photographie. Il appartenait au plus grand groupe de mafia locale dont l'avocat ne parvenait pas à identifier le leader. Après deux années de recherches et de procédures, il ne manquait que cela pour clore le dossier et traduire les criminels en justice. Gwenn suivit l'homme des yeux et le vit fixer l'une des automobiles volantes qui descendait vers lui. Un instant plus tard, l'appareil s'immobilisait juste au-dessus du sol et les portières se soulevèrent pour laisser monter le passager. Un autre homme s'y trouvait. Un homme à large stature et au regard imposant. Il croisa un instant celui de Gwenn et un fin sourire étira ses lèvres fourbes avant que la portière ne se referme. Prise d'un frisson désagréable, la jeune adolescente regagna la maison familiale et se mit à dessiner l'étrange personnage.

Malheureusement pour elle, il ne fallut pas bien longtemps à l'homme pour se rendre compte que la jeune femme a qui il avait sourit était la fille de l'avocat qui cherchait à le coincer. Lors d'une sombre après midi d'automne, un groupe de huit hommes armés pénétrèrent dans la résidence des
Gwionvarc'h. Les deux adultes furent tués sans sommation et les deux enfants furent emmenés de force. La maison brûla dans la nuit, effaçant toute preuve de leur forfait et incitant les autorité à croire la famille morte au complet.

Spoiler : Le "Père" :
Le trajet fut long pour Arithon, blottit dans les bras de sa sœur, pleurant à chaudes larmes. Tout était de sa faute. Lorsqu'ils arrivèrent à destination, celui que tout le monde appelait « Père » se présenta face à eux. Gwenn reconnu l'homme de son dessin. Il la fixait avec ce même sourire dérangeant qui lui fit froid dans le dos. Non content d'avoir froidement fait assassiné ses parents, l'homme lui apprit que sa vie ne serait plus jamais la même. Afin de s'assurer que la justice oublie jusqu'à son existence et que la jeune femme ne risque plus jamais de le dénoncer, il fit déménager son clan et garda Arithon, ayant tout juste 8 ans, en otage.

Forcée de vivre désormais à Inverness, en Ecosse, Gwenn laissa tomber ses études et ses amis. Son devoir était aujourd'hui de protéger son frère. Vivant dans un vieux manoir, sous le toit de leur geôlier, la fratrie ne survit que grâce aux effort de l'aînée à remplir les quota du « Père ». Son silence et la somme, de plus en plus élevée, que Gwenn se doit de rapporter chaque soir garantie la sécurité d'Arithon. A deux reprises, la jeune femme ne parvint pas à récolter suffisamment pour satisfaire. Les cicatrices dans le dos du jeune homme ne l'autorise pas à oublier ces évènements, ni à leur permettre de se reproduire.

La jeune femme commença par tenter de vendre ses dessins mais les recettes étaient trop minimes. Le vol à la tir complétait ses revenus, certains objets avaient assez de valeurs pour être accepté comme partie de son quota. Cependant, cela devint bien vite insuffisant. Gwenn parvint alors à se trouver un emploi en tant que serveuse dans un bar du centre ville. Son naturel pétillant et son sens de la communication lui permirent de conserver son poste de longues années et d'obtenir de bons pourboires.

Durant trois ans, ses journées se succédèrent sur le même schéma. Il y avait la Gwenn souriante et pétillante slalomant entre les tables et caricaturant les clients trop hésitants en attendant qu'ils choisissent leur commandes. La Gwenn vive et joueuse laissant les hommes la détailler de la tête au pieds alors qu'elle-même lorgnait discrètement leurs compagnes et récoltant ses pourboires à la fin de chaque service. Et le soir, à la nuit tombée, elle regagnait le vieux manoir, payant son maître chanteur et retrouvant son frère, enfermé dans la grande demeure. Une prison dorée dont l'espoir de fuite était bien trop mince. Le jeune garçon avait là tout ce qu'il voulait. Livre, film, console de jeu, … nul enfant n'était plus gâté que lui mais, si jeune, Arithon était incroyablement influençable et Gwenn redoutait plus que tout l'éducation qu'il recevait de celui qu'il se mettait aussi à appeler « Père ».

La jeune femme profitait de chaque heure passée hors du manoir et ne renonça pas à sa vie. Bien qu'elle refusait constamment les avances des habitués, il lui arrivait de se laisser convaincre par quelques clientes de passage, évitant farouchement les attaches en tout genre. La seule fois où elle avait relâché son attention, sa petite amie avait fini par partir, lui reprochant de ne pas être disponible et de ne jamais parler d'elle. Gwenn l'avait très mal vécu mais était dans l'incapacité de satisfaire ses demandes. Cela aurait été condamner son frère et il en était hors de question.

L'avantage d'un tel travail était qu'elle rencontrait tout un tas de personnes passionnantes. Des hommes et des femmes de tout coin de la planète. Elle regardait aussi, d'un oeil curieux, les images retransmises par les médias des autres occupants de l'univers. Il était drôle de voir à quel point certains aliens ressemblaient au terriens. D'autres semblaient tout droit sortis de vieux livres de contes. Le soir, Gwenn passait souvent des heures entières à dessiner ces êtres étranges avant de s'endormir. Elle offrait la plupart de ses croquis à Arithon qui n'avait que cela comme fenêtre sur le monde extérieur. La chambre du jeune garçon était remplis de dessins exposés sur ses murs et, le soir, il lui racontait les folles aventures de ces personnages étranges, le sourire aux lèvres. Ces moments-là étaient sans doutes les meilleurs moment de la vie de la jeune femme.

Gwenn aurait aimé pouvoir voyager, découvrir de nouveaux paysages et de nouveaux mondes à dessiner. Mais, au fond d'elle, elle savait que cela restait une utopie inaccessible et revenait bien souvent sur Terre en soupirant avant de retrouver le sourire mutin qu'elle servait aux clients.

Spoiler : Inverness :
Le quotidien de la jeune femme changea brutalement l'année de ses 20 ans, lorsque les moissonneurs débarquèrent sur Terre pour exterminer sa population. Rapidement, le « Père » ordonna un repli vers la campagne reculée du nord de l'Ecosse dans l'espoir d'échapper au massacre. Ce fut un succès, dans l'ensemble. Mais les neuf mois qui suivirent furent les plus difficile de la vie de Gwenn. Forcée de rester la plupart du temps avec le clan, assistant, impuissante, à l'endoctrinement révoltant de son frère, la jeune femme supporta très mal cette période maudite. La plupart des gens qu'elle connaissait s'étaient fait tuer, les autres avaient fui. Seuls restaient le groupe qui avait tué ses parents et la retenait prisonnière.

Le seul point positif de ce moment fut l'arrêt des quotas. Il n'y avait rien à prendre, de toute façon. Le coin était tellement paumé qu'elle aurait dû traire les brebis en espérant y voir couler de l'or. Mais c'est aussi à ce moment qu'elle dut re doubler de vigilance. Les hommes du « Père » supportaient également mal leur isolement, cherchant souvent à tirer profit de la présence féminine. Elle apprit bien vite quelques rudiment de self défense, suffisant pour clarifier les esprits échauffés d'un coup de pied bien placé ou d'une lame dégainée. Heureusement, nul n'osa jamais aller trop loin, de peur de représailles du grand patron.

Gwenn vécu neuf fois de peur permanente. Peur de mourir sous l'assaut des moisonneurs. Peur des hommes de mains de son geôlier rôdant bien trop près. Peur de l'homme qu'allait devenir son frère entre les mains de ce criminel. Peur de vivre éternellement sous cette épée de Damoclès. Peur, surtout, de ne jamais avoir la force de vaincre et rester son esclaves pour toujours.


La guerre finit enfin et, bien que Gwenn ne fut pas des plus rassurées de constater que ces machines ayant tenté de les détruire restent dans le décors, elle fut presque heureuse de retrouver le quotidien des quotas imposés et de son travail routinier. En effet, leur retour à Inverness fut une bouffée d'oxygène. Enfin, elle revoyait du monde pour qui elle ne ressentait pas que du dégoût. Enfin, elle pouvait occuper pleinement ses journées au lieu de trainer au hasard. Il fallut d'abord reconstruire. Le manoir, le bar, les habitations, les lieux communs, … Pour ça, ils reçurent l'aide étrange de leurs oppresseurs. Son ancien patron était mort dans l'assaut mais l'un des habitués reprit l'affaire et l'embaucha de nouveau. Un visage jeune et souriant permettrait de remettre l'affaire à flot. Et, bien vite, ce fut le cas. Tout le monde avaient besoin de boire et de se retrouver pour oublier les évènements passés et les pertes subies.

Toute mauvaise chose ayant un bon côté, la fin de la guerre a apporté sur Terre un flux de population alienne qui aurait été inimaginable avant le désastre. Les extra-terrestres se firent bien plus nombreux à passer par Inverness et Gwenn ne manqua jamais une occasion d'en apprendre plus sur tel ou tel civilisation. Elle guettait le jour où, parmi les voyageurs arrivant au bar, il y en aurait un de suffisamment puissant pour les libérer, elle et son frère, de l'emprise du « Père » et les emmener loin, là où ils pourraient vivre en paix. Et les charmes exotiques n'étaient pas pour lui déplaire non plus, …


Les années se succédèrent et, avec elle, les déceptions. A 25 ans, Gwenn était toujours prisonnière du « Père », Arithon commençait à parler de plus en plus comme lui et la jeune femme désespérait de trouver un jour son sauveur. Pourtant, elle affichait toujours le même air mutin qu'à son premier jour de travail. Il y avait toujours le quota à remplir et puis, … si elle ne mettait pas une touche de bonne humeur à sa vie, elle finirait pas baisser les bras et elle s'était fait la promesse de ne jamais en arriver là.
Image
[/color]
Pendant le RP

Spoiler : Archer :
Un jour de janvier comme un autre, une étrangère passa la porte du pub dans lequel travaillait Gwenn. La jeune femme fut intrigué par l'allure de la brune qui arborait étrangement une mèche d'un violet profond et ne le cacha pas en prenant sa commande. Bien vite, l'atmosphère se détendit. Le courant passait bien, pour le plus grand plaisir de Gwenn. La brune, Layla, avoua être une exploratrice et raconta une anecdote de ses nombreux voyages. Celle-ci fut bien trop proche de la réalité de Gwenn pour qu'elle n'y voit pas une machination du "Père". Sans un mot, elle quitta l'établissement et croisa la route de deux des mafieux qui faisaient de sa vie un enfer. Layla, qui l'avait suivi, fit peur aux deux lascars et les deux jeunes femmes s'expliquèrent. Ce n'était qu'un malentendu. L'irlandaise l'emmena dans une vielle église délabrée qui lui servait de havre de paix et lui confia sa situation, expliquant la méprise.

Après lui avoir promis son aide et confié l'étrangeté de sa propre vie, Layla accepta de rester avec Gwenn et les deux femmes passèrent la nuit ensemble. Durant plusieurs jours, elles se virent, le soir, et mirent au point les détails de leur plan jusqu'à cette nuit où des mercenaires payés par la milliardaire brune pénétrèrent le manoir mafieux et tuèrent tous ses occupants, libérant ainsi Gwenn et son frère. La jeune femme avait dû endormir Arithon pour ne pas qu'il s'oppose à l'opération.

Ils fuirent sur le vaisseau de Layla. Gwenn n'arrivait pas à croire ce qu'il s'était passé. Elle était enfin libre et pouvait faire de sa vie ce qu'elle voulait. Mais c'était sans compter son têtu de frère, endoctriné par le "Père". Le réveil fut brutal et le conflit éclata instantanément. Il tenait Gwenn pour responsable et, après l'avoir traité de tous les noms, refusa de lui adresser la parole. Layla tenta de lui éclaircir les idées mais cela prendrait certainement du temps...

Spoiler : La Citadelle :
Layla déposa Gwenn sur la Citadelle où elle lui offrit à la fois un logement et un travail. En effet, la miliardaire venait de faire l'acquisition d'un bar qu'elle voulait transformer en authentique pub irlandais. Qui de mieux qu'une irlandaise pur souche et avec une solide expérience de serveuse pour tenir l'établissement ?

A suivre …

Dernière édition par Gwennaggan Gwionvarc'h le 26 Janvier 2017, 20:29, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Gwennaggan Gwionvarc'h
Appelle-moi Gwenn, …

Appelle-moi Gwenn, …
 
Message(s) : 142
Inscription : 25 Septembre 2016, 20:45

Âge: 25
Profession: Serveuse
Classe: Humaine
Points d'Héroïsme: 2

Points MEL: 59.00 Points

Re: Gwenn et le reste du l'Univers

Message par Gwennaggan Gwionvarc'h » 27 Septembre 2016, 16:44

Talents etainventaire
Image
[/color]
Image
[/color]
Aptitudes

- Art : 2 pts
- Agilité : 2 pts
- Constitution : 2 pts
- Fabrication : 1 pt
- Connaissance : 2 pts
- Cuisine : 1 pt
- Technologie : 2 pts
Compétence de combat

- Corps à corps : 2 pts
- Arme blanche : 2 pts
- Micropropulseur : 2 pts
- Omniélaboration : 2 pts
- Electrohaptique : 1 pt
Image
[/color]
Image
[/color]
Pouvoirs

- OmniArme
- OmniBouclier
- Camouflage tactique
- Recharge bouclier
Inventaire

- Pendentif en argent représentant une plume, attaché par une cordelette de cuir noir
- Omnitech/traducteur
- Carnet de dessins déjà bien entamé
- Overboard gris foncé avec des arabesques vertes et le dessin d'une Plume à l'arrière de la planche
Dernière édition par Gwennaggan Gwionvarc'h le 11 Janvier 2018, 21:15, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
Gwennaggan Gwionvarc'h
Appelle-moi Gwenn, …

Appelle-moi Gwenn, …
 
Message(s) : 142
Inscription : 25 Septembre 2016, 20:45

Âge: 25
Profession: Serveuse
Classe: Humaine
Points d'Héroïsme: 2

Points MEL: 59.00 Points

Re: Gwenn et le reste du l'Univers

Message par Gwennaggan Gwionvarc'h » 26 Janvier 2017, 21:04

Contactsaimportants
aaaa
Arithon Gwionvarc'h
Image

• Lien : Petit frère de Gwenn (9 ans d'écart)
• PJ ou PNJ : PNJ
• Race : Humain
• Histoire : Proches alors qu'ils étaient jeunes, le lien unissant Gwenn a son frère s'étiole à mesure que l'emprise du "Père" s'affirme dans l'esprit du jeune homme.
Maintenant que le mafieux est mort et que les Gwionvarc'h ont quitté la Terre, Arithon en veut à sa soeur et lui reproche d'avoir gâché sa vie.
La situation pèse à Gwenn qui a promis de veiller sur lui.
John McCahill
Image

• Lien : Maffieux se faisant appelé "Père"
• PJ ou PNJ : PNJ
• Race : Humain
• Histoire : McCahill fit tuer les parents de Gwenn alors qu'elle n'avait que 17 ans, et son frère 8. Il obligea la jeune fille a travailler pour lui sous peine de s'en prendre à son frère.
Il en profita pour endoctriner petit à petit le garçon dans le but de le rallier à lui.
McCahill fut tué par les mercenaires, lors de l'assaut qui libéra les Gwionvarc'h.
Jamie Flanigan
Image

• Lien : Collègue de Gwenn à Inverness
• PJ ou PNJ : PNJ
• Race : Humain
• Histoire : A peu près de son âge, Jamie travaillait avec Gwenn au pub, à Inverness.
Les deux employés se rapprochèrent et Jamie fut celui qui ressembla le plus à un ami, pour Gwenn. Elle ne lui dit jamais rien de sa situation particulière mais le garçon, ayant certainement le béguin pour elle, ne la força jamais à parler.
Il était sans doute ce qui lui manquerait le plus de sa vie sur Terre.
Layla Archer
Image

• Lien : Amie/amante/employeur
• PJ ou PNJ : PJ
• Race : Humaine
• Histoire : Layla est celle qui a libéré Gwenn et son frère de l'emprise de McCahill. Depuis, l'irlandaise se sent une dette envers elle et a juré de la rembourser.
Gwenn travaille sur la Citadelle en tant que gérante du pub de Layla.
Bien que Gwenn ne cache pas son attirance pour Layla, elle reste perturbée par les relations non conventionnelles qui la lient à son équipage.
Alitia T'Zela
Image

• Lien : Voisine
• PJ ou PNJ : PNJ by Layla Archer
• Race : Asari de 118 ans
• Histoire :Peau bleu pâle. Yeux mauves. Tatouage formant une arabesque complexe le long de son bras gauche. Préférence pour des tenues plutôt légères.
Sympathique, sociale et joueuse, elle ne cherche qu'à s'amuser en toute circonstance.
Déterminée, loyale et protectrice.
Elle est née sur Illium, fait des études de musique et reprend la boîte de nuit familiale jusqu'à la guerre.
Après avoir tout perdu, elle se fait embaucher comme DJ à la Citadelle.
Elle parvient à acheter un appartement. Quelques temps plus tard, Gwenn emménage dans le même immeuble avec son frère, au dessus du pub.
Shay Patrick Kenway
Image

• Lien : Employé
• PJ ou PNJ : PNJ by Laquarius Nix
• Race : humain de 33 ans
• histoire : 1m85, voix grave et léger accent (écossais ?)
Carrure et aura imposante, il fera tout pour ses amis et sa famille.
A un neveu et une amie proche : Camille.
Talents innés pour les mathématiques de haut niveau.
Boursier avant la guerre, il se lance dans les combats clandestins et les paris pendant pour offrir une vie à son neveu orphelin. Une fois suffisamment d'argent amassé, il part pour la Citadelle.
Il atterrit au Daoine Beag et propose sa candidature à Gwenn. L'authenticité de l'humain et la détermination qu'elle lit dans son regard la convainquent de lui laisser une chance. Elle l'embauche en tant que comptable, et dissuasion physique occasionnelle.
Laquarius Nix
Image

• Lien : Connaissance / Client du Daoine Beag
• PJ ou PNJ : PJ
• Race : Turien
• Histoire : Gwenn rencontra Laquarius au pub lorsqu'il se disputait avec Laan'. La discussion s'apaisa lorsque la gérante intervint mais, un peu plus tard, la tension était à son comble. Sous la dissuasion d'un habituée, membre du SSC les deux hommes repartirent chacun de leur côté.
Une semaine plus tard, Laquarius revint accompagnée d'une humaine, Elisabeth, pour récupérer un jeu de cartes oublié.
Laan'Garna Nar Tesleya
Image

• Lien : Connaissance / Client du Daoine Beag
• PJ ou PNJ : PJ
• Race : Quarien
• Histoire : Gwenn rencontra Laan' au pub lorsqu'il se disputait avec Laquarius. La discussion s'apaisa lorsque la gérante intervint mais, un peu plus tard, la tension était à son comble. Sous la dissuasion d'un habituée, membre du SSC les deux hommes repartirent chacun de leur côté.
Nom
Image

• Lien : …
• PJ ou PNJ : PNJ / PJ
• Race : ………
• Histoire :……
Nom
Image

• Lien : …
• PJ ou PNJ : PNJ / PJ
• Race : ………
• Histoire :……
Dernière édition par Gwennaggan Gwionvarc'h le 20 Mai 2017, 13:34, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
Gwennaggan Gwionvarc'h
Appelle-moi Gwenn, …

Appelle-moi Gwenn, …
 
Message(s) : 142
Inscription : 25 Septembre 2016, 20:45

Âge: 25
Profession: Serveuse
Classe: Humaine
Points d'Héroïsme: 2

Points MEL: 59.00 Points

Re: Gwenn et le reste du l'Univers

Message par Gwennaggan Gwionvarc'h » 05 Mars 2017, 13:57

Daoine Beag
Image
[/color]
Fiche administrative

• Nom de l'établissement : Daoine Beag (signifie "Petit Peuple" en gaélique)
• Propriétaire : Layla Archer
• Gérant : Gwennagann Gwionvarc'h
• Localité : Citadelle - Secteur Zakéra
• Horaire d'ouerture : 24h/24, 7j/7
• Consommations : Boissons froides et chaudes, plateaux tapas et pâtisseries. La nourriture et les boissons proposées viennent de toutes origines et destinées à contenter toutes races.
Image
[/color]
Aménagement

Le Daoine Beag est composé d'une seule grande pièce ouverte aux clients. Une cuisine, une salle de repos, un bureau et un étage d'habitation font également partis de l'ensemble mais exclusivement réservés au personnel. Cependant, la salle est agencée de façon à séparer plusieurs zones à ambiances bien différentes pouvant accueillir une cinquantaine de personnes assises.

~ Au centre, un grand bar de bois massif et patiné, en U, semble avancé depuis les cuisines vers la porte d'entrée. Accessible de chaque endroit de la pièce, il est longé d'une vingtaine de tabourets haut de la même essence.
Au-dessus du meuble, de grosses poutres affichent des écrans holographiques exposant les prix de chaque consommations et divers photos et oeuvres artistiques en accord avec l'ambiance du pub.
A l'intérieur du comptoir, les barmaids disposent de toutes les bouteilles et verres nécessaires. Quelques machines à café et autre tireuses à bières ou boissons plus exotiques trônent fièrement sur le bois centenaire.
Sur le devant, une plaque en cuivre gravée arborait l'inscription "Clifden - 1873".

~ Sur la droite, légèrement vers le fond, à côté de la porte indiquant les toilettes, trônait une petite estrade. La plupart du temps, celle-ci accueillait des groupes amateurs de la Citedelle venant se produire au pub. Une façon pour eux de se faire connaître et un atout pour l'établissement qui bénéficiait d'une musique originale, nouvelle et, le plus souvent, gratuite. Les musiciens et chanteurs avaient droit à des boissons gratuites tout au long de leur prestation.
La zone proposait des tables moins nombreuses, plus élevée et plus étroites, dégageant un espace quelque peu réduit mais confortable pour d'éventuels amateurs de danse se laissant portés par la musique.

~ Sur la gauche du bar, vers le fond, un grand écran holographique diffuse de façon permanente les rencontres sportives galactiques. Ici, des tables longues et peu étroites enserre une zone moins conformistes remplies de canapés et fauteuils en cuir épais.
Plus près de l'entrée, des tables plus conventionnelles couvrent la plus grande partie de la superficie de la pièce, destinées aux rendez-vous amicaux, amoureux ou familiaux. Comme partout, l'ambiance y est chaleureuse et agréable. Il n'est pas rare d'y voir certains clients disputer des parties de jeux empruntés au comptoir et gracieusement prêtés par la maison.

Partout, le mobilier en bois peut paraître banal mais, lorsque l'on s'en approche, on remarque rapidement que des dessins sont gravés à même le bois. Entre les entrelacs labyrinthiques émergent d'étranges petites créatures issues du folklore celtique, rappelant le nom du pub. Un client averti remarquera qu'il n'existe pas, dans tout l'établissement, deux dessins identiques. Certains meubles semblent encore dépourvus d'illustrations ou en présentes des incomplète. L'artiste n'a pas encore dû avoir le temps d'achever son oeuvre, … 

Une seconde salle d'environ 20 sièges, est disponible pour recevoir des soirées privées dans le cas d'une réservation au préalable.

Deux équipes de 4 serveurs se relaient toutes les 8h. Il assurent 3 services sur 4, chacun prenant un service de congé alternativement.


Employésa/aEquipes
aaaa
Lufe Neos
Image

• Equipe : 1 (cuisinier)
• Race : Drell
• Quelques infos : …
Zarart Nuzali
Image

• Equipe : 1 (barmaid)
• Race : Galarienne
• Quelques infos : …
Tesesska Skado
Image

• Equipe : 1 (serveuse)
• Race : Asari
• Quelques infos : …
Bilant Coyore
Image

• Equipe : 1 (serveur)
• Race : Galarien
• Quelques infos : …
aaaa
Cylal Dedrok
Image

• Equipe : 2 (cuisinier)
• Race : Galarien
• Quelques infos : 19 ans ~ Excelle en pâtisserie
Laem'Shonis
Image

• Equipe : 2 (barman)
• Race : Quarien
• Quelques infos : 35 ans ~ Maîtrise les cocktails en tout genre
Nyuxe T'nedo
Image

• Equipe : 2 (serveuse)
• Race : Asari
• Quelques infos : 147 ans ~ Fais mine d'être blasée de tout et méprisante mais très joueuse ~ Des notions de biotique ~ Peut paraître intimidante.
Zela'Wamin
Image

• Equipe : 2 (serveuse)
• Race : Quarienne
• Quelques infos : Extrêmement timide mais très habile et efficace.
Avatar de l’utilisateur
Gwennaggan Gwionvarc'h
Appelle-moi Gwenn, …

Appelle-moi Gwenn, …
 
Message(s) : 142
Inscription : 25 Septembre 2016, 20:45

Âge: 25
Profession: Serveuse
Classe: Humaine
Points d'Héroïsme: 2

Points MEL: 59.00 Points


Retour vers Datapad (Votre espace libre)



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron