Aux sources

*

Modérateurs : Administration, MJ

Aux sources

Message par Shayane Valentine » 16 Mai 2015, 20:53

• Date du RP : 18 janvier 2189
• Lieu du RP : Secteur Exodus, Système Utopie, Eden Prime (académie militaire)
• Type de RP : Rp semi ouvert (si des militaires de l'Alliance dans le coin veulent intervenir)
• Nombres de personnes requises : 0

Eden Prime. Ses fermes. Ses habitants heureux. Ses secrets. Son académie militaire. Ce monde fut la première colonie, le premier espoir et il fut aussi le théâtre de beaucoup de tragédies. Que ce soit l'attaque de Saren ou bien celle de Cerberus, le monde "parfait" semblait vouer à subir des revers jusqu'à la fin des temps... Mais par chance, il se releva. Il continua de grandir, d'aider l'Alliance, d'aider les futurs colons à avoir de l'espoir en se disant "voilà, c'est ça qu'on veut accomplir".
Bien sur chaque chose ne se fait pas sans quelques sacrifices, que ce soit créer une colonie à l'instruction militaire.
Shayane le savait bien. Elle avait passer les premiers mois de sa formation ici après tout avant d'être appeler au combat, avec moins d'expérience qu'un pijak mais la détermination d'un Foudre krogan à faire ses preuves. Et bien que, techniquement, ses classes aient été finit, elle avait fait appel à quelques services pour continuer à développer son entraînement militaire. A s'améliorer. Faisant appel à son sergent-instructeur pour cela.

Et c'est pourquoi elle se retrouvait dans une salle obscure, éclairée seulement par la lueur de son omni-tech tandis qu'elle tentait de "s'infiltrée" dans le parcours prévue par son instructeur.

"Allez... allez..." Sa voix n'était qu'un murmure à peine audible alors que ses cheveux en bataille collaient à son front et joue, en sueur tandis qu'elle observait son omnitech, cherchant à outrepasser les sécurité de la porte qui la retenait. Un timer montrant de grands chiffres rouges qui diminuaient à vue d'oeil.

Sa "mission" était quelque chose de très basique : s'infiltrée dans un complexe sécurisée, télécharger les informations se trouvant dedans et sortir. Sans être vue et/ou capturée. Malheureusement elle avait grandement sous-estimer la sécurité, ou surestimer ses compétences, et elle avait activer un laser de sécurité qui avait fait beugler une alarme dans tout le complexe d'entraînement avant que tout ne se verrouille, que la lumière ne s'éteigne et que la voix de son instructeur ne résonne dans les hauts-parleurs, lui indiquant que la sécurité allait arriver d'ici dix minutes... Activant alors le timer qui la stressait.
Le pire étant que malgré ses efforts, elle n'arrivait qu'à passer lentement les défenses technologiques des lieux. Rendus corsé à sa demande car se croyant assez forte pour y parvenir.
Malgré le stress de sa situation, et les trois minutes restantes avant qu'un corps armée ne déboule dans la petite pièce, elle ne put s'empêcher d'afficher un petit sourire d'amusement. La fatigue s'accumulant certainement mais elle remerciait, dans ses pensées, son instructeur pour cette dose d'humilité dont elle avait bien besoin.

Deux minutes et vingt-sept secondes.

L'objectif principal était foutus. Lors de sa faute l'ordinateur central s'était verrouiller et elle ne pouvait y accéder, tout ce qui lui restait à faire c'était de réussir à s'enfuir, mais au vu des défenses solides des lieux, elle risquait de devoir affronter la sécurité pour parvenir à ce miracle.
Désactivant son omnitech avec un soupir de déception, elle se redressa en observant les alentours.

Une minute et 15 secondes.

Elle avait à peine le temps de se préparer à accueillir l'équipe de sécurité.

"Mais je suis un Marine." Un fin sourire se dessina sur ses lèvres à ses mots. Si elle devait être fière de quelque chose, outre ses compétences technologique, c'était vraiment de l'esprit d'initiative et de résistance des Marines. Elle en était fière, et malgré ses erreurs grossières, elle comptait bien affronter la situation aussi calmement que possible, bien que l'adrénaline dans son corps rendait cela certainement difficile.

Un lourd son se fit alors entendre tandis que le timer affichait de ses lèvres rougeoyante, et moqueuse, des zéros à la suite. Comme affichant ce qu'elle était... Avant que cette dernière lueur ne s'éteigne, la plongeant dans l'obscurité la plus totale.
Et déclenchant le chaos.
Aussitôt la lumière éteinte que la porte de sortie explosa dans un vacarme presque étourdissant, les lourds pas de soldats armurés se faisant entendre alors qu'ils pénétraient rapidement dans les lieux, couvrant toute les zones de leur viseurs... Avant de tirer sur la forme immobile de Shayane. Immobile et regardant vers l'entrée d'un air ahuris. Les munitions, paralysantes pour l'exercice, avaient été tirés avec une extrême précision, chaque tir touchant sa marque... Pour passer au travers de Shayane.

"Leurre !"

Ils étaient biens entraînés. Très bien entraînés en fait alors qu'ils ne s'attardèrent pas plus que cela face au Leurre de la jeune spécialiste technologique, leur viseur coupant les ténèbres à la recherche de leur cible. Elle était faiblement cacher, ayant espérée profiter de la surprise de son leurre pour attaquer et ainsi s'en sortir. Néanmoins ils étaient rapides, ils connaissaient ses forces, ses faiblesses. Ils savaient comment s'occuper d'elle pour lui couper toute chance de fuite.
Cela signifiait qu'elle avait perdue. Mais cela voulait-il dire qu'elle avait abandonnée ? Non. Jamais.
Activant son Omnitech d'un simple mouvement tout en le dirigeant vers l'un des gardes de la porte de sortie, elle envoya un, contrôler, programme Pryomane pour faire trébuchet son adversaire en armure lourde tandis qu'elle s'élançait, en courant bas, vers la sortie, espérant profiter de ce moment de surprise.
Néanmoins les choses ne se passèrent pas exactement comme prévus.
Si son premier coup d'explosion pyrotechnique toucha sa cible, c'était sans compter sur la présence d'un autre garde non loin de sa position qui lui envoya sa lourde botte dans son ventre tandis qu'elle s'élançait, lui coupant le souffle en lui faisant cracher tripes et sang tandis qu'elle s'écrasait dans des boites. Ayant à peine le temps de lever son omnitech pour tenter de former son programme de Bouclier... Qui fut particulièrement fragile vu que les premier tirs le fit explosé, l'envoyant encore plus "dans les cordes".

Sonnée, blessée et nauséeuse, elle aurait du laisser tomber, mais elle était tétue. Un défaut comme une qualité alors qu'elle tenta de se lever, activant son programme de technoblindage pour s'offrir quelques secondes de répit.
Mais des secondes étaient tout ce qui leur fallait.
A peine ont-il vu qu'elle tentait de se relever que le premier des gardes s'élença vers elle, frappant de la crosse de son arme son dos, la faisant criée de douleur et l'étalant au sol. Mais cela ne s'arrêta pas là. Les ordres étaient clairs. Alors le garde poursuivit, attrapant la coréenne par les cheveux, il la souleva en la faisant criée avant de l'envoyer au sol brutalement.

"Bande de... !" Ses mots furent étouffer par les tirs des armes paralysantes des soldats. Chaque tirs ayant la force d'impact d'une brique tout en faisant parcourir le long de son corps une douloureuse pulsion électrique électrique, la faisant trembler au sol quelques secondes avant que ses yeux ne se révulsent dans leur orbite. La mettant définitivement KO pour le coup.

"Cible sécurisée monsieur... Un peu secouer chef, rien qu'un doc' ne saura soigner... Non, Lawrence à juste été sonner... Oui, elle était résistante et ne voulait pas tomber... Bien compris monsieur." La conversation via communicateur ne dura pas longtemps. Mais dans la pièce se calmant lentement, elle aurait put durer des heures tant ces bruits "simples" semblaient étranges après ces quarante secondes intensifs de conflits. Néanmoins cela ne déstabilisa pas les soldats. Tous entourant la jeune coréenne avant de l'attacher solidement, lui retirant arme, équipement et objets personnels, la laissant dans ses sous-vêtements simples avant de la soulever sans ménagements. L'emportant à travers la sortie qu'elle tentait si désespérément d'atteindre. La traînant sur une série de couloirs gris, décorés aux couleurs de l'Alliance. Seul leur pas lourds faisant du bruit en ces lieux.

Shayane ne sentait plus grand chose après avoir tenter d'activer son programme défensif de technoblindage. Les coups violents du garde l'ayant malmener plus qu'elle ne l'aurait crut alors qu'elle reprenait lentement conscience. Son crâne résonnant lourdement dans ses oreilles alors que son corps étaient courbaturé de partout. Mais, lentement et sûrement, elle reprenait conscience. Ouvrant un œil. Puis l'autre. Grimaçante à la lumière brutale projeter dans ses yeux alors qu'une main ferme frappa sa joue gauche, envoyant son visage brutalement sur le coté alors que la claque puissants la réveilla.

"Debout Princesse. Ton Prince Charmant est là." Ces mots étaient dis simplement, sans animosité, sans froideur. Un peu rocailleux à l'oreille mais gardant de la force tandis qu'elle ouvrit brutalement les yeux. Ne pouvant totalement cacher la lueur de peur dans son regard tandis qu'elle pris conscience de qui était là avec elle. Son instructeur. Son ami dans une autre vie. Et le plus grand salaud de cette partie là de l'univers.
Un homme, dans la quarantaine, aux tempes grisonnantes mais à la musculature puissante la regardait avec des yeux gris indifférent. Ses tatouages de marine et de N7 fièrement visible sur son biceps droit tandis qu'il observait la jeune coréenne avec déception. Samuel Jonas Baxton. Marine. Instructeur. Sadique. "Il est l'heure d'être interroger."

Même si elle aurait put tenter, jamais elle n'aurait arrêter le déglutissement de peur qui la pris à ces mots.
Avatar de l’utilisateur
Shayane Valentine
Personnage inactif
 
Message(s) : 12
Inscription : 07 Mai 2015, 21:09

Âge: 25
Profession: Soldat
Classe: Technologique
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 32.00 Points

Re: Aux sources

Message par Shayane Valentine » 18 Mai 2015, 21:50

Si Shayane devait croire l'horloge au mur, cela ne faisait qu'une heure qu'elle se faisait interrogée par Samuel. Amusant. Elle était presque sûre que ça faisait bien plus longtemps. Enfin il faut dire qu'il était parfaitement possible que son bourreau ait modifier l'heure pendant qu'elle ne regardait pas, c'est pas comme si elle pouvait vraiment bien se concentrée.
Son œil droit était enfler et ressemblait plus à une poire géante qu'une paupière alors que du sang coulait de diverses coupures un peu partout. Le reste de ses vêtements arrachés lors du traitement de Samuel, la laissant quasi-nue dans la salle. Mais ce n'est pas comme si elle pouvait avoir le temps de se montrer pudique tandis que "l'interrogatoire" continuait alors qu'il énumérait, avec un calme absolu, toutes les raisons pour lesquelles elle avait échouer. A quel moment elle aurait du faire les choses différemment ou à quel point elle fut stupide.
Enfin. Ce n'est pas comme si elle était bien concentrée, comme dis.
Alors, certes, elle entendait ses mots, mais elle n'arrivait pas vraiment à les enregistrer. Cela ne l'inquiétait pas, Samuel l'avait prévenus, il avait aussi prévenu qu'il lui ferrait visionner la vidéo de sécurité de l'interrogatoire pour qu'elle se souvienne de tout ce qu'il s'était passer et que son corps aussi se "rappelle" de la douleur subit.

Mais pour l'heure, elle subissait surtout. Des "gentilles claques" la rappelant à la réalité quand elle commençait à s'évanouir alors que de plus violents coups se faisaient sentir quand elle essayait de se la jouer sarcastique dans ses réponses. Des erreurs nombreuses mais qu'elle continuait à faire malgré la difficulté à respirer que cela lui occasionnait. Elle était têtue. Elle le savait. Il le savait. Merde, même le trio de branleurs derrière le miroir le savaient.
Alors c'était pas maintenant qu'elle allait changer de CD.
Néanmoins cela ennuyait Samuel. En fait il soupirait même depuis quelques minutes, allumant ce qui passait pour une cigarette en ces temps, et ignorant soigneusement son omnitech quand il bipa, alors qu'il regarda Shayane de ses yeux gris acier. Ces derniers étaient inexpressif, c'était comme regarder dans l'espace en se demandant où était passer les étoiles... Et qu'en plus un monstre avec des crocs énormes attendaient derrière pour manger sa proie.

"Hex... Je suis... Désappointé. Et tu n'aime pas quand je suis désappointé." Euphémisme du jour. Samule utilisait le mot "désappointer" comme d'autres qualifierait cela de "rage de sang Krogan." "Et je te vois là... J'ai envie de finir le travail. De te détruire... Car si tu voulait vraiment monter en grade et rejoindre le Programme... Alors tu t'es gourrer." D'un oeil, elle l'observait se lever, s'approcher d'elle jusqu'à lui tirer les cheveux pour coller son nez au sien. Son regard gris vibrant. "Je devrais leur dire que tu abandonne. Que tu rend ton insigne. Que tu te dégonfle. Ca vaudra mieux que leur dire que t'es une ratée. Et même que tu n'es qu'une prisonnière... Et tu sais ce que l'on fait aux prisonnières ?" Sa voix grondait de colère, état habituellement normal chez cet homme, mais là... Ca faisait peur à la spécialiste. Elle savait ce qu'on faisait aux prisonnières, c'était même une "blague" récurrente parmi certaines recrues sur ce qu'ils ferraient si ils avaient une prisonnière asari, ou quarienne. Une folie de l'humanité, certainement. Mais la "peur" que cela puisse lui arriver aussi était présente, ancrée en elle. Intellectuellement, elle savait que les seuls vraiment capables de faire cela étaient d'autres humains... Mais ce n'était pas son intellect qui parlait.

Alors elle se mit à trembler de peur. Mauvaise réaction. Cela enragea Samuel qui lui éclata la tête contre la table. Une fois. Deux fois. Trois fois avant de la laisser tomber en arrière, toujours attachée à sa chaise. S'asseyant sur son ventre en lui attrapant la gorge tandis que de la porte déboulait deux gardes, armes en mains. Mais un simple aboiement de Samuel fut tout ce qui était nécessaire pour les mettre aux pas alors qu'il retournait contre elle. La passant à tabac sans rien dire, le visage inexpressif tandis que la jeune femme criait de douleur en se faisant ratatiner.
Et malgré sa douleur elle acceptait cette punition. Elle avait compris sa faute.
Avoir peur était normal. Afficher cette peur devant son bourreau, cela l'était moins... Surtout quand ce dernier avait spécialement pris de son temps pour aider quelqu'un de plus faible à s'améliorer. Elle avait montrer sa peur, elle n'avait pas fait face à cette possibilité et elle était punie pour cela. Et après dix bonnes minutes de ce traitement, elle avait comprit. Un calme froid l'enveloppa alors que la moitié de sa conscience disparaissait, son seul œil encore ouvert regardant les poings larges lui tomber dessus tandis qu'elle tentait de respirer difficile à travers un nez casser.

Et sa punition s'arrêta. Samuel prenant le temps d'essuyer le sang sur ses mains via un chiffon ranger dans sa poche avant d'aider la Spécialiste à se remettre assise correctement, le sang coulant à flots de son nez et lèvres, éclaboussant son corps et la table tandis que sa respiration se faisait entendre dans toute la salle. "Dommage... Tu n'es pas prête, ou digne, de poursuivre. Abandonne, Hex, et retourne dans ta cage." A cela il approcha son visage de celle de la "condamnée", sa voix descendant de plusieurs octaves. "Ta place n'est pas ici." Ce fut ces mots plus qu'autre chose qui la fit réagir. Son oeil unique brillant un instant avant qu'elle ne se penche en avant, autant que ses liens le lui permettait, mordant le nez de son bourreau avec assez de force pour percer la peau et sentir le goût métallique du sang sur sa langue. Enfin du sang n'étant pas le sien. Elle tenait autant que possible jusqu'à ce qu'un coup de crosse de l'un des gardes ne la fasse lâcher, un air de satisfaction dans son regard à moitié conscient tandis qu'elle regardait Samuel se tenir le nez.

"Je... Suis... Une Marine !" Elle haletait durement, le sang coulant à flots tandis qu'elle commençait à perdre conscience. "Alors... Sucer moi les... Couilles... Chef... Je reste." Eeeeet ! Couper ! Enfin en tout cas, couper la conscience de Shayane qui eut les yeux se révulsant dans leur orbite tandis qu'elle s’effondrait, molle, au sol. Les deux gardes et Samuel la regardant comme si c'était une mutante.

"Et vous attendez quoi ? Embarquez la en Station Médicale. Immédiatement." Le ton de Samuel n'était pas colérique; il n'était même pas fort. Plus... Perplexe. Pensif en fait. Mais cela suffit aux deux gardes pour qu'ils détachent Shayane de sa chaise avant de l'enmenner, gentiment, vers l'extérieur et le toubib du coin. Laissant alors Samuel seul qui se tenait le nez, regardant de temps à autres le sang dessus. Faisant cela pendant plusieurs longues minutes avant qu'un rire rocailleux, ressemblant à une avalanche de pierre, ne se fasse entendre. Le soldat N7 prenant son temps pour ranger les affaires avant de sortir de la salle, un sourire aux lèvres tandis qu'ils sortait une nouvelle cigarette.
Avatar de l’utilisateur
Shayane Valentine
Personnage inactif
 
Message(s) : 12
Inscription : 07 Mai 2015, 21:09

Âge: 25
Profession: Soldat
Classe: Technologique
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 32.00 Points


Retour vers Secteur Exodus



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron