Joyeux Anniversaire folle dingue

*

Modérateurs : Administration, MJ

Joyeux Anniversaire folle dingue

Message par Rachel Barclay » 01 Mars 2017, 04:18

TEXTE2TEXTE3

Joyeux Anniversaire folle dingue
Cracovie (Pologne) - 03/01/2192 RP Ouvert

Voilà 28 ans que la dernière des Barclay vint au monde et cette fois-ci elle était seule. Décidée de sauter sur l'occasion de sa permission, l'habitude lui aurait fait retourner sur Terra Nova en compagnie de sa mère, mais d'humeur belliqueuse, elle n'était pas prête à lui pardonner, pardonner de lui avoir cachée la vérité durant deux décennies. Elle profitait de l'instant de calme dans la navette pour penser à sa soeur, son unique soeur qui devait probablement être heureuse dans les bras de son mari, admirant sa cheminée arborant ses trophées de "Space Battle". Elles se ressemblaient tellement physiquement mais menaient des vies tellement différentes. Avaient-elles le même caractère ? Les mêmes hobbies ? Les mêmes goûts vestimentaires ? Alimentaires ? Un jour Rachel allait braver l'interdit en allant la rencontrer, mais pas maintenant, pas sous les projecteurs de l'Alliance, pas avec ses médailles et son insigne de N7, pas avec sa réputation de "jeune vétéran". Elle procrastinait, repoussant sans cesse le moment fatidique en imaginant pouvoir échapper à son destin, en refusant d'aller se baigner dans la lumière du bout du tunnel. L'ironie du sort étant que plus elle attendait, plus il lui était compliqué d'y arriver. La dernière fois elle n'était qu'au rang de N3, là elle se retrouve à la tête d'une équipe de N7 et en passe de commander une frégate de dernière génération. Qu'allait-elle attendre ? De devenir Spectre ? Elle balaya cette idée de la tête en se rendant compte de sa bêtise pour finalement ouvrir le dossiers des archives sur son Omni-Tech noir. La pluie entra en jeu, des milliers de goûtes claquaient sur la carlingue couvrant légèrement le bruit des moteurs, la navette vibrait à peine, glissant à basse altitude au dessus des grattes-ciels il faisait nuit, c'était si reposant jusqu'à ce que le pilote annonce l'atterrissage imminent.

- Lecture message T32, expéditeur : Anthony Barclay.

- Joyeux anniversaire ma grande ! *rires* J'enregistre cette vidéo depuis le Kilimanjaro, je ne sais pas quand tu vas recevoir cette vidéo, probablement en pleine nuit qui sait. Hé. J'ai eu vent de tes résultats en biomaths, ta mère et moi sommes sincèrement fiers de toi, si ça continue tu vas grimper les échelons comme moi et me faire de l'ombre ! Et pourquoi pas un jour entrer dans les forces spéciales avant de finir ta carrière auprès des plus grands dirigeants de l'humanité qui sait. *ricane* Ci-joint tu trouveras un cadeau de ma part, cela n'a pas été facile étant donné que j'ai dû jouer de mes relations mais voilà. Comme demandé tu seras affectée sur Terra Nova lors ce que tu auras terminée tes études. *silence* Je vais te donner un conseil, c'est le premier mais le plus important de tous alors écoute-bien : Quand tu pense que c'est la fin, continue et prolonge l'histoire. Façonne-la à ta guise, et sors en plus...

- Fort. Nous sommes maîtres de notre destin mais restons avant tout humains. Ne t'arrête pas au bout du chemin, prolonge-le tout en veillant sur les tiens... Stop. Répondre... "Tu me manques papa, tu me manques..." *long silence* Envoyer message.

- Erreur, cette adresse n'est plus active depuis 2 ans, 354 jours et 21 heures. Message enregistré dans le dossier : Brouillons.

Elle se contenta de rester impuissante en activant son Omni-Lame pour en contempler la finition tout en citant.

- J'écraserai mon ennemi d'une seule charge. Les gens parleront tellement de moi que Shepard passera aux oubliettes, ils érigeront une statue à mon effigie sur chaque colonie, apprendront mon histoire à l'école... Donneront mon nom à leurs enfants. Personne ne peut m'arrêter, même pas la physique.

Sur ses mots, elle se détacha et força l'ouverture de la porte latérale de la navette, laissant entrer un courant d'air gelé et de pluie claquant son visage au point de lui faire fermer les yeux. Elle regarda devant-elle en générant une barrière biotique d'une rare densité chez elle, ses implants ne cessaient de l'étonner. Alors que le pilote demandait ce qu'il se passait derrière, elle ne répondit guère à ses questions, se contentant d'attendre le bon moment et de sauter lorsque la vitesse était suffisamment basse pour pas qu'elle se brise les os. Elle finit sur le toit d'un petit restaurant sous les yeux ébahis du responsable du véhicule, pas assez payé pour assister à ce genre de spectacle, il ne rebroussa guère chemin. Sa "Réception" biotique lui permit de s'éviter une chute grave de 3 étages, de toute manière elle pouvait se permettre des chocs un peu plus violent que d'habitude grace à la thérapie génique visant à augmenter la densité de ses os. Remettant sa veste en similicuir parfaitement sur ses épaules, elle la ferma en faisant remonter la fermeture jusqu'en haut pour ensuite activer la thermorégulation visant à la protéger du froid presque extrême de cette partie de la planète. Elle leva la tête en direction de la lune ignorant encore où partir tout avait été fait au hasard à vrai dire.
Avatar de l’utilisateur
Rachel Barclay
Noble Leader

Noble Leader
 
Message(s) : 241
Inscription : 10 Mars 2015, 12:33

Âge: 28
Profession: Capitaine dans l'Alliance (N7)
Classe: Martiale et Biotique
Points de conciliation: 16
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 115.00 Points

Re: Joyeux Anniversaire folle dingue

Message par Rachel Barclay » 19 Novembre 2017, 15:19

TEXTE2TEXTE3

Joyeux Anniversaire folle dingue
Cracovie (Pologne) - 03/01/2192 RP Ouvert

Une musique d'ambiance est disponible ici.

Observant la navette glisser vers l'horizon des gratte-ciels, la jeune femme remarqua la fumée blanche sortir de son nez à chaque expiration. Elle leva son bras tout en activant son Omni-Tech orangé, laissant ce dernier éclaircir sa peau devenant de plus en plus pâle sous le froid glacial.

- Il fait même pas moins quinze... grogna la brune tout seule en rentrant ses mains dans ses poches

A défaut d'avoir des vêtements capables de la protéger des dents de la température aussi basse que l'eau dans un puit, elle n'avait pas traversée la planète pour se geler les pommettes sur le toit d'un petit restaurant faisant mauvaise mine au milieu des gratte-ciels polonais. Quelques secondes à peine s'étaient écoulées et elle en avait déjà marre d'être ici, ayant l'impression d'y être depuis des lustres. Elle se retourna puis s'avança vers le bord en direction d'une échelle ayant attirée son attention. Cette dernière avait beau être rouge écarlate, elle était complètement gelée, obligeant la capitaine sans gants à faire appel de nouveau à ses pouvoirs biotiques.

Elle s'élança sans problème dans le vide pour atterrir parfaitement sur le sol bétonné, sous les yeux d'un homme qui passait par hasard dans cette ruelle. Stupéfait au départ, il fit comme si de rien était pour se contenter de poursuivre son chemin sous le curieux regard de la biotique sur ses gardes. Cette dernière poussa d'ailleurs un long soupir tout en fermant les yeux, la technique avait beau être anodine,
elle venait tout de même à puiser dans ses forces et le froid mordant son visage lui demandait de redoubler d'effort. Remplaçant les ordres de ses supérieurs, son instinct lui dicta ses actions. La N7 se dirigea donc en direction de la rue la plus proche qui ne semblait pas être fréquentée par grand monde. La militaire pouvait tout aussi bien utiliser son Omni-Tech pour trouver un lieu à fréquenter ou tout simplement consulter la carte mais elle préféra poursuivre sa route en déambulant aléatoirement un long moment sous les lampadaires éclairant son visage devenant peu à peu rose.

Rachel déboucha dans le quartier "rose" de la ville, la grande aiguille du cadran avait fait beau tour depuis son arrivée dans la région.
Son attitude n'avait guère changée, toujours sur ses gardes, le regard fixe et discret tout en évitant le contact visuel auprès des autochtones. L'aînée s'arrêta enfin pour se rendre du paysage agréable au regard. Des vitrines, des shops, des néons, des vitrines,
des shops, des néons, des vitrines, des shops... Tout le monde était définitivement bien au chaud contrairement à la soldate toujours debout dont les joues commençaient à bleuir dans son indifférence. Reprenant sa marche, ses bottines claquaient discrètement sur les dales de béton ayant traversées quelques décennies bien que toujours en très bon état. L'humaine enchaînait les vitrines de maisons closes sous le regard des prédateurs/trices usant de leur charme pour l'attirer avant de remarquer le logo blanc et rouge sur sa veste aussi sombre que son esprit. Prise d'une envie, elle se stoppa net, totalement, aléatoirement. Elle se tourna en direction d'une vitrine située à l'autre bout de la rue. Traversant la rue sans prendre le temps de regarder latéralement, elle se présenta devant l'énorme baie vitrée tel un accusé au tribunal, elle leva les yeux pour se contenter d'observer ensuite. Trois filles virevoltaient des bras derrière l'épais double vitrage autonettoyant, la petite salle derrière cette dernière était couverte de velours de soie pourpre. Toutes portaient une courte robe rouge, ressortant la couleur de mort de leur peau aussi lisse que celle d'un nouveau né. C'était en fait des triplées, allongées sur le côté, le regard à la fois vide et accusateur croisant celui de la capitaine emplit de curiosité. Cinq, dix, presque quinze longues minutes que la brune observait les trois blondes qui ne flanchaient guère. Le teint de pêche de la représentante de l'Alliance avait viré au violet pâle, les secrétions de ses yeux s'étaient transformés en minuscules cristaux de glace. Son coeur ralentissant à mesure que son corps commençaient à réclamer plus de chaleur, sa veste thermorégulée ne réchauffant point son visage. Mais ses pensées avaient littéralement transformée Rachel en statue. La première heure atteinte, ses paupières commencèrent à se joindre, avant de reprendre leur position sous le toussotement réguliers de la jeune femme. Son premier reniflement témoignait de l'état de son nez rouge, elle devenait malade mais ne flanchait toujours pas, défiant mère nature comme personne. La veste en simili-cuir cracha deux petits sons aigus, signalant que la thermorégulation était à court de batterie.

Un quadragénaire fit irruption discrètement derrière le rideau de la vitrine, ayant eu écho de ce qu'il se passait devant, il reparti de plus belle pour refaire une apparition par la porte principale trois mètres plus loin. Le brun aux traits slaves vêtu d'un pull en laine fut stupéfait et semblait reconnaître la personne.


- Barclay ?! glissa-t-il de son discret accent polonais
Avatar de l’utilisateur
Rachel Barclay
Noble Leader

Noble Leader
 
Message(s) : 241
Inscription : 10 Mars 2015, 12:33

Âge: 28
Profession: Capitaine dans l'Alliance (N7)
Classe: Martiale et Biotique
Points de conciliation: 16
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 115.00 Points


Retour vers Bulle Locale



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron