Mouvement direct contre pièce clouée [PV Nissara]

*

Modérateurs : Administration, MJ

Mouvement direct contre pièce clouée [PV Nissara]

Message par Neil / Liirha » 02 Mars 2017, 16:21

Off Topic
Date du RP: 26 Novembre 2191
Lieu du RP: Citadelle, Nébuleuse du serpent, Noyau concilien
Type de RP: Privé
Personnage(s) participant(s): Nissara ; Vidar ; Liirha


Précédemment...

Le plus compliqué lorsqu'on désire rencontrer quelqu'un comme René Daguerre, éminent diplomate humain de la Citadelle, c'est d'obtenir un rendez-vous. En général, l'on se confronte à un nombre importants d'obstacles, parmi lesquels les secrétaires qui, plus l'individu convoité est haut placé, sont nombreux. Quand bien même leur rôle soit en partie d'organiser les rencontres de la personne qu'ils servent, ce personnel dévoué a parfois plus pour ordre, habitude ou quelque raison obscure d'écrémer le nombre de visiteurs au stricte nécessaire.
Votre rendez-vous est-il utile ? Est-il indispensable ? Est-il urgent ? Et ainsi de suite...
Bien entendu, si vous répondez non à ne serait-ce qu'une de ces questions, votre demande voit son taux de traitement favorable considérablement chuter.
Et s'il vous venait l'idée de mentir sur l'objet de votre visite, sachez que ce serait la dernière fois que l'on accorderait du crédit à votre demande. Au mieux, cet état de fait serait circonscrit à ce bureau précis. Au pire, c'est à l'ensemble de l'administration que s'étendrait la "sanction".

Une fois passée la question des secrétaires, vient celle du planning.
A n'en pas douter, la personne que vous voulez rencontrer est, proportionnellement à son importance, débordée. Et il est bien possible que ce soit effectivement le cas. Mais sachez que dans ce cas, votre demande risque d'être traitée en conséquence : en s'intercalant entre deux activités prévues de longue date dans un avenir plus ou moins lointain suivant les disponibilités et -avouons-le- l'impression que vous aurez réussi à donner au ou aux secrétaire(s), si le destin vous met en travers du chemin de plusieurs d'entre eux.
Ne soyez pas trop impatient dans ce genre de cas : dépendant de votre importance personnelle et de celle de l'objet de votre prise de contact, votre rendez-vous sera plus ou moins lointain.

Tout ceci constitue la méthode dite classique.
Puis il y a la méthode SPECTRE...


Liirha n'avait jamais vu une telle diligence parmi les agents d'une administration gouvernementale.
Nissara n'avait eu qu'à indiquer son status de Spectre et tout avait été très vite.
D'abord, le regard éberlué tout autant qu'intrigué de l'agent d'accueil. Lequel avait vérifié l'identité de l'asari avant de contacter le secrétariat personnel de Daguerre. Se pliant en quatre, il avait alors escorté le petit groupe vers le bureau du diplomate.
Plus qu'un bureau, ce dernier profitait pour son usage professionnel d'un ensemble de plusieurs pièces parmi lesquelles se trouvait son bureau à proprement parler. C'est dans la première d'entre elles, servant d'antichambre à la salle d'attente, que Nissara, Liirha, Niora et Solène furent introduite. Elle n'avait rien de particulier, si ce n'était une décoration sobre agrémentée avec goût de plantes d'origines diverses. Et surtout, la présence d'une secrétaire humaine derrière un bureau de verre et d'acier.
-"Bien le bonjour, Madame. Si vous voulez bien patienter dans la salle d'attente..." dit-elle en se levant et en rejoignant d'un pas gracile la porte menant à ladite pièce.
D'un geste élégant et rapide, la jeune femme passa sa main devant le capteur qui déclencha l'ouverture de la porte, révélant une salle d'attente bien plus finement décorée.
-"Son excellence va vous recevoir sous peu. Passez une agréable journée." un sourire illumina le visage délicat de la secrétaire.
Les quatre camarades entrèrent. La porte se referma sur elles.

Quelques fauteuils à la qualité irréprochable autour d'une table basse en verre, une baie vitrée menant vers un petit balcon donnant sur le Présidium. Quelques plantes d'origine terrienne, des photographies grands formats de paysages signées par des grands noms...
Une musique douce -du jazz- diffusée par quelques hauts-parleurs habilement dissimulés offrait à cette salle baignée de la lumière du Présidium une ambiance calme et apaisée, bien éloignée de la gravité des questions qu'allaient poser Nissara, Liirha ou Niora. Solène, elle, allait probablement faire ce qu'elle faisait le mieux : profiler, observer, écouter. Une spécialité particulièrement utile.
Dernière édition par Neil / Liirha le 14 Mai 2017, 00:17, édité 8 fois.
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Ariane : #FF4901Niora Vonaki : #00CCCBOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 121
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 82.00 Points

Re: Mouvement direct contre pièce clouée [PV Nissara]

Message par Nissara T'sironia » 10 Mars 2017, 09:46

Nissara n’avait pas lésiné sur les moyens, son entrée en matière serait forcément perçut comme rude et visible, aussi s’arrangea elle pour pousser ses avantages au mieux. Quand elle débarqua en compagnie de Liirha, Niora et solène, elle affichait son uniforme impeccable placardé des médailles reçut pendant son services. Loin d’égaler l’étalage d’une ligne de gloire butarienne, ou même les barrettes de victoires Turienne, les médailles asaries étaient fines et élégante à la frontière entre la distinction et le bijou. Cependant, chacune d’entre elles étaient un symbole vibrant d’efficacité et de détermination. Ajouté à cela deux médailles particulières celles accordés aux personnes ayant été déployées sur terre décerné par le conseil même, et l’insigne des Spectres. Se retenant de trop prendre goût au pouvoir qu’offrait ce simple symbole, elle ne pouvait nier la redoutable efficacité de ce dernier devant l’administration. Réaction zélée, attitudes délicieuses et milles excuses du temps que cela prenait, le quatuor de femme fut cependant rapidement amené à un petit salon afin de patienter. Remerciant la secrétaire d’un sourire elle s’installa tranquillement dans un fauteuil.

« Plutôt confortable … son excellence sais s’équiper. »

« Et bien s’entourer, les secrétaires ont presque réussis à cacher que tu les terrorisaient. »

« A ce point ? »

« Dans leurs mondes régit par les lois, ou les textes, la bienséance et l’administration sont à la fois leurs armes et leurs bouclier, oui, quelqu’un qui est légalement au-dessus de tout ça les effraies. »

La Spectre ne put qu’accorder le point à sa camarade, il faut dire que « the cavalery » s’y connaissait plus qu’un peu sur ces points-là. Il ne restait plus qu’à attendre l’arrivée de l’humain. Ce dernier ne se présenta jamais, à la place ce fut une secrétaire qui demanda de la suivre, avec toute la politesse diplomatique dont elle était capable. Se redressant pour lui emboiter le pas, le petit groupe découvrit que ce monsieur avait un étage .. un étage ! Décidément il avait les moyens et la Spectre en prit bonne note quand elle monta les marches jusqu’à être guidé à un bureau somptueux. La secrétaire se retirant l’asari scruta plus en avant la pièce. L’endroit était fonctionnel et décoré avec un gout certains, plantes exotiques rajoutait un brin de chaleur à la pièce qui affichait un mobilier hors de prix. Elle se demanda un instant si elle ne devrait pas taper dans ses économies pour faire de même sur le Destiny Decline … Non elle n’était pas aussi tape à l’œil. L’homme présent derrière et le bureau, et qui se leva pour saluer ses éminents invité était un humain d’age respectables aux cheveux blanc marqué. L’œil intelligent et le visage ouvert, cet homme représentait une forme très appréciable de bienséance et d’écoute. Une fois tout le monde installé il se tourne vers l’asari alors que son regard s’attarde un bref instant sur les médailles qui ornent sa poitrine.

« Que puis-je faire pour aider une Spectre madame T’Sironia ? »

« Hé bien, je vais faire direct, votre temps et précieux je n’en doute pas Monsieur Daguerre. Nous sommes actuellement sur une enquête de la plus haute importance et nous aurions aimé avoir quelques-unes de vos lumières. Un homme aussi bien placé que vous a surement du entendre parler de la mort, enfin disons clairement, de l’assassinat du procureur Valesko. »

A ces mots elle extirpa un datapad qu’elle plaça gracieusement en face de son interlocuteur. Les informations présentes étaient une version des dossiers du SSC mais sans que les détails du dossier retrouvé auprès du corps ne soit directement consultable.

« En recherchant à propos de cette affaire je crains de commencer à fouiller du coté de certaines hautes sphères. J’aimerais savoir si par Hazard vous auriez des pistes et des indications à me préconiser en vue de votre position au sein de la caste politique. »

La Spectre était tranquille restant confortablement installé dans son fauteuil.
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 330
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 105.00 Points

Re: Mouvement direct contre pièce clouée [PV Nissara]

Message par Neil / Liirha » 27 Mars 2017, 12:02

René Daguerre n'était pas un homme à prendre à la légère. Il tenait une position de puissance enviable. Toutefois, loin du stéréotype du tyran assoiffé de pouvoir qui parsemait l'imaginaire collectif à l'évocation de la haute administration, Daguerre conservait sur ses traits la bonhomie caractéristique d'un homme agréable et empathique.
Des joues pleines légèrement rosée, un nez un rien rond, des rides peu marquées malgré les ans et des yeux amicaux ensoleillaient son visage arrondi. Ses cheveux blanchis par les ans devaient certainement connaitre le passage de nombre de coiffeurs, tant ils se dressaient disciplinés en une coiffure à l'apparence simple mais trahissant une certaine sophistication. Cette homme savait vraisemblablement à la fois prendre soin de lui mais également imposer ses propres goûts à la fois cosmétiques et vestimentaires.
Il portait des vêtements amples couvrant sa corpulence quelque peu large, signe d'un individu appréciant apparemment les bonnes choses de la vie. La coupe de sa chemise, bien qu'assez large pour ne pas le gêner dans ses mouvements, s'avérait assez cintrée pour ne pas flotter autour de son porteur.
Neil avait coutume de dire que l'on en apprenait beaucoup sur son interlocuteur en examinant la coupe de ses vêtements et la façon qu'il a de les porter. Vraisemblablement, Daguerre possédait à la fois la richesse, le bon goût mais également les manières requises pour un homme de sa stature. L'avocat l'aurait sans doute classé dans la catégorie des gens à la fois intéressant et dangereux. Intéressant par leurs choix propres et leur façon d'être, dangereux par leur assurance et leur parfaite adéquation avec la sphère dans laquelle ils évoluaient.
A la réflexion, Liirha aurait sans doute classé Neil dans cette même catégorie...

-"Que puis-je faire pour aider une Spectre madame T’Sironia ?"
-"Hé bien, je vais faire direct, votre temps est précieux je n’en doute pas Monsieur Daguerre. Nous sommes actuellement sur une enquête de la plus haute importance et nous aurions aimé avoir quelques-unes de vos lumières. Un homme aussi bien placé que vous a surement du entendre parler de la mort, enfin disons clairement, de l’assassinat du procureur Valesko."
-"Oh... Je vois... C'est un événement tragique... Je crois me souvenir que c'était une bien jeune et talentueuse jeune femme."
Soupira Daguerre, visiblement touché par le sort de la défunte procureure.
-"Je ne vois pas bien ce que je pourrais vous apprendre, je le crains. Néanmoins, en quoi puis-je vous aider ?"
-"En recherchant à propos de cette affaire je crains de commencer à fouiller du coté de certaines hautes sphères. J’aimerais savoir si par hasard vous auriez des pistes et des indications à me préconiser en vue de votre position au sein de la caste politique."
Daguerre se redressa sur son fauteuil.
-"Certaines hautes sphères, dîtes-vous ?! Qu'est-ce qui vous fait penser que l'enquête sur l'assassinat de cette jeune femme puisse mener à ces dîtes "hautes sphères" ?"
Niora, restée jusque là silencieuse, se permis alors de répondre :
-"Votre excellence, nous pensons que Mlle Valesko aurait reçu certaines pressions pour orienter une affaire particulière. Plusieurs évidences nous mènent à penser que ces pressions viendraient de personnes haut placées."
Tourné vers l'avocate, le diplomate leva un sourcil interrogateur.
-"Quelle est l'affaire en question ?"
-"L'Affaire Prometheus - Jors."
-"... je vois..."
Le regard du diplomate revint sur Nissara. Daguerre était en train de réfléchir, c'était certain. Tout comme il était certain que sans la présence de la Spectre, il aurait sans doute choisi une tout autre posture que celle qu'il allait choisir.
-"Votre visite n'a rien à voir avec la recherche d'une piste, n'est-ce pas ? N'en dîtes pas plus, ce serait dangereux."
Le vieil homme se renfonça dans son fauteuil, soupirant calmement.
-"Vous êtes à la fois proche et très loin. Je n'ai aucune idée des noms qui figurent sur votre liste, mais je suis certain qu'eux ont les vôtres sur la leur. Et vous ne vous êtes pas trompés : ils sont haut placés. Et organisés. Je serais vous, je renoncerais dès à présent."
Liirha ne put s'empêcher de répondre :
-"Keelah, jamais !"
Le diplomate lui sourit tendrement et amicalement. Ses yeux paraissaient presque tristes.
-"Je crains que vous ne subissiez le même sort que Mlle Valesko, dans ce cas. Croyiez bien que j'aimerais vous en dire plus si seulement j'en savais plus. Malheureusement, je ne le peux pas..."
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Ariane : #FF4901Niora Vonaki : #00CCCBOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 121
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 82.00 Points

Re: Mouvement direct contre pièce clouée [PV Nissara]

Message par Vidar » 29 Mars 2017, 14:19

« Et aujourd’hui, on pourra dire que… »

Je me contentais de lever la main et commander une boisson sucrée. Le bar de la fin du monde était un petit bar perdu entres les immeubles. Peu d’espace, peu connu, mais le personnel était agréable ainsi que les boissons…
Un endroit parfait pour relâcher la pression.
Mais même si l’endroit démontrait une grande douceur de vivre et un bonheur des vielleries, tout en bois avec des fausses lampes à gaz humains, une autre tragédie se déroulait ailleur.


-"Quelle est l'affaire en question ?"
-"L'Affaire Prometheus - Jors."
-"... je vois..."


La voix résonna dans mon oreille, alors que la serveuse m’apportait la boisson que j’avait commandée. Ce contrat était assez particulier… Très spécial même… Il avait besoin simplement de transmettre un message simple et efficace, si l’effet était résolu de maniêre satisfaisante, il lui offrirait un autre contrat, payant beaucoup plus.

Sans tuer. Evidemment…

J’attrapa avec le sourire la boisson, avant de sortir mon omnitech et consulta mes messages. Toujours pas de message sur la personne que je recherchais…


-"Je crains que vous ne subissiez le même sort que Mlle Valesko, dans ce cas. Croyiez bien que j'aimerais vous en dire plus si seulement j'en savais plus. Malheureusement, je ne le peux pas..."

Bang.

La premiere chose qui se fit entendre, ce fut le bruit des murs en verre se brisant en mille morceau. Puis ensuite, la sensation d’air signalant le passage de la balle à coté de la tête, entrainant tout les signaux d’alarmes du corps. La sensation de la chaleur du projectile qui s’enfonce dans le murs, alors que chacun se jette à couvert. Mais même si la balle avait frolée Lirha, même si la balle avait frolée le diplomate, elle avait eu son effet.

Je terminai ma boisson, avant de sortir du bar, me perdant dans la foule à cette heure de pointe, alors que certains levaient la tête en voyant quelques petits éclats de verre tomber sur le sol.
Il n’y avait pas besoin de chercher le tireur, ils n’avaient pas besoin de s’attendre à d’autres tirs.

Juste un fusil de sniper posé sur un rebord, placé de telle manière à tirer effectuer un tir parfait sans opérateur, trois marques rouges marquant le sol de celui-ci. Mais de trace ? Personne.

Rien que la poussière et l’odeur de peinture des trois marques rouges. Les analyses montreraient que l’IV de l’arme avait été manipulée par omnitech, préparée pour tirer à un signal précis. Le tir venait d’un toit d’un bâtiment, mais aucune trace de cette personne, aucune trace d’effraction ou de piratage.

Soudainement, brutalement, Silencieusement.

Il y avait un assassin dans les environs.

Mais l’assassin était déjà parti.
In darkness we seek the truth....
Avatar de l’utilisateur
Vidar
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 21
Inscription : 18 Juillet 2016, 20:55

Âge: 0
Profession: Tueur
Classe: Tueur
Points d'Héroïsme: 3

Points MEL: 154.00 Points

Re: Mouvement direct contre pièce clouée [PV Nissara]

Message par Nissara T'sironia » 04 Avril 2017, 19:50

Nissara n'y était pas aller par quatre chemin, en même temps ce n'était pas son style. Elle avait cependant prit un minimum de gant, le but n'était pas d'accuser de but en blanc quelqu'un, mais au moins le pousser à parler sans non plus sentir une arme pointé sur sa tempe. Si la spectre avait su l'ironie de sa propre réflexion elle n'aurait pas opiné doucement à Niora qui enchaînait brillamment. Daguerre semblait clairement dans une situation qu'il n'avait pas l'habitude d'avoir, l'affaire n'avait rien d'anodin dans tout les cas et il semblait logique que l'homme réfléchisse mûrement ses propos en vue de ce qu'il commençait à deviner. Il commença à parler mais pour mieux avertir le groupe et non les mètres sur une pistes. Nissara sourit dans un premier temps, surtout en voyant la réaction de Liirha, il pensait clairement qu'elle se laisserais intimider ? Puis ce fut la vitre brisé, le projectile frôlant ses deux cibles avant que personne n'ai put faire quoique ce soit. Réagissant au quart de tours, mais trop tard si quelqu'un avait vraiment été visé, la Spectre se jeta par dessus le bureau pour couvrir le diplomate de son corps en s'entourant d'une légère aura bleuté persistante. Pourquoi Daguerre ? Car elle savait comment réagirait la femme avec elle qui poussa Niora, et Liirha si elle ne l'avait déjà fait, au sol.

« Tout le monde va bien ? »

écoutant rapidement la réponse Nissara se risqua à lever la tête. Ainsi entouré d'une barrière combiné à ses protections biotique elle était la mieux adapté pour survivre à un second tire de sniper. Le bilan tomba, tout le monde allait bien, un tire de semonce ? Dès les secondes qui suivirent Nissara força chacun à rejoindre une pièce aveugle en appelant des renforts.

« Ici la Spectre Nissara T'sironia, je suis dans la zone des ambassades on viens de tirer contre le bureau de Renè Daguerre, il faut boucler le secteur, le tireur était positionné en face du bureau coté intérieur sûrement une position plus haute, il est sous ma protection on ne déplore aucune victime pour le moment. »

La Spectre s'humecta les lèvres en faisant tout pour garder son calme. Elle s'en voulait plus que tout d'avoir faillit perdre quelqu'un, mais peut-être était-ce le cas ? Elle ne pouvait se lancer à la poursuite de l'assassin, trop de personnes importantes en présence et elle n'avait pas tout son matériel sur elle. Au diable les uniformes ! La prochaine fois elle viendra en armure complète !

« C'est ça les personnes dont vous parliez ? »

Dit-elle en pointant son regard inquisiteur sur Daguerre.

« Vous avez trempé dans quoi exactement pour que votre crane ai faillit finir étalé sur tout les murs de votre bureau ? »

Le ton était dur mais rien de choquant compte tenue de la situation. Elle n'était cependant pas aussi accusatrice qu'elle était réellement curieuse, à quoi s'étaient-ils frottaient en essayant d'aider Neil ?
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 330
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession: Spectre
Classe: Biotique et Martiale
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 105.00 Points

Re: Mouvement direct contre pièce clouée [PV Nissara]

Message par Neil / Liirha » 27 Avril 2017, 13:08

Un flash.
C'est tout ce que Liirha avait vu.
Un simple éclat au dessus de l'épaule du diplomate, provenant de l'autre bout du Présidium.
Ce n'est qu'à l'explosion de la baie vitrée que la quarienne compris de quoi il s'agissait.
Le projectile frôla Daguerre, puis Niora avant de se ficher dans le mur faisant face au diplomate. D'un bond, Liirha envoya voler son siège derrière elle, levant sa barrière cinétique à la volée et déclenchant un omni-bouclier pour couvrir l'avocate de Neil. Elle constata que cette dernière venait d'être plaquée au sol par l'adjointe de Nissara, laquelle avait plongé sur l'asari.
Le coup de feu retentit seulement.

-"Tout le monde va bien ?"
-"Oui !" répondit Liirha, son bouclier toujours levé, prête à parer un nouveau coup.
Sous elle et Solène, Niora poussa un "presque" à demi étouffé.
-"Ici la Spectre Nissara T'sironia, je suis dans la zone des ambassades on viens de tirer contre le bureau de Renè Daguerre, il faut boucler le secteur, le tireur était positionné en face du bureau coté intérieur sûrement une position plus haute, il est sous ma protection on ne déplore aucune victime pour le moment."
Liirha se redressa, surprise par l'inefficacité du tir et l'absence de second coup corrigeant le premier. Son bouclier toujours levé, elle contempla un instant le trou dans la vitre et la façade du Présidium, au delà du lac. Pourquoi n'y avait-il pas de second tir ?!
Cela n'avait pas de sens !
Peut être le tireur avait-il été délogé après avoir tiré ? Peut être avait-il une arme à un seul coup nécessitant un réarmement ? Mais dans ce cas, comment avait-il loupé un tir pourtant si simple ? Le Présidium n'était pas connu pour ses coups de vents...
Quelque chose n'allait pas et la quarienne le sentait. Mais l'heure n'était pas à chercher pourquoi ou comment, mais à s'assurer que tout le monde puisse quitter ce bureau vivant.
C'est précisément ce qu'elles firent en trainant tant Niora que Daguerre dans l'anti-chambre située derrière le bureau à la vitre percée.

-"C'est ça les personnes dont vous parliez ?" s'exclama Nissara en direction de Daguerre.
-"Vous avez trempé dans quoi exactement pour que votre crane ai faillit finir étalé sur tout les murs de votre bureau ?"
Le diplomate, encore tremblant, leva les yeux vers la SPECTRE.
-"Je...je suis tenu au secret, madame T'Sironia." répondit-il d'une voix aussi tremblante que lui.
Rajustant sa veste et époussetant son pantalon, il reprit contenance avant d'ajouter :
-"...mais vous êtes sur la bonne voie. Cet incident est autant un avertissement pour moi que pour vous. Vous êtes sur quelque chose. Ne me dîtes pas quoi, mais vous êtes dessus. Suivez votre liste."
Liirha et Niora échangèrent un regard en coin interrogatif.
-"Que voulez-vous dire ?" demanda Niora.
-"Rien de plus que ce que j'ai déjà dis."
Apparemment, Daguerre n'en dirait pas plus, malgré la tentative d'assassinat contre lui...
Au moment de prendre congés du maître des lieux, ce dernier glissa à l'oreille de Nissara, de Niora et de Liirha ces quelques mots :
-"Jors est innocent. Prouvez-le, trouvez-les et je témoignerais."
-"Je n'en ai jamais douté." répondit Liirha.

La suite de la liste indiquait le nom de Sofia Allard, commandant du SSV Pretoria. Un croiseur étrangement familier et pour cause : le Pretoria n'était nul autre que l'Ascalon, le navire sur lequel Neil s'était rendu et qu'il avait livré à l'Alliance. Il se trouvait en ce moment sur Séléné pour un radoub. Quant à son commandant, elle devait sans doute se trouver autour de son navire...



La suite (chemin Nissara et Liirha)

La suite (chemin Vidar)
Codes couleurs :
Neil : #0F9DE8Liirha : #FF80FFDaria "Sparks" Nosverie : #00FF80
Ariane : #FF4901Niora Vonaki : #00CCCBOria T'Nora : mediumslateblue

Disponibilité : [2] - Disponible : Au moins 1 réponse tous les 7 jours

Journal de BordDatapad
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 121
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession: Neil : Avocat/Businessman.
Liirha : Assistante/Garde du corps/Ange gardien.
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 82.00 Points


Retour vers Nébuleuse du Serpent



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron