Contrats passés et futurs

*

Modérateurs : Administration, MJ

Contrats passés et futurs

Message par Sergueï Antonov » 22 Mai 2017, 21:22

Le paysage dévasté correspondait aux descriptions d’Armageddon dans la Bible de sa mère. Sous le ciel lourd de nuages noirs, Londres brûlait. Tout autour de lui, le combat faisait rage. Les hurlements stridents des créatures de Moissonneurs emplissaient l’air, couvrant le staccato des armes automatiques, entrecoupés des rugissements d’armes plus lourdes. Régulièrement, le grondement sourd et terrifiant des Moissonneurs eux-mêmes recouvrait tout.

Sergueï se tenait à couvert. Il était pantelant sous l’effort. Le combat durait depuis plusieurs heures déjà. Le contingent mercenaire de l’opération Marteau avait subi de lourdes pertes. Miraculeusement, les Wildcats n’avaient pour l’instant eu à déplorer que des estafilades. Il prit une profonde inspiration. Vérifia le compteur de son arme. Trois grenades dans le chargeur. Son dernier. Il lui restait une dernière grenade dans un conteneur. La symbolique. Celle qu’il n’utilisait qu’en dernier recours.

Il se redressa et se retourna pour observer la situation. Très vite sa barrière cinétique s’illumina en arrêtant une balle. Sergueï entendit Kiril ordonner l’évacuation d’un autre blessé. Un peu plus loin, il vit Octia mener un groupe de turiens pour combler une brêche dans les lignes. Un groupe de zombies et de cannibales s’avançait rapidement sur la gauche, menaçant leur flanc. Il épaula rapidement et pressa la détente. Le lance-grenades bougea à peine dans ses mains stabilisées par l’armure. La charge explosa quelques mètres avant de toucher le sol, aspergeant les ennemis de shrapnel. Il se remit à couvert. Répéta la manoeuvre sur un autre groupe d’ennemis. La radio était saturée de messages et d’appels à l’aide désespérés. Les mercenaires étaient sur le point de se faire submerger. Il tira sa dernière grenade à fragmentation. Les créatures continuaient d’avancer. Un groupe massif s’avançait au centre. Plusieurs Grimaçant, il extirpa sa dernière grenade de sa poche. Actionna la culasse de son arme et l’inséra. Il activa le laser de visée et pressa la détente. Et se plaqua à couvert.

La détonation fut assourdissante, un rugissement étouffant même le vacarme des combats. Pendant un bref instant, le champ de bataille fut noyé dans la lumière. Sergueï se redressa et rengaina son lance-grenades, désormais inutile. Il épaula son bon vieux Mattock, arrosant les assaillants survivants de balles. Le flot d’ennemis, brièvement interrompu, reprit son avancée vers la position occupée par les Wildcats.

Le flot n’avait pas de fin. Ca et là, des brêches apparaissaient dans les lignes quand les créatures plus imposantes parvenaient au contact et déchainaient leur arsenal de mort. Plus loin, il vit un bâtiment occupé par des forces de Hammer être balayées par l’arme principale d’un des vaisseaux Moissonneurs. Son Mattock cliqueta. Il actionna l'éjecteur de cartouche thermique, mais trouva le conteneur de cartouches vierges vide. Il jura. Un groupe d’ennemis se faisait dangereusement proche. Il rengaina son fusil et dégaina son pistolet. Il ferma son poing et envoya la commande à son armure pour activer son omni-lame.

Les zombies mouraient les uns après les autres. Les balles incendiaires dans son arme brûlaient leurs corps difformes sans aucune difficulté. Quelques-uns parvinrent au corps à corps, pour finir taillés en pièce.
Soudainement, deux silhouettes massives émèrgèrent de la marée. Les balles de Sergueï ne firent que les énerver. Elles se ruèrent à l’assaut, pinces mécaniques prêtes à écraser leur position. Kiril, protégeant un allié blessé, fut projeté dans les airs par l’une des brutes. Sergueï évita de justesse la griffe de l’autre, répliquant avec son omni-lame. Tout autour de lui la ligne sombrait dans le chaos. Les mercenaires avaient abandonné toute discipline, se battant pour leur survie. La brute chargea directement Sergueï. Ce dernier trébucha dans les décombres. Il tituba en arrière, avant de tomber sur le dos, à la merci de la créature. Elle leva son énorme pince et l’abattit pour l’achever…


Sergueï se réveilla en sursaut. Il était en sueur, pantelant. Il regarda autour de lui, et soupira. Il était à bord de l’Axina. Dans la pénombre de sa cabine, il distinguait à peine la silhouette de sa femme, assoupie à ses cotés. Il se leva doucement et se glissa dans la salle de bains attenante.
Allumant la lumière, il empoigna les bords du lavabo, se concentrant sur sa propre respiration. Les rêves de la Terre le hantaient encore. Il secoua la tête puis ouvrit le robinet, se passant de l’eau sur le visage. La porte s’ouvrit derrière lui. Une paire de mains se posa sur ses épaules. Il sourit et se retourna. Posa ses mains sur la taille d’Helen.

“Encore un mauvais rêve?”

Sergueï hocha la tête.
“La Terre, ce coup-ci. Pour changer.”
Elle acquiesca à son tour. Se pressa contre lui. L’embrassa doucement.
“Les pilules ne font rien, alors?”
Il secoua la tête. Le traitement prescrit par la psychiatre du bureau des vétérans n’avait guère eu d’effet sur ses nuits.
“Quasi rien. Je ne rêve plus de Mindoir ou de ma famille, ou presque, mais c’était déjà le cas avant la Guerre.”
“Hm. Tu lui en parleras à la prochaine séance, hein? C’est important.”
“Je sais”. C’était presque un soupir. Elle sourit.
“Hé, on a tous nos problèmes. Le tout, c’est d’essayer de leur donner des solutions. Allez, viens te recoucher.”
Elle le prit par la main, se dirigeant dans la cabine. Il la suivit, éteignant derrière lui.

Il s’effondra sur le lit et s’efforça de s’endormir. Le lendemain risquait d’être une longue journée, avec plusieurs rendez-vous pour des contrats potentiels.
Need something exploded? Call in the Russian.
Avatar de l’utilisateur
Sergueï Antonov
Personnage inactif
 
Message(s) : 5
Inscription : 19 Juillet 2016, 09:58

Âge: 42
Profession: Mercenaire / CEO des Wildcats (compagnie de transport et de sécurité)
Classe: Soldat
Points de conciliation: 0
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 6.00 Points

En ligne

Re: Contrats passés et futurs

Message par Layla Archer » 17 Juillet 2017, 13:53

L'Ourania venait de se poser sur l'un des quais de la Citadelle. Techniquement, il était encore en rodage, la gigantesque station étant sa première destination depuis qu'il était sorti des chantiers spatiaux d'Olympus en orbite autour de Mars avec un crochet par Rannoch pour déposer le Discovery's Lust bien à l'abri dans le hangar de la résidence de Layla, lui offrant une retraite bien méritée. Mais ce n'était pas un adieu, elle n'avait pas la force de s'en débarrasser. Trop de bon souvenirs et il était en parfait état. Il fut donc simplement cloué au sol pour une durée indéterminée comme elle disait.

Changer de vaisseau n'était pas anodin. Si elle aurait put garder son Disco, elle l'aurait fait sans hésiter, mais on s'y sentait de plus en plus à l'étroit et les remplacements successifs de ses équipements par des version plus performante commençaient à nuire à ses performances, exigeant à la fois plus d'énergie et une maintenance de plus en plus régulière... En bref, c'était l'heure de lui trouver un remplaçant.

Ce nouveau vaisseau était tellement neuf que la peinture à certains endroit sentait encore fort, se mélangeant aux odeurs de cuir, de boiserie divers et d'autres éléments tout aussi récent. C'était donc son voyage inaugural et tout se passait pour le mieux. Les commandes répondaient de bout des doigts, les moteurs n'attendaient que de dévorer les années lumière avec la brutalité d'un Krogan enragée et les différents équipements de recherches subissaient les derniers calibrages. De plus tout le monde avait l'air ravie de leurs quartiers privées décorés et meublés à leur convenance. L'heure était donc à la fête...

Enfin presque. Il fallait d'abord tout préparer, mais la bonne humeur était de mise. Cependant, Layla avait quelque chose à faire avant tout ça. Même si techniquement, ce n'était à la propriétaire de l'entreprise de se donner la peine de s'en charger, elle décida de prendre les choses en main. Elle était sur place et puis il fallait bien montrer aux autres du conseil d'administration qu'elle pouvait mettre la main à la pâte s'il le fallait et pas simplement vivre aux frais de la princesse sur les dividendes de ses actions et donner quelques idées ça et là.

Donc, Olympus avait acquis une importante cargaison, du genre inestimable... enfin si, mais la valeur était tout simplement exorbitante, tant au point de vu financier que scientifique. L'entreprise aurait put se charger elle-même du transport, mais elle y avait quelques souci à régler. Une fuite d'information, des convois aux itinéraires « secrets » qui tombaient sur des embuscades de pirates avec trop d'efficacité pour être un hasard. Olympus n'avait pas encore les moyens de protéger l'intégrité de ses convois, les vaisseaux ne se construisant pas instantanément. De plus un convoi fortement protégé pouvait au contraire attirer l'attention, ce qui, vu la nature de la cargaison n'était pas vraiment une bonne chose.

Fort heureusement, il y avait des entreprises spécialisées dans le transport de cargaisons précieuses, à risques, à la légalité floue, voir les trois à fois. Et parmi ces entreprises, celle des Wildcats revenait très souvent pour leur professionnalisme et leur discrétion. Exactement ce qu'il fallait. Leur principal vaisseau, l'Axina était en prime sur la Citadelle en ce moment précis. De quoi faire d'une pierre deux coups.

Heureusement, il restait un créneau pour un rendez-vous le jour même et la jeune femme saisit l'occasion pour obtenir une entrevue avec le responsable. Quelques heures à attendre avant de se changer pour une tenue plus professionnelle sans non plus aller dans la tenue tirée à quatre épingles et prendre un taxi pour mener au quai de l'Axina. Une fois sur place, elle ne mit pas longtemps à franchir les derniers mètres entre le véhicule et le cargo et ne tarda pas à faire savoir sa présence auprès de l'équipage...
Avatar de l’utilisateur
Layla Archer
Grande Prêtresse du Divin Cookie

Grande Prêtresse du Divin Cookie
 
Message(s) : 504
Inscription : 05 Mars 2015, 14:09

Âge: 35
Profession: Exploratrice, Propriétaire de Olympus, Investisseur
Classe: Martiale et Technologique
Points de conciliation: 6
Points de pragmatisme: 0

Points MEL: 61.00 Points


Retour vers Nébuleuse du Serpent



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)