Armes - Les armes blanches

*

Armes - Les armes blanches

Message par Shepard » 01 Avril 2016, 17:41

« Les armes blanches »


« Généralité »

• Avant l'apparition des armes à feu, puis des armes électromagnétiques, il était courant d'employer des armes blanches lors de duels, durant des conflits ou tout simplement lors de la chasse ou dans la défense contre des prédateurs. Chaque civilisation passa par cette étape durant son histoire pré-spatiale. Si la plupart les armes blanches furent oubliées avec le temps, certains traditionalistes continuèrent à les employer pour des spectacles ou pour la pratique d'arts martiaux.

• Cependant, l'amélioration des techniques de fabrication et la découverte de matériaux plus résistants redonnèrent un souffle aux armes blanches. En effet, les barrières cinétiques ne pouvant pas bloquer une arme blanche en raison de sa faible vélocité, la seule protection était l'armure de combat.

• De plus, la démocratisation des OmniArmes durant le conflit contre les Moissonneurs et la rétro-ingénierie sur les forces de ces derniers a permis de développer de nouvelles armes blanches encore plus tranchantes, redonnant définitivement un attrait indéniable à ce type d'armement.

Les armes blanches suivies d'une * sont propre à ME : Legacy. Merci à Nissara pour ses nombreuses propositions. Pour toute proposition, envoyez un MP à Isïana N'iim ou Layla Archer.

« Armes blanches universelles »

Bâton de combat
Le bâton de combat est sans doute la première arme qu'inventa chaque espèce au cours de son évolution. Néanmoins, celle-ci étant différente, on trouve de ce fait de nombreuses variantes. Il fut utilisé principalement par les troupes de maintien de l'ordre pour réprimer les manifestations sortant du cadre de la législation et certaines écoles d'art-martiaux. Son emploi sauva également de nombreuses vies durant la Guerre contre les Moissonneurs lorsque les cartouches thermiques venaient à manquer.
Cliquer pour voir l'image

OmniArmes
Sous cette dénomination repose de nombreuses créations disponible grâce à un OmniTech. L'OmniArme blanche la plus connue reste sans conteste l'OmniLame, employée par bon nombre de soldats durant la Guerre contre les Moissonneurs. Néanmoins, il existe d'autres variantes moins connues comme les OmniGriffes, les lames balistiques ou l'OmniMatraque.
Cliquer pour voir l'image

« Armes blanches asari »

Bioâton *
Inspirée du modèle du bâton de combat classique, dont son nom est la contraction de biotique bâton, il a été agrément d'un amplificateur biotique qui entre en résonance avec l'aura biotique de sa porteuse asari pour lui permettre d'augmenter la force de ses coups. Employée rarement depuis des millénaires principalement par des esclavagistes asari, le bâton biotique revint à la mode avec la création des Néo-Probatrice asari qui décidèrent d'en faire leur arme de prédilection.

Dualista *
Principalement utilisée dans certaines cité-États de Thessia lors de duels entre nobles avant que les Asari n'utilisent d'armes à feu, elle est droite et dotée d’un seul tranchant. Il s’agit d’une lame de facture élégante mais dangereusement efficace et fut principalement employée dans l'emploi de l'art martial asari Alnéka. Elle a pendant longtemps était une arme appréciée des Probatrices et eut un soudain regain d'intérêt pour le grand public avec la formation des Néo-Probatrices.

K'nali *
Cette arme blanche asari est formée d’un long manche avec une lame sur chaque extrémité. La première est un long crochet à double tranchant usé pour dévier les membres et en sectionner des parties pour affaiblir l’adversaire. La seconde lame est large et tranchante sur une bonne partie, permettant des piqués et de larges coups tranchants. La partie non tranchante, elle, s’évase légèrement pour augmenter les dégâts en cas de perforation. Cette arme aujourd’hui largement oubliée reste appréciée de certaines mercenaires asari friandes d’exotisme. Il est courant qu'une lame soit combinée à des condensateurs biotiques ou technologiques.

Solia *
Cette arme blanche asari fait office de couteau de combat pour les chasseresses. Longue d’environ 25 centimètres, une pointe suit le prolongement de la lame formant une sorte de V asymétrique. Entièrement tranchante, elle peut être utilisée pour égorger, trancher les tendons ou se planter dans les articulations pour les briser, très appréciés des pirates asari pour sa brutalité. Avec le temps, les arts martiaux asari ont souvent évolué pour intégrer ce genre d’arme dans leurs mouvements, ce qui a donné quelques variantes du T’nalé ou du N’elka.
Cliquer pour voir l'image

« Armes blanches butariennes »

Grilka *
Lame butarienne par excellence, elle fut de tout temps employée par les Butariens pour son symbole de noblesse, et remise au goût du jour par la Nouvelle République Butarienne au sein de la Garde Républicaine. La garde est relativement lourde pour compenser le surpoids de l’arme. En effet, la lame s’élargit quand on arrive à la pointe, se terminant par une forme arrondie. Doté d’un simple tranchant, le bout de l’arme au niveau du dos de la lame porte une lourde pointe légèrement recourbée vers la garde. Elle permet de lester un peu l’avant pour offrir des frappes encore plus létales. Elle peut également être utilisée pour mutiler ou désarmer l’ennemi. Il est courant qu'une lame soit combinée à des condensateurs biotiques ou technologiques.

Ugrok *
Arme blanche d’origine butarienne usée principalement par les soldats et criminels les plus sanguinaires, il s’agit en fait d’une hache aux lames en dents de scie à l’aspect particulièrement menaçante. En guise de pommeau, une triple pointe, souvent empoisonnée, permet des attaques traitresses en usant du poids de la tête de la hache pour des mouvements rapides. Interdite d'utilisation, on en trouve désormais plus que dans les musées, bien que bon nombres d'esclavagistes adeptes des anciennes traditions continuent à s'en servir. Dans tous les cas, elle n’était cependant plus vraiment utilisée : le Gantelet Butarien ou les armures anti-lame s'étant bien implantés dans le paysage butarien depuis longtemps.
Cliquer pour voir l'image

« Armes blanches galariennes »

Sorklite *
Lame courte d’apparence peu menaçante d'origine galarienne, elle est un symbole de protection et de ténacité qui est resté présent dans l'esprit galarien au fil des millénaires. Elle est peu connue du grand public car elle était réservée uniquement au sexe féminin. La formation de la Ligue Galarienne et la libération des sexes permit d'en voir un plus grand nombre à travers la galaxie. Elle présente une garde assez large, adaptée aux longs doigts des Galariens, qui leur permet de la tenir dans un grand nombre de positions différentes. Longue d’environs 30 centimètres, elle se base entièrement sur sa maniabilité et la frappe létale rapide.
Cliquer pour voir l'image

« Armes blanches humaines »

Couteau cranté
Lame standard de tout soldat de l’Alliance Interstellaire, il s’agit d’une lame monomoléculaire renforcée d’environ 25 centimètres partiellement tranchante. En effet le côté tranchant et la pointe sont aussi affutés que des rasoirs, mais le dos de la lame est crantée afin de maximiser les blessures provoquées par ce type d’arme. Elle est cependant de moins en moins utilisée en combat direct en grande partie depuis le retour des OmniArmes, souvent plus pratique à dégainer. Cependant, cette lame reste vitale au soldat en temps qu'équipement de survie en mission ou en milieu hostile. Elle est aussi très appréciée des espions et autres assassins pour sa discrétion.

Sabre monomoléculaire
Arme blanche humaine venant des temps anciens, elle fut remise au gout du jour par certaines découvertes technologiques. Cependant seuls quelques petits groupes et unités spécifiques de l’Alliance Interstellaire l'utilise tels que les Divisons Fendeur et Ombre des célèbres N7. Ces lames sont souvent combinées à des condensateurs biotiques ou technologiques afin de répondre aux besoins de diversité des unités de l’Alliance.
Cliquer pour voir l'image

« Armes blanches kroganes »

Fracasseur *
Cette arme blanche, ou plutôt cet outil de boucherie, est en fait constituée d’un manche terminé par un leste métallique bardé de pointes, et dont l’autre extrémité est complété d’une lourde chaîne, souvent barbelée, et d’un boulet renforcé lui aussi bardé de pointe. A une époque où il fallait tuer, entraver, et achever rapidement, il s’agissait de l’arme de prédilection des Krogans. Rapidement devenue obsolète, le fracasseur n'a souvent qu'un usage décoratif ou de loisir chez les Krogans, bien que les clans séparatistes krogans en soient étonnamment redevenus friands.

Marteau
Présent sous de multiples formes et matériaux, avec ou sans pointe, plus ou moins lesté selon la force du porteur, les marteaux krogans regroupent plutôt une catégorie d’arme plutôt qu’une seule spécifique : à savoir, un manche avec un quelque chose de gros à son extrémité. De nos jours, ils restent très peu d'utilisateurs de marteau chez les Krogans, cette arme ayant acquis une valeur symbolique la réservant uniquement aux Foudres de Guerre et aux Chefs de Clans. Ceux qui eurent la chance de combattre aux côtés d'un Krogan ainsi armé durant la Guerre contre les Moissonneurs voient cette anecdote d'un bon œil. Il est courant qu'un marteau soit combiné à des condensateurs biotiques ou technologiques.
Cliquer pour voir l'image

« Armes blanches quariennes»

Sabre à haute fréquence *
Mit au point par les Quariens avant la Révolte Geth, le Sabre à Haute Fréquence ressemble à une lame longue standard. Sa particularité de réside dans sa poignée. À l'intérieur se trouve un oscillateur harmonique faisant vibrer la lame à des fréquences si élevées qu'il est impossible de détecter le tremblement à l’œil nu. Seul le vrombissement émanant de l'arme la trahit. Les vibrations font entrer la lame en résonance qui facilité la coupe avec une telle efficacité que le sabre est capable de sectionner des membres sans le moindre effort. Évidemment, un tel principe requiert de l'énergie et même si la consommation n'est pas monstrueuse, il est commun pour les combattants utilisant cette arme de n'activer l'oscillateur via un bouton que très tôt avant les chocs afin de surprendre l'adversaire, éviter de se retrouver à cours d'énergie si le combat s'éternise et surtout ne de pas fatiguer le porteur, également exposé aux vibrations. D'un tranchant incomparable, la plus grande force de l'arme s'avère également être son point faible. En effet, la lame, exposée à plusieurs millions d'oscillations par seconde, est très fragile et il suffit d'un mauvais coup pour la briser en éclats. Pour palier à ce problème, les lames sont faites dans des matériaux très résistants. Il se raconte même que certains riches acheteurs avaient fait poser une couche de diamant le long de la tranche, une méthode extrêmement chère et a l'efficacité discutable. Du fait du principe relativement simple de l'arme, elle se décline en une multitude de modèle. Le seul point commun assuré étant le bruit de l'oscillateur dans le manche. De nos jours, alors les lames monomoléculaires commencent à se démocratiser, les lames à hautes fréquences, plus simple à construire, plus ancienne et donc plus courante et abordable ont encore de beaux jours devant elles.
Cliquer pour voir l'image

« Armes blanches turiennes »

Glasrius *
Cette arme blanche turienne est apparue le jour où les armures réclamaient plus que les serres naturelles de ce peuple pour être transpercées. Il s’agit en fait de lame fixée sur les mains ou les poignées du combattant, ces dernières ayant souvent bien évolués en devenant rétractable ou avec des injecteurs de poisons. Remplacés depuis par les Omni-Lames ou Omni-Griffes, les membres des Cabales continuer à les utiliser au point où les Glasrius sont devenues un symbole des célèbres divisions biotiques de l'armée turienne.
Cliquer pour voir l'image

Lospira *
Arme blanche de facture turienne, il s’agit d’un manche dont l’extrémité se termine par une pointe recourbée vers le bas. La garde est formée d’un triangle entièrement tranchant sur l’extérieur et d’une pointe qui fait office de pommeau de l’arme. Souvent employée par paire, elle possède l’avantage de pouvoir dévier un membre pour offrir une ouverture et ainsi frapper avec l’une des piques de l’arme. Une rumeur tenace prétend que la Garde Noire se sert de la Lospira au combat.
Avatar de l’utilisateur
Shepard
 
Message(s) : 1285
Inscription : 09 Mars 2015, 17:18


Points MEL: Fermé

Retour vers Équipement



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron