La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

*

Modérateurs : Administration, MJ

La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Layla Archer » 22 Octobre 2017, 19:21

« Formulaire du RP »


• Date du RP: 05 Mai 2192
• Lieu du RP: Nady'Zah, Rannoch, Voile de Persée, Oasis Stellaire
• Type de RP: Fermé
• Nombres de personnes requises: 1 (Miho'Shakti Vas Maefis)
« Légende des couleurs »


• #00FFFF: Layla Archer


Nady'Zah au mois de mai, c'est un peu comme Nady'Zah tout le restant de l'année. Du fait que la ville est proche de l'équateur, les températures ne changent que très peu au fil de l'année et même en dehors de ça, Rannoch était un monde chaud recouvert principalement par des déserts et des mesas hormis le long des cours d'eau, les côtes et les oasis.

En parlant de la ville elle-même, et bien malgré son âge, fondée au lendemain de la Guerre, elle était déjà bien vivante. L'épicentre de la Fédération de Rannoch grouillait déjà d'activités et entre les Quariens et les Geths on trouvait un nombre non négligeable de membres d'autres espèces, Humains en tête. Parmi ces Humains, on trouvait Layla qui était en train de se promener dans les rues de la villes. Elle avait le chic de passer inaperçue là où elle passait, un bon point quand son nom commence à se faire connaître un peu partout.

Le dernier acte en date était une coopération avec la Fédération et Olympus pour l'agrandissement des chantiers spatiaux en orbite autour d'Adas, la planète voisine. Mais aujourd'hui, rien de tout ça. Non c'était uniquement de la détente, se promener anonymement dans la foule. Elle aurait pu s'occuper du retard dans la construction de son nouveau vaisseau, mais elle décida de laisser couler. Elle pouvait se permettre de patienter et puis c'était plutôt bon signe qu'une entreprise croule sous les demandes prioritaire non ?

Le souci des planètes au climat aride... et qu'il fait chaud. Fort heureusement, il y avait de nombreux bars ouverts à cette heure de la journée, certains avec plus de monde que d'autres. Elle en sélectionna un au hasard, tenu par un Quarien et un Geth. En général, les Quariens et les Geth préféraient maintenir une entente cordiale à défaut d'être amicale. On n'efface pas 300 ans de méfiance d'un coup de baguette magique et les Geth devaient encore s'habituer aux comportements parfois déroutants des organiques. Mais pour certains, la coexistence fut plus facile.

S'installant à une table sur la terrasse protégée par une étoffe colorée faisant office de parasol. C'était la seule table encore libre à l'extérieur. Il faut croire que le bar avait sa petite réputation... ou que part un concours de circonstance, il y avait un paquet d'assoiffés au même endroit. Le serveur geth ne tarda pas à arriver :


"Bienvenue au Rannoch Sunrise Madame. Que puis-je vous servir ?
-Je prendrai un cocktail de fruits bien frais s'il vous plaît.
-Nous avons tout un choix de cocktails de fruits lévogyre. Voulez vous goûter notre nouveau cocktail de fruit exotique de Khar'Shan ?
-Pourquoi pas.
-je vous apporte promptement votre commande.
-Merci"


Le Geth, un modèle standard de couleur blanc immaculé hocha la tête en émettant un cliquettement électronique avant de faire demi tour vers l'intérieur de l'établissement. Il ne fallut patienter que quelques minutes pour voir le Synthétique réapparaître avec la boisson commandé. Après un remerciement, Lala commença à siroter son cocktail, observant alentour par simple curiosité... Des groupes de Quariens en train de faire comme elle, profiter de la journée avec de quoi se rafraîchir. Il y avait aussi deux Asari dans un coin. De son point de vue, elle voyait parfaitement leur petit jeu de séduction, les jambes de l'une glissant doucement sur celles de l'autre. Il y avait aussi un Quarien et une Turienne et un autre humain discutant avec un groupe de Quariens.

Bref il y avait du monde, de quoi rester anonyme. "Pour cacher une feuille, met là dans une forêt" comme on dit...
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 621
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 307.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 22 Octobre 2017, 20:30

Le shopping, c'était pas trop le truc de Miho. Déjà elle n'avait en général besoin de rien, et surtout... Qu'est-ce qu'on s'ennuyait! Sauf cette fois. Cette fois-ci, c'était autrement plus divertissant et tout le monde y trouvait son compte. Weli qui admirait les différents textiles proposés dans une échoppe tellement coloré qu'on croirait qu'un dévoreur y avait régurgité un arc-en-ciel, et Miho qui s'en payait une bonne tranche avec son neveu dont les observations étaient souvent d'une honnêteté tellement enfantine qu'il devenait difficile de garder son sérieux. Weli s'était éclipsée pour discuter avec le vendeur geth des prochains arrivages -c'était qu'elle voulait refaire la décoration de la maison qu'elle et Los venaient de prendre- tandis que Miho, son neveu dans les bras, regardait une robe asari du plus bel effet affiché dans une vitrine.

"Mais... Je ne comprends pas Tata. Pourquoi une asari voudrait mettre ça? Regard, c'est serré en bas et presque trop ouvert au milieu. Elle peut pas courir avec ça, c'est pas logique!"
"C'est parce que c'est pas fait pour courir."
"Mais alors, comment elle peut jouer avec ses copines?"
"Pardon?"

Parfois, les enfants étaient un peu difficile à suivre, mais ça avait le mérite d'être des plus divertissant.

"Papa, il a dit à maman que les asari adoraient jouer en se touchant. Moi aussi, je joue à ça avec mes copains et mes copines. On a appelé ça "chat". Mais il faut courir, alors... Pourquoi une asari mettrait ça? Elle pourrait plus s'amuser."
"Hm... Je pense pas que papa parlait du même jeu, trésor."
"Alors c'est quoi comme jeu?"
"Et bien..."

Perplexe, Miho ne savait pas vraiment que répondre. Si elle avait été face à un adulte, elle avait déjà tout un florilèges d'options plus ou moins chastes à considéré, mais face à un petit bout'chou, c'était une autre histoire.

"En fait, je ne m'y connais pas aussi bien en asari que papa. Tu devrais lui demander à quoi jouent les asari en se touchant,
je suis certaine qu'il saura t'expliquer!"


Prends ça, Los! Pour toutes les fois où tu as osé faire des gags pas drôle à ta petite soeur étant enfant. La vengeance était un plat qui se mangeait froid! Mouhahahaha!!! Hem.

"De quoi vous parlez tous les deux?"
"De jeux! Il parait que ton fils adore jouer à chat!"
"Ouiiiii!!"
"Ah oui... C'est la nouvelle mode dans le quartier. Un truc que nos voisins humains ont appris aux petits."

Toute à son changement de sujet avec brio, Miho hocha la tête d'un air entendu, regrettant une seule chose: elle ne sera probablement pas là pour voir son neveux poser LA question à papa, très certainement devant maman. Déception... Weli coupa court aux anticipations machiavélique de sa belle-soeur en reprenant son fils dans ses bras.

"Bon! Il est temps d'y aller. Le médecin n'attend pas!"
"Nooon!"
"Tu as trouvé ton bonheur?"
"Oui, on sera livré rapidement. A ton prochain passage, la chambre d'ami sera fin prête! Et il y aura bien assez de place pour deux, si tu invites quelqu'un."

Miho roula des yeux derrière sa visière, choisissant d'ignorer le sourire lubrique de sa belle-soeur. Dans les bras de sa mère, le petit se débattit.

"Je veux pas y aller! Korus il veut toujours me faire des piqûre."
"Korus?"
"L'assistant médical geth. Il aime bien embêter les petits garçons pas sages!"
"Mais moi je suis sage!"
"Vraiment? Alors pas de piqûre... Peut-être."
"C'est pas drôle."
"Je te propose un truc. Piqûre ou pas piqûre, si tu reste sage, je t'apprends à faire décoller le kodiak."

Le gosse cessa de se débattre.

"Pour de vrai?"
"Pour de vrai."
"Ça risque d'être un peu long. Tu ne veux pas aller te balader un peu? Je t'envoie un message quand on aura fini."
"D'accord. A tout à l'heure! Et sois sage toi."
"Promis"
"Pour un cours de pilotage avec Tata, bien sûr qu'il va être sage!"

Un peu pressée par le temps, Weli s'éclipsa rapidement avec son fils. Livrée à elle-même, Miho aurait vite fait de choisir sa prochaine activité: la chasse à un endroit où se poser pépère en attendant qu'on la rappelle. Sortant prestement de la boutique, elle longea l'avenue pour se rapprocher de l'endroit où il y avait une bonne concentration de bar. L'un d'entre eux en particulier, que Los lui avait fait découvrir et où elle savait qu'il avait suffisamment de succès pour avoir du monde à contempler pour passer le temps.
Sauf que le succès devait être plus présent qu'elle ne l'avait imaginé. La terrasse avait été prise d'assaut. Nouvelle déception... En longeant celle-ci, Miho observa rapidement les tables et surtout la quantité de boisson dans les verres visibles. Soit quelqu'un allait probablement bientôt partir et il lui suffisait d'être patiente, soit elle changerait de bar. Mais la seconde option ne l'enchantait pas vraiment. Quariens, quariens, humains, verres bien remplis... Oh, un verre vire! Remplacé par le serveur geth. Humains, humaine, quarien,,, Stop, on revient en arrière. Il y avait quelque chose chez l'humaine seule comme un petit quelque chose qui n'était pas inconnue à Miho. Pensive, elle s'attarda un instant sur l'humaine et...
,,, La lumière fut! Les personnes venant en aide aux quariens n'étaient pas toujours monnaie courante. Et beaucoup de ceux qui le faisaient étaient du genre à le faire parce que c'était bon pour l'image. Mais parfois, il y avait des exception qui aidaient, et qui en plus appréciaient suffisamment la culture quario-geth pour s'installer sur Rannoch. Ceux-là méritaient clairement plus de respect que les autres. Aussi Miho, pénétra sur la terrasse pour s'approcher de la jeune femme.

"Hem... Excusez-moi de vous déranger, mais... Vous ne seriez pas Miss Archer, par hasard?"

Mieux valait vérifier tout de même.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 291
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 924.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Layla Archer » 23 Octobre 2017, 14:58

Dégustant son cocktail de fruits exotique butarien, Layla observa les alentours quelques instants avant que son OmniTech ne commence à à la harceler de message divers. La principale étant que le souci concernant son vaisseau était réglé et que la finalisation allait reprendre incessamment sous peu.

Il était vrai que sa demande était plutôt atypique : Comme sur son vaisseau actuelle, elle voulait un système qui permettrait aux Quariennes de son équipage de pouvoir vivre à bord sans leur combinaison. Sur le Disco', c'était un système artisanal, un ensemble de dispositif de décontamination débridés comme ceux que l'on trouve dans les sas qui balayaient régulièrement les différentes zones de vie et les quartiers. C'était efficace même si ça demandait pas mal d'entretien et que le balayage n'était pas vraiment discret.

Avec son nouveau vaisseau, le système était directement intégré dans la structure de l'appareil, offrant un balayage invisible et permanent sur l'ensemble de l'intérieur. De plus afin de ne pas reproduire l'erreur des Quariens avec la Flotte Nomade, ils n'allaient pas stérilisés entièrement le vaisseau de tout micro-organisme. Le niveau minimal toléré serait équivalent à celui de l'atmosphère de Rannoch, ce qui impliquait donc la présence d'un système d'analyse de l'air ambiant et un modulateur de fréquence pour apporter les corrections nécessaires.

Mais, comme avec tout les nouveaux systèmes, il y avaient encore quelques couacs ça et là et Layla avait été clair sur ce point : Tout devait être parfait à ce niveau là. Pas question que ses membres d'équipages aient un quelconque risque pour leur santé. Et un ordre direct de la patronne... ça ne se discute pas.

Bref, en parlant des membres d'équipages, il y avait plusieurs messages de ces dernières. Des conversations tout ce qu'il y a de plus lambda entre deux amies à d'autres discussions communes comme par exemple une demande d'avis pour le menu ou l'activité de la soirée. Là c'était une bonne vieille soirée "pizza et équivalent" devant un film.

Une discussion la fit sortir de son isolement. Un groupe de Quariens avec un jeune, sans doute une famille. Il ne savait pas de quoi ils parlaient exactement, mais le petit et ce qui devait être ses parents entrèrent dans un bâtiment, laissant la dernière seule. Elle chercha sur la terrasse une table vide, mais rien. Layla replongea dans les méandres de sa messagerie quand une voix l'interpella. La Quarienne seule s'était approchée d'elle, et demanda si elle était bien "Miss Archer". Plutôt jeune d'après la voix. C'était à peu près la seule chose qui permettait de déterminer l'âge d'un Quarien vêtu de sa combinaison. Heureusement que ces dernières étaient plutôt juste-au-corps pour permettre de faire la différence entre un homme et une femme, pas comme chez les Volus où il n'y avait que la voix qui permet de faire la distinction.

Elle coupa son OmniTech et la fixa avec un sourire :


"Il faut croire que je suis plus célèbre que je le pensais"

D'un geste poli, elle invita sa mystérieuse admiratrice à s'asseoir à la place libre face à elle. Le Geth serveur fit son apparition, prenant commande auprès de la nouvelle cliente et repartit :

"Toutefois, je n'ai pas l'honneur de vous connaître... Madame ?"
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 621
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 307.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 23 Octobre 2017, 15:28

Il était fort probable que Miho ne tombe pas au bon moment. Bien que seule, l'humaine avait l'air tout de même passablement occupée. Oh, de toute manière, elle ne comptait pas faire particulièrement long. Le respect de la vie privée avait tout de même de l'importance pour la quarienne, même si culturellement elle n'avait, à l'origine, pas le même concept du terme "privé". Encore qu'elle se sentit un peu mal d'avoir forcée une personnalité comme la sienne à se détourner de ses affaires. Qui sait, peut-être que c'était important!

"Navrée de vous interrompre, je vais tâcher de ne pas vous retenir."

Au moins, elle ne s'était pas trompée sur la personne. Mais bon, après, rien ne l'autorisait à se taper l'incruste comme ça. Genre les tables sont toutes prises, et... Oh! Une personnalité! Tentons le coup pour pouvoir se poser OKLM. Ce n'était pas vraiment son genre. Pourtant, elle tira la chaise proposée si aimablement et s'y assit, surtout par politesse. En fait, elle ne pensait même pas commander quoi que ce soit à boire pour le coup, mais le serveur geth était d'une efficacité telle qu'elle se trouva dos au mur en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Damned!

"Heu... un ala'syfil froid, s'il vous plait."

Le geth repartit instantanément avec une efficacité toute synthétique. Qui aurait pu croire, quelques années plus tôt, qu'une telle collaboration pouvait apparaître sur Rannoch? Dommage qu'il existe encore quelques extrémistes incapables d'envisager la paix.

"Excusez-moi! Miho'Shakti, enchantée! Je ne voulais pas vous interrompre dans vos affaire, mais..."

Comment apporter ça sans paraître envahissante? Oh, c'était déjà trop tard de toute manière. Foutu pour foutu...

"Je me disais juste que je pourrais vous offrir un verre, pour vous remercier de votre implication dans le développement de Rannoch."

Il fallait dire que les quariens comme elle, trop prompt à suivre l'appel du mouvement, n'avaient rien fait pour concrètement aider leur propre espèce à prospérer sur leur monde d'origine. Heureusement qu'il y avait des aliens comme les humains pour les soutenir, et surtout comme sa vis-à-vis pour prendre part aux progrès de la capitale. Mine de rien, les gens aussi généreux, ça lui permettait de se sentir moins coupable d'être aussi incapable de se faire à la sédentarité.

"Peu d'entrepreneurs s'intéressent suffisamment à leurs oeuvres au point de rester sur les lieux qu'ils aident. Vous faîtes un peu figure d'exception j'ai l'impression, non?"

Toujours aussi efficace, le geth revenait déjà avec la boisson commandée. La terrasse avait beau être bondée, le service était plus que satisfaisant ici!
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 291
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 924.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Layla Archer » 25 Octobre 2017, 13:42

La Quarienne s'excusa pour l'interruption et sembla un peu prise au dépourvue quand Layla l'invita à prendre une place à sa table. Le serveur synthétique arriva et prit sa commande. Elle se présenta alors : Miho'Shakti et était en fait présente pour offrir un verre à l'Humaine pour la remercier de son implication dans le développement de sa planète :

"Je crois que vous arrivée un peu trop tard pour la boisson... Mais j'apprécie beaucoup l'attention"

Dit-elle en souriant alors que son invitée voilée continua sur sa lancée, mentionnant le fait que Layla vivait sur une planète où elle y avait investie une somme non négligeable pour être remarquée et qu'il s'agissait d'un fait assez rare pour être souligné. le Geth arriva alors avec la boisson commandée par son invité. Du ala'syfil, une boisson alcoolisé bleutée faites à partir d'une algue que l'on trouve dans les cavernes sous-marine de la planète.

Levant son verre, elle trinqua avec Miho avant de répondre à la question :


"C'est une jolie planète, mais je ne suis pas la seule à y avoir investit dedans. D'ailleurs ce n'est pas la seule planète où j'ai fait ça. En vérité, je n'habite pas ici de façon permanente, même si c'est ici que je réside le plus souvent entre deux voyages. J'ai toujours appréciée la culture quarienne. Ma compagne est une Quarienne et plusieurs autres des vôtres se trouvent dans l'équipage de mon vaisseau. J'ai voulue leur faire un cadeau..."

Appuyant son attrait pour la culture quarienne, la dernière phrase était en kelish, leur langue. Une prononciation parfaite sans accent. C'était un très beau cadeau d'ailleurs. Elle se souvenait encore de leurs sourires et de cette petite étincelles dans leurs yeux quand elle avait émise l'idée de rester sur la planète après la Guerre et pas simplement quitter leur refuge une fois l'orage passé. En même temps à l'époque, imaginer que les Quariens foulent à nouveau le sol de leur monde d'origine était un rêve proche de l'utopie. Surtout quand on rajoute le fait qu'ils avaient fait la paix avec les Geth, ce qu'ils considéraient comme leur ennemis jurés, des monstres de cauchemars assoiffés de sang qui se cachaient sous le lit des enfants pas sage.

Buvant une gorgée de son cocktail, elle posa à son tour des questions à son invité :


"Et vous Miho ? Qu'est-ce que vous faites dans la vie ? À part essayer d'offrir des verres aux gens qui aide les Quariens bien sûr"

C'était une petite taquinerie, ni un reproche ou une moquerie.
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 621
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 307.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 25 Octobre 2017, 21:33

Il était rare que Miho boive de l'alcool. Mais sur son monde natal, avec plusieurs jours à la suite de tranquillité, elle avait tendance à facilement en profiter un peu pour faire tout ce qui ne serait professionnellement ou éthiquement peu recommandé dans le cadre de son vaisseau de prédilection. Une vie n'était pas faire que de principes et de rigueur! Hélas le verre commandé par Miss Archer avait déjà été réglé. Décidément, le service soutenu par un geth allait beaucoup trop vite. La performance était assurément un avantage, mais elle pouvait posséder aussi quelques menus désagréments.

"Et bien... Peut-être le prochain alors?"

Que ce soit aujourd'hui ou à un autre moment. Le but n'était évidemment pas de nuire aux affaires de l'humaine qui avait certainement des activités à faire bien plus importante que de se faire offrir un verre par une inconnue lambda espérant simplement remercier ses investissements. La quarienne leva son verre également, avant de faire passer la paille par un petit conduit à travers ses philtres. A peine deux gorgées plus tard, elle reposait son verre, plus intéressée par son interlocutrice que par sa boisson.

Donc les investissements de Layla étaient multiples. Pas si étonnant, surtout quand on en avait les moyens. Mais ceux qui voulaient aider les quariens ne se pressaient jamais au portillon. Les relations commerciales restaient plus simples avec les humains. Mais cela n'empêchait pas tout de même à ceux qui se souciaient du développement de Rannoch de n'y mettre les pieds que s'il fallait y négocier quelque chose. En fait, à part Archer, Miho se demandait même si un autre nom non quarien d'investisseur avec un coup de coeur pour Rannoch pourrait lui venir en tête. Là tout de suite, rien ne lui revint en tête. Signe toute de même que les choix de la jeune femme l'avait rendue plus remarquable que d'autres.

Malgré le traducteur, le changement de langue fut parfaitement notable et Miho ne cacha pas son étonnement qui, s'il était peu perceptible sur son visage peu visible derrière sa visière, restait repérable au léger mouvement de surprise qu'elle eut. La réponse à ses éventuelles interrogations se trouva partiellement dans la phrase en question. Le fait d'avoir une compagne quarienne expliquait pas mal de choses. L'amour, l'amitié ou la simple affection poussait naturellement les gens à s'intéresser les uns aux autres, et donc à tâcher de comprendre la culture de l'autre. Mais cela restait tout de même beau à voir. Le peu de quarien/nes en couple inter espèce finissaient souvent par vivre là où se trouvaient leur conjoint, et non l'inverse. Layla avait beau voyager, si son point d'attache principal restait Rannoch, cela en disait beaucoup sur l'intérêt qu'elle portait à sa compagne. Cette simple perspective mit du baume au coeur de la pilote!

"Et c'est un merveilleux cadeau. Votre équipage a de la chance de vous avoir!"

Miho eut une petite pensée pour Fyn, qui était prêt à tout pour chacune des personnes, quarien ou geth, à bord du Maefis. Ce genre de lien quasi-familial était souvent propre aux quariens, mais pas toujours aussi poussé pour d'autres. En se remémorant son pèlerinage, elle se dit que si sur le SS Margery, il y avait eu une ambiance similaire, elle doutait que le défunt Karl en aurait fait autant pour elle ou pour Rakam. Revenant à la conversation, elle haussa les épaules avec un sourire amusé. Et oui, jusqu'ici son intervention était un epic fail. Mais peut-être pourrait-elle se rattraper.

"Je suis pilote, à bord d'un vaisseau civile de taille moyenne. Un transporteur indépendant en somme. Rien de bien passionnant."

Pour elle, c'était toute sa vie. Mais pour quelqu'un de la trempe de Layla, Ça n'avait certainement rien de bien extraordinaire. Les missions annexes du Maefis n'étaient que peu sujet à conversation, certaines étaient mandatées sous couverture, d'autres étant de leur propre initiatives et avec de possibles conséquences du fait de leur illégalité. Afficher officiellement l'assassinat d'un psychopathe oeuvrant pour un groupe pharmaceutique ou être relié à un assaut dans une prison asari ne jouerait certainement pas en leur faveur.

"J'ai entendu dire que vous étiez exploratrice à l'origine. Comment en êtes-vous venue à faire dans l'investissement d'après-guerre, que ce soit pour Rannoch ou ailleurs?"

Voilà une question intéressante! L'exploration ne rapportait pas toujours, à moins d'avoir trouvé d'excellents filons à exploiter, mais dans ce cas, ça devait en faire des aventures!
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 291
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 924.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Layla Archer » 01 Novembre 2017, 11:33

La Quarienne n'abandonna pas son idée d'origine et proposa alors de payer le prochain verre de Layla. Une attitude qui fit sourire l'Humaine. Elle n'avait pas besoin de se faire payer des coups à boire. Elle avait largement les moyens de le faire elle-même. Elle pourrait même acheter le bar entier si elle le voulait ! Mais c'était aussi malpolie de refuser un geste fait par simple gentillesse :

"On dirait que je n'ai pas le choix alors... allons-y pour le prochain verre !"

Miho était également surprise de voir la brune s'exprimer dans sa langue quand elle mentionna qu'elle s'était installer sur Rannoch pour faire plaisir à ses membres d'équipage quarien. Mais en même temps, comment leur dire "Non désolé, on ne va être que de passage sur le monde dont vous rêvez depuis toute petite d'y poser le pied" ? Ce serait d'une cruauté affligeante. Et l'une d'elle l'aurait envoyer dormir sur le canapé pour un temps indéterminé.

Son équipage était parmi les premiers non-Quariens à fouler le sol de cette planète peu de temps après que les Geth et leurs Créateurs aient décidés d'enterrer la hache de guerre et de s'allier face aux Moissonneurs. Au départ, Layla pensait que cette alliance n'allait pas durer. La rancœur d'un côté et l'incompréhension de l'autre auraient en toute logique provoqué une situation que l'on pourrait résumer par "vivre ensemble sur Rannoch, mais chacun de son côté". D'ailleurs, c'était le cas après la Guerre. Ce n'est que grâce aux efforts de certains d'un côté et de l'autre que les deux peuples se rapprochèrent à la vitesse de l'éclair au point de fonder des institutions communes comme la Fédération de Rannoch ou encore cette capitale. On est encore bien loin de parler d'un peuple unifié et ça sera le cas pendant au moins des décennies voir une génération ou deux, mais les deux peuples avaient acceptés d'entamer la marche dans cette direction. Maintenant, il suffit juste de laisser le temps faire son œuvre.

Revenons à la discussion entre Miho et Layla. La Quarienne répondit qu'elle était pilote d'un vaisseau indépendant. Mais elle rajouta que ça n'avait "rien de passionnant" :


"Vous plaisantez ? Vous devez avoir quantité d'histoires à raconter. Certaines plus inavouables que d'autres. Je connais ça."

Oui, ce n'est pas parce que Layla avait un compte en banque qui pourrait faire baver d'envie un Volus jusqu'à le menacer de noyade qu'elle trouvait la vie des gens "normaux" nulle et sans intérêt. C'était un point commun chez beaucoup de gens très aisés... mais pas chez elle. On lui avait toujours appris à respectez les autres. Un crédo qui la suivit toute sa vie au point où on pouvait voir dans ses relations des gens de tous les horizons possible et imaginable, du parangon de moralité jusqu'à la plus douteuse... Et elle avait aussi son compte de missions plutôt inavouable que ce soit des missions classifiées ou d'autres plus sombre encore.

Miho continua, disant qu'elle avait entendue parler du passé d'exploratrice de Layla. Elle se demandait comment elle avait réussit sa "reconversion" :


"Hum... Et bien c'est assez simple. Je suis née dans une famille que l'on pourrait qualifier de très riche. Mais ils m'ont toujours apprit que cette richesse se méritait et que ce n'était pas la plus importante, loin de la. J'ai fait des études et j'ai travaillée dans un laboratoire sur Séléné, la lune de la Terre. Quand mes parents sont morts dans un accident j'ai... voulue partir. Loin, très loin. Le me suis engagée dans l'équipage d'un vaisseau d'exploration et j'ai quittée la Terre. Il y a eu un accident et j'ai décidée de faire cavalier seul. Avec l'argent de l'héritage, j'ai achetée un vaisseau. De fil en aiguille j'ai recrutée un équipage, gagnée la confiance des gouvernements et des grandes entreprises. J'ai même aidée la Flotte Nomade. Une vie qui me plaisait... jusqu'à la Guerre. Après le conflit. Devant tout ce qu'il y avait à refaire, je savais que l'exploration n'était pas ce qui allait au mieux aider les gens, sans parler du fait qu'avec toute la reconstruction, les missions d'exploration allaient se faire rare... et puis je voulais laisser quelque chose derrière moi. Alors, j'ai reprise l'entreprise familiale qui avait survécu au conflit et avec les gisements et autres "placements" que j'ai découvert et récupérer ça et là. On lui a fait rapidement reprendre du poil de la bête. La suite vous la connaissez..."

Elle termina son verre qu'elle posa sur la table :

"Vous dites que vous pilotez un vaisseau ? Vous êtes pilote depuis la fin du Pèlerinage ou c'est plus récent que ça ?"

Qui sait ? Peut-être qu'elle connaissait le vaisseau en question, mais c'était peu probable. Elle pouvait citer de mémoire une centaine de vaisseaux appartenant à la Flotte Nomade, des vaisseaux amiraux comme le Moreh, le Neema, le Tonbay ou le Qwib Qwib en passant par les vaisseaux agricoles comme le Rayya à d'autres plus anonymes, vaisseaux d'origine et de choix de fin de Pèlerinage pour ses membres d'équipages et ses amis ou d'autres appareils que ces derniers avaient mentionner... C'était un chiffre assez grand, mais une centaine de noms n'est rien en comparaison des 50 000 vaisseaux qui constituaient la Flotte avant la Guerre...
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 621
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 307.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 02 Novembre 2017, 17:53

Ouais bon d'accord, ce n'était pas comme si Layla avait besoin qu'on lui paie un verre. Mais le geste avait plus d'importance que le coût qu'il pouvait avoir. Si Miho avait été la première richesse de la galaxie, elle lui aurait offert son nouveau vaisseau, tant qu'à faire. Mais les choses étant ce qu'elles étaient, la quarienne ne risquait pas de voir son compte planter en raison d'un trop grand nombre de crédits. Et puis de toute manière, elle se fichait relativement de la richesse, tant que le vaisseau volait, que l'équipage n'était pas dans le besoin et qu'ils pouvaient se permettre de faire passer leur morale avant leurs réserves de crédits. Le reste importait peu aux yeux du pilote. Son seul souci dans l'immédiat, était que, pour une fois qu'il lui était donné de témoigner de la gratitude à une personne qui le méritait, elle n'avait pas grand chose à offrir si ce n'était un verre qu'elle avait déjà loupé.

Elle ne pu retenir un petit rire amusé quand l'humaine évoqua l'aspect inavouable de la profession. Évidemment, tout n'était pas que constitué de simple transport par-ci par-là. Comme partout, il pouvait y avoir des aléas, surtout quand on était libre de faire plus ou moins ce qu'en voulait sans avoir à rendre des comptes à une quelconque boîte. Si Miho avait probablement pas mal d'actes punissables à son tableau de chasse, elle était quasiment sûre que le reste de l'équipage n'était pas à la traîne, à titre également individuel. Le seul mot d'ordre était d'être suffisamment aimable pour ne pas rapporter ses ennuis personnels à bord du vaisseau. Après, quand tout l'équipage était impliqué de son plein gré, c'était une autre histoire. Mais la plupart du temps il ne s'agissait que de déplacements standards où le plus compliqué du travail consistait à éviter les quiproquos dûs au manque de tact d'Akasha ou aux tournures de phrase parfois à double sens d'Ush. L'humour n'était pas le fort de tous leurs clients.

Le passé de Layla lui était autrement plus intéressant que les anecdotes de son vaisseau. Même si c'était totalement subjectif, Miho se dit que l'humaine avait eu des parents bien. Le fait qu'elle soit venue au monde dans un environnement privilégié ne l'a pas empêché de faire ses propres preuves, sans avoir à simplement se laisser porter. Elle trouvait juste dommage que son goût pour l'aventure et la découverte n'ait pu pleinement s'épanouir qu'après la perte de ses parents. Probablement seraient-ils très fiers de voir ce que leur fille avait accompli avec les moyens qu'ils lui avaient donnés. Quant à l'après-guerre, il y avait tant eu à reconstruire, sur n'importe quelle planète habitée d'ailleurs, qu'il était rassurant de voir que, si certains ne se concentraient que sur leur monde natal, d'autres comme Layla avait choisi d'également aider des gens d'une autre espèce. Quariennes ou non, rien ne l'y avait obligée. Son affection pour son équipage était tout à fait louable. Sans compter qu'elle possédait décidément bien des talents! Exploratrice, laborantine (au moins!), femme d'affaire efficace... Sans compter tout ce qui avait trait à sa vie privée qui devait en faire une personne extraordinaire. Miho n'espérait qu'une chose: que d'autres suivent cet exemple.

Quant au passif de pilotage de Miho, c'était une histoire qu'elle jugeait souvent ennuyeuse. Elle était passé d'un kodiak à une frégate, puis un chasseur, re une frégate, et finalement un vaisseau civil. Les simples changements du parcours d'une vie en somme. A part ça, rien de bien étrange. Il fallait dire que le pilotage, c'était toute sa vie. Elle n'était pas douée pour grand chose, mais ça, au moins, elle savait qu'elle le faisait pas trop mal.

"Oui et non. J'apprenais déjà le pilotage avant mon pèlerinage en fait. Ma mère faisait du transport de marchandise entre le Qwib Qwib et d'autres vaisseaux avec un vieux kodiak. On peut dire que je suis tombée dedans assez vite. J'ai appris à manipuler du plus lourd pendant mon Pèlerinage, sur un vaisseau humain, le SS Margery. A mon retour, j'ai suivi une formation de pilote de chasse dans la flotte lourde sur l'Akeron. Puis il y a eu la guerre et mon chasseur ayant été détruit avec le porte-chasse, je me suis retrouvée dans le cockpit d'une frégate, le Maefis, qui n'a pas survécu à l'assaut de la Terre. En hommage, nous avons donné son nom à notre vaisseau actuel. Cela doit faire à peu près quatre ans maintenant."

Pas sûr que l'un de ces noms ne dise quoi que ce soit à Layla. Sauf peut-être le Qwib Qwib qui, paix à l'âme de tous les quariens morts dans son crash sur Rannoch, avait tendance à marquer déjà parce que c'était un vaisseau Amiral, mais aussi et surtout parce que son nom avait tendance à faire rire beaucoup de non-quariens. Miho avait toujours eu beaucoup de respect pour ce nom, pour ses parents qui avaient péri dans sa chute, et aussi pour l'Amiral qui en avait le commandement, Zaal'Koris.

"Je sais qu'il parait que la curiosité est un vilain défaut, mais quand vous étiez sur Séléné, vous travailliez sur quoi?"

Il y aurait beaucoup de question à poser sur l'exploration, mais dans le fond, Miho se demandait surtout à la base, avant que sa passion ne trouve un départ certes triste, mais spectaculaire, à quoi Layla pouvait bien consacrer son temps.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 291
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 924.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Layla Archer » 04 Novembre 2017, 16:02

Miho ne tarda pas à raconter plus en détail son parcours. Par un sous-entendu évident, elle indiqua qu'elle était née sur le Qwib-Qwib, le vaisseau amiral de la Flotte Civile commandée par l'amiral Zaal'Koris. Pendant son Pèlerinage, elle intégra l'équipage d'un vaisseau humain et une fois revenue sur la Flotte, elle devint pilote de chasseur sur l'Akeron qui fut détruit durant la Guerre.

Elle se retrouva alors sur un autre vaisseau, le Maefis qui lui aussi ne survécu pas au conflit. Finalement, on lui confia un nouveau vaisseau et en hommage du dernier appareil, il fut baptisé "Maefis" à son tour :


"Un bel hommage. Je suppose que votre équipage provenait également du premier Maefis ?"

Logique, n'étant pas la capitaine du vaisseau, elle n'aurait pas pu imposer le nom de ce dernier. Sauf si c'était le résultat d'un vote. Celui lui rappela un parallèle avec son propre vaisseau. Quand elle quitta la lune de la Terre à bord d'un vaisseau d'exploration, ce dernier se nommait le "Discovery's Pride". Quand il a été détruit et qu'elle a achetée son propre vaisseau, elle l'avait baptisée le "Discovery's Lust". Une sorte de continuité tant dans le nom que dans les cercles de l'Enfer de Dante, l'un des ouvrages préférés de la capitaine d'alors, même si en réalité, la traduction la plus approchante était le "Soif de Découverte", rien à voir avec les galipettes sous la couette donc, contrairement à ce que pouvaient dire les mauvaises langues. S'ils savaient ce qu'il se passait derrière cette coque...

La discussion se recentra sur l'Humaine. La curiosité faisant son chemin, Miho demanda le domaine de recherche de Layla quand elle était sur Séléné :


"À la base, j'ai un doctorat en astrophysique et plus précisément en planétologie. Je faisais de l'analyse planétaire avant d'aller sur place pour en plus les cartographier et faire divers prospections et recherche d'anomalies et de particularités."

Elle termina son verre qu'elle posa sur la table avant de s'appuyer plus confortablement sur le dossier de sa chaise :

"Vous êtes donc née sur le Qwib-Qwib ? J'ai rencontrée Zaal'Koris quand il était amiral. Enfin "rencontrée" était un bien grand mot. À l'époque on se parlait par holos interposées. C'est lui qui m'a principalement donné des missions à faire pour la Flotte. Une de ses initiatives pour essayer de faire sortir les votre de leur isolationnisme. Je ne l'ai rencontrée en personne qu'après la Guerre. C'est même lui qui m'a autorisée à m'installer sur Rannoch."

Concernant les autres amiraux, elle n'avait jamais rencontrée Han'Gerrel ou Rael'Zorah, le père de Tali. Daro'Xen lui avait demandée de récupérer des pièces geth détruite lors d'une opération dans la Nébuleuse d'Armstrong. En récompense, elle avait eut en cadeau un pistolet arc, l'un des premiers produits à l'époque. Elle avait aussi rencontrée Shala'Raan après la Guerre.

Quand à Tali'Zorah c'était uniquement par systèmes de communication là-aussi. Un dîner avait été prévu pour discuter plus en avant des futurs investissements de Layla sur Rannoch à l'époque, notamment les récents chantiers spatiaux, mais les obligations de la Présidente du Conseil de la Citadelle en avaient décider autrement, même si les négociations se poursuivirent tout de même avec succès.
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 621
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 307.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 05 Novembre 2017, 22:00

Miho eut l'étrange impression de faire son CV, mais bon. Des vaisseaux, elle en avait connu quelques uns, dont la plupart faisaient, aux yeux de beaucoup, partie des poubelles à avoir circulé dans l'espace. En même temps, la Flotte Nomade n'était pas connue pour le développement high tech de ses vaisseaux. Qui de plus logique pour un peuple autrefois privé de son monde et livré à lui-même. Elle hocha la tête avec une certaine réserve face à la déduction plus que logique de Layla quant à l'équipage du Maefis.

"En partie tout du moins."

Après tout les geths avaient été leurs ennemis, non leurs coéquipiers dans la quasi totalité de l'existence du premier Maefis. Quant aux quariens, si tous avaient d'une manière ou d'une autre participé à la renaissance d'un vieux rêve, ils n'avaient pas pour autant eu à subir en totalité cet appel du mouvement. Ingénieurs, mécaniciens, soldats ou autre, certains avaient maintenant une vie bien sédentaire et paisible sur leur monde, là où les bébés se mettaient en route à une vitesse folle. Certains poursuivaient leur vie et leur avenir avec plus de beauté que d'autres. Mais bon, il n'était pas question de faire un recensement complet et détailler des anciens et actuels membres d'équipage du Maefis.

Il y avait bien plus intéressant à apprendre du côté de l'humaine. Rien qu'à voir sa formation initiale, elle paraissait avoir été faîte pour la découverte. Pas étonnant qu'elle soit bonne dans son domaine! Ni qu'elle ait apporté ses talents à la Flotte Nomade. Et encore moins que Zaal'Koris en personne lui ai accordé l'autorisation de s'installer sur Rannoch. De tous les amiraux, celui-ci avait bien été celui dont elle avait le plus estimé les pensées, même si jamais elle ne l'avait trop clamé. Après tout, elle suivait autrefois les ordres de la flotte lourde et par extension de Han'Gerrel. Quel mauvais soldat elle avait alors fait.

"Zaal'Koris a toujours eu de belles visions d'avenir pour notre espèce. J'espère qu'il réalisera cette réunification totale entre geth et quariens. Ce n'est pas étonnant qu'il vous ait autorisé à vous installer sur Rannoch! Surtout après l'aide que vous avez apporté! Et je ne compte pas celle que vous apportez encore."

C'était un miracle que leurs amiraux soient encore tous en vie. A l'exception de Rael'Zorah, mais son décès datait d'avant la guerre. Tous les peuples n'avaient pas eu la même chance avec leurs dirigeants. Au final, les quariens s'en étaient plutôt bien sortis.

"Dîtes-moi, l'exploration doit vous manquer non? Je veux dire... Compte tenu de votre parcours, vous me semblez plus adaptée à l'action qu'à l'exécution de placements depuis l'arrière d'un bureau. Vous avez de nouveaux projets de ce côté-là?"

Ou peut-être que sa vision de Layla était faussée. Elle sirota sa boisson avec une certaine satisfaction, posant son regard un court instant sur le verre vidée de son interlocutrice. Il allait être bientôt temps de lui proposer cet autre verre.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 291
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 924.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Layla Archer » 13 Novembre 2017, 20:28

La supposition de Layla était la bonne : une partie de l'équipage du Maefis actuel était celui du vaisseau homonyme détruit durant la Guerre, honorant sa mémoire en le baptisant du même nom. La discussion dériva alors sur l'amiral Koris. Comme nombre de Quariens originaire de la Flotte Civile, Miho respectait beaucoup Koris et sa vision résolument pacifique, même si cette dernière lui avait fait prendre des points de vue assez négatifs.

Par exemple, durant le procès de Tali'Zorah dont l'Humaine avait regardée une retransmission, saluant au passage l'intelligence du geste de Shepard de se rallier la foule du côté de son amie, Koris voulait tellement que les Quariens arrêtent de s'en prendre aux Geth qu'il fit partie du groupe de l'accusation, l'attaquant sans le moindre répit sur les actes de son père et allant même jusqu'à proposer de la condamner par contumace alors qu'elle était partit dans une mission suicide qui était justement sensée la réhabiliter en cas d'échec. Ironiquement, c'était l'amiral Han'Gerrel qui faisait partie de la défense et qui effectua sa tâche sans broncher. Comme quoi, rien n'est noir ou blanc en politique. Que du gris partout... mais Layla le savait déjà depuis longtemps. Certains disent que c'est une approche réaliste que d'admettre que le dualisme stricte était une erreur vue la pléthore de nuance à prendre en compte, d'autres disent que c'est une approche pessimiste en partant du principe de "toujours choisir le moins pire des choix". Mais elle n'était pas là pour discuter philosophie.

Pour en revenir à Koris, Miho partageait sa vision actuelle visant la réunification des Quariens et des Geth. C'était bien partit pour, mais pas avant un bon moment au moins. Elle en rajouta aussi que les quelques personnes comme elle pouvaient également faire pencher la balance. Une pensée flatteuse, mais l'Humaine était plus nuancée que ça... Après tout, c'était les crédits qui travaillaient. Elle ne faisait que mettre une signature sur un document. :


"Pour l'instant je ne vois pas pourquoi je m'arrêterai en si bon chemin..."

Puis une interrogation survint. Est-ce que l'exploration manquait à Layla ? Miho devait s'imaginer que l'Humaine passait désormais ses journées dans un bureau à discuter affaires et crédits... ce qui serait assez logique :

"En réalité je voyage toujours autant. Bon un peu moins dans les coins reculés de la galaxie, mais je ne suis pas coincée derrière un bureau. À vrai dire, je ne dirige même pas ma société, j'en suis que la propriétaire... et aussi l'actionnaire unique ce qui fait que le conseil d'administration écoute très attentivement mes idées et suggestions. De moi même je n'ai fais qu’insufflés quelques idées. "On devrait se diversifier"... "Et si on passait un accord avec la Fédération de Rannoch pour financer l’agrandissement de leurs chantiers spatiaux en échange de promesse d'achat ?" À part ça je n'ai rien fait d'autre... à part aider à financer divers commerces avec mes fonds personnels"

Le reste de la question de Miho concernait de futurs projets envisageable :

"J'ai toujours des tas de projets en tête. Bon certains ne verront jamais le jour et d'autres je ne peux pas trop en parler, c'est encore trop tôt. Mais si ça se fait, ça sera du très très très lourd. Dans le genre révolutionnaire et je pèse mes mots... mais faut faut ressortir un paquet de cartons et avoir un paquet d'autorisations de la part de nos gouvernements avant d'envisager d'aller plus loin... Mais de ce que je peux dire pour Rannoch, il y a l'agrandissement de l'astroport, de l'université et un projet d'hopital et de rénovation de la flotte... Je pense que de tous les vaisseaux de la galaxie, c'est les vôtres qui ont le plus mérité une bonne retraite, mais ça sera pas facile. On s'attache très vite à ces petites choses... surtout quand on y a vécu presque toute sa vie."

Elle marqua une courte pause avec un sourire nostalgique. Elle savait exactement de quoi elle parlait sur l'attachement à un vaisseau spatiale... Elle chercha le Geth serveur du regard avant de reprendre :

"En parlant de vaisseau. Je suppose que l'Acheron était un vaisseau de la Flotte Lourde je me trompe ? Venant du Qwib-Qwib, l'intégration à un équipage sous la férule de Gerrel n'a pas été trop difficile ? Après tout c'était le grand rival de Koris, son antipode presque parfait"
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 621
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 307.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 13 Novembre 2017, 23:53

La politique de base, ce n'était pas la tasse de thé de Miho. Non pas qu'elle s'en désintéresse, au contraire. Les pensées et buts des différents amiraux avaient eu leurs rôles à jouer pour le bien-être de la Flotte Nomade d'autrefois. Seulement elle n'en connaissait pas suffisamment toutes les subtilités pour se permettre d'avoir un avis fiable et concret en la matière. Si Koris avait le plus correspondu à ses aspirations de paix, elle ne pouvait pas pour autant rejeter les concepts de Gerrel qui avaient déjà sauvé leur existence à tous. Il y avait du bon et du mauvais en chacun, mais plutôt que de se fier à une personne, la quarienne était de ceux qui préféraient se baser sur des principes. La paix entre geth et quariens allait être compliqué, et long. Mais il n'en demeurait pas moins une nécessité. Après tout, eux-mêmes étaient responsables de leur situation et il serait simpliste, voir à la limite de l'idiot de croire qu'il fallait affronter les geth, comme on effaçait une faute de frappe sur un clavier.

Miho glissa un court regard vers la rue, où il y avait tout de même du passage. La cohabitation se faisait tout de même, le Maefis en était l'exemple vivant. Si le fait d'avoir retrouvé un monde permettait à certains d'y saisir une notion d'invincibilité, la vie quarienne restait fragile, et l'existence geth n'en demeurait pas moins pleine de richesses. Finalement, elle trouvait aussi triste que merveilleux d'avoir pu constater que des machines pouvaient parfois faire preuve de plus de bienveillance et d'altruisme qu'un organique.

Des qualités qui ne devaient certainement pas faire défaut à quelqu'un comme Layla. La quarienne fut rassurée d'entendre que sa position économique ne l'empêchait pas de s'adonner à ses aspirations premières. Certes, elle devait rencontrer quelques limites, mais si elle gardait son indépendance, le plus important était sauf. L'explication plus précise des implications de l'humaine dans les affaires de sa société lui parut extrêmement bien pensé. Si cela ne la débarrassait pas totalement des aléas de la paperasse, elle avait au moins l'avantage de ne pas avoir à changer tout ce qui la définissait en raisons de trop nombreux crédits à gérer.

"C'est bien joué!"

La phrase avait été plus murmuré que bien déclarée. Le concept était un très bon accord entre les aspirations et l'efficacité. Le reste titilla sévèrement sa curiosité. Un gros projet inavouable était pile ce qu'il fallait pour que l'esprit peut-être un peu trop imaginatif de Miho s'emballe quelques instants. Si cela se limitait à l'échelle de Rannoch, il y avait plusieurs choses qui pourraient s'avérer énorme, qu'il s'agisse u développement des villes, du développement agricole, ou même simplement de la santé. A cette rapide idée, la pilote eut une petite pensée pour sa belle soeur qui oeuvrait à ce merveilleux projet de voir un jour ses semblables se balader au moins sur leur monde sans avoir à revêtir de combinaison environnementale. Un doux rêve que Miho doutait de voir se réaliser de son vivant.

Mais les autres projets n'en demeuraient pas moins inintéressants. Il y avait déjà tant à faire ne serait-ce qu'à la capitale! Tout se déployait à une vitesse folle. Agrandir le spatioport et l'Université était en soi passablement indispensable pour s'ouvrir un peu plus au monde extérieur. Un projet d'hôpital n'était clairement pas un mal non plus. Quant à la rénovation de la flotte... Si pour elle c'était assurément un énorme oui, il n'allait pas en être de même pour tous. Ces vaisseaux avaient été pendant plusieurs siècles leur seul univers. Beaucoup de nostalgiques allaient s'y opposer, ou tout du moins râler perpétuellement sous prétexte que c'était mieux avant, alors que non. Et si l'ancienne flotte ne gardait que les meilleures poubelles pour en faire un musée? Il valait mieux s'assurer dès maintenant que leur passé ne soit en aucun cas oublié. Mais comme les autres pensées versatiles de Miho, celle-ci s'évanouit peu de temps après son arrivée. A l'exact moment où le geth passa suffisamment près pour qu'elle puisse l'alpaguer.

"Excusez-moi, pourrions-nous avoir un autre verre?"

Elle fit un signe pour indiquer qu'elle reprendrait la même chose, laissant le temps à Layla de choisir sa propre boisson. La question finale lui parut sujette à réflexion, mais elle y reviendra plus tard.

"Ce sont des projets qui font rêver! Mais j'avoue que ma curiosité est surtout piquée pour celui dont vous préférez ne pas parler."

Ce serait sans doute trop indiscret de demander, mais bon. Ce n'était pas comme si Miho avait toujours été du genre à se contenter sagement des premières informations venues. Sa curiosité lui jouait pas mal de tours. Si elle avait hoché la tête à l'évocation de l'Akeron, pour confirmer les suppositions de Layla, elle resta un peu plus sur la réserve pour le reste. En même temps, si elle avait suivit le même parcours que ses parents, elle aurait dû faire dans la gestion de stock ou le court déplacement en navette. Même si fondamentalement elle ne s'était pas éloignée de la seconde vocation à présent, les motivations d'autrefois avaient été différentes.

"Ça a été moins compliqué que supposé. Même si Koris et Gerrel sont des opposés parfaits, je préfère rester plus nuancée. Dans le fond, l'un comme l'autre voulait le meilleur pour la Flotte. Après... C'est à chacun d'agir en son âme et conscience. Parfois je trouve l'idéal de Koris un peu naïf, et d'un autre côté j'ai déjà désobéit à un ordre direct de Han'Gerrel, parce que je le trouvais contraire à l'éthique."

Et elle n'avait pas été la seule. Fyn n'avait pas été difficile à convaincre. Le reste de l'équipage... Elle ne le saura jamais, ils n'étaient pas dans le cockpit au moment où le Maefis avait cessé le feu contre les geth. Si les événements ne lui avaient pas donné raison, Miho aurait sans doute eu à payer pour son attitude. Enfin elle l'avait toujours payé, puisqu'elle n'avait jamais pu grader malgré son efficacité. Et peut-être que la carrière militaire de Fyn en aurait souffert, s'il n'avait pas quitté la flotte lourde. En tous les cas, Miho n'aurait plus eu sa place dans l'armée après ça. Du moins elle en avait la conviction. Même si elle ne rechignait jamais à accomplir une mission pour l'armée encore aujourd'hui.

"Je sais que vous ne voulez pas trop vous avancer sur ce projet énorme, mais... Si je vous demandais un indice, je pourrais l'avoir?"

C'était presque demandé sur un ton enfantin. Oh, elle ne se faisait pas d'illusion et s'attendait à simplement accepter un non. Mais qui ne tentait rien...
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 291
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 924.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Layla Archer » 22 Novembre 2017, 21:40

Layla alla interpeler le serveur pour commander une autre boisson, mais la Quarienne fut plus rapide. L'Humaine ne fit pas la difficile et comme son invitée, elle commanda la même boisson que la précédente. Le Geth partit chercher de quoi sustenter la soif des deux femmes, la conversation reprit.

Miho fut intriguée par les projets énoncés par Layla, mais ce fut bien évidemment le projet "secret" qui titilla davantage sa curiosité. Ce n'était pas un secret, il était juste encore dans les étapes préliminaires. C'était quelque chose de gros, la reprise d'une ancienne idée aboutit quelques instants avant la Guerre et dont on a plus de nouvelles de nos jours.

Mais par politesse, la Quarienne répondit à la question de l'Humaine quant à son intégration dans l'équipage suite à son pèlerinage. Même si la rivalité entre Gerel et Koris était virulente, les deux amiraux étant presque l'exact opposé l'un de l'autre niveau idéologie, l'intégration de Miho se passa plutôt bien. Elle se disait plus nuancée, sachant que malgré les divergences d'opinions, les deux amiraux ne voulaient que le bien être de leur peuple. De plus, elle parvenait à voir les défauts de chacun. Koris était parfois un peu trop idéaliste, voir naïf. Gerrel lui était trop impulsif et préférait l'action à la réflexion même si ça allait à l'encontre de plusieurs règles et autres principes moraux :


"Et aujourd'hui, c'est la vision de l'amiral idéaliste qui semble avoir prit l'ascendant. Comme quoi, il n'était peut-être pas si naïf que ça..."

Le ton de Miho devint alors plus enfantin quand elle demanda des précisions sur le "projet secret" sous la forme d'indice. Au fond pourquoi pas après tout :

"Hum... Un indice hein ? Voyons voir... ça concerne un long voyage. Un très long voyage. En 2176, une idée similaire à vue le jour. Une initiative parfois controversée et jugée comme étant un gouffre de ressource inutile. Mais elle a finit par aboutir. Toutefois, le temps du voyage me semblant bien trop long, j'ai dans l'idée de me pencher très sérieusement... enfin façon de parler, je ne suis pas scientifique, sur la technologie des relais cosmodésiques. Maintenant que la technologie des Moissonneurs est accessible sans risque de se voir lobotomiser et changer en cadavre cybernétique mouvant... Il peut être sympa de décortiquer quelques uns de leurs secrets. Mais avant ça, j'ai besoin de l'aval du Conseil et des autres gouvernements... Donc voilà mon indice : ça concerne un long voyage et je vais avoir besoin de connaître en détail les secrets les plus intimes de ces bon vieux relais pour gagner du temps sur le trajet..."

Miho en avait peut-être entendue parler. En 2176, une Humaine du nom de Jian Garson avait eut un rêve. Aller là où aucune espèces conciliennes n'étaient allées. Un endroit recelant de merveilles qu'on ne verrait sans doute jamais ici. Une autre galaxie. Les Quariens avaient participé à ce projet, allant même jusqu'à se lancer dans une périlleuse mission dans une installation geth pour des données permettant une cartographie sommaire des abords de cette galaxie pour trouver un point de chute. Comme beaucoup d'entreprises, celle de Layla, à l'époque dirigée par ses parents, se montra intéressée et engouffra des millions de crédits et davantage en ressource pour aider à l'aboutissement de ce rêve. Aujourd'hui, il s'avère qu'Olympus soit la dernière survivante de ces entreprises, la Guerre ayant fait le ménage. Avec son retour éclair sur le devant de la scène, elle possède maintenant suffisamment de moyens et de d'influences pour pouvoir se lancer de nouveau dans une telle aventure. Mais cette fois, pas de cachotterie ou de manœuvres en douce. Cette fois-ci pour réussir... il va falloir le soutien des entreprises à l'époque récalcitrante à l'idée... et surtout celui du Conseil. Quelque chose qui serait plus facile à obtenir... La situation galactique à bien changée depuis le temps...

Le serveur revint avec les boissons. Layla remercia le Synthétique avant de trinquer avec Miho :

"Hum... dites moi. Vous avez bien un vaisseau de transport non ? Si votre capitaine est d'accord, vous pourriez peut-être m'aider avec ce projet quand il sera plus aboutis. Qu'en dites vous ?"

Normalement, Layla avait suffisamment de moyens pour financer du transport de matériels, notamment en utilisant la flotte de transport de son entreprise, mais il était aussi très avisée d'avoir quelques atouts en mains...
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 621
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 307.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 23 Novembre 2017, 21:52

Même si Miho finit par hocher la tête à la remarque sur Koris, elle eut tout de même une légère hésitation. Non pas qu'elle ne croit pas en un certain idéal de paix, au contraire. Au fond d'elle, la quarienne avait la profonde conviction que ceux de son espèce et les gehs finiront par ne plus former qu'un seul et unique peuple. Mais cela prendrait du temps, et aller coûter un nombre incalculable de sacrifice, et hélas pas qu'en crédits. Et encore, même si leurs dirigeants voyaient ça de leur vivant, cela ne supprimerait en rien la notion même de conflit. Déjà avec les autres espèces, l'acceptation était un combat perpétuel. Et même entre eux, d'ailleurs. Combien de quariens étaient capables de se retourner contre les leurs et souvent pour un idéal qui n'effleurait même pas la notion de solidarité? Si la criminalité quarienne n'était pas la plus développée de la galaxie elle n'en demeurait pas moins présente. Cette paix, à prendre comme une notion d'absolue, était et resterait une utopie. Les désavantages de l'individualité sans doute. Puissent les geths se prémunir de ce genre d'erreur un peu trop organique.

Mais elle ne s'était pas taper l'incruste pour se lancer dans la philo-socio-déprime. Les projets d'avenir étaient toujours plus palpitants. Et heureusement pour Miho, Layla ne considérait pas les siens comme des secrets à étouffer. Et celui qu'elle lui exposa soulevait chez Miho une grande vague de nostalgie. Partir en quête d'un autre monde... Mais il ne s'agissait pas seulement de chercher une planète, mais toute une nouvelle galaxie. Après tout si la vie pouvait se développer sous bien des formes dans différents systèmes, pourquoi pas plus loin encore? Combien d'autres écosystèmes ne demandaient qu'à être découverts? D'autres races à se rencontrer? Ou simplement de nouveaux systèmes à cartographier? Si jamais le simple concept de découverte n'avait fait parti des objectifs de la pilote, ce n'était pas par manque d'intérêt ou de curiosité, mais plus en raison des besoins de son peuple de veiller en toutes circonstance à sa propre survie. Mais maintenant que la Flotte Nomade n'était plus une nécessité, que la guerre contre les Moissonneurs avaient permis à pas mal de monde de revoir leurs priorités, de tels rêves étaient à nouveau possibles. En respectant un minimum la légalité tout de même.

Un tel projet allait avoir besoin de l'aval de toutes les espèces. Si il avait déjà été lancé par le passé. Tout le monde ignorait totalement si cela avait débouché sur quelque chose. Elle se rappelait avoir eu un message de sa mère, Quand Miho était en pèlerinage, qui espérait qu'un monde sans geths, où leur espèce aurait droit à un nouveau départ loin de leurs erreurs passées, les attendaient quelque part. Peut-être sa mère aurait-elle dû y aller, ainsi elle serait encore en vie dans une autre galaxie, en train de poser les fondation de cet idéal. Mais elle n'avait pas voulu abandonner compagnon et enfants pour ce rêve.

"Ce serait merveilleux! Vivement que ce projet se concrétise!"

Elle ne doutait pas un seul instant que les plus récalcitrants d'autrefois seraient bien plus motivés à présent. Heureusement pour tous, les choses avaient évolué depuis le premier projet. Le jour où cela arrivera, pourrait-elle se porter volontaire? Techniquement, rien ne l'empêchait d'assouvir sa soif de mouvement dans une galaxie lointaine, très lointaine. Et puis avec la technologie des Moissonneurs, il leur serait possible d'y arriver avec beaucoup plus de rapidité et de sécurité que le premier départ dont il n'y avait à l'heure actuelle aucun écho. Miho leva son verre nouvellement servi, suivant le geste de Layla.

Si la dernière question lui parut d'abord étrange - après tout les grosses boîtes avaient leur propre flotte - elle y trouva néanmoins un certain sens. Avoir du supplément sous le coude, dispo en cas d'imprévu, c'était toujours une bonne chose. Sur ce plan, elle savait quoi répondre. Jamais Fyn ne refuserait un futur potentiel contrat, encore moins s'il s'agissait de servir de découvertes de premier ordre. C'était toujours plus passionnant que de transporter de l'électro-ménager jusque dans une colonie.

"Ce serait plus que volontiers! Mon capitaine ne refuserai jamais une telle offre."

Néanmoins ça promettait d'être long, ou en tout cas d'avoir besoin de beaucoup d'apports. Ce genre de chose ne se réaliserait pas d'un claquement de doigts, ne serait-ce que pour assimiler et apprendre à exploiter la technologie des Moissonneurs.

"Ça va nécessiter des ressources énormes, et surtout en matière d'esprits scientifiques. Mais d'ailleurs, aucune réponse n'est jamais parvenue du premier départ, il me semble? C'était en soi un petit événement de voir des quariens quitter la Flotte."

Car il était plus qu'évident que jamais ils ne les reverraient. Un voyage de plusieurs siècles, ça limite les relations à distance. Mais avec la technologie des relais, la donne à ce sujet allait considérablement changer.

"Je ne doute pas que le Conseil va approuvez, mais... Enfin connaissant la politique, je ne doute pas qu'il risque d'y avoir des conditions. Enfin j'imagine que vous avez déjà envisagé tout ça, n'est-ce pas?"

Pour qu'un tel projet soit considéré comme à réaliser, il devait déjà y avoir du monde dans les starting blocs. Si politiquement ça passait, économiquement certains allaient vouloir sortir leur épingle du jeu en exigeant des monopoles.
Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 291
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession: Présidente de la SCTI / Pilote d'élite
Classe: Martial et Technologique
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 924.00 Points

Re: La Rencontre Au Bar Qui Claque Les Mirettes !!! [PV Miho]

Message par Layla Archer » 30 Novembre 2017, 20:44

Miho était emballée par l'idée et disait même que son capitaine ne serait pas contre donner un coup de main à sa réalisation. Elle avait aussi raison de dire que ce projet aller être un gouffre en terme de ressources et de "cerveaux", mais au final pas tant que. Les scientifiques de l'Initiative avaient balisés le chemin à prendre. Elle avait déjà trouver les plans des vaisseaux, ils ne seraient pas plus compliqué à construire qu'un cuirassé. Mais c'était le moyen de transport qui aller demander un maximum de recherches de test et de ressources. Miho rajouta également qu'il n'y avait pour l'instant aucune nouvelle de la première vague :

"C'est un peu normal. Après tout, ils sont sensés arriver sur place dans 600 ans. Les vaisseaux sont entièrement automatisés pour le voyage. Tout le monde est dans des congelos. L'idéal serait d'arriver à les retrouver en cours de route et de les embarquer avec nous... Vous imaginez sinon ? Vous avez fait un voyage de 600 ans en acceptant de tout laisser derrière vous pour un nouveau départ en partant de rien... Et vous arrivez dans un endroit déjà colonisé depuis des siècles... Rien de nouveau à découvrir. Les soi-disant pionnier à la recherche d'un nouveau monde qui ne seraient en réalité que des retardataires qui tombent sur un lieu qui a déjà été explorer exploiter et partager... Vous aurez l'impression d'avoir fait tout ces sacrifices pour rien...
Le souci c'est qu'on ne sait pas où ils sont. Ils sont toujours en SLM dans l'Abîme. C'est difficile de trouver un vaisseau allant à plusieurs milliers de fois la vitesse de la lumière dans l'immensité du vide intergalactique. Si ça se trouve, ils ont eut un souci et ils sont tous morts depuis longtemps... On n'en sait rien..."


C'est l'ennui avec ce genre de projet en mode "voyage sans retour" : On ne sait pas ce qu'il advient des participants une fois ces derniers partis. Ils sont livrés à eux-mêmes sans aucun espoir d'aide extérieure et sans la possibilité de faire demi-tour :

"Je suppose qu'on a du prendre les volontaires pour des fous non ? Partir comme ça vers l'inconnu, acceptant de tirer un trait sur leur famille et leur peuple... Je sais que certains vaisseaux de la Flotte avaient par le passé tenté de faire cavalier seul pour partir à la recherche d'un nouveau monde ou d'une arme miracle pour vaincre les Geth... mais ce n'était pas comparable à l'Initiative. Pour eux un espoir de retour était toujours possible..."

La discussion dériva vers le fait que le Conseil aller sans doute approuver cette idée, mais avec la politique, on ne sait jamais. En tout les négociations allaient être tendues :

"On a plus de chances que le Conseil approuve ce projet ou même y participe. La galaxie est différente aujourd'hui. À l'époque, les principales réticences envers l'Initiative, outre le fait qu'elle voulait conserver son indépendance vis à vis d'un quelconque gouvernement, étaient l'emploi d'Intelligences Artificielles et autres technologies plutôt illégales et du recrutement d'espèces à l'époque non concilienne, notamment les Quariens et les Krogans... J'ai même vue quelques rapports faisant état de la présence de quelques Butariens aussi. Aujourd'hui, les IA ne sont plus interdites, et tout le monde est au Conseil..."

Elle but une gorgée de son verre avant de reprendre :

"Construire les vaisseaux sera facile. On a déjà les plans, il suffit de les mettre un peu au goût du jour. Notre projet pour réduire la durée du voyage est le plus gros obstacle technique, mais bon on a bien construit le Creuset en 9 mois. Une technologie d'une complexité jamais vu... et c'était durant une guerre à l'ampleur jamais vu face à un ennemi d'une puissance jamais vu... et en plus on était en train de perdre... une défaite du genre "passer à deux doigts de l'anéantissement total"... Bref, si on arrivait à susciter ne serait-ce que le tiers des efforts requis à construire le Creuset en période de paix... Qui sait ? Ça ne serait peut-être qu'une histoire de 3 ou 5 ans en fonction du soutien reçus.

Pour le soutien économique, ça sera assez facile je pense aussi. Rien que le fait de participer apportera pas mal de publicité... surtout si le projet réussit. Avoir toute une galaxie "vierge" à exploiter avec les découvertes potentielles, ça peut faire envie. Encore plus si on trouve des locaux partant pour faire du commerce...

Le plus gros problème se résume à une seule question : Pourquoi aller là-bas ?" D'une part, il y a déjà une expédition qui est en route en ce moment même. D'autre part, il reste 99% de la Voie Lactée à cartographier, explorer et exploiter... Pourquoi s'embêter à aller dans une autre ville alors qu'on a même pas vu l'équivalent d'un quartier de la notre ? C'est surtout à ce niveau là qu'il va falloir que je me montre persuasive. Le côté "découverte potentielle et esprit pionnier" c'est bien jolie, mais pourquoi tant d'effort alors qu'on peut en faire de même d'une manière beaucoup plus simple, économique, sûre et tout aussi potentiellement révolutionnaire en terme de découverte ? ..."


Elle savait se montrer persuasive quand elle le voulait... mais c'était bien différent de ce genre de plaidoirie d'habitude...
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 621
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 307.00 Points

Suivant

Retour vers Voile de Persée



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron