[phpBB Debug] PHP Notice: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 77: Array to string conversion
[phpBB Debug] PHP Notice: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 77: Undefined variable: Array
[phpBB Debug] PHP Notice: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 77: Array to string conversion
[phpBB Debug] PHP Notice: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 77: Undefined variable: Array
[phpBB Debug] PHP Notice: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 77: Array to string conversion
[phpBB Debug] PHP Notice: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 77: Undefined variable: Array
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 543: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 429: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 429: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 429: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 429: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 429: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 429: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 429: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 429: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 127: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 127: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 127: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 127: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions_content.php on line 684: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4940: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3989)
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4942: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3989)
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4943: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3989)
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4944: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3989)
Mass Effect Legacy RPG • Consulter le sujet - Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

*

Modérateurs : Administration, MJ

Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par MJ : Bob le Reaper » 02 Août 2018, 13:09



Ce matin là, il flottait dans l'air comme un parfum de fête. La veille en effet, plusieurs grands rassemblements eurent lieu sur Rannoch pour fêter l'évènement d'une vie pour ces habitants... du moins le second après le retour sur leur monde natal : L'annonce qu'ils n'avaient plus besoin de combinaison pour vivre sur la planète.

Un peu partout sur Rannoch, les rues s'étaient remplis de fêtards et de divers festivités, du spectacle de rue à la buvette en passant par les fêtes foraines. Étrangement, les combinaisons et les masques étaient toujours présents à part chez quelques téméraires. On n'efface pas trois siècles d'habitude et de méfiance d'un seul coup.

La fête était toutefois au rendez-vous et ce jusqu'à la nuit tombée où elle gagna en intensité, surtout quand Tali'Zorah, héroïne de guerre et présidente du Conseil, fit un petit discours avant de prendre une décision qui aurait put paraître suicidaire pour un Quarien quelques années plus tôt : À minuit exactement, après son discours et devant les caméras, elle retira la visière de sa combinaison. Un geste suivit par tout le haut gratin présent sur place. Cela déclencha apparemment une sorte de déclic et les spectateurs imitèrent à leurs tours. Après un décompte, d'un seul geste, tout le monde envoya sa visière en l'air dans une euphorie générale. Un geste apparemment idiot, mais chargé de symbolique. C'était comme si on se débarrassé d'un fardeau depuis trop longtemps supporté. C'était comme si on faisait tombé les masques. Une comparaison toute trouvée qui donna rapidement un nom à cet évènement : la Nuit des Masques.

Ce matin là, l'euphorie était un peu retombée. Il y avait toujours des activités festives un peu partout, mais les fêtards étaient bien moins nombreux, en train de récupérer de la veille. Avec la progression de la journée, leur nombre devrait peu à peu augmenter, mais pour l'instant, c'était relativement tranquille. Il n'y avait pas que les rues qui étaient lieu de fêtes. Nady'Zah étant une ville côtière dans un désert, les plages furent également investit par les participants à la fête dont certains burent leur première tasse la veille à l'occasion de leur premier bain de minuit.

Il n'y avait pas non plus que des Quariens de présent. La fête qui allait devenir Nuit des Masques avait attirée un certain nombre de touristes non-Quariens venus profiter de la fête ou s'offrant au passage quelques vacances. Les hôtels et autres complexes balnéaires de la villes étaient presque au complet et parmi eux figurait L'Oasis. L'Oasis était un complexe balnéaire avec sa propre plage aux limites de la ville bien que toujours intramuros. Fondé par un groupe d'investisseur humano-quarien, le complexe se voulait ouvert à toutes les bourses tout en fournissant un service et des prestations de qualité. Un pari gagnant puisqu'il fut nommé Centre de villégiature galactique de l'année 2192.

Ce matin là avait commencée comme presque tout les matin. Les premiers clients tirés du lit étaient déjà en train de profiter de leur séjour, que ce soit en prenant leur petit-déjeuner, flâner sur les transats au bord de la piscine ou y piquant une tête ou alors ils étaient déjà sur la plage en train de profiter du soleil, de la mer et même des différentes activités proposées. Pour certains, la nuit avait été courte, voir même très courte, mais ils étaient là pour en profiter comme tout le monde non ?






HRP : Et voilà notre grand évent de l'été commence officiellement !

Un évent un peu particulier puisque tout les joueurs y sont invités pour venir profiter d'un moment convivial entre nous.

Les règles sont également un peu particulières : En effet, vous êtes libres de faire ce que vous voulez durant ce petit instant de détente. Le MJ n'interviendra en effet que sur demande des joueurs ou pour faire avancer le contexte dans le temps. Par conséquent, vous pouvez enchaîner les posts à votre rythme, sans avoir à attendre sa réponse.

Pour le reste, les règles du RP classiques s'appliquent.

Pour ce qui est de votre premier post, vous êtes également libre. Vous pouvez être à peine arrivé, être là depuis quelques jours, avoir participé ou non à la Nuit des Masques et raconter vos pérégrinations festives. C'est vous qui voyez :)

Il ne reste plus qu'à vous souhaitez un bon moment et de bonnes vacances ;)
Avatar de l’utilisateur
MJ : Bob le Reaper
 
Message(s) : 60
Inscription : 15 Mars 2015, 09:40


Points MEL: 184.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 05 Août 2018, 20:53

Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 454
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 549.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Laquarius Nix » 06 Août 2018, 11:05

Un bruit de course précipitée résonnait dans les couloirs de l’aile administrative de Razum’Dar. Des éclats de voix semblaient aussi surgir du dédale mais avec les claquements des pas il était difficile de saisir la teneur de la conversation. Soudain une furie à la crinière orangée déboula en trombe, bousculant un des comptables, sa longue queue de cheval caressant le visage du malheureux Galarien, comme une promesse d’excuse oubliée. Les longues jambes d’Alice frappaient le sol avec souplesse tandis que le haut de son corps se concentrait sur son OmniTech activé à son bras. Ses doigts fins pianotaient à toute vitesse sur la petite console tandis que ses yeux orangeâtres s’envolaient vivement d’un coin à l’autre de l’affichage.

Le comptable n’avait pas fini de se rattraper qu’il se prenait déjà un boulet de canon dans le foie. Cette fois il s’agissait d’un Turien en tenue noire qui s’excusa prestement mais sans s’arrêter :

« Désolé Daren. »

« C’est Lark, M. Nix.. »

La voix chevrotante, le dénommé Lark préféra rentrer dans son bureau plutôt que d’aller faire sa pause café, de peur de se prendre un troisième participant à cette drôle de course. Laquarius, quant à lui, accéléra le pas, il avait raté son virage et perdait du terrain sur la jeune Humaine.

« Alice ! »

Le ton rageur du gardien de Razum’Dar résonna dans le corridor à en faire vibrer les portes vitrées.

« J’ai dit que tu n’iras pas comme ça sur Rannoch ! Ce n’est pas négociable ! »

La rouquine continuait de pianoter frénétiquement sans répondre. Son regard se reporta sur un rack de serveur qui était posé au milieu de la voie, probablement en train d’être changé par un technicien. La jeune posa ses deux mains à plats sur l’obstacle et sauta par dessus avec aisance, se réceptionnant derrière d’une roulade agile, lui permettant de garder un maximum de vitesse.

« Dernier avertissement ! »

« T’oseras pas me tirer dessus ! »

Il n’en fallait pas plus à Laquarius. Le Turien s’arrêta devant le serveur et dégaina son pistolet silencieux de sous un pan de son vêtement. En un instant, il s’était mis en joue. La première balle fila à quelques centimètres de l’oreille d’Alice. À la deuxième, l’adolescente se retourna, un OmniBouclier généré à son bras, et plaça la protection devant son visage arrêtant ainsi le tir. L’insolente tira la langue à son protecteur en continuant de courir à reculon.

« Je te connais par coeur, tu as trop peur de me blesser ! »

Encore plus énervé par la remarque, Laquarius enjamba le serveur et repris sa course. L’écart s’était fortement creusé à cause de cet arrêt et le visage d’Alice s’était remis dans le sens de la route. Un virage de plus et il arrivait en vue du hall de l’aile, notamment devant l’ascenseur. La mine du Turien se referma encore plus quand il vit que les portes étaient ouvertes. La jeune femme avait nécessairement quelque chose à voir là dedans. La rouquine se jeta dans l’espace restreint et immédiatement, il entama sa descente, sans même attendre que les portes ne se referme. Laquarius ne put que voir les baskets blanches d’Alice disparaître puis ses longues jambes nues jusqu’au haut de ses cuisses où une combi-short commençait à recouvrir la chair de la jeune femme. Le bas, un short noir classique, laissa vite place au haut blanc à rayures noires verticales. Le tissu remontait le long du bassin de la rouquine et recouvrait ses seins en les cachant pour aller s’accrocher à son cou. Laquarius eut une bonne vue de l’ensemble qui l’avait fait fortement tiquer quelques minutes auparavant pendant que la jeune Humaine descendait vers les étages inférieurs avec un regard de provocation. Ce qu’il ne voyait pas de face, et qui l’avait surtout dérangé, c’était le dos nu de la tenue. Pour faire simple, seules les omoplates de la jeune femme étaient recouvertes d’un tissu qui partait du départ de sa poitrine et recouvrait ses côtes, passant sous ses aisselles pour ensuite aller se fixer au devant au niveau de son cou.

Vaincu, le Turien eut un ultime regard pour sa protégé et grogna :

« Jaipha ne te laissera pas monter ainsi. »

« C’est ce qu’on verra. »

Alice lui souffla un baiser avant de disparaître totalement dans le sol. De quoi mettre le Turien encore plus en rogne. Avec un regard noir, il retourna à ses quartiers pour finir de préparer son bagage. Quelques jours plus tôt, il avait reçu un message de Miho, l’invitant à passer la voir sur Rannoch après la Nuit des Masques. Laquarius avait eu vent de l’événement bien qu’il ne soit pas directement concerné. En effet, il comptait parmi ses collègues Du Comité un Quarien qui avait demandé à être libre pendant quelques jours sur cette période. Kin n’avait pas eu à insister, ni même à argumenter. Le Turien lui avait immédiatement accordé sa faveur et l’avait encouragé à rester une semaine complète auprès de ses proches, une chose toujours délicate quand on a une activité comme celle des deux mâles.

Mais Kin n’avait pas été le seul à parler de cette fameuse nuit à Laquarius. Alice aussi était venue le presser d’emmener quelques uns des enfants de l’orphelinat, dont elle bien entendu, pour qu’ils puissent vivre ce moment historique. Une complication que l’adulte tenta d’éviter en invoquant les prix exorbitant des voyages à destination de Rannoch, tout le monde ne profitait pas de l’occasion de la même façon. Une excuse bien vite balayée par une Alice préparée qui en avait fait appel à la disponibilité de Jaipha et son envie de participer aussi à l’événement. Au total, cinq enfants avaient reçu l’autorisation d’être du voyage. Une pétition avait alors circulé pour emmener aussi Neige, le samoyède de l’orphelinat mais le mouvement s’était confronté à un non catégorique et avait décidé de se contenter de ce qui avait déjà été obtenu.

Laquarius, lui-même, ne comptait pas être du voyage, mais l’invitation qu’il avait reçue l’avait fait changer d’avis. Bien que la pilote l’eût convié pour le lendemain de la nuit en elle même, le convoi partant pour y assister, le Turien s’était résolu à se mêler à la foule et profiter de la soirée. En réalité, il voulait surtout garder un œil sur Alice, l’Humaine étant trop imprévisible pour la laisser sans surveillance. Pour l’occasion, Laquarius avait enlevé son armure et revêtu un vêtement qu’il avait acquis pendant une virée rafraîchissante à bord du Maefis.. Il hésitait désormais sur la fin de sa valise, il restait de la place pour des vêtements de rechange en plus des trois tenues qu’il avait prévu et d’un maillot de bain tout neuf, Miho l’ayant convié à une plage, mais cette même place pouvait être mise à contribution pour ranger sa Veuve Noire. L’esprit de Laquarius lui murmurait de petits « au cas où » mais il voulait se résoudre à ne pas prendre son arme avec lui. Finalement, il renferma sa valise. Tant pis pour la place en trop, il pourra ramener un souvenir au pire.

Jaipha attendait tout le petit monde sur le quai et accueillit ses passagers avec un sourire. Nancy, la serveuse du café-théâtre était aussi du voyage, un adulte supplémentaire n’était pas de trop pour surveiller les enfants, bien qu’en nombre réduit. Le station avait anticipé une affluence réduite à cause de la Nuit des Masques et certains membres du personnel avait été libérés. Tout le monde fit la bise à Jaipha avant de monter dans le Gaodiaz. L’Asari arrêta tout de même Alice et Laquarius quand il passèrent à côté d’elle. Tendant les mains, elle leur lâcha un sourire incitant à ne pas rétorquer :

« Vos armes. »

Haussant une arcade, Laquarius la regarda un peu perplexe et plia à la règle, déposant son pistolet silencieux dans la paume bleutée. La rouquine à côté de lui offrit une moue attendrissante pour passer outre le contrôle mais l’effet ne fit pas de miracle et, à contrecœur, elle passa une main le long de sa hanche pour la glisser sous le tissu recouvrant son ventre puis tira un couteau de là. Jaipha eut un petit rire et commenta :

« Tu aurais pu couper ton string en plus. »

« Heureusement que je n’en porte pas. »

La réponse avait fusé du tact au tact et avait provoqué un volte-face instantané de Laquarius.

« Je rigole. »

Visiblement tout le monde ne partageait pas son humour. Une fois le convoi embarqué, les paquetages entreposés dans une salle réaccommodéé pour l’occasion et chacun installé, le vaisseau commença doucement son envol puis fila vers Rannoch. À son bord, Nancy et Alice avait entamé une discussion tandis que Kin et Laquarius étaient allés retrouver Jaipha dans le cockpit. Les enfants, quant à eux, sortirent un jeu qui les occupa tout le voyage.

Une fois sur place, Kin prit la direction de sa famille, quittant ainsi le groupe, ils s’étaient accordés pour dire qu’il rentrerait par ses propres moyens, tout frais payé par Razum’Dar, ils lui devaient bien ça. Le reste du groupe avait réservé un hôtel, après plusieurs heures de recherche, qui avait encore assez de place pour accueillir neuf personnes, Laquarius et Jaipha avait chacun une chambre, Nancy et Alice en partageait une et les enfant s’étaient répartis entre deux dernières chambres. Chacun se prépara pour la soirée, les filles passant un peu de temps à arranger leurs coiffures. Laquarius prêta main forte à Jaipha quand elle vint demander de l’aide pour accrocher un pendentif à son cou. Les garçons, enfin, passèrent le plus clair du temps à effacer les plis sur leurs chemises.

La Nuit venue, le groupe se mêla à la foule, profitant de l’allégresse des riverains. Les touristes furent accueillis avec une chaleur toute rassurante, Laquarius n’en perdit pas pour autant son but premier qui était de surveiller les enfants mais il se détendit tout de même. La soirée se passa sans encombre, en omettant la très légère altercation d’Alice avec une Quarienne un peu trop tactile qui se termina quand la rouquine glissa à l’oreille de l’impromptue qu’elle était accompagnée par un certain Laquarius Nix, le nom suffit à faire reculer la femme qui s’excusa avant de repartir danser. Jaipha profita un peu trop de la soirée d’ailleurs, au point que Laquarius dû la ramener sur son épaule, chose qu’il regretta considérant la masse musculaire de la pilote. Alice et Nancy avaient atteint un taux d’ivresse à peu près similaire et rentraient toutes les deux en s’aidant mutuellement. Les enfant quant à eux n’avait eu droit à une consommation d’alcool que très limitée en fonction de leurs âges, la majorité n’avait pas touché à une seule goûte, tout comme Laquarius et avait tout de même eu une occasion de s’amuser en participant à un moment historique, quelque chose que le Turien espérait restant gravé dans leurs mémoires respectives.

Le lendemain matin, le réveil mouvementé de certains balança avec le réveil en douceur de Laquarius. L’ex-mercenaire alla se faire une petite toilette et ingurgita un petit déjeuner, contrairement au reste des adultes du groupe. Puis, il sorti, accompagné du group pour emmener tout le monde vers la plage où il devait retrouver Miho. Dans la navette qui les transportaient, certains visages palissaient lors des virages, mais globalement les enfants discutèrent des activités qu’ils avaient envisagé tandis qu’Alice et Jaipha restèrent silencieuse. Nancy retourna son sac jusqu’à trouver sa crème solaire. Elle en proposa à la petite équipe et Laquarius fut de corvée de remontrance pour les enfants qui estimaient « n’en avoir pas besoin ». Enfin arrivés, les gamins, petits ou grands se ruèrent sur le sable, certains courant en ligne droite, ne s’arrêtant qu’au moment où l’eau leur arrivait à la taille. La serveuse, plus mature, prit le temps de rassembler les affaires jetées pelle-mêles et déposa les siennes à côté avant de si diriger vers la lisière aqueuse. Les trois autres, prirent la direction du petit bar en bordure de plage. Laquarius avait son rendez-vous là-bas et avait prit soin de prévenir Miho dès qu’il avait posé un pied hors de la navette. Alice cherchait plutôt à rencontrer des gens, de préférences connus, mais son maillot de bain une pièce trahissait une arrière pensée qui se précisait quand son visage en partie caché par de grosses lunettes de soleil et un grand chapeau se tournait vers la mer. La pilote, quant à elle, suivait simplement le mouvement, en quête d’un endroit où s’asseoir à l’ombre le temps qu’elle puisse se remettre de la soirée d’hier.
Laquarius Nix #FFFFF80
Avatar de l’utilisateur
Laquarius Nix
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 254
Inscription : 12 Avril 2017, 23:26

Âge: 30
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 151.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Neil / Liirha » 08 Août 2018, 10:54





Dernière édition par Neil / Liirha le 26 Août 2018, 13:34, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Neil / Liirha
Rang 5

Rang 5
 
Message(s) : 133
Inscription : 20 Juillet 2016, 20:32

Âge: 48
Profession:
Points d'Héroïsme: 4

Points MEL: 28.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 08 Août 2018, 16:09

Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 454
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 549.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Layla Archer » 09 Août 2018, 22:52

Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 658
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 130.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Laan'Garna Nar Tesleya » 10 Août 2018, 11:08

Deux jours plus tôt

Laan était assis dans son vaisseau, qui dérivait dans l’espace, sous la maitrise de Jaraan. Le pilote devait finir de régler quelques détails liés à son dernier voyage. Une asari peu satisfaite de la prestation, que l’entrainement de l’ancien agent avait fini par convaincre. Le quarien n’utilisais la force qu’en dernier recours dans ce genre d’affaire, et était assez satisfait de n’avoir pas eu à en faire un usage trop musclé contre la biotique. Une fois son message terminé, il alla consulter rapidement les nouvelles du jour. A sa grande surprise, les grands titres parlaient de Rannoch. Les différents médias annonçaient en grande pompe la possibilité que les quariens auraient désormais de vivre sur Rannoch sans masque ni combinaison. Une grande fête était organisée partout sur la planète pour fêter un évènement qu’on annonçait déjà historique. On annonçait des retrouvailles familiales, un moment de patriotisme fort, une cohésion renouvelée… Laan n’y croyait plus depuis maintenant plus d’un an. Néanmoins, il était tenté d’aller faire un tour sur sa planète. Depuis sa désertion, il avait pu apporter suffisamment de modifications à la Nayna pour que le DCU ne repère pas son vaisseau de sitôt, et se promener sans combinaison ni masque l’arrangeait, car son visage restait inconnu de la plupart du service. Il prit donc sa décision assez rapidement et demanda à Jaraan de faire route sur Rannoch le temps qu’il trouve l’endroit précis où il souhaitait aller.

Les recherches menées sur son Omnitech le menèrent à l’Oasis. Ce complexe balnéaire, situé en bordure de Nady’Zah avait l’avantage d’être assez grand pour qu’il se fonde dans la masse, tout en lui permettant de rester dormir dans son vaisseau. Le budget était actuellement serré, étant donné les améliorations passées, en cours et à venir sur son cargo. Une fois la destination choisie, Laan se dirigea non sans plaisir vers son cockpit. Il s’installa confortablement dans son siège, et décida que, sans passagers ni marchandises, il tenterait bien de repousser les limites de son vaisseau. Sur le panneau situé à sa gauche, il désactiva toutes les fonctions qui n’était pas nécessaires à la propulsion du vaisseau : éclairage, alimentaire, climatisation… tout le confort. Le fond sonore fut coupé également, le pilote se contenterait du son de son masque, qui fonctionnait sur batterie. Le panneau de contrôle de droite lui permit de pousser au maximum les performances de son propulseur. Postcombustion, consommation non régulée, direction de flux optimisée. Le quarien sortit rapidement de son cockpit pour vérifier que tout était fixé dans le vaisseau. Il revint aussi vite qu’il était parti, prit une grande inspiration, et poussa la manette des gaz. Il fut instantanément plaqué au fond de son siège. La pression était telle qu’il ne pouvait piloter que du bout des doigts. Le but était d’atteindre sa vitesse maximale le plus vite possible, sans sombrer dans l’inconscience. Le quarien s’enivra de cette sensation et pris la direction de Rannoch.

La veille au soir

Laan profitait. Il avait conservé son masque et sa combinaison pour ce soir, il ne voulait pas que l’on associe sa tenue et son visage. Il se ferait plaisir demain. Pour l’instant, au milieu de la foule, il buvait et dansait, sans se soucier des problèmes de la vie. Tous ces quariens et quariennes sans masque le l’impressionnaient. Au travers de sa visière, il croisa le regard d’une quarienne au cheveux roses. Le souvenir de Waifu lui poignarda le cœur. Depuis plus d’un an, il ne s’en remettait pas. Il sut alors ce qu’il devait faire. Il se dirigea vers la plage puis la longea vers le sud. Le littoral remontait jusqu’à une petite falaise. Arrivé là-haut, il s’arrêta. Le bruit de la fête résonnait derrière lui. Après avoir contemplé l’immensité calme de l’océan, il enleva son masque. Il prit une grande bouffée d’air iodé, qui lui fit le plus grand bien. Une légère brise soulevait ses cheveux bleutés. Portant la main à son cou, il prit entre ses doigts les plaques de matricules de Waifu, qui lui avaient été remises à son réveil. D’un coup sec, il arracha la chaine. Il jeta un dernier regard plein de souvenirs à ces deux petites plaques métalliques censées lié votre vie à une cause, se rappela ce que cette cause lui avait enlevé, puis jeta les plaques de toute ses forces dans l’abîme noir qui s’étendait à ses pieds. Le temps de la chute lui parut infiniment long, puis il put distinguer, au milieu des basses de l’Oasis, un « plouf » caractéristique. Il se sentit libéré en l’entendant. Son cœur se calma, il reprit une grande inspiration, puis remis son masque, à regret. Il était en paix, et pouvait retourner profiter de la fête.

Présent

Un rayon de soleil vint éclairer le visage d’un Laan endormi, le réveillant doucement. Après quelques réticences à sortir de son lit, il alla se passer un coup d’eau sur le visage avant de faire ses exercices matinaux. Quelques étirements pour se réveiller, puis il décida d’aller faire un footing sur la plage. Après tout, pourquoi ne pas profiter de ces courtes vacances ? Il enfila un short de bain, un t-shirt gris clair, et attrapa sa paire de lunettes de soleil dans un placard. Après avoir fouillé quelques instant les placards de sa cabine, il trouva ses baskets qu’il laça rapidement avant de s’empresser de sortir du vaisseau. Le soleil matinal – il devait être autour de huit heure – réchauffait tranquillement la station dont la plupart des occupants était encore dans leurs lits. Le pilote s’élança vers le remblai en commençant à courir à un bon rythme, motivé par la liberté offerte par l’absence de son équipement. La brise de la veille continuait à planer sur la côte, portant quelques oiseaux de littoral. Stimulé par cet environnement, le quarien accéléra sa foulée jusqu’à la falaise, qu’il monta tranquillement, avant de poursuivre son chemin sur le plateau rocheux surplombant les quelques vagues qui se brisaient sur les récifs. Il finit par bifurquer vers les terres, rentrant dans un bois dont la fraicheur lui fit le plus grand bien.

De tout son trajet, il ne croisa personne, jusqu’à son retour dans la station une heure après son départ. Laan courut jusqu’à la plage, où il prit le temps de faire quelques étirements avant d’enlever son t-shirt et ses baskets pour aller piquer une tête. En plongeant, il fut surpris du goût de l’eau. Il savait, grâce à l’école, que l’eau de l’océan était salée, mais il n’avait jamais eu l’occasion de l’expérimenter. Ne trouvant pas cela désagréable, il profita de sa baignade presque solitaire une vingtaine de minute. Voyant que les badauds arrivaient, il sortit de l’eau. Le soleil et le vent lui permirent de sécher assez vite, et il entra dans le petit bar de bord de plage. Il commanda un petit-déjeuner dextro consistant, qu’il engloutit assez rapidement avant de s’allonger dans son transat pour se laisser bercer par le bruit des vagues.
Avatar de l’utilisateur
Laan'Garna Nar Tesleya
Rang 3

Rang 3
 
Message(s) : 85
Inscription : 14 Avril 2017, 08:33
Localisation : Redon

Âge: 26
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 0

Points MEL: 370.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Laquarius Nix » 12 Août 2018, 00:59

En voyant une Quarienne se poster devant eux, Laquarius ne put s’empêcher de détailler d’un regard presque inquisiteur la nouvelle venue. D’après ses souvenirs, la carrure de la femme pouvait correspondre à celle de Miho, néanmoins il n’en avait aucune certitude, d’autant qu’il avait du mal à se faire aux visages récemment découvert. Finalement, la voix qu’il entendit lui confirma son sentiment. En même temps, qui d’autre que la personne qui l’avait convié ici pour se planter sur son chemin.

« Bonjour, consœur, je ne veux pas vous offenser mais pour ma part je vais vous laisser. J’étais juste venue vous saluer, j’ai.. besoin de repos. »

Perdu dans sa contemplation, Laquarius s’était fait devancé par sa pilote. Il n’y fit même pas attention sur le moment. Son esprit était concentré sur le visage de Miho. Trop occupé à imaginer les expressions qu’il avait pu afficher au cours de leurs précédentes épopées, il fut également pris de court par Alice. La jeune femme ne s’en tint pas à la simple poignée de main de Jaipha et s’avança carrément pour faire la bise à la Quarienne. Plaquant sa joue droite sur celle de la locale, elle se recula ensuite en étouffant un bâillement dans ses mâchoires.

« Vous allez bien ? »

Elle posa plus ou moins subtilement son pied sur celui du Turien lors de sa marche arrière, le sortant de ses pensées. Gêné, il tendit sa main, comme l’avait fait l’Asari.

« Ne me remerciez pas, c’est toujours un plaisir de vous voir. »

Le temps de rendre ces politesses, Jaipha s’était trouvée un coin à l’ombre sur la terrasse du petit bar en bord de plage et s’y était installée. Bien vite, elle fut rejointe par un serveur lui précisant qu’elle devait consommer pour pouvoir rester. Ce à quoi la pilote répondit avec une amabilité toute mesurée qu’il fallait, d’abord, « baisser d’un ton » et, ensuite, lui apporter de l’eau.
Le trio nouvellement formé, quant à lui, se dirigea vers une autre table, également ombragée mais plus proche du sable et, par incidence, des enfants à surveiller. À peine était-il assis qu’Alice posa son grand sac sur la table et fouilla un instant dedans avant d’en sortir deux datapads. Laquarius lui accorda un regard intrigué sans pour autant aller jusqu’à lui demander de quoi il s’agissait. Il le comprit bien assez tôt quand la rouquine remit son sac à terre avec une délicatesse contestable. Allumant l’un des objets, elle le posa devant elle en faisant défiler les premières lignes qui s’affichaient avant de s’éclaircir la gorge et porter son regard sur Miho.

« Bon, comme vous le savez, la station Razum’Dar abrite un orphelinat. En venant assister à la Nuit des Masques, j’ai insisté auprès de Laquarius pour emmener avec moi mes petits frères et petites sœurs. »

Elle pointa alors les enfants jouant dans l’eau autour de Nancy.

« Malheureusement, nous avons été limités dans le nombre du fait du manque d’accompagnateurs disponibles et également le manque de place du vaisseau de notre chère Jaipha. Vous devez vous demander où je veux en venir, même si au fond vous avez déjà une petite idée. Cela va bientôt faire un an que l’orphelinat a ouvert et nous recherchons activement une compagnie, un groupe, peu importe, de transport qui accepte de transiter dans les Terminus et de traiter avec Razum’Dar. Il se trouve, ça va vous étonner, que la réputation de certains membres éminents du personnel a tendance à rebuter de potentiels collaborateurs. »

À ces mots, Alice se tourna vers Laquarius et il put voir son regard par dessus ses lunettes. Un frisson lui parcouru l’échine en croyant confondre les yeux de la jeune femme avec ceux d’une autre Humaine proche de lui également. Il fallait reconnaître, à sa décharge, qu’Alice tenait, pour l’instant, un discours d’une forme tout à fait élisabethéenne, bien loin des tournures que l’adolescente utilisait d’ordinaire. Encore une fois, pour sa défense, il n’avait jamais eu l’occasion de voir Alice parler business.

« C’est pourquoi.. »

Elle fut coupée dans son élan par un serveur Geth venu prendre leurs commandes. Alice demanda un mojito, plutôt classique et relativement courant chez tout bar se respectant, tandis que Laquarius opta pour un jus de jazbay. Une fois toutes les commandes enregistrées, le synthétique repartit en direction du comptoir et Alice reporta son attention sur Miho.

« Où en étais-je ? Ah oui ! Avec ce soucis de réputation, nous n’arrivons qu’à trouver des compagnies travaillant uniquement dans les Terminus. Chose qui m’agace passablement. Aujourd’hui nous avons pu faire le déplacement en nous reposant sur le laxisme gouvernemental entourant l’événement, il va sans dire qu’ils sont probablement plus occupé à débusquer d’éventuels terroristes, et la relative discrétion du patrouilleur de Jaipha. Comme je sais que vous n’êtes pas du genre à vous dégonfler en entendant le nom des Terminus, je viens vous proposer le contrat. »

Elle poussa alors le datapad en direction de Miho, le tournant dans son sens pour qu’il soit lisible. Alice désigna ensuite à nouveau les enfants qui étaient sortis de l’eau pour s’étendre sur le sable, enroulés, pour certains, dans leurs serviettes.

« Pour résumer, vous avez là la fourchette d’âge de l’orphelinat, moins le petit Turien de quatre ans qui n’est pas en âge de faire de sortie. Je ne peux pas vous énoncer toutes les espèces représentées car nous n’avons aucun critère de sélection à ce niveau là, donc il peut y avoir de tout. À l’heure actuelle, nous avons vingt-et-un pensionnaires, au total nous pouvons en accueillir jusqu’à quarante. Pour les sorties, cela dépend évidemment de la destination, mais nous préférons éviter de dépasser vingt enfants à la fois. Il est plus agréable, selon nous, de faire deux sorties en parallèles plutôt qu’une qui pourrait dégénérer avec quarante gosses. Au passage, quand je dis nous, je parle de Julia, la gouvernante, et moi, Laquarius ne fait que gérer les problèmes, pas l’organisation. Donc si un petit vous cause du tord, c’est avec lui qu’il faut voir, mais nous restons à disposition.
En terme de personnel, Julia ou moi pouvons accompagner le groupe et éventuellement prendre avec nous l’enseignant sur des séjours plus long. Néanmoins, nous apprécierions que notre partenaire soit en mesure de fournir des équipages sachant travailler avec des enfants, nous ne demandons pas de certificats, diplômes ou autres, mais au moins le fait qu’ils ne s’agacent pas quand un petit se met à pleurer.
Vous avez tous les détails, avec la convention, dans le datapad. »


Elle se saisit du deuxième datapad qu’elle alluma également et le fit tout de suite glisser à Miho.

« Maintenant, dans celui-ci vous avez tous les profils des enfants, ça n’a pas de rapport direct avec le point précédent mais en plus de chercher une nouvelle famille aux enfants, nous essayons de leurs préparer un avenir, au cas où ils ne trouveraient pas de nouveau foyer. Je me suis renseignée sur le gouvernement rannochien et, comme il me semble que votre maison mère -Dagemir c’est ça ?-en dépend, j’ai pu constater de nombreux avantages à prendre des stagiaires. Le métier de pilote fait rêver mais je suis sûr que beaucoup pourront voir d’autres voies toutes aussi intéressantes en passant un peu de temps dans vos pattes.. »

Alice fut interrompue par un grand splash aqueux. Le volume était tel qu’il fit glisser les lunettes de soleil de la jeune femme, révélant des yeux soulignés par d’énormes cernes, plus que ce que la soirée d’hier n’aurait pu causer. Fulminante, la jeune femme remit ses lunettes en place pendant qu’un des gamins partait en courant rejoindre le petit groupe, un seau vide à la main.

« .. la salope.. »

Relevant le visage vers Miho, elle se leva en furie et enjamba le petit banc.

« Donnez votre réponse à Laquarius, il me la transmettra et épargnez moi vos moqueries. »

Le Turien lui même affichait un petit sourire en coin qui s’agrandit en voyant Alice partir les poings serrés.

« Nancy ! Je sais que c’est toi qui les a envoyés, tu vas me le payer. »

Une deuxième couche était visiblement en préparation quand un jeune Galarien se pencha pour ramasser une poignée de sable. Le petit, âgé de six ans, semblait un peu dépassé par la situation mais voulait tout de même y participer.

« Non ! Pas de sable Lens, on a dit qu’on avait seulement le droit d’en prendre pour en ramener à Tifa. »

Désemparé, Lens laissa ses petits poings s’ouvrir pour que le sable en tombe et vint se blottir contre Alice pendant que celle-ci continuait d’avancer en direction de Nancy. La serveuse était entourée par deux adolescents déjà assez grands. Le premier, Letus, un Turien de seize ans, ne cachait pas son regard moqueur, ni le fait qu’il avait participé à l’élaboration de ce plan. Le deuxième, Kark, un Butarien de quinze ans, restait plus en retrait mais ne perdait rien de la réaction d’Alice. Un peu détaché du groupe, deux gamines pouffant ensemble. L’une d’elles tenait le seau du crime, c’était une jeune Galarienne de treize ans à peine, Sals. Son amie Traz, une Butarienne de huit ans, semblait afficher une pointe de remord mais riait tout de même.

Arrivée à la hauteur de Nancy, Alice planta son regard de le sien, au travers des deux paires de lunettes de soleil mais l’intention y était. La rouquine faisait bien dix centimètres de moins que la serveuse mais elle n’en démordait pas pour autant.

« Tu vas faire quoi, chérie ? »

La provocation ne passa pas inaperçue, soulevant un souffle parmi les ados.

« Balle aux prisonniers. Traz, Lens et moi contre vous tous. »

Des sourires s’affichèrent sur les visages des plus grands, l’offre semblait gagnée d’avance.

« Tu es sûre ? Ça ne paraît pas équitable. »

« Je vous défonce. »

Ainsi, c’était acté, les participants tracèrent un terrain à la va-vite et sortirent un ballon de beach-volley de leurs affaires. L’honneur revint à l’équipe en sous-effectif et se fut Lens qui fit le premier jet. Le benjamin visa Sals mais sa frappe fut trop faible et tomba à côté. Immédiatement, Letus se jeta sur la balle et le renvoya à l’expéditeur avec force. Ils ne la jouaient pas fair-play, aussi Alice décida d’y mettre un peu plus du sien que prévu. Bondissant par dessus le Galarien, elle attrapa la balle en vol et la propulsa sur Letus alors qu’elle atterrissait. Un mouvement qui prit l’adolescent par surprise, touché au ventre, il fut contraint de passer dans la zone des prisonniers.
Laquarius Nix #FFFFF80
Avatar de l’utilisateur
Laquarius Nix
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 254
Inscription : 12 Avril 2017, 23:26

Âge: 30
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 151.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 12 Août 2018, 17:46

Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 454
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 549.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Laquarius Nix » 12 Août 2018, 22:33

Laquarius laissa Miho dérouler son argumentaire, poliment, prenant de petites gorgées de boisson par moment. Finalement, quand la Quarienne se décida à changer de sujet, le Turien avala en catastrophe pour pouvoir reprendre le fil de la parole. Écartant son verre, il battit des mains.

« Avant tout, je voulais vous dire que je comprends parfaitement que vous ayez besoin de temps pour répondre et je tenais à préciser que je n’ai absolument aucun impact sur l’orphelinat. Je peux vous fournir dossiers et autres paperasses mais pour ce qui est de la ligne directrice, il faut que je vous mette en lien avec Mme. Gabiniani. »

Il tenait à justifier son détachement lors du discours de la Quarienne car tout ce qui avait pu être dit ne le concernait que très indirectement. Certes, les enfants relevaient de sa responsabilité mais il avait mis un point d’honneur à ne jamais impacter l’orphelinat. Il n’était d’ailleurs absolument pas au fait de la mise en scène d’Alice.

« Pour ce qui est de la soirée, j’étais de corvée de surveillance et je ne suis pas du genre à boire de l’alcool, certainement pas à outrance en tout cas. D’autant que j’avais un rendez-vous important le lendemain matin. Jaipha.. disons simplement qu’elle s’est faite emporter par l’effervescence du moment. Concernant les enfants, je ne sais pas si sage est le terme approprié, il n’y a pas eu de débordement mais les mettre au lit a été une véritable épreuve. Ils étaient tous excités comme des puces et il a fallu que je mette mon costume d’adulte sévère pour confiner tout le monde dans sa chambre, je passe sur les plusieurs tours de couloir afin d’écouter aux portes. »

Pendant ce temps, du côté du terrain de jeu, la bataille faisait rage. Letus avait réussi à se libérer après une passe en cloche qui avait pris Alice et ses équipiers de hauteur suivie d’un tir dans l’épaule de Traz. La Butarienne avait bien essayé d’esquiver mais son ami avait anticipé le mouvement et ne lui avait laissé aucune chance. Alice avait répliqué dans l’instant en touchant Sals, puis, Letus à nouveau, avait vu son tir passer sous le corps de la rouquine quand cette dernière avait réalisé un saut périlleux arrière pour retomber dans un grand écart avec un large sourire. Il fallait désormais libérer Tarz, à deux contre trois, les probabilités étaient quand même en la défaveur d’Alice et Lens. Heureusement, après le tir raté de Letus, le petit Galarien avait sauté sur la balle, grillant la priorité à Sals.

« Vise très haut, comme eux tout à l’heure. »

Lens hocha la tête avec un regard déterminé. Prenant de l’élan et mettant toute sa force dans le coup, la bonne volonté de l’enfant ne fut pas assez pour tromper la taille de Nancy qui n’eut qu’à tendre les bras pour se saisir de la balle, privant Traz de l’opportunité de son salut. L’Humaine posa la balle au sol et pointa les affaires du groupe.

« Allez, pause boisson. On reprend quand vous aurez tous bu au moins une gourde d’eau. »

Les plus jeunes partirent en courant, tandis que les deux grands s’attardèrent un peu pour jongler avec la balle. Alice, quant à elle, se dirigea vers la table pour récupérer son mojito bien frais et repartit sans s’attarder sur la conversation, buvant déjà de petites goulées en léchant les glaçons au fond du verre.

Laquarius se tourna vers Miho avec un léger sourire.

« Et vous ? Vous n’étiez pas avec votre équipage ? Ou bien ils n’étaient pas en mesure de vous suivre ce matin ? »

Après tout, si Jaipha avait pu se retrouver dans cet état, rien n’empêchait les collègues de la Quarienne d’avoir fini au même stade, voire pire.
Laquarius Nix #FFFFF80
Avatar de l’utilisateur
Laquarius Nix
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 254
Inscription : 12 Avril 2017, 23:26

Âge: 30
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 151.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 14 Août 2018, 17:53

Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 454
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 549.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Laquarius Nix » 15 Août 2018, 21:42

La petite mine de Miho à l’évocation de la difficulté de certains membres de son équipage à passer outre les grades transmit une infime dose de chagrin à Laquarius. Au delà de cet élan empathique, il observa également avec une curiosité sans gêne comment la Quarienne exprimait ses sentiments. Sa voix, certes, était un bon marqueur, mais c’était le cas avec le masque également. Il contempla les marques frontales de Miho se déformer quand ses arcades bougèrent et que ses paupières s’affaissèrent légèrement. Il se surprit à tomber en admiration devant les lèvres de la pilote. Elles bougeaient beaucoup plus que celles d’Élisabeth ou Alice, comme si elles exprimaient plus de chose. Pourtant le rendu global était similaire. En se concentrant un peu dessus, recoupant son ouïe, sa vue et ses souvenirs, Laquarius eut le sentiment que la voix des Humaines compensait ce manque d’expression buccale. Une différence très probablement due aux langues employées, telle fut sa conclusion en tout cas.

Les pieds sur le sable chaud, Alice manqua de s’étouffer avec son mojito quand elle vit les enfants encercler Nancy, celle-ci tenant une gourde à la main, et commencer à entonner un « Bois, bois, bois ». La serveuse de Razum’Dar, habituée à ce genre de situation pendant son service, ne se décontenança pas et appela, sans succès, au calme. La scène ne dura pas plus de vingt secondes. Une furie orangée qui se relevait à peine d’avoir posé son verre dans le sable fonça vers le groupe et attrapa les deux plus grands fermement, persuadée qu’ils étaient les instigateurs. Elle amena leurs visages proches du sien alors qu’un silence venait de s’abattre parmi les enfants. Alice affichait un visage neutre et parla d’une voix douce, malgré la poigne de fer qui maintenait les deux adolescents.

« Vous me faites ça encore une fois et non seulement vous rentrez à l’hôtel mais Julia sera aussi prévenue. »

Le mot magique en cinq lettres avait été prononcé, assez faiblement pour que tous ceux qui profitaient de la plage n’aient pas à assister à la menace, mais assez fort pour que tous les mômes l’entendent et se tiennent à carreau pour la journée. Elle relâcha les jeunes et s’en alla récupérer son verre. Ils ne répliquèrent pas. Après tout, ils savaient qu’ils étaient en tord et se faire réprimander ainsi n’était rien par rapport à ce qui les attendait s’ils dénonçaient un autre ou utilisaient le fameux « Mais j’ai rien fait. ».

Laquarius haussa une arcade quand Miho évoqua le fait d’avoir passé la matinée avec sa famille. Ça lui rappelait un vieux souvenir d’un repas où la Quarienne lui avait parlé d’un neveu, ou d’une nièce, il ne savait plus très bien mais il devait certainement s’agir de cette famille. Il trouva cela attendrissant, puis, en y réfléchissant un peu, réalisa qu’il avait aussi pris son petit déjeuner avec Alice. Au fond elle représentait un peu sa famille aussi maintenant, il espérait juste que la relation que Miho entretenait avec la sienne était moins.. conflictuelle. En pensant à Alice, il balaya la plage du regard, s’assurant que personne n’appuyait trop du regard sur la jeune femme.

La remarque de la Quarienne le fit sourire, il allait répondre instinctivement puis se répéta la phrase dans sa tête une deuxième fois. Les coins de ses lèvres retombèrent en même temps qu’il lâcha, abruptement :

« Non.. »

Il chercha ses mots un instant, histoire d’argumenter quand même un peu, et trouva cela relativement difficile.

« Ça me change, pour sûr, mais ça n’est pas reposant. J’ai passé ma vie à mettre ma vie en jeu. C’est triste à dire mais je m’y suis habitué et je me suis fait à l’idée, il y a un moment déjà, qu’un jour je ne m’en sortirai pas. Pour les enfants.. Si quelque chose devait leur arriver, je retomberais dans mes anciens travers. »

Le regard du Turien reparti en direction de la plage et s’arrêta sur Alice. Si quelqu’un osait s’en prendre à elle, Laquarius ne savait pas ce qui pourrait le stopper, mais certainement pas la raison en tout cas. Il fit à nouveau face à Miho avec un visage plus enjoué.

« Mais je sais que je peux compter sur Alice ou Julia pour encadrer le tout. Même la serveuse de la station met la main à la pâte quand on lui demande. »

Il pointa vaguement Nancy en disant cela. Ce qu’il y avait de sûr, c’est qu’il n’avait pas compté sur Jaipha et avait bien fait. Il n’en voulait pas à la pilote de s’en être donné à coeur joie hier, elle méritait une pause.

« Vous savez, ce que vous avez dit tout à l’heure à propos de se lâcher plus facilement quand le boss n’est pas là. Je ne sais pas si je suis vraiment en position pour en parler mais quand je vois Jaipha, je me demande si vous ne vous mettez pas inutilement des barrières. Certes, je ne fais que de lui faire des virements et sur le plan professionnel nous sommes au même niveau, mais j’ai l’impression que c’est ce à quoi vous aspirez. À mon sens, vous risquez de créer un groupe dont vous ne ferez pas partie et il se sera toujours dur pour ceux qui n’ont pas l’habitude de vous de se lâcher. D’autant qu’en tant que boss, vous devez montrer l’exemple, non ? »

Il rigola doucement en disant cela. C’était relativement ironique quand on voyait la différence d’état entre Jaipha et lui, mais en tout cas l’Asari n’avait pas ce soucis de se retenir devant lui. Il sourit en repensant au moment où il avait passé son bras sous l’épaule de la pilote pour la soutenir sur le trajet de l’hôtel.

« Tu touches ma poitrine et je porte plainte pour harcèlement.. et je te stase les organes aussi. »

Un plaisir de rendre service, mais il n’y avait guère prêté attention, plus occupé à voir comment Alice et Nancy s’en sortaient, donnant un coup de main au besoin.
Laquarius Nix #FFFFF80
Avatar de l’utilisateur
Laquarius Nix
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 254
Inscription : 12 Avril 2017, 23:26

Âge: 30
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 151.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Miho'Shakti Vas Erakis » 18 Août 2018, 19:14

Avatar de l’utilisateur
Miho'Shakti Vas Erakis
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 454
Inscription : 06 Mars 2016, 02:05

Âge: 37
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 549.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Laquarius Nix » 20 Août 2018, 14:12

En entendant Miho abonder dans son sens, Laquarius la rejoint dans son amusement. Il essaya de s’imaginer la pilote en train de s’enfiler une bouteille d’alcool, histoire d’annoncer les hostilités dans une soirée avec l’équipage de l’Erakis. Bizarrement, il ne voyait pas cela arriver, dans aucune réalité parallèle que ce soit. Quand il vit sa compagne de table se tortiller et suivre du regard quelque chose derrière lui, Laquarius eut un réflexe quasi-professionnel et attrapa son verre pour dissimuler son visage. Il observa à travers la glace et put voir passer un Quarien visiblement touché par la soirée. Quand l’individu fut de dos, l’ex-mercenaire reposa sa boisson et le détailla un peu plus. La dégaine du bonhomme lui rappelait un vague souvenir et, quand il se jeta sur son transat, Laquarius percuta enfin. Il pointa le nouvel arrivant du doigt avec un sourire pour rebondir sur ce que Miho venait de dire :

« Mun ? »

C’était une question relativement rhétorique et le Turien eut juste le temps de se camoufler en train de pouffer dans une toux imaginaire. Il se souvenait bien d’où il avait vu ce personnage. Hier soir, Jaipha et lui s’étaient lancés dans un concours d’alcool. Postés à une table, les deux joueurs avaient enchaîné un, deux, trois, jusqu’à six shooters avant de se désintéresser de l’enjeu, trop entamés par la boisson qu’ils étaient. Pour cause, Jaipha, en reposant son sixième verre, avait mal jaugé sa force et l’avait éclaté sur la table. Constatant la léger halo bleuté qui apparaissait autour du poing de la pilote, Laquarius avait décidé d’intervenir, redirigeant l’attention de l’Asari vers la table qu’il occupait avec Nancy à ce moment. En y repensant, c’était probablement vers ces environs que les enfants avaient dû entendre leur slogan. Malgré l’espace réservé aux personnes en bas âge, ils n’avaient pas pu rater les cris de guerre scandés un peu fort par les personnes éméchées.

Du côté des enfants, justement, les hostilités avaient repris mais les deux adolescents faisaient un peu la tête après la secoué qu’ils s’étaient pris. Tant pis, Alice savait pertinemment que ça leur passerait. Ils étaient vexés pour le moment mais bon au fond elle s’en foutait pas mal, la prochaine fois ils réfléchiront avant. La balle était à Nancy, puisqu’elle était en sa possession à la pause. La serveuse tenta bien de feinter la rouquine en tirant sur elle malgré son regard braqué sur Lens, mais il en fallait plus pour tromper ses réflexes. Un clin d’oeil provocateur plus tard, c’était Lens qui avait la balle en mains. La stratégie restait la même : utiliser un lobe pour libérer Traz. Le petit Galarien arma son bras, mais l’issu semblait inévitable, Nancy, du haut de son mètre quatre-vingt-dix, paraissait être un mur infranchissable. Seulement, quand Alice attrapa l’enfant sous les aisselles pour le lancer au dessus de sa tête, la donne avait nettement changé. Le gosse exécuta son lancé et retomba en riant dans les bras de son encadrante qui affichait un grand sourire. La balle s’éleva en hauteur, c’était même trop haut pour Nancy. Traz ne put d’ailleurs pas la réceptionner convenablement à cause de la lumière du ciel qui l’aveuglait, elle plongea plutôt au sol pour recouvrir l’objet tant convoité de son corps.

Sur la terrasse pendant ce temps, Laquarius affichait un air dubitatif. Il ne s’attendait pas à ce genre de question, d’autant qu’il se doutait que la réponse ne serait pas nécessairement la bienvenue. Une arcade haussée, le Turien leva les épaules :

« L’ambiance est.. professionnelle. Nous ne sommes pas là pour être amis au fond, mais comme tout le monde a un droit de regard sur tout ce qui est entreprit nous sommes nécessairement fréquemment amené à nous réunir. Bien sûr, des affinités se tissent mais ils y en avaient aussi en amont. »

Il pensait notamment à Luyon et Reno ou le couple Park, au sein de ces duos, il y avait plusieurs années que les partenaires se côtoyaient. Le problème quand autant de personnes sont inclues dans les prises de décisions ce sont les possibles tensions amenées par des différences culturelles. Heureusement, il pouvait compter sur Julia, tout le monde la respectait et elle seule servait souvent de garde-fou à tout conflit. Jaipha était appréciée de tous, elle qui servait parfois de dernier recours dans les situations dangereuses pouvait difficilement être mal vue.

« Vous n’avez vu qu’une fraction de l’ensemble. En l’occurrence, les personnes habituées au travail de groupe et aux conflits type guérilla. Gyzarus et Reno sont grosso modo d’anciens militaires et Luyon a passé déjà beaucoup de temps avec son ami, il est donc naturel pour eux de faire équipe. Pour le reste, c’est souvent des missions en solitaire avec les deux Drells en soutien. »

C’était toujours ça d’ailleurs, sauf dans le cas des Park qui bossaient ensemble exclusivement.

« Pour ce qui est de la façon dont ils ont été recruté, je ne sais pas si cela va vous faire plaisir compte tenu de notre précédent sujet de conversation mais je suppose qu’il s’agit là de la.. transparence, n’est-ce pas ? J’ai d’abord été mis en contact avec Julia Gabiniani, l’actuelle gouvernante de l’orphelinat, cette femme a un don quand il s’agit de repérer des talents ou des potentiels. C’est donc elle qui s’occupe de recruter nos nouveaux membres, elle ne participe pas aux missions. Parfois nous allons chercher des gens, parfois ils viennent plus ou moins à nous. Dans tous les cas, Julia a toujours le dernier mot, même si chacun peut apporter son opinion. »

Il eu une pensée pour Lyn. La voleuse les avait rejoints après s’être faite prendre à fouiner dans les bureaux de Razum’Dar. Gyzarus avait d’abord voulu lui couper les index pour qu’elle ne s’y reprenne plus, mais Julia lui avait finalement fait changer d’avis et il l’avait plutôt engagée pour palier aux failles de sécurité de la station, la britannique avait dans le même temps intégré Le Comité.

« Au final, je suis entouré d’un collectif qui tourne bien et qui rempli mes attentes. Nous avons chacun nos vies à côté et nous veillons à ce que cela n’interfère pas avec nos actions et vice-versa. C’est certainement moins contraignant que de gérer une société soumise à des règles gouvernementales, en ça je vous plains. »

Laquarius ponctua sa phrase en vidant le dernier trait de son verre. Les lois et les normes, lui il s’en carrait pas mal, les limites d’heures, les impôts, les demandes administratives, une belle brochette d’embarras qui passait bien loin au dessus de la tête du Turien.

Plus loin sur la plage, une silhouette claire se mouvait avec une élégance à peine cachée. Un long cardigan de plage en dentelle blanche laissait deviner un maillot de bain une pièce blanc également ouvert sur les flancs dont le haut et le bas était relier par une boucle juste au dessus du nombril. Le visage de l’humaine était caché par des grosses lunettes de soleil et un grand chapeau, il y avait un peu d’Alice en elle, ou plutôt, il y a beaucoup d’elle en Alice. Elle s’avança, pieds nus, jusqu’à un couple lesbien humano-quarien. Se postant à côté de la femme, elle pointa le sable près d’elle et demanda d’une voix de cristal :

« La place est libre ? »

Sans même avoir reçu de réponse, elle avait tiré un paréo clair de son sac et l’avait étendu à l’endroit qu’elle avait indiqué. S’asseyant d’abord, elle laissa son corps s’étendre en s’appuyant sur ses coudes. Ses longues jambes, trop pâles pour supporter un telle météo luisaient de ce qu’on pouvait deviner comme étant de la crème solaire, se séparèrent : la droite s’allongeant tandis que la gauche restait dressée, pliée au niveau du genoux. La jeune femme tourna enfin son visage vers sa nouvelle voisine avec un petit sourire dévoilant une fossette sur sa joue gauche.

« Vous devez être Mme. Archer et vous Mme. Sherza. Enchantée de faire votre connaissance, je suis Élisabeth. »

Une léger accent français accompagnait la plupart des mots prononcés par l’humaine, trahissant ses origines. Un détail qui passait inaperçu auprès des extra-terrestres, mais elle ne doutait pas que sa voisine s’en rendrait compte, enfin ça ne restait qu’un détail insignifiant néanmoins. Une fois les présentation échangée, elle tourna son visage de nouveau en direction de l’étendue maritime.
Laquarius Nix #FFFFF80
Avatar de l’utilisateur
Laquarius Nix
Rang 6

Rang 6
 
Message(s) : 254
Inscription : 12 Avril 2017, 23:26

Âge: 30
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 5

Points MEL: 151.00 Points

Re: Event Spécial Vacances - Bas Les Masques! Haut Le Doliprane!

Message par Nissara T'sironia » 20 Août 2018, 18:43

Tout avait été minutieusement calculé, la spectre s’était autorisé un soupire de soulagement en faisant craquer sa nuque dans le fauteuil de sa prison. Prenant une gorgée de café, Neil avait eu cette mauvaise influence sur elle, elle jeta un coup d’œil lointain au planning sous ses yeux. Cela n’avait pas était sans mal, mais elle avait réussis à placer tout les Quariens de son équipage en vacances pour profiter de la nuit des masques. Elle ne se voyait pas priver un membre de cette espèce d’un tel évènement et avait du se casser la tête pour ajuster le planning du vaisseau pour que tout tombe bien, même si cela impliquait pour elle des heures supplémentaires et, sûrement, de ne pas voir le bout de cette fête. C’était cependant sans compter les manigances de sa propre petite équipe qui s’était arrangé pour contacter un allier mystère pendant ce temps …

Sortant en trombe de la navette Nissara inspira largement en voyant le ciel de rannoch, entouré de sa petite équipe. Elle n’avait pas put profiter de la nuit des masque, mais venir pile le lendemain serait sûrement tout à fait profitable et l’asari savourait ce moment qu’on lui avait aménagé. Elle avait cependant profiter de quelques astuces pour obtenir une information capital à ses yeux et espérait bien en profiter en allant taper à la porte d’une chambre ce soir. Pour le moment les asari venaient prendre place dans leur chambre au petit matin et la fine équipe se préparait pour une journée plage à l’Oasis ! Le centre balnéaire n’était pas sans rappeler quelques idées, et elle se demandé si Layla archer n’était pas responsable du lieux. Elle y pensa maintenant mais n’avait pas vérifié la société propriétaire de l’hôtel mais ne s’en étonnerais pas. La petite équipe se changea rapidement et toutes se retrouvèrent en maillot et paré-haut avec serviette sur le coté pour profiter de cette journée.

Traversant le hall une large porte à double batant laissait entrevoir la salle de restaurant ou se déroulait les petits déjeuné de chacun. Jetant un coup d’oeil Nissara de figeant si brusquement que kalita lui rentra dedans.

« Héla … t’a vue quoi ? »

« Heuu .. rien ! Allez y je prend un truc à grignoter je me rend compte que j’ai les crocs ! »

« Mais on à mangé .. »

« Je reviens ! »

Coupa l’asari en se dirigeant vers les buffet avant de jeter un coup d’œil ou deux pour voir son équipe partir. Une fois cela fait, la spectre se dirige avec un sourire malveillant sur le visage vers le dos d’une personnes. Souple tel une panthère elle posa une main sur l’épaule du dit personnage pour qu’il se retourne et l’embrassa avec tendresse.

« Coucou toi ... »

Roucoula Nissara en fixant d’un regard un brin demoiselle Neil qui ne devait surement pas s’attendre à la trouver la. Pour une fois, elle avait mit complètement de coté le reste de la tablé, c’est tout juste si elle avait évité la projection holographique sur l'épaule de l'avocat.
Avatar de l’utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu

Foudre bleu
 
Message(s) : 343
Inscription : 10 Mars 2015, 12:30

Âge: 435
Profession:
Classe:
Points d'Héroïsme: 6

Points MEL: 16.00 Points

Suivant

Retour vers Voile de Persée



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron