Les espèces animales

*

Les espèces animales

Message par Shepard » 21 Mars 2016, 15:28

« Les espèces animales »

faune


« Explication »

• Tout comme les espèces intelligentes, il existe une différenciation entre animaux lévo-aminés (comme les humains) et dextro-aminés. Leur méthode d'alimentation est donc calquée sur le même système. C'est la raison pour laquelle une planète possèdera soit une faune et une flore entièrement lévo-aminés, soit entièrement dextro-aminés.

• La liste des animaux présentée ici est à titre indicatif, parmi les animaux apparus en jeux, et ceux inventés pour ME : Legacy. Il ne s'agit donc pas d'une liste exhaustive. Si vous avez des propositions originales, n'hésitez pas à contacter le Staff qui prendra soin de les ajouter ici, si vos idées sont approuvées. Ils seront suivis d'un * pour les différencier des animaux officiels.

« Les animaux dextro-animés »

Brisius*
Les Brisius, énormes et majestueux, vivaient en large troupeaux sur Palaven jusqu'à ce que la pollution émanant des usines détruites durant la Guerre a contaminée les terres et les réserves de nourriture des Brisius. Malgré leur taille, les Brisius sont des animaux incroyablement paisibles. Leurs troupeaux étaient autrefois synonyme de protection, les prédateurs potentiels se faisant allégrement piétiner. À présent au bord de l'extinction, les Brisius font l'objet de l'un des plus important programme de conservation mis en place par les Turiens.

Caluzin*
Les prédateurs de Rannoch ont pris l'habitude de laisser tranquille le Caluzin, ce reptile charognard ne se laissant pas manger facilement. Protégé par des crêtes osseuses et capable de tailler dans la chair à l'aide de ses défenses, le Caluzin repousse ses éventuels assaillants, mais n'hésite pas non plus à les chasser puis les achever. LeCaluzin se nourrit principalement de cadavres. Ses puissantes mâchoires peuvent broyer les ossements afin d'accéder à la moelle riche en nutriments. Un détachement des marines quariens, avaient nommé leur navette "Le Caluzin". Fidèle à sa réputation, il a transporté les soldats en toute sécurité lors des batailles les plus féroces de la Guerre contre les Moissonneurs.

Deinorostrum
Originaire d'Arvuna, le Deinorostrum est un poisson carnivore de 35 mètres de long situé au sommet de la chaîne alimentaire. Il dispose d'une tête blindé et d'un bec de requin, ce qui le fait ressembler aux prédateurs marins préhistoriques humains. Il s'agit de l'un des animaux marin les plus long connu.

Gatro'lor*
Vue à de rares occasions, sur Rannoch, la Gatro'lor est un reptile omnivore aimant la vie en solitaire. La Gatro'lor possède une peau dure couverte d'une carapace évoquant une armure, ce qui la rend difficile à tuer. Dotée d'un crâne imposant, le Gatro'lor peut donner des coups de tête capables de briser les os, de fendre la pierre et de déformer le métal. Bien qu'elle dispose d'une bonne vue, la Gatro'lor peut s'orienter dans l'obscurité grâce à l'écholocalisation et repérer facilement les ondes sonores des autres créatures. Pour cette raison, les Gatro'lors chassent plutôt du côté des falaises caverneuses et autres espaces sombres confinés de Rannoch. Les plaques d'armures des griffes, aux reflets irisées, sont très appréciés des Quariens qui en font des objets décoratifs très populaires dans la galaxie.

Ju'Byas*
Langouste vivant dans les océans de Rannoch, elle avait presque disparue avant la Guerre de l'Eveil suite à une sur-exploitation. Au retour des Quariens, la population de Ju'Byas était tellement importante que plusieurs centaines de milliers d'entre eux furent capturés et élevés dans des fermes piscicoles. Elle est ainsi devenue l'une des principales sources d'alimentation des Quariens de Rannoch.

Molafonn*
Le Molafonn est un prédateur qui ressemble à un croisement entre un Varren et un loup. Mais surtout cet espèce prolifère aussi vite qu'un Krogan. L'Elcor qui la découvrit ignorait embarquer une meute de louves enceintes. Les mondes de la Travée de l'Attique où il en déposa devinrent rapidement des zones dangereuses abandonnées par les colons sans moyen de se défendre.

Nélaka*
Petits félins rayés dans les tons de gris et de blancs, ils sont originaires d'Arvuna. Animaux de compagnies très appréciés des dextro-aminés, les Nélakas sont revenus dans les habitudes suite au retour des Quariens. Chats et Nélaka s'apprécient énormément et il n'est pas rare d'en voir dans des couples humano-quariens. Le seul détail est de bien faire attention à la nourriture à leur donner.

Poisson-Pierre *
Poisson des hauts fonds de Palaven découvert récemment, il peut vivre jusqu'à 6 ans et est d'une longueur d'1m50. Étonnamment, il possède une carapace métallique, comme les formes de vie à la surface, mais encore plus solide. Cependant, une fois sa carapace percée, il s'avère que le Poisson-Pierre possède une chair considérée comme une merveille pour tous Turiens et Quariens.

Rad'zihon *
Le Rad'Zihon est un arachnide présent dans les déserts rocheux de Rannoch. Son apparence lui fallut le surnom de « scorpion quarien », possédant une épaisse et sombre carapace mouchetée d'un gris bleutée. Néanmoins, il mesure généralement une quarantaine de centimètres en moyenne et peut vivre jusqu'à 25 ans. Pour avoir une telle taille, l'espèce développa des poumons contrairement aux arachnides et insectes de la Terre. C'est un animal nocturne et sensible à la lumière. Il ne possède pas de venin mais son dard est si effilé et solide qu'il fait office de harpon qui s'abat avec force sur sa proie tandis que ses pinces sont suffisamment puissantes pour casser net un doigt humain.

Tremolan*
Une vue perçante, un appétit insatiable et un cri à vous glacer le sang font du Tremolan de Digeris un des prédateurs les plus redoutés de la galaxie. Ces lézards impitoyables ont des pattes arrière très musclées et des griffes puissantes et se déplacent très vite, ce qui leur permet de tuer leur proie sans que celle-ci n'ait le temps de se rendre compte du danger. La queue massive du Tremolan lui permet de garder l'équilibre et constitue également un excellent moyen de défense contre les créatures qui auraient la folie de tenter une attaque furtive par derrière.

Votus*
Bien qu'ils soient aujourd'hui très nombreux, les Votus et leurs motifs étranges ont été menacés d'extinction pendant plus d'un siècle, avant qu'une scientifique audacieuse de Oma Ker, Aciana Elvolis, se prenne d'affection pour ces créatures et passe quinze ans à étudier et croiser ces créatures avant de libérer une dizaine de nouvelles colonies dans la nature. Malheureusement, à présent plus nombreux, les vrakes ont développé un fort instinct de territorialité. Les Votus se servent de leur crête pour surprendre leurs proies (en général des oiseaux et de petits rongeurs) et permettre au reste de la colonie de fondre sur elles.

« Les animaux lévo-animés »

Argh*
Animal de la famille des vers originaire de Tuchanka, l'Argh est un animal dangereux et beaucoup de précautions doivent être prises en les mangeant. Il faut en effet l’ébouillanter avant de le déguster car ils sont capable de survivre au passage dans l'estomac d'un Krogan avant de boucher l'intestin, ce qui est fatal. Ces vers ont aussi la faculté de résister à des doses massives de radiations et avec la reconstruction de Tuchanka, plusieurs campagnes anti-nuisibles ont été effectuées pour détruire les poches grouillantes de vers se trouvant dans les ruines en surface.

Azaliis*
Véritable dragon biotique millénaire originaire de Thessia, il s'avère qu'il est en réalité pacifique et herbivore. Extrêmement rare car chassé par les Asari bien avant qu'elles ne quittent leur monde natal, l'Azaliis leur servait de monture volante et de nourriture. Il est aujourd'hui un animal protégé et hors du Zoo d'Armali et de terres inhabitées asari, il est impossible d'en apercevoir.

Borak*
Bien que ses magnifiques plumes soient considérées comme des porte-bonheurs chez les Butariens, la Borak n'est pas un oiseau engageant. Originaire de Khar'Shann, cet énorme charognard est reconnaissable à son bec en forme de crochet et à ses quatre serres courbées. De parfaits outils pour déchirer et engloutir les carcasses en décomposition.

Ceemra*
Sur la surface inhospitalière de Hyétiana, les herbivores ont besoin d'atouts pour survivre. Les Ceemras sont des animaux imposants vivant en troupeau et devant faire face à la menace constante des Pelas affamés. Incapables de semer leurs prédateurs naturels, les Ceemras peuvent compter sur leurs puissants sabots et leurs épaisses cornes recourbées, pouvant balayer le plus déterminé des chasseurs. Malgré tout, les meilleurs avantages naturels du Ceemra sont ses yeux supplémentaires. Comme pour certaines espèces d'arachnides, ces yeux secondaires servent exclusivement à détecter les changements brusques de lumière. Même les plus discrets des prédateurs ont du mal à prendre les Ceemras par surprise.

Cerdak*
Les Cerdaks sont des chasseurs nocturnes qui fréquentent surtout les endroits sombres de Tuchanka. Ils peuvent se nourrir aussi bien de charognes que de viande fraîche. Cette alimentation variée et leur résistance leur ont permit de l'environnement de Tuchanka et les rend redoutablement nuisibles pour les autres formes de vie de la planète. Les Cerdaks chassent généralement seules ou en petit groupe, mais il leur arrive de se regrouper en véritable "essaim". C'est au cour de cet essaim qu'a lieu le rituel de l'accouplement ainsi qu'un affrontement sans pitié, les plus forts éliminant les plus faibles, gagnant ainsi le droit de se reproduire.

Cicosaure
Créature insectoïde de grande taille, le Cicosaure ne ressemble à aucune autre créatures. Il semble être apparut soudainement sur plusieurs mondes, ce qui porte à croire qu'il s'agirait d'une arme biologique créer par un groupe aux motivations inconnus. D'une taille imposante, ils sont très agressifs et solitaires. Dans un premier temps, ils envoient plusieurs Klixens, des parasites qu'ils contrôlent en tant que troupe de choc, laissant deviner une certaine intelligence et appuyant la théorie de l'origine artificielle de la créature. Si cela ne suffit pas, il peut décider d'attaquer directement usant de toute sa force. Bon nombre furent employés par les Moissonneurs comme transports de troupe et soutien d'assaut durant le conflit, ce qui a rendu leur rencontre beaucoup plus rare après la Guerre.
Cliquer pour voir l'image

Cochapin*
Originaire de Falazé, le Cochapin est un animal fouisseur omnivore sans pelage de la taille d'un gros lièvre. D'une nature peureuse, mais pouvant être domestiqué, le Cochapin s’avéra avoir une viande savoureuse et une peau pouvant produire un cuir de bonne qualité. Certains allèrent même jusqu'à en faire des animaux de compagnie et d'autres, mais empathiques, les dressèrent pour les faire se battre entre eux. En raison de la nature de Falazé, les Cochapins étaient extrêmement rare en dehors de la planète, mais après la Guerre, avec le retour de la colonie asari sous l'autorité des Républiques Unifiées, la découverte des Cochapins commença à se faire savoir. L'élevage de Cochapin est encore peu répandue, mais on commence à le voir sur les étals de quelques marchands.
Cliquer pour voir l'image

Crabe gousse
Crustacé géant originaire de Virmire, ils se déplacent lentement et sont très sensibles. Ils peuvent ainsi exploser en pulpe s'ils subissent un choc un peu violent. Pourtant, à l'inverse, ils ne semble avoir aucune notion d'instinct de survie. On en retrouve le long des plages de la planète et depuis l'installation des Krogans sur Virmire, les crabes gousse sont employés comme source alimentaire de substitution.
Cliquer pour voir l'image

Douros*
Boule de poil pacifique et communautaire originaire de Gellix, ayant une espérance de vie d'environ 25 ans, le Douros vit en petite meute supportant aussi bien un climat froid que chaud. Découvert par des explorateurs Krogans et Turiens, il s'avéra que le Douros adore les friandises et pâtisseries sucrés, alors que leur alimentation naturelle tourne autour de fruits et de baies. Considérés comme adorables pour beaucoup, la question de leur commerce pour satisfaire la demande fait grand débat depuis leur découverte.
Cliquer pour voir l'image

Ebramak*
L'Ebramak est une espèce de carnivore insectoïde souterrain. La carapace d'un Ebramak est incroyablement résistante et a les propriétés de certains minerais de Camala. Les biologistes pensent que les endogés ont muté après avoir bu pendant des millénaires de l'eau contaminée par les dépôts minéraux. Quelle que soit leur origine, les Ebramak représentent une menace permanente pour les mineurs de Camala car le territoire des Ebramak se trouve souvent à proximité des gisements de minéraux les plus riches.

Exovid*
En explorant les grottes souterraines de Shanxi, les premiers habitants de la planète rencontrèrent un animal fouisseur violent qu'ils appelèrent Exovid. Étonnamment rapides et protégés par une carapace de cuir résistant aux armes à feu, les Exovids déchirèrent l'équipement et chassèrent les habitants jusqu'à ce que Samuel Queris, ancien garde du corps professionnel, découvre qu'une herbe spéciale poussant dans les grottes avait un effet répulsif sur ces créatures. En enduisant leurs vêtements de cette herbe, les habitants purent passer en toute sécurité. Au cours des années qui suivirent, Samuel Loren devint un célèbre chasseur d'Exovids et se fit même fabriquer une armure en peau d'Exovid. Malheureusement, il la revêtit lors d'une expédition dans les grottes encore plus profondes et fut dévoré par un Sunali qui le confondit avec un animal bien en chair.

Fiskach*
Poisson de Aéïa au corps cartilagineux couleur azure et à la mâchoire carrée. Petite caractéristique, ses nageoires ne sont pas composés d'écailles mais de longues fibres grises. C'est un poisson agressif, de deux mètres de longs et d'un poids de 140 kg. Découvert il y a peu avec l'installation de la colonie krogane, c'est désormais un met exporté aux quatre coins de la galaxie.
Cliquer pour voir l'image

Gali*
Les Galis sont des quadrupèdes à sabot originaires de Sanvès. Reconnaissables à leurs pattes antérieures musclées et à leurs touffes de poils distinctives sur les épaules, le dos et le menton, ils broutent seuls ou en petits troupeaux. Les Galis ne sont pas particulièrement agressifs, mais s'ils se sentent menacés, ils sont capables d'infliger des blessures, voire même de tuer, à l'aide de leurs imposantes pattes antérieures et de leurs puissantes mâchoires.

Gatano*
Les Gatanos, herbivores connus pour leur doux tempérament, parcourent les plaines verdoyantes d'Elysium. Malgré d'impressionnantes défenses recourbées et une peau évoquant la pierre, il ne faut pas se fier à leur apparence agressive. Ces créatures sont parmi les plus paisibles de la planète. Cela ne les rend pas inoffensives pour autant. Il n'y a rien de plus terrifiant qu'une ruée de Gatanos lors de la saison des amours. Au cours de ces rassemblements massifs, un seul animal effrayé peut déclencher une charge capable de raser un petit village. Les randonneurs piégés lors de ces moments de panique ont peu de chance de s'en sortir vivants.

Gifhar*
Les Gifhars, sont des amphibiens curieux relativement inoffensifs qui fréquentent les marais de Erinle. Ils sont connus pour leur "pouce" acéré qu'ils utilisent pour arracher l'écorce des arbres ou des morceaux de bois tombés en quête d'insectes à manger. Danop Faerji est le premier scientifique à avoir évoqué les Gifhars. Il avait laissé son véhicule sans surveillance et, à son retour, une petite horde de Gifhar avait arraché le revêtement extérieur dans l'espoir de trouver de la nourriture.

Gramal*
Les éleveurs de bétail de Aïté cherchent depuis longtemps à apprivoiser les omnivores fouilleurs connus sous le nom de Gramals, mais ces mammifères réputés pour leur entêtement et leur intelligence supportent mal les enclos et les cages. Les Gramals utilisent leur masse dense, leur centre de gravité bas et leur front surmonté d'un nodule pour foncer sur les prédateurs et autres nuisances pour se défendre. Il est également très difficile de les prendre par surprise du fait de leurs longues oreilles à l'ouïe très développée. Ces dernières années, la demande en Gramals a fortement augmentée chez les éleveurs depuis que leurs abats sont devenus un mets de choix pour la haute société.

Horochar*
Prédateurs reptiliens à quatre pattes, les Horochars vivent sur Zorya et chassent en groupe, que l'on nomme "portée". Avec leur important taux de reproduction, une croissance rapide et peu de prédateurs naturels, les Horochars n'ont pour seule limite que leurs réserves de nourriture. Si la nourriture se montre soudainement plus abondante dans une région, la pondeuse Horochar peut produire des centaines d’œufs, faisant ainsi exploser la population de la portée. En grand nombre, ces animaux sont plus courageux et plus agressifs. Si rien n'est fait, la portée continue de se développer jusqu'à atteindre les limites des réserves de nourriture, stade auquel la pondeuse cesse de produire des œufs. Hélas, ce retour à la normale ne s'effectue qu'une fois la région totalement vidée de ses ressources.

Kedra*
Originaires de Niacal, les Kedras sont des créatures d'aspect robuste possédant un collier de fourrure. Bien qu'ils puissent se montrer agressifs à la saison des amours, ou lorsqu'ils sont menacés, ils savent se montrer dociles et sont faciles à éduquer. Les Kedras sont des animaux de garde ou de compagnie très populaires à travers l'espace asari (dans le deuxième cas, on leur coupe tout de même les cornes par précaution).

Kirik
Originaire du monde aride d'Ekram, les Kirik sont des insectoïdes découverts en 2185 disposant d'une intelligence supérieure à la normale pour une espèce animale. Mais surtout, à l'image des Asari, sont naturellement capables d'utiliser la biotique. Le Conseil de la Citadelle a interdit de s'approcher d'Ekram, après étude, pour laisser les Kirik évoluer normalement.

Klixen
Les Klixens sont des êtres insectoïdes ressemblant à des Rachnis. On les trouve en grand nombre quand un Cicosaure se trouve non loin. Très agressifs, ils viennent rapidement au contact d'une autre créature pour l'attaquer avec ses pinces. Il faut prendre garde en tuant un Klixen. En effet, celui-ci explose dans une gerbe de feu, laissant deviner un organisme intérieur très instable.
Cliquer pour voir l'image

Kniro*
Originaire de Khar'Shan, la Kniro est une méduse ressemblant à un anneau couvert de tentacules ondulant élégamment à distance régulière. Elle est d'ailleurs surnommée la « couronne des océans » par les Butariens. Bien que de belle taille, elle n'est pas dangereuse pour les Butariens ou les autres créatures de même gabarit, même si sa piqure est douloureuse. On la trouve depuis peu dans de plus en plus d'animaleries de la Citadelle et elle est connue pour être mystérieusement attirée par l'ézo ou les individus biotiques.

Kra'gan*
Le pelage doré rayé de noir du Kra'gan instille à ceux qui voient ce félin tropical originaire de Khar'Shan une notion de beauté majestueuse, mais mieux vaut ne pas se fier à cette première impression. Les Kra'gans sont des prédateurs cruels qui agissent seulement dans leur intérêt sans une once de retenue ou d'élégance. Grâce à leurs puissants muscles dorsaux, les Kra'gans peuvent effectuer de longs sauts et clouer au sol des proies pesant pourtant plusieurs fois leur poids, avant de les achever avec leurs longs crocs aiguisés.

Kroshae*
Créatures massives et vermiformes dotées de pinces et de mâchoires aux dents nombreuses, les Kroshaes font partie des espèces les plus dangereuses de Heshtok. Elles peuvent non seulement trancher un homme en deux ou l'avaler en entier, mais aussi projeter leur venin sur de grandes distances. Provenant d’œufs que leurs reines pondent par centaines, et bénéficiant d'une courte période d'incubation, ces monstres hideux peuvent infester une zone en un rien de temps. Il y a un siècle de cela, un célèbre chasseur du nom de Reran Danor a eu pour mission de ramener une reine Kroshae à un gala annuel butarien. La créature était censée constituer le clou du tournoi de gladiateurs annuel, mais lorsque Reran est arrivé sur Khar'Shan, ce sont 400 Kroshae qui ont bondi de la soute, engloutissant le chasseur et les Butariens présents. Aujourd'hui encore, le son d'une portée qui éclot est surnommé "cri de Butarien".

Lanork*
Le Lanork est l'une des rares espèces dont on ignore la planète d'origine bien que l'on en trouve le plus sur Korlus. On en trouve dans d'autres zones restreintes de la galaxie, ce qui laisse à penser que cette propagation ne soit l’œuvre d'un explorateur peu consciencieux ayant vécu il y a des siècles. Créature lente, le Lanork possède quatre estomacs, une caractéristique essentielle à sa survie dans l'un des écosystèmes le plus ravagé de la galaxie. Sa digestion et son rythme ralenti permet au Lanork de survivre même quand la nourriture se fait rare. Les quatre estomacs ne semblent pas tous indispensables : si la pollution ou une blessure abime l'un d'entre eux, le Lanork peut continuer à manger et à digérer normalement.

Larysk*
Malgré sa posture bipède, le Larysk appartient à une espèce de reptiles carnivores à sang chaud qui vit dans les climats froids. Les "poils" qui poussent sur sa tête et sur son torse sont en fait des écailles acérées et fibreuses qui lui permettent de se protéger des basses températures de Novéria et des créatures plus grandes que lui. Les deux paires d'yeux du Larysk sont gérées par différents hémisphères de son cerveau et sont essentielles à sa survie pendant son sommeil. Lorsque le Larysk s'endort, en réalité il n'y a qu'une seule moitié de son corps qui dort, alternant les cycles de sommeil. Ainsi, chaque paire d'yeux veille durant la moitié d'un cycle.

Manal
Originaire de Thessia, le Manal, surnommé littéralement le « chimpanzé asari » évita de peu l'extinction suite à un programme d'aide de différentes ONG quelques décennies avant la Guerre contre les Moissonneurs, les cités asari empiétant sur leur territoire.

Malanil*
Les explorateurs des terres sauvages d'Ekuna sont parfois tentés d'installer leur campement sur de petites collines accueillantes, sans savoir qu'il s'agit en fait du dos de Malanils. Ces énormes créatures ont une peau semblable à de l'écorce (en fait des cordons de muscles) et des tissus fortement innervés semblables à de l'herbe, qui s'intègrent parfaitement à l'environnement. D'un tempérament habituellement docile, les Malanils peuvent sortir leurs griffes puissantes s'ils se sentent attaqués et désarmer leurs attaquants avant de les tuer en les écrasant.

Masoren*
Le Masoren, parfois appelé "nageur aérien" par les Hanari tant il ressemble à un poisson, est un amphibie volant omnivore que l'on rencontre souvent sur les archipels de Kahjé. Sa physiologie unique lui permet "d'atterrir" dans l'eau, puis de nager à l'aide de ses puissantes ailes. Sur les surfaces solides, le Masoren ne possède qu'une mobilité réduite et, s'il doit atterrir, ne s'envolera à nouveau qu'avec beaucoup de difficulté. Les petits du Masoren passent les premiers mois de leur vie posés sur le dos de leur mère. Leur mode de subsistance est pour le moins atypique : ils rongent la peau de leur mère qui n'a qu'à subvenir à ses propres besoins, ignorant ces légères blessures qui cicatrisent rapidement chaque jour.

Megalosteus
Originaire de Trident, et mesurant plus de 300m de long, les megalosteus sont l'animal marin le plus long jamais répertorié dans la galaxie. Il est si massif que la biosphère de la planète ne peut permettre qu'à une centaine d'individus d'y vivre au même moment. Vivant dans les fonds marins de la planète, on ne sait pratiquement rien de lui.

Myxaro*
Féroces prédateurs félins, les Myxaros sont originaires de Thessia, mais on en trouve aujourd'hui sur de nombreuses planètes asari, vu leur succès en tant qu'animal domestique ou de garde aux traits exotiques. Sans surprise, ces chasseurs accomplis prospèrent dans quasiment tous les écosystèmes qui les accueillent. Fins et puissants, ils sont assez rapides pour courser les petites proies, tandis que leurs défenses et griffes saillantes leurs permettent d'affronter de plus grands adversaires.

Nathak
Originaires de Novéria, le Nathak est un loup alpin, vivant et proliférant dans les montagnes enneigées de Novéria. Il existe peu d'informations à leur sujet.

Olar*
Les Olar sont des volatiles incapables de voler originaire de Dekuuna, facilement reconnaissables à leur cri strident et à leur plumage. Leur simple existence est une énigme pour les scientifiques : bariolés, bruyants et stupides, les Olars ont tout de la proie idéale pour les prédateurs et les braconniers et pourtant, on les trouve en grand nombre sur la planète. Pour beaucoup, les Olar doivent leur survie à leur caractère agressif et leur goût répugnant. La viande d'Olar est unanimement considérée comme l'une des plus ignobles de toute la galaxie, bien que quelques intellectuels fortunés prétendent le contraire.

Orkag*
L'Orkag est un félin sauvage des montagnes de Palaven utilisé lors de célébrations turiennes. Une thématique y est associée qui dicte que c'est la personne centrale de la célébration qui doit chasser l'Orkag. Ce félin ne vivant que sur Palaven à l'état sauvage et s’acclimatant très mal à d'autres environnements, il existe différents élevages à travers la galaxie recréant un cadre plus ou moins comparable à leur milieu naturel.

Pelas*
Félins agiles et mortels, les Pelas ont la particularité d'avoir un corps tout en muscles. Ces félins ne stockent pas la graisse et doivent constamment partir en chasse. Ils sont les seules créatures sur Hyetiana capables de courir aussi vite qu'un M-35 Mako. De téméraires barons du crime ont essayé de dresser des Pelas en captivité pour en faire des animaux de garde. Ces expériences ont généralement dégénéré en catastrophe pour les entraîneurs comme pour les bêtes. Cependant, le charisme de ces féroces créatures lors d'un duel à mort fait les beaux jours des combats en arène dans les Systèmes Terminus.

Pilazou*
Oiseau originaire de Sur'Kesh ayant l'aspect d'un phénix émeraude, il est habitué au climat tropical. Rarement vu hors de Sur'Kesh, de nombreux projets acclimatation du Pilazou sur les colonies de la Ligue Galarienne furent lancés. Mais c'est étonnamment sur Hujalia qu'il s'est le mieux acclimaté. Volant lentement et paresseusement, il est un oiseau idolâtré par les Galariens au vu de sa longévité : 400 ans en moyenne.

Poche de gaz
Originaire d'Eden Prime, cet étrange animal dispose de quatre très fines pattes, de tentacules pour attraper sa nourriture et d'une poche de gaz toxique qui le surmonte. Très pacifique, il vit paisiblement dans les prairies d'Eden Prime, se déplaçant très lentement à cause de la charge importante à mouvoir sur leur petites pattes. Très sensibles, ils explosent littéralement si on commence à leur tirer dessus, libérant alors leur gaz toxique, d'où leur nom donné par les colons humains. Ce gaz peut être mortel pour toute personne bien trop proche de l'animal.
Cliquer pour voir l'image

Ptelani*
Beaucoup pensent que les séismes qui ont secoué Ontarom provoqué par l'orbite déclinante de sa lune ont détruit un important nid de Ptelanis car de plus en plus de ces étranges créatures élégantes ont été aperçues volant au-dessus des différentes villes de la planète. En général, les Ptelanis chassent de petits animaux, utilisant leurs queues étranges pour attirer leur proie avant de la transpercer d'un coup de leur bec puissant.Bien qu'il y ait peu de viande sur les Ptelanis, les papilles de la haute société ne sont pas insensibles à ces créatures marinées dans du sirop de canne de Niacal. Depuis la stabilisation de la lune, de nombreux chasseurs essayent de capturer des pterathkis pour les tables de leurs commanditaires..

Pyjak
Les pyjaks sont des petits singes à la peau violette et grise qui prolifèrent très rapidement. On ignore leur origine exacte car des colonies de pyjaks existent sur des mondes très variées comme la jungle de Zorya ou les déserts de Tuchanka, preuve d'une très grande adaptation climatique. Cependant, ils disposent d'une intelligence très limitée. Être comparé à un pyjak est devenu une insulte krogane très à la mode après la Guerre contre les Moissonneurs.
Cliquer pour voir l'image

Ratalan*
Faisant partie des rares carnivores capables d'abattre un Gatano, les Ratalans mesurent près de trois mètres de haut et pèsent plus d'une tonne. Il n'est pas exagéré d'affirmer qu'avec leurs crocs et leurs défenses, ces bêtes représentent une menace pour quiconque ne se trouve pas à l'intérieur d'une navette blindée. Pendant la colonisation d'Elysium, un petit convoi fermier est tombé en panne à la tombée de la nuit sur une plaine reculée où chassait une meute de Ratalans. Les curieux prédateurs ont voulu "étudier" de plus près ces intrus. Leurs véhicules n'offraient aucune protection contre ces redoutables créatures. Le lendemain matin, il ne restait plus qu'un seul fermier survivant à moitié dévoré.

Saliisia*
Cet animal guère plus gros qu'un Varren ressemblant à un mélange entre un bœuf et un crocodile est un animal courant sur Thessia. Il est utilisé couramment dans la cuisine asari. S'il existe encore des troupeaux de Saliisias à l'état sauvage, la grande majorité se trouve dans les fermes des colonies asari.

Shkara*
Monstruosités ailées dépourvues d'yeux et chassant en groupe, les Shkaras vivent dans les cavernes de Namakli. Protégeant férocement leur territoire, ils s'attaquent impitoyablement à tout intrus.Tous les 63 ans, les Shkaras sortent en masse de leurs cavernes durant tout l'été. Ils envahissent le ciel, cachant le soleil et couvrent le sol de leurs déjections bleuâtres. Avant que les Moissonneurs n'imposent un blocus sur Namakli, des biologistes en provenance de la galaxie entière venaient sur la planète tous les 63 ans pour observer la terre ocre virer au pourpre et pour tenter de comprendre les raisons de ce comportement.

Skadori*
Une promenade innocente sur la plage pour profiter du soleil de Watson peut rapidement se transformer en cauchemar dans les zones où errent les Skadoris. Ces reptiles carnivores semi aquatiques aiment les milieux humides et tropicaux. Ils sont forts, rapides et mortels. Leur peau recouverte d'écailles et leur crinière renforcée les protègent contre les autres prédateurs tandis que leurs dents aiguisées et leurs mâchoires puissantes leur permettent de dévorer rapidement leur proie. D'après la rumeur, les Skadoris se détendent lorsqu'on les caresse sous leur crinière, mais à ce jour personne n'aurait osé essayer de le confirmer.

Sordaw*
Créature élancée et aux pieds palmés, le Sordaw fait partie des créatures les plus rapides de la jungle de Sur'Kesh. Il se nourrit principalement des œufs des autres lézards vivant sur la planète, mais chasse aussi de petites proies. Il peut se montrer agressif lorsqu'il s'agit de défendre son territoire. Les premiers Galariens étaient connus pour dresser les sleens à monter la garde. Une pratique qui a disparu avec la hausse de la densité sur Sur'Kesh : il était difficile de faire vivre ces créatures dans des lieux restreints. Certaines grandes familles galariennes ont toutefois toujours à leurs côtés des Sordaw de chasse, éduqués par des générations de serviteurs familiaux.

Sunali*
Les Sunalis sont le cauchemar de tous les explorateurs de Shanxi. Protégées par une carapace, tout en muscles et extrêmement dangereuses, ces créatures massives vivent dans des cavernes enterrées profondément, où leurs yeux se sont atrophiés avec le temps. Pour chasser, les Sunalis se servent de leur flair et de la crête située à l'arrière de leur tête, un organe hypersensible qui capte les champs électromagnétiques des battements de cour d'une proie et les transmet directement au système nerveux du Sunali.

Susal*
Les Susals sont connus pour leurs sens affutés, leurs griffes presque incassables et leurs mâchoires d'une puissance exceptionnelle, mais beaucoup ignorent que ces machines à tuer sont nées dans un laboratoire. Lors de la Guerre Rachni, le Conseil engagea un laboratoire de manipulation biologique galarien pour mettre au point une créature aussi dangereuse qu'intelligente, capable de protéger les lointaines bases à le frontière de l'espace rachni, et moins onéreuse que les troupes habituels. Malheureusement, les scientifiques ne sont pas parvenus à rendre leur créature intelligente. Les Susals se sont révélés féroces et inéducables à des fins militaires. Après plusieurs morts, la Conseil annula le contrat, et les Susals furent chassés de l'Espace Concilien. Malgré tout, de nombreux couples ont été écoulés au marché noir, et les bêtes sont depuis apparues sur une dizaine de planètes des Systèmes Terminus. Beaucoup de mercenaires et d'organisations criminelles ont recours aux Susals quand ils n'ont pas de Varen sous la main et lorsqu'il n'est pas nécessaire de capturer quelqu'un vivant.

Syniid*
Animal carnivore en moyenne légèrement plus grand qu'un chat européen, natif d'Heshtok, la planète d'origine des Vortchas. Ayant une peau caméléon, les Syniids possèdent de surcroit une capacité régénératrice et une prolifération rapide. Comme les Vortchas, les Syniid ont développés une capacité assez similaire qui les rendent plutôt résistants aux maladies et aux poisons. Féroces, plutôt solitaires et territoriaux, difficile à éduquer, ils ne poseraient pas tant de problème si les Vortchas n'avaient pas tendance à, parfois, en ramener avec eux depuis Heshtok. Ainsi, les bas-fonds d'Oméga, les alentours de la capitale de Zorya ainsi que Joab sont les lieux des systèmes Terminus les plus connus abritant des Syniids sauvages.

Tursow
Les Tursows sont une espèce volante originaire d'Hujalia. Les puissants muscles de leurs ailes, ainsi que des poches d'air internes, leur permettent de rester en l'air tout en portant des charges importantes, ce qui en fait de parfaites montures aériennes qui sont toujours utilisées à des fins touristiques. Leur popularité a généré une énorme demande de la part de Sur'Kesh. Des centaines de Tursows y furent importées, mais incapables de s'acclimater au climat tropical de la planète natale des Galariens, ils ne survécurent pas longtemps. Depuis cet échec, il n'est plus possible d'exporter les Tursows sur d'autres planètes et leur chasse sur Hujalia est strictement interdite. Une aubaine pour les braconniers et autres contrebandiers.

Uniri*
Sous leur allure débonnaire, les Uniris cachent un caractère très agressif. Mammifères herbivores, les Uniris portent de nombreuses cornes tout le long de leur corps velu. Originaires d'Eden Prime, ils se déplacent généralement en troupeau et sont parfaitement capables de repousser les prédateurs éventuels. Les pointes qu'ils ont sur le dos empêchent leurs assaillants de leur bondir dessus et un Uniri qui charge est capable d'infliger toutes sortes de blessures. Les Uniris font généralement preuve d'un caractère emporté et agressif en présence d'Humains, mais ils peuvent toutefois être domestiqués s'ils sont habitués aux Humains dès la naissance.

Uzab*
Animal originaire de Sur'Kesh ressemblant à un lézard de couleur brun, l'Uzab est élevé par les Galariens pour sa viande, habituellement cuisinée dans un bouillon. Les non-Galariens trouvent également la viande d'Uzab savoureuse et les Humains le compare a un poulet-mayonnaise. Il s'agit de la viande la plus connue et bas de gamme servie partout dans la galaxie.

Vache de l'Espace
Présents sur différents mondes possédant de vastes prairies, cet animal dont le nom fut donné par des colons humains a l'apparence d'un daim possédant, en plus de ses quatre pattes, deux mains. Il dispose toutefois du comportement et de la biologie d'une vache, se déplaçant en troupeau et pouvant produire du lait en grande quantité.
Cliquer pour voir l'image

Varren
Créatures omnivores originaires de Tuchanka, ce sont des prédateurs sauvages extrêmement résistants affichant une nette préférence pour les proies vivantes et chassant en meutes. Sa faculté d'adaptation impressionnante et son cycle de reproduction ultra rapide, ont fait que quasiment tous les lieux visités par les Krogans ont entrainé l'apparition de meutes de Varrens dans leur sillage. Depuis quelques mois, les Varrens dressés par les Krogans sont devenus des « Varrens policiers », visibles autant sur Tuchanka que certains lieux de la Citadelle où ils officient en tant que chiens renifleurs du SSC.
Cliquer pour voir l'image

Ver d'Ezo*
Cette créature n'a de ver que le nom. En vérité, il s'agit d'un reptile capable de vivre dans des conditions extrêmes. D'une taille pouvant varier entre 40 et 50 centimètres de long, cette créature serpentiforme originaire d'Eingana possède un exosquelette le protégeant des radiations, deux paires d'ailes translucides semblables à celles des libellules terrestres et de multiples excroissances le long de son corps, en forme de jeunes feuilles qui lui octroie une sensibilité poussée de son environnement. Une sorte de paire d'antennes, particulièrement longues, vibre sur des fréquences inaudibles pour la plupart des oreilles de la galaxie, lui sert d'outil de communication avec ses semblables. Son cri, pour se faire entendre d'autres espèces, s'apparente à de petits gémissements plaintifs. Il possède une mâchoire remplie de petites dents acérées lui permettant de ronger l'élément zéro dont il se nourrit. En effet, le Ver d'Ezo est l'une des rares espèces lithovore connue, qui se nourrit de roche et non de matière organique. De part son alimentation, le Ver d'Ezo est une créature biotique accomplie, dotée d'une belle aura bleutée permanente, capable d'user de pouvoirs avec une facilité déconcertante, et une force proportionnellement épatante. Vivant en colonies, cet animal aurait pu s'avérer particulièrement dangereux si son manque de méfiance n'avait pas causé sa quasi extinction. Plutôt amical avec les autres créatures vivantes, il va même jusqu'à faire preuve d'une affection démesurée à l'égard de toute créature biotique. Présent sur Eingana où un important écosystème biotique à vue le jour suite à une colossale bataille dans son orbite durant l'époque prothéenne qui répandis d'importantes quantités d'ézo dans le sol et l'air, quelques colonies survivent à la surface de la planète, près des gisements d'ézo les plus riche.
Cliquer pour voir l'image

Votraken*
Le Votraken est une dangereuse espèce de prédateurs félins originaire de Ferris's Fields se distinguant par ses cornes caractéristiques et son pelage soyeux. C'est un chasseur solitaire par nature, possédant un sens très développé du territoire. Les Votrakens se tiennent généralement à l'écart des zones habitées, mais ne font d'ordinaire aucun cadeau à ceux qui osent s'aventurer sur leur terrain de chasse.
Les Votrakens marquent leur territoire en arrachant l'écorce des arbres à l'aide de leurs cornes. Les zoologues ont observé que ces marques étaient à la fois uniques et constantes ce qui prouve que chaque Votraken taille un motif qui lui est propre.

Worak*
La chasse aux dangereux prédateurs est un art chez les Krogans, et sur Garvug, la traque du redoutable Worak est une discipline qui sépare souvent les amateurs des experts. En plus de son incroyable force et de ces puissantes mâchoires, le Worak peut couvrir de larges distances en un temps record. Ses deux pattes antérieures robustes laissent dans le sable des traces distinctives que les chasseurs choisiront de suivre ou de contourner. Il circule une rumeur persistante sur Garvug à propos d'un gigantesque Worak "alpha" à l'instar de Kalros pour les Dévoreurs, vivant dans les régions reculées de la planète. Son existence n'a toutefois jamais été confirmée.
Avatar de l’utilisateur
Shepard
 
Message(s) : 1285
Inscription : 09 Mars 2015, 17:18


Points MEL: Fermé

Retour vers Espèces



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron